Jump to content
Sign in to follow this  
frexville

Conseils ? PTT en IT à MTL (famille de France)

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

depuis toutes ces nombreuses années que je consulte de temps à autre ce forum pour alimenter mon vieux fantasme d'immigration au canada ...

enfin venu mon tour puisque rapidement je viens d'être sélectionné par une entreprise IT et là tous mes doutes refont surface ...

 

Je ne suis pas très informé de la procédure à suivre, mais mon immigration cette fois devrait être en famille pour les raisons suivantes :

- engranger de l'expérience (contexte anglo-saxon)

- améliorer la qualité de vie de ma famille

- faire peut-être une année d'étude MBA

- vivre en famille une aventure et si tout va bien devenir citoyens

 

Je ne quitterai pas la France par dépit, puisque nous considérons que nous gagnons bien notre vie pour une famille de 3 personnes.

D'ailleurs nous espérons y conserver notre bien. et nous comptons faire en sorte de pouvoir rapidement réintégrer nos emplois en cas de retour prématuré. (gestion du risque)

 

J'ai aujourd'hui une proposition certes, mais accompagnée de pleins de questionnements :

1- est-ce qu'un revenu de 90k$ à MTL peut faire vivre un couple avec 1 enfant (le temps que Madame commence à travailler) ?

2- est-ce que le marché de l'informatique est aussi dynamique à MTL qu'en région parisienne ?

3- quels sont les points de vigilances en cas de PTT fermé ? et combien de temps prend la procédure si c'est l'employeur qui s'en charge pour toute la famille ?

4- selon vous est-ce que ça vaut le coup ? (question ouverte lol)

 

merci d'avance pour vos avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

90K, pour trois personne c'est correct.  Votre femme peut obtenir un permis de travail ouvert. Par contre parler d'un contexte anglo-saxon pour Montréal c'est un peu tiré par les cheveux...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

 

Tu devrais être tranquille à 90k. Je suis venu en PTT à beaucoup moins avec une famille de 4.

Je ne connais pas la situation à Paris, mais l'informatique fait partie des secteurs les plus actifs à Montréal. Tu peux aller sur indeed.ca et voir les offres d'emplois à Montréal.

 

Le gros point noir du PTT est que ton permis est lié à ton employeur. Si tu perd ou quitte l'emploi, ton permis n'est plus valide, tu dois repartir en France. Mais dans ton cas, ton employeur fait les démarches pour t'embaucher, t'offre un bon salaire, il n'a pas envie de te mettre à la porte au bout d'un an. Par sécurité, prépares toi dès maintenant à demander ta résidence permanente.

 

Est-ce que ça vaut le coup ?

Je te dirais un gros oui , venir avec un travail bien payé ce n'est pas donné à tout le monde. Mais êtes vous prêt à quitter la famille, les amis, affronter l'hiver, oublier vos repères...? Certains n'ont pas de problèmes, d'autres retournent au pays. C'est une décision à prendre à 2.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, gazowski a dit :

 

Est-ce que ça vaut le coup ?

Je te dirais un gros oui , venir avec un travail bien payé ce n'est pas donné à tout le monde. Mais êtes vous prêt à quitter la famille, les amis, affronter l'hiver, oublier vos repères...? Certains n'ont pas de problèmes, d'autres retournent au pays. C'est une décision à prendre à 2.

 

oui, j'imagine que l'employeur ne mise sur mon profil que s'il a un vrai intérêt. Le fait d'être lié pendant un temps ne me dérange pas. cela me permettra de me familiariser avec mon nouvel environnement professionnel et personnel.

on assure nos arrière en cas d'échec, mais qui ne tente rien n'a rien.

 

La décision est bien sur prise à 2. 

Les inconvénients d'une émigration on les connait évidement, on les a évalué et nous "pensons" être prêt. Nous verrons comment nous réagirons une fois sur place.

J'ai déjà vécu une émigration en France depuis 15 ans que je considère réussies et je ne pensais pas en faire une autre. Une émigration n'est jamais facile, mais c'est une expérience très enrichissante. 

Nous avons des amis et familles au canada et aux USA. ça pourrait éventuellement aider.

Mais le froid et l'hiver, il faut les vivre d'abord.

 

Tu parles de résidence permanente. A partir de combien de temps nous pourrons déposer une demande ? et il faut combien de temps pour espérer la citoyenneté ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Difficile de te donner une réponse fiable. Les règles changent souvent. Le mieux est de consulter le site du gouvernement canadien.

Pour la citoyenneté :

https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/citoyennete-canadienne.html

 

Pour la résidence permanente, tu as plusieurs choix, dont 2 me viennent en tête:

Ce que vous pouvez faire aussi, ta femme et toi, ce sont des copies certifiées conformes de tous vos diplômes et relevés de notes. Si par exemple ta femme veux travailler au gouvernement canadien ou reprendre ses études,  une équivalence québécoise des diplômes français est demandée, les relevés et les diplômes seront demandés. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui 90k est un bon salaire et vous pourrez y vivre à 3 sans pb. Est-ce que ça l’est toujours pour ton profil ? Ça c'est une autre question.

 

Le PTT a ses avantages et ses inconvénients. C’est un peu au petit bonheur la chance, il y en a pour qui ça se passe bien et d’autres pour qui ça c’est terminé avec un retour au pays.

 

Je pense que dans ton cas, tu n’as rien à perdre à tenter ta chance et tu n’as pas besoin de faire un MBA pour travailler en IT.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, gazowski a dit :

 

 

Pour la résidence permanente, tu as plusieurs choix, dont 2 me viennent en tête:

  • le PEQ que tu peux demander après 12 mois de présence , en emploi, au Québec
     
  • la résidence permanente, que tu peux demander dès cette année.

je te remercie pour ces liens.

Il me semblait que la demande de RP avant d'avoir le PTT était plus laborieuse et les délais non maîtrisés.

Je pensais que la PEQ était plus simple et que ça raccourcis les délais au global.

Je vais investiguer sur ce point. 

Il y a 12 heures, Hei a dit :

Comme  c’est bientôt la période des impôts je te mets la simulation. C'est juste que tu n’auras pas droit aux aides pendant 18 mois.http://www.budget.finances.gouv.qc.ca/budget/outils/revenu-disponible-fr.asp

Merci pour tes conseils.

l'impot sur le revenu n'est pas à la source ? 

pour les aides, tu veux dire qu'il n'y aura pas de rattrapage sur ces 18 mois pour les allocations familiales ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, frexville a dit :

 

l'impot sur le revenu n'est pas à la source ? 

pour les aides, tu veux dire qu'il n'y aura pas de rattrapage sur ces 18 mois pour les allocations familiales ?

Il faut quand même faire une déclaration, si tu as pas assez été prélevé ou trop prélevé un ajustement est fait.

 

Non il n'y a pas de rattrapage pour les aides que tu ne perçois pas pendant les 18 premiers mois. Tu n'y a pas droit en tant que résident temporaire pendant 18 mois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, frexville a dit :

Bonjour à tous,

 

depuis toutes ces nombreuses années que je consulte de temps à autre ce forum pour alimenter mon vieux fantasme d'immigration au canada ...

enfin venu mon tour puisque rapidement je viens d'être sélectionné par une entreprise IT et là tous mes doutes refont surface ...

 

Je ne suis pas très informé de la procédure à suivre, mais mon immigration cette fois devrait être en famille pour les raisons suivantes :

- engranger de l'expérience (contexte anglo-saxon)

- améliorer la qualité de vie de ma famille

- faire peut-être une année d'étude MBA

- vivre en famille une aventure et si tout va bien devenir citoyens

 

Je ne quitterai pas la France par dépit, puisque nous considérons que nous gagnons bien notre vie pour une famille de 3 personnes.

D'ailleurs nous espérons y conserver notre bien. et nous comptons faire en sorte de pouvoir rapidement réintégrer nos emplois en cas de retour prématuré. (gestion du risque)

 

J'ai aujourd'hui une proposition certes, mais accompagnée de pleins de questionnements :

1- est-ce qu'un revenu de 90k$ à MTL peut faire vivre un couple avec 1 enfant (le temps que Madame commence à travailler) ?

2- est-ce que le marché de l'informatique est aussi dynamique à MTL qu'en région parisienne ?

3- quels sont les points de vigilances en cas de PTT fermé ? et combien de temps prend la procédure si c'est l'employeur qui s'en charge pour toute la famille ?

4- selon vous est-ce que ça vaut le coup ? (question ouverte lol)

 

merci d'avance pour vos avis.

Fonce, tente on a qu'une vie, ta base est correcte, ta vie saine et ton esprit très bon, avec ça c'est super !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, frexville a dit :

je te remercie pour ces liens.

Il me semblait que la demande de RP avant d'avoir le PTT était plus laborieuse et les délais non maîtrisés.

Je pensais que la PEQ était plus simple et que ça raccourcis les délais au global.

Je vais investiguer sur ce point. 

Merci pour tes conseils.

Souvent le PEQ est préféré pour les PTT et j'imagine plus simple aussi, surement moins stressant (au niveau des démarches administratives). 

En terme de rapidité, j'ai un doute. Je ne sais pas quand tu va commencer ton PTT , mais imaginons que tu commences seulement dans 6 mois, la solution RP pourrait être envisagée. Ton profil pourrais te permettre de passer dans les demandes prioritaires et accélérer la procédure . Enfin, c'est à mettre au conditionnel, c'était vrai en 2014, le gouvernement change les règles toutes les années. Fie-toi toujours au site du gouvernement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, PACAtoQC a dit :

Fonce, tente on a qu'une vie, ta base est correcte, ta vie saine et ton esprit très bon, avec ça c'est super !

 

Ça dépend de ce qu’il recherche.  Il dit être bien en France, il ne faut pas non plus s’expatrier parce que les autres le font.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Hei a dit :

 

Ça dépend de ce qu’il recherche.  Il dit être bien en France, il ne faut pas non plus s’expatrier parce que les autres le font.

je me dis bien de foncer et tenter ma chance. Quand je dis que je suis bien en France, c'est pour justifier que mon expatriation ne serait pas par contrainte, mais bien avec des objectifs précis et non pour imiter les autres. Si ça ne marche pas, je reviendrai sans souci en France. En famille, je ne prendrai pas de risques démesurés.

ma première émigration, j'étais étudiant et je me devais de réussir en France.

 

je sais que je n'ai pas besoin d'un MBA pour bosser dans l'IT, mais je suis de nature ambitieux et habitué à sortir de ma zone de confort.

 

Mais vos conseils et avis me sont très précieux et je vous en remercie. 

Mon salaire devrait assurer dans une première période  :

- notre subsistance sur place

- le crédit immobilier en france (on envisage quand même de louer notre bien)

- les frais de scolarité pour notre enfant en cas d'école française ou école privée (réflexion en cours pour assurer son maintien dans le système français en cas de retour prématuré et un besoin de l'inscrire dans des cours d'anglais.

- avec les  équivalences de diplôme de ma conjointe, trouver un travail dans son domaine ASAP en tant que bibliothécaire ou un job à mi-temps avec des études en parallèle.

 

je suis de nature fonceur et je partage cette philosophie :

« Dans la vie on ne regrette que ce qu’on n’a pas fait » (Jean Cocteau)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ici ce n’est pas les diplômes qui priment mais l’expérience. Un MBA ne te rapportera rien de plus, les certifications font aussi bien l’affaire et sont recherchées. Il faut arrêter de penser à la française et penser comme les nords américains.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Hei a dit :

Ici ce n’est pas les diplômes qui priment mais l’expérience. Un MBA ne te rapportera rien de plus, les certifications font aussi bien l’affaire et sont recherchées. Il faut arrêter de penser à la française et penser comme les nords américains.

 

 

désolé de penser à la française, je suis encore sur le sol Français ... j'espère piloter un centre de profit et dans ce cas des connaissance sont nécessaires au delà des certifications qui ne valident que l'expertise et l'expérience.

Mais surement j'affinerai mon souhait une fois sur place.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, frexville a dit :

désolé de penser à la française, je suis encore sur le sol Français ... j'espère piloter un centre de profit et dans ce cas des connaissance sont nécessaires au delà des certifications qui ne valident que l'expertise et l'expérience.

Mais surement j'affinerai mon souhait une fois sur place.

 

Si tu penses faire un MBA, je ne peux que t'encourager. Ne serais-ce que pour ta curiosité et ta culture personnel. Les recruteurs aiment les gens curieux etc un retour aux études est toujours bien vu. 

Il est facile de retourner aux études à Montréal. Tu peux aussi passer tes diplômes à distance et à ton rythme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Faudrait-il attendre également 1annee de travail pour demander une RP ? Si on vit déjà au Québec , détenteur d'un CSQ et un PTT 

Edited by Methode

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Methode a dit :

Bonjour

Faudrait-il attendre également 1annee de travail pour demander une RP ? Si on vit déjà au Québec , détenteur d'un CSQ et un PTT 

Si tu as déjà un CSQ mais tu viens ici avec un PTT, tu peux de suite lancer le dossier de RP. Les 12 mois d attente ne concernent que la demande du dossier pour le CSQ.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Hei a dit :

De plus avec le CSQ en poche, tu peux changer d’employeur même si tu as un PTT

C est vrai mais le permis (fermé) est à refaire à chaque changement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By hugohugo974
      Bonjour à vous tous. J’espère que vous allez bien. 
      Je cherche à avoir des retours d’expérience de personnes travaillant dans l’informatique à Ottawa ou aux alentours. 
      Je suis actuellement fonctionnaire dans l’informatique à La Réunion, et depuis plusieurs années l’envie de m’installer au Canada et surtout vers Ottawa est présente dans ma tête. Mon frère habite à Gatineau depuis bientôt 8 ans et il est infirmier. Je vais régulièrement le voir, d’ailleurs je reviens en fin d’années enfin si il n’y a pas d’évolution du COVID...
      Je cherche donc à avoir des témoignages si je puis dire, de personnes travaillant dans l’informatique (si possible dans l’administration des systèmes et réseaux), pour savoir comment ils ont fait pour franchir le cap, est-ce qu’ils ont du mal à trouver un emploi, quelles sont les conditions de travail la bas, salaires etc ..... 

      Le but étant que je demande une disponibilité dans un premier temps donc, et ensuite on verra par la suite. 
      En vous remerciant par avance ! Et à bientôt ! 😊
    • By Steph1234
      Bonjour la quarantaine doit se faire dans la ville d'arrivée  ou la ville de résidence si celle ci est différente ? Merci
    • By CoowJS
      Bonjour à tous !
       
      Je suis actuellement en poste en France en tant qu'ingénieur R&D informatique (ou plus grossièrement "développeur") avec une activité de freelance en parallèle, et j'ai depuis plusieurs années l'objectif d'aller vivre et travailler au Québec.
      La période trouble que nous vivons et la manière que mon employeur a eu de gérer la situation m'ont poussé à redéfinir et accélérer le processus, ce qui m'amène aux questions qui suivent.
       
      Mon objectif est d'immigrer pour vivre au Québec, et plus précisément d'y travailler à mon compte, comme travailleur autonome, avec pour démarrer comme "matelas" de sécurité les contrats restants avec mes clients Français. Après avoir épluché bon nombre de forums / articles / blogs / documentations à ce sujet, j'ai trouvé quelques informations et je voulais savoir si certains d'entre vous ont entrepris le même genre de parcours. En fouillant sur le site immigration-quebec, j'ai trouvé une section évoquant le programme des travailleurs autonomes, qui semble correspondre à ce que je recherche. Cependant, je suis un peu tombé des nues devant ces lignes :
       
       
      Selon ma compréhension, cela veut dire que si je n'ai pas au moins 125k $CA, il est impossible de "profiter" ce programme ? Dans le cas d'un développeur indépendant, cette somme me parait dérisoire car non nécessaire au démarrage de ce type d'activité. Et puis, comment l'obtenir ? Aller voir auprès d'une banque pour demander de l'argent sans en avoir réellement besoin ?
      Est-ce que quelqu'un qui est passé par là pourrait m'indiquer s'il y a une solution, ou si tout simplement ce programme n'est pas la bonne porte d'entrée dans mon cas.
       
      En vous remerciant par avance !
    • By Icham59
      Bonjour, je me presente je Suis un Boulanger experiments de 26 and et je voudrais savoir comment je pourrais trouver un travail en boulangerie au Canada en faisant un visa de travail pouvez vous me conseiller.
    • By Manu-Elo
      Bonjour à tous!

      Avec ma femme, nous prendrons notre décision en notre âme et conscience mais nous aurions besoin de vos avis sur notre projet.
      Voici mon récit, faite chauffer le café, un petit plaide et bonne lecture!
       
      Je me présente Emmanuel, bientôt 30 ans,  Scrum Master et développeur Java (Facilitateur dans une équipe de travail et développeur Informatique).
      Passionné de la culture nord-américaine (Je joue au football américain, je roule en muscle car américain et j'adore la poutine).
       
      Il y a presque 10 ans, je suis venu vivre dans la belle province du Québec, plus précisément à Montréal afin de réaliser une session à l'UQAM ainsi qu'un stage au centre de recherche GDAC de l'UQAM.
      Une expérience très enrichissante, découverte de la culture, de la ville, de l'hiver, des gens et de leurs façons de vivre.
      A la fin de cette expérience, je me suis promis de revenir dans la belle province pour vivre une nouvelle expérience moins étudiante et plus professionnelle.
       
      Nous voici en 2020, ma vie en France a énormément évoluée!
      Je suis indépendant dans mon boulot, avec les avantages du CDI (Portage Salariale) et la paie d'un indépendant autant vous dire que nous vivons très bien. 
      Depuis août 2018, je suis marié avec une magnifique femme, elle a une licence en Psychologie et une licence dans le médico-social.
      Aujourd'hui elle est fonctionnaire, elle travail en tant que Coordinatrice Scolaire avec une trentaine de personne à manager. 
      Nous avons acheté notre maison, j'ai atteint des objectifs de vie que je m'étais fixé il y a 10 ans!
      Nous voyageons et nous aimons ça, d'ailleurs nous étions à Montréal en Février 2019 pendant 10 jours, un plaisir de faire découvrir Montréal et Québec à ma femme.
       
      Que dire? La belle vie! 
       
      Cependant, nous sommes des personnes qui aimons vivre avec des gros projets, des rêves, des challenges et aujourd’hui le COVID est arrivé, l'idée de lancer ma Startup est un peu mort dans l’œuf (Situé dans une niche qui subit la crise financière).
      Ma femme réfléchie à changer de boulot, moi à changer de client pour un nouveau challenge et la… SURPRISE!

      Nous sommes le dimanche 19/04 et une offre d'emploi pour un job de Scrum Master à Montréal est présente devant mes yeux.
      J'en parle à ma femme, ses yeux pétilles, voilà notre nouveau challenge!
      J'envoie mon CV et le rendez-vous est pris pour le premier entretien...
       
      Maintenant pourquoi je vous raconte ma vie ?
       
      Simplement car je souhaiterai éviter les pièges, j’ai beaucoup lu de retour d’expérience, de tranche de vie sur les expériences d’expatriation mais souvent négatif…
      Les développeurs sont recherchés, sur le site du gouvernement, il annonce un salaire d’environ 85 000$ annuel soit près de 4800$ net par mois.
      Ma femme trouvera un boulot sans problème surtout qu’elle envisage d’expérimenter des choses nouvelles comment vendeuse dans une boulangerie, me demander pas pourquoi mais elle en a envie J
       
      Voici nos questions:
      - Pensez-vous qu’avec 6000$ par mois, nous pouvons avoir un niveau de vie correcte ?

      - Quelles sont les normes au Québec au niveau des contrats ? Je veux dire, nombre d’heures, nombre de jour de congés, assurance maladie etc.
      Je ne veux pas comparer avec la France, simplement je souhaite savoir où je mets les pieds.

      - Pensez-vous qu’un logement récent voir neuf avec deux chambres, meublé, avec une terrasse, proche d’une station de métro sur le plateau est facilement trouvable ? Sinon que pensez-vous de Griffintown avec les nouveaux condos luxe ? Vie de quartier, prix etc ? Où avez-vous d’autres idées de quartier ?

      - Ma femme à des problèmes de santé qui demandent des examens lourds en cas de rechute comme des Scanners, IRM, Ponction lombaire, suivi d’un neurologue, suivi ophtalmologique.
      J’aimerai donc avoir une assurance santé en béton, les employeurs proposent-ils des couvertures aux oignions ou faut-il compter que sur nous-même ?
       
      - Y-a-t’il des jeunes couples expatriés qui sont passés de 2 à 3 dans leur famille ? C’est un sujet au cœur de notre réflexion
       
      Merci d'avance pour vos retours!
       
      Emmanuel & Éléonore 
    • By Jazzann
      Bonjour à tous et à toutes! Je suis une recherchiste/scénariste de Montréal et pour un projet lié à l'accueil des nouveaux arrivants, je suis à la recherche de familles avec un enfant (ou plus) âgé entre 4 et 7 ans, venues d'Europe, et qui s'installeront à Montréal ou dans les environs au cours de l'été 2020 (entre la fin juin et le début septembre). Vous vous reconnaissez ou vous reconnaissez certains de vos proches? J'aimerais vous parler! Au plaisir de faire votre connaissance!


       
       
    • By Guigou
      Bonjour à tous!
       
      J'ai jusqu'à présent eu de la chance, je n'ai encore jamais eu besoin de consulter un médecin au Québec.
      Le moment est cependant venu, j'ai une douleur persistante qui traine depuis 3 mois et je voudrais consulter pour savoir de quoi il retourne et me faire soigner.
      J'ai bien du mal à comprendre le système de santé Québécois et je me demande si vous sauriez me renseigner.
       
      Pour info, je suis résident permanent, j'habite à Montréal, j'ai la RAMQ, un emploi salarié, une assurance collective par mon employeur. Rien que tu très classique pour un immigré salarié au Québec.
       
      De ce que je comprends, il y'a le "choix" pour se faire soigner de:
      - Se rendre à l'hopital (aux urgences?) mais ils sont pleins et les délais d'attente sont inhumains
      - Se rendre dans une "clinique sans rendez-vous", mais en fait avec rendez-vous sinon on n'a pas de consultation
      Il reste l'appel au 811 qui me semble ne servir à rien. Prendre du Tylenol ne servira à rien pour une douleur de 3 mois.
       
      Concernant les cliniques sans avec rendez-vous, je crois comprendre que:
      - Il faut obligatoirement un rendez-vous pour s'y rendre
      - La très grande majorité font affaire avec le site Bonjour-Santé pour la gestion de leur rendez-vous (https://bonjour-sante.ca/). Le site a une option permettant de payer quasiment $20 pour augmenter ses chances de trouver un rendez-vous.
      - Il existe aussi un site gouvernemental du ministère de la santé pour les prises de rendez-vous (https://www.rvsq.gouv.qc.ca/fr/)
       
      Mon problème avec Bonjour-Santé et le site gouvermental est que je ne trouve strictement aucun rendez-vous dans aucune de la petite dizaine de cliniques testées. Je suis allé chercher jusqu'à Chicoutimi, sans succès.
       
       
      Rendu là, j'ai plusieurs questions pour la communauté:
       
      Je crois comprendre que les consultations en clinique sont payantes. Si c'est bien le cas, sont-elles remboursées (au moins en partie) par la RAMQ? Par l'assurance collective de mon employeur?
       
      Dans mon cas (non urgent), comment puis-je voir un docteur?
      Vaut-il mieux aller à l'hopital? Dans une clinique?
      Si c'est dans une clinique, faut-il ou pas un rendez-vous? Si oui, comment en prendre un sachant que je n'arrive à rien via les sites indiqués plus haut?
       
       
      Un gros merci par avance!
    • By mbl
      Bonjour, 
      Je suis étudiante à Montreal depuis 1 ans et demi, à mon retour en France pour noel je suis allée chez la gynéco qui ma trouvé un kyste à l'ovaire. Elle m'a demandé de retourner voir une gynéco à mon retour au Canada pour voir si le kyste était parti avec mes règles, sinon je devrais me faire opérer pour l'enlever.
      Cela fait maintenant 2 mois et je ne sais toujours pas comment prendre un rdv ici chez une gynécologue, j'ai contacté des cliniques mais elles me proposaient soit des prix exorbitant (plus de 300 dollars juste pour une consultation!) ou me répondaient qu'elles ne faisaient pas ce type d'échographie. 
       
      Est-ce que quelqu'un connaitrait une gynécologue dans le centre-ville ou une clinique ou je pourrais aller? Est-ce que quelqu'un a déjà connu une situation similaire et pourrait peut être me guider?
       
      Merci de votre aide
    • By salwaG
      Bonjour,
      alors voila je suis un peu mélangé ces derniers jours. En effet, l'admission d'automne 2020 pour l'université de Montréal approche à grand pas et j'ai des millions de questions dans ma tête. je désire aller en médecine (tout ce qui est dentiste, pharmacie, nutritionniste, etc..), mais, malheureusement je n'ai pas une cote r de 100 (aha) pour y entrer directement. Voici mes questions:
      - Est-ce possible de choisir n'importe quelle programme pour y entrer par la suite ou je suis obliger de prendre un programme en science de la nature?
      - Il me reste un DERNIER cour de cegep en été, puis-je quand même m'inscrire à l'admission d'automne 2020?
      - Quelle programme vous me conseillez MICROBIOLOGIE ou BIOCHIMIE ET MÉDECINE MOLÉCULAIRE (le plus facile pour changer de programme par la suite)?
       
      Merci d'avance
      Salwa G
       
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines