Aller au contenu
Pouac

Retour en France après 2 ans et demi... et après?

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Il y a bien longtemps que je ne suis pas venue sur le forum...Mais ce soir j'avais envie de faire le fameux bilan d'installation, et dans notre cas, de retour.

Nous sommes un couple marié sans enfant, arrivé à Québec en septembre 2012. Au début, nous avons fait 2-3 jobs pendant quelques semaines, jusqu'à trouver les emplois que nous avons gardé jusqu'à notre départ. En décembre 2012, j'étais prise en tant qu'agente administrative dans un grand institut par l'intermédiaire de Randstad. En février, c'est mon mari qui trouvait une place, toujours par l'intermédiaire de Randstad, à l'entrepôt d'un magasin. Mon travail se passait très bien, ils ont fini par m'embaucher définitivement en avril 2013. Mon mari a également vu son embauche se finaliser au mois d'août suivant. Après nous avons chacun évolués, bien plus rapidement que nous ne l'aurions fait en France, dans nos emplois respectifs. Jusqu'en 2014 tout se passait très bien.

Là le moral a commencé à vaciller, puis à dégringoler. Des soucis personnels ont fait que je ne me sentais plus bien là-bas, j'avais besoin de mes proches...Alors en décembre 2014 nous avons décidé de rentrer en France. Et en février 2015 nous étions dans l'avion. Tout s'est fait très vite. Je ne jette absolument pas la pierre au Québec, aux québécois, à mon travail ni quoi que ce soit. Il y a simplement eu un mauvais concours de circonstances, un enchaînement de problèmes professionnels et personnels, qui nous ont conduit à prendre cette décision.

Depuis nous sommes chez mes parents, nous rénovons une maison pour y emménager, ce qui ne devrait plus tarder. Nous avons revu tous nos amis, notre famille. Tout s'est réglé et va mieux aujourd'hui. Nous avons profité d'un été de folie avec nos amis, à faire la fête tous les week-ends, avons fait de nouvelles rencontres...Nous pouvions nous permettre de ne pas chercher de travail trop intensivement pour nous consacrer à nos travaux, là ça commence à être notre prochain projet. Mais...

Le Québec nous manque. Nos emplois nous manquent. Le manque a commencé a se faire sentir très tôt. Personnellement, je suis vraiment découragée de travailler ici car je sais maintenant que la façon de travailler ne me convient pas. Commencer à 9h et finir à 18h, avoir une grande pause de 12h à 14h qui me coupe mon énergie l'après-midi...Toucher le smic (parce-que non, un compte en banque bien rempli ne fait pas le bonheur, mais soyons honnête, c'est un argument en faveur du Québec quand même...). Nous sommes dans un coin de la France relativement tranquille, et que personnellement je qualifie de beau, vraiment j'aime ma région, mais nous avions une meilleure qualité de vie à Québec. Nous avions le sentiment d'avoir un avenir plus reluisant, nous savions que nous pouvions évoluer dans nos jobs si nous nous en donnions la peine. J'ai énormément appris à mon travail, j'ai évolué que ce soit concrètement dans mes postes, ou même personnellement dans ma façon de travailler, j'ai acquis une maturité professionnelle et je sais que j'aurais pu apprendre encore beaucoup.

Nous sommes donc maintenant en pleine indécision mais nous ne voulons pas reprendre une décision à la va-vite. Nous nous donnons donc 1 an ici, installés chez nous, à travailler (ou du moins essayer, vu le taux de chômage dans notre région...), et nous verrons...Si nous sommes toujours dans cette optique, alors nous repartirons début 2017. Pour le moment, nous souhaiterions au moins repartir pour pouvoir faire notre demande de citoyenneté (ce serait donc un séjour temporaire mais qui durerait quand même au moins 5 ans, le temps d'avoir cumulé suffisamment de temps sur le territoire plus les délais de la demande, qui il me semble, prend environ 2 ans...). Nous souhaitons faire au moins cette démarche, car même si au bout des 5 ans nous décidons de rentrer, nous ne serons pas à l'abri, plus tard, de vouloir y retourner...

C'est donc un retour assez teinté. Il n'y a aucun regret. Nous n'avons jamais vécu notre retour comme un échec, nous sommes heureux de l'expérience que nous avons vécue là-bas, nous ne sommes pas repartis parce-que nous n'aimions pas le Québec, mais parce-que d'être partis nous a masqué les défauts de la France (tout comme nous sommes conscients qu'il y a des défauts du Québec que nous ne voyons plus pareil aujourd'hui que nous sommes partis...), donc le manque s'est fait ressentir, et l'éloignement des proches a été très difficile à vivre durant une trop longue période. Aujourd'hui, en dehors de l'éloignement avec nos proches, le principal inconvénient que nous trouvons au Québec est tout à fait personnel : ce sentiment de ne pas "être légitime". Je m'explique rapidement. Nous ne sommes pas nés là-bas, et nous n'y sommes que depuis peu de temps, donc nous ne nous sentions pas vraiment en droit de donner notre avis sur telle ou telle chose importante (politique par exemple). Après comme je l'ai dis, c'est tout à fait personnel, ce ne sont pas nos connaissances québécoises qui nous ont donné ce sentiment, au contraire, nous avons vraiment fait de très belles rencontres là-bas...

Alors voilà, la France ne nous convient pas vraiment, mais il y a ici tous nos proches. Le Québec nous convient plus, mais nous ne nous sentons pas vraiment "à notre place". Un choix devra se faire à un moment...Pour le moment, nous nous posons des tonnes de questions, notamment sur notre future famille. Est-il mieux d'offrir une qualité de vie que l'on juge supérieure à nos enfants, ou qu'ils puissent grandir entourés de leur famille...? Et si nous repartons, est-ce que cette fois sera définitive ou non...?

Seul l'avenir nous le dira!

Merci à ceux qui ont eu le courage de me lire jusqu'au bout!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme vous dites : seul l'avenir vous le dira !

Vous avez eu un été chargé en retrouvailles, fêtes et bonnes bouffes. Maintenant que la rentrée est faite et que chacun reprend le cours de sa vie et que vous avez terminé de parler de votre belle expérience vous vous retrouvez dans la réalité.

C'est certain que vous idéalisez ce que vous avez laissé et que vous êtes en questionnement. A l'heure actuelle ne cherchez pas LA réponse. Vous n'êtes pas prêts, tout simplement.

Pas très longtemps au Qc ! Très très peu de temps pour votre retour en France !

Je pense que la question sera "cruciale" dans plusieurs mois.

Vous avez la chance d'avoir un toit à mettre en ordre et en fonction, vous êtes entourés, et vous n'avez pas l'air d'avoir de crainte au niveau de l'emploi.

Comme on dit icitte, une chose à la fois.

Aménagez votre logis, travaillez, appréciez et ensuite repartez car vous le dites vous-même : vous voulez la nationalité. Donc c'est sûr que vous retournerez au Qc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hé bien, ça l'air compliqué :)

Disons que si vos proches vous ont manqué au point de partir, ça sera toujours le cas si vous revenez. Encore pire si vous avez des enfants.

Faites attention,les règles pour demander la citoyenneté ont changé. Ça prend plus de temps de présence sur le sol qu'avant. Puis là, si vous perdez votre rp, ça risque d'être difficile et très long pour ravoir la rp.donc c'est une pensez y bien...le mieux aurait été d'avoir la citoyenneté avant de partir, ça aurait été moins compliqué par la suite. .

Bonne réflexion!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trefle - le manque du Québec a commencé à se faire sentir avant la fin de l'été et nous continuons de vadrouiller un peu partout encore maintenant, ce n'est donc pas seulement lié à la fin de l'été ;)

Effectivement nous nous disons que le manque de nos proches s'est fait sentir une fois et que la prochaine sera pareille. Après comme je l'ai dit il y a eu un cumul de beaucoup de choses personnelles et professionnelles qui ont jouées.

Comme tu le dis, nous y allons par étapes, nous voulons vraiment nous laisser 1 bonne année de réflexion ici, pour le moment nous réfléchissons aux avantages et aux inconvénients de chaque option.

Automne - oui j'ai regardé sur le site du cic pour la rp et la citoyenneté, j'ai même fait les calculs avec leur outil. Nous avons validé notre rp le 25 mai 2012, la période de 5 ans se termine donc le 25 mai 2017 et nous comptabilisons déjà plus de 730 jours sur le territoire, donc à moins de changement entre temps pas de souci pour y retourner début 2017.

Concernant la citoyenneté, si effectivement nous y retournons, nous pourrons faire une demande fin 2018 d'après leur calculatrice, donc ensuite le temps que ça se fasse, en admettant que tout aille pour le mieux, nous savons que si nous nous lançons là dedans nous serons là bas au moins jusqu'en 2021.

Oui il aurait été plus simple de faire la citoyenneté avant de rentrer, mais pour des raisons personnelles le retour était nécessaire maintenant, nous ne pouvions attendre 2 ou 3 ans... :/

Merci pour vos messages en tout cas :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce témoignage qui apporte toujours un éclairage intéressant.

Peux-tu en dire plus sur vos problèmes professionnels ? Pas par voyeurisme mais par retour d'expérience de problèmes auxquels nous pourrions être confrontés à notre tour. "Un homme averti en vaut deux" selon l'adage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon mari n'en a pas eu en particulier, c'est de mon côté mais en réalité ce n'est pas une vérité générale. En fait c'est que pendant plusieurs mois j'ai été affectée à des services où les conditions de travail ont reprovoqué d'anciens soucis de santé (ce n'était pas inhumain non plus hein). Encore une fois mauvais enchaînement au mauvais moment, ça allait déjà pas fort mais c'était encore gérable, mais je pense que ça a en quelques sortes été l'élément "déclencheur". Ma santé a fait un bond en arrière de 6 ans et aujourd'hui encore je n'ai pas retrouvé la santé que j'avais avant de travailler dans ces services.

Aucune inquiétude à te faire donc, parce-qu'en dehors de ça nous n'avons vraiment eu aucun souci avec nos emplois (parfois de petits bien sûr, mais comme dans tous les emplois, rien n'est jamais parfait dans la vie) ;)

D'ailleurs si nous y retournons, ce sera la première entreprise où j'irai déposer un cv.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ces explications et ta franchise.

Je vous souhaite sincérement de trouver le chemin qui sera le plus épanouissant possible pour vous deux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De rien et merci à toi.

Au fond si ça se trouve ce n'est pas un pays ou l'autre qui ne nous plait pas mais peut-être simplement le fait de rester un certain temps au même endroit ahah

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce témoignage qui souleve ce que l'on peut tous trouver!!! Le manque des proches et le fait que chaque pays a ses avantages et ses inconvénients!!!

Prenez votre temps et profitez de votre présence ici mais ne réfléchissez pas trop non plus. je crois que la vie a plusieurs périodes.

Ne regrettez pas vos choix vous en aviez besoin ! en tout cas merci pour ce message sincère

De tout cœur avec vous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Commencer à 9h et finir à 18h, avoir une grande pause de 12h à 14h qui me coupe mon énergie l'après-midi...Toucher le smic

Je ne sais pas dans quelle région tu habites mais la pause de 2h est quasi inexistante dans les entreprises tertiaires, c'est plutôt 1h, ou même c'est toi qui choisit selon ton entreprise, et les postes d'assistantes administrative sont loin d'etre tous au smic.

Penses à ce que tu auras en + qu'au QC: les 5 semaines de congés, des RTT si tu fais + de 35h/semaine, les tickets restaurants

Reste positive :smile:

Modifié par Jusqu_ici_tout_va_bien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oh les francais arretez de raller si tant. Si le Canada ne vous convient pas, rentrez chez vous. En france vous avez les 35h, les rtt, le secu, le Fn et j'en passe.... Bonne chance à vous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si tu travailles 35heures semaine,, tu n as pas les RTT.

Si le Canada ne vous convient pas, rentrez chez vous

As tu lu leur message? ils sont rentré justement.

J'adore les donneurs de leçon installé il y a moins d'un an ...

Modifié par Jusqu_ici_tout_va_bien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai jamais eu 35h ni de RTT quand je travaillais en france c'est étrange de penser que tout le monde est concerné ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Selon moi vous n'êtes pas fait pour immigrer. Restez là ou vous êtes, ce sera au final mieux pour vous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca me rappelle le bilan que j'avais écrit il y a quelque temps... http://www.forum.immigrer.com/topic/132422-bilan-retour-a-paris-je-repars-quand/ , entre temps je suis revenue au Canada après 9 mois en France :)

J'espère que vous arriverez à savoir où vous allez également :) N'oubliez pas que les gens qui rentrent et repartent sont quand même assez rares...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jusqu_ici_tout_va_bien j'espère que l'avenir me donnera tort mais dans chaque entreprise où j'ai travaillé avant le Québec j'avais 2h le midi car horaires basés sur ceux de la boîte ou du cabinet (je suis secrétaire médicale). Pour les 5 semaines, je n'étais pas malheureuse au Québec puisque j'avais 4 semaines payées + 4 semaines sans solde + 13 jours fériés. Mon emploi étant ce qui me manque le plus, je reconnais mon côté pessimiste sur mes futurs emplois, mais une fois encore j'espère que l'avenir me donnera tort :)

Puda: oui j'avais vu ton post, je suis assez d'accord avec toi quand tu dis que rentrer t'as permis de voir que la France n'était pas ce qu'il te faut. En étant loin notre regard change sur le pays...et donc notre façon de "l'aborder" aussi! Pour notre part même si nous avons des interrogations, nous sommes tout de même beaucoup plus conscients des avantages de la France qu'avant le Québec. Je pense que nos doutes viennent du fait que maintenant c'est notre regard sur les qualités et défauts du Québec qui change.

Notre façon d'appréhender tout cela évolue, et nos envies aussi. Nous sommes arrivés là-bas à 22 et 24 ans, encore envie de faire la fête etc...c'était frustrant d'avoir les amis qui nous racontaient les soirées alors que nous c'était le calme plat...mais maintenant l'envie de se poser et fonder notre famille commence à prendre le dessus, donc c'est sûr que si nous décidons de repartir nous ne serons plus dans le même état d'esprit.

Alors nous ne nous posons pas seulement des questions sur notre avenir mais aussi celui de nos futurs enfants, savoir si nous donnons la priorité à la qualité de vie, les perspectives et opportunités d'avenir...ou leur donner la possibilité de grandir près de leur famille.

Parce-qu'au final, c'est un choix que nous devrons faire quand le moment viendra, mais c'est surtout une vie que nous allons leur imposer...tout du moins jusqu'à leur 18 ans minimum.

(je sais, je me pose beaucoup trop de questions! J'essaie de me soigner mais c'est long...!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jusqu_ici_tout_va_bien j'espère que l'avenir me donnera tort mais dans chaque entreprise où j'ai travaillé avant le Québec j'avais 2h le midi car horaires basés sur ceux de la boîte ou du cabinet (je suis secrétaire médicale). Pour les 5 semaines, je n'étais pas malheureuse au Québec puisque j'avais 4 semaines payées + 4 semaines sans solde + 13 jours fériés. Mon emploi étant ce qui me manque le plus, je reconnais mon côté pessimiste sur mes futurs emplois, mais une fois encore j'espère que l'avenir me donnera tort :smile:

Puda: oui j'avais vu ton post, je suis assez d'accord avec toi quand tu dis que rentrer t'as permis de voir que la France n'était pas ce qu'il te faut. En étant loin notre regard change sur le pays...et donc notre façon de "l'aborder" aussi! Pour notre part même si nous avons des interrogations, nous sommes tout de même beaucoup plus conscients des avantages de la France qu'avant le Québec. Je pense que nos doutes viennent du fait que maintenant c'est notre regard sur les qualités et défauts du Québec qui change.

Notre façon d'appréhender tout cela évolue, et nos envies aussi. Nous sommes arrivés là-bas à 22 et 24 ans, encore envie de faire la fête etc...c'était frustrant d'avoir les amis qui nous racontaient les soirées alors que nous c'était le calme plat...mais maintenant l'envie de se poser et fonder notre famille commence à prendre le dessus, donc c'est sûr que si nous décidons de repartir nous ne serons plus dans le même état d'esprit.

Alors nous ne nous posons pas seulement des questions sur notre avenir mais aussi celui de nos futurs enfants, savoir si nous donnons la priorité à la qualité de vie, les perspectives et opportunités d'avenir...ou leur donner la possibilité de grandir près de leur famille.

Parce-qu'au final, c'est un choix que nous devrons faire quand le moment viendra, mais c'est surtout une vie que nous allons leur imposer...tout du moins jusqu'à leur 18 ans minimum.

(je sais, je me pose beaucoup trop de questions! J'essaie de me soigner mais c'est long...!)

Pardon, j'avais compris que tu trouvais que 2h de pause c'était trop long et qu'en France tu allais devoir y passer, au contraire du Québec :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jusqu_ici_tout_va_bien j'espère que l'avenir me donnera tort mais dans chaque entreprise où j'ai travaillé avant le Québec j'avais 2h le midi car horaires basés sur ceux de la boîte ou du cabinet (je suis secrétaire médicale). Pour les 5 semaines, je n'étais pas malheureuse au Québec puisque j'avais 4 semaines payées + 4 semaines sans solde + 13 jours fériés. Mon emploi étant ce qui me manque le plus, je reconnais mon côté pessimiste sur mes futurs emplois, mais une fois encore j'espère que l'avenir me donnera tort

Puda: oui j'avais vu ton post, je suis assez d'accord avec toi quand tu dis que rentrer t'as permis de voir que la France n'était pas ce qu'il te faut. En étant loin notre regard change sur le pays...et donc notre façon de "l'aborder" aussi! Pour notre part même si nous avons des interrogations, nous sommes tout de même beaucoup plus conscients des avantages de la France qu'avant le Québec. Je pense que nos doutes viennent du fait que maintenant c'est notre regard sur les qualités et défauts du Québec qui change.

Notre façon d'appréhender tout cela évolue, et nos envies aussi. Nous sommes arrivés là-bas à 22 et 24 ans, encore envie de faire la fête etc...c'était frustrant d'avoir les amis qui nous racontaient les soirées alors que nous c'était le calme plat...mais maintenant l'envie de se poser et fonder notre famille commence à prendre le dessus, donc c'est sûr que si nous décidons de repartir nous ne serons plus dans le même état d'esprit.

Alors nous ne nous posons pas seulement des questions sur notre avenir mais aussi celui de nos futurs enfants, savoir si nous donnons la priorité à la qualité de vie, les perspectives et opportunités d'avenir...ou leur donner la possibilité de grandir près de leur famille.

Parce-qu'au final, c'est un choix que nous devrons faire quand le moment viendra, mais c'est surtout une vie que nous allons leur imposer...tout du moins jusqu'à leur 18 ans minimum.

(je sais, je me pose beaucoup trop de questions! J'essaie de me soigner mais c'est long...!)

Pardon, j'avais compris que tu trouvais que 2h de pause c'était trop long et qu'en France tu allais devoir y passer, au contraire du Québec :)

Ouioui c'est bien ce que je disais, et j'expliquais ensuite que j'ai toujours eu 2h de pause en travaillant en France, c'est pour ça que si je tombe sur une boîte qui me laisse seulement 1h je serai ravie mais je ne m'y attends pas vraiment...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De rien et merci à toi.

Au fond si ça se trouve ce n'est pas un pays ou l'autre qui ne nous plait pas mais peut-être simplement le fait de rester un certain temps au même endroit ahah

Idem, je me demande si je ne devrais pas vivre en camion ou en mobil-home. Qui pourrait traverser l'océan, bien sûr ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Commencer à 9h et finir à 18h, avoir une grande pause de 12h à 14h qui me coupe mon énergie l'après-midi...Toucher le smic

Je ne sais pas dans quelle région tu habites mais la pause de 2h est quasi inexistante dans les entreprises tertiaires, c'est plutôt 1h, ou même c'est toi qui choisit selon ton entreprise, et les postes d'assistantes administrative sont loin d'etre tous au smic.

Penses à ce que tu auras en + qu'au QC: les 5 semaines de congés, des RTT si tu fais + de 35h/semaine, les tickets restaurants

Reste positive :smile:

Attention quand la droite repasse dans moins de deux ans fini les 35 H donc les RTT j'imagine ensuite pour travailler dans une franchise qui a des boutiques sur toute la France je peux vous dire que les chiffres d'affaires s'effondrent depuis septembre dernier, je suis tres pessimiste sur cette pseudo croissance que l'on devrait avoir, c'est de la propagande de notre gouvernement; Quand au chomäge un seul exemple sur la ville de Colmar (70000 habtants) il y a à tout cassé deux annonces d'offres d'emploi dans la vente et encore pour 25H, c'est mal barré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×