Jump to content
SDCLEO

Que vont devenir les résidents temporaire en permis fermé s'ils perdent leur emploi à cause de la Covid-19 ?

Recommended Posts

Je m’incruste sur le sujet vu que mon mari a été arrêté aujourd’hui donc....


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réponse au message initial,

 

Bonjour,

Ma famille et moi sommes dans la même situation que vous, c'est a dire que depuis le 1 novembre 2019 je ne travaille plus (je suis paysagiste, avec un visa de travail fermé (programme mobilité francophone) en Alberta et donc pendant l'hiver plus de travail enfin bref....et vu la situation plus rien du tout)) et du coup je ne touche rien de l'assurance chômage ou autre.

Je me suis renseigné un peu partout (assurance emploi, IRCC, députés, associations francophones, ....des centaines de coups de fils) et malheureusement il n 'y a pas grand chose a faire mise a part subir cette situation ou de retrouver un nouvel employeur capable de vous refaire un visa (et de le payer a nouveau) mais dans bien des cas la situation ne change pas les employeurs vous promettent des choses et ne les respectent pas (déjà 2 employeurs pour moi dont un au tribunal).

Au besoin n’hésitez pas a me contacter.

Bon courage vous en aurez besoin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Elvex01 a dit :

Réponse au message initial,

 

Bonjour,

Ma famille et moi sommes dans la même situation que vous, c'est a dire que depuis le 1 novembre 2019 je ne travaille plus (je suis paysagiste, avec un visa de travail fermé (programme mobilité francophone) en Alberta et donc pendant l'hiver plus de travail enfin bref....et vu la situation plus rien du tout)) et du coup je ne touche rien de l'assurance chômage ou autre.

Je me suis renseigné un peu partout (assurance emploi, IRCC, députés, associations francophones, ....des centaines de coups de fils) et malheureusement il n 'y a pas grand chose a faire mise a part subir cette situation ou de retrouver un nouvel employeur capable de vous refaire un visa (et de le payer a nouveau) mais dans bien des cas la situation ne change pas les employeurs vous promettent des choses et ne les respectent pas (déjà 2 employeurs pour moi dont un au tribunal).

Au besoin n’hésitez pas a me contacter.

Bon courage vous en aurez besoin.

Tu me confirmes ce que je pense depuis le début, en permis temporaire fermé, on a droit à rien....la majorité des gens affirment le contraire alors qu'ils ne sont pas concernés mais je suis sure à 99% que lorsque mon mari va être au chômage dans quelques semaines, il ne touchera rien :(

C'est juste dramatique car en cette période, il est impossible de trouver facilement et rapidement un nouvel emploi.

J'ai un permis ouvert lié au sien et je vais aussi perdre mon emploi. J'espère moi toucher quelque chose mais avec 3 enfants, j'avoue ne pas savoir ce que nous allons devenir.

Reprendre l'avion pour rentrer en France est suicidaire...franchement, c'est catastrophique

 

il y a 52 minutes, Isa06 a dit :

Je m’incruste sur le sujet vu que mon mari a été arrêté aujourd’hui donc....


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

Ton mari vient de perdre son job en permis fermé temporaire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

mais comme c'est une situation exceptionnelle, surement que tu vas pouvoir toucher quelque chose SDCLEO

 

voir dans allocation de soutient d'urgence ? covid.thumb.png.2e6aefc038d95c6b2ce699f04537ea92.png

 

Edited by Automne

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allô 

 

Je rejoins ce topic car je suis aussi travailleuse temporaire en permis fermé. Je saurai demain si je suis licencié ou pas. Donc je commence à me renseigner tout doucement au cas où... Mon conjoint à déjà perdu le sien hier.

 

Courage à vous !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ton mari vient de perdre son job en permis fermé temporaire ?


Il n’a pas perdu son job il est arrêté en attendant que le gouvernement permette aux travailleurs de rentrer



Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, mon mari et moi vivons à Calgary.   mon mari a un visa temporaire fermé en coiffure, les salons dont il s’occuper ont fermé vendredi dernier à cause bien sur du covid19. On a demander à son employeur de ne pas le virer pour le moment:  pas comme tout les autres employers... car on ne sait pas s’ il va toujours bénéficier de Alberta health care..(qui est gratuit avec un visa valide) puis en attendant on ne sait pas si ils faut quand même essayer de demander l’assurance chômage et que ça boss le vire temporairement, ou s’il perdra son visa et alors plus rien avoir du tout jusqu’à la fin de  cette pandémie. Trop de floues, beaucoup trop!!!  Moi j’ai un visa ouvert sur mon mari et le café ou je travailler depuis seulement 1 mois à fermer vendredi dernier aussi... donc je pense je n’est pas assez cumuler pour l’assurance chômage..( mon mari à plus rien et moi plus rien: je sais bien que nous sommes beaucoup dans ce cas là, c’est flippant) . Et pour couronner le tout notre  propriétaire ne stoppera pas les loyers car lui aussi a perdu sont emploi et qu’il a sa famille à prendre soin. Situation final: on reste chez nous... car si en plus on attrape ce virus ben la......... je n’est plus de mot....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a eu 1 million de mises à pied rien que la semaine passée. Ça va augmenter encore vu que beaucoup de services qui étaient restés ouverts doivent maintenant fermer. C'est environ 6.5% de la population canadienne qui travaille. Vous n'êtes absolument pas les seuls dans cette situation.

 

C'est pas facile clairement et il faut fortement espérer que c'est temporaire pour quelques semaines uniquement. Sinon même avec des aides, beaucoup ne tiendront pas longtemps. Surtout ceux qui ont accumulé des milliers de dollars de bouffe en pensant que l'apocalypse arrivait et qui ont oublié qu'il faudra payer la carte de crédit.

 

Ils ont sûrement prévu le cas des travailleurs temporaires mais actuellement sont sûrement noyés sous les demandes. Lâchez pas! Et courage!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Prescillia1358 a dit :

Bonjour, mon mari et moi vivons à Calgary.   mon mari a un visa temporaire fermé en coiffure, les salons dont il s’occuper ont fermé vendredi dernier à cause bien sur du covid19. On a demander à son employeur de ne pas le virer pour le moment:  pas comme tout les autres employers... car on ne sait pas s’ il va toujours bénéficier de Alberta health care..(qui est gratuit avec un visa valide) puis en attendant on ne sait pas si ils faut quand même essayer de demander l’assurance chômage et que ça boss le vire temporairement, ou s’il perdra son visa et alors plus rien avoir du tout jusqu’à la fin de  cette pandémie. Trop de floues, beaucoup trop!!!  Moi j’ai un visa ouvert sur mon mari et le café ou je travailler depuis seulement 1 mois à fermer vendredi dernier aussi... donc je pense je n’est pas assez cumuler pour l’assurance chômage..( mon mari à plus rien et moi plus rien: je sais bien que nous sommes beaucoup dans ce cas là, c’est flippant) . Et pour couronner le tout notre  propriétaire ne stoppera pas les loyers car lui aussi a perdu sont emploi et qu’il a sa famille à prendre soin. Situation final: on reste chez nous... car si en plus on attrape ce virus ben la......... je n’est plus de mot....

Bonjour,

Nous sommes donc dans la même situation sauf que mon mari et moi sommes encore en emploi pour les 2 prochaines semaines puis après, ce sera fini.

Nous avons 3 enfants.

On a quelques économies mais pas de quoi tenir plusieurs mois surtout avec un loyer exorbitant de 2200$ (prix normal dans ma région :( ). Si on a droit à rien, on ne paiera plus le loyer car les expulsions sont interdites depuis la crise. Pas agréable comme situation je le consent mais que faire d'autre ? Si je suis plus payer, je ne paierai plus rien non plus....logique.

Rentrer en France pour le moment n'est pas envisageable au vu des conditions sanitaire et puis moi, plus rien ne m'y attends. Je n'ai même pas de famille où aller loger à notre arrivée.

Honnêtement, de véritables drames humains de préparent avec les permis temporaire et j'espère que le gouvernement va en prendre conscience rapidement.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

On n’a pas de nouvelles pour les permis fermés ?
Pour ma part je suis en permis ouvert mais mon fils et mon mari sont en permis fermés et tous deux arrêtés depuis hier
Je pense que je vais leur tenter quand même une inscription pour l’allocation emploi on verra bien


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, Isa06 a dit :

On n’a pas de nouvelles pour les permis fermés ?
Pour ma part je suis en permis ouvert mais mon fils et mon mari sont en permis fermés et tous deux arrêtés depuis hier
Je pense que je vais leur tenter quand même une inscription pour l’allocation emploi on verra bien


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

Pour les personnes non admissibles à l'assurance emploi, le fédéral va mettre en place normalement début avril, l'allocation de soutien d'urgence qui sera gérée par l'agence du revenu du Canada.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour les personnes non admissibles à l'assurance emploi, le fédéral va mettre en place normalement début avril, l'allocation de soutien d'urgence qui sera gérée par l'agence du revenu du Canada.



Oui c’est ce que j’ai vu hier posté par Automne.
J’hésite entre demander quand même l’allocation emploi et attendre avril...
Peut-être qu’on éviterait une perte de salaire
Je sais plus trop quoi penser.....
Bon courage à tous




Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2020-03-19 à 20:03, SDCLEO a dit :

Bonjour à tous,

Depuis quelques jours je cherche des informations concernant le statut particulier des temporaires en permis fermé dont l'emploi est menacé en raison de la fermeture des entreprises et de la baisse d'activité lié au virus....si ils perdent leur emploi, que se passe-t-il ?

Le gouvernement mets beaucoup de choses en place mais rien de concret pour le statut bien particulier des résidents temporaires !

Je rappelle qu'en temporaire on n'a pas le droit avant 18 mois au Canada :

- au chomage

- aux allocations des enfants

- aux prestations santé maladie (un doute à ce sujet si quelqu'un peut m'éclairer)

et j'en oublie surement....

De plus, normalement si un permis fermé perd son job, il doit rentrer dans son pays d'origine, mais il n'y a plus d'avions .... le conjoint perds aussi son statut et son permis ??? et donc ils deviennent des touristes ? donc plus d'assurance maladie ? plus de droits d'aucune sorte ....

Bref beaucoup de stress, de questions sans réponse....

Avez vous des infos ?

Bonjour, 

 

Je ne peux bien évidemment pas répondre à tous les cas particuliers mais pour faire court, selon la législation, l'assurance-emploi permet aux personnes qui ont perdu leur emploi sans en être responsables  et qui sont disponibles pour travailler et qui sont prêtes à le faire, mais qui ne peuvent pas trouver de travail, de recevoir des prestations afin de compenser la perte d'un "emploi assurable". 

 

Je n'alourdirai pas mon texte avec les critères généraux de  "l'emploi assurable" et vous invite à consulter le site de l'assurance emploi: https://www.canada.ca/fr/services/prestations/ae/assurance-emploi-reguliere/admissibilite.html

 

S'agissant des travailleurs étrangers,  l'emploi est assurable si, outre les conditions d'admissibilités générales, ce travailleur étranger détient un permis de travail valide.

 

Par conséquent, lorsqu'il perd son emploi sans en être responsable et que son permis de travail est toujours valide le travailleur étranger peut être admissible aux prestations de l'assurance emploi s'il répond par ailleurs aux autres conditions d'admissibilités.

 

Ainsi le critère le plus important pour un travailleur étranger demeure la possession d'un permis de travail valide. Perdre son emploi, n'entraîne pas ipso facto la perte de son droit de séjour ni la nullité du permis de travail qui reste valide jusqu'à son expiration.

 

En fait, le permis ne permet tout simplement pas de travailler pour un autre employeur mais il peut être modifié. C'est d'ailleurs pourquoi, il existe des procédures qui vous permettent de modifier vos conditions de séjours lorsque vous changez d'employeur...Ces procédures sont certes lourdes et complexes en pratique mais il ne faut pas penser que vous perdez tout vos droits suite à la seule perte de votre emploi. 

 

Aussi je vous invite à vous tourner vers Emploi et Développement social Canada  qui gère l'assurance emploi pour que vos prestations soient servies.

 

Quant aux autres lois elles répondent également à des critères spécifiques mais un des éléments qui revient est la possession d'un permis de travail valide ou un droit de résidence. Donc n'hésitez pas à vous tourner vers les administrations compétentes et formulez les demandes de prestations avec les formulaires prescrits...

 

Bonne chance

 

Indiana

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour, 
 
Je ne peux bien évidemment pas répondre à tous les cas particuliers mais pour faire court, selon la législation, l'assurance-emploi permet aux personnes qui ont perdu leur emploi sans en être responsables  et qui sont disponibles pour travailler et qui sont prêtes à le faire, mais qui ne peuvent pas trouver de travail, de recevoir des prestations afin de compenser la perte d'un "emploi assurable". 
 
Je n'alourdirai pas mon texte avec les critères généraux de  "l'emploi assurable" et vous invite à consulter le site de l'assurance emploi: https://www.canada.ca/fr/services/prestations/ae/assurance-emploi-reguliere/admissibilite.html
 
S'agissant des travailleurs étrangers,  l'emploi est assurable si, outre les conditions d'admissibilités générales, ce travailleur étranger détient un permis de travail valide.
 
Par conséquent, lorsqu'il perd son emploi sans en être responsable et que son permis de travail est toujours valide le travailleur étranger peut être admissible aux prestations de l'assurance emploi s'il répond par ailleurs aux autres conditions d'admissibilités.
 
Ainsi le critère le plus important pour un travailleur étranger demeure la possession d'un permis de travail valide. Perdre son emploi, n'entraîne pas ipso facto la perte de son droit de séjour ni la nullité du permis de travail qui reste valide jusqu'à son expiration.
 
En fait, le permis ne permet tout simplement pas de travailler pour un autre employeur mais il peut être modifié. C'est d'ailleurs pourquoi, il existe des procédures qui vous permettent de modifier vos conditions de séjours lorsque vous changez d'employeur...Ces procédures sont certes lourdes et complexes en pratique mais il ne faut pas penser que vous perdez tout vos droits suite à la seule perte de votre emploi. 
 
Aussi je vous invite à vous tourner vers Emploi et Développement social Canada  qui gère l'assurance emploi pour que vos prestations soient servies.
 
Quant aux autres lois elles répondent également à des critères spécifiques mais un des éléments qui revient est la possession d'un permis de travail valide ou un droit de résidence. Donc n'hésitez pas à vous tourner vers les administrations compétentes et formulez les demandes de prestations avec les formulaires prescrits...
 
Bonne chance
 
Indiana



Merci pour ta réponse
On va se tourner vers l’assurance emploi
Et on verra ce qu’ils répondent



Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici la réponse officielle que nous avons reçu du gouvernement : 

Les titulaires de permis de travail qui perdent leur emploi continuent d'avoir un statut valide au Canada jusqu'à l'expiration de ce statut. Ils n'ont pas à quitter le Canada immédiatement et ils peuvent chercher un autre employeur, bien qu'ils ne puissent pas travailler pour un autre employeur jusqu'à ce qu'ils demandent et reçoivent un nouveau permis de travail. Les travailleurs qui sont déjà au Canada doivent faire une demande en ligne pour un nouveau permis de travail.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Laurent a dit :

Voici la réponse officielle que nous avons reçu du gouvernement : 

Les titulaires de permis de travail qui perdent leur emploi continuent d'avoir un statut valide au Canada jusqu'à l'expiration de ce statut. Ils n'ont pas à quitter le Canada immédiatement et ils peuvent chercher un autre employeur, bien qu'ils ne puissent pas travailler pour un autre employeur jusqu'à ce qu'ils demandent et reçoivent un nouveau permis de travail. Les travailleurs qui sont déjà au Canada doivent faire une demande en ligne pour un nouveau permis de travail.

Merci Laurent! Sous réserve évidemment que l'emploi réponde à la définition d' "emploi assurable".

Par ailleurs, pour la demande en ligne ne pas oublier qu'une nouvelle EIMT (étude d'impact sur le marché du travail ) doit être jointe à la nouvelle demande de permis de travail lorsqu'elle était nécessaire dans le cadre du précédent emploi. Pour ceux qui sont exemptés, ne pas oublier de joindre le numéro d'offre d'emploi obtenu par le nouvel employeur pour éviter les surprises désagréables.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 12 heures, Laurent a dit :

Voici la réponse officielle que nous avons reçu du gouvernement : 

Les titulaires de permis de travail qui perdent leur emploi continuent d'avoir un statut valide au Canada jusqu'à l'expiration de ce statut. Ils n'ont pas à quitter le Canada immédiatement et ils peuvent chercher un autre employeur, bien qu'ils ne puissent pas travailler pour un autre employeur jusqu'à ce qu'ils demandent et reçoivent un nouveau permis de travail. Les travailleurs qui sont déjà au Canada doivent faire une demande en ligne pour un nouveau permis de travail.

OK super mais rien de nouveau au final.

OK on a le droit de demander un autre permis sauf que les délais sont devenus énormes, on ne peut plus faire le tour du poteau.....donc comment faire ?

Et rien biensur concernant nos droits au chomage ou autre aide alors que finalement, c'est là le plus important à savoir.

Merci Laurent pour la demande en tout cas mais toutes les réponses du gouvernement restent totalement flous

Il y a 12 heures, Indiana a dit :

Bonjour, 

 

Je ne peux bien évidemment pas répondre à tous les cas particuliers mais pour faire court, selon la législation, l'assurance-emploi permet aux personnes qui ont perdu leur emploi sans en être responsables  et qui sont disponibles pour travailler et qui sont prêtes à le faire, mais qui ne peuvent pas trouver de travail, de recevoir des prestations afin de compenser la perte d'un "emploi assurable". 

 

Je n'alourdirai pas mon texte avec les critères généraux de  "l'emploi assurable" et vous invite à consulter le site de l'assurance emploi: https://www.canada.ca/fr/services/prestations/ae/assurance-emploi-reguliere/admissibilite.html

 

S'agissant des travailleurs étrangers,  l'emploi est assurable si, outre les conditions d'admissibilités générales, ce travailleur étranger détient un permis de travail valide.

 

Par conséquent, lorsqu'il perd son emploi sans en être responsable et que son permis de travail est toujours valide le travailleur étranger peut être admissible aux prestations de l'assurance emploi s'il répond par ailleurs aux autres conditions d'admissibilités.

 

Ainsi le critère le plus important pour un travailleur étranger demeure la possession d'un permis de travail valide. Perdre son emploi, n'entraîne pas ipso facto la perte de son droit de séjour ni la nullité du permis de travail qui reste valide jusqu'à son expiration.

 

En fait, le permis ne permet tout simplement pas de travailler pour un autre employeur mais il peut être modifié. C'est d'ailleurs pourquoi, il existe des procédures qui vous permettent de modifier vos conditions de séjours lorsque vous changez d'employeur...Ces procédures sont certes lourdes et complexes en pratique mais il ne faut pas penser que vous perdez tout vos droits suite à la seule perte de votre emploi. 

 

Aussi je vous invite à vous tourner vers Emploi et Développement social Canada  qui gère l'assurance emploi pour que vos prestations soient servies.

 

Quant aux autres lois elles répondent également à des critères spécifiques mais un des éléments qui revient est la possession d'un permis de travail valide ou un droit de résidence. Donc n'hésitez pas à vous tourner vers les administrations compétentes et formulez les demandes de prestations avec les formulaires prescrits...

 

Bonne chance

 

Indiana

Le statut d'un travailleur en permis fermé c'est justement qu'il n'est pas disponible pour un autre emploi rapidement (vu qu'il faut faire une tonne de démarches encore pour changer son permis)....il est clairement indiqué sur le site de l'immigration qu'en permis fermé, si on le perd, on n'est pas considéré comme disponible rapidement pour un autre emploi aux yeux de l'assurance chomage.

Edited by SDCLEO

Share this post


Link to post
Share on other sites
Voici la réponse officielle que nous avons reçu du gouvernement : 
Les titulaires de permis de travail qui perdent leur emploi continuent d'avoir un statut valide au Canada jusqu'à l'expiration de ce statut. Ils n'ont pas à quitter le Canada immédiatement et ils peuvent chercher un autre employeur, bien qu'ils ne puissent pas travailler pour un autre employeur jusqu'à ce qu'ils demandent et reçoivent un nouveau permis de travail. Les travailleurs qui sont déjà au Canada doivent faire une demande en ligne pour un nouveau permis de travail.


Merci Laurent même si ça ne répond pas à nos questions pour l’assurance emploi.
Mon mari n’a pas perdu son emploi il est juste arrêté parce que le gouvernement a demandé à fermer les entreprises non essentielles
Quand tout sera revenu à la normale il reprendra son emploi
Pour mon fils pareil
Donc ils ne vont pas aller chercher un autre emploi si leur emploi leur est garanti à la fin de la pandémie




Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Isa06 a dit :

 


Merci Laurent même si ça ne répond pas à nos questions pour l’assurance emploi.
Mon mari n’a pas perdu son emploi il est juste arrêté parce que le gouvernement a demandé à fermer les entreprises non essentielles
Quand tout sera revenu à la normale il reprendra son emploi
Pour mon fils pareil
Donc ils ne vont pas aller chercher un autre emploi si leur emploi leur est garanti à la fin de la pandémie




Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

 

 

Il y a une catégorie pour travailleurs temporaires pour l'assurance emploi et pour le cas de mis à pied temporaire il est inclus avec manque de travail pour covid-19 comme exemple

 

https://www.canada.ca/fr/services/prestations/avis-confidentialite.html

 

Ton mari peut commencer sa déclaration.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'employeur doit-il indiquer une notion spéciale dans la remise de la lettre de démission avec le solde des congés payées pour avoir ce lien ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By immigrer.com
      Agence France-Presse
      | Publié le 30 mars 2020 à 14:20
      Le premier ministre Justin Trudeau a estimé lundi que son pays n'était «pas exactement sur la même trajectoire» que les États-Unis dans la lutte contre le coronavirus et qu'il s'en sortait mieux, grâce à une réaction «plus rapide» des autorités canadiennes. 
       
      «Je pense que, toutes proportions gardées, on n'est pas exactement sur la même trajectoire», a dit M. Trudeau, interrogé sur la situation inquiétante chez le voisin américain lors de sa conférence de presse quotidienne devant sa résidence à Ottawa. 
        «On a été plus rapides à amener des tests de dépistage» et à convaincre les Canadiens de la nécessité de se placer en isolement, a-t-il précisé. 
      «Mais on va vraiment voir cette semaine si les comportements que les gens ont adoptés il y a deux semaines déjà vont porter leurs fruits», a-t-il prudemment ajouté. 
       
      source et suite: https://www.tvanouvelles.ca/2020/03/30/le-canada-nest-pas-sur-la-trajectoire-des-etats-unis-dit-trudeau
    • By Annelg
      Bonjour à tous ! Petite questions pour le CSQ via PEQ ! 
       
      Je pensais pouvoir appliquer en ce moment au PEQ mais voilà plusieurs questions : 
       
      1) je suis actuellement en mise à pied à cause du COVID-19 dû au manque d'ouvrage, malgré tout mon employeur actuelle est prête à mes faire une lettre expliquant la situation mais je reste malgré tout employée et que je reprendrai l'activité des que possible. Pensez vous que je puisse appliquer malgré tout au PEQ ? Comme ils demandent à être en emploi au moment de la demande ... 
       
      2) dans les éléments à joindre à la demande, on parle de 3 relevé de salaires par emploi. 
      j'ai 47 semaines à plus de 30h mais j'ai pris quelques jours de vacances et est aussi parfois était malade ... Je suis à ma 52eme fiche de paie mais quelques une sont à moins de 30h... Pensez vous qu'ils pourraient voir qu'il me manque quelques semaines ? Comme on ne fournit que certaines fiches de paie apparemment et aussi comme mon permis arrive bientôt à expiration et au vu de la situation actuelle je ne sais pas quand je vais pouvoir reprendre mon travail pour pouvoir compléter ces quelques semaines ....
       
       
      Au vue de la situation je ne sais pas si ils pourraient être plus compréhensif .... 
       
       
      Merci beaucoup pour vos réponses 🙂
    • By immigrer.com
      Marco Fortier
      27 mars 2020 Éducation Ils sont les « grands oubliés » de la crise du coronavirus. Isolés, anxieux, loin de leur famille, à bout de ressources financières, des étudiants étrangers vivent une détresse silencieuse.
      « Au secours », a écrit Moïse Kalonji Ngoyi dans un message au Devoir, cette semaine. Cet étudiant d’origine congolaise a lancé un véritable cri de désespoir.
      Il n’a presque plus d’argent pour se nourrir et payer son loyer, ne sort plus de chez lui par crainte d’attraper une infection au coronavirus et peine à suivre ses cours universitaires à distance. Ses nuits sont peuplées de cauchemars. Ses parents ne peuvent lui envoyer de l’argent : les banques de son pays d’origine ont fermé pour la durée de la crise. Les transferts électroniques sont impossibles.
      « Mes parents m’appellent pour me demander comment je vais. Je leur dis que ça ne va pas bien. Non, ça ne va pas bien », répète-t-il comme un mantra.
      Joint dans sa chambre située près de l’Université d’Ottawa, où il étudie en communication, Moïse Kalonji Ngoyi a la voix chevrotante. « Je suis ébahi, triste, déprimé, mon objectif pour cette année est de la terminer en vie, tout simplement », dit-il.
      Il a perdu depuis deux semaines les petits boulots qu’il cumulait pour payer ses études — plongeur, entretien ménager. À Ottawa comme ailleurs, tout est fermé pour cause de pandémie. Moïse déplore que les étudiants étrangers ne soient éligibles à aucun des programmes d’aide d’urgence offerts par les gouvernements. « Ma famille, c’est le Canada. Mais on nous a abandonnés », dit-il.
      La détresse de Moïse Kalonji Ngoyin’est pas unique : elle est répandue parmi les 86 000 étudiants étrangers au Québec, explique Agnès Berthelot-Raffard, professeure associée à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), qui mène une enquête sur la santé mentale des étudiants noirs.
      « Les étudiants étrangers sont les grands oubliés de la crise actuelle. Ils connaissent mal leurs droits. Ils ne savent pas à qui se référer pour demander de l’aide. Ils sont vraiment perdus », dit la chercheuse en éthique et santé publique.
      L’éloignement de la famille peut aussi créer de l’anxiété, note la professeure. Hanieh Ebrahimzadeh, étudiante à l’Université Laval, s’inquiète ainsi non seulement pour elle, mais pour son mari coincé en Iran — où la crise du coronavirus prend des proportions inquiétantes.
      « J’ai des difficultés à me concentrer. Devant mon ordinateur, je pense à tout sauf à mes devoirs », dit la doctorante en ethnologie et patrimoine. Elle envisage d’abandonner sa session à cause du stress.
       
      source et suite: https://www.ledevoir.com/societe/education/575944/la-detresse-des-etudiants-etrangers?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Autopost&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1585422129
    • By immigrer.com
      AGENCE QMI Samedi, 28 mars 2020 20:47MISE À JOUR Samedi, 28 mars 2020 21:09 Sophie Grégoire Trudeau, l’épouse du premier ministre Justin Trudeau, a donné de ses nouvelles sur les réseaux sociaux, samedi soir, confirmant qu’elle n’est plus atteinte du coronavirus. 
      «Je voulais vous donner des nouvelles : je me sens tellement mieux et j’ai reçu un bilan de santé positif de mon médecin et de Santé publique Ottawa, a-t-elle écrit sur sa page Facebook. Du fond du cœur, je tiens à remercier tous ceux et celles qui m’ont envoyé leurs meilleurs vœux. J’envoie tout mon amour et mon courage aux personnes qui souffrent en ce moment.» 
       
      source et suite: https://www.journaldemontreal.com/2020/03/28/sophie-gregoire-trudeau-est-guerie-de-la-covid-19-1
    • By immigrer.com
      Agnès Berthelot-Raffard
      Philosophe, présidente fondatrice du Black Students’ Mental Health Project et professeure associée à l’UQAM
      27 mars 2020LIBRE OPINION Libre opinion Avec la fermeture des écoles et des universités relativement au confinement décrété par les différents ordres de gouvernement, les étudiants internationaux ont désormais été priés de communiquer avec leur consulat général ou ambassade. Loin de leurs proches, confrontés à la fermeture successive de l’espace aérien ou à l’augmentation éhontée des prix des vols par les compagnies d’aviation civile, si certains de ces étudiants ont été ou sont en mesure de quitter le Canada, d’autres n’en ont pas la possibilité. Parmi ceux qui resteront au pays, tous n’auront guère les moyens matériels et moraux de survivre en attendant la fin d’un confinement dont personne ne peut encore estimer la durée.
      En ces temps décisifs, chacun des ordres de gouvernement a adopté des mesures économiques afin de soutenir financièrement les membres de la population les plus frappés par les dommages collatéraux de cette crise inédite et les encourager à suivre les directives de confinement.
      Cependant, les étudiants internationaux restent les grands oubliés des points de presse des premiers ministres. La prise en compte de leur sort incombe pourtant politiquement aux gouvernements des différentes provinces qui les ont accueillis. Leur situation relève de la responsabilité sociale des membres chargés de la gouvernance des universités et de la responsabilité pédagogique des professeurs, notamment dans le contexte où, appelés à offrir leur enseignement en ligne, ces derniers doivent s’assurer de l’équité entre les membres de leur groupe-classe.
       
      suite et source: https://www.ledevoir.com/opinion/libre-opinion/575857/les-etudiants-internationaux-les-oublies-de-la-pandemie?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Autopost&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1585316299
    • By immigrer.com
      Le Collectif étudiants et travailleurs internationaux (ETIQ) demande à Ottawa de prolonger de six mois la validité des permis temporaires d’études et de travail.
      «Une prolongation permettrait que personne ne se trouve sans statut sur le territoire. La situation actuelle rend les étudiants et travailleurs étrangers très précaires financièrement et au niveau de leur statut d'immigration. Accorder six mois de prolongement automatique viendrait sécuriser leur parcours d'intégration au Québec tout en apportant le minimum de sécurité qu'on leur doit», a indiqué Thibault Camara, coordonnateur du Collectif, mercredi, au Journal.
      Ce dernier a affirmé que le Canada devrait s’inspirer de pays comme la France qui a d’ores et déjà prolongé ce type de visas de trois mois.
      M. Camara dit également lancer «un cri du cœur» pour que les étudiants et les travailleurs étrangers «soient intégrés de façon explicite dans toutes les mesures prises par le gouvernement et que leurs vies ne soient pas le dommage collatéral de la crise sanitaire actuelle».
      «Livrés à eux-mêmes»
      Affirmant que les étudiants et travailleurs étrangers sont actuellement «livrés à eux-mêmes», M. Camara a décrit une situation d’extrême vulnérabilité. «Une grande partie des étudiants internationaux se trouvent sans la possibilité de recevoir de l’argent de leur famille, de travailler pour subvenir à leurs besoins et sont menacés d’éviction par leurs propriétaires ou certaines universités», écrit le Collectif dans un communiqué.
       
      source et suite: https://www.journaldequebec.com/2020/03/25/un-collectif-demande-a-ottawa-de-prolonger-la-validite-des-permis-temporaires
    • By Nardida77
      Bonjour à tous, 
       
      J’ai un permis de travail fermé valide, CSQ obtenu et la demande de résidence permanente en traitement (visite médicale passée). Je travaille pour le même employeur depuis des années, mais celui-ci compte me licencier économiquement en raison du COVID-19.
      De ce que j’ai compris, les détenteurs de permis de travail fermé n’ont le droit à rien... pas de chômage et pas d’aide. 
      Ma crainte est que ce licenciement mette en péril ma demande de résidence permanente. Est-ce que qqn sait si ça peut être le cas? Que peut-il concrètement m’arriver? Si vous êtes dans cette situation ou que vous avez des réponses, merci de partager sur ce forum. Ça fait deux semaines que je cherche cette info, sans succès 😩.
    • By immigrer.com
      Rania Massoud Publié à 4 h 12 Pour faire face à la crise du coronavirus et à une éventuelle pénurie du personnel hospitalier qui pourrait en résulter, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec ouvre la possibilité aux médecins diplômés à l’étranger, qui se trouvent sur le territoire et dont le diplôme n’est pas actuellement reconnu, à soutenir le réseau.
      Ces personnes, qui ne pourront pas exercer la fonction de médecin, seront être appelées à occuper « d’autres fonctions », selon le ministère, qui ne les précise pas.
      Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la campagne « Je contribue » lancée par le MSSSministère de la Santé et des Services sociaux.
      Toute personne ayant de l'expérience ou une formation en santé ou en services sociaux et qui souhaite apporter son aide quant à la situation liée à la propagation de la COVID-19 est invitée à remplir le formulaire affiché sur le site web de la campagne(Nouvelle fenêtre).
       
      suite et source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1686111/medecins-diplomes-etranger-quebec-sante-coronavirus-ministere
    • By Annelg
      [Questions étudiants et conjoint de fait ] 🙂
      Allô à tout le monde, 
      Avec tout ce qu'il se passe en ce moment avec le CODVID-19, je pense que nous ne sommes pas les seuls à ce poser des questions sur nos permis, dans notre cas mon conjoint est étudiant et moi PTO conjoint de fait. 
      Mon conjoint devait finir ses études la, malheureusement repoussée à cause de la fermeture des écoles et pas possibilité de tout faire à distance étant dans le milieu de la foresterie , donc certains examens à compléter et il aura aussi un stage à effectuer ce qui devient compliqué dans la conjoncture actuelle .... 
      Nos permis se terminent en Août, donc nous espérons que les fermetures des écoles ne seront pas ( encore ) prolongées même si cela vas peut être être le cas... 
      Les questions : 
      - Doit on prolonger son permis d'études au cas où ? Et si c'est le cas une demande aussi de CAQ ?
      - Nous avons une lettre de l'école prouvant qu'il était presque à la fin de sa formation, pensez-vous que nous pourrions essayer le permis post étude au vu du fait que IRCC est plus compréhensible en ce moment ? 
      - Pourrais-je demander une prolongation de mon permis de travail ouvert au vue de la situation ? Car avec la conjoncture actuelle il sera très compliqué pour mon conjoint de trouver un emploi de catégorie A, B ou O pour les fameuses 3 fiches de payes pour le conjoint de fait en permis post étude ... j'ai vue que certain PVT avait des prolongations de 1 an, peut être que je pourrais en avoir une aussi ...
      Si vous êtes dans une situation comme la nôtre n'hésitez pas à nous dire comment vous comptez faire vous !! 
      Merci par avance pour votre aide et belle journée à tous ! 🙂
    • By immigrer.com
      https://www.immigrer.com/oui-il-pourrait-y-avoir-des-perturbations-dans-le-processus-dimmigration-et-dautres-reponses-a-vos-multiples-questions/?fbclid=IwAR0jE7YrhGVhe6CmOqjfWP1YSMrI8hbsKkRgzy36my3UwRcR1JBoWqDKXc0
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines