Jump to content

Continuer des études en éducation/enseignement au Québec ?


rbrllt

Recommended Posts

Bonjour à tous !

Je suis en train de finir une licence en sciences de l'éducation en France pour me préparer à devenir enseignante en primaire.

Je commence à réfléchir au fait de partir finir mes études au Canada, pour si possible enseigner là bas. Mais je me pose plusieurs questions :

 

Ma licence étant en 3 ans, est ce qu'il pourrait être possible d'intégrer directement une 4ème année par exemple de Baccalauréat en enseignement préscolaire et primaire au Canada ?
J'ai vu que ce baccalauréat était contingenté, mais je ne comprend pas ce que cela veut dire exactement ?
En faisant des recherches j'ai parfois lu que le métier d'enseignant en primaire était saturé au Québec, est ce qu'il est compliqué de trouver un poste même après avoir obtenu le brevet d'enseignement ?

Merci d'avance !

Edited by rbrllt
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Seules les universités offrant les programmes d'enseignement au préscolaire et primaire pourront vous répondre pour votre première question. Mais j'ai cru comprendre qu'il y a beaucoup plus de cours axés sur la pédagogie au Québec qu'en France et que ce sont souvent ceux que les enseignants français doivent reprendre en voulant enseigner au Québec.

 

Un programme contingenté, ça signifie qu'il y a plus de demandes d'admission que de places disponibles, donc, il y a une sélection des candidats. Mais dans votre cas, si l'université reconnaît une partie de vos cours déjà suivis, ce ne devrait pas être un problème parce que beaucoup d'étudiants laissent le programme d'enseignement après avoir fait des stages (au nombre de 4 pendant les études).

 

Pour l'obtention d'un poste d'enseignante, il est en effet rare de commencer à travailler à temps plein en sortant de l'école. Il y a les écoles privées et les écoles publiques attachées à des commissions scolaires. L'attribution des postes peut être différente dans les écoles privées, mais pour le public, en général, il faut commencer par faire de la suppléance à la journée (sur appel) avant de se voir offrir des remplacements plus longs. Pour les longs remplacements et pour les postes, ils sont d'abord offerts aux enseignants qui apparaissent sur les listes de priorité, ensuite, s'il reste des postes, on les offre aux autres enseignants qui ne sont pas sur la liste, mais qui sont disponibles. L'accès aux listes de priorité dépend de la convention collective locale (donc n'est pas la même dans toutes les commissions scolaires). Dans la mienne, il faut avoir signé au moins deux contrats et avoir eu des évaluations positives des directions d'école. Il faut donc s'attendre à une période de précarité. 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement