Aller au contenu
sunshinespike

Projet immigration CB , un peu d'aide s'il vous plait!

Messages recommandés

Bonjour à tous ! 
J'essaye de trouver des réponses mais je reste tout de même un peu perdue :,)
Je souhaiterai , d'ici l'année prochaine immigrer en Colombie britannique. J'ai un diplôme de management et j'ai eu plus de 2 ans d’expérience en tant qu'assistante manager. Je regarde les visas de travail mais peut on présenter un visa de travail pour la Colombie britannique sans faire partie des emplois prioritaires ? Je compte passer le tef , l'ielts et mettre de l'argent de coté mais je ne voudrais pas que tout ça soit inutile . Est ce que quand ils demandent "emploi spécialisé" c'est forcement ceux de la liste des emplois prioritaires ?
Pour couper court à toutes les réponses que je vois venir de loin , j'ai déjà fais un PVT en 2014 à Montréal , cette option n'en n'est désormais plus une pour moi ^^.
Pouvez vous me partager vos expériences ? Pour tout ceux qui ont immigré en CB , faisiez vous partie des emplois prioritaires ? L'avez vous fait seul ?
En vous remerciant!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

As tu regarde le processus entrée express? Y'a comme un accès plus rapide pour les francophones je crois.

 

Pour un visa de travail en bonne et due forme, le seul obstacle c'est que tu dois trouver d'abord un employeur qui veut t'embaucher et que ce même employeur devra prouver qu'il lui est impossible de trouver la main d'oeuvre sur place. Pas gagné donc. Surtout en management.

Modifié par crazy_marty

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, crazy_marty a dit :

As tu regarde le processus entrée express? Y'a comme un accès plus rapide pour les francophones je crois.

 

Pour un visa de travail en bonne et due forme, le seul obstacle c'est que tu dois trouver d'abord un employeur qui veut t'embaucher et que ce même employeur devra prouver qu'il lui est impossible de trouver la main d'oeuvre sur place. Pas gagné donc. Surtout en management.

 Bonjour , merci pour la réponse , j'ai regardé et pour l'entrée express j'ai l'impression que c'est surtout pour les emplois qui sont dans la liste prioritaire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, crazy_marty a dit :

 

Pour un visa de travail en bonne et due forme, le seul obstacle c'est que tu dois trouver d'abord un employeur qui veut t'embaucher et que ce même employeur devra prouver qu'il lui est impossible de trouver la main d'oeuvre sur place. Pas gagné donc. Surtout en management.

Non pas besoin d'eimt avec le programme avantage francophone. Par contre il faut quand même trouver un employeur prêt à faire les démarches alors qu'il peut en avoir sous la main sans démarches ni attente.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par maknass
      les amis à votre avis quels sont les avantages et inconvénient à suivre une formation universitaire pour un immigrant, a t il a perdre par rapport a suivre une formation au CEGEP est ce plus cher ou peut t il bénéficié d'un prêt bourse, et s'il en bénéficie et qu'au final après le diplômes il voudrait par exemple suivre une formation au CEGEP qu'encours t il? merci de partager vos experiences.
    • Par ioanaMTL
      Bonjour à tous, 
       
      Cela fait deux ans que nous sommes au Canada avec mon compagnon. En venant nous rendre visite ma famille pris la décision de nous rejoindre. Cependant les procédures leurs étant accessibles demeurent flou, je cherche à savoir si certain d'entre vous auraient vécu une situation similaire ou auraient des idées. 
       
      Mon frère souhaite étudier, ma soeur hésite entre travailler et étudier et mes parents veulent travailler.
      Je leur ai conseillé de faire un permis d'étude pour mon frère et ma soeur cependant pour mes parents qui ont 50 ans je ne sais pas comment procéder. 
       
      Avec mon compagnon nous sommes en attente de résidence permanente (vu les délai nous devrions avoir une réponse en septembre prochain). Les parrainer semble trop lointain. 
      Mon père est électrotechnicien à son compte spécialisé en sécurité depuis 15 ans et à une expérience de plus de 30 ans. Ma mère était commerçante et ancienne comptable. 
      Je pense les inciter à trouver un emploi depuis la France. Pensez vous que cela aurait des chances de succès ? Avez vous vécu des situations comparables? 
       
      En vous remerciant pour votre aide et vos témoignages,
      Ioana
    • Par JamyJamy
      Bonjour à tous,
       
      Ma conjointe et moi même partons le mois prochain pour le Québec pour ses études.
       
      Nous nous posons quelques questions sur certaines démarches administratives à faire avant notre départ, et d'autres à l'arrivée, et espérons que certains ici pourront répondre à nos interrogations.
       
      - Nous n'avons pas très bien compris comment nous devions procéder pour la Sécu. Nous avons bien compris que ma conjointe, étant étudiante et grâce aux accords entre la France et le Quebec disposait d'une protection sociale. Elle s'est donc rendue à la CPAM afin d'obtenir plus de renseignements, et la personne au guichet lui a demandé de remplir une déclaration de changement d'adresse (avec certificat d'admission joint au document) afin d'obtenir le formulaire SE 401-Q-102 (trouvable sur internet)
      De mon côté, que dois-je faire en tant que conjoint de fait ? dois-je souscrire à une assurance privée avant d'arriver au Québec ?
       
      Seconde question :
      -Est-il intéressant d'ouvrir un compte bancaire en ligne (type Boursorama) avec de quoi payer nos premiers jours (ou semaines sur place) en attendant l'ouverture d'un compte sur place et le transfert de notre argent depuis la France ?
       
      Merci d'avance.
       
       
    • Par ClassicJonesy
      Allo tout le monde ! 
       
      Présentement à Montréal avec mon conjoint de fait PVTist (depuis le 12 septembre), ce dernier a pu obtenir son travail catégorie B en seulement 7 jours (chef d'équipe on le félicite), il a commencé hier.
      Du coup, je m'empresse d'entamer les démarches pour ma demande de permis de travail ouvert !
      Je souhaitais donc poser quelques questions concernant la démarche :
      - En effet, au bout de combien de temps après le début de son contrat puis-je émettre la demande de permis ouvert ?
      - Au delà de son contrat de travail et fiche de poste que j'ai en ma possession, ai-je nécessairement besoin d'un talon de paie ?
      - J'ai lu sur 2 témoignages qu'avec tous les bons documents réunis (ce que nous avons je pense) cela pouvait se dérouler en 15 jours et recevoir le permis par la poste sans faire de tour de poteau. Est-ce vrai ?
      - Aussi, question très très bête mais qui me perturbe. Dans le formulaire, que mentionner comme "raison de votre venue au Canada" ? Visiteur ? ou autre (accompagne le conjoint de fait) ?
      - Et enfin, sur le formulaire de renseignement sur les familles, sachant que je suis présentement au Canada avec le statut "visiteur" de 6 mois, lorsqu'on demande mon adresse résidentielle, puis-je inscrire mon adresse à Montréal (je suis déclarée sur le bail du coup) sans que cela n'éveille leurs "soupçons" ? Idem lorsqu'ils demandent un emploi, j'ai tout quitté en France, si je n'inscris rien, cela ne va pas être douteux pour eux ? 
       
      Je précise qu'à notre arrivée, nous sommes passés ensemble avec mon conjoint PVT et lorsque l'agent m'a demandé ma raison de venue j'ai dit que j'accompagnais mon conjoint de fait. Elle a ronchonné car c'était son travail, mais mon conjoint l'a rassurée en précisant qu'il allait vite trouver un travail pour assurer notre foyer financièrement. Donc nous sommes déjà "annoncés" si je puis dire, comme tel. Pensez vous qu'il y ait une trace de ceci ?
       
       
      Merci par avance pour vos réponses, témoignages et avis ! J'ai tellement hâte de commencer à travailler, c'est frustrant de ne pouvoir rien entreprendre (même pas avoir un compte en banque ou numéro de tel donc...) et jouer à la desperate housewife haha
       
       
    • Par collegien
      BONJOUR,
      en tant que diplômé du Quebec , j occupe actuellement le titre de travailleur temporaire (PEQ),
      ma question est de savoir si cest possible dinviter ma conjointe (nous sommes pas marier mais en couple depuis 6ans ,3ans avant mon entrée au canada et attendons en enfant) . cest a dire la faire venir sous mon statut. je précise ; jai eu mon CSQ et jattends ma résidence permanente .
      si cest possible comment posseder,
      jai ecris a limmigration depuis sans reponses
      merci pour vos reponses
    • Par hatem.tn
      Bonjour a tous ?
       
      Je ne sais pas si vous avez vecu ou connu une situation pareil mais jaimerais savoir ce que vous en pensez.
      j'ai un ami qui a perdu son passeport un soir(visa+permis d'etude dedans) il l'a signalé a la police et le lendemain il l'a retrouvé et il s'est dirigé directement au poste de police pour annuler le signalement et l'agent de police lui a dit qu'il n'avait plus rien a craindre notamment avec le gouvernement du canada (qui est difficilement joignable) Tout est ok avec le consulat et la police jugez vous que c'est bon pour son cas ?
    • Par izi93
      Bonjour tout le monde 
      Je voudrais savoir si les représentants de ministères au conseils du MARL on le droit de rabaissé les gens olus bas que terre ? Aujourd'hui ma femme a passé au MARL et une conseillère c'est acharné sur elle depuis le debut de k entretien sans raison valable et lui a meme conseillé de brûlé sont dossier de divorcée et que cela ne peut etre vrais que quelqu'un l aime et que aucun juge n acceptera sont dossier et j en passe des milleur un vrais défoulement ? L autre femme de la sai etait choqué et a la fin de l entretient lui avais dit que son dossier etait complet et que elle s attendait pas a ce que la conseillère du ministère parle comme ca , c'est vraiment choquant  un telle mépris.
      Notre dossier etait bon et complet y avais aucune raison de le refusé.
    • Par Fanny
      Bonjour à tous,
       
      Je ne viens plus que rarement sur le forum, et pour cause, les journées sont tellement remplies ! Le temps passe vite, si bien que ça fait déjà 6 mois que nous vivons au Québec. J'ai même envie de dire "seulement" 6 mois, car notre quotidien est tellement chargé et nous nous sentons tellement intégrés que nous avons l'impression de vivre ici depuis des années !
       
      Petit rappel pour ceux qui ne me connaissent pas, nous avons obtenu nos RP début 2017 et nous nous sommes installés en février 2018 au Québec.
       
      Nous habitons toujours dans Vaudreuil-Soulanges, un agréable coin de campagne aux portes de Montréal. J'aime beaucoup cette région !
       
      Clément est toujours en emploi dans la même entreprise depuis le mois de mars, et moi je travaille depuis le mois de juin. J'adore mon travail ! C'est un contrat à durée déterminée, je serai donc à nouveau en recherche d'emploi dès la fin de cette année. Mais maintenant que j'ai une première expérience québécoise, j'espère que je trouverai facilement/rapidement. Je fais également du bénévolat plusieurs fois par mois, ça me plaît beaucoup et me permet de faire de belles rencontres.
       
      Nous avons accueilli un peu de famille cet été, c'était super de leur faire découvrir notre environnement et notre cadre de vie. Cela nous a fait du bien de voir certains de nos proches, même si les au-revoir étaient difficiles. Ce n'est pas facile tous les jours de vivre si loin de sa famille, mais le fait de pouvoir les appeler régulièrement aide à combler le manque.
       
      L'été fut un peu difficile, avec les canicules à répétition et une humidité insupportable. Pour dire, nous avons eu carrément moins chaud au fin fond de l'Arizona qu'au Québec ! Heureusement, on nous a dit que c'était exceptionnel, et que tous les étés ne sont pas aussi chauds et humides. Nous avons hâte d'être en automne !
       
      Ces 6 derniers mois ont été riches en découvertes et en nouvelles expériences, et nous trouvons ici exactement ce que nous étions venus chercher. Pas un seul instant nous n'avons regretté notre choix de quitter la France. Nous lisons régulièrement des témoignages de personnes qui sont rentrées en France car le Québec n'est pas aussi idéal qu'ils le pensaient. Avec les reportages idéalistes qui sont régulièrement diffusés en France, on peut facilement s'imaginer que le Canada est LE pays parfait. Je pense qu'il faut être conscient que l'herbe n'est pas forcément plus verte au Canada qu'en France, elle est simplement différente. Quitter la France pour "fuir" un pays "imparfait" en pensant trouver un pays parfait ici est selon moi une erreur qui peut faire échouer son expatriation. Des problèmes et des difficultés, il y en a aussi au Canada, il y en a partout. En arrivant il y a 6 mois nous étions parfaitement conscients de ça, et je pense que tout nouvel arrivant devrait l'être.
       
      Aussi, j'ai lu à plusieurs occasions des témoignages alarmistes (voire moralisateurs) disant que lorsqu'on immigre dans un pays  qu'on n'a jamais visité auparavant, l'expatriation sera de toute façon vouée à l'échec. Je pense que Clément et moi sommes un bon exemple du contraire. Nous avons obtenu notre RP alors que nous n'avions encore jamais mis les pieds au Canada. Pour autant, nous n'avons pas rencontré plus de difficultés que quelqu'un d'autre ! Réussir une installation au Québec sans y avoir jamais été avant, c'est tout à fait possible, si ça peut en rassurer certains... 
       
      En conclusion, nous sommes réellement heureux de la vie que nous avons trouvée ici, et espérons que le plus grand nombre de ceux qui sont encore dans les démarches aura la chance de pouvoir vivre cette belle aventure !
       
      Merci de m'avoir lue,
      Bonne journée !
       
      Fanny
       
    • Par bengos
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      Après avoir effectué ma demande de CAQ en ligne, j'ai envoyé le dossier par voie postale comme convenu le 16 juillet dernier. J'ai lu qu'il y avait une attente de traitement de 3 semaines environ.
      Suis-je obligé d'attendre de recevoir le CAQ pour lancer la procédure pour le permis d'études ? Si c'est le cas, je n'ai aucune chance de recevoir ce dernier à temps, ce qui contraint mon départ.
       
      Si j'ai bien compris, il est indispensable d'avoir le CAQ et le permis d'études avant son arrivée sur le territoire canadien… Pouvez-vous me le confirmer ?
       
      Je vous remercie par avance,
       
      Benjamin
    • Par Skill92
      Bonjour,
       
      J'ai un peu cherché sur le forum si il y avait des sujets similaires, je suis sûr que oui, mais je ne les ai malheureusement pas trouvé... désolé par avance si la réponse à mon soucis a ainsi déjà été traité quelque part.
       
      Je suis étudiant français en L2 (Informatique) et j'ai été accepté à l'université de Sherbrooke au Québec via un programme d'échange de 1 an afin d'y faire ma L3.
      Je suis censé partir le 6 août, mais je n'ai toujours pas reçu certains documents. Je vais recevoir mon CAQ d'ici quelques jours mais sachant qu'il faut environ 2 semaines pour avoir le permis d'étude il n'est pas possible que je reçoive ce dernier à temps. Ainsi plusieurs options s'offrent à moi :
      - soit je vais devoir annuler mes billets d'avion et attendre de recevoir mon permis d'étude pour en reprendre d'autres... option que je souhaite bien évidemment éviter à tout prix.
      - soit je me demandais si il était possible de quand même tenter le coup et de simplement venir avec mon CAQ et d'expliquer ma situation à la douane ? Mais on m'a dit qu'il y avait des chances que je soit renvoyer chez moi en tentant cela... le fait que j'ai déjà signé un bail de logement pour la durée de ma mobilité ne pourrait-il pas aider ?
      - soit je me demandais si il était possible de venir en tant que touriste (je n'aurais alors qu'à simplement obtenir un AVE) et faire tout le nécessaire pour obtenir mon permis d'études sur place au Canada, ou bien que je demande à ma famille de faire les démarches à ma place en France et qu'ils m'envoient mon permis d'étude par courrier ?
       
      Le temps m'est malheureusement compté... Tous renseignements sur mon problème sont les bienvenue, je vous en remercie d'avance. 
       
      PS: j'ai bien sûr contacté des ambassades et plusieurs autres organismes en affiliation avec l'immigration au Québec et aucun n'a été capable de me donner une réponse satisfaisante.
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles