Jump to content

Ze french don’t speak french


kuroczyd

Recommended Posts

  • Habitués

Sophie Durocher

Journal de Montréal, 31 juillet 2015

Pour la St-Jean, dans ma chronique L'anglais envahissant, je vous ai parlé de l'invasion de l'anglais au Québec, avec des noms d'entreprises ou de commerces comme SmoothMeals, CookIt, JolieSoul.

Vous avez été nombreux à m'écrire en me disant qu'à ce chapitre, les Français étaient parfois pires que nous. You know what? Je viens de passer trois semaines au pays de Johnny Hallyday et c'est fou comme ils sont obsédés par l'english.

LIBERTÉ, ÉGALITÉ, STUPIDITÉ

Dans la patrie de Molière, on speak ze english à tous les deux mots. Le plus drôle, c'est qu'en plus, nos cousins sont le plus souvent incapables de prononcer ces mots anglais dont ils parsèment leur quotidien.

Ça commence à l'aéroport. La navette s'appelle EasyBus. Hé les amis, ce qui serait vraiment easy, ce serait de trouver un nom français pour votre bus!

Nos cousins ont peut-être une Académie française. Mais ça donne quoi si chez eux, une compagnie de réparation de pare-brise s'appelle Carglass, un magazine s'appelle The good life et l'autre SoCiety, et un commerce de vélos électriques se nomme Electric move?

Paris a décidé d'offrir des pianos publics sur lesquels tout le monde peut jouer. Le nom de la campagne? Play me I'm yours.

Après quelques jours dans la capitale, je me suis dit que les Parigots étaient victimes d'un phénomène de mode. Ben non, c'est pareil partout. Dans le train qui m'emmenait vers le sud, dans le wagon restaurant, on me propose le «menu daily». Bordel, «menu du jour» ça ne faisait plus l'affaire? Pour les enfants, on offre un «goûter kids». Du grand n'importe quoi.

À Aix-en-Provence, sur la plus belle place de la ville, on trouve un chouette resto qui s'appelle Simply Food. Ben, si c'est aussi simple que ça, pourquoi tu ne le dis pas en français?

À Biarritz, le festival de moto, art, musique et surf s'appelle Wheels ans Waves. Un peu partout en France on trouve des restos Bagelstein qui offrent des «old fashioned home made bagel». Là-bas, les restos nous offrent de la «vietnamese urban food», des «coco paradise», un resto au bord de l'eau s'appelle My boat et une fruiterie est baptisée Cosy Fruits.

Mais je pense que ce sont les publicités qui sont le plus surprenantes. La loi 101 n'a plus de dents au Québec, mais elle aurait carrément perdu son dentier en France. La pub pour la Haagen-Dazs affiche en grosses lettres : «Real ice cream is inside».

Quand on se promène dans les rues de Paris, on aperçoit une pub de glaces: «Êtes-vous pink ou black» (ce qui signifie framboise ou chocolat). Quand j'ai vu l'annonce des opticiens Krys, je me suis dit que j'avais besoin d'une nouvelle paire de lunettes. Leur slogan est : «L'émotion Made in France».

Et dans la pub télé pour le poulet frit KFC, on propose une offre spéciale sur les «buckets» de «wings».

On a l'impression que leurs pubs sont faites par Lisa Leblanc­­!

ZE CRAZY FRENCH

On me vante les mérites de l'eau Évian avec le slogan: «Live young». Pour les condoms Durex, le slogan est: «Love sex». Pourquoi pas «Love French», les amis?

Pour Schweppes, le slogan est : «What did you expect?».

What did I expect ? Je m'attendais à ce qu'en France, on parle français. C'est fou non?

http://www.journaldemontreal.com/2015/07/31/ze-french-dont-speak-french

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Il y a beaucoup trop de mots Anglais dans le marketing/com/pubs, par contre dans le langage commun des locaux, il y en a bien moins qu'au Québec

Ca me fait penser à ce membre qui était inquiet car il ne trouvait pas dans la liste des domaines de formation son BTS " assistant de manager", alors que c'est exactement le même contenu de ce qui s'appelait autrefois BTS " secrétaire de direction". :smile:

http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Formation/Formations/Post-bac/BTS-Assistant-de-manager/

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Il y a beaucoup trop de mots Anglais dans le marketing/com/pubs, par contre dans le langage commun des locaux, il y en a bien moins qu'au Québec

Je suis de ton avis. J ajouterai a ça les émissions TV qui se veulent 'branchées' ... pardon 'in' ;)

Ce que je trouve regrettable c est sont toutes ces noms de compagnies ou magasins qui s y mettent parfois ça donne des trucs ridicules.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Quand je pense à J. Toubon qui s'était fait traiter de tous les noms d'oiseaux parce qu'il avait osé demander à ce qu'en France, on parle en français...

Link to comment
Share on other sites

Bien vu ! Le plus simple pour s'en rendre compte, c'est de rentrer dans un magasin de journaux et feuilleter les magazines mode ou déco ! C'est hallucinant !! Du grand n'importe quoi ! il faut parfois arriver à la quatrième ou cinquième ligne de la première de couverture pour rencontrer un mot français !!

Une de mes étudiantes américaines me disait qu'aux Etats-Unis, c'est l'inverse. Elle me donnait l'exemple de la chaîne de magasins "Target" que les américains prononcent [tarjé] parce que ça fait plus français.

Enfin, de toute façon, y a pas de risque en France, hein, parce qu'on est tellement nul pour les langues que, comme le dit Jusqu_ici_tout_va_bien on voit beaucoup d'anglais écrit mais on rencontre très peu de gens qui le parlent correctement !! :wink:

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bien vu ! Le plus simple pour s'en rendre compte, c'est de rentrer dans un magasin de journaux et feuilleter les magazines mode ou déco ! C'est hallucinant !! Du grand n'importe quoi ! il faut parfois arriver à la quatrième ou cinquième ligne de la première de couverture pour rencontrer un mot français !!

Une de mes étudiantes américaines me disait qu'aux Etats-Unis, c'est l'inverse. Elle me donnait l'exemple de la chaîne de magasins "Target" que les américains prononcent [tarjé] parce que ça fait plus français.

Enfin, de toute façon, y a pas de risque en France, hein, parce qu'on est tellement nul pour les langues que, comme le dit Jusqu_ici_tout_va_bien on voit beaucoup d'anglais écrit mais on rencontre très peu de gens qui le parlent correctement !! :wink:

C est la mondialisation :)
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bien vu ! Le plus simple pour s'en rendre compte, c'est de rentrer dans un magasin de journaux et feuilleter les magazines mode ou déco ! C'est hallucinant !! Du grand n'importe quoi ! il faut parfois arriver à la quatrième ou cinquième ligne de la première de couverture pour rencontrer un mot français !!

Une de mes étudiantes américaines me disait qu'aux Etats-Unis, c'est l'inverse. Elle me donnait l'exemple de la chaîne de magasins "Target" que les américains prononcent [tarjé] parce que ça fait plus français.

Enfin, de toute façon, y a pas de risque en France, hein, parce qu'on est tellement nul pour les langues que, comme le dit Jusqu_ici_tout_va_bien on voit beaucoup d'anglais écrit mais on rencontre très peu de gens qui le parlent correctement !! :wink:

C est la mondialisation :smile:

Ouein, mais le problème c'est que ce n'est pas vraiment de la modialisation

La vraie mondialisation serait que des mots chinois, des mots en punjabi, des mots en russes se retrouveraient dans les magazines, dans les journaux, dans les émissions de radio et ainsi de suite.

La vraie mondialisation serait qu'a la télé dans le monde entier on regarderait des feuilletons koréen, des téléséries francaises ou québécoise...ou zimbabwéenne.

Or ce n'est pas ca du tout qui se passe.

Une seule culture, une seule langue ''pollue'' le monde entier; l'ango-américaine

C'est ca qui est gravissime

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Je n'ai toujours pas compris où se situe le souci que l'on utilise quelques mots d'anglais, qui, disons le franchement est la langue internationale, la langue des affaires, de la science...? Ce n'est pas comme si le programme scolaire est devenu en anglais ou les infos à la TV sont en anglais sous-titrés en français. Ce sont que quelques slogans, mots, titres qui passent "mieux" en anglais car ça fait plus "cool" aux yeux de la société d'aujourd'hui. Oui, c'est la mondialisation anglo-Américaine car ce pays a été une puissance mondiale durant des années. Attendez 10 ans et vous y verrez du chinois dans vos menus.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Je n'ai toujours pas compris où se situe le souci que l'on utilise quelques mots d'anglais, qui, disons le franchement est la langue internationale, la langue des affaires, de la science...? Ce n'est pas comme si le programme scolaire est devenu en anglais ou les infos à la TV sont en anglais sous-titrés en français. Ce sont que quelques slogans, mots, titres qui passent "mieux" en anglais car ça fait plus "cool" aux yeux de la société d'aujourd'hui. Oui, c'est la mondialisation anglo-Américaine car ce pays a été une puissance mondiale durant des années. Attendez 10 ans et vous y verrez du chinois dans vos menus.

Je ne sais pas pourquoi mais dans 10 je ne vois pas du tout les expressions chinoises envahir les langues occidentales ... Tout comme le japonais n a pas pris dans les années 80/90.
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bien vu ! Le plus simple pour s'en rendre compte, c'est de rentrer dans un magasin de journaux et feuilleter les magazines mode ou déco ! C'est hallucinant !! Du grand n'importe quoi ! il faut parfois arriver à la quatrième ou cinquième ligne de la première de couverture pour rencontrer un mot français !!

Une de mes étudiantes américaines me disait qu'aux Etats-Unis, c'est l'inverse. Elle me donnait l'exemple de la chaîne de magasins "Target" que les américains prononcent [tarjé] parce que ça fait plus français.

Enfin, de toute façon, y a pas de risque en France, hein, parce qu'on est tellement nul pour les langues que, comme le dit Jusqu_ici_tout_va_bien on voit beaucoup d'anglais écrit mais on rencontre très peu de gens qui le parlent correctement !! :wink:

C est la mondialisation :smile:

Ouein, mais le problème c'est que ce n'est pas vraiment de la modialisation

La vraie mondialisation serait que des mots chinois, des mots en punjabi, des mots en russes se retrouveraient dans les magazines, dans les journaux, dans les émissions de radio et ainsi de suite.

La vraie mondialisation serait qu'a la télé dans le monde entier on regarderait des feuilletons koréen, des téléséries francaises ou québécoise...ou zimbabwéenne.

Or ce n'est pas ca du tout qui se passe.

Une seule culture, une seule langue ''pollue'' le monde entier; l'ango-américaine

C'est ca qui est gravissime

Ce qui est gravissime c'est que les français déroulent le tapis rouge à cette seule langue qui pollue.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Je n'ai toujours pas compris où se situe le souci que l'on utilise quelques mots d'anglais, qui, disons le franchement est la langue internationale, la langue des affaires, de la science...? Ce n'est pas comme si le programme scolaire est devenu en anglais ou les infos à la TV sont en anglais sous-titrés en français. Ce sont que quelques slogans, mots, titres qui passent "mieux" en anglais car ça fait plus "cool" aux yeux de la société d'aujourd'hui. Oui, c'est la mondialisation anglo-Américaine car ce pays a été une puissance mondiale durant des années. Attendez 10 ans et vous y verrez du chinois dans vos menus.

Le problème Samsara c'est que ce n'est pas que la langue en elle-même qui envahie le monde entier....ce sont aussi leurs valeurs, leurs facon de voir le monde, leur facon de faire des affaires, leur vision de la démocratie....

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

C'est un peu ça je dirais les répercussions de la globalisation "mondialisation", les mots étrangers s'incrustent encore plus dans le language ainsi qu'en véhiculant des facettes culturelles, des valeurs, façon de voir les choses ...etc, tout cela est systématiquement véhiculé par la langue.

Edited by veniziano
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Un truc qui m'embête quand même un peu, c'est l'accès à l'information et à la documentation. Par exemple pour des recherches relatives à la gestion de projets ou des manuels relatifs à l'aéronautique. Tout ce qui est en français ( donc d'origine québécoise) est payant (et cher) et on trouve pratiquement tout ce qu'on veut gratuitement en anglais.
Devinez vers quoi s'orientent les recherches? Là, le Québec se tire pas mal dans le pied.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Moi aussi je suis contre ce ras-de-marée de l'anglais en France. Ça m'exaspère quand je vois une émission sur Canal+ porter le titre de "Le BEFORE du Grand Journal" ! Et partout et sur tous les supports se glissent des mots anglais ! Ça fait tellement "dans le vent".

Faites un tour sur tous (à une ou deux exception) les blogs sur le net tenus par des françaises. Tous les menus comportent des rubriques en anglais. Home - Déco - Pâtisserie - Mode - DIY - Cuisine - Makeup !!!! Home, Makeup, DIY !!! c'est tellement hot !

L'article est tellement révélateur de ce bouleversement de la langue française saucée et épicée et tartinée de mots anglais sans "queue ni tête" parfois juste pour dire que "ouais, nous aussi on est bilingue avec l'anglais", of course !

@ Samsara

Moi aussi tout comme Kuroczyd je parie que dans 10 ans l'anglais et toujours l'anglais sera présent et encore plus en France.

Les français sont bien champions dans bien des domaines (plus gros mangeurs de pizzas après les USA (tiens! bizarre!), seul pays ou McDo n'est pas en danger financièrement). Et dans 10 ans ils n'auront toujours pas changé le Ze pour le De (the). Y a juste à écouter un anglo parler et se rendre compte qu'il ne dit jamais "Ze" mais bien "De" et que l'anglo prononce "campinGNE" et non pas "campinGUE" "parkinGNE" et non pas "parkinGUE".

La langue française a bien un avenir et c'est just in Quebec.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Cet anglicisme exprime un peu un complexe. Un complexe d'infériorité envers quelqu'un ou quelque chose. C'est humain et c'est naturel. L'anglais en haut, le francais en bas. Pour se sentir plus haut que les autres, alors on speak anglais. Et ca donne l'impression qu'on pète plus haut que son cul.

Les psychologues expliquent cela par la jalousie entre personnes du même étage. Ces personnes qui détestent de voir ses semblables réussir, qui tirent vers le bas pour se sentir plus haut.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Au Québec, l'on prononce pas le wifi : "oui-fi", mais ça se prononce : "waye-faye" :biggrin2:

Au Québec, on a l'habitude de prononcer les mots anglais avec un accent anglais. En conséquence, on prononce wifi comme tu le dis (ou why-fy) et c'est plutôt ton "oui-fi" qui nous fait rigoler. C'est comme google que l'on prononce comme les anglophones contrairement aux Français qui disent "gougueule".

Edited by kobico
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

ouin, le retour de "nous" et "vous" !, je me dis que c'est mieux que chacun parle de lui au lieu de sentir porte parole ou représentant d'un pays ou un endroit du monde. A ma connaissance, personne n'a délégué personne sur ce forum afin de parler à son nom. Merci.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

ouin, le retour de "nous" et "vous" !, je me dis que c'est mieux que chacun parle de lui au lieu de sentir porte parole ou représentant d'un pays ou un endroit du monde. A ma connaissance, personne n'a délégué personne sur ce forum afin de parler à son nom. Merci.

T'es drôle toé... :rolleyes: Tu dis comment on prononce le mot wifi au Québec et moi je te dis pourquoi il en est ainsi.

Je ne m'exprime pas à titre de porte-parole mais en connaissance de cause. Si cela te gêne, tu sais quoi faire... Merci.

Edited by kobico
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement