Jump to content
Sign in to follow this  
Laurent

Vous êtes jeunes – Quittez la France pour le Canada !

Recommended Posts

toronto-1812178.jpg

 

Pourquoi ? Pourquoi un pays riche comme la France, avec une population diplômée, avec des infrastructures, et des moyens énormes, pourquoi est-ce que ce pays laisse-t-il un sentiment aussi amer, un mélange de frustration et de désarroi ? Je me suis posé cette question une multitude de fois et bien que je comprenne l’origine de ces sentiments, je reste dubitatif devant ces jeunes gens, diplômés, motivés, passionnés, mais qui développent de tels ressentiments envers leur propre nation. Si vous avez la réponse, je suis preneur, n’hésitez pas à commenter en bas de cet article. C’est une question qui me taraude depuis que j’ai mis le pied au Québec il y a déjà plus de 20 ans.

Ainsi, si vous avez le sentiment que vous perdez votre temps en France ou d’avoir un avenir bouché ? En répondant oui à l’une ou l’autre de ces interrogations, ou encore aux deux, ne cherchez plus, vous êtes atteints du même désir de vous prendre en charge qui m’a frappé également alors que j’étais dans le début de la vingtaine.

La France est un pays qui mène la vie dure à tout le monde mais particulièrement aux jeunes. Taux de chômage élevé, perspectives de carrières incertaines, qualité de vie laissant à désirer, insécurité, morosité chronique, voici quelques arguments que n’importe qui pourrait énumérer facilement pour expliquer cet engouement que les jeunes ont à vouloir quitter la France.

 

Pris dans un pays qui vous siphonne vos batteries.

J’étais comme vous, pris dans un pays qui vous siphonne vos batteries, entre des politiques malsaines et une ambiance sociale déprimante et contagieuse. Alors, voilà, je l’ai quitté cette France, celle qui m’a vu naître et grandir. J’ai osé la quitter il y a 22 ans, pour poser mes valises sur ce fameux sol canadien. Ce sol que je ne connaissais que très peu finalement, pour y être allé seulement quelques fois en touriste, tantôt l’été, tantôt l’hiver. Mais ces séjours ont alors été une révélation.

Je constatais qu’il était possible de vivre autrement, de ne pas avoir à porter le fardeau de cette vieille France, parsemée de pensées rétrogrades où le passé occupe une place pharaonique. Il était donc possible de voir les choses positivement sans se faire traiter de naïf ou d’insouciant, il était possible de vivre en harmonie et en respect avec la société et ses citoyens, il était possible de ne pas se faire juger du premier abord, d’être apprécié simplement pour ce que l’on est, ou ce que l’on fait. Il était possible d’avoir tout simplement confiance. Quel soulagement, enfin je compris que j’allais pouvoir consacrer mes énergies à ce qui me passionne le plus et ainsi pouvoir m’épanouir librement et contribuer de façon constructive à mon nouveau pays.

Si vous ressentez ce que je viens de décrire, le seul choix qui s’offre alors à vous est de repenser votre vie en centrant vos efforts sur votre besoin d’épanouissement personnel.

 

Lac-Moraine.jpg?resize=640%2C427&ssl=1

 

Et je ne l’ai jamais regretté, pas une seconde.

Vous le savez, j’ai opté pour cette option, et je ne l’ai jamais regretté, pas une seconde. Pire, en étant loin de la France vous allez l’apprécier pour de bonnes raisons lorsque vous y séjournerez en tant que touriste ou de passage: la famille, les amis, le pinard, et pour y faire du tourisme. En sorte, le meilleur de la France finalement.

 

canada-gatineau.jpg?resize=640%2C471&ssl

 

Le Canada n’est pas un paradis pour tout le monde

Mais voilà que j’entend déjà les mauvaises langues me souffler à l’oreille qu’il n’existe pas de paradis sur terre, que tout ceci n’est que du rêve et que finalement on est pas si mal que ça en France. Il n’y a pas de réponse simple à ces arguments, mais je commencerais par dire que si vous pensez que vous êtes bien en France, pourquoi avez-vous lu cet article ? Le Québec, et par extension le Canada, n’est pas un paradis pour tout le monde, ça dépend de vos aspirations personnelles et c’est pour cette raison que j’ai essayé de détailler mon propre vécu afin de vous faire votre propre opinion en fonction de mon expérience relatée. Et enfin, n’oubliez jamais cette phrase d’Oscar Wilde : « J’aime mieux avoir des remords que des regrets. »

Je vous souhaite une bonne chance dans toutes vos démarches pour votre nouvelle vie dans cet immense pays qui ne demande pas mieux que de vous accueillir, vous et vos talents.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je peux pas te répondre vu que j'ai qu'une motivation principale de changement de vie par plaisir et le fun. 

Après si je reste sur mes 2% de réalité, il y aura tellement à dire quand on part d'un endroit. La Paca est un certain épicentre est un monde à part.

La France c'est le chaud froid avec tout ce que ça comporte. Bye bye Maman.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai 34 ans...suis je encore jeune?lol

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, jlstef a dit :

J'ai 34 ans...suis je encore jeune?lol

Plus que quelques mois ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

A nuancer, sur 10 français qui arrivent, seuls 2 sont encore là au bout de 10 ans. Il y a des tas de raisons, manque d'adaptation, la santé des parents, le manque de sa terre, moi Paris me manque plus que la France, mais j'y suis tous les deux mois pour raisons professionnelles, D'autres au bout de 3 hivers en on marre et soit s'en vont au sud ou à l'ouest (Vancouver) ou rentre en Europe. Combien de Français arrivés en 1995 sont encore là? La période est suffisamment longue pour avoir une vraie idée de l'attractivité. Cela joue dans les deux sens.

 

L'Europe de l'ouest ce n'est pas le Soudan, idem pour le ROC vis à vis de certains Québécois.

 

Est ce que je passerai ma retraite ici dans les années 2040, peu vraisemblable à moins que le réchauffement climatique continue. 

 

Je n'ai pas de jugement définitif ou moins qu'avant. j'apprécie de quitter la job à 17h et d'aller au gym, cinéma etc..., ce que je ne faisais pas à Paris et de l'autre le rythme de travail de la capitale me manque. Heureusement, que je vais travailler de tant en temps à New York qui a un rythme plus intense.

Share this post


Link to post
Share on other sites
A nuancer, sur 10 français qui arrivent, seuls 2 sont encore là au bout de 10 ans. Il y a des tas de raisons, manque d'adaptation, la santé des parents, le manque de sa terre, moi Paris me manque plus que la France, mais j'y suis tous les deux mois pour raisons professionnelles, D'autres au bout de 3 hivers en on marre et soit s'en vont au sud ou à l'ouest (Vancouver) ou rentre en Europe. Combien de Français arrivés en 1995 sont encore là? La période est suffisamment longue pour avoir une vraie idée de l'attractivité. Cela joue dans les deux sens.
 
L'Europe de l'ouest ce n'est pas le Soudan, idem pour le ROC vis à vis de certains Québécois.
 
Est ce que je passerai ma retraite ici dans les années 2040, peu vraisemblable à moins que le réchauffement climatique continue. 
 
Je n'ai pas de jugement définitif ou moins qu'avant. j'apprécie de quitter la job à 17h et d'aller au gym, cinéma etc..., ce que je ne faisais pas à Paris et de l'autre le rythme de travail de la capitale me manque. Heureusement, que je vais travailler de tant en temps à New York qui a un rythme plus intense.

2/10 au bout de 10 ans? Tu peux dire d ou sort cette stat? Plus communément on parle de la moitié sur le nombre total. (Une stat des français sur le plateau peut être ? ;) )
La communauté française est de toute manière en constante progression comme quoi le solde n est pas aussi catastrophique que ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Samuel Alexis a dit :

A nuancer, sur 10 français qui arrivent, seuls 2 sont encore là au bout de 10 ans. 

 

Source ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et dire que ce soir même aux informations de 20 h, ils faisaient un reportage spécial sur les jeunes diplômés italiens qui quittaient leur pays car ils ne trouvaient pas un travail sur le long terme. 

On voit la paille dans l'oeil du voisin ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Samuel Alexis a dit :

A nuancer, sur 10 français qui arrivent, seuls 2 sont encore là au bout de 10 ans.

 

A nuancer très fortement à la hausse....:whistlingb:

 

58a5aacbd9bb8_10ans.png.09dc80557a77d37738ec55718b0a0b7c.png

 

http://www.midi.gouv.qc.ca/publications/fr/recherches-statistiques/PUB_Presence2016_admisQc.pdf

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces chiffres correspondent sans doute aux résidences permanentes et non à l'ensemble des permis délivrés in fine par le fédéral donc les PVT, les permis fermés  divers et variés, notamment pour les mobilités groupe qui sont à durée déterminée, les permis études etc...

 

C'est pour cela que je me demandais sur une période plus longue de 20 ans combien sont encore là, 20 ans plus tard donc le solde tous permis confondus entre les entrées et les sorties. Après on peut affiner avec les résidences permanentes, etc....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Samuel Alexis a dit :

Ces chiffres correspondent sans doute aux résidences permanentes et non à l'ensemble des permis délivrés in fine par le fédéral donc les PVT, les permis fermés  divers et variés, notamment pour les mobilités groupe qui sont à durée déterminée, les permis études etc...

 

C'est pour cela que je me demandais sur une période plus longue de 20 ans combien sont encore là, 20 ans plus tard donc le solde tous permis confondus entre les entrées et les sorties. Après on peut affiner avec les résidences permanentes, etc....

 

Bien entendu qu'il s'agit uniquement des RP, transformés ou non en citoyenneté. Tous les autres permis que vous citez sont, comme leur nom l'indique, temporaires. Donc, lorsqu'on parle de personnes encore présentes après 10 ans, il est évident que l'on ne peut pas parler de permis temporaire. Vous en connaissez des permis temporaires qui sont valables 10 ans et plus ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
Bien entendu qu'il s'agit uniquement des RP, transformés ou non en citoyenneté. Tous les autres permis que vous citez sont, comme leur nom l'indique, temporaires. Donc, lorsqu'on parle de personnes encore présentes après 10 ans, il est évident que l'on ne peut pas parler de permis temporaire. Vous en connaissez des permis temporaires qui sont valables 10 ans et plus ?

D autant plus que désormais la somme des permis temporaires autorisée est de 4 ans. Il y a quelques années, c était 7...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ces chiffres correspondent sans doute aux résidences permanentes et non à l'ensemble des permis délivrés in fine par le fédéral donc les PVT, les permis fermés  divers et variés, notamment pour les mobilités groupe qui sont à durée déterminée, les permis études etc...
 
C'est pour cela que je me demandais sur une période plus longue de 20 ans combien sont encore là, 20 ans plus tard donc le solde tous permis confondus entre les entrées et les sorties. Après on peut affiner avec les résidences permanentes, etc....

Ben tu vois que tu balances n importe quoi comme chiffres...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Samuel Alexis a dit :

Ces chiffres correspondent sans doute aux résidences permanentes et non à l'ensemble des permis délivrés in fine par le fédéral donc les PVT, les permis fermés  divers et variés, notamment pour les mobilités groupe qui sont à durée déterminée, les permis études etc...

 

C'est pour cela que je me demandais sur une période plus longue de 20 ans combien sont encore là, 20 ans plus tard donc le solde tous permis confondus entre les entrées et les sorties. Après on peut affiner avec les résidences permanentes, etc....

 

Je précise aussi que les touristes français ne sont pas comptabilisés.... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, kobico a dit :

 

 

Il y a pourtant une erreur de lecture de ce tableau. Il parle de personnes immigrées des 2005 à 2014 qui sont là en 2016. Il ne dit pas combien de personnes immigrées en 2006 sont encore là en 2016. Une nuance importante. 

 

Exemple: 29 109 chinois ont immigré de 2005 à 2014. Mais on ne peut pas savoir sur ce nombre, combien ont immigré en 2004 et sont encore là en 2016. Il est fort possible que les 50,7% encore présents aient immigré entre 2012 et 2014. Le renouvellement des cohortes ne permet pas de connaître le taux exact de rétention. Et à mon avis le MIDI n'a aucun intérêt à le calculer non plus car cela le forcerait à inclure le taux de rétention dans ses critères de sélection. Ce qu'il ne veut évidemment pas. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est très difficile de mesurer le taux de rétention des immigrants tout simplement parce qu'ils ne viennent pas dire au MIDI qu'ils s'en vont. Il y a quelques années le MRCI (ex. MIDI) avait fait du croisement de données avec le renouvellement des cartes de la RAMQ et avait trouvé qu'après 10 ans, 85% des français étaient encore au Québec. Le 15% qui n'avait pas renouvelé son assurance maladie était soit reparti en France, soit dans un autre pays ou dans une autre province canadienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a pas d'erreur de lecture, Kweli. Tu as aussi raison de dire qu'avec ce tableau, on ne sait pas exactement pour chaque cohorte annuelle combien il en reste sur place après 10 ans. Quoiqu'il en soit, si on additionne les tableaux publiés à chaque année (présence en 2015 des immigrants des 10 dernières années, présence en 2014 des immigrants des 10 dernières années, etc....), on obtient une tendance nettement plus élevé que 20%.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Laurent a dit :

Il est très difficile de mesurer le taux de rétention des immigrants tout simplement parce qu'ils ne viennent pas dire au MIDI qu'ils s'en vont. Il y a quelques années le MRCI (ex. MIDI) avait fait du croisement de données avec le renouvellement des cartes de la RAMQ et avait trouvé qu'après 10 ans, 85% des français étaient encore au Québec. Le 15% qui n'avait pas renouvelé son assurance maladie était soit reparti en France, soit dans un autre pays ou dans une autre province canadienne.

 

 

C'est très facile de retracer les gens partis. Enfin, si on le veut vraiment. Voici quelques moyens fort simples: 

  • Si la RRQ et le RQAP n'enregistre aucune cotisation de ma part pendant deux ans, je ne suis plus là (à mois d'être malade et invalide, dans ce cas je reçois une indemnité d'invalidité quelque part, SAAQ, CSST, RRQ ou autre)
  • Si je n'envoie pas de déclaration d'impôts deux années de suite à Revenu Québec, je ne suis plus là
  • En suivant mon NAS, il est fort possible de savoir si je travaille ailleurs au Canada (eh! oui! C'est comme ça qu'on ramasse les gens qui se poussent pour ne pas payer de pension alimentaire)
  • Pour des familles dont les enfants vont à l'école, plus de mouvements sur le code permanent
  • Les gens qui ne renouvellent pas leur permis à la SAAQ deux années de suite, il est fort probable qu'ils ne sont plus là. 

La liste peut être longue des choses simples à faire si on n'y tient vraiment. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Kweli a dit :

 

 

C'est très facile de retracer les gens partis. Enfin, si on le veut vraiment. Voici quelques moyens fort simples: 

  • Si la RRQ et le RQAP n'enregistre aucune cotisation de ma part pendant deux ans, je ne suis plus là (à mois d'être malade et invalide, dans ce cas je reçois une indemnité d'invalidité quelque part, SAAQ, CSST, RRQ ou autre)
  • Si je n'envoie pas de déclaration d'impôts deux années de suite à Revenu Québec, je ne suis plus là
  • En suivant mon NAS, il est fort possible de savoir si je travaille ailleurs au Canada (eh! oui! C'est comme ça qu'on ramasse les gens qui se poussent pour ne pas payer de pension alimentaire)
  • Pour des familles dont les enfants vont à l'école, plus de mouvements sur le code permanent
  • Les gens qui ne renouvellent pas leur permis à la SAAQ deux années de suite, il est fort probable qu'ils ne sont plus là. 

La liste peut être longue des choses simples à faire si on n'y tient vraiment. 

 

Ce qui est certain c'est que 2/10 au bout de 10 ans, c'est du n importe quoi...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Kweli a dit :

 

 

C'est très facile de retracer les gens partis. Enfin, si on le veut vraiment. Voici quelques moyens fort simples: 

  • Si la RRQ et le RQAP n'enregistre aucune cotisation de ma part pendant deux ans, je ne suis plus là (à mois d'être malade et invalide, dans ce cas je reçois une indemnité d'invalidité quelque part, SAAQ, CSST, RRQ ou autre)
  • Si je n'envoie pas de déclaration d'impôts deux années de suite à Revenu Québec, je ne suis plus là
  • En suivant mon NAS, il est fort possible de savoir si je travaille ailleurs au Canada (eh! oui! C'est comme ça qu'on ramasse les gens qui se poussent pour ne pas payer de pension alimentaire)
  • Pour des familles dont les enfants vont à l'école, plus de mouvements sur le code permanent
  • Les gens qui ne renouvellent pas leur permis à la SAAQ deux années de suite, il est fort probable qu'ils ne sont plus là. 

La liste peut être longue des choses simples à faire si on n'y tient vraiment. 

 

 

Ben ça doit être comme en France pour retracer les fraudeurs aux impôts, au RSA et au chômage. Il faut du monde pour faire tout ça. Et il n'y en a pas assez apparemment. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By Macfan
      Bonjour,
       
      Savez-vous comment ça se passe quand on fait un achat important (matériel informatique)?
      Je suis en voyage au Canada depuis la France, et je compte aussi voyager aux Etats Unis d'Amérique en traversant la frontière par la route ou le train. J'ai vraiment du mal à comprendre le système de taxation/détaxe. Sur le site du Canada, ils font une référence aux résidents temporaires, ça veut dire quoi, les voyageurs? https://voyage.gc.ca/retour/douane/ce-que-vous-pouvez-ramener-au-canada#+7jours
      Si quelqu'un l'a fait, je serai curieux de connaître toutes les étapes.
    • By Isotopie
      Bonjour à tous ! Je m'adresse à vous car j'ai quelques questions concernant l'université de Laval.
       
      Actuellement étudiante en France, j'ai la possibilité de faire une classe préparatoire ou une licence de mathématiques-informatique.
      Sachant que la classe préparatoire ne correspond à rien au Canada et que mon projet définitif est de m'installer à Montréal, j'aimerais savoir si en poursuivant une licence en France j'aurais l'occasion de compléter mes études à l'université de Laval en maitrise M1 (donc directement après les trois ans de licence). Je voudrais notamment y suivre des études d'actuariat et notamment intégrer l'institut canadien des actuaires.
       
      Merci par avance pour tous les renseignements que vous pourrez m'apporter !  😄
    • By Mehdux
      Bonjour tout le monde, 
       
      quesiton rapide, lors de l'entree sur le territoire pour la premiere fois et l'interview avec l'agent de l'immigration, est ce possible de montrer mon releve bancaire de manque en france comme preuve de fonds ou est ce que la banque doit etre canadienne ?
       
      Merci 
    • By Karinoug
      Bonjour,
       
      Je compte me marier avec mon copain Français cet automne. Nous sommes dans les préparatifs et il y a peu d'information sur le sujet sur le net…
      Je compte bien sur demander des infos à l'ambassade de France mais peut-être que j aurai quelques témoignages ici…

      Tout d'abord, je dois faire une déclaration solennelle, un affidavit, soit avec un avocat ou un commissaire à l'assermentation, déclarant que je suis célibataire ect. et envoyer ce papier ainsi que d'autres documents afin d'obtenir le ''Certificat de non-empechement au mariage à l'étranger''.
      Je préférais voir un commissaire pour que ça soit moins cher mais il y en a qui sont seulement ''valide'' pour le Québec, j ai aucune idée du prix d un avocat. Est-ce que ça poserait probleme? La mairie de France voudra voir seulement le Certificat de non-empechement ou l'affidavit également? 
       
      Ensuite je dois obtenir et authentifier ma copie d'acte de naissance 6 mois maximum avant le mariage…

      Si certains sont passés par là et auraient des infos….
       
      Merci.
    • By eFabio
      Bonjour à tous !
       
      Vraiment, mille excuses si ce sujet a déjà été discuté de nombreuses fois, mais nous avons des difficultés à en confirmer la conclusion et surtout la suite à donner.
       
      Je suis français et ma compagne canadienne de Montréal. Nous sommes non-mariés mais pacsés, vivons actuellement en France et avons une fille de 4 ans qui est franco-canadienne. Je suis actuellement un salarié qualifié de l'industrie française.
      Nous projetons de nous installer à Montreal très bientôt et pour cela nous avons lancé une demande de parrainage du conjoint de fait (de fait, par un citoyen canadien vivant à l'extérieur du Canada) pour que j'obtienne un jour le statut de résident permanent.
      Cependant, il est admis que cette procédure prend couramment 12 mois et ma femme et ma fille vont s'installer à Montreal dès l'été 2019.
       
      Mes interrogations sont les suivantes :
      - est-il confirmé que je ne peux PAS demander simultanément un permis de travail ouvert, en parallèle du dossier de parrainage, vu que le répondant (parrain) ne réside pas au Canada ?
      - si oui, une fois ma femme installée au Canada, peut-on informer IRCC et changer cette information du dossier, afin que je puisse demander un PTO ?
      - existe t-il un autre moyen de pouvoir venir travailler plus tot, sans attendre les 12 mois du délai de traitement ?
      - d'autres conseils ?
       
      Merci à tous par avance !
      Fabien
    • By mariemou18
      Bonjour à tous!

      Je suis citoyenne Canadienne depuis près de 6 ans maintenant. Je suis née en France (J’ai donc la double nationalité), je vie au Québec depuis près de 13 ans et je suis fiancée à un Québécois.

      Nous nous posions la question si ce mariage lui permettrait d’acquérir la citoyenneté française?

      Nous rêvons de vivre quelques temps en Écosse et avec une citoyenneté Européenne, ce serait plus simple à réaliser! 🙂

      Merci d’avance pour vos réponses!

      Marie et Olivier
    • By mltlea
      Bonjour, 
       
      Je suis étudiante en première année en France et j'aimerais étudier au Canada, plus précisément au Québec. J'aimerais donc savoir quelles sont les démarches administratives (visa, assurance, ...) à effectuer pour pouvoir étudier au Canada ? Et surtout, combien de temps prennent ces démarches ? 
       
      Merci d'avance pour vos réponses  
    • By Laurent
      Radio-Canada prépare un reportage sur le portrait de l'immigration française au Canada. Cette journaliste aimerait s'entretenir avec un membre du site qui pourrait, à partir de l'expérience sur immigrer.com, parler de l’intérêt grandissant pour le Québec et le Canada. Cette personne peut être déjà installée au Québec ou être en France. 
      N'hésitez pas à répondre ici, mais communiquez vos informations personnelles par mon MP seulement, pas publiquement.

    • By synomus
      Bonsoir à tous,
       
      Je suis actuellement étudiant marocain en France et j'ai obtenu une offre de stage à Montréal.
      J'ai suivi les démarches proposées par mon employeur: à savoir un processus accéléré de demande de travail via la stratégie de compétences mondiales.
       
      J'en suis à la dernière étape: l'envoi du passeport à un centre pour apposer le visa dont j'ai reçu la notification.
      Sur la lettre de demande: il est indiqué qu'il faut envoyer son passeport dans le pays de résidence, soit la France pour moi (ou si c'est un autre pays il fallait l'indiquer sur le formulaire de demande, ce que je n'ai pas fait).
       
      Compte tenu des délais, mais aussi que je me trouve actuellement au Maroc où j'ai aussi envoyé mes données biométriques, pensez-vous que je puisse également déposer mon passeport dans le même centre du Maroc sans que cela ne pose problèmes au niveau du Canada à mon arrivée?
       
      Je veux également éviter d'envoyer mon passeport par voie postale à un centre canadien en France par raison de sécurité et pour les délais.
       
      Je vous remercie d'avance ?
    • By Laurent
      Manifs en France : dans l’œil des expatriés français. Plus de 100 000 Français vivent au Canada. Ces jours-ci, ils suivent de près les manifestations des « gilets jaunes » qui se déroulent dans l'Hexagone. Pendant que certains s'inquiètent, d'autres prennent la situation avec un grain de sel. Aperçu des différents avis.
      Amaury Sainjon, établi au Québec depuis 9 ans
      « Ce n’est pas la première fois qu’on a des mobilisations comme ça en France […] Il faut vraiment faire la différence entre les manifestants et les casseurs. C’est très important. C’est jamais le fun de voir de la violence, on s’entend. Il y a des bâtiments qui ont été détruits, j’ai vu l’entrée d’un lycée qui a pris feu. Ce n’est toujours des gens qui ont envie de casser et qui prennent comme prétexte ce genre de rassemblement. »
      Mycea Thebaudeau, établie au Québec depuis 17 ans
      « Je vois ça avec beaucoup d’espoir. Ça fait longtemps que l’État français prend plein de mesures qui sont difficiles pour le peuple. Beaucoup de taxes, aucune écoute de la part du gouvernement. On espère vraiment que ça puisse changer. »
      « Il y a souvent des casseurs dans les manifs qui sont là pour décrédibiliser le mouvement. Ça ne représente pas la majorité des gens, mais on parle juste de ceux-là. Je trouve ça dommage, mais à un moment donné, il faut s’y attendre quand ça va trop loin. »
       
      Suite de l'article de Radio-Canada

      Photo : Radio-Canada
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines