Jump to content

Allez, petit bilan des 1 an !


mariedm
 Share

Recommended Posts

  • Habitués

Absolument je suis d'accord avec toi quand tu as dit que la première année était difficile tant au niveau du stage, que de l'étape équipe volante, que de travailler de soir était difficile avec une famille car c'était incompatible avec les horaires des écoles. J'ai juste rajouter qu'une fois la difficulté d'installation et d'adaptation professionnel et familiale (conjoint  au niveau du travail et enfant au niveau de la différence à l'école comme tu l'a souligné) que la prochaine étape c'était souvent l'éloignement familliale qui occupe les années suivante et qu'à un moment ou à un autre cet éloignement ou séparation nous atteignez moins ou nous dérangez plus en fonction du type de relation que nous avions en France avec nos amis. Quand j'échange avec d'autres français c'est ce qui ressort, quand je lis des messages de ceux qui retournent ces motifs sont cites. Donc je me suis dit que je n'étais pas été la seule avoir trouver difficile de vivre le 1er Noël, les naissances .... Je me suis dit que cela faisait (évoque la possibilité de)  parti du processus de l'immigration et j'ai nullement voulu insinuer que cela fait parti (certifiant mordicus) du processus. Désolé que tu es mal interprété mon texte. De  plus comme tu précise tu as une assignation de jour  cependant l'employeur peut y mettre fin a tout moment comme le syndicat si un griefs ou une plainte est faite par une infimiere québécoise ayant une ancienneté supérieur à la tienne ou encore si le poste que tu occupe par assignation est affiché et choisi. Avez tu lu que plusieurs CISSS avait tout simplement diminuer le temps complet de certains français en faisant passé d'un 10 quinzaine à un 8 arguant que 8 quinzaine était le minimal accepté par l'immigration dans le cas d'un PTT. Je ne sais pas si tu connais le RIFQ de FB. On échange pas mal la bas et plusieurs recherche des témoignages d'inf française hors Montréal vu qu'aucun CISSS de Montréal et alentours n'embauchent actuellement à cause du stage d'intégration et des coupures qui n'ont peut être pas encore atteint gatineau. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 52 minutes, mariedm a dit :

Quand on a une affectation c'est qu'on remplace quelqu'un, ce n'est donc pas un post bien sûr. Mon post à l'origine c'est temps plein jour soir sur l'équipe volante. Quant au 2 ans dont tu parles je ne comprends pas, si tu as lu mon premier texte tu dois savoir que je dois en résidence permanente ... pour ce qui est de postuler sur des postes, bien sûr qu'on peut, mais ça ne veut pas dire qu'on l'aura vu que c'est à l'ancienneté.

As-tu été recrute par RSQ qui a établi un contrat avec le CISSS de gatineau qui s'engageait  à t'embaucher, à financer ton stage de 5 mois, contrat dans lequel tu t'es engagé à travailler pour eux pendant deux ans sur une assignation temporaire équipe volante deux quart de travail 7 jours sur 7 et qu'en cas  de rupture de ton côté tu pourrais avoir à rembourser certains frais engager pour ta formation. Non une affectation (affectation l'employeur peut y mettre à terme à tout moment) et un remplacement ( nécessité de préciser la durée et le motif du remplacement cela peut être un poste vacant, un poste dont la personne est malade) c'est différent mais je ne connaît pas toutes les spécificités qui permet à l'employeur selon la convention collective de faire beaucoup tracas à l'inf. As-tu eu ton poste lors d'un affichage de poste ou c'est le poste lié à ton contrat d'inf française ? Oui pour les postes selon l'ancienneté mais selon la convention collective toute les infirmières doivent être détentrice d'un poste donc soit elle choisi elle même en sachant que celle avec le moins d'ancienneté auront un poste à temps partiel de soir ou de nuit. Si elles  ne choississent pas de poste l'employeur est libre de leur en attribuer un  car il est impossible de travailler dans la fonction publique sans être titulaire d'un poste. C'est certains qu'avec ta résidence permanente et maintenant que tu as réussi ton stage, si l'employeur te "remercie " et que le syndicat ne pourra rien faire vu que tu n'es pas titulaire d'un poste, tu pourras travailler ailleurs car tu n'a pas PTT lié à cet employeur. Tu pourrais même postuler dans le privée sans problème.

Edited by mayafrance
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Les coupures ont aussi atteint Gatineau dans le sens où ils ne recrutent plus de française à priori, et que les nouvelles embauchées (des québécoises), ne se voient proposer que des temps partiels. Sinon oui j'ai un poste à l'équipe volante, si mon affectation s'arrête, je retourne sur l'équipe volante.

Le stage c'est pas 5 mois mais 75 jours, et c'est pas la formation qu'on rembourserait mais les frais liés au dossier d'immigration.

Edited by mariedm
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Donc si je comprend bien tu as une affectation équipe volante de jour sur un poste disponible mais à la base tu avais un poste équipe volante à horaire variable jour/ soir en sachant qu'il devait surtout te faire travailler de soir. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Je suis actuellement en affectation sur un poste disponible en effet (mais il y a aussi des affects pour "surplus", avec les congés d'été par exemple ou pour remplacer lors d'une maladie ou d'un congés maternité). A la base je suis sur un poste équipe volante jour/soir, ce qui signifie moitié jour moitié soir, le même nombre exactement !

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, mariedm a dit :

Les coupures ont aussi atteint Gatineau dans le sens où ils ne recrutent plus de française à priori, et que les nouvelles embauchées (des québécoises), ne se voient proposer que des temps partiels. Sinon oui j'ai un poste à l'équipe volante, si mon affectation s'arrête, je retourne sur l'équipe volante.

Le stage c'est pas 3.5mois mais 75 jours, et c'est pas la formation qu'on rembourserait mais les frais liés au dossier d'immigration.

Faux l'employeur  pourrait (signifie qu'en vertu de l'entente signé entre l'employeur et l'employé, l'employeur a le droit et es libre) demander le remboursement  d'une parti des frais engagés représentant le salaire de la formatrice durant les  3.5 mois à 4 mois du stage d'intégration (et non de formation)  au prorata d'un pourcentage calcule en fonction du temps qu'il resterais a faire jusqu'au terme de ton contrat de 2 ans. Certains qui ont rompu leur contrat pour X raisons ont du le faire . 

Edited by mayafrance
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 13 minutes, mariedm a dit :

Je suis actuellement en affectation sur un poste disponible en effet (mais il y a aussi des affects pour "surplus", avec les congés d'été par exemple ou pour remplacer lors d'une maladie ou d'un congés maternité). A la base je suis sur un poste équipe volante jour/soir, ce qui signifie moitié jour moitié soir, le même nombre exactement !

Oui mais des que le poste lié à ton affectation va être affichés et comblés tu va retourne sur ton poste.  Des que la fin du temps des vacances qui arrivent incessamment sous peu (fin septembre) la période de manque dimminue il y aura moins d'absentéisme. Je sais car je suis équipe volante de jour depuis 10 ans certes pas à gatineau. Et nous sommes les premières a qui ont proposé des absences autorises non payé le matin quand on appelle pour savoir ou il nous envoie,  si on n'accepte l'absence offerte il nous envoie dans  l'étage ou personne ne veut aller. A propos connaît tu les truc à ne pas faire ( jours de vacances non payé, différence entre AANP (absence autorisé non payé ) et absence non autorisé (ANA). 

Edited by mayafrance
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 17 minutes, mariedm a dit :

Encore une fois, le stage d'intégration est de 75 jours ... 

75 jours travailles ( donc 3.5 mois à 4 mois) 

en comptant avec un 10 quinzaine si calcule avec une diminution du nombre de jour en faisant travaille 8 au lieu de 10 ( ça c'est déjà vu) tu augmente le temps de 3 semaines 

Edited by mayafrance
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Elle a raison, appelons un chat un chat et soyons précis, c'est 75 jours au total le stage.

 

Oui ça s'est déjà vu, mon second stage d'intégration, ils ont commencé par me le faire faire en 8/quinzaine.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 3 minutes, Demina47 a dit :

Elle a raison, appelons un chat un chat et soyons précis, c'est 75 jours au total le stage.

 

Oui ça s'est déjà vu, mon second stage d'intégration, ils ont commencé par me le faire faire en 8/quinzaine.

Ce qui fait combien de mois si c'est fait à temps complet 10 quinzaine ou à 8 quinzaine. ? Bien que la plupart du temps c'est 10

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 19 minutes, Demina47 a dit :

Elle a raison, appelons un chat un chat et soyons précis, c'est 75 jours au total le stage.

 

Oui ça s'est déjà vu, mon second stage d'intégration, ils ont commencé par me le faire faire en 8/quinzaine.

Qui a raison démina ?

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 13 minutes, Demina47 a dit :

De dire que c'est mieux de parler de 75 jours

Oui et non, il faut précise en jours travailles enfin c'est un détail on arrête d'en parler 

Edited by mayafrance
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Le 12 août 2016 at 17:58, mariedm a dit :

Je ne sais pas trop par où commencer ! Cela fait très longtemps que je n'étais pas venu sur le forum, et je tiens à m'excuser pour les personnes qui m'avaient laissé un message ... Je viens de les découvrir, oups !

Je sais que quand on est dans la phase d'interrogation sur une éventuelle immigration, ou quand on est dans l'attente des visas, chaque témoignage est comme un trésor, on s'y raccroche, on s'y compare, on s'y projette. Je vais donc tenter de vous faire un petit résumé, même si cela n'est pas si simple car la vie suit son court avec sa routine, et les choses qui nous paraissaient surprenantes au début, nous sont maintenant familières.

 

Mon mari, mon fils et moi sommes arrivés à Gatineau le 1er juillet 2015 avec des RP, le logement avait été trouvé grâce à l'aide d'une bonne âme sur place, heureusement car à distance ce n'est pas facile. Mais comble du bonheur, la maison est à 8 min à pieds de l'hôpital de Gatineau et à 5 min à pieds de l'école primaire. Un vrai confort apprécié chaque jour car mon fils et moi rentrons manger chez nous le midi, c'est chouette.

 

J'ai commencé mon stage d'intégration à l'hôpital fin août 2015, qu'on se le dise, ce n'est pas une simple formalité, c'est une épreuve. Pour moi ça s'est bien passé mais ça demande beaucoup d'énergie, on n'a pas le droit à l'erreur et il faut de suite rentrer dans le moule. Mais je dois dire que j'ai vraiment bien été accueillie dans les services, ça a été un grand réconfort.

Finalement le stage s'est terminé en décembre et j'ai eu mon permis définitif en janvier, une bonne chose de faite ! Après ça, j'ai commencé sur l'équipe volante jour/soir ... ça s'est moins le fun ... souvent pas 2 jours de suite sur le même service, parfois pas placée du tout et obligée d'attendre qu'on te dise où aller, ou qu'on te propose de prendre ta journée si ça te tente. Heureusement, il y a les affectations ! Tu fais alors un remplacement de plus ou moins longue durée, en ce moment je suis en chimiothérapie et j'aime ça ... dommage que cela ne puisse durer, à un moment on me dira qu'on n'a plus besoin de moi et je retournerai sur l'équipe volante ... on verra ! 

Et puis honnêtement, l'horaire de soir, c'est juste affreux pour la vie de famille, tu pars bosser avant que les enfants ne rentrent de l'école et tu reviens quand il dorment. En général tu ne dors pas avant 1h du mat mais tu dois de lever pareil à 7h le lendemain ... Autre point noir, comme vous le savez surement les postes sont octroyés à l'ancienneté, donc dès qu'il y a un poste un peu sympa, il y a 50 personnes qui postulent et les 15 premiers on au moins 20 ans d'expérience dans l'hôpital ... c'est un peu désespérant. Mais bon, c'est comme ça ... A ce compte là, j'aurai peut-être un post pour ma retraite ! :blink: Sinon, j'aime l'ambiance de travail, on se marre bien quand même.

Du côté de mon fils, aucun problème d'intégration, il s'est vite fait des amis. Il aime le fonctionnement à l'école même si il a du beaucoup travailler. En septembre 2015 il est entré en 4ème année, et on s'est aperçu que beaucoup de choses avaient été déjà vu ici, qu'ils étaient en avance sur les maths mais aussi sur le français ! Il a donc fallu ramer pas mal. De plus, il avait beaucoup de devoirs à faire à la maison, on leur donnait une liste de travail à faire pour la semaine suivante et à eux de s'organiser pour tout faire ... ça s'était vraiment nouveau pour nous !!! Au moins mon fils a appris ce que s'est de travailler, et heureusement il a été récompensé car il est passé en 5ème année (et a eu aussi droit à un beau trampoline ;) il l'a franchement mérité). Sinon, pour lui la vie est belle, il joue avec ses copains dans la rue ou dans les parcs autour, il peut faire du vélo ou du patin à glace l'hiver (une patinoire est créée l'hiver sur un terrain à côté de l'école, c'est "nice" comme il dit).

En parlant d'expression, mon fils ne parle plus tout à fait la même langue qu'il y a un an ... AWEIE, tu viens tu ?, C'est dont bien plate ! C'est une joke etc. Bon honnêtement pour moi c'est pareil, un peu moins d'anglicisme peut-être ... encore que moins aussi maintenant avec mes patients je cédule et je cancèle ... ça fait parti du quotidien ! (il faut savoir aussi qu'à Gatineau avec la proximité de l'Ontario, il y a énormément de patients anglophones).

 

Du côté de mon mari maintenant, ça a été beaucoup plus compliqué, il est plombier et avait fait toutes les démarches depuis la France pour obtenir sa carte de compagnon, il ne lui restait "plus qu'à" passer 3 petites formations complémentaires organisées par la CCQ, il en a passé une en 2015 à Montréal mais les 2 autres on été annulées faute d'avoir suffisamment de participants, or, il a en principe 2 ans pour passer ces formations ... il doit donc se réinscrire cet été. Comme il s'était inscrit au syndicat il a pu travailler quelques jours à 2 reprises quand beaucoup de main d'oeuvre était nécessaire. Voyant que ça  n'avançait pas de ce côté, il a refait ses CV, et a postuler chez Rona, réno dépôt, Canadian tire et bien d'autre. Les entretiens se passaient tous super bien et on devait toujours le rappeler quelque soit la décision .... mouais, quand il finissait par appeler pour savoir où ça en était, le poste était déjà pris .... Bof !

Et puis enfin, grâce à un ami déjà dans la place, il a pu obtenir un entretien dans un centre commercial et a obtenu un poste de maintenance technique ... ouf un premier vrai poste ! c'était il y a 3 mois, un contrat de 20h (il en fait le double), au salaire minimum donc pas top, mais enfin on lui donnait la chance de faire ses preuves, il s'est donné à fond et on vient déjà de lui proposer d'évoluer sur un autre poste .... ça s'est vraiment l'fun :j-aime: 

J'avoue qu'à un moment, quand toutes les réponses étaient négatives, j'ai eu un moment de panique et une petite voix dans ma tête commençait à me dire qu'on allait devoir rentrer en France "la queue entre les jambes", amers et délestés d'une bonne grosse partie de nos économie ... Heureusement le vent a tourné en notre faveur !

 

Finalement après 1 an et 1 mois, on est plutôt bien et on peut partir sur d'autres projets. En ce moment on cherche donc une maison à acheter (et on l'a peut-être trouvé!), on va rester dans le même quartier pour l'école et la proximité de l'hôpital. Le point pénible c'est d'être "pogné" avec notre bail jusqu'au 1er juillet (d’ailleurs on cherchera surement quelqu'un pour reprendre notre location ou pour la sous louer, si ça intéresse quelqu'un, ça vaut le coup !!!!).

 

Bon là je me rend compte que j'ai écrit un gros pavé qui ne décrit qu'une partie de notre expérience et qui ne peut rendre vraiment compte de ce qu'est la vie ici, mais il faut le vivre pour se faire vraiment une idée. En gros, si on fait la part du "bof" et du "c'est l'fun", et bien le bilan est positif.

 

Comme je le disais au départ, la routine s'installe à un moment et ça fait un bien fou après 2 ans et demi de démarches en France et 1 an d'installation et d'intégration ici ... ça prend une bonne dose d'énergie quand même !

 

Ah, j'ai oublié de parler de Gatineau, je dirais que pour les jeunes célibataires qui aiment faire de grosses fiesta ce n'est pas vraiment la bonne place, mais pour les familles, c'est vraiment chouettes. Pour les vrais citadins qui veulent des transports en communs et une vie culturelle débordante c'est pas le top non plus (même s'il y a beaucoup de musées et d’événements organisés), par contre pour les amoureux de natures et de sports en plein air c'est parfait ! Si vous voulez vous passer de voiture c'est possible à condition d'habiter Hull ou sur le parcours du Rapibus, ailleurs c'est galère !

 

Voilà ! Bonne démarches à tous ! :)

 

Marie

 

  Révéler le texte masqué

 

 

 

Juste pour dire qu'on aime ça quand les autres viennent raconter leurs expériences bonnes ou mauvaises surtout hors Montréal car plus rares.  Donc continue. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 4 heures, Bzh95 a dit :

Bonjour , merci pour ton retour d'expérience , je le lisais avec attention avant que tu te fasse vampiriser l'auditoire , alors raconte nous la suite !

 

Bonjour, depuis peu il se passe des faits navrant pour les infirmières française employés par les hopitaux du quebec. La complicité des texte de la convention collective qu'elle cite elle-même et d'autre points sont difficiles à comprendre. Il peut avoir des renversements rapide de situation dans les hopitaux. Celui qui a été assez marquant pour beaucoup d'infirmière était quand ils ont décidé de garantir juste le temps  poste. Donc quand cela fait 5 ans que tu travailles avec certitude 8 jours par quinzaine et que soudain tu regarde ton horaire et que tu n'a que quatre jours d'indiquer car tu n'a eu qu'un temps partiel 4/15 de jour au dernier salon de poste je peux te dire que tu panique. D'autant plus qu'à l'affichage suivant il n'y avait pas beaucoup de poste et aucun de jour. Pour m'assurer un minimun de jour de travail garanti afin d'être capable de payer mon hypothèque avec 10 ans d'ancienneté j'avais du me rabattre sur un temps partiel de nuit. Elle ne connait pas tout et il est difficile d'avoir de vrai info à moins d'aller voir le syndicat qui peuvent avoir du mal avec l'interprétation de certains texte. Son texte était très intéressant peut être que vous étiez intéressé plus par la vie extérieur. Bye

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement