Jump to content

Au Québec, 10 ans après, je suis dans une drôle de situation


Kyofire

Recommended Posts

  • Habitués
il y a 2 minutes, crazy_marty a dit :

 

Ah non surtout pas...si plus de pourboires, le service va devenir aussi dégueulasse qu'à Paris où on te jette les assiettes sur la table et tu as toujours l'impression de déranger.

Ben ch'sais pas... je ne sais pas si ça a changé depuis ton départ mais ça ne m'est jamais, jamais arrivé à Paris, ni dans les gargotes de quartier, ni dans les restaus plus élégants, ni même dans les "trappes à touristes"...j'attends toujours de rencontrer enfin ce mythique serveur détestable parisien (et je crois que je vais lui faire la bise tellement je serai heureuse de l'avoir enfin déniché).

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 8 minutes, bencoudonc a dit :

Ben ch'sais pas... je ne sais pas si ça a changé depuis ton départ mais ça ne m'est jamais, jamais arrivé à Paris, ni dans les gargotes de quartier, ni dans les restaus plus élégants, ni même dans les "trappes à touristes"...j'attends toujours de rencontrer enfin ce mythique serveur détestable parisien (et je crois que je vais lui faire la bise tellement je serai heureuse de l'avoir enfin déniché).

 

Peut-être qu'ils traitent mieux les touristes.

 

En tout cas, avec mon accent bien local, à chaque fois que je suis allé à Paname, j'ai toujours eu un service exécrable. Entre le serveur qui regarde le match du PSG et oublie que je suis là, celui qui me jette le menu sur la table (et le plat), celui qui comprend pas que j'ai besoin de deux reçus parce que ma boite rembourse la bouffe mais pas l'alcool, celui qui vient avec un plat froid et refuse de le rapporter en cuisine, ou tiens, le mieux, celui qui m'amène un plat qui est clairement du boeuf et plutôt qu'admettre qu'ils ont fait une erreur, cherche par tous les moyens à me faire croire que c'est bien le poulet que j'ai commandé...

 

C'est typique de Paris par contre cette expérience pourrie. Ailleurs en France, jamais eu de problèmes.

 

Mais on dévie du sujet initial :lol:

Edited by crazy_marty
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 26 minutes, PhilMP a dit :

Certes, mais tu y vas pour les vacances, pas pour immigrer et tenter de t'intégrer ! Et ça fait une sacrée différence.

Quant à être fier sans conditions d'être français, et bien j'ai du mal !

Oui, au début, c'est amusant ! Mais au bout d'un moment, c'est lourd !

C'est comme d'appeler "bouboule" une personne qui a été ronde un jour, et de continuer.

N'oublie pas que quand on quitte la France, c'est pour une bonne raison, pas juste pour le fun.

 

Il n'y a aucune animosité dans mes propos, j'écris ça calmement. Mais il faut aussi penser à l'aspect psychologique. La France, c'est pas tout rose et on se traine des casseroles, et "bizarrement", c'est les casseroles qu'on nous ressort le plus souvent.

Si si, on peut partir pour le fun, être heureux avant et être heureux après, même si l'immigration est un challenge. :)

Link to comment
Share on other sites

Allo ! J'ajoute mon grain de sel :-) Cela fait un peu plus de deux ans que nous vivons en famille au Québec. Nous avons quitté la Belgique pour des tas de raisons sur lesquelles je ne vais pas m'attarder. Effectivement, tout mon entourage québécois "entend" que je ne suis pas québécoise. Même parfois à l'épicerie, des gens se retournent... Mais qu'importe ? C'est comme ça. Ca vient avec le projet d'immigration... Aujourd'hui, je ne me sens plus tout à fait belge, et bien entendu, pas tout à fait québécoise. Nous voguons sur un entre-deux fait d'ouverture, d'adaptation et de tolérance. 

 

Ce que j'apprends surtout à mes deux jeunes enfants, c'est qu'on est citoyens du Monde. On est là aujourd'hui, pour découvrir, pour s'enrichir culturellement et pour apporter notre petite pierre à la construction permanente du Canada et du Québec. Tout comme nous le faisions en Belgique, à l'époque.

 

La fameuse question du "pourquoi vous êtes ici", je l'entends de façon hebdomadaire, et elle ne me dérange pas. Au début, j'entrais dans les détails, mais aujourd'hui je dis "et pourquoi pas" ? Est-on obligé de passer sa vie au même endroit ? Il faut juste garder l'esprit ouvert et tolérer que d'autres l'aient moins ;-) J'accepte de passer le reste de ma vie avec l'étiquette d'immigrante, car après tout, nous le sommes tous (et là c'est la socio-anthropologue qui parle, héhé)...

 

Bonne continuation à tous, 

Daphne

Link to comment
Share on other sites

Wow ! Je ne pensais pas déchaîner l'enthousiasme des foules à ce point !

Pour répondre à vos questions diverses et variées je me considère comme une citoyenne du monde et je revendique le multiculturalisme canadien, car je me sens beaucoup plus canadienne que québécoise. D'ailleurs n'étant pas née ici, je ne serai jamais considérée comme une québécoise.

De même, je suis parisienne d'origine, et serai probablement également considérée comme une étrangère en Bretagne ou en Alsace. Effectivement, les préjugés ont la peau dure.

Et ça me gonfle. Je préférerais qu'on s'intéresse à mes passions et à ce qui m'intéresse dans la vie, plutôt qu'à mes origines. Tout comme je m'intéresse aux centres d'intérêts des gens que je rencontre, qu'ils soient français, québécois, anglophones, blancs, noirs, verts ou bleus. Leur apparence physique et leur accent ne m'intéresse pas. Ce qui compte c'est l'être humain derrière.

Et aussi le débat. Merci pour vos réponses diverses et variées :)

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, kuroczyd a dit :


Le problème c est qu' en France le fait de demander l origine de quelqu'un c' est considéré comme insultant. Ne as être honteux de ses origines c' est mal. Le fameux creuset français qui a depuis longtemps montré ses limites...
Donc forcément quand un français se fait dire qu' il est français ca le met mal à l aise...

C'est surtout gonflant à la longue. C'est pareil, j'ai une maladie de peau qui fait qu'on me pose tout le temps des questions dessus. Est-ce qu'on peut juste me parler sans me parler de ma peau ou de mon accent ?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Daph&co a dit :

Allo ! J'ajoute mon grain de sel :-) Cela fait un peu plus de deux ans que nous vivons en famille au Québec. Nous avons quitté la Belgique pour des tas de raisons sur lesquelles je ne vais pas m'attarder. Effectivement, tout mon entourage québécois "entend" que je ne suis pas québécoise. Même parfois à l'épicerie, des gens se retournent... Mais qu'importe ? C'est comme ça. Ca vient avec le projet d'immigration... Aujourd'hui, je ne me sens plus tout à fait belge, et bien entendu, pas tout à fait québécoise. Nous voguons sur un entre-deux fait d'ouverture, d'adaptation et de tolérance. 

 

Ce que j'apprends surtout à mes deux jeunes enfants, c'est qu'on est citoyens du Monde. On est là aujourd'hui, pour découvrir, pour s'enrichir culturellement et pour apporter notre petite pierre à la construction permanente du Canada et du Québec. Tout comme nous le faisions en Belgique, à l'époque.

 

La fameuse question du "pourquoi vous êtes ici", je l'entends de façon hebdomadaire, et elle ne me dérange pas. Au début, j'entrais dans les détails, mais aujourd'hui je dis "et pourquoi pas" ? Est-on obligé de passer sa vie au même endroit ? Il faut juste garder l'esprit ouvert et tolérer que d'autres l'aient moins ;-) J'accepte de passer le reste de ma vie avec l'étiquette d'immigrante, car après tout, nous le sommes tous (et là c'est la socio-anthropologue qui parle, héhé)...

 

Bonne continuation à tous, 

Daphne

En même temps les québécois aiment bien les belges :)

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Kweli a dit :

 

 

Moi je me questionne toujours : ils s'attendaient à quoi au juste? 

 

Nous immigrons à l'âge adulte, nous n'avons pas l'accent local, ni les habitudes. Et en ce qui me concerne, pas la couleur de peau de l'entourage. Alors, même avec les gens qui me connaissent bien, pour qui je fais partie des meubles (comme mes collègues), je serais toujours d'ailleurs. On me le rappelle , souvent en bien, parfois en mal mais c'est le risque à prendre. 

 

C'est sûr que c'est parfois tannant. Mes enfants qui ont grandi à Québec sont parfois tannés et répondent à la question "Tu viens d'où" par "Québec". Et à la question suivante "mais tes parents?" ils disent: "de Québec aussi". 

Moi aussi : Vous êtes d'où ? De Québec. Mais avant j'habitais en Beauce. J'adore le regarde vide d'incompréhension qui dessine devant moi, limite un filet de bave au coin de la bouche ... :)

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
je me considère comme une citoyenne du monde et je revendique le multiculturalisme canadien, car je me sens beaucoup plus canadienne que québécoise. D'ailleurs n'étant pas née ici, je ne serai jamais considérée comme une québécoise.  

 

  Pas étonnant que t'as des problèmes d'intégration avec une attitude pareille

 

T'es pour le multiculturalisme canadien, donc pour la banalisation de la culture Québécoise et l'anglicisation du Québec (car c'est ca le but ultime du multiculturalisme canadien)

 

...et ca se demande pourquoi ca n'a pas plus d'amis Québécois....ciboire

 

Tsé moi j'immigre en France ou en Belgique....Mais je veux rien savoir de la culture française (ou belge)

Je suis un citoyen du monde !!!!!

 

Un Belge ou un Français serait en droit de me dire : ben pourquoi t'immigre ici alors ?

 

Tu vois mon ex (Française d'origine) a la bonne attitude, elle dit :'' je suis 100% Française et 100% Québécoise''....donc fière de ses racines, fière de sa nouvelle appartenance....c'est ca la bonne attitude

 

 

 

Edited by jimmy
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
  Pas étonnant que t'as des problèmes d'intégration avec une attitude pareille  
T'es pour le multiculturalisme canadien, donc pour la banalisation de la culture Québécoise et l'anglicisation du Québec (car c'est ca le but ultime du multiculturalisme canadien)
 
...et ca se demande pourquoi ca n'a pas plus d'amis Québécois....ciboire
 
Tsé moi j'immigre en France ou en Belgique....Mais je veux rien savoir de la culture française (ou belge)
Je suis un citoyen du monde !!!!!
 
Un Belge ou un Français serait en droit de me dire : ben pourquoi t'immigre ici alors ?
 
Tu vois mon ex (Française d'origine) a la bonne attitude, elle dit :'' je suis 100% Française et 100% Québécoise''....donc fière de ses racines, fière de sa nouvelle appartenance....c'est ca la bonne attitude

J ai un peu de mal avec l histoire de "citoyen du monde" car souvent c est à sens unique et teinté de multicul quand il s agit de rendre la pareille.
Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, jimmy a dit :

 

Pas étonnant que t'as des problèmes d'intégration avec une attitude pareille

 

T'es pour multiculturalisme canadien, donc pour la banalisation de la culture Québécoise et l'anglicisation du Québec (car c'est ca le but ultime du multiculturalisme canadien)

 

...et ca se demande pourquoi ca n'a pas plus d'amis Québécois....ciboire

 

Tu vois mon ex (Française d'origine) a la bonne attitude, elle dit :'' je suis 100% Française et 100% Québécoise''....donc fière de ses racines, fière de sa nouvelle appartenance....c'est ca la bonne attitude

 

Oh doucement ! Je n'ai pas de problème d'intégration, j'ai plus d'amis québécois que d'amis français, faut pas généraliser. Par contre, après 10 ans passés à essayer de me fondre dans la masse, j'ai pris la décision de me rapprocher de mes origines car oui, c'est vrai, je ne serai jamais québécoise. Je ne suis pas non plus bretonne d'ailleurs. Je ne suis pas née ici. Par contre j'ai la citoyenneté canadienne et j'en suis fière car j'ai me battre pour l'obtenir. Ou vois tu du racisme la dedans? C'est bien mal me connaître... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, kuroczyd a dit :


J ai un peu de mal avec l histoire de "citoyen du monde" car souvent c est à sens unique et teinté de multicul quand il s agit de rendre la pareille.

Si tu as lu mon témoignage en entier tu as du voir que je suis artiste peintre. D'où un certain regard ... Je parle pour moi.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Si tu as lu mon témoignage en entier tu as du voir que je suis artiste peintre. D'où un certain regard ... Je parle pour moi.

Je ne te vise pas : c' est juste le terme qui me gêne de manière générale.
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 9 heures, jimmy a dit :

Les plus jeunes n'ont pas de problème a se faire demander d'ou ils viennent et pourquoi ils sont ici....ou si c'est le contraire, les jeunes ont un problème a se faire reconnaitre comme Français  ?

Certaines personnes font toute une montagne de leur pays d'origine et je trouve que les plus jeunes sont moins atteints par ce phénomène. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Certaines personnes font toute une montagne de leur pays d'origine et je trouve que les plus jeunes sont moins atteints par ce phénomène. 

C est vrai mais peut être parceque la culture se banalise ou devient de plus en plus générique (teintée par la culture des us comme dirait Jimmy ;) )
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Oh doucement ! Je n'ai pas de problème d'intégration, j'ai plus d'amis québécois que d'amis français, faut pas généraliser. Par contre, après 10 ans passés à essayer de me fondre dans la masse, j'ai pris la décision de me rapprocher de mes origines car oui, c'est vrai, je ne serai jamais québécoise. Je ne suis pas non plus bretonne d'ailleurs. Je ne suis pas née ici. Par contre j'ai la citoyenneté canadienne et j'en suis fière car j'ai me battre pour l'obtenir. Ou vois tu du racisme la dedans? C'est bien mal me connaître... 


Euh...ou j'ai parlé de racisme ?!?!?'b

Le fait que tu dises que tu te sens plus canadienne que Québécoise est un grand grand signe de non intégration

75% a 80% des Québécois (francophone) se disent plus Québécois que canadien

L'autre grand grand signe c'est cette histoire de "multiculturalisme canadian "
A peu près personne (de francophone) n'est pour ça au Québec

Je reprend les mots de Gérald Bouchard ( oui je sais tu sais pas de qui je parle je suppose)

"Nous rejetons le multiculturalisme canadien pour le Québec car ce multiculturalisme postule qu'il n'y a pas de culture commune dans ce pays.
Or au Québec il y en a une culture commune"

Donc je te repose la question, puisque t'en a rien à cirer de la culture Québécoise, pourquoi t'as immigrée ici ?
T'aurais dû immigrer en Saskatchewan....ou a Toronto, la tu vas en avoir du multiculturalisme




Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, jimmy a dit :

 


Euh...ou j'ai parlé de racisme ?!?!?'b

Le fait que tu dises que tu te sens plus canadienne que Québécoise est un grand grand signe de non intégration

75% a 80% des Québécois (francophone) se disent plus Québécois que canadien

L'autre grand grand signe c'est cette histoire de "multiculturalisme canadian "
A peu près personne (de francophone) n'est pour ça au Québec

Je reprend les mots de Gérald Bouchard ( oui je sais tu sais pas de qui je parle je suppose)

"Nous rejetons le multiculturalisme canadien pour le Québec car ce multiculturalisme postule qu'il n'y a pas de culture commune dans ce pays.
Or au Québec il y en a une culture commune"

Donc je te repose la question, puisque t'en a rien à cirer de la culture Québécoise, pourquoi t'as immigrée ici ?
T'aurais dû immigrer en Saskatchewan....ou a Toronto, la tu vas en avoir du multiculturalisme




Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

 

Je vais arrêter là le débat, on tourne en rond. Pourquoi avoir mis une citation de Falardeau dans ta signature ? Je connais mieux la culture québécoise que bien des québécois, pour avoir (entre autres) suivi des cours d'histoire de l'art à l'UQAM. J'y ai rencontré des gens passionnants et, surtout, passionnés. Bien sûr je parle des arts visuels, mon domaine. À part Robert Charlebois dont j'ai eu l'immense honneur de serrer la main une fois dans ma vie (il m'avait broyé les phalanges le con !) et Claude Dubois, c'est vrai que je ne connais pas tous les artistes québécois. Mais j'ai appelé mon fils d'après une chanson de Luc Plamondon. Ah oui c'est vrai, j'aime pas les québécois ... Paraît-il. Jugement rapide basé sur un échange virtuel qui ne mène à rien.

En tant qu'artiste je préfère le Québec car c'est beaucoup plus ouvert que la France, à bien des égards. Les gens ne se prennent pas au sérieux et ont un vrai esprit créatif. Je fais à peu près tous les symposiums du Québec, c'est une ambiance géniale et j'y rencontre des gens passionnants aussi bien chez les artistes que les visiteurs. Tu vois, tu ne me connais pas.

J'ai immigré ici pour l'espace, les paysages, la proximité de la nature, et pour fuir l'agressivité des parisiens. Quand je suis servie en anglais dans un commerce, je proteste. Je lutte pour le maintien de la langue française. Mais cela ne m'empêche pas d'apprécier les anglophones car, peu importe l'origine des gens, ce qui m'intéresse, c'est l'échange. Ce qui visiblement n'est pas possible ici, je le déplore ... Les choses ne sont ni blanches ni noires, on peut avoir des opinions différentes et les partager. Oui je suis pour le multiculturalisme, non je ne suis pas pour le multiculturalisme à la Trudeau. Faut pas tout mélanger.

Sur ce je te salue ...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
. Oui je suis pour le multiculturalisme, non je ne suis pas pour le multiculturalisme à la Trudeau. Faut pas tout mélanger.
Sur ce je te salue ...


Ah ben voilà, fallait le préciser ça

Je croyais à te lire que tu étais pour le multiculturalisme à Trudeau

Sur ce je te salue moi itou




Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 16 heures, bencoudonc a dit :

Ben ch'sais pas... je ne sais pas si ça a changé depuis ton départ mais ça ne m'est jamais, jamais arrivé à Paris, ni dans les gargotes de quartier, ni dans les restaus plus élégants, ni même dans les "trappes à touristes"...j'attends toujours de rencontrer enfin ce mythique serveur détestable parisien (et je crois que je vais lui faire la bise tellement je serai heureuse de l'avoir enfin déniché).

 

Si si ça se trouve en France, le serveur un peu limite, sans un sourire, qui a l'air d'haïr son emploi... mais ce n'est pas la majorité, mais la minorité. Il faut toujours qu'il y en ait qui se sentent obligés de faire dans le caricatural...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
 
Si si ça se trouve en France, le serveur un peu limite, sans un sourire, qui a l'air d'haïr son emploi... mais ce n'est pas la majorité, mais la minorité. Il faut toujours qu'il y en ait qui se sentent obligés de faire dans le caricatural...

Sans justement rentrer dans le caricatural: étant donné que le service est inclus dans les restos en France, le serveur fait indéniablement moins d efforts pour être performant, prévenant ou souriant pour le service. Ici, la "sélection est naturelle" : tu n est pas bon dans ton service, tu gagnes moins.
Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement