Jump to content
Oursmoureuse

Voilà, c'est fini le Québec, retour en France

Recommended Posts

Il y a 14 heures, Cendre a dit :

En quoi est-ce déplacé ? C'est plutôt un commentaire bien réel !

 

Cela peut paraître déplacé car c'est jeté comme ça sans autre argumentation et que à mon avis, avoir passé 11 ans à l'étranger est plutôt un succès, et décider de rentrer dans son pays d'origine n'est pas un échec. 

 

De ce que j'ai vu, une toute petite partie des français qui viennent vivre au Québec y restent plus de 10 ans. Les situations personnelles changent et provoquent dans bien des cas un retour bien avant cela. 

Je dirais que 1-4 ans c'est une expatriation, une expérience, au-delà c'est une vraie tranche de vie. 

 

L'appel du pays d'origine est toujours fort, surtout avec le temps, qu'on soit français ou étranger. Que font les expatriés ou immigrés d'autres pays dès qu'ils le peuvent ? Ils rendent visite a leur famille restée au pays. Et souvent ils y retournent à un moment donné. 

Il faut vraiment que les conditions s vie du pays d'origine restent très dures pour qu'un immigrant n'y retourne pas. 

 

Dans le cas de la famille Ours, imaginez un peu : vos 3 enfants se tournent vers leur pays d'origine et semblent vouloir y vivre. Vous etes déjà passablement taraudé par le manque familial. La question ne se pose même pas : vous rentrez chez vous si vous voulez encore voir votre famille et vos enfants. 

 

J'ai l'exemple dans.ma.belle famille d'un couple qui revient après plus de  20 ans en Martinique. Aucun enfant n'y est resté. Ils ont attendu d'atteindre l'âge de la retraite et direction la côte d'Azur. 

 

A Sherbrooke exemple d'un français qui etait marié à une québécoise mais après 40 ans au Québec rentrait passer plusieurs mois par an en France. Le Sud lui manquait trop. 

 

Je crois tout simplement qu'immigrer pour la vie c'est quasiment contre nature, surtout si vous quittez votre pays à l'âge adulte. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Redflag a dit :

 

Je crois tout simplement qu'immigrer pour la vie c'est quasiment contre nature, surtout si vous quittez votre pays à l'âge adulte. 

 

100 % d'accord ... ce qui faire tenir l'immigré, c'est sa motivation. Tant qu'il y a un but à rester dans le pays d'adoption, l'immigration va être "le choix ideal" et la motivation sera grande ... mais quand il n'y a plus rien à chercher, cela devient très dur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce témoignage et bon retour à vous dans notre belle Alsace :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/06/2017 à 02:18, fortsympa a dit :

Bonjour à vous,

Vous avez immigré en même que moi et votre témoignage m'a touché. Je ne sais plus si on s'est vu "en vrai" lors des rencontres du immigrer.com.

Je voulais vous souhaiter un bon retour en France... et qui sait, au plaisir de se rencontrer :)

Bien sûr que nous nous sommes déjà vu en vrai ! Plusieurs fois... à Joliette !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Redflag a dit :

 

 

Dans le cas de la famille Ours, imaginez un peu : vos 3 enfants se tournent vers leur pays d'origine et semblent vouloir y vivre. Vous etes déjà passablement taraudé par le manque familial. La question ne se pose même pas : vous rentrez chez vous si vous voulez encore voir votre famille et vos enfants. 

 

 

 

 

C'est exactement ça :) Tu as su l'expliqué mieux que j'aurais pu le faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Oursmoureuse a dit :

Bien sûr que nous nous sommes déjà vu en vrai ! Plusieurs fois... à Joliette !

C'est Zelda ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime bien entendre des témoignages plus raisonnables que de comparer : "moi, j'ai trouvé un médecin et toi, tu n'en as pas", quelque chose du genre ou sous-entendu. C'est stérile. Au lieu de cela, vous créez une boîte à bons plans sur un blog quelconque pour dire "comment vous avez fait", mais avec noms, adresse et compagnie pour votre médecin de famille ou autres professionnels.

L'absence de médecins de famille, vous ne serez pas appelé pour les contrôles ordinaires prévus par l'assurance maladie. Je pense notamment à la mammographie... Je pense que c'est possible d'en réaliser de sa propre initiative sans médecin de famille en passant par un cabinet quelconque. Mais, les gens n'y pensent pas forcément. Il n'y a pas que le suivi, il y a aussi la prévention pour éviter des problèmes par la suite...  et sans médecin de famille, cela me paraît bien difficile.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Surtout en ce qui concerne la santé féminine quand on est en région.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avez-vous lu mon temoignage relatant mon retour ?
Pour moi vous etiez dans la catégorie des francais intégrés, je n'aurai jamais pensé à votre retour.

Bonne nouvelle, l'Alsace n'a pas changé, l'Ours sera content de retrouver ses ingrédients preferes et son Melfort.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, fortsympa a dit :

Avez-vous lu mon temoignage relatant mon retour ?
Pour moi vous etiez dans la catégorie des francais intégrés, je n'aurai jamais pensé à votre retour.

Bonne nouvelle, l'Alsace n'a pas changé, l'Ours sera content de retrouver ses ingrédients preferes et son Melfort.

Ce n'est pas une question d'intégration. Quand vous tombez malade et que vous n'avez pas le suivi adéquat ou quand vous avez eu des difficultés de suivi, je ne vois pas le lien avec l'intégration. Il faut l'avoir vécu pour comprendre...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Il y a 4 heures, Redflag a dit :

Cela peut paraître déplacé car c'est jeté comme ça sans autre argumentation et que à mon avis, avoir passé 11 ans à l'étranger est plutôt un succès, et décider de rentrer dans son pays d'origine n'est pas un échec. 

 

De ce que j'ai vu, une toute petite partie des français qui viennent vivre au Québec y restent plus de 10 ans. Les situations personnelles changent et provoquent dans bien des cas un retour bien avant cela. 

Je dirais que 1-4 ans c'est une expatriation, une expérience, au-delà c'est une vraie tranche de vie. 

 

L'appel du pays d'origine est toujours fort, surtout avec le temps, qu'on soit français ou étranger. Que font les expatriés ou immigrés d'autres pays dès qu'ils le peuvent ? Ils rendent visite a leur famille restée au pays. Et souvent ils y retournent à un moment donné. 

Il faut vraiment que les conditions s vie du pays d'origine restent très dures pour qu'un immigrant n'y retourne pas. 

 

Dans le cas de la famille Ours, imaginez un peu : vos 3 enfants se tournent vers leur pays d'origine et semblent vouloir y vivre. Vous etes déjà passablement taraudé par le manque familial. La question ne se pose même pas : vous rentrez chez vous si vous voulez encore voir votre famille et vos enfants. 

 

J'ai l'exemple dans.ma.belle famille d'un couple qui revient après plus de  20 ans en Martinique. Aucun enfant n'y est resté. Ils ont attendu d'atteindre l'âge de la retraite et direction la côte d'Azur. 

 

A Sherbrooke exemple d'un français qui etait marié à une québécoise mais après 40 ans au Québec rentrait passer plusieurs mois par an en France. Le Sud lui manquait trop. 

 

Je crois tout simplement qu'immigrer pour la vie c'est quasiment contre nature, surtout si vous quittez votre pays à l'âge adulte. 

 

Il existe plein d'exceptions...comme moi par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, emma1068 a dit :

Ce n'est pas une question d'intégration. Quand vous tombez malade et que vous n'avez pas le suivi adéquat ou quand vous avez eu des difficultés de suivi, je ne vois pas le lien avec l'intégration. Il faut l'avoir vécu pour comprendre...

 

Justement, au Québec j'ai vécu beaucoup de chose. Je n'ai pas eu l'immigration la plus facile et de loin ... avec tout ce que cela engendre sur le plan financier quand on ne peut plus bosser et qu'on a aucune assurance employeur. Je suis rentré en France super mal sur le plan de la santé. J'ai mis 18 mois à remonter la pente après mon retour en France.
Je sais de quoi je parle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, fortsympa a dit :

 

Justement, au Québec j'ai vécu beaucoup de chose. Je n'ai pas eu l'immigration la plus facile et de loin ... avec tout ce que cela engendre sur le plan financier quand on ne peut plus bosser et qu'on a aucune assurance employeur. Je suis rentré en France super mal sur le plan de la santé. J'ai mis 18 mois à remonter la pente après mon retour en France.
Je sais de quoi je parle.

Je comprends; c'est bien d'expliciter votre pensée, parce que trop souvent sur ce type de forum, on reproche des choses à des gens sans connaître le pourquoi du comment. Je ne vois toujours pas le lien avec l'intégration... On peut être bien intégré, tomber malade et devoir s'en aller...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, emma1068 a dit :

Je comprends; c'est bien d'expliciter votre pensée, parce que trop souvent sur ce type de forum, on reproche des choses à des gens sans connaître le pourquoi du comment. Je ne vois toujours pas le lien avec l'intégration... On peut être bien intégré, tomber malade et devoir s'en aller...


 Ouramoureuse et son chum, je les ai connu encore en Alsace pendant la procédure et je les ai vu plusieurs par an quand j'etais au Quebec. Donc ... je peux dire que je les connais et je connais leur histoire. Une personne intégrée a  un pourcentage plus faible de penser à rentrer suite à un obstacle ... quelque soit la nature de celui ci. J'ai juste été surpris qu'ils rentrent. MAIS je sais que tout le monde peut un jour décider de rentrer donc je comprends la décision d'autant plus qu'à un moment, j'ai pris la même pour des raisons similaires.

Ce n'est pas la santé ou un licenciement ou ... peu importe la raison qui va faire que l'on rentre ou que l'on rentre pas.

Les nouvelles (bonnes (Certains immigrants sont rentrés suite à une naissance) ou mauvaises) peuvent être un élément déclencheur d'une réflexion. Si à l'issue de celle ci, on se rend compte que l'on a plus rien à chercher au Canada (ou tout autre pays), on rentre (et si on veut rentrer mais qu'on ne le fait pas, on ne se respecte pas ... mais c'est un autre débat).

Edited by fortsympa

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui ont suivi nos tribulations depuis le début et qui doivent se poser la question :

 

OUI je rentre avec mon fameux vélo ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Oursmoureuse a dit :

Pour ceux qui ont suivi nos tribulations depuis le début et qui doivent se poser la question :

 

OUI je rentre avec mon fameux vélo ;)

LOL

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, emma1068 a dit :

J'aime bien entendre des témoignages plus raisonnables que de comparer : "moi, j'ai trouvé un médecin et toi, tu n'en as pas", quelque chose du genre ou sous-entendu. C'est stérile.

 

 

Pour les mal-comprenants, on a le droit d'être surpris de voir certains délais et de l'exprimer, qui sont 6 fois plus importants selon la région du pays où l'on habite (on passe de 2 à 14 ans d'attente) d'après ce qu'on semble lire. Oui l'accès à la santé est moins bonne dans certaines zones, de là à ce que ce soit 600 % plus élevé, je suis quand même étonnée. Surtout quand on demande quand est-ce que l'inscription a eu lieu sur la liste d'attente et qu'on reçoit 0 réponse...

 

Personne n'a dit que c'était un signe de non intégration, va relire avec tes doigts. J'ai d'ailleurs toujours trouvé ça totalement débile de traiter les gens de "pas intégrés" parce qu'ils rentrent, genre c'est l'insulte suprême sur ce forum.

Edited by Demina47

Share this post


Link to post
Share on other sites

venez a la colombie britanique j ai pu trouver un medecin de famille après une semaine de mon arrive de montreal. au quebec j avais pas de medecin pendant les7 ans que j ai passé labas.

 

mais evidement la chanson de rachid taha.xxxxxxxx.   eh le voyageur ou tu vas tu seras fatigue et tu reviendrai dans tes odeurs et souvenirs.  beaucoup de personnes avant toi ont fait le meme chemin et quelque soit la duree de ton exil  il rest que la maison qui ta vu naitre se rappellera toujours de toi

 

pas evident d immigrer ou comme disait ali amrane ......il faut mettre une pierre dans son Coeur pour pouvoir resister

Edited by Deadpool
Ecrire exclusivement en français. Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, fortsympa a dit :

Les nouvelles (bonnes (Certains immigrants sont rentrés suite à une naissance) ou mauvaises) peuvent être un élément déclencheur d'une réflexion. Si à l'issue de celle ci, on se rend compte que l'on a plus rien à chercher au Canada (ou tout autre pays), on rentre (et si on veut rentrer mais qu'on ne le fait pas, on ne se respecte pas ... mais c'est un autre débat).

 

Justement, deux décès coup sur coup m'ont donné à réfléchir mais je pense que depuis le début cela ne se passe pas au mieux pour moi ici. Voilà pourquoi je suis restée dans ma bulle...


Malheureusement, je n'ai pas les moyens financiers de rentrer en France. De plus, je me dis que dans la mi-quarantaine pour se trouver en emploi là-bas ça va être galère assurée.

Le Québec, c'est sûr que c'est pas pour moi, en ce qui me concerne trop de préjugés et de discriminations, mais je ne vais pas quitter pour autant le Canada, je pense sérieusement aller vers l'Ouest en espérant que l'ouverture d'esprit sera meilleure.

 

Un jour c'est sûr, je reviendrais en Europe mais pas en France, sûrement le Portugal ou l'Espagne car le coût de la vie y est bien moins cher et la douceur du climat est assez tentante.

 

Ah le Melfor, comme ça me manque!

Edited by Bouclette
Correction des coquilles

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By Anas-
      Bonjour tout le monde, 
      J'aimerais savoir si le diplome collégial DEC-Techniques de comptabilité et de gestion est vraiment fiable pour intégrer la vie active au Québec et au canada.. Vous savez que les frais de scolarité sont très élevés pour les étudiants internationaux donc je vais mettre le paquet pour ce diplôme, ma question est est ce que je pourrais trouver un job stable et motivant apres l'obtention de ce diplôme ? 
      PS : j'ai 25 ans.
      Collège O’sullivan de Québec. 
      Merci
    • By mltlea
      Bonjour, 
       
      Je suis étudiante en première année en France et j'aimerais étudier au Canada, plus précisément au Québec. J'aimerais donc savoir quelles sont les démarches administratives (visa, assurance, ...) à effectuer pour pouvoir étudier au Canada ? Et surtout, combien de temps prennent ces démarches ? 
       
      Merci d'avance pour vos réponses  
    • By Nakwenda
      Bonjour à toute la communauté du forum,
       
      Je viens à vous car j'ai plusieurs questions quant à mon cheminement et autres. Je suis Français, diplômé en 2018 d'un baccalauréat en informatique de l'Université de Montréal et je poursuis actuellement des études en maîtrise à l'ÉTS.

      1) Beaucoup d'étudiants étrangers de l'ÉTS m'ont dit que j'aurais dû faire ma résidence permanente depuis longtemps (avec mon bac québécois). Or, je lis sur ce lien que pour la demande de CSQ, il ne faut pas entreprendre de nouvelles études pour demander un CSQ. Comme l'été dernier, j'ai entrepris de nouvelles études en maîtrise (que je vais terminer fin 2019), j'ai demandé un CAQ et un nouveau permis d'étude, valide tout deux jusqu'au 31 août 2020 (date limite donnée par mon université, mais je vais finir plus vite ma maîtrise) et fait le choix de ne pas demander de CSQ. Pour autant, comme j'ai déjà un diplôme de baccalauréat québécois, et que tous mes papiers pour étudier sont valides jusqu'en août 2020, pensez-vous que je puisse entamer mes démarches pour obtenir le CSQ via le PEQ-Diplômé du Québec sans que cela invalide mon CAQ actuel pour ma maîtrise ?

      2) Je suis détenteur d'un passeport valide jusqu'en mai 2022. Je n'ai pas envie qu'au moment où je demande un permis de travail post-diplôme ou une résidence permanente, tous mes documents expirent en 2022. Donc je pense renouveler mon passeport de manière préventive. Est-ce que si je renouvelle mon passeport aujourd'hui, mon CAQ et permis d'études ne seront plus valides jusqu'en 2020 et je devrais entamer de nouveau des démarches de prorogation de mon PE et de mon CAQ avec mon nouveau passeport ? Ou pourrais-je conserver mon permis d'étude/CAQ actuel avec mon ancien passeport ?

      3) Étant étudiant français, j'ai une carte de RAMQ grâce à l'accord France-Québec.Tout étudiant est bénéficie du régime publique d'assurance médicaments jusqu'à 26 ans. À partir de cet âge, on est désinscrit automatiquement de ce régime publique. Suis-je tenu, en tant qu'étudiant étranger français de plus de 26 ans et plus, de devoir m'inscrire à une assurance médicament privée ?

      Je vous remercie de vos réponses.
    • By MehdiAlioui1
      Bonjour,
       
      Tout d'abord, je tiens à préciser que j'ai eu du mal à bien classer cette discussion. Veuillez donc, me pardonner, préalablement, pour ce manquement.
       
      Je suis Algérien. Je souhaite étudier au Québec et je viens de recevoir un avis favorable pour ma demande du CAQ. 
       
      Prochaine étape: demande permis d'études auprès du Canada. Je vais me marier dans quelques jours et j'ai du mal à comprendre la procédure concernant ma (future) épouse.
       
      Je souhaite lui faire une demande de permis de travail ouvert, afin de m'accompagner et de rester avec moi toute la durée de mon cursus. Néanmoins, lorsque je cherche sur le site du gouvernement canadien, je bute sur les documents standards, destinés à une demande de permis de travail ordinaire. J'y retrouve par exemple des cases dans lesquelles nous devons préciser l'identité de l'employeur, confirmer être soumis à une EIMT ou non ... etc.
       
      Est-ce que ma future épouse, doit, malgré le fait qu'elle soit l'épouse d'un étudiant étranger, trouver un employeur ou est-ce que la demande du permis de travail ouvert pour son cas n'est pas soumis à ces exigences ?
       
      Quelqu'un, maghrébin notamment, a déjà vécu cette situation ?
       
      Merci à vous
       
       
       
       
    • By Minnie974
      Allo tout le monde, 
       
      Je rencontre un soucis et j'espère trouver quelqu'un qui puisse m'éclairer. 
      Hier en allant à la pharmacie pour récupérer mon traitement (diabétique, tension, asthme...) pour mes nouveaux médicaments, la pharmacienne m'a dit que mon statut auprès de la Ramq avait changé et que j'étais non admissible à l'assurance. Je suis toujours étudiante pour au moins 1 an encore.
      Je ne comprends pas je suis allée aux urgences la semaine dernière et chez mon médecin de famille jeudi encore et on ne m'a rien signalé.
       
      Est-ce déjà arrivé à quelqu'un ? Pouvez vous m'aider ? 
      Je dois appeler la ramq demain à la première heure, je suis inquiète depuis hier, je devais commencer mon nouveau traitement et la pharmacie n'a pas pu me le délivrer.
      La pharmacienne n'a pas su me dire plus que le changement date du 13 mars et je n'ai reçu aucun appel, aucune lettre. 
       
      Merci d'avance si quelqu'un peut m'aider
    • By Sophia_radi
      Salut,
      Alors je voudrais bien immigrer au Canada, j'ai 19 ans et je suis marocaine, j'ai un bac+2 (Associate degree) que j'ai eu au Etats-Unis. Je parle couramment français et anglais.  Et je cherche la moyenne la moin chère pour partir. Et après faire ma demande de PR.
      Je sais que une des solutions est le DEP de 1800h et je voudrais bien savoir plus d'informations sur les formations plus demandées et qui offre plus de points,aussi les prix et les démarches si c'est possible.
      Je suis ouverte à toutes les solutions. 
      Merci infiniment 
      Sophia
    • Guest
      By Guest
      Bonjour tout le monde, je suis un futur étudiant au Québec et l'école me dit de faire une demande de permis de travail pour un stage mais je suis assez perdu, j'ai recherché moi-même le dit permis mais je ne suis pas sûr. Puis-je avoir de l'aide ?
       
      Je vous remercie d'avance ?
    • By sarahselfridj
      Bonjour,
      je suis arrivée au canada le 18 janvier 2019 (il y a 13 jours),et je suis inscrite a l’institut Teccart en dep soutien informatique (j’ai 19ans ), la date limite du début etait le 14 mais ils m’on envoyé une autre lettre pour arriver le 21 janvier,  je me suis présentée ce jour la a 8h et la le conseiller me dit qu’il n’y a plus de places et qu’il va me mettre en liste d’attente, je lui explique que pourtant je suis arrivée à temps comme la lettre l’indique et la il me dit qu’ils mettent cette date juste pour que l’étudiant puisse rentrer au canada. Je ne me suis pas du tout inquiétée parce qu’il m’a tout de suite rassurée en me disant qu’il m’appelera au plus ratd dans 4 jours et qu’il aura trouvé une place, il m’explique aussi que si il ne trouve pas de groupe pour janvier alors ce sera pour le 8 fevrier mais toujours en liste d’attente, et qu’au pire des cas je commencerai en mars, des que j’ai entendu « mars »  j’ai paniqué, je lui dis que je n’ai sûrement pas le droit de rester tout ce temps sans étudier et la encore il me rassure en me disant que si parce que ce n’est pas de ma faute et qu’en tout cas il trouvera un groupe pour janvier ou février. Le problème c’est qu’on est le 31 janvier aujourd’hui et qu’il n’a toujours pas trouvé de place, il ne m’a meme pas appelé j’ai dû le faire moi-même et après plusieurs appels et messages il me dit qu’il n’a toujours pas de confirmation d’annulation.
      voila mon cas désolé si c’est un peu long mais je suis tellement inquiete et le fait aussi de rester ici sans rien faire m’angoisse. Dois je prevenir le ministère ou un truc du genre ? Je suis vraiment perdue
      je vous remercie d’avance pour vos réponses.
    • By Liloo2311
      Bonjour !
       
      Je finis actuellement une licence en architecture à Paris. J'ai aussi effectué une session d'échange à l'Université Laval au dernier semestre.
       
      J'ai déposé une demande d'admission pour une maîtrise en architecture (cycle 2), à la session d'automne 2019.
      C'est un programme contingenté. Mes notes sont plutôt bonnes (mais je ne connais pas le barème de conversion entre la notation de mon école française et l'UdeM)
      J'ai également envoyé un portfolio mais difficile de se positionner sans connaître mes "concurrents".
       
      Connaissez-vous la "sévérité" de l'admission dans ce programme? Qu'attendent-ils de notre portfolio? Quel est le probabilité que je sois acceptée ou non? Ou autres informations... :)
       
       
      De plus il est indiqué que le réponses sont données "quelques semaines après le 1er février". A quoi correspondent ces "quelques semaines"? Vers quel mois?
       
       
      Merci d'avance! :)
    • By frexville
      Bonjour à tous,
       
      depuis toutes ces nombreuses années que je consulte de temps à autre ce forum pour alimenter mon vieux fantasme d'immigration au canada ...
      enfin venu mon tour puisque rapidement je viens d'être sélectionné par une entreprise IT et là tous mes doutes refont surface ...
       
      Je ne suis pas très informé de la procédure à suivre, mais mon immigration cette fois devrait être en famille pour les raisons suivantes :
      - engranger de l'expérience (contexte anglo-saxon)
      - améliorer la qualité de vie de ma famille
      - faire peut-être une année d'étude MBA
      - vivre en famille une aventure et si tout va bien devenir citoyens
       
      Je ne quitterai pas la France par dépit, puisque nous considérons que nous gagnons bien notre vie pour une famille de 3 personnes.
      D'ailleurs nous espérons y conserver notre bien. et nous comptons faire en sorte de pouvoir rapidement réintégrer nos emplois en cas de retour prématuré. (gestion du risque)
       
      J'ai aujourd'hui une proposition certes, mais accompagnée de pleins de questionnements :
      1- est-ce qu'un revenu de 90k$ à MTL peut faire vivre un couple avec 1 enfant (le temps que Madame commence à travailler) ?
      2- est-ce que le marché de l'informatique est aussi dynamique à MTL qu'en région parisienne ?
      3- quels sont les points de vigilances en cas de PTT fermé ? et combien de temps prend la procédure si c'est l'employeur qui s'en charge pour toute la famille ?
      4- selon vous est-ce que ça vaut le coup ? (question ouverte lol)
       
      merci d'avance pour vos avis.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines