Jump to content

Perspective sombre pour les non vaccinés


Laurent

Recommended Posts

  • Habitués

Remplacez "robot" par "gouvernement", et je vous laisse méditer là dessus :

 

loi Zéro : Un robot ne peut pas porter atteinte à l'humanité, ni, par son inaction, permettre que l'humanité soit exposée au danger ;

première Loi : Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger, sauf contradiction avec la Loi Zéro ;

 

...et je ne supporte plus d'entendre parler de dictature ou d'intérêt premier de l'individu avant la communauté 😤

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 18 heures, bastringue a dit :

 

Tu poses de bonnes questions. Et c'est là tout le problème de la situation actuelle : les journalistes ne jouent plus leur rôle, qui est de chercher objectivement la vérité, mais sont devenus des propagandistes à la solde du gouvernement. Ouvrez n'importe quel média traditionnel, et c'est toujours le même chorus, la même ritournelle usée. 

 

On a commencé par dire aux gens qu'ils devaient faire des câlins aux personnes asiatiques pour éviter de les stigmatiser (alors qu'on a plus tard fait la promotion de la distanciation sociale), on a traité d'adeptes de théories du complot les gens qui disaient que le virus venait du laboratoire de Wuhan (alors que ça devient de plus en plus le cas), on a affirmé au début que le masque ne servait à rien (la vérité, ou presque) pour ensuite l'imposer le 18 juillet 2020, sans aucune raison scientifique. Et tous les journalistes se tapent les mains et acclament le gouvernement à l'unisson.

 

Bref, bravo pour tes questions. J'aimerais moi aussi avoir ces réponses et si tu les trouves, SVP partage avec nous ! Il faut vraiment penser par soi-même car se fier aux médias et aux gouvernements en 2020 en Occident doit ressembler à la même situation en URSS à la moitié du siècle dernier... 

Il n'y a plus de journalistes depuis longtemps, notre avidité et médiocrité est ainsi et n'est pas tolérable. Parfois il y a encore du bon, parfois certains sont tenus.

Là, n'est pas la question, la question est de sortir de cette pandémie qui fait des ravages à tous les niveaux car nous sommes une toute petite société civilisée.

Donc les médias ou autre, on peut simplement avec un peu de bonne volonté arriver à avoir une certaine confiance pour avancer.

Le doute sera toujours présent, la médecine n'est pas une science parfaite et exacte mais un peu de bon sens te fera prendre la bonne décision.

Pour ma part j'en suis à faire ce que je peux car je crois vraiment que l'ARN, un jour, va "guérir" les cancers pédiatriques et là, comme par hasard les crisounettes de confiance, il y aura plus personne et on sera bien heureux.

Oui, au milieu il y a la pourriture, le fric et beaucoup choses mauvaises mais c'est notre devoir et responsabilité et même liberté d'essayer de faire les meilleurs choix et de ne pas tout accepter.

A date sur disons environ 200 personnes bloquées non vaccinées à un moment, je ne connais qu'une personne qui a pris sa décision de non vaccination et l'assumera et je peux la comprendre.

Les autres, à un moment, toutes bloquées pour des bétises et de la stupidité profonde à cause de tellement de choses.

La seule personne non vaccinée qu'il me reste autour de moi (on le dira comme ça) va quand même se ballader et représente donc un problème pour la société et un risque pour d'autres.

Tu prends tout ça, chacun sa liberté de choix mais le bon sens il existe encore ?

Imagine la Polio, maintenant... Pas de vaccins non plus ?

 

Soyons sérieux quelques minutes, l'ARN le premier gars que je connais qui s'est fait injecter la chose directement c'est quoi, début des années 2000.

Oui et oui, le risque est, et sera toujours présent, maintenant, prenons la réalité actuelle et bien 12 mois de suivi.

Je vais pas juger X ou Y Pays, on a une société égoiste, médiocre qui court à sa propre perte, le seul truc qui m'intéresse c'est faire de mon mieux pour éviter ce genre de choses et surtout l'avenir de tous les enfants.

Une bonne éducation, l'Enfant saura être tourné autour d'une société et pas que tourner autour du moi je.

 

Bonnes hésitations, je préfère hésiter sur la chaise ikea et croire encore, en la Science. 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
2 hours ago, QCmonCA said:

 

Oui, au milieu il y a la pourriture, le fric et beaucoup choses mauvaises mais c'est notre devoir et responsabilité et même liberté d'essayer de faire les meilleurs choix et de ne pas tout accepter.

 

Ce qui est bien avec le fric, c'est que beaucoup le méprisent, surtout quand c'est celui des autres, mais en parallèle sont quand même prêts à tout pour en ramasser encore plus. Soudainement ça devient plus aussi sale quand on en a ... et c'est même acceptable quand c'est celui des autres qui nous aide à tous les jours.

Link to comment
Share on other sites

Le 2021-07-28 à 08:07, kobico a dit :

 

Non. C'est la collectivité qu'il faut mettre au premier plan. Et pas besoin d'une idéologie mortifère pour ce faire. Il suffit seulement d'un peu d'humanité, de considération et d'entraide.

 

« C'est la collectivité qu'il faut mettre au premier plan », disaient les Soviétiques, disaient les Nazis, disaient les Khmers rouges, disent les fanatiques religieux, disent les terroristes, disent les extrémistes, disaient ceux qui torturaient, ceux qui tuaient, disaient les Hutus contre les Tutsis au Rwanda, les Turcs contre les Arméniens, les Islamistes contre Charlie Hebdo...

 

Non, vraiment ? L'Histoire constitue un cimetière de gens morts des mains de ceux qui ont dit que c'était la collectivité qu'il fallait mettre au premier plan. Juste pour le communisme, on parle de 100 millions de morts au siècle dernier.

 

Combien vous en faut-il encore pour comprendre que c'est l'individu qu'il faut mettre au premier plan ?

Link to comment
Share on other sites

Le 2021-07-28 à 08:02, crazy_marty a dit :

 

C'est drôle de dire ça ... quand toi même tu as mis les personnes âgées (ou les moins âgées souffrant de maladies chroniques, ou immuno supprimées) dans une classe à part en voulant qu'ils s'isolent, ne sortent plus de chez eux, ne reçoivent plus de visiteurs, pendant des années et des années.

 

Juste pour que toi tu puisses continuer à vivre.

 

Ils PEUVENT s'isoler, voilà la nuance. Je crois qu'il ne doit y avoir aucune obligation. Chaque individu doit être libre de son corps et agir comme il lui plaît. D'un simple point de vue de la logique, puisque la COVID est inoffensive pour la quasi-totalité des gens en bonne santé et de moins de 75 ans, il semblerait plus logique d'isoler le petit pourcentage de gens malades et en fin de vie que de sacrifier le reste de la population, mais ça devrait être un choix individuel.

 

Il faut revenir sur Terre à un moment donné. La COVID a un taux de mortalité entre 0,2% et 0,4%; contre près de 0,1% pour la grippe saisonnière. C'est statistiquement inoffensif pour l'immense majorité de la population. 

 

Je n'ai pas le lien original devant les yeux, mais j'ai lu que les années de vie perdues à cause du confinement et de la réponse des gouvernements dépasseront de BEAUCOUP les années de vie perdues à cause du COVID. 

 

Quelques liens qui peuvent être utiles (avoir plus de temps je retrouverais l'étude originale).

 

https://www.health.org.uk/news-and-comment/news/1.5-million-potential-years-of-life-lost-to-covid-19

https://www.zerohedge.com/medical/covid-lockdowns-will-result-1-million-excess-deaths-over-next-15-years-scientists-find

https://www.nber.org/system/files/working_papers/w28304/w28304.pdf

 

Bref, je pourrais retourner le commentaire à ceux qui veulent que continue cette folie : ce sont eux qui privent les autres de leur droit à une vie pleine et normale. Plus on confine, plus on masque, plus on limite, plus on augmente les dépressions, le stress, l'anxiété, les suicides, le désespoir et, au final, on réduit l'espérance de vie des gens.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Je vais t'envoyer rencontrer des survivants du covid qui ont moins de 50 ans, qui étaient sportifs et en bonne santé, et qui ont encore des lourdes séquelles aujourd'hui. T'iras leur expliquer droit dans les yeux que c'est une petite maladie inoffensive, ok ?

Sur ce je dégage de ce thread, marre de lire des conneries comme ça à longueur de journée.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Posted (edited)
il y a 39 minutes, bastringue a dit :

 

« C'est la collectivité qu'il faut mettre au premier plan », disaient les Soviétiques, disaient les Nazis, disaient les Khmers rouges, disent les fanatiques religieux, disent les terroristes, disent les extrémistes, disaient ceux qui torturaient, ceux qui tuaient, disaient les Hutus contre les Tutsis au Rwanda, les Turcs contre les Arméniens, les Islamistes contre Charlie Hebdo...

 

Non, vraiment ? L'Histoire constitue un cimetière de gens morts des mains de ceux qui ont dit que c'était la collectivité qu'il fallait mettre au premier plan. Juste pour le communisme, on parle de 100 millions de morts au siècle dernier.

 

Combien vous en faut-il encore pour comprendre que c'est l'individu qu'il faut mettre au premier plan ?

L'individu est bien au premier plan, plein d'égoisme et de médiocrité, parler de nazi alors que la science a pu te soigner.

En France l'afficheur du président nazi va se prendre une fessée.

Edited by QCmonCA
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Isa78 a dit :

Je vais t'envoyer rencontrer des survivants du covid qui ont moins de 50 ans, qui étaient sportifs et en bonne santé, et qui ont encore des lourdes séquelles aujourd'hui. T'iras leur expliquer droit dans les yeux que c'est une petite maladie inoffensive, ok ?

Sur ce je dégage de ce thread, marre de lire des conneries comme ça à longueur de journée.

 

Vous faites la démonstration éloquente qu'un des gros problèmes en ce moment est l'incapacité d'une partie de la population de penser en terme de statistiques.

 

Oui, bien sûr, des jeunes et en bonne santé sont morts de la COVID. Mais statistiquement, c'est un nombre insignifiant.

 

Demanderiez-vous la fermeture de toutes les autoroutes parce que des gens y sont morts ?

Demanderiez-vous la fermeture de toutes les pistes de ski parce qu'une personne s'est tuée à Bromont en décembre dernier ? 

Demanderiez-vous qu'on interdise aux gens de sortir sous les orages parce qu'une personne a été tuée par la foudre ?

 

Voudriez-vous que je vous envoie voir des survivants qui ont été frappés par la foudre ou dont les proches ont été tués en ski ? Comprenez-vous l'inutilité de l'exercice ?

 

Ce qui compte, c'est le risque statistique. Et le risque statistique de mourir de la COVID pour une personne en bonne santé et de moins de 75 ans est quasi-nul.

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, QCmonCA a dit :

L'individu est bien au premier plan, plein d'égoisme et de médiocrité, parler de nazi alors que la science a pu te soigner.

En France l'afficheur du président nazi va se prendre une fessée.

 

Le respect de l'individu est à la base de notre civilisation. Toute autre conception doit être comparée à ce qui a déjà été essayé avant nous (100 millions de morts au vingtième siècle à cause du communisme, ce n'est pas rien et ne doit jamais être oublié). Et jusqu'à présent, force nous est de constater que l'idée que l'individu doit être l'étalon selon lequel toute mesure doit être jugée est une idée supérieure à tout ce qui a été tenté jusqu'ici, malgré l'imperfection de la chose.

 

Beaucoup de gens quittent l'Europe pour l'Amérique du Nord précisément pour cette liberté de l'individu. Ce n'est pas rien.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 41 minutes, bastringue a dit :

 

Combien vous en faut-il encore pour comprendre que c'est l'individu qu'il faut mettre au premier plan ?

À vomir.  Si tu es incapable de penser que tu as aussi des responsabilités envers les autres, envers le bien-être collectif, et que l'univers ne tourne pas autour de ton nombril... à quoi bon ?  Ne te reste plus qu'à rendre ta carte d'assurance-maladie puisque la solidarité sociale, c'est d'la ma****....

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, bencoudonc a dit :

À vomir.  Si tu es incapable de penser que tu as aussi des responsabilités envers les autres, envers le bien-être collectif, et que l'univers ne tourne pas autour de ton nombril... à quoi bon ?  Ne te reste plus qu'à rendre ta carte d'assurance-maladie puisque la solidarité sociale, c'est d'la ma****....

 

Vous ne comprenez rien.

 

Sans respect de l'individu, il n'y a même pas de carte d'assurance-maladie ni de solidarité sociale. C'est PRÉCISÉMENT parce qu'on place l'individu au premier plan qu'on lui confère des droits fondamentaux, donc celui à la santé et à un minimum de confort.

 

Si c'est la collectivité qu'on place au premier plan, on peut enlever ces deux droits à l'individu demain matin puisqu'on a décidé qu'il y a des objectifs collectifs plus importants et que l'individu doit sacrifier sa santé et son confort minimal en leur nom.

 

Je vous suggère, bien humblement, de lire sur l'histoire de l'URSS, particulièrement entre 1917 et 1953. Plus précisément encore, sur les Koulaks.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 23 minutes, bastringue a dit :

 

Vous ne comprenez rien.

 

 

😴 Ben c'est ça.

 

Continue de te contre-crisser du reste de l'humanité au nom de tes petits "droits z'individuels".

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 2 heures, bastringue a dit :

 

« C'est la collectivité qu'il faut mettre au premier plan », disaient les Soviétiques, disaient les Nazis, disaient les Khmers rouges, disent les fanatiques religieux, disent les terroristes, disent les extrémistes, disaient ceux qui torturaient, ceux qui tuaient, disaient les Hutus contre les Tutsis au Rwanda, les Turcs contre les Arméniens, les Islamistes contre Charlie Hebdo...

 

Non, vraiment ? L'Histoire constitue un cimetière de gens morts des mains de ceux qui ont dit que c'était la collectivité qu'il fallait mettre au premier plan. Juste pour le communisme, on parle de 100 millions de morts au siècle dernier.

 

Combien vous en faut-il encore pour comprendre que c'est l'individu qu'il faut mettre au premier plan ?

 

Et toi, combien de temps cela te prendra-t-il pour ne plus exagérer avec tes exemples décalés ?

Ta vision des droits individuels est tout aussi extrême, absolutiste devrais-je dire,  que les exemples à l'autre bout du spectre que tu nous serines en croyant invalider nos propos avec des exemples massues. D'un bord ou de l'autre. ces excès sont tout aussi dommageables  au bien-être des individus que de la société en général. 

 

Bref, reviens sur terre. On dit simplement que certains droits individuels ne sont pas absolus mais bien relatifs à ceux de la collectivité. Nommément, on parle de santé publique ("de la santé de tous") qui réclame des efforts individuels de chacun pour le bien-être collectif. 

 

Trop difficile de ne pas penser qu'à ton nombril?

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
 
Vous faites la démonstration éloquente qu'un des gros problèmes en ce moment est l'incapacité d'une partie de la population de penser en terme de statistiques.
 
Oui, bien sûr, des jeunes et en bonne santé sont morts de la COVID. Mais statistiquement, c'est un nombre insignifiant.
 
Demanderiez-vous la fermeture de toutes les autoroutes parce que des gens y sont morts ?
Demanderiez-vous la fermeture de toutes les pistes de ski parce qu'une personne s'est tuée à Bromont en décembre dernier ? 
Demanderiez-vous qu'on interdise aux gens de sortir sous les orages parce qu'une personne a été tuée par la foudre ?
 
Voudriez-vous que je vous envoie voir des survivants qui ont été frappés par la foudre ou dont les proches ont été tués en ski ? Comprenez-vous l'inutilité de l'exercice ?
 
Ce qui compte, c'est le risque statistique. Et le risque statistique de mourir de la COVID pour une personne en bonne santé et de moins de 75 ans est quasi-nul.
 
 
Puisque tu nous saoules avec tes statistiques détournées, quel est le taux de mortalité avec le vaccin? Bien moins que 0,2 à 0,4%. Quel est le taux d'effet secondaires graves? Quasi nul. Quel est le taux de décès lié aux vaccins? Un taux encore plus bas. Alors arrête tes démonstrations moisies de pseudo médecin qui n'y connaît rien. Tu es un incapable, tu choisis tes stats et les interprètes selon tes pensées et non selon des faits. Tu es donc un boulet

Envoyé de mon SM-G975W en utilisant application mobile Immigrer.com

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, kobico a dit :

 

Et toi, combien de temps cela te prendra-t-il pour ne plus exagérer avec tes exemples décalés ?

Ta vision des droits individuels est tout aussi extrême, absolutiste devrais-je dire,  que les exemples à l'autre bout du spectre que tu nous serines en croyant invalider nos propos avec des exemples massues. D'un bord ou de l'autre. ces excès sont tout aussi dommageables  au bien-être des individus que de la société en général. 

 

Bref, reviens sur terre. On dit simplement que certains droits individuels ne sont pas absolus mais bien relatifs à ceux de la collectivité. Nommément, on parle de santé publique ("de la santé de tous") qui réclame des efforts individuels de chacun pour le bien-être collectif. 

 

Trop difficile de ne pas penser qu'à ton nombril?

 

 

 

 

 

 

Oui, on parle de santé publique. Il y aura plus d'années de vie perdues à cause du confinement qu'à cause du COVID. Et ton nombril à toi ?

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, PowerRanger a dit :

Puisque tu nous saoules avec tes statistiques détournées, quel est le taux de mortalité avec le vaccin? Bien moins que 0,2 à 0,4%. Quel est le taux d'effet secondaires graves? Quasi nul. Quel est le taux de décès lié aux vaccins? Un taux encore plus bas. Alors arrête tes démonstrations moisies de pseudo médecin qui n'y connaît rien. Tu es un incapable, tu choisis tes stats et les interprètes selon tes pensées et non selon des faits. Tu es donc un boulet

Envoyé de mon SM-G975W en utilisant application mobile Immigrer.com
 

 

Connais-tu les conséquences à long terme de ces vaccins ? 

 

La réponse est non, évidemment.

 

Bref, tu parles de ce dont tu ignores.

 

La seule chose qui est claire, pour le moment, c'est que la COVID est un virus bénin pour la grande majorité de la population, mais qu'on veut injecter un vaccin expérimental aux gens alors qu'on en ignore les conséquences à long terme.

 

Mais pour ceux que la COVID fait bander (à l'encontre de toute pensée scientifique), il est intéressant de noter que les gens vaccinés pourraient la transmettre bien davantage et contaminer encore plus les autres... 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, bencoudonc a dit :

😴 Ben c'est ça.

 

Continue de te contre-crisser du reste de l'humanité au nom de tes petits "droits z'individuels".

 

En fait, ceux qui pensent aux droits individuels des gens sont ceux qui se soucient le plus des autres. Les gens dangereux, ce sont ceux qui pensent qu'on doit brimer les gens au nom d'un soi-disant bien-être collectif. L'individu est l'étalon selon lequel toute mesure doit être jugé. Croire le contraire, c'est faire état de son ignorance de l'Histoire. 

 

Brimer toute une population au nom d'un virus bénin ayant un taux de mortalité de moins de 0,40%, c'est une définition qui en vaut une autre quant à se « contre-crisser » des gens. 

 

Link to comment
Share on other sites

Pensez-y. Les gens comme nous, qui avons quitté l'Europe pour le Québec, nous l'avons fait pour quoi ?

 

Pour le climat ? Non, nous aurions pu choisir l'Afrique ou le Moyen-Orient.

Pour les « projets collectifs » ? Non, nous aurions pu choisir la Chine.

 

Nous avons émigré en Amérique du Nord pour les opportunités individuelles que nous y avons vues. Nous avons choisi un endroit où nous avons cru qu'en tant qu'individus nous aurions la possibilité de nous réaliser pleinement.

 

La liberté individuelle, c'est ça qui nous attirait.

Et c'est là la clef de tout.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 13 minutes, bastringue a dit :

 

 

Nous avons émigré en Amérique du Nord pour les opportunités individuelles que nous y avons vues. Nous avons choisi un endroit où nous avons cru qu'en tant qu'individus nous aurions la possibilité de nous réaliser pleinement.

 

La liberté individuelle, c'est ça qui nous attirait.

 

 

Eh bien, ça montre le manque de connaissances que vous aviez sur le Québec. Ce que vous décrivez ce sont les États-Unis. Le Québec est d'abord une société sociale-capitaliste bien que depuis quelques années, le capitalisme prend le dessus sur le socialisme. Les États-Unis sont capitalistes et privilégient aussi les droits individuels. 

 

Pendant cette pandémie, les Québécois ont démontré qu'ils avaient à coeur le reste de la société en défiant moins les consignes sanitaires et en se faisant vacciner sans se faire tordre un bras. Si la France s'en sort mieux, c'est à cause du Pass sanitaire qui devient obligatoire. Au Québec, le taux de vaccination a atteint de haut pourcentages avant de stagner. Quand on vit de grandes épreuves au Québec, les gens sont solidaires. On n'a qu'à penser au déluge du Saguenay, à la crise du verglas, etc. 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 8 heures, bastringue a dit :

 

Oui, on parle de santé publique. Il y aura plus d'années de vie perdues à cause du confinement qu'à cause du COVID. Et ton nombril à toi ?

 

 

Contrairement au tien, mon nombril a une conscience sociale, Il est solidaire avec les autres, particulièrement envers les plus faibles et démunis. Les "plus à risque" en langage de santé publique.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement