Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'colombie britannique'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

Found 7 results

  1. Bonjour à tous!! Voilà, pour faire court, nous sommes un jeune couple de français installés à Montréal depuis bientôt 3 ans, très heureux mais peut-être en manque d'aventure... Tout d'abord PVT, puis PTT; nous sommes maintenant résidents permanents depuis plus d'un an. On a vraiment galéré pour en arriver là et encore heureusement que madame est infirmière, son diplôme était donc reconnu et son emploi recherché... On s'est d'abord dit : "ouf! fini les papiers et les démarches, on file droit vers la citoyenneté et notre petite vie tranquille au Québec". Mais depuis qu'on est ici on a beaucoup voyagé et pris goût au dépaysement, et là on se dit que nous ne sommes plus liés à un employeur, un lieu depuis que nous sommes RP. On est dans le 2ème plus vaste pays du monde et après tous ces efforts on resterait juste à Montréal? Bien trop dommage... Nous avons donc établi une liste de quatre possibilités : - la plus folle c'est la DV Lottery et sa précieuse green card, c'est aussi celle à laquelle on ne peut se fier qu'à la chance, - l'Alberta, - le Grand Nord Québécois, - notre préférée, la Colombie-Britannique! Nous nous sommes mis aux recherches mais ce qu'il nous manque ce sont des témoignages de francophones vivant là-bas, et d'avis sur les différents coins où il y a du boulot et une vie agréable. Pour commencer, nous voudrions vraiment éviter Vancouver ou Victoria, nous songeons plus à Kelowna ou au Sud / Sud Est près de la frontière Albertaine. Elle aimerait un travail dans son domaine (elle est au courant de toutes les démarches) mais dans un secteur ou elle pourrait prendre le temps de parfaire son anglais, donc pas tout de suite un service lourd. Moi je suis prêt à à peu près tout comme je l'ai fait ici (manutention dans le froid de nuit, vendeur de gauffres, manut à homme dépôt...) mais j'aimerais faire fructifier mon français. Pas travailler uniquement en français car notre objectif principal reste d'apprendre l'anglais le mieux possible, mais que ce soit une force qui puisse profiter aux personnes là-bas. Enfin bon on a pas mal de questions sur la vie en général là-bas, on peut aussi vous partager pleins de trucs sur Montréal (qu'on adore au passage, rien ne nous manque ici on veut vraiment bouger pour bouger!)... Merci de nous lire, au plaisir
  2. Bonjour, J'ai 25 ans,resident permanent et j'aimerai apprendre l'anglais. Je suis actuellement au quebec, mais j'aimerai une immersion totale. Pour cela j'aimerai aller vers l'ouest : colombie britannique, yukon ou alberta. Le probleme c'est que mon niveau est plutot moyen, et je m'adresse a vous si vous avez des astuces, des solutions, comment vous avez reussi a immigrer dans une province anglophone sans bien parler la langue. J'ai deja pensé a plusieurs solutions : - m'inscrire a l'université en tant qu"audit" dans un programme peu importe. Audit permet generalement de passer outre les pre requis comme la langue pour moi, mais n'autorise pas a passer l'examen final donc pas de diplome. - trouver un emploi, mais difficile a distance, et difficile de trouver un emploi quand la langue est l'anglais obligatoire. - Faire du wwoofing, mais cela ne m'arrange pas car j'ai pleins d'affaires que j'aimerai emmener avec moi. - Plan ultime : Trouver une copine anglaise ( mais a distance c'est impossible ) Voila, je suis a recherche d'autres solutions si vous avez des pistes je suis preneur. Et ca pourrai aider d'autres personnes j'en suis sur. Ou et comment apprendre l'anglais dans une province anglophone ? tel est la question
  3. Bonjour à tous ! J'essaye de trouver des réponses mais je reste tout de même un peu perdue :,) Je souhaiterai , d'ici l'année prochaine immigrer en Colombie britannique. J'ai un diplôme de management et j'ai eu plus de 2 ans d’expérience en tant qu'assistante manager. Je regarde les visas de travail mais peut on présenter un visa de travail pour la Colombie britannique sans faire partie des emplois prioritaires ? Je compte passer le tef , l'ielts et mettre de l'argent de coté mais je ne voudrais pas que tout ça soit inutile . Est ce que quand ils demandent "emploi spécialisé" c'est forcement ceux de la liste des emplois prioritaires ? Pour couper court à toutes les réponses que je vois venir de loin , j'ai déjà fais un PVT en 2014 à Montréal , cette option n'en n'est désormais plus une pour moi ^^. Pouvez vous me partager vos expériences ? Pour tout ceux qui ont immigré en CB , faisiez vous partie des emplois prioritaires ? L'avez vous fait seul ? En vous remerciant!
  4. Bonjour everyone! Please excuse my lack of knowledge of votre beau language, I'm representing Pangea Pod Hotel, a new exciting project starting in the heart of Whistler Village. We're opening this summer and will be employing a decent number of workers, please feel free to apply. We are also keen to help you to get a working visa through one of the programs available (Francophone Mobility Program or Young Professionals) Feel free to contact me directly to apply or if you have any questions I could help you with at r.bc@pangeapod.com Check us out! www.pangeapod.com Merci!
  5. 15 Mai 2006 : atterrissage à l’aéroport de Vancouver. Je me revois encore traverser le hall d’arrivées avec mes 2 valises et mon visa RP validé, direction la sortie et l’inconnu. Tout était à écrire, à refaire, à reconstruire. En effet, je n’avais jamais mis les pieds à Vancouver et n’y connaissais personne ou presque. Une belle page blanche comme je les aime! 10 plus tard, je suis toujours là, donc c’est que quelque part cela a marché ! Néanmoins, tout n’a pas été facile, surtout les 3 premières années. J’ai dû faire preuve de beaucoup de détermination, de flexibilité, de patience et travailler d’arrache-pied. J’ai aussi fait pas mal de compromis au départ, notamment sur le plan professionnel. Avec le recul, ces compromis m’ont permis d’arriver là où je suis aujourd’hui, même si sur le moment, ils n’ont pas toujours été facile à faire. Mon emploi actuel, ainsi que le précédent, sont des emplois que malheureusement, je n’aurais pas pu avoir en France. Idem pour le salaire, ou peut-être en fin de carrière. Ce que j’apprécie le plus ici, c’est le certain côté « tout est possible » ainsi que la flexibilité. Les gens ne sont pas enfermés dans un carcan professionnel basé sur un diplôme obtenu dans leur vingtaine. Il n’est pas mal vu de vouloir changer d’emploi, de carrière ou de reprendre des études. Ici, on apprend tout au long de sa vie. On ne reste pas figé sur des acquis, qui, au bout d’un moment, deviennent obsolètes. On fait aussi plus confiance à la personne, et ce, sur bien des plans. C’est là une grande différence avec la France. La société Canadienne s’adapte plus facilement aux changements, et du coup, est un peu plus en phase avec son époque. Par exemple, je ne me suis pas du tout reconnue dans le déchaînement sur le « mariage pour tous ». Il y a pas mal d’autres aspects sur lesquels je ne me reconnais pas non plus. Comme cette manie d’être dans le conflit permanent et la défiance. Cela ne résout pas forcément les problèmes. Ici, c’est le politiquement correct et le consensus qui priment. Parfois, cela m’agace au plus haut point, mais au quotidien, cela rend la vie plus facile et permet d’avancer. Toutefois, la France est la Mère-Patrie. Comme toute relation Mère-Enfant, cela peut être parfois compliqué. Malgré tout, je reste attachée à mon pays d’origine, qui restera toujours mon pays. D’ailleurs, il n’est pas dit que j’aurais pu immigrer au Canada aussi facilement si j’étais née dans un autre pays. Alors, qu’ai-je trouvé au Canada que je ne trouvais pas en France? Quelque part, je me suis trouvée moi-même. Immigrer m’a fait sortir de ma zone de confort relatif et briser les nombreuses limites que je m’étais créées. J’ai découvert que j’étais capable de beaucoup plus que je ne le pensais, que je pouvais faire preuve de créativité et de débrouillardise, plus que je ne le pensais aussi. Je me suis beaucoup enrichie sur le plan humain, et cela n’a pas de prix. Je ne suis aussi quelque peu enrichie sur les plans financier et matériel, mais cela ne fut pas difficile étant donné qu’en France je n’avais « rien » ou presque. Tout au long de ces dix années, je n’ai jamais regretté ma décision de venir au Canada, et ce, malgré l’éloignement familial et les occasionnels moments de grande solitude. Ce que j’ai accompli ici est à mille lieues de tout ce que je pouvais espérer. Nul doute qu’il en reste encore plus à venir. Rendez-vous dans dix ans?
  6. Bonjour à tous, Je suis français. J'habite à Vancouver avec mon conjoint de fait (canadien) depuis décembre 2014 (visiteur). Je suis en instance de divorce en France, mais comme je suis séparé légalement depuis plus de 12 mois d'avec mon ex femme, je peux être conjoint de fait au Canada. J'ai 2 enfants à charge à la charge de leur mère par décision du juge français. Notre demande de parrainage pour ma résidence permanent est arrivée à Mississauga le 1er Mars 2016. Mon ex refuse la visite médicale pour les enfants. Je les ai déclaré, précisé qu'ils ne m'accompagneront pas, j'ai fourni tous les échanges de mails à ce sujet avec mon ex et j'ai signé avec mon avocat à Vancouver le document "Declaration of Regulation 117 9d, indiquant que je reconnaissais les conséquences de non possibilité de parrainer les enfants dans le futur. Bref.... Avec tout ça, j'ai pris un avocat car j'ai cru que j'allais devenir fou !!! Il a été très efficace et précis dans son travail et a constitué notre dossier complet avec beaucoup de professionnalisme. En clair, je voulais savoir si il y avait des nouvelles sur les délais des parrainages à Paris (nous demandons le parrainage à l'extérieur du Canada). Et puis, si il y a d'autres personnes dans mon cas (divorce, enfants qui ne viennent pas, ex récalcitrant etc...), bienvenue ici ! Nous pourrons échanger nos expériences ! Au plaisir de vous lire bientôt, Pierre337 Vancouver BC
  7. Salut à tous! Je suis Suisse et je viens de me marier au Québec. Ma femme est Québécoise et nous voulons entreprendre une démarche de parrainage. On hésite pas mal entre resté ici et partir en Colombie Britannique. Combien de temps peu prendre le délai avant d'avoir ma résidence permanente? Est préférable de la faire au Québec au en CB niveau rapidité et coûts? On parle tous les 2 plutôt bien l'anglais. On ne veux pas aller à Vancouver mais plutôt Revelstock, Golden, Salmon Arm ou dans ces coins là... Selon vous comment devrions-nous, nous y prendre? Pour ma part j'ai tjs un statut de touriste au Canada et j'ai 28 ans (au cas où) Merci à tous pour votre aide
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines