Jump to content
jojo33

Avocat en immigration (oui ou non). Votre avis?

Recommended Posts

Bonjour,

J'aurais besoin de votre avis. Moi et mon copain somme ensemble depuis plus de 1 ans. Nous nous somme fiancé le mois dernier et allons avoir un petit mariage intime d'ici quelques semaines devant célébrans et quelques membres de la famille.

Mon copain est Tunisien et est venu ici avec un permis pour étudier, mais à cause de certains problème d'argent, il ne peut continuer ses études et son visa est terminé depuis environ 2 mois. Il a décidé de rester ici car on ne veux pas être séparer et c'est moi et son frère (qui habite ici), qui prennons soin de lui le temps que tout cela soit réglé.

Alors voilà, je sais qu'en fesant la demande de parrainage de l'intérieur, cela lui permettra de rester ici avec moi en attendant la réponse. Ma questions est:

est-ce que certains d'entre-vous on confier leur demande à un avocat en immigration? Si oui quel était le tarifs pour tout le processus de demande de résidence? Avez-vous de bonnes références d'endroit?

Ou sinon, c'est un processus facile à faire par soi-même?

Nous voulons que notre dossier soit bien monté et bien traité.

Si non, si quelqu'un a deja passé par la meme situation que nous, j'aimerais savoir vos démarches.

Merci pour votre aide!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

J'aurais besoin de votre avis. Moi et mon copain somme ensemble depuis plus de 1 ans. Nous nous somme fiancé le mois dernier et allons avoir un petit mariage intime d'ici quelques semaines devant célébrans et quelques membres de la famille.

Mon copain est Tunisien et est venu ici avec un permis pour étudier, mais à cause de certains problème d'argent, il ne peut continuer ses études et son visa est terminé depuis environ 2 mois. Il a décidé de rester ici car on ne veux pas être séparer et c'est moi et son frère (qui habite ici), qui prennons soin de lui le temps que tout cela soit réglé.

Alors voilà, je sais qu'en fesant la demande de parrainage de l'intérieur, cela lui permettra de rester ici avec moi en attendant la réponse. Ma questions est:

est-ce que certains d'entre-vous on confier leur demande à un avocat en immigration? Si oui quel était le tarifs pour tout le processus de demande de résidence? Avez-vous de bonnes références d'endroit?

Ou sinon, c'est un processus facile à faire par soi-même?

Nous voulons que notre dossier soit bien monté et bien traité.

Si non, si quelqu'un a deja passé par la meme situation que nous, j'aimerais savoir vos démarches.

Merci pour votre aide!

Salut,

Si vous n'avez pas lancé de parrainage alors qu'il avait encore un statut valide, vous ne pourrez pas lancer un parrainage de l'intérieur car la condition pour le faire est d'avoir un statut valide justement.

Tu peux toujours essayer de passer par un avocat en immigration car ta seule autre option est qu'il revienne dans son pays d'origine et que vous lanciez un parrainage de l’extérieur...

Bonne chance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

J'aurais besoin de votre avis. Moi et mon copain somme ensemble depuis plus de 1 ans. Nous nous somme fiancé le mois dernier et allons avoir un petit mariage intime d'ici quelques semaines devant célébrans et quelques membres de la famille.

Mon copain est Tunisien et est venu ici avec un permis pour étudier, mais à cause de certains problème d'argent, il ne peut continuer ses études et son visa est terminé depuis environ 2 mois. Il a décidé de rester ici car on ne veux pas être séparer et c'est moi et son frère (qui habite ici), qui prennons soin de lui le temps que tout cela soit réglé.

Alors voilà, je sais qu'en fesant la demande de parrainage de l'intérieur, cela lui permettra de rester ici avec moi en attendant la réponse. Ma questions est:

est-ce que certains d'entre-vous on confier leur demande à un avocat en immigration? Si oui quel était le tarifs pour tout le processus de demande de résidence? Avez-vous de bonnes références d'endroit?

Ou sinon, c'est un processus facile à faire par soi-même?

Nous voulons que notre dossier soit bien monté et bien traité.

Si non, si quelqu'un a deja passé par la meme situation que nous, j'aimerais savoir vos démarches.

Merci pour votre aide!

Salut,

Si vous n'avez pas lancé de parrainage alors qu'il avait encore un statut valide, vous ne pourrez pas lancer un parrainage de l'intérieur car la condition pour le faire est d'avoir un statut valide justement.

Tu peux toujours essayer de passer par un avocat en immigration car ta seule autre option est qu'il revienne dans son pays d'origine et que vous lanciez un parrainage de l’extérieur...

Bonne chance.

En plus, est-ce que le mariage va être légal, si il n'a pas statut au Canada?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourtant sur le site d'immigration Canada c'est écrit cela, je suis en erreure ou pas? Merci de m'éclaircir:

Vous pouvez présenter une demande en vue de parrainer l’immigration au Canada de votre époux, de votre conjoint de fait, de votre partenaire ou de vos enfants à charge.

Qu’ils habitent au Canada ou ailleurs, cela importe peu. S’ils habitent au Canada, ils n’ont pas besoin d’avoir un statut légal pour être parrainés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourtant sur le site d'immigration Canada c'est écrit cela, je suis en erreure ou pas? Merci de m'éclaircir:

Vous pouvez présenter une demande en vue de parrainer l’immigration au Canada de votre époux, de votre conjoint de fait, de votre partenaire ou de vos enfants à charge.

Qu’ils habitent au Canada ou ailleurs, cela importe peu. S’ils habitent au Canada, ils n’ont pas besoin d’avoir un statut légal pour être parrainés.

Dans ce cas, je te conseille de bien te renseigner s"il n'y a pas d'autres conditions pour cela car j'ai toujours eu un écho de statut légal : peut être ton idée de poser la question à un avocat est la premiere chose à faire...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui nous avons deja eu une premiere rencontre avec un avocat. Et selon lui, il ne semble pas avoir de problème. Par contre, on sait bien que les frais d'avocat sont assez $$$$, le pourquoi je pose la question ici à savoir si certains ont deja passé par notre situation.

Merci beaucoup

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui nous avons deja eu une premiere rencontre avec un avocat. Et selon lui, il ne semble pas avoir de problème. Par contre, on sait bien que les frais d'avocat sont assez $$$$, le pourquoi je pose la question ici à savoir si certains ont deja passé par notre situation.

Merci beaucoup

Je pense que lorsque la situation est claire, il n'y a pas besoin de passer par un avocat : beaucoup de personnes sur le forum l'on fait sans difficulté.

C'est dans les situations qui sortent un peu de l'ordinaire, qu'il ne faut pas se planter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, nous nous disons la meme chose. Je suis une femme normallement très bien structuré, mais avec tout les papiers a remplir autant coté Canada que Québec ainsi que toutes les loies et règles qui s'y rattache. Je serais capable de m'occuper de notre dossier, mais à lire les commentaires sur d'autres post, monter un bon dossier demande beaucoup de temps, ce que mon horaire ne me permettrait pas pour faire bien avancer le processus :(

Bref, merci encore pour vos commentaires. Et bonnes chances à tous dans vos démarches!

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'espère que votre dossier sera bien solide parce qu'un mariage au même moment où il perd son status, c'est comme un peu 'gros'...

ça fait un an que vous vivez ensemble ou 1 an de 'relation'?

pour l'immigration, ils vont peut être trouver ça bizarre aussi qu'il n'y aura pas eu de 'gros' mariage dans le pays d'origine alors que c'est quand même quelque chose de très important là bas..

pour le dossier , oui, le dossier devra être monté par vous de toute façon. c'est vous qui allez les remplir, rassembler tous les documents, toute les preuves etc... donc, pas mal de temps. l'avocat pourra juste répondre à vos questions, vérifier qu'il manque rien et il va l'envoyer à votre place.. faut donc prévoir beaucoup de temps de toute façon.

en espérant que votre dossier passe. donnez nous des nouvelles de temps en temps et bonne chance :thumbsup:

Edited by Automne

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jojo33: Prendre un avocat est une arme à double tranchant: ils vont se dire que vous n'êtes pas capable de monter un dossier par vous meme! en plus ils prennent cher pour ce genre de prestation alors qu'ils n'assurent que le conseil et l'orientation.

Y a un fait qui joue en la défaveur de votre fiancé c'est qu'il procède ainsi (fiançailles et mariage) à l'échu de son séjour réglementaire! y a de quoi mettre la puce à l'oreille de l'agent CIC, il fera tout pour s'assurer de l'authenticité de votre relation.

juste une question: Avez-vous des preuves suffisantes que vous avez vécu ensemble pendant une année? peut être il serait préférable de choisir une autre catégorie de parrainage!!!

Je laisse les autres membres donner leurs avis surtout ceux qui sont déjà passés par là,

Au cas où vous décidez monter le dossier vous-meme, faites nous parvenir vos questions et on essayera de vous orienter et vous aider afin de mieux vous en sortir!

Share this post


Link to post
Share on other sites

@jojo33: "Qu’ils habitent au Canada ou ailleurs, cela importe peu. S’ils habitent au Canada, ils n’ont pas besoin d’avoir un statut légal pour être parrainés..."

... si et seulement si vous vous êtes mariés pendant qu'il avait un statut légal au Canada. Dans ce cas, il se serait retrouvé en "statut implicite". D'ailleurs, le célébrant demande une copie du passeport valide de la personne à marier et venant de l'étranger.

Sans statut légal, et du moins au Québec, j'ignore qui pourrait vous marier dans de telles conditions. Si vous trouviez un célébrant qui fasse le mariage, l'état civil peut invalider le mariage (ce qui veut dire que, aux yeux du Québec, le mariage n'aurait pas eu lieu).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By joujou78
      Je cherchais pour trouver un sujet qui traite les métiers du Droit mais je n'ai pas rencontré.
      Je me permet de vous faire ce petit exposé dans le but de mettre cela à la lumière pour les curieux et aussi pour rassembler la communauté de ce domaine.
      Je connais plein de compatriotes algériens diplômés de fac de Droit avec une licence  (Bac)  dont beaucoup ont réaliser des études de CAPA pour la pratique du métier d'avocat.
      J'ai aussi fait la connaissance de personnes ayant fait la formation spéciale pour être huissier ou notaire et même juge à l'école des magistrats.
      Vous allez voir que l'acheminement est différent au Québec.
      Je vous rappel que ceci n'est pas plus qu'un essai, alors ne le prenez pas comme une référence officielle, vous pouvez vous situez et savoir comment démarrer.
      Bon, on y va.
       
      Je vais parler de Montréal, mais j'invite toute personne a partager des informations sur d'autres régions qui peuvent susciter un intérêt.
       
       En premier l'avocat:

      l'avocat se charge de défendre son client devant le juge en argumentant, mais aussi il peut négocier ou à écrire des documents  plus que plaider.
      Il existe au Québec un ordre professionnel des avocats, c'est le Barreau du Québec.
        Pour pouvoir pratiquer en tant que tel au Québec il faut avoir un Bac en Droit (diplôme obtenu dans une des fac de Droit du Québec) et passer la formation à l'école du barreau incluant la réalisation d'un stage de 6 mois dans un cabinet d'avocat.
      Il faut souligner que l'avocat doit se conformer à un code de déontologie des avocats.
      Sans oublier que l'avocat se doit de suivre des formations continue chaque année et paye son adhésion au barreau ( presque 3000 $ selon une source que je dois dire assez fiable).
      Le salaire  est entre 30 a 200 mille dollar par année selon l'expérience et le type de pratique.
       
      C'est le métier que je vise au long terme, seulement je me trouve devant la diversité des spécialités
      Pour parler de manière générale, le droit se divise en plusieurs sous catégories Civil, Pénal, Fiscal, Affaires, Immigration, Santé....etc
      Moi personnellement je suis charmé par le Civil et le Pénal en ce qui concerne la famille et les crimes, j'en avais marre de celui des affaires (propriété intellectuelle et industrielle), mais j'ai entendu beaucoup d'avis de personnes de métiers disant que malgré que le criminel est intéressant il n'y a que moins de 200 meurtres par année à Montréal.
      Sans parler de l'implémentation de cabinet de géants qui se spécialise uniquement en Droit des affaires, dans un environnement très compétitif, les fusions, faillites et rachats d'entreprises est chose très courante.
      Un point négatif pour ce qui concerne la pratique de l'avocat au Québec est l'exigence d'un Bac d'ici, donc n'espérez pas pratiquer directement au Québec avec votre expérience non américaine.
      Ce n'est pas une chose si négative, selon certains personnes; il semblerait que l'université de Montréal ou autre au Québec peuvent vous faire déroger certains modules qui peuvent être similaires a ceux que vous auriez fait dans votre formation depuis votre pays d'origine.
       
       
       En deuxième le Notaire:
       

      Un autre professionnel du Droit est le notaire.
      Contrairement à l’avocat, il ne peut  représenter des clients devant le tribunal mais il peut pratiquer le conseil et la médiation avant d'arriver au tribunal.
      Il produit des documents officiels qu'on connait sous la nomination de documents notariés comme le testament ou les contrats.
      il est aussi le garant des transactions financières importantes comme le montant d'une maison.
      Pour pratiquer comme notaire il faut:
      Terminer un bac en Droit d'une université Québécoise + une maîtrise en Droit notariale avec son stage + une formation à la chambre des notaires du Québec.
       Le salaire commence depuis 30 à 100 mille par année quand c'est un employé dans un bureau de notaire, mais il peux avoir plus s'il travaille à son compte et il déterminera le montant de ses prestations.
       
      En troisième l'Huissier:

      Avec tout le respect à la profession, c'est un des métiers les plus détesté dans la société mais soyons objectifs.
      Celui qui se charge de remettre les citations à comparaître et aussi la constatations des situations pour le besoin de la justice.
      Aussi la tache d'exécuter les décisions de la justice(mettre des mauvais payeurs dehors du logement pour défaut de payements)
      Ainsi que la saisie des biens ou la récupération d'argent.
      Pour pratiquer comme huissier au Québec, il faut:
      Avoir un DEC (diplôme d'études collégiales) en techniques Juridiques, personnellement je trouve que c'est plus abordable qu'un Bac à l'université.
      + une formation à la chambre des huissiers du Québec avec un stage de 6 mois chez un huissier.
      Le salaire n'est pas publié dans le site d'emploi Québec mais il varie si on travaille comme salarié ou si le cabinet donne un pourcentage de son chiffre d'affaire.
       
      En quatrième le Juge:

      Le responsable de la gestion et du déroulement de procès, il examine les preuves et les témoignages pour prononcer un jugement.
      J'ai été fortement impressionné de constater dans mes recherches qu'il n'y pas d'école de magistrats, pas seulement au Québec mais aussi dans tout le Canada.
      Ils seront choisis par le gouvernement parmi les avocats qui ont plus de dix ans de pratique dans le barreau.avec un parcours aussi blanc que la neige.(je reverrai de terminer une carrière comme un juge)
      Le salaire dépasse 200 mille $ par année.
       
      Ceci sont les professions principales du Droit, mais il existe d'autres professions supplémentaires qui sont:
      le greffier-audiencier et l'huissier audiencier, le traducteur juridique, l'Adjoint juridique( agit comme secrétaire juridique) et enfin le technicien juridique.
       
      Je vais parler seulement du technicien juridique car j'ai plus d'information sur cette profession.
       
      En cinquième le technicien juridique:  

      Il ne faut pas confondre le technicien juridique avec l'adjoint juridique, ce dernier exige une attestation de spécialisation en secrétariat juridique, tandis que le technicien doit terminer un DEC ou une AEC en techniques juridiques.
      Donc le technicien peut faire les taches de secrétariat juridique et en plus il peut rédiger des documents juridique qui ne seront valides que si un avocat les finalise.
      La partie la plus intéressante et que je trouve la plus passionnante est la pratique de la recherche juridique dans la doctrine et la jurisprudence pour argumenter à la demande de son employeur, l'avocat.
      Soulignons que la formation du technicien juridique peut donner accès  à des postes dans les palais de justices, des organismes gouvernementales et publiques.
      Le salaire commence par 30 000 $ par année et varie selon les cabinets et les firmes ainsi que leurs notoriété.
       
      Voilà, je vous invite à commenter et à exprimer vos besoins, comme ça on peut enrichir le contenu et discuter de tout les problématiques qui avoisine notre domaine de spécialité.
       
       
        
       
        
      images de sources phoenix wright, suits:avocats sur mesures, galeries images .fr droles d'image d'huissier, vieux notaire de galerieiris.com
         
      q
    • By GrégoryFrCa
      Bonjour,
       
      J'avais déjà abordé le sujet en 2016 mais cette fois-ci c'est la bonne. 
      Je suis franco-canadien, ma femme est française (Pacs depuis 2015 et mariage depuis 2017), et nous comptons nous installer au Québec (voir sûrement à Québec) pour 2019 (donc début procédure mai/juin 2018).
       
      Du coup j'ai quelques doutes sur ce que j'ai pu lire :
       
      - Concernant les ressources financières. Dois-je justifier des revenus pour un parrainage depuis la France ? On a 30-35 000€ de côté, on atteint donc tout juste le seuil de 31 699$.
      Par contre je suis au chômage depuis le mois de mai, ma femme elle travaille (fonctionnaire). On peut leur joindre un relevé de banques pour compenser des revenus insuffisants ?
       
      - Ensuite sur la preuve de la volonté de s'installer au Canada. J'ai lu qu'un compte en banque pouvait fonctionner. D'autres moyens ?
      Je cherche déjà un travail depuis la France mais je ne peux pas savoir quand je vais en trouver un, si j'en trouve un.
       
      Ca m'embêterait de devoir venir seul au Québec, m'installer avec même un petit job, pour ensuite effectuer le parrainage depuis le Québec pour éviter cette condition de ressources et la preuve de volonté d'installation. 10-12 mois de séparation et pas les moyens de faire 4 A/R.
       
      Merci pour vos réponses
    • By LuciDe
      Bonjour,
       
      Certains d'entre vous ont-ils déjà fait appel aux conseils d'un avocat spécialisé en immigration ?
      Et si oui, quel est votre retour ?
      Avez-vous été satisfait ?
      Combien cela vous a-t-il coûté ?
      Avez-vous quelqu'un à me conseiller ?
       
      Mon conjoint et moi sommes  arrivés il y a quelques mois au Québec, en tant que travailleurs temporaires. J'envisage de faire appel à un avocat pour connaître les possibilités de faire modifier nos visas / permis.
       
      Merci d'avance
       
      PS aux modérateurs : je ne suis pas sûre d'être au bon endroit pour poster ce sujet... désolée si j'ai fait erreur !
    • By Amy01
      Bonjour je viens de recevoir un email comme quoi j'ai un rendez vous pour finalisez le traitement de residence permanente. J'aimerais savoir si quelqu'un est passe par cette etape, comment sa se deroule c est quoi les questions qu'ils posent .... merci
    • By Kiko99
      Bonjour , 
      je souhaite savoir si quelqu'un a déposé son dossier comme moi en Aout 2017 et a déjà reçu une réponse ?
      Voici mes délais : 
      Dépot fédéral : 19/08/2017
      Dossier reçu : 25/08/2017
      AR fédéral : 10/10/2017
      Demande d'envoi du certificat de police et formulaire Annexe A Antécédents/Déclaration (IMM 5669) : 13/10/2017 
      Visite médicale : 18/10/2017
      Lettre pour le dépot du CSQ: 28/10/2017 
      CSQ reçu : 01/12/2017 
      CSQ envoyé au BVC : 06/12/2017 
      Attente de e-Brune ...
      Le traitement est en cours depuis presque 3 mois , est ce que c'est normal ? 
       
       
       
    • By Louise Guibert
      Bonsoir à tous, 
       
      Je m'appelle Louise et je suis actuellement une lycéenne du Lycée Français de Phnom-Penh au Cambodge en Asie. 
      J'ai étais acceptée dans le domaine de droit à Université de Montréal, UdeM et je cherche actuellement un logement étudiant, une colocation, ou un petit appartement pas mal dans les alentours du plateau Mont-Royal ou autour de l'université même. 
       
      Je suis sur Montréal pendant les 2 prochaines semaines, je suis venue tout droit d'Asie pour trouver ça avant de venir définitivement en Août. 
      Merci de me tenir informée si vous connaissez quelqu'un qui recherche un colocataire, un étudiant de préférence. Cordialement, 
       
      Louise 
    • By Manuki
      Bonjour
       
      Je suis canadien et j'essaie de sponsor mon épouse étrangère pour qu'elle obtienne sa résidence. Nous avons complété les formulaires de sponsor ainsi que ceux de l'application de résidence permanente, et envoyé le tout ensemble à Mississauga, ON au centre qui traite les demandes de sponsors tel qu'indiqué.
       
      Ils nous ont renvoyé l'application en surlignant au marqueur que l'adresse pour les applications de résidence est celle à Sydney, NS. Avec en plus un message indiquant que le centre de Mississauga traite uniquement les demandes de sponsor sous la FAMILY CLASS. Pourtant c'est bien notre cas.
       
      Je suis confus, que faire? Renvoyer le tout à l'adresse à Sydney ou renvoyer à Missi en joignant une lettre qui dit qu'on est bel et bien une demande de sponsor ? 
       
      Merci d'avance
    • By HYacine
      Bonjour tout le monde, j'ai lu quelque part que les DEP en alternance étude-travail ne donnaient pas accès au programme de l'expérience québécoise, pouvez vous confirmer ou infirmer ça s'il vous plait ?
      Je vous remercie d'avance !
    • By qc2016
      Bonsoir,
       
      J'aimerai savoir si quelqu'un pouvait m'eclaircir sur un point qui me semble important.
       
      Lorsqu'un etudiant va au Canada pour y etudier essentiellement, il aura acces a un logement donc il devra signer un bail si je ne dis pas de betises.
       
      Dans mon cas de figure, c'est mon frere qui a signe ce bail et moi je suis arrive apres donc non present physiquement pour le faire.
      Donc je ne suis pas "declare" dans ce logement a proprement parle bien que je recoive du courrier de la part de la RAMQ, de la banque, etc... Effectivement avant d'arriver donc j'ai du signer un tas de papier et donner l'adresse dans laquelle j'allais resider seulement je doute que cela soit une preuve administrative suffisante pour declarer ma residence...
       
      Je crois en fait que je n'ai pas transmis a un organisme dont je ne sais plus le nom le formulaire attestant ma residence, moi et non mon frere.
      Ca fait 2 ans que je suis dans ce meme logement et je n'ai jamais rien eu comme signalement.
       
      Desole si je manque de clarete je ne m'y retrouve plus trop la-dedans
       
      donc, est-ce grave ? Dois-je faire quelque chose en particulier ? J'ai vu donc la secretaire qui s'en occupe et elle n'avait aucune information en mon nom qui prouve que je loge avec mon frere (lui y figure bien donc).
    • By Sohaib
      Bonjour a tous et a toutes,
       
      Je suis un étudiant étranger au Quebec depuis août 2016, ma formation finit dans quelques mois, mais j aimerais résider au Canada après la fin de mes études.
       
      La fin de mes études est le 24 Mars 2018, et l'expiration de mon permis d’études et mon visa c'est le 31 mars 2018 (7 jours seulement après la fin des études!!!)
       
      Que dois-je faire pour avoir la résidence permanente sans être oblige de retourner au pays..
       
      C'est vraiment difficile a comprendre la procédure car il y a beaucoup de facteurs (Permis de travail Post-Diplôme, PEQ, CSQ, Visa..)
       
      Veuillez s'il vous plait m'expliquer ce qu'il faut faire je trouve de l'aide nul part..
       
      Merci.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines