Jump to content
Sign in to follow this  
tlelievre

Entrevue « Découverte et Immersion » pour un job à l’étranger

Recommended Posts

J’ai été témoin d’une initiative prise par mon employeur qui, à mon humble avis, a le mérite d’être partagée.

 

Je me prénomme Thomas, PVT français résidant et travaillant actuellement sur la Rive-Sud de Montréal. J’ai intégré la compagnie ISAAC Instruments durant le mois de juin de l’année dernière en tant que développeur web. ISAAC Instruments est une société en pleine expansion qui offre présentement une multitude de postes à pourvoir. Cependant, en raison de la rareté de la main-d’œuvre en TI, la compagnie a ouvert ses horizons et a diffusé ses offres d’emplois à l’international. Or, cela peut être extrêmement risqué aussi bien pour l’employeur que pour le postulant.

 

Du point de vue du candidat, le fait de se lancer tête baissée dans une telle aventure sans avoir bien réfléchi auparavant peut vraiment être une source de stress, de complications et de frustrations. Il n’est pas simple de repartir à zéro à l’étranger. Il faut y être préparé. De plus, du côté des employeurs, c’est un gros risque d’engager quelqu’un qui pourrait brutalement décider de partir, car il réalise que sa nouvelle vie au Québec ne lui convient pas.

 

Afin de pallier à ces problèmes, ISAAC Instruments a eu l’idée de créer et d’organiser des entrevues « Découverte et Immersion ».

 

Je vais vous expliquer en détail le déroulement de ce type d’entretien tel que réalisé chez ISAAC Instruments. Tout d’abord, un premier contact est effectué par visioconférence. À l’issue de ce premier entretien à distance, si le candidat répond aux attentes, la compagnie organise et offre au candidat un voyage de trois jours au Québec. Durant la première journée, le postulant rencontre ses futurs employeurs et collègues et découvre le contexte dans lequel il sera amené à travailler. Le but de la deuxième journée est de faire découvrir la vie, la culture québécoise au travers d’une visite de la ville de Montréal et de ses environs. De plus, durant cette visite, l’entreprise propose à certains de ses employés étrangers de partager avec le candidat leurs propres expériences. La troisième journée est une journée libre où le postulant peut organiser sa propre journée en fonction de ses envies.

 

Ce genre d’initiative peut réellement aider à la fois l’entreprise pour confirmer que la personne répond bien aux attentes et le candidat pour se rendre compte si le contexte lui convient, si sa personnalité, son tempérament est bien en accord avec la culture et les valeurs de sa future entreprise et plus globalement avec la culture du pays.

 

De plus, ayant été choisi pour partager mon expérience, j’ai pu constater que ce type d’entretien est très apprécié des candidats. Cela les rassure et les conforte dans leur choix de venir travailler au Québec. Je trouve vraiment cette initiative très innovatrice et je ne peux que l’approuver à 100%.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même si 3 jours c'est court et onéreux, je ne peux que féliciter et encourager ce type de concept ! Bravo ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour le partage.
Je suis moi même développeur web et ça me donne de l'espoir. J'attends le lancement en Août pour commencer la procédure.

 

Une question peut être trop tôt pour toi :
Quels sont les langages couramment demandés là bas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut @eckman, quand tu dis "Quels sont les langages couramment demandés là bas ?", parles-tu des langages informatiques en général ou des langages spécifiques au domaine du Web?

Share this post


Link to post
Share on other sites

@eckman, cela dépend des types d'entreprise (start-ups, grosses entreprises...etc.). Mais globalement, on retrouve surtout des technologies comme JAVA (Spring, etc...), .Net C#, NodeJS pour le back-end et React, Angular pour le front-end.

De plus, les petites entreprises (genre start-ups) vont plutôt rechercher des profils full-stack contrairement au grosses entreprises qui vont plutôt se tourner vers des personnes plus spécialisées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, tlelievre a dit :

@eckman, cela dépend des types d'entreprise (start-ups, grosses entreprises...etc.). Mais globalement, on retrouve surtout des technologies comme JAVA (Spring, etc...), .Net C#, NodeJS pour le back-end et React, Angular pour le front-end.

De plus, les petites entreprises (genre start-ups) vont plutôt rechercher des profils full-stack contrairement au grosses entreprises qui vont plutôt se tourner vers des personnes plus spécialisées.

Ah ouais cool. Merci pour ton apport

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By Kadchir
      Bonjour à tous 
      J'ai reçu un refus de caq par ce que le délais de mon inscription était passer et parce que je m'étais inscrit à temps partiel,  alors j'ai reporter ma session pour ce moi de septembre et j'ai également changer le régime à temps complet j'ai envoyer mes documents par la poste et ils sont arrivés le 20 janvier 2020, alors aujourd'hui c'est le 26 et je n'ai toujours pas reçu de mail 
      Pour ceux qui sont expérimentés dois je m'inquiéter ??
      Merci 
    • By chekamba
      je suis française de 53 ans heheh pa
       
    • By Max2908
      Bonjour à tous,
       
      Avec ma femme et mes deux enfants, nous avons comme projet de partir vivre à Québec d'ici quelques années.
       
      Cependant, on se demande si ses parents et son petit frère peuvent nous rejoindre dans cette aventure.
       
      Savez-vous si cela est possible? En sachant que sa mère est sans emploi, son père est à la retraite et son frère commençant la vie active. Diplôme de professeur néerlandais anglais en poche.
       
      Je suis belge et ma femme et sa famille sont français.
       
      Existe t'il un moyen pour partir tous ensemble?
       
      Merci pour vos futures réponses.
    • By Michelle13
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      C'est mon premier message sur ce forum. J'aurais besoin de quelques renseignements concernant les délais d'immigration au Québec.
      J'habite en France. Je viens de signer un contrat permanent de professeur dans une université québécoise. L'université a fait une demande de validation de l'offre d'emploi auprès du MIDI fin janvier. Je devrais commencer le travail au 1er août. Pourriez-vous me donner des informations concernant les délais :
      pour avoir la validation de l'offre d'emploi permanent ; pour avoir le CSQ ; pour avoir la RP. Pensez-vous possible de pouvoir tout faire en 7 mois? Je reste optimiste... 😀
       
      Merci par avance de vos réponses.
       
      Michelle
       
       
       
    • By valbar
      Bonjour,
       
      J'ai été admis dans le programme "compléments de formation" à temps plein pour le mois de septembre (il s'agit d'une sorte de "prépa") à l'niversité de Montréal. J'ai postulé en parallèle à des bachelors, j'aurais les réponses de ces candidatures au mois de juin. J'ai postulé au programme de prépa en backup, au cas où je serais refusé en Bachelor.
       
      Si je suis admis en bachelor, ce sera naturellement mon premier choix. Devrais-je déja demander un permis d'étude en utilisant la lettre d'acceptation du programme de compléments de formation ? Si je suis admis plus tard en Bachelor, devrais-je refaire toutes les démarches ?
       
      Il peut être utile de noter que je me rends à Montréal en mai prochain, j'ai été accepté en études libres pour suivre quelques cours qui sont préalables aux bachelors auquels j'ai postulé. J'ai lu que si j'effectue ma demande de permis d'études depuis le Canada je devrais peut etre quitter le pays, pour y revenir ensuite. Est-ce que c'est correct ? Pour ces études j'ai obtenu une autorisation de voyage électronique qui est liée à mon passeport. C'est tout ce dont j'ai besoin, correct ?
       
      Je vous remercie.
       
      Valentin
    • By Liseth
      Bonjour à tous,
       
      Suite à l’obtention de mon diplôme du Québec en 2015, j'ai obtenu un permis de travail ouvert post diplôme valide jusqu'à Septembre 2020. Mais c'est jusqu'à Juin 2019 que j'ai demandé mon CSQ et en suite j'ai fait la demande de résidence permanente auprès du Fédéral (Pas encore des réponses, aucune). Cependant je pense que je dois renouveler mon permis de travail, car mon permis actuel pourrait expirer avant que je reçoive la réponse de ma résidence permanente.
       
      J'ai un contrat de travail professionnel à durée indéterminée depuis 2018. J'ai lu en ligne que mon employeur doit accéder à un portail pour créer un offre d'emplois et payer des frais pour cette demande. Mais  mon employeur ne va vouloir faire cela, il n'est pas habituer à engager des employés étrangers Il n'y a pas non plus une personne responsable pour cela au bureau local. 
       
      1. Est-ce que pour renouveler un permit de travail ouvert post-diplôme il faut absolument avoir cet offre d'emplois officiel ? Il existe une autre façon ? 
      2. Avez-vous déjà essayer le tour du poteau pour faire cette renouvellement plus récemment en 2019 ou 2020? 
      3. En lieu d'avoir cette offre d’emplois dans le portail, Pourrais-je apporter:  mon CAQ,  mon contrat de travail officiel + une lettre de mon employeur ? (en plus des formulaires)?
       
      Cela  me stresse bcp demander à mon patron de faire des démarches pour créer l'offre d'emplois.
      Toute information est important pour moi en ce moment. 
       
      Merci bcp d'avance !
       
       
       
       
       
    • By Joseph-y
      Bonjour, 
       
      J'ai 25ans et je souhaite partir vivre au Québec.
      J'ai effectué une demande d'AVE  qui a était acceptée. Et je voulais savoir, j'ai lu la catégorie "condition général" du forum, si il était possible de travailler avec ça ? Sur le forum j'en es pas vue mention, faut t'il un visa obligatoirement comme vous le stipuler dans cette catégorie ? 
       
      J'ai également vue sur le site Officiel du Canada que pour l'AVE c'était à une durée de vacances de 3mois, et quand j'ai effectué la demande ils m'ont demandé combien de temps je souhaite rester là-bas et j'ai mis +6mois. J'ai vue aussi que l'AVE était valide pour une durée de 5ans. 
      Du coup la question que je me pose.. Es que je devrais faire des démarches tout les 3 mois pour repousser mon départ du pays ou autres ?  
       
      Pour vous en dire un peu plus ; je souhaite m'installer au Canada, j'ai 7k€ d'économie ( j'ai vue aussi qu'il fallais une certaine ressources mais juste pour avoir le visa (?) ) j'ai travaillé pendant 6ans dont 5ans dans un métier qualifié, que je ne souhaite pas forcément reprendre là-bas et je doute que la qualification sois pareil.. J'aurais pour envie de partir, trouver directement un logement sur place et du travail par la suite, peu importe le type de travail qui ne requiert pas de qualification particulière pour coup. J'ai également un équivalent en hôtellerie et actuellement je suis dans le privé en sécurité. 
       
      Je ne peu pas dire que je suis un adepte de l'anglais mais j'arrive à me débrouiller, et je souhaite le développer et aussi développer une nouvelle avenir professionnel.
       
      Je vous remercie par avance de votre aide. 
       
    • By Quebec98
      Bonjour,
       
      Alors voilà je ne suis jamais allé au Québec mais je désire fortement y vivre, c'est un projet que je rêve de réaliser. 
      Actuellement je suis un étudiant en deuxième année de droit, cependant je n'aime pas ma filière. Plus tard j'aimerais travailler dans l'éducation à la petite enfance en CPE au québec, je veux justement changer de domaine car j'aime beaucoup les petits et je ne me vois pas travailler devant un ordi à longueur de journée ni dans un tas de paperasse sans fin. De ce fait j'aimerais après ma licence, m'orienter vers un DEC technique d'éducation à l'enfance au Québec (CEGEP). Or, mon père n'est pas chaud pour cette idée, il a beaucoup de préjugés, pour lui, faut faire uniquement un métier qui rapporte beaucoup d'argent, mais moi j'ai une autre vision de la vie, je préfère un métier qui me plaît et qui rémunère moins plutôt qu'un métier bien payé qui ne me plaît pas. Et il veut que je fasse un master, cependant je ne me sens pas capable d'en faire un, trop dur et pas envie car ça ne me mènera pas au travail voulu. Pour ce qui est de ma mère, elle me comprend pour le changement d'orientation, mais son inquiétude réside sur le fait de la débrouillardise, le fait de vivre seul etc la paperasse administrative là bas etc, le fait que ce soit loin et donc pas simple en cas de besoin d'aide.
      Mais elle m'a laissé une ouverture, car elle m'a dit qu'elle préfère que je me fasse une première expérience là bas avant de vouloir faire des études là bas.
       
      Et donc je voulais vous demander quelles sont les options envisageables s'il vous plaît ?
       
      PVT? Agence française au québec etc? Autres ?
       
      Merci par avance pour vôtre aide.
    • By Lonewolf78
      Bonjour !
       
        Je m'appelle  Séb et tout est dans le titre !
       
        J'ai un parcours scolaire et professionnel un peu particulier : sur le papier (CV) je n'ai qu'un pauvre petit CAP de vente. Dans la vraie vie, j'ai toujours aimé m'instruire et apprendre de nouvelles choses. J'ai donc acquis au fil du temps pas mal de connaissances touchant aussi bien le management, la gestion financière que le web design ou la photo.
       
        Niveau professionnel, j'ai été tour à tour vendeur, responsable logistique pour des magasins et auto-entrepreneur (formateur sur les logiciels Excel, Word, Powerpoint ou Photoshop, j'enseignais aussi la photo. Je fus aussi coach sur la création de tableaux de bord, la rédaction ou la présentation de projets et j'ai aussi créé quelques sites web). L'anglais n'est pas un gros problème. A l'oral je le comprends pas trop mal, et à l'écrit je le lis très bien. D'ailleurs, les logiciels que j'ai cités plus haut, je les connais aussi bien dans la langue de Molière que celle de Shakespeare.  Je viens de vivre mon deuxième licenciement économique en six ans, d'où l'idée de littéralement "changer de vie". 
       
         Ma sœur vit au Québec. A Saint-Jérôme plus exactement. J'aurais donc dans un premier temps un pied-à-terre près de Montréal. 
       
        Je sais que je ne pars pas avec des avantages, loin de là. De part vos expériences, est-il possible pour un autodidacte de trouver un job, si possible dans l'administratif ou le design/photo? Regarde-t-on plus les compétences que les diplômes ? Est-ce une tare d'avoir un parcours diversifié ?
       
        Petite précision : je n'ai pas d'attache familiale en France.
       
        Merci d'avance.
    • By nicol3a
      Bonjour tout le monde,
       
      je suis infirmière bachelière belge (reconnue clinicienne au québec), quand je vois les infirmières françaises qui ont l'ARM, je me demande pourquoi pas nous les belges ? Nos études sont équivalentes aussi. On doit fournir plus de paperasses, repasser l'examen de l'ordre...
      Bon je suis d'accord de repasser un stage d'équivalence et l'examen de l'ordre (c'est nécessaire, je me demande pourquoi les français ne passe pas l'examen de l'ordre? C'est pas logique par rapport aux Québécois mais tant mieux ça fait moins de stress pour eux !) mais on devrait avoir un ARM pour ce qui est de pratique d'exercice, de vouloir continuer nos études, des formations. Car à chaque fois que je dois passer une petite formation (genre de 2h en ligne pour avoir le droit de prescrire), je dois fournir 10000 papiers (ou pire, refaire une formation de 45 heures de soins de plaies et soins communautaires....bon c'est pas gratuit et ça prend du temps, et j'ai suivi durant mes trois année d'études ces cours, comme les français..) prouvant que j'ai bien suivi au moins 45 heures de formation de soins de plaies ou autre car je n'ai pas un diplôme français donc je ne bénéficie pas d'un ARM. 
      Bref, je créer ce forum, pour mobiliser les infirmiers et infirmières belges qui veulent exercer au Québec ! Sommes-nous assez nombreux pour demander un ARM ? Comment fait-on pour obtenir un ARM ? J'ai besoin de savoir que je ne suis pas seule dans cette situation...

      Précision, je n'ai rien contre les infirmiers et infirmières Français(es). Ils méritent amplement l'ARM avec le Canada, c'est juste que je me demande pourquoi nous, les belges, nous l'avons pas, et qu'est ce qu'on devrait faire pour l'avoir...

      En attente de vos retours les infirmiers et infirmières belges !
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines