Jump to content

argentino2003

Habitués
  • Posts

    1,763
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    14

Everything posted by argentino2003

  1. Les études en Ontario (Ottawa) coûtent de 3x à 5x plus chers qu'au Québec, mais leurs universités comptent aussi avec beaucoup plus de ressources financières. Si tu as la chance, fait une visite à la Queen's University à Toronto ou à celle d'Ottawa, puis ensuite visite l'UdeM ou l'UQÀM puis tu verras ce qu'un budget plus généreux peut faire. Finalement, l'année passée, les universités québécoises francophones ont été en grève durant plusieurs mois, le PQ a mis le monstre dans le freezer mais n'a pas encore réglé le problème en arrière. Le debat tournait autour de l'augmentation des frais pour les étudiants, la possibilité d'une éducation universitaire gratuite et le budget des universités.
  2. 9ème? Pas pire... mon pays était 102ème dans le rapport 2011 de cet organisme. Je me méfie fortement de ce genre de perceptions, puisque le bombardement (et le silence) médiatique peuvent faire basculer rapidement la vision populaire de la corruption, l'incompétence, l'efficacité, etc... d'un pays quelconque. C'est naïf de croire qu'il n'y a pas de corruption dans le ROC ou aux États-Unis juste parce que les médias en parlent très rarement. Pourquoi la mafia resterait ancrée au Québec sans essayer une expansion en Ontario, en Alberta, au Vermont ou en Floride? Ridicule, ils vont aller où il y a du $, peu importe l'endroit.
  3. Le pistonnage existe dans tous les pays du monde depuis des lunes. Vous allez me dire que si un de vos amis de toute la vie à Paris est PDG d'une corporation, puis vous lui envoyez votre CV vous aurez les mêmes chances qu'un inconnu qui vient de postuler? No way... Même chose pour le réseautage, quand nous étions résidants de nos pays d'origine le réseautage était tellement évident qu'on ne pensait jamais à ca. Vous n'avez jamais décroché un emploi en France grâce à un commentaire de vos collègues, à une référence de quelqu'un de votre école, d'un voisin, etc? Bon, ca c'est du réseautage.
  4. Bon, le monde est en train de muter à grande vitesse! Mais, c'est pas juste la France qui change, nous changeons tous! Penses-tu qu'il n'y a pas eu de changements en Turquie, au Brésil, au Maroc ou en Argentine durant les dernières 50 années? La France a subi l'influence croissante des cultures étrangères, mais les pays du Tiers-Monde subissent à leur tour celle des pays développés. Nous vivons dans des vases communicants, aujourd'hui c'est impossible de vivre isolé comme en 1912.
  5. Être né en France et être citoyen francais sont deux choses très différentes.
  6. On peut comparer les Québécois aux Catalans, aux Basques ou aux Écossais, mais rien à voir avec les Palestiniens. Est-ce que le Québec est bombardé par des fusées de l'Ontario ou des États-Unis? Est-ce que la plupart des Québécois vivent dans un bidonville? Est-ce qu'il manque de l'eau potable ici? Voyez vous des malades qui se font exploser au milieu de la rue à Montréal? Un mur avec des contrôles militaires entre Montréal et Trois-Rivières? Êtes-vous vérifié par les forces armées pour aller travailler au McDo de la ville à côté? Éprouvez-vous des coupures de courant et de téléphone assez fréquentes? Un lockout économique ou des difficultés à obtenir un passeport? Même Cuba a un meilleur niveau de vie que Palestine... (au moins, ils ne sont pas en guerre permanente) Aujourd'hui (2012), quelle est l'oppression subie par les Québécois? Une chicane d'impôts provinciaux? Le fait que Don Cherry vous déteste? Une ligne de 132000V qui passera par Terre-Neuve au lieu de Matane?
  7. Non, personne t'interdit ca. Mais, si tu veux travailler comme médecin, avocat, notaire, psychologue, architecte, ingénieur, masseur, etc. à ton compte il te faut absolument avoir le OK de l'ordre professionnelle respective, puis te retrouves dans le pétrin de la validation des diplômes à nouveau.
  8. Les populations du Maghreb sont massivement musulmanes...et le taux de chômage des immigrants musulmans ( du Maghreb et hors Maghreb ) est également catastrophique...il atteint 90 % à Malmö en Suède. t'as pas besoin de répéter, on connait la chanson... je dis juste que c'est pas la religion qui fait qu'une personne ne trouve pas de travail.. on connait tous des musulmans qui travaillent. J'ai répondu à ton interrogation...et ton intervention est inutile parce moi aussi je connais des musulmans qui travaillent... ça change en rien au fait que 90 % des musulmans à Malmö en Suède sont au chômage. Ok, puis qu'est-ce qu'il y a de spécial qui fait que 90% des musulmans se trouvent au chômage en Suède mais juste 20% (approx.) au Québec? C'est une méchante différence, n'est-ce pas?
  9. Certe mais certains diplomes sont de la m*rd* comme tu le dis! Je ne comprend pas comment des diplômes du fin fonds d'un pays en guerre depuis 3 siècles (comme le Cambodge par exemple) a la même portée qu'un diplome d'une Ivy league dans le comptage des points de l'immigration. Pour immigrer en Nouvelle-Zélande, ils ont des listes d'écoles reconnues au travers le monde et si le diplome n'est pas d'une de ces écoles .. tough luck comme ils disent! Ca évite bien des surprises une fois le visa obtenu. H En 2001, quand j'ai commencé mes recherches d'immigration, je suis allé me renseigner auprès de l'ambassade australienne. Dans le temps (je ne sais pas si c'est encore valable), les Australiens éxigaient à leurs immigrants qu'ils fassent toute la paperasse de revalidation de diplômes auprès des ordres professionnels australiens AVANT d'immigrer. Donc, quand l'immigrant finalement débarquait là-bas, tous ces diplômes étaient 100% valides. Je ne sais pas comment ca se passait dans le monde réel de l'emploi australien, mais au moins, les immigrants n'avaient pas à endurer tout cette BS des ordres professionnels et leurs "surprises", les traductions, les examens, etc... en même temps que s'adapter au pays et en plus nourrir la famille. Ils pouvaient le faire tranquillement de chez eux. Pourquoi tu n'as pas fait la demande pour immigrer en Australie ? En plus tu disais sur un autre fil que ce qui te dérnage le plus au Canada c'est le froid. Donc l'Australie ce serait l'endroit parfait pour toi , un pays anglo-saxon comme le Canada evec le froid en moins. Simplement parce que les frais d'immigration pour l'Australie étaient (en 2003) comme 5x plus élevés que pour le Canada.
  10. http://www.ledevoir.com/politique/quebec/365070/le-bilinguisme-prend-le-pas-sur-le-francais
  11. Certe mais certains diplomes sont de la m*rd* comme tu le dis! Je ne comprend pas comment des diplômes du fin fonds d'un pays en guerre depuis 3 siècles (comme le Cambodge par exemple) a la même portée qu'un diplome d'une Ivy league dans le comptage des points de l'immigration. Pour immigrer en Nouvelle-Zélande, ils ont des listes d'écoles reconnues au travers le monde et si le diplome n'est pas d'une de ces écoles .. tough luck comme ils disent! Ca évite bien des surprises une fois le visa obtenu. H En 2001, quand j'ai commencé mes recherches d'immigration, je suis allé me renseigner auprès de l'ambassade australienne. Dans le temps (je ne sais pas si c'est encore valable), les Australiens éxigaient à leurs immigrants qu'ils fassent toute la paperasse de revalidation de diplômes auprès des ordres professionnels australiens AVANT d'immigrer. Donc, quand l'immigrant finalement débarquait là-bas, tous ces diplômes étaient 100% valides. Je ne sais pas comment ca se passait dans le monde réel de l'emploi australien, mais au moins, les immigrants n'avaient pas à endurer tout cette BS des ordres professionnels et leurs "surprises", les traductions, les examens, etc... en même temps que s'adapter au pays et en plus nourrir la famille. Ils pouvaient le faire tranquillement de chez eux.
  12. Non bien sur, mais malheureusement quand le diplôme n'est pas reconnu, cela signifie que la formation ne l'est pas non plus, quelque soit sa qualité. C'est une politique très nuisible pour le Québec parce que ca n'aide pas du tout à attirer le talent. Par exemple, des pays comme la Russie, l'Allemagne et le Japon ont beaucoup plus de trajectoire en sciences dures que le Québec puis leurs diplômes ne sont pas reconnus ici, Donc, si tu arrives ici avec un PhD du Max Planck Institute ou un diplôme de la Université de Formosa (la plus pauvre en Argentine) c'est pareil : ca vaut rien.
  13. Qui sont les pays francophones alors? Juste la France + la Belgique + le Luxembourg + la Suisse? C'est tout?
  14. Non bien sur, mais malheureusement quand le diplôme n'est pas reconnu, cela signifie que la formation ne l'est pas non plus, quelque soit sa qualité. Les diplômes russes, allemands et japonais ne sont pas reconnus au Québec. Alors pourquoi les selectionner si leurs competences ne valent rien au Quebec? That's the 1,000,000$ question! Certainement, mais ce genre de pays n'ont pas de Ministère de l'Immigration ni cherchent à attirer des immigrants professionnels.
  15. Attention : qu'un diplôme ne soit pas reconnu ne veut pas dire que la formation en arrière soit de la m*rd*
  16. Cela a commencé a changer en France à partir de quelle année ? J'ai un ami français qui va à l 'occasion en Finlande et qui connait bien le Québec également, il m'a dit qu'en Finlande c'était comme au Québec au niveau sécurité, Est-ce typique des pays où il y a un hiver froid ? Je pense que c'est plus un problème de valeurs collectives qu'autre chose.
  17. Oui, EmploiQuebec est une bonne référence. Il y a aussi Jobboom.ca, monster.ca et workopolis.ca Il y a en surement d'autres, mais je me souviens de ces quatre-là. Finalement, c'est convénient de se créer un profil sur LinkedIn.
  18. Oui, par exemple Gouverneur Général du Canada (le cas de Michaëlle Jean et son mari)
  19. C'est normal ca. Quand on quitte notre pays, nous gardons dans nos têtes une idée de notre pays fixée à la date de départ. Une fois rentré chez toi, tu dois faire un sync entre la réalité du présent et du souvenir lointain que tu avais gardé. Voilà un méchant coût de l'immigration : la perte d'identité nationale, on devient une chimère, un hybride entre deux espèces.
  20. Certainement. Une différence importante est que tu peux choisir de fumer ou pas, mais on a beaucoup moins de contrôle individuel sur les pesticides, le smog, le mercure des poissons, etc.
  21. Juste parce que le ministre s'est acheté de nouveaux souliers et qu'ils taxent les clopes et la bibine ?? Ou parce qu'on croise tous les doigts et qu'on serre les fesses pour que ca se fasse ? Ça me semble quand même pas mal prématuré pour l'affirmer... Presque la moitié du budget provincial se dépense en santé (44%), un argent qui pourrait être dépensé ailleurs comme améliorer l'éducation, les garderies, les autoroutes, le SEPAQ, aider les familles monoparentales ou d'autres choses. Les excès d'alcool et de tabac ouvrent la porte à des maladies graves, toutes très dispendieuses pour la société, qui donnent beaucoup de souffrance aux patients, et en plus privent le Québec d'une partie importante de sa population active de facon prématurée. Dans un pays où la santé est complètement privée ou presque (comme les États-Unis), je suis d'accord à que ce genre de produits ne soient pas taxés puisque chacun est responsable des frais de sa santé. Moi, je suis responsable de ma santé, je ne fume pas, de l'alcool presque jamais, mais je vis dans une social-démocratie où nous payons pour les frais de santé de tout le monde. Je n'ai aucun problème de payer pour les gens qui souffrent des maladies ou des accidents involontaires, mais je suis pas mal tanné de payer pour les irresponsables. Si on analyse cyniquement la cigarette, ce n'est pas une si mauvaise chose. Hormis le fait que le fumeur paie des taxes exorbitantes, le fait que cela diminue l'espérance de vie peut être une solution partielle au gigantesque problème qui pend au bout du nez du Québec: le vieillissement de la population, et les fonds de pension. Au moins, celui qui meurt à 50 ou 60 ans ne recevra pas de retraite, malgré le fait qu'il y aura cotisé toute sa vie, sans oublier les taxes supplémentaires qu'il aura payées. Un fumeur, comme un non-fumeur, mourra un jour... alors, que ce soit d'un cancer ou d'une crise cardiaque à 50, 60 ou 95 ans, je ne vois pas vraiment de différence. Sauf que plus on vit vieux, plus on coûte cher. Conclusion: la cigarette devrait être encouragée, surtout auprès de ceux qui ont des fonds de retraite Cadillac, comme les fonctionnaires par exemple. J'exagère ? Oh, je n'aime pas la cigarette, qui m'a enlevé des gens que j'aimais énormément. Je ne l'aime pas, mais je ne veux pas forcer les autres à arrêter pour des mauvaises raisons, ou juste pour se donner, en tant que société, bonne conscience. Pourquoi n'est-ce pas tout bonnement interdit croyez-vous ? Je ne veux pas interdire le tabac (parce qu'on l'a déjà vu avec la Loi Sèche : ca sert à rien), je voudrais que les gens soient plus conscients de leur mode de vie et de l'impact que cela génère sur la société au complet. Dans le monde moderne, la seule facon efficace de reveiller la conscience semble être le porte-monnaie! Je suis d'accord que le vieillessement de la population est toute un défi, puis ses coûts cachés sont immenses.
  22. Juste parce que le ministre s'est acheté de nouveaux souliers et qu'ils taxent les clopes et la bibine ?? Ou parce qu'on croise tous les doigts et qu'on serre les fesses pour que ca se fasse ? Ça me semble quand même pas mal prématuré pour l'affirmer... Presque la moitié du budget provincial se dépense en santé (44%), un argent qui pourrait être dépensé ailleurs comme améliorer l'éducation, les garderies, les autoroutes, le SEPAQ, aider les familles monoparentales ou d'autres choses. Les excès d'alcool et de tabac ouvrent la porte à des maladies graves, toutes très dispendieuses pour la société, qui donnent beaucoup de souffrance aux patients, et en plus privent le Québec d'une partie importante de sa population active de facon prématurée. Dans un pays où la santé est complètement privée ou presque (comme les États-Unis), je suis d'accord à que ce genre de produits ne soient pas taxés puisque chacun est responsable des frais de sa santé. Moi, je suis responsable de ma santé, je ne fume pas, de l'alcool presque jamais, mais je vis dans une social-démocratie où nous payons pour les frais de santé de tout le monde. Je n'ai aucun problème de payer pour les gens qui souffrent des maladies ou des accidents involontaires, mais je suis pas mal tanné de payer pour les irresponsables. Si on suit ta logique on doit aussi taxer le sel parce que l'exces de sel nuit a la santé, ou meme taxer les hamburgers/frites parce que c'est de la mal bouffe dont l'excés cause beaucoup de problemes de santé. Et puis tu es libre de ne pas boire de l'alcool , c'est ton choix mais ca devient problematique lorsque tu commences a vouloir imposer tes choix personnelles aux autres. C'est un peu comme les fondamentalistes religieux au moyen orient qui veulent interdire l'alcool parce que ca va a l'encontre de leurs convictions religieuses personelles. Je cherche pas à imposer mon point de vue, j'aimerais que les gens soient plus responsables de leur choix de vie. Nos décisions n'affectent pas juste nous-mêmes, elles affectent aussi notre famille, notre entourage et aussi la société où on vit. On n'a pas les moyens de mettre plus d'argent dans les universités ou dans les garderies ou dans les autoroutes parce qu'on dépense presque la moitié du budget en santé. Si les gens vivaient plus sain, on aurait plus de $ disponible pour investir dans d'autres secteurs que la province a besoin. Peut-être qu'il faudrait echelonner le niveau d'imposition comme le font les compagnies d'assurance-vie ou d'assurance-voiture avec leurs primes. Mais tu n'as pas répondu a ma question : pourquoi c'est l'alcool qui devrait etre visé? Pourquoi ne pas taxer les hambrgers/frites premiere cause d'obésité et de maladies cardio-vasculaires, comme ca on oblige les gens a avoir une alimentation plus saine et le contribubale paierait moins pour les soigner. A mon avis les hambrgers/frites causent plus de maladies en Amérique du Nord que l'alcool. Et contrairement a ce que tu penses la consommation de l'alcool avec modération est plutot bénifique pour la santé , rien de mieux qu'un verre de vin avec le repas. Et pourquoi je devrais payer des taxes excorbitants juste pour boire un petit verre de vin avec le souper, alors que c'est mille fois plus bénifique pour la santé qu'un repas hamburgers /frites avec une demi litre de Coca. Pourquoi l'alcool? Parce que ca serait très facile à implanter au Québec! Le gouvernement Québécois possède le monopole de sa vente et distribution, plus facile que ca impossible. Je suis d'accord que les boissons sucrées et la malbouffe en général sont aussi très nuisibles à la santé.
  23. Juste parce que le ministre s'est acheté de nouveaux souliers et qu'ils taxent les clopes et la bibine ?? Ou parce qu'on croise tous les doigts et qu'on serre les fesses pour que ca se fasse ? Ça me semble quand même pas mal prématuré pour l'affirmer... Presque la moitié du budget provincial se dépense en santé (44%), un argent qui pourrait être dépensé ailleurs comme améliorer l'éducation, les garderies, les autoroutes, le SEPAQ, aider les familles monoparentales ou d'autres choses. Les excès d'alcool et de tabac ouvrent la porte à des maladies graves, toutes très dispendieuses pour la société, qui donnent beaucoup de souffrance aux patients, et en plus privent le Québec d'une partie importante de sa population active de facon prématurée. Dans un pays où la santé est complètement privée ou presque (comme les États-Unis), je suis d'accord à que ce genre de produits ne soient pas taxés puisque chacun est responsable des frais de sa santé. Moi, je suis responsable de ma santé, je ne fume pas, de l'alcool presque jamais, mais je vis dans une social-démocratie où nous payons pour les frais de santé de tout le monde. Je n'ai aucun problème de payer pour les gens qui souffrent des maladies ou des accidents involontaires, mais je suis pas mal tanné de payer pour les irresponsables. Si on suit ta logique on doit aussi taxer le sel parce que l'exces de sel nuit a la santé, ou meme taxer les hamburgers/frites parce que c'est de la mal bouffe dont l'excés cause beaucoup de problemes de santé. Et puis tu es libre de ne pas boire de l'alcool , c'est ton choix mais ca devient problematique lorsque tu commences a vouloir imposer tes choix personnelles aux autres. C'est un peu comme les fondamentalistes religieux au moyen orient qui veulent interdire l'alcool parce que ca va a l'encontre de leurs convictions religieuses personelles. Je cherche pas à imposer mon point de vue, j'aimerais que les gens soient plus responsables de leur choix de vie. Nos décisions n'affectent pas juste nous-mêmes, elles affectent aussi notre famille, notre entourage et aussi la société où on vit. On n'a pas les moyens de mettre plus d'argent dans les universités ou dans les garderies ou dans les autoroutes parce qu'on dépense presque la moitié du budget en santé. Si les gens vivaient plus sain, on aurait plus de $ disponible pour investir dans d'autres secteurs que la province a besoin. Peut-être qu'il faudrait echelonner le niveau d'imposition comme le font les compagnies d'assurance-vie ou d'assurance-voiture avec leurs primes.
  24. J'ai une connaissance très vague de l'apartheid, pour moi c'est difficile de te donner une comparaison valide. En Bolivie, les mariages mixtes sont rares, mais au Paraguay sont plus fréquents.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement