Jump to content

Manitoba : Une immigration francophone difficile


apache
 Share

Recommended Posts

  • Habitués

Bon alors repronons depuis le début.

Un vlllage de 700 habitants.

Un recrutement en Europe et plus particulièrement dans sa partie francophone, CAD en France.

Et on a 11 immigrants ( pas loin de 14, faites vos calculs et vous comprendrez pourquoi je dis 14 pour 700 habitants c'est assez facile pour un gars qui sait calculer)

Donc pas moins de 2 % de la population locale.

entre 10 à 20 % on parle d'asssimilation

en dessous de 10% on parle d'intégration

Pour lesincultes de ce forum lire aimée césaire, et senghor ...

Donc !

On se retrouve avec 10 franchoullairds qui arrivent dans la campagne où ya rien et qui "comme lesphoque font tourner les ballons sur leur nez" s'ennuient totalement.

Bon alors les défenseurs de la culture du GRAND QUEBEC TABERNACLE,, je le répète et je le redis et le le redis encore et encore et encore. On ne quitte pas son pays pour RIEN.

Un village de 700 haibitants, CE n'est RIEN, RIEn, RIEN pour un gars qui vit en Europe.

Ce n'est pas qu'il ne respecte pas ta régio, ni ta culture, ni Céline Dion, ni rien de tout ça.

C'est juste que TON gouvenrment ment aux immigrés en disant, tu vas trouvé ceci, tu vas trouver celà et quand il arrive dans TA région pleine d'histoire de de ceci ou celà, ben il n'y trouve rien.

C est quoi ton propos à part t en prendre aux gens?

Il s agit d un village qui croyait qu en investissant dans le processus Destination Canada il pouvait ramener facilement des francophones, quand ces personnes sont arrivés là bas, il n y a que là qu ils se sont rendus compte de la réalité...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

...et dont le taux d'assimilation a l'anglais est de 30% par génération

Oui mais peut être que pour ceux la ce n'est pas un problème... leur choix...

Oui, non... Ont-ils une alternative, de surcroît viable...?

Ça dépend justement de leur choix : s ils vivre en français et conserver leur langue d origine, leur alternative est d aller dans un endroit qui fait vivre leur langue. S ils s en fichent, ils seront noyés dans la culture et langue d accueil .

En même temps, il y a des francophones installés depuis plusieurs générations dans des villes ou villages où l'environnement francophone rétrécit comme peau de chagrin. Ces gens-là, attachés à leur terre, à leur coin de pays n'ont pas nécessairement envie d'immigrer ailleurs (lire au Québec à 4000km de là ), ils sont chez eux, ils étaient majoritaires auparavant, ils ont défriché et bâti et maintenant ils devraient s'exiler pour continuer d'être ce qu'ils ont toujours été...? Triste sort quand même et choix pas si évident que cela à faire....

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bon alors repronons depuis le début.

Un vlllage de 700 habitants.

Un recrutement en Europe et plus particulièrement dans sa partie francophone, CAD en France.

Et on a 11 immigrants ( pas loin de 14, faites vos calculs et vous comprendrez pourquoi je dis 14 pour 700 habitants c'est assez facile pour un gars qui sait calculer)

Donc pas moins de 2 % de la population locale.

entre 10 à 20 % on parle d'asssimilation

en dessous de 10% on parle d'intégration

Pour lesincultes de ce forum lire aimée césaire, et senghor ...

Donc !

On se retrouve avec 10 franchoullairds qui arrivent dans la campagne où ya rien et qui "comme lesphoque font tourner les ballons sur leur nez" s'ennuient totalement.

Bon alors les défenseurs de la culture du GRAND QUEBEC TABERNACLE,, je le répète et je le redis et le le redis encore et encore et encore. On ne quitte pas son pays pour RIEN.

Un village de 700 haibitants, CE n'est RIEN, RIEn, RIEN pour un gars qui vit en Europe.

Ce n'est pas qu'il ne respecte pas ta régio, ni ta culture, ni Céline Dion, ni rien de tout ça.

C'est juste que TON gouvenrment ment aux immigrés en disant, tu vas trouvé ceci, tu vas trouver celà et quand il arrive dans TA région pleine d'histoire de de ceci ou celà, ben il n'y trouve rien.

C est quoi ton propos à part t en prendre aux gens?

Il s agit d un village qui croyait qu en investissant dans le processus Destination Canada il pouvait ramener facilement des francophones, quand ces personnes sont arrivés là bas, il n y a que là qu ils se sont rendus compte de la réalité...

Ben justement à part des mensonges la réalité c'est quoi ?

Sérieux, j'en ai vu des français venir, et venir et encore venir.

Des cousins, des voisins, des amis, des anciens collègues, des n'importe qui m'ont dit:

"Oui mais le Quebec c'est le dernier eldorado, oui mais le quebec a dit que je pourrai avoir ma maison au bout de 3-5 ans, ouis mails le Quebec a dit que ...."

Tabarnak à part le grand mensonge de la francophonie dans un univers MAJORITAIREMENT anglo américain que reste t'il ?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

On se retrouve avec 10 franchoullairds qui arrivent dans la campagne où ya rien et qui "comme lesphoque font tourner les ballons sur leur nez" s'ennuient totalement.

Bon alors les défenseurs de la culture du GRAND QUEBEC TABERNACLE,, je le répète et je le redis et le le redis encore et encore et encore. On ne quitte pas son pays pour RIEN.

Un village de 700 haibitants, CE n'est RIEN, RIEn, RIEN pour un gars qui vit en Europe.

Ce n'est pas qu'il ne respecte pas ta régio, ni ta culture, ni Céline Dion, ni rien de tout ça.

C'est juste que TON gouvenrment ment aux immigrés en disant, tu vas trouvé ceci, tu vas trouver celà et quand il arrive dans TA région pleine d'histoire de de ceci ou celà, ben il n'y trouve rien.

As-tu au moins compris que l'on parle de l'expérience de "10 franchouillards" au Manitoba?

Pourquoi mêles-tu le Québec et les souverainistes à ce sujet?

Pourquoi es-tu aussi agressif et vulgaire?

Ajout: Finalement, pourquoi es-tu aussi con?

Edited by kobico
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Oui j'ai bien compris, mais comme sur ce forum TOUT se résume au Quebec, et aux immigrés qui respectent pas la culture du quebec, et aux immigrés qui veulent pas s'intégrer, et aux immigrés qui veulent pas traverser les ponts de MTL, et aux immigrés qui ....

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

De là à remettre en cause le recrutement dans le ROC, il ne faut pas pousser quand même!

Et pourquoi pas? les immigrants ont le droit de savoir que hors du Québec et de quelques régions limitrophes en Ontario et au NB, vivre en français au ROC est un parcours du combattant

Tu es allé à la rencontre de ces gens, enfin de tous les francophones qui vivent à l'extérieur du Québec? J'ai pas mal voyagé et plus j'en rencontre, plus je suis heureuse de connaître ces gens-là et je me dis que rester seulement au Québec, sans chercher à connaître les autres provinces, c'est réducteur!

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Oui j'ai bien compris, mais comme sur ce forum TOUT se résume au Quebec, et aux immigrés qui respectent pas la culture du quebec, et aux immigrés qui veulent pas s'intégrer, et aux immigrés qui veulent pas traverser les ponts de MTL, et aux immigrés qui ....

C'est sympa de faire le procès aux autres mais tu te rends compte que la, en l occurrence, c est toi qui ramène ça au Quebec !?!?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

De là à remettre en cause le recrutement dans le ROC, il ne faut pas pousser quand même!

Et pourquoi pas? les immigrants ont le droit de savoir que hors du Québec et de quelques régions limitrophes en Ontario et au NB, vivre en français au ROC est un parcours du combattant

Tu es allé à la rencontre de ces gens, enfin de tous les francophones qui vivent à l'extérieur du Québec? J'ai pas mal voyagé et plus j'en rencontre, plus je suis heureuse de connaître ces gens-là et je me dis que rester seulement au Québec, sans chercher à connaître les autres provinces, c'est réducteur!

Mais c'est une réalité quand bien même la communauté pourrait exister depuis des dizaines d’années, quand tu t'attends de vivre en français dans un endroit qui s'en fiche du français... ca ne marche pas.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Oui j'ai bien compris, mais comme sur ce forum TOUT se résume au Quebec, et aux immigrés qui respectent pas la culture du quebec, et aux immigrés qui veulent pas s'intégrer, et aux immigrés qui veulent pas traverser les ponts de MTL, et aux immigrés qui ....

C'est sympa de faire le procès aux autres mais tu te rends compte que la, en l occurrence, c est toi qui ramène ça au Quebec !?!?

Mais je ne ramène RIEN au Quebec, je le dis et redis, pour moi le Quebec n'est qu'une "région" du Canada, quand je dis à mes collèguesde France que je vis au Canada, je ne méprise, ni ne miminise le Quebec, je respecte énormément cette province, mais pour moi dire que je vis au Quebec, c'est comme dire que je vis en Bretagne, en Alasace, chez les bourguigons ....

On oublie souvent de dire ici que le Canada ne se résume pas qu'au Quebec, et parler Anglais ET Espagnol est salutaire pour celui qui veut aussi bien réussir que voyager dans ce GRAND continent nord américain.

Do you unterdand ?

Edited by Jean Dupond
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Oui j'ai bien compris, mais comme sur ce forum TOUT se résume au Quebec, et aux immigrés qui respectent pas la culture du quebec, et aux immigrés qui veulent pas s'intégrer, et aux immigrés qui veulent pas traverser les ponts de MTL, et aux immigrés qui ....

De là à remettre en cause le recrutement dans le ROC, il ne faut pas pousser quand même!

Et pourquoi pas? les immigrants ont le droit de savoir que hors du Québec et de quelques régions limitrophes en Ontario et au NB, vivre en français au ROC est un parcours du combattant

Tu es allé à la rencontre de ces gens, enfin de tous les francophones qui vivent à l'extérieur du Québec? J'ai pas mal voyagé et plus j'en rencontre, plus je suis heureuse de connaître ces gens-là et je me dis que rester seulement au Québec, sans chercher à connaître les autres provinces, c'est réducteur!

Notre génération a eu la chance d'avoir des facilités d'échanges internationaux. Qui vous dit que ceux qui débarquent au Canada veulent exclusivement vivre en français; pour certains, c'est l'aspect bilingue qui les intéresse.

De là à remettre en cause le recrutement dans le ROC, il ne faut pas pousser quand même!

Et pourquoi pas? les immigrants ont le droit de savoir que hors du Québec et de quelques régions limitrophes en Ontario et au NB, vivre en français au ROC est un parcours du combattant

Tu es allé à la rencontre de ces gens, enfin de tous les francophones qui vivent à l'extérieur du Québec? J'ai pas mal voyagé et plus j'en rencontre, plus je suis heureuse de connaître ces gens-là et je me dis que rester seulement au Québec, sans chercher à connaître les autres provinces, c'est réducteur!

Mais c'est une réalité quand bien même la communauté pourrait exister depuis des dizaines d’années, quand tu t'attends de vivre en français dans un endroit qui s'en fiche du français... ca ne marche pas.

Qui te dit aussi que ceux qui vivent dans le ROC ont envie de vivre en français uniquement. Il faut être vraiment stupide pour croire qu'au Manitoba, même dans un village francophone, on va vivre uniquement en français. On vivra en français peut-être au quotidien, mais lorsqu'il faut aller faire ses courses au village d'à côté, il faut évidemment avoir des bases d'anglais. D'ailleurs, au Manitoba, comme ailleurs, je suppose qu'ils offrent des cours d'anglais aux nouveaux-arrivants. Je pense que ce village n'a pas bien ciblé ses futurs immigrants, un Parisien n'aurait sûrement pas supporté un déménagement dans la Creuse, c'est peut-être aussi simple que ça.

Edited by emma1068
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Prenez 11 Sénégalais qui vivent dans un village remplis de traditions, qui sont éduqués (selons les principes de leurs pays) qui parlent un français plus que correcte. et qui vivennt vivre dans une enclave fracophone de la franco ontario. TOUTES les villes à côté parlent anglais. TOUTES. Et on demande à ces arrvivantts de ne SURTOUT pas parler anglais mais uniquement Français. Comment voulez vous que ces pauvres gars, plains de compétences, d'intelligence et de savoi faire sintégr

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Mais je ne ramène RIEN au Quebec, je le dis et redis, pour moi le Quebec n'est qu'une "région" du Canada, quand je dis à mes collèguesde France que je vis au Canada, je ne méprise, ni ne miminise le Quebec, je respecte énormément cette province, mais pour moi dire que je vis au Quebec, c'est comme dire que je vis en Bretagne, en Alasace, chez les bourguigons ....

On oublie souvent de dire ici que le Canada ne se résume pas qu'au Quebec, et parler Anglais ET Espagnol est salutaire pour celui qui veut aussi bien réussir que voyager dans ce GRAND continent nord américain.

Do you unterdand ?

C'est amusant, tu viens tout juste d'écrire le contraire sur un autre fil....

Tu sais quoi, je me fiches TOTALEMENT du quebec, de ses traditions de son histoire de tout. Ce que tu penses le NB le pense aussi et sur des forums d'Halifax ils sont persuadés que vous êtes tous jaloux de la puissance de leur port.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

11 francophone qui viennent dans un village de 700 habitant et ça ne marche pas.

Ben moi qui suit un GROS TROLL lolololol je dirai que ben c'est parceque lesfranaçs sont justes des vilains méchants qui vuelent pas parler français et qui veulent pas s'intégrer.

Et si t'es d'accord avexc M3 colle ce si sur ton mur FB

hash tag le français est rien qu'un juste vilain pas beau qui pense que le canada ben on pas d'impôt

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Prenez 11 Sénégalais qui vivent dans un village remplis de traditions, qui sont éduqués (selons les principes de leurs pays) qui parlent un français plus que correcte. et qui vivennt vivre dans une enclave fracophone de la franco ontario. TOUTES les villes à côté parlent anglais. TOUTES. Et on demande à ces arrvivantts de ne SURTOUT pas parler anglais mais uniquement Français. Comment voulez vous que ces pauvres gars, plains de compétences, d'intelligence et de savoi faire sintégr

Bien la preuve que le sois-disant bilinguisme n'existe pas. Soit tu parles anglais dans le Roc soit le français au Québec.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Mais je ne ramène RIEN au Quebec, je le dis et redis, pour moi le Quebec n'est qu'une "région" du Canada, quand je dis à mes collèguesde France que je vis au Canada, je ne méprise, ni ne miminise le Quebec, je respecte énormément cette province, mais pour moi dire que je vis au Quebec, c'est comme dire que je vis en Bretagne, en Alasace, chez les bourguigons ....

On oublie souvent de dire ici que le Canada ne se résume pas qu'au Quebec, et parler Anglais ET Espagnol est salutaire pour celui qui veut aussi bien réussir que voyager dans ce GRAND continent nord américain.

Do you unterdand ?

C'est amusant, tu viens tout juste d'écrire le contraire sur un autre fil....

Tu sais quoi, je me fiches TOTALEMENT du quebec, de ses traditions de son histoire de tout. Ce que tu penses le NB le pense aussi et sur des forums d'Halifax ils sont persuadés que vous êtes tous jaloux de la puissance de leur port.

Ah ben non cen'est pas incompatible MADAME

Je me fiche des aspirations du Quebec et de sa souvairenmeté, et de son histoire et de tout son tralala pur me dire on EST une nation.

Mais je respecte son histoite, tout conne celle de Halifax, de Calgary, de Vancouver de ......

en France on a Strasbour, Nantes, Lilles, ou Bordeaux.

Au Canada on a MTL, Hlifax, Edmonton, Vancouver .....

Désolé les gars, mais votre province n'es t pas un objet de souveraineté .....

Canadad Free. Et quebec dans le Canada...

so What's up ?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Oui j'ai bien compris, mais comme sur ce forum TOUT se résume au Quebec, et aux immigrés qui respectent pas la culture du quebec, et aux immigrés qui veulent pas s'intégrer, et aux immigrés qui veulent pas traverser les ponts de MTL, et aux immigrés qui ....

De là à remettre en cause le recrutement dans le ROC, il ne faut pas pousser quand même!

Et pourquoi pas? les immigrants ont le droit de savoir que hors du Québec et de quelques régions limitrophes en Ontario et au NB, vivre en français au ROC est un parcours du combattant

Tu es allé à la rencontre de ces gens, enfin de tous les francophones qui vivent à l'extérieur du Québec? J'ai pas mal voyagé et plus j'en rencontre, plus je suis heureuse de connaître ces gens-là et je me dis que rester seulement au Québec, sans chercher à connaître les autres provinces, c'est réducteur!

Notre génération a eu la chance d'avoir des facilités d'échanges internationaux. Qui vous dit que ceux qui débarquent au Canada veulent exclusivement vivre en français; pour certains, c'est l'aspect bilingue qui les intéresse.

De là à remettre en cause le recrutement dans le ROC, il ne faut pas pousser quand même!

Et pourquoi pas? les immigrants ont le droit de savoir que hors du Québec et de quelques régions limitrophes en Ontario et au NB, vivre en français au ROC est un parcours du combattant

Tu es allé à la rencontre de ces gens, enfin de tous les francophones qui vivent à l'extérieur du Québec? J'ai pas mal voyagé et plus j'en rencontre, plus je suis heureuse de connaître ces gens-là et je me dis que rester seulement au Québec, sans chercher à connaître les autres provinces, c'est réducteur!

Mais c'est une réalité quand bien même la communauté pourrait exister depuis des dizaines d’années, quand tu t'attends de vivre en français dans un endroit qui s'en fiche du français... ca ne marche pas.

Qui te dit aussi que ceux qui vivent dans le ROC ont envie de vivre en français uniquement. Il faut être vraiment stupide pour croire qu'au Manitoba, même dans un village francophone, on va vivre uniquement en français. On vivra en français peut-être au quotidien, mais lorsqu'il faut aller faire ses courses au village d'à côté, il faut évidemment avoir des bases d'anglais. D'ailleurs, au Manitoba, comme ailleurs, je suppose qu'ils offrent des cours d'anglais aux nouveaux-arrivants. Je pense que ce village n'a pas bien ciblé ses futurs immigrants, un Parisien n'aurait sûrement pas supporté un déménagement dans la Creuse, c'est peut-être aussi simple que ça.

Le Pb c'est ce que on leur a vendu! Je suis deja alle a plus d un session de Destination Canada et les personnes recrutées sont triées sur le volet pour leur langue et spécifiquement pour leur ENVIE d'aller dans un endroit particulier. On n'est pas en train de parler d'un citadin parisien qui s'et perdu par hasard a cet endroit. On leur a promis des choses et ca ne collait pas du tout avec ce qui leur a été promis. Point.

Il est tout a fait possible qu un immigrant se rende compte qu il n est pas fait pour l immigration mais la on parle de 10 personnes sur 11 ! Il y a eu quand meme un gros probleme d’incompréhension, non ?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Oui j'ai bien compris, mais comme sur ce forum TOUT se résume au Quebec, et aux immigrés qui respectent pas la culture du quebec, et aux immigrés qui veulent pas s'intégrer, et aux immigrés qui veulent pas traverser les ponts de MTL, et aux immigrés qui ....

De là à remettre en cause le recrutement dans le ROC, il ne faut pas pousser quand même!

Et pourquoi pas? les immigrants ont le droit de savoir que hors du Québec et de quelques régions limitrophes en Ontario et au NB, vivre en français au ROC est un parcours du combattant

Tu es allé à la rencontre de ces gens, enfin de tous les francophones qui vivent à l'extérieur du Québec? J'ai pas mal voyagé et plus j'en rencontre, plus je suis heureuse de connaître ces gens-là et je me dis que rester seulement au Québec, sans chercher à connaître les autres provinces, c'est réducteur!

Notre génération a eu la chance d'avoir des facilités d'échanges internationaux. Qui vous dit que ceux qui débarquent au Canada veulent exclusivement vivre en français; pour certains, c'est l'aspect bilingue qui les intéresse.

De là à remettre en cause le recrutement dans le ROC, il ne faut pas pousser quand même!

Et pourquoi pas? les immigrants ont le droit de savoir que hors du Québec et de quelques régions limitrophes en Ontario et au NB, vivre en français au ROC est un parcours du combattant

Tu es allé à la rencontre de ces gens, enfin de tous les francophones qui vivent à l'extérieur du Québec? J'ai pas mal voyagé et plus j'en rencontre, plus je suis heureuse de connaître ces gens-là et je me dis que rester seulement au Québec, sans chercher à connaître les autres provinces, c'est réducteur!

Mais c'est une réalité quand bien même la communauté pourrait exister depuis des dizaines d’années, quand tu t'attends de vivre en français dans un endroit qui s'en fiche du français... ca ne marche pas.

Qui te dit aussi que ceux qui vivent dans le ROC ont envie de vivre en français uniquement. Il faut être vraiment stupide pour croire qu'au Manitoba, même dans un village francophone, on va vivre uniquement en français. On vivra en français peut-être au quotidien, mais lorsqu'il faut aller faire ses courses au village d'à côté, il faut évidemment avoir des bases d'anglais. D'ailleurs, au Manitoba, comme ailleurs, je suppose qu'ils offrent des cours d'anglais aux nouveaux-arrivants. Je pense que ce village n'a pas bien ciblé ses futurs immigrants, un Parisien n'aurait sûrement pas supporté un déménagement dans la Creuse, c'est peut-être aussi simple que ça.

Le Pb c'est ce que on leur a vendu! Je suis deja alle a plus d un session de Destination Canada et les personnes recrutées sont triées sur le volet pour leur langue et spécifiquement pour leur ENVIE d'aller dans un endroit particulier. On n'est pas en train de parler d'un citadin parisien qui s'et perdu par hasard a cet endroit. On leur a promis des choses et ca ne collait pas du tout avec ce qui leur a été promis. Point.

Il est tout a fait possible qu un immigrant se rende compte qu il n est pas fait pour l immigration mais la on parle de 10 personnes sur 11 ! Il y a eu quand meme un gros probleme d’incompréhension, non ?

Qu'on te le vende ou non, quand tu vis dans une enclave franco, tu dois bien imaginer qu'il te faudra apprendre l'anglais.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Qu'on te le vende ou non, quand tu vis dans une enclave franco, tu dois bien imaginer qu'il te faudra apprendre l'anglais.

Regarde Emma1068, vient lire plus souvent sur ce forum, particulièrement sur les fils qui parlent d'immigration hors Québec, et tu vas voir il y en a qui sont convaincu qu'ils vont vivre et travailler en francais hors Québec.

Plusieurs fois moi et d'autres ici les ont avertis que c'était faux, que c'était de la propagande canadienne (car le gouvernement du Canada fait la promotion d'un Canada bilingue ou tout le monde peut vivre et travailler dans la langue de son choix) et pleins de gens venaient nous traiter de tous les noms en affirmant haut et fort que oui oui pas de problème a vivre et travailler en francais partout au Canada

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement