Jump to content

Recommended Posts

Bonjour, j'ai 28 ans, je prévois de m'inscrire fin 2021, début 2022 au programme "QuébecAvenir" pour suivre une formation de 1800H dès 2023 qui me permettrait de m'établir au Québec.

 J'ai appris récemment par le biais d'une newsletter d'"immigrer.com" qu'une réforme du Programme de l'Expérience Québecoise pourrait être votée dans les jours à venir.

Cette réforme vise à restreindre la possibilité de rester définitivement sur le territoire canadien aux étudiants et travailleurs étrangers en exigeant notamment aux étudiants en DEP, formation que je vise, à avoir eu 2 années d'expérience dans l'emploi visé. Or, je suis issue d'une formation de conseiller bancaire en France. 

Comment cela est-il possible si l'on a exercé dans un tout autre domaine dans son pays d'origine ? ? 

 

Je suis très intriguée car j'ai le désir ardent de vivre au Canada après une formation d'infirmière -auxiliaire dans le pays (formation de 1800h , puis demande de CSQ, puis PEQ).

Je ne sais pas comment interpréter cette réforme du PEQ avancée par le ministre québécois de l'immigration Simon Jolin-Barrette.

Faudra-t-il avoir eu 2 années d'expérience en France en tant qu'auxiliaire de vie ou infirmière par exemple pour accéder au PEQ ou bien notre possibilité de rester au Canada est-elle subordonnée au suivi de 2 années d'exercice du métier d'infirmier après avoir décroché le diplôme?????

 

Quelqu'un a t-il toutes les lumières sur cette réforme ? 

Je vous remercie par avance. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a plusieurs choses à considérer dans votre requête : 

1 - venir faire une reconversion professionnelle n'est pas particulièrement bien vue par les services d'immigration et peut aboutir à un refus du permis d'études. Faites attention à bien monter votre dossier et à clairement mentionner votre double intention : étudier et rester par la suite.

2 - la réforme qui s'en vient vise à limiter la porte dérobée de l'immigration via les études non-qualifiantes pour les métiers en demande (i.e. on vient faire une petite formation d'un minimum d'heures, puis on peut rester, que l'on travaille ou non dans le domaine d'études, ce qui ne fait pas les affaires du ministère qui cherche des travailleurs qualifiés pour des domaines en demande).

 

Si j'interprète bien les choses, les 2 ans seront comptés avant ou après la formation. Donc si on fait une reconversion professionnelle, il faudra accumuler les années après la formation, c'est-à-dire durant la période post-diplôme dont la durée est limitée à la durée du permis d'étude ! Donc à ce moment là, difficile d'atteindre les 2 années d'expérience. Donc pour des formations courtes, il faudra avoir de l'expérience dans le domaine avant de commencer la formation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans tous les cas même si vous faites une reconversions c'est  les 2 années expériences qui seront prises en considération à coup sur. s'ils prennent en plus celles déjà faites à l’extérieur , ça ne sera que bénef. On s'entend que le but de la réforme que le potentiel immigrant occupe déjà un emploi dans des secteurs en pénurie avant le dépôt du dossier. A partir de là, à vous de choisir un programme où la demande de travail est forte pour ne pas chômer après les études et hypothéquer ainsi vos chances d’acquérir les 2annnées pour un DEP et de 1an pour un universitaire. Pour la durée vous aurez un permis post diplôme de 3ans pour un programme de 1800h et plus (a vérifier) donc largement le temps de satisfaire aux exigences.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, PhilMP a dit :

I

1 - venir faire une reconversion professionnelle n'est pas particulièrement bien vue par les services d'immigration et peut aboutir à un refus du permis d'études. Faites attention à bien monter votre dossier et à clairement mentionner votre double intention : étudier et rester par la suite.

 

Pour ce point, ça ne devrait pas poser un grand obstacle pour un européen de l'ouest versus une personne des autres pays africains.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, abdoul86 a dit :

Dans tous les cas même si vous faites une reconversions c'est  les 2 années expériences qui seront prises en considération à coup sur. s'ils prennent en plus celles déjà faites à l’extérieur , ça ne sera que bénef.

Sauf que si c'est une reconversion, les années précédentes ne seront pas dans le domaine (C'est le principe d'une reconversion) ! Donc non comptées puisque la nouvelle exigence sera que ce soit 2 années dans le domaine du PEQ !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, abdoul86 a dit :

Pour ce point, ça ne devrait pas poser un grand obstacle pour un européen de l'ouest versus une personne des autres pays africains.

Détrompe toi ! Ça arrive aussi aux européens de l'ouest, mais ils sont trop fiers pour venir en témoigner sur le forum.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce gouvernement ressere vraiment ses politiques d'immigration! Le PEQ est un des moyens les plus rapides d'obtenir un Csq . Avec ce projet de loi, beaucoup devront revoir leur projet d'étude ( surtout ceux dont le domaine est saturé risque de ne pas trouver un travail leur permettant de satisfaire l'exigence concernant l'expérience de travail).

 

Cela dit, ça reste encore un projet de loi !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Madame, très bonne question. 

Je vous partage un récent article de Monsieur Paul Journet (la Presse). Peut-être cela vous aidera-t-il ?

 

https://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/202005/21/01-5274514-reforme-de-limmigration-le-pire-est-evite.php

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, PhilMP a dit :

Détrompe toi ! Ça arrive aussi aux européens de l'ouest, mais ils sont trop fiers pour venir en témoigner sur le forum.

J'ai cotoyé plusieurs français qui étaient titulaires d'un master en France et qui sont venus ici pour faire un DEC préuniversitaire... aucune pertinence dans le projet sachant qu'ils auraient pu facilement aller à l'université et que le DEC ne leur sert à rien...

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai cotoyé plusieurs français qui étaient titulaires d'un master en France et qui sont venus ici pour faire un DEC préuniversitaire... aucune pertinence dans le projet sachant qu'ils auraient pu facilement aller à l'université et que le DEC ne leur sert à rien...
Et tout comme les autres candidats, ils doivent démontrer et motiver cette orientation, qui est soumise et étudier par un agent comme n'importe quel autre demandeur, avez-vous lu leurs dossiers d'immigration personnellement? Connaissez-vous à tous leurs parcours de a à z ou juste ce qu'ils vous en ont dit?

Vous semblez mettre sur le même seuil et/ou sous entendre que les avantages accordés, dans d'autres domaines, s'appliquent à la sélection faite par le fédéral.

Sauf que ce n'est pas le cas, le fédéral, ne traite pas plus vite les dossiers des ressortissants français et ne les exonèrent pas d'une ou de plusieurs conditions ou obligations pour l'obtention du visa d'études.

Hormis la visite médicale pour certaines nationalités, dû à des problèmes sanitaire récurrent et/ou aux systèmes parfois déficients dans certains pays où la traduction des documents.

Je vous invite à lire cet article, qui évoque d'ailleurs que ce sont d'autres nationalités qui bénéficient davantages dans le traitement de leurs demandes et pas ceux que l'on pourrait penser.

https://www.lapresse.ca/affaires/202003/01/01-5263000-le-quebec-perd-la-course-aux-etudiants-etrangers.php

Je suis d'accord que certains motifs de refus peuvent être tendancieux, encore que ça dépend lesquels.

L'un des motifs de refus (argent) peut s'expliquer dû au fait que les monnaies locales sont plus faibles et requiert aux demandeurs de faire appel à un ou des garants, ce qui n'aide pas toujours, si ce n'est pas fait avec un maximum de précaution.

Pour ce qui de l'autre motif "je ne suis pas convaincu que vous quitterez le territoire", pour le coup, lui est assez subjectif.

D'une part, la lettre de double intention n'est pas une obligation mais vivement recommandé mais aucun professionnel ne dira de ne pas en fournir de peur d'essuyer un refus certain, après la démarche en tant que telle et son investissement de faire des études ici, va limite à l'encontre du bon sens quand on dit qu'on répartira et sans compter que l'on peut avoir 2 avis différents pour un même dossier.

Tant qu'il y a de l'humain l'erreur reste possible, le problème étant le peu de transparence à ce sujet, les recours possibles et le fait que ça laisse d'office une trace négative au dossier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 6 heures, jeremyg5y a dit :

Et tout comme les autres candidats, ils doivent démontrer et motiver cette orientation, qui est soumise et étudier par un agent comme n'importe quel autre demandeur, avez-vous lu leurs dossiers d'immigration personnellement? Connaissez-vous à tous leurs parcours de a à z ou juste ce qu'ils vous en ont dit?

Vous semblez mettre sur le même seuil et/ou sous entendre que les avantages accordés, dans d'autres domaines, s'appliquent à la sélection faite par le fédéral.

Sauf que ce n'est pas le cas, le fédéral, ne traite pas plus vite les dossiers des ressortissants français et ne les exonèrent pas d'une ou de plusieurs conditions ou obligations pour l'obtention du visa d'études.

Hormis la visite médicale pour certaines nationalités, dû à des problèmes sanitaire récurrent et/ou aux systèmes parfois déficients dans certains pays où la traduction des documents.

Je vous invite à lire cet article, qui évoque d'ailleurs que ce sont d'autres nationalités qui bénéficient davantages dans le traitement de leurs demandes et pas ceux que l'on pourrait penser.

https://www.lapresse.ca/affaires/202003/01/01-5263000-le-quebec-perd-la-course-aux-etudiants-etrangers.php

Je suis d'accord que certains motifs de refus peuvent être tendancieux, encore que ça dépend lesquels.

L'un des motifs de refus (argent) peut s'expliquer dû au fait que les monnaies locales sont plus faibles et requiert aux demandeurs de faire appel à un ou des garants, ce qui n'aide pas toujours, si ce n'est pas fait avec un maximum de précaution.

Pour ce qui de l'autre motif "je ne suis pas convaincu que vous quitterez le territoire", pour le coup, lui est assez subjectif.

D'une part, la lettre de double intention n'est pas une obligation mais vivement recommandé mais aucun professionnel ne dira de ne pas en fournir de peur d'essuyer un refus certain, après la démarche en tant que telle et son investissement de faire des études ici, va limite à l'encontre du bon sens quand on dit qu'on répartira et sans compter que l'on peut avoir 2 avis différents pour un même dossier.

Tant qu'il y a de l'humain l'erreur reste possible, le problème étant le peu de transparence à ce sujet, les recours possibles et le fait que ça laisse d'office une trace négative au dossier.

Je ne rentrerai pas dans le détail mais je connais MON dossier à moi ... J'ai eu mon PE en moins de 3 jours... et clairement mon dossier n'aurait pas dû passer si vraiment on cherche une pertinence dans le projet professionnel.

Jeremy libre à toi de chercher à justifier mais comment pourrait il y a avoir de la pertinence si j'ai un master dans un domaine en France et que je fais un dec préuniversitaire dans le même domaine...

Edited by carole280

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, carole280 a dit :

Je ne rentrerai pas dans le détail mais je connais MON dossier à moi ... J'ai eu mon PE en moins de 3 jours... et il n'y a aucune pertinence d

Ce n'est pas votre propos de départ, vous faites une affirmation sur une ou des supposition(s) tiré de connaissance.

Croyez-vous vraiment qu'un seul dossier, qui plus est le votre en toute impartialité, soit révélateur d'une situation ou du fonctionnement d'un système?

Avez-vous au moins lu l'article que je vous ai transmis? Et c'est moi qui n'est pas pertinent?

Moi ça a pris bien plus que 3 jours et j'en ai arraché autant que d'autres pour l'obtenir, j'ai pas eu de faveur sur le montant à prouver ou sur mes motivations à venir et à repartir si besoin en était et j'aide autant que possible les uns et les autres pour leur éviter un refus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 3 heures, carole280 a dit :

Je ne rentrerai pas dans le détail mais je connais MON dossier à moi ... J'ai eu mon PE en moins de 3 jours... et clairement mon dossier n'aurait pas dû passer si vraiment on cherche une pertinence dans le projet professionnel.

Jeremy libre à toi de chercher à justifier mais comment pourrait il y a avoir de la pertinence si j'ai un master dans un domaine en France et que je fais un dec préuniversitaire dans le même domaine...

Je ne justifie rien, je te dis que ton raisonnement repose sur ton seul jugement alors que l'article révèle, au travers de chiffre du ministère, que ce sont TOUS les étudiants étrangers qui choisissent le Québec qui sont traité de façon inégale, par rapport aux autres provinces.

Sinon dit moi pourquoi le traitement accéléré des demandes n'est pas offert aux français comme d'autres nationalités cité dans l'article? Dans quel formulaire ou procédure il faut cocher la case je suis français j'ai un passe-droit?

Es-tu au courant qu'il existe des ordres professionnels pour certaines professions et des différences de normes (électrique, métrique, etc) entre celles en vigueurs en Europe ou ailleurs vs l'Amérique du Nord? C'est pas d'ailleurs pour ça qu'on a du mal à recruter dans le domaine de la santé même avec des accords bilatéraux?

Le plus grotesque, c'est que tu viens ici blâmer certains pour de supposé privilège, alors que tu dis toi-même avoir limite grugé pour avoir ton sésame, en prenant et la c'est un fait avéré, forcément pris la place d'un autre qui lui avait sûrement des motivations légitimes.

Peut-être que le problème vient de là.....non? Parce qu'au final pour faire une demande de visa d'étude, encore faut-il avoir une place dans les programmes ou établissements concernés.....
 

 

Edited by jeremyg5y

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, bambas a dit :

Cela dit, ça reste encore un projet de loi !!!

Sauf que le gouvernement actuel est majoritaire et populaire...IL a été porté au pouvoir pour limiter l'immigration tel que souhaité par plusieurs québécois et Il risque fort d’être reporté facilement au pouvoir lors des prochaines élections.  

Faut pas toujours mettre des lunettes roses!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, jeremyg5y a dit :

Je ne justifie rien, je te dis que ton raisonnement repose sur ton seul jugement alors que l'article révèle, au travers de chiffre du ministère, que ce sont TOUS les étudiants étrangers qui choisissent le Québec qui sont traité de façon inégale, par rapport aux autres provinces.

Sinon dit moi pourquoi le traitement accéléré des demandes n'est pas offert aux français comme d'autres nationalités cité dans l'article? Dans quel formulaire ou procédure il faut cocher la case je suis français j'ai un passe-droit?
 

 

 

 

Il y a une exception c'est pour les réunionnais dans les CEGEP qui certes doivent prouver comme tout le monde une certaine somme d'argent mais la Réunion donne des bourses pour étudier au Québec.  Le traitement est pas accéléré mais facilité par les aides régionales et l'accord existant entre les CEGEP et la Réunion

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, josee19963 a dit :

Sauf que le gouvernement actuel est majoritaire et populaire...IL a été porté au pouvoir pour limiter l'immigration tel que souhaité par plusieurs québécois et Il risque fort d’être reporté facilement au pouvoir lors des prochaines élections.  

Faut pas toujours mettre des lunettes roses!

Il a aussi bénéficier de l'impopularité d'autres partis et de l'abstention historique.....

Pour l'immigration on peut pas dire qu'ils aient bien fait leurs devoirs jusqu'à présent et pour les prochaines élections ce qui semble ce valoir aujourd'hui ne le sera sûrement pas demain, juste la situation sur les CHSLD les a pas mal rendu impopulaire auprès de certain sans parler du reste comme les subventions ou soutien à des entreprises dont les gens n'aiment plus les pratiques

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 18 minutes, rainbow21 a dit :

 

 

Il y a une exception c'est pour les réunionnais dans les CEGEP qui certes doivent prouver comme tout le monde une certaine somme d'argent mais la Réunion donne des bourses pour étudier au Québec.  Le traitement est pas accéléré mais facilité par les aides régionales et l'accord existant entre les CEGEP et la Réunion

Là tu fais référence à une disposition et un accord bilatérale entre la France et le Québec sur les frais de scolarité et les bourses octroyé par l'état, pour certains DOM-TOM, ce n'est pas propre à la France, ils en existent avec d'autres pays ou sont à l'étude comme le dit l'article.

J'ai moi-même eu une bourse mais c'était via l'établissement et en échange de stage dans certaines entreprises, c'est propre à la politique de certaines commission scolaire ou établissement d'enseignement et là c'est à toi de faire tes recherches en conséquences.

D'une part, la question de la scolarité ce n'est pas du ressort du fédéral mais du provincial qui lui n'attribue pas les visas, le fédéral autorise de dégrever certaines de ces sommes sur la capacité financière, sous condition, parce que certaines peuvent aussi te fermer la porte au post-diplôme c'est à double tranchant.

D'autre part ce n'est pas une gratuité mais une réciprocité, les québécois qui viennent étudier en France bénéficient du même avantage.

 

Edited by jeremyg5y

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2020-05-22 à 16:34, PhilMP a dit :

Sauf que si c'est une reconversion, les années précédentes ne seront pas dans le domaine (C'est le principe d'une reconversion) ! Donc non comptées puisque la nouvelle exigence sera que ce soit 2 années dans le domaine du PEQ !

effectivement , ma formulation était mal faite par rapport aux 2 années expériences. Je voulais parler des 2ans acquises une fois le DEP obtenu.  pour les années antérieurs si ils l'est comptabilisent pour les personnes qui ne feront pas une reconversion professionnelle ça sera intéressant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, carole280 a dit :

J'ai cotoyé plusieurs français qui étaient titulaires d'un master en France et qui sont venus ici pour faire un DEC préuniversitaire... aucune pertinence dans le projet sachant qu'ils auraient pu facilement aller à l'université et que le DEC ne leur sert à rien...

effectivement ,un DEC préuniversitaire n 'est pas recommandé pour un universitaire ( vu que le but est de continuer l’université), mais un DEC technique est très intéressant du point de vu pratique et par rapport à employabilité

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2020-05-22 à 23:40, carole280 a dit :

J'ai cotoyé plusieurs français qui étaient titulaires d'un master en France et qui sont venus ici pour faire un DEC préuniversitaire... aucune pertinence dans le projet sachant qu'ils auraient pu facilement aller à l'université et que le DEC ne leur sert à rien...

Ça, j'aimerais bien le voir ! Et surtout le type de dossier. Il y a des gens avec un diplôme dans une discipline, et une expérience professionnelle longue sans diplôme dans une autre discipline. Là, comme ce n'est plus une reconversion, ça peut passer. J'en connait un. Je connais aussi un personne française venue faire un master, puis après qui a voulu refaire un bac dans une autre discipline et qui s'est vue refuer le PE. Cette personne a du faire en premier sa RP (via le PEQ études) pour pouvoir retourner aux études par la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Flob
      Bonjour,
       
      J' attends mon CSQ via PEQ mais j' ai commencé à remplir ma demande de RP.
       
      J'ai cependant quelques questions:
       
      Mon intitulé d' emploie de rentre pas dans la case pour la partie antécédents personnels. Vaut il mieux ne rien mettre dans cette partie et joindre un document Word avec le tableau ou mettre une abréviation, ex Consultant TI à la place de Consultant Informatique ?
      De même pour la colonne Province/Territoire ou je mets le département ou région mais dans mon cas Loire Atlantique ne rentre pas. 
       
      Enfin, j'ai fait une échange au Canada lors de ma dernière année d' étude, ce qui m' a permit de valider mon diplôme en France et l' année d'étude au Canada mais pas de diplôme au Canada. Dans le compte des années d' études je compte 2 ou 1 ?
       
      Merci
       
       
    • By Annelg
      Bonjour à tous ! Petite questions pour le CSQ via PEQ ! 
       
      Je pensais pouvoir appliquer en ce moment au PEQ mais voilà plusieurs questions : 
       
      1) je suis actuellement en mise à pied à cause du COVID-19 dû au manque d'ouvrage, malgré tout mon employeur actuelle est prête à mes faire une lettre expliquant la situation mais je reste malgré tout employée et que je reprendrai l'activité des que possible. Pensez vous que je puisse appliquer malgré tout au PEQ ? Comme ils demandent à être en emploi au moment de la demande ... 
       
      2) dans les éléments à joindre à la demande, on parle de 3 relevé de salaires par emploi. 
      j'ai 47 semaines à plus de 30h mais j'ai pris quelques jours de vacances et est aussi parfois était malade ... Je suis à ma 52eme fiche de paie mais quelques une sont à moins de 30h... Pensez vous qu'ils pourraient voir qu'il me manque quelques semaines ? Comme on ne fournit que certaines fiches de paie apparemment et aussi comme mon permis arrive bientôt à expiration et au vu de la situation actuelle je ne sais pas quand je vais pouvoir reprendre mon travail pour pouvoir compléter ces quelques semaines ....
       
       
      Au vue de la situation je ne sais pas si ils pourraient être plus compréhensif .... 
       
       
      Merci beaucoup pour vos réponses 🙂
    • By Auvergne63
      Bonjour, 
      J’ai vu que le PEQ a été mis en suspend l'année dernière pour quelque mois.  Il a été restauré il y a peu de temps.
      Nous sommes indécises entre deux formations en vu, une de 1400 heures et un autre de 2400 heures.  Il y a une préférence pour celle de 1400 heures mais pour être éligible pour un PEQ, y a t il un minimum d’heures requises? 
      Egalement, est ce qu’il faut toujours avoir un travail à temps complet et pendant un an post diplôme?
      je vois remercie de vos réponses d’avance.
       
    • By faridyassine
      Bonjour,
       
      J'ai envoyé la demande de CSQ PEQ travailleur le 22 octobre et normalement reçu le 23 octobre, mais jusqu'à maintenant le 15 novembre, j'ai rien reçu et il n'y a pas de retrait de frais d'étude (via carte de credit)
      est ce que normale ces delai ou non, il y a un qui a demandé en même temps?
      (la validité de mon permis actuel termine en décembre :( )
       
       
    • By Laurent
      À peine croyable, après plusieurs jours de montagnes russes au sujet du sort de ceux qui veulent accéder au PEQ, ce soir, à l’Assemblée nationale du Québec, seulement 3 députés de la CAQ étaient présents et ont donc perdu contre une motion émise par un libéral. Cette motion demandait purement et simplement le retrait complet de la réforme du PEQ a donc été votée.
      L’Assemblée nationale exige du gouvernement caquiste qu’il annule dès maintenant les modifications récentes apportées au programme et qu’il revienne aux conditions d’admissibilité prévalant avant le moratoire imposé en juillet dernier», selon cette motion. 
      https://www.immigrer.com/coup-de-theatre-retrait-complet-de-la-reforme-sur-le-peq/
    • By Laurent
      La réforme de l’immigration et les effets sur les universités: «Des 2000 étudiants internationaux à l’Université de Montréal, il n’y en a que 200 qui se qualifient. 90% de ces étudiants-là ne se qualifient plus» - Guy Breton, recteur de l’Université de Montréal
       
       
       
      http://
    • By Achm
      Bonjour,  je suis actuellement étudiant au doctorat au Canada (Québec) depuis Avril 2018, je suis venu avec ma femme elle avec un permis de travail ouvert et moi avec un permis d'études, sauf que après quelques mois ma femme a entamer une maîtrise et a eu un permis d'études, ce que je voulais savoir, si dans le cas ou elle termine sa formation elle pourrais postuler pour le PEQ ou bien non vu que a la base elle était venue autant que travailleuse (accompagnatrice) ?. Merci
    • By cle95
      Bonjour à tous,
       
      Après plusieurs échanges avec le MIDI, je viens de me faire notifier le refus de ma demande de CSQ via le PEQ. Je suis arrivé au Québec en Mars 2018 et travaille depuis Avril 2018 pour une entreprise enregistrée en Ontario mais pour un client situé à Montréal où je réside. J’ai donc justifié des 12 mois travaillés à temps plein et d’être toujours en contrat ainsi que de ma résidence au Québec avec mes impôts payés au Québec. Je peux évidemment faire une demande de réexamen administratif mais celle-ci va prendre encore 3 mois pour avoir un retour donc je sollicite vos conseils pour des alternatives dans ma situation.
       
      Merci d’avance !
    • By Woller
      Bonjour a tous
       
      Dans un document déposé aujourd'hui au parlement québécois intitulé "La planification de l’immigration au Québec pour la période 2020-2022" téléchargeable sur http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/documents-deposes/depots-du-jour.html
       
      il est notamment question d’implémenter le système déclaration d’intérêt  sur le PEQ  :
      L’ implantation du système de déclaration d’intérêt :
      L’ entrée en vigueur de la Loi sur l’immigration au Québec et de la réglementation y afférente a permis notamment la création d’un nouveau système de gestion des demandes d’immigration basé sur la déclaration d’intérêt. Ce système permettra de sélectionner, en continu, des personnes dont le profil répond aux besoins socio-économiques du Québec et de ses régions. Dans le cadre de ce système, les personnes souhaitant immigrer au Québec en tant que travailleurs qualifiés peuvent créer un compte dans la plateforme Arrima et déposer gratuitement une déclaration d’intérêt. Seules les personnes invitées pourront présenter une demande d’immigration permanente dans le cadre du Programme régulier des travailleurs qualifiés. L’implantation de ce système a mis fin au principe du « premier arrivé, premier servi », au profit de l’invitation ciblée des personnes ayant des compétences  socioprofessionnelles répondant aux besoins du marché du travail québécois. Bien qu’il ne s’ applique actuellement qu’au Programme régulier des travailleurs qualifiés, ce système sera étendu, dans les prochaines années, aux autres programmes d’immigration économique, en commençant par le Programme de l’expérience québécoise.
       
      Concrètement quelqu’un  a t'il une idée sur comment cela  va être fait ? , le PEQ est toujours considérer d’après le doc comme un programme privilégié , mais cela sous entend qu'il y'aura d'autres critères de sélection a part le fait d'être en emploi pendant les 12 derniers mois , ou être diplômé du Québec  , vous en pensez quoi ? 
    • By NICKY12
      Bonjour,
      Je lance le sujet car n'ayant pas trouver de réponses précises à ma question : pour demander la résidence permanente en passant par le PEQ peut-on faire un DEP secrétariat suivi d'une ASP lancement d'une entreprise (pour un total de 1815 heures) ?
      Si quelqu'un l'a déjà fait peut-il (elle) me faire part de son expérience.
       
      C'est urgent !
      Merci à tous.
  • Recently Browsing   2 members



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines