Jump to content
Guest

L'hiver, faut-il gonfler ses pneus à l'azote ?

Recommended Posts

Guest

salut salut !

alors question existentielle de l'hiver … du moins de ces derniers temps ?!

 

            Faut-il oui ou non gonfler ses pneus à l'azote ??

 

On peut lire un peu partout que l'azote serait plus fiable concernant la pression des pneus en hiver 

-->>notamment suite aux changements de températures/températures négatives …

 

***Pour les personnes ayant déjà eu recours au gonflage à l'azote ? combien de fois avez vous dû vérifier la pression

de vos pneus ? Avait elle vraiment bougée ??

 

-->>Car avec les pneus actuels / récents , les enveloppes sont quand mêmes de meilleures qualité qu'auparavant , 

donc si gonflage à air comprimé , cela devrait être plus sûr qu'auparavant ???  ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, toutix a dit :

salut salut !

alors question existentielle de l'hiver … du moins de ces derniers temps ?!

 

            Faut-il oui ou non gonfler ses pneus à l'azote ??

 

On peut lire un peu partout que l'azote serait plus fiable concernant la pression des pneus en hiver 

-->>notamment suite aux changements de températures/températures négatives …

 

***Pour les personnes ayant déjà eu recours au gonflage à l'azote ? combien de fois avez vous dû vérifier la pression

de vos pneus ? Avait elle vraiment bougée ??

 

-->>Car avec les pneus actuels / récents , les enveloppes sont quand mêmes de meilleures qualité qu'auparavant , 

donc si gonflage à air comprimé , cela devrait être plus sûr qu'auparavant ???  ...

 

Pour ton info, l'air est composé déjà de 78% d'azote ... https://fr.wikipedia.org/wiki/Air

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, qwintine a dit :

 

Pour ton info, l'air est composé déjà de 78% d'azote ... https://fr.wikipedia.org/wiki/Air

 

J'oubliais, quelque soit ce qu'on utilise, on recommande de checker la pression des pneus tous les 30-40 jours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Extraits :

 

Protégez-Vous: octobre 2008 pages 10 et 11
4) Le gonflage à l’azote: nécessaire?
Non, juge l’APA. Vrai, l’azote permet de garder la pression des pneus plus constante parce qu’il passe moins bien que l’air à travers les parois perméables des pneus, et parce qu’il est moins sensible aux variations de température. Il peut donc causer moins de soucis l’hiver pour les véhicules munis d’un indicateur de pression, à condition qu’il soit bien présent dans une concentration d’au moins 95 % dans chaque pneu. Or, il est impossible pour un consommateur de le savoir. De plus, il en coûte de 3 à 5 $ pour faire gonfler ses pneus avec de l’azote, et bien qu’il soit plus stable que l’air, il finit quand même par s’échapper graduellement des pneus.

L’air comprimé «normal» est très adéquat. À une condition: il faut vérifier la pression des pneus régulièrement, idéalement au moins une fois par mois avec un manomètre précis, lorsqu’ils sont froids. Ils doivent donc ne pas avoir roulé plus de deux kilomètres, ou encore avoir été laissés au repos pendant au moins trois heures. L’hiver, une vérification régulière s’impose d’autant plus que le froid fait rapidement diminuer la pression: chaque chute de température de 5 °C entraîne la perte d’environ 7 kPa (1 lb/po2) d’air dans chaque pneu.  D’après l’ACIC, un sous-gonflage de 5 % – ou seulement 14 kPa (2 lb/po2) – fait augmenter la consommation d’essence de 1 %.

À long terme, une pression insuffisante accélère l’usure de l’épaule des pneus, diminue leur sécurité et détériore le comportement routier d’un véhicule."
 
Septembre 2011
Depuis quelques années, de nombreux concessionnaires et ateliers proposent de gonfler les pneus avec de l’azote plutôt que de l’air «normal». À juste titre, ils vantent la capacité de ce gaz à maintenir une pression plus constante, puisque ses molécules traversent moins facilement les parois des pneus que celles de l’air. Ce qu’ils ne disent pas: pour être efficace, il faut absolument que l’azote occupe 95 % du volume d’un pneu. D’après l’APA, cela nécessite de deux à trois cycles de gonflage et de dégonflage, et il est loin d’être certain que tous les détaillants respectent cette procédure. Même s’ils le font, l’azote finit quand même par s’échapper des pneus, et un appoint d’air à la borne d’une station-service annule alors les effets du précieux gaz.

Voilà pourquoi il vaut mieux économiser les 20 $ que coûte le remplissage de quatre pneus avec de l’azote, et contrôler plutôt soi-même la pression de ses pneus. Une vérification par mois s’impose, parce qu’un sous-gonflage fait grimper la consommation d’essence en plus d’entraîner l’usure prématurée des pneus.

L’azote peut néanmoins s’avérer utile pour «réparer» un système de surveillance de la pression des pneus qui donne de faux signaux de perte de pression. Il peut aussi être acceptable d’opter pour ce gaz si vous savez que vous ne vérifierez jamais vous-même la pression par grand froid.
 

 

Lorsqu’arrive la période de la pose des pneus, les services-conseils automobiles de CAA-Québec sont sollicités par bon nombre d’automobilistes qui souhaitent en apprendre davantage sur les principales caractéristiques de l’azote, notamment à l’égard de la plus grande stabilité qu’il procure au pneumatique.

En fait, l’azote représente une solution avantageuse pour maintenir la pression requise ce qui par conséquent, offre une tenue de route adéquate et peut procurer une consommation d’essence réduite. Toutefois, malgré ces avantages, il ne faudrait pas conclure pour autant que l’utilisation conventionnelle de l’air n’est plus appropriée. Lorsque bien effectuée, une vérification régulière de la pression des pneus gonflés à l’air permet d’obtenir un rendement similaire au gonflement à l’azote en ce qui concerne la consommation d’essence et le maintien de la pression.

Tous concernés…
 Selon un sondage effectué par l’Association canadienne de l’industrie du caoutchouc, plus de 23 % des véhicules en circulation au Canada roulent avec au moins un pneu sous-gonflé de 20 % ou plus. « Tous les automobilistes doivent être conscients des dangers associés au sous-gonflement d’un pneu, dangers qui peuvent se manifester par une distance de freinage plus longue, un manque de stabilité et une usure prématurée du pneu, voire même un risque plus élevé d’éclatement. De plus, il faut rappeler que pour chaque baisse de 6 °C par rapport à la température à laquelle un pneu a été gonflé à l’air, la pression du pneu chute d’une livre, d’où l’importance d’être particulièrement vigilant en période hivernale.

… à quel prix? 
En moyenne, on exigera de 4 à 6 $ par pneu pour un gonflement à l’azote. Pour être efficace, l’azote doit être présent dans une proportion de 95 % et plus à l’intérieur du pneu. Comment en être certain? Il est possible d’obtenir le taux d’azote avec un appareil de mesure conçu spécialement à cet effet. Faites affaire avec un garagiste consciencieux qui pourra manipuler adéquatement les appareils requis, et ce, autant pour l’introduction de l’azote que pour une lecture adéquate de son pourcentage.

Les molécules d’azote étant légèrement plus grosses que celles de l’oxygène, le phénomène de perméation (passage de gaz à travers une paroi solide) est moins prononcé, ce qui signifie qu’il y a moins de risque de perte de pression, ce qui est important en particulier pour les pneus à profil bas. De plus, l’azote permet de minimiser la présence d’humidité dans le pneu, ce qui le protégera davantage d’une dégradation prématurée et s’avèrera utile pour les véhicules équipés d’un système de surveillance de la pression des pneus. Enfin, il est intéressant de savoir que les industries du camionnage et de l’aviation utilisent avantageusement l’azote depuis plusieurs années, notamment pour minimiser les risques d’éclatement dû à la surchauffe dans les pneus.

 

Un pneu gonflé à l'azote est moins sensible aux écarts de température, mais il peut toujours subir une fuite ou une crevaison.

N'oubliez pas de vérifier aussi la pression du pneu de secours et la différence de pression entre les pneus, puisque celle-ci peut varier.

 

Source : CAA, Wikipédia, Protégez-vous

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

De plus, l’azote permet de minimiser la présence d’humidité dans le pneu, ce qui le protégera davantage d’une dégradation prématurée et s’avèrera utile pour les véhicules équipés d’un système de surveillance de la pression des pneus (TPMS)
>>> La plupart des roues d'hiver (ensemble jante et pneu) de sont pas équipées du dispositif de surveillance de pression, (car in 2e set de capteurs coute cher) ce qui rend quasi-inutile l'utilisation d'azote dans les pneus pour des usages ordinaires. Reste la question qui tue : Qui de nos jours contrôle régulièrement la pression des pneus de leur véhicule?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Il y a 3 heures, Ivy Bijou a dit :

Ils doivent donc ne pas avoir roulé plus de deux kilomètres,

lol

mwé euh la plupart des stations pour vérifier sont à plus de 2kms lol de chez moi

on fait quoi !? lol

je laisse la voiture sur le parking 3h ...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Il y a 3 heures, Ivy Bijou a dit :

 Reste la question qui tue : Qui de nos jours contrôle régulièrement la pression des pneus de leur véhicule?

ça ! bonne question

 

surtout que moi, les garagistes m'avaient dit que maintenant les pneus étaient de bonne qualité et perdaient moins en pression ...

 

je pense que beaucoup y regardent vraiment lorsqu'ils sont pour faire de grosses distances ...

mais après … ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Ivy Bijou a dit :

Reste la question qui tue : Qui de nos jours contrôle régulièrement la pression des pneus de leur véhicule?

Tous ceux qui ont des capteurs ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, juetben a dit :

Tous ceux qui ont des capteurs ?

Ah mais ça c'est seulement pour ceux qui ont les moyens

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Laurent a dit :

Ah mais ça c'est seulement pour ceux qui ont les moyens

C'est sur que si tu achetes via ton garage tu deviens vite pauvre... Mais heureusement Amazon ou certains sites spécialisés existent...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, juetben a dit :

C'est sur que si tu achetes via ton garage tu deviens vite pauvre... Mais heureusement Amazon ou certains sites spécialisés existent...

C'est pas toutes les autos qui sont équipées de capteurs de pression, en général ce ne sont pas des modèles bas de gammes ou alors neuves.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Il y a 2 heures, juetben a dit :

Tous ceux qui ont des capteurs ?

moi je pensais qu'après 2015 elles en avaient toutes 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

c'est comme pour les essuis glaces arrières !

c'est en option aussi ici !

 

Il y a 2 heures, Laurent a dit :

Ah mais ça c'est seulement pour ceux qui ont les moyens

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, toutix a dit :

c'est comme pour les essuis glaces arrières !

c'est en option aussi ici !

 

 

Ben ça dépends des autos... Certaines en ont d'autres pas... Si la vitre se salit pas en roulant ça te sert a rien d'en avoir un...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, toutix a dit :

ça ! bonne question

 

surtout que moi, les garagistes m'avaient dit que maintenant les pneus étaient de bonne qualité et perdaient moins en pression ...

 

je pense que beaucoup y regardent vraiment lorsqu'ils sont pour faire de grosses distances ...

mais après … ?

Ben je dois être de la vieille école, contrôle tous les mois. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, toutix a dit :

moi je pensais qu'après 2015 elles en avaient toutes 

Pas obligatoire

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Il y a 1 heure, toutix a dit :

lol

mwé euh la plupart des stations pour vérifier sont à plus de 2kms lol de chez moi

on fait quoi !? lol

je laisse la voiture sur le parking 3h ...

 

 

Tu fais comme moi, tu achètes une pompe pour gonfler les pneus de vélos** (ou un petit compresseur) et un outils pour mesurer la pression.


**Pour ajouter 1 ou 2, voir 3 livres de pression c'est juste parfait.

Pour info un pneu d'auto tu y mets +/-30 livres de pression dedans et dans un pneu de vélo c'est beaucoup plus, de l'ordre de 60 à 90 livres (lbs).

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
il y a 56 minutes, juetben a dit :

C'est sur que si tu achetes via ton garage tu deviens vite pauvre... Mais heureusement Amazon ou certains sites spécialisés existent...

Reste à les installer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
il y a 31 minutes, Laurent a dit :

Pas obligatoire

Et heureusement car c'est un bidule dont je me passe très bien. Par contre la caméra de recul me manque beaucoup sur mon char actuel...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
il y a 44 minutes, jeffrey01120 a dit :

Ben je dois être de la vieille école, contrôle tous les mois. 

C'est bien ça. Félicitations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By Laurent
      Voici quelques images prises ce soir alors que la tempête commence à frapper la région de Montréal.
       
       












    • By Laurent
      Avertissement de tempête hivernale
      La tempête anticipée depuis quelques jours sur le Québec se trouve maintenant sur le bassin des Grands Lacs. La neige forte qui lui est associée a atteint l'Outaouais plus tôt cet après-midi et elle se propagera rapidement de Montréal à Québec ce soir. On prévoit encore de 25 à 40 centimètres sur le Haut St-Laurent. De plus, cette tempête sera accompagnée de vents forts qui produiront de la poudrerie réduisant localement la visibilité à presque nulle. 
      Tempête: les citoyens invités à rester chez eux
      De 25 à 40 centimètres de neige sont prévus d’ici mercredi. Pour les régions au nord du fleuve, entre 15 et 25 cm sont attendus.
      La tempête sera accompagnée de vents forts et de poudrerie, ce qui va réduire la visibilité et rendre les déplacements difficiles dans certains endroits.
      Les précipitations devraient se poursuivre mercredi, notamment pour les secteurs du centre et de l’est du Québec. Une nouvelle hausse des températures est à prévoir ce jour-là: maximum de -2°C à Montréal et -6°C à Québec.
      En Ontario, la neige et le vent forcent la fermeture de plusieurs écoles et universités. Les activités à l'aéroport Pearson et Trudeau sont perturbées. Au Québec, ça a déjà commencé.
       
       
      Source : Météomédia, Environnement Canada, Radio-Canada et TVA nouvelles.
       

    • By cvmt06
      Bonjour à tous,
       
      je recherche l'expérience de quelqu'un qui a déjà transporté sa voiture personnelle de France vers Montréal lors de son déménagement au Québec.
      J'ai contacté plusieurs transitaires dont l'entreprise Gallieni qui est spécialisée dans les déménagements vers le Québec.
      Ma voiture est une auto de collection , Américaine, de plus de 40 ans , que je souhaite emmener avec moi.
      Ma question se pose sur la circulation en plaques Françaises lors de la récupération au port et jusqu'à la date de passage à l'inspection de la SAAQ.
      Est ce que quelqu'un connait un assureur Canadien qui assure de manière temporaire en plaques françaises, le temps d'obtenir les plaques?
      Comment avez vous procédé si vous avez effectué la même chose ?
      Merci d'avance pour votre aide.
    • By Laurent
      L'hiver particulièrement rigoureux cette année en Amérique du Nord peut devenir un cauchemar pour les automobilistes. Et plus on est pressé, plus on est à risque. Car ce sont ceux qui ne modifient pas suffisamment leur conduite en fonction des conditions routières et météorologiques qui représentent un danger.
      Les carambolages sont-ils causés par une météo capricieuse ou par un automobiliste inadapté?
      Chose certaine, ces accidents à collisions multiples surviennent en toutes saisons. Les carambolages peuvent être causés par le brouillard, des tempêtes de sable, des éblouissements de soleil, de la pluie, de la pluie verglaçante, de la glace noire, de la neige, des bourrasques et par ce qu'on appelle le phénomène du voile blanc, comme ce qui est survenu récemment sur l’autoroute Félix-Leclerc, dans la région de Lanaudière.
      Au Québec, on compte toutefois plus de carambolages l'hiver que l'été.
       
      Le facteur humain, responsable ultime
       
      Qu’on se le dise, l’automobiliste pourra toujours pester contre le manque d’abrasifs ou encore le manque d’arbres le long des routes, le facteur humain reste déterminant. Mais comment se produisent les carambolages?
      D’abord, par une première perte de contrôle d’un véhicule situé au début de la chaîne. Et peu importe la nature de ce premier incident – appelons-le l’événement zéro – c’est le facteur humain qui va jouer par la suite.
      Selon Marco Harrison, directeur de la Fondation CAA-Québec pour la sécurité routière et ancien policier de la Sûreté du Québec, « ce qui se produit bien souvent, c’est que la vitesse du flot de circulation des véhicules qui vont se percuter est souvent trop élevée et la distance entre les voitures n’est pas assez grande ».
      Conséquence, le ou les automobilistes ont très peu de temps pour réagir. Seuls les conducteurs qui seront éloignés de ce flot de véhicules pourront y échapper.
       
      Source : Richard Massicotte Radio-Canada
       

    • By Laurent
      Un immense vortex polaire frappe actuellement une vaste partie de l'Amérique du Nord, incluant des villes densément peuplées comme Chicago, Détroit, Winnipeg ou Toronto. Aujourd'hui, avec -39°C et -51 avec le refroidissement éolien, Winnipeg est probablement la ville de plus de 700 000 habitants la plus froide au monde.
       


    • By mc_chabane
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      Est-ce qu'un nouvel arrivant au Manitoba qui vient d'attérir à Montréal peut acquérir un véhicule d'occasion et faire le trajet vers Winnipeg par route?
       
      Je sais que c'est un long trajet mais je le voit comme un road trip d'une semaine avec des arrêts frèquents et surement pas en hiver ...tranquille quoi !
       
      à noter que je n'aurai evidement pas encore la carte de résident permanent ni le SIN.
       
      Ce qui m'intéresse surtout c'est les contraintes liées à l'assurance, la plaque d'immatriculation et le permis de conduire.
       
      Pour le permis je sais que j'ai le droit de conduire 03 mois, pour l'assurance MPI prévoit une assurance temporaire pour les résidents en cas d'achat hors province mais je ne sais pas si en tant que nouvel arrivant je pourrai la faire?
       
      Aussi, est-ce qu'un revendeur de véhicule d'occasion peut s'occuper des démarches liés à l'immatriculation directement avec MPI (Manitoba Public Insurance) et me fournir la plaque sur place?
       
      Merci infiniment pour votre aide !
       
       
       
    • By Laurent
      Tempête et froid intense sur tout le Québec. Un mélange de neige, vent et froid jamais vu depuis 1920. Les autorités invitent la population à la prudence alors le facteur de refroidissement éolien va atteindre des seuils extrêmes à Québec et dans les environs. La température ressentie pourrait même chuter à -50. Voici ce que ça donne en images et en vidéo :
       
       









    • By Laurent
      Voici quelques images prises au lendemain de cette tempête
       
       































  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines