Jump to content

Manitoba : Une immigration francophone difficile


apache
 Share

Recommended Posts

  • Habitués

Allo,

Bien sûr, l'anglais est important au Manitoba. Nous, francophone, sommes minoritaires. Nous vivons en français et en anglais. Je veux juste présisez que les canadiens francophones ne sont pas forcément qu'au Quebec. Il existe au Manitoba une communauté Francophone dynamique.

Et y en a marre d'entendre sur ce forum des commentaires qui considère le reste du Canada comme trou perdu...jimmy sort de ton quebec et vient dans nos belles provinces !

A bon entendeur, salut

Regarde, j'ai pas de lecon a recevoir de toi

Mes Grands Parents, pour leur plus grand malheur ont déménagé du Québec au Manitoba

Ils ont eu 9 enfants de chaque côté la bas, c'était la l'époque des grosses familles canadienne francaise

Ces 18 enfants la sont de la génération de mes parents qui eux sont nés au Manitoba aussi

Plusieurs ont compris le bon sens et sont revenus au Québec

Mais a peu prêt la moitié sont resté au Manitoba...dont mon Parrain et ma Marraine

Mon parrain était impliqué dans la société, le cercle Molière, chef d'orchestre a l'Orchestre Symphonique de Winnipeg, professeur émérite en francais

Ma marraine participait les samedi matin a une émission de Radio-Canada (CKSB) faisant la promotion de la langue francaise, elle gagnait des concours de langue francaise a cette émission.

Tout ces oncles et tantes qui sont restés au Manitoba ont eu des enfants; ma génération

Cette génération est évidemment bilingue. Ils se sont mis a fréquenter des anglophones, c'est normal

Certains se sont marié...certains avec des francophones, d'autres avec des gens d'origine polonaise ou ukrénienne...qui évidemment ne parlaient que l'anglais

Étant donné que les parents de leurs conjoints polonais ou ukrénien ne parlaient que anglais et bien toutes les communications familliales se faisaient qu'en anglais. Leurs enfants (la génération de mes enfants) lorsqu'ils allaient aux fêtes familliales, Noel ou Pacques ou a tous les anniversaires de l'un et de l'autre ne parlaient que anglais puisque les parents polonais et/ou ukrénien ne parlaient que anglais.

Résultat aujourd'hui a peu prêt la moitié de ma famille ne dit pas un crisse de mots de francais, complètement embourbé qu'ils sont dans la culture de masse américaine...comme tous les Canadiens Anglais, ce qu'ils sont devenus d'ailleurs

Ils ne consomment que de la culture américaine, ne lisent que des livres américains, ne connaissent que les vedettes américaines....

Alors ton ostie de pays de marde, le Canada et ton ostie de provinces de marde, le Manitoba a volé la moitié de ma famille

La moitié de ma famille s'est fait fourrer par ton ostie de pays faussement bilingue

Ton ostie de pays, c'est une machine a assimiler....30% par génération selon Statistique Canada

Faque tu peux te la fourrer ou tu penses ton ostie de communauté francophone dynamique...

a bon entendeur

T'énerves pas Jimmy, y a de la place pour tout le monde !

Restons zen !

Tu ne supportes pas l'opinion contraire à toi !

Bon c'est comme ça ! Excuses moi de donner mon simple avis !

Bonne journée !

Expliques-nous ton simple avis? Vois-tu, tu dis à Jimmy de sortir de son Québec, je ne sais pas si tu te rends compte que c'est un poil insultant, surtout qu'il connait l'histoire du Manitoba plus que toi !!!

Maintenant des descendants de France il y en a partout en Amérique, va faire un petit tour dans le Maine, va en Louisiane. Bien sûr que c'est des magnifiques endroits, mais personne de sensé ne parle de ces régions comme région francophone. Je ne sais pas si tu te rends compte que la seule différence du Manitoba avec la Louisiane est que le Québec a forcé le Canada a reconnaître le français comme langue officielle. Vous nous devez cher franco-manitobain une fière chandelle. Pas des commentaires un poil insultant disant à mot couvert que les québécois ne sortent pas de leurs Québec. C'est en préservant la langue française au Québec que la langue existe au Canada !!!

Le pire c'est que tu l'écris qu'au Manitoba l'anglais est important, soit honnête au moins et parle de bilinguisme possible, pas de francophonie. Et j'aimerais bien aussi que vous ayez l'honnêteté de dire qu'il y a de très bonne chance que les descendants des immigrants francophones qui vont vivre au Manitoba, perdent l'usage du français dans une génération ou 2. Le Manitoba est magnifique, mais vendez-le pour ce qu'il est pas pour une alternative francophone au Québec !!!

Le Québec fort est votre meilleur allié, pas votre ennemis !

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Les petites régions francophones hors Québec se battent sans relâchent pour survivre. C'est bien d'en parler, mais de grâce si c'est pas important pour vous de vous battre pour notre langue, rendez-leurs services et n'y aller pas. Parce que si la langue n'est pas importante pour vous si ce n'est pas une motivation pour vous, vous ne vous battrez pas pour la langue et vous leurs nuirez dans leurs combat au lieu de leurs aider !

Je dois dire Éric que tu apportes là une belle réflexion forte intéressante que je me suis faite lors de mes trips dans l'ouest/centre et mes contacts avec des francos. Je suis bien d'accord pour dire que d'aller là-bas, dans ces petites communautés, implique d'aimer et appuyer leur combat et pas juste y trouver une convenance parce que c'est sympa de vivre en Anglais mais d'avoir de temps en temps un quidam francophone.

Et si tu continues ta réflexion, tu ne crois pas que cela peut s'appliquer au Québec?

Je t'aime bien, tu es un homme sage et intelligent. Je suis sûr que tu finiras par être souverainiste ! :biggrin2:

Défendre le Français au Canada ou au Québec n'implique pas forcément être souverainiste. Et je dirais que c'est un des dangers pour le Français c'est à dire le politiser. C'est jamais une bonne chose quand cela devient ainsi dans un sens comme dans l'autre.

Mais merci du compliment. :)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Ben c'était un compliment conditionnel a ta conversion du côté lumineux :biggrin2:

Edited by jimmy
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

@octavie40,

C'est la même chose avec la moitié de ma famille sauf que c'est l'Ontario qui est en jeu. Tous ceux demeurés en Ontario sont devenus des unilingues anglophones. Deux générations et la "job était faite".

L'autre jour, par pur hasard sur un site de généalogie, je tombe sur un Américain du Texas qui cherchait désespérément à retracer ses origines françaises à partir du mariage de ses grands-parents, des francophones natifs de l'Ontario. Curieusement, sa grand-mère portait exactement le même prénom et nom de famille que moi. C'est évidemment cela qui a attiré mon attention. Eh bien, je lui ai fourni sa réponse tant recherchée parce que sa grand-mère est la soeur de mon propre grand-père :D et que je porte le même prénom en son honneur!

Évidemment, je lui ai tout expliqué cela en anglais puisqu'il ne parle ni ne comprend le français même si ses parents et grands-parents sont francophones. Tu me diras que c'est normal puisqu'il vit aux USA et moi je te dis que l'on peut établir le même parallèle avec le Canada là où les communautés francos ne sont pas assez nombreuses en taille ni en pouvoir pour espérer contrer le phénomène de l'anglicisation à vitesse grand V.

C'est pour ça aussi que jimmy se permet de dire qu'il s'est fait voler la moitié de sa famille parce que lorsqu'on ne partage plus une même langue et une même culture commune, on s'éloigne peu à peu, irrémédiablement....

Tu dis que jimmy ne veut pas entendre un point de vue différent du tien. Et toi, es-tu prête à considérer le nôtre même s'il gâche l'image d'Épinal que tu te fais de la vie francophone en situation minoritaire au ROC?

Edited by kobico
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Défendre le Français au Canada ou au Québec n'implique pas forcément être souverainiste. Et je dirais que c'est un des dangers pour le Français c'est à dire le politiser. C'est jamais une bonne chose quand cela devient ainsi dans un sens comme dans l'autre.

Mais merci du compliment. :smile:

Tu as lu ces textes sur la cohabitation des langues, notamment sur le bilinguisme des États souverains et sur celui des États NON souverains, sur la dynamique "naturelle" induite en faveur de l'hégémonie d'une langue, sur la capacité différenciée (et plus grande) de promouvoir une langue en fonction du statut souverain...?

Very interesting, indeed!

http://www.axl.cefan.ulaval.ca/Langues/3cohabitation.htm

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

La francophonie hors Québec est un défi c'est sûr!

@Eric70, tu as tout a fait raison si le Québec ne s'était pas battu pour le français je ne donne pas chère des franco-manitobain et du reste!

Et effectivement il faut parler de bilinguisme et non de vivre uniquement en français.

Maintenant est-ce perdu d'avance? Seul le temps nous le dira...

Je pense aussi que c'est une question d'éducation et de transmission des valeurs, je continuerai à parler à mes enfants en français parce que c'est ma langue et ma culture. Pour ce qui est de l'américanisation je pense que c'est une question d'éducation aussi, moi j'en suis pas fan du tout perso!

Et puis il y a des tas de français qui débarque au Québec avec le rêve américain. D'ailleurs ils sont déjà en France des américains...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Défendre le Français au Canada ou au Québec n'implique pas forcément être souverainiste. Et je dirais que c'est un des dangers pour le Français c'est à dire le politiser. C'est jamais une bonne chose quand cela devient ainsi dans un sens comme dans l'autre.

Il y a trois choses importantes en histoire.

Premièrement le nombre, deuxièmement le nombre et troisièmement le nombre.

Ca ca veut dire par exemple que les Noirs sud africains finiront certainement un jour par gagner, alors que les Noirs nord-américains n'arriveront probablement jamais a s'en sortir.

Ca veut dire aussi que l'histoire n'est pas une science morale.

Le bon droit, la compassion, la justice sont des notions étrangères a l'histoire

extrait du film Le Déclin de l'empire américain, Denys Arcand

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

La francophonie hors Québec est un défi c'est sûr!

Maintenant est-ce perdu d'avance? Seul le temps nous le dira...

Je pense aussi que c'est une question d'éducation et de transmission des valeurs, je continuerai à parler à mes enfants en français parce que c'est ma langue et ma culture. Pour ce qui est de l'américanisation je pense que c'est une question d'éducation aussi, moi j'en suis pas fan du tout perso!

Je ne cherche pas à être pessimiste mais l'enfer est pavé de bonnes intentions... Mes oncles, mes tantes, mes cousins, cousines et des milliers d'autres francophones tant au Canada qu'aux USA ont tenté aussi de transmettre leur héritage culturel.... Un moment donné, cela devient strictement impossible dans un environnement "hostile" qui ne permet même pas le maintien des acquis...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

On cherche à tout prix, à assimiler les gens au Québec, mais on a peur d'être assimilé par les autres ailleurs. Il devrait y avoir une erreur qlque part?

À part le Québec et le NB, le rests du Canada est anglophone. Donc ceux qui s'établissent dans ces provinces anglophones vont certainement adopter la langue de la majorité.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Cela dérangeait énormément le clergé catholique car cela voulait dire que le reste du Canada, hors Québec se peuplait uniquement de protestant (il faut savoir que les Anglos étaient de religion protestante et les Francos de religion catholique

Complètement Faux, tu as oublié les colons irlandais et allemands de religion catholique sans oublier les ukrainiens en partie catholique ( l'autre partie orthodoxe).

Encore une vision réductrice de l'histoire du Canada qui se résume en francophones catholiques VS anglophones protestants , ce qui est loin de la réalité

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Cela dérangeait énormément le clergé catholique car cela voulait dire que le reste du Canada, hors Québec se peuplait uniquement de protestant (il faut savoir que les Anglos étaient de religion protestante et les Francos de religion catholique

Complètement Faux, tu as oublié les colons irlandais et allemands de religion catholique sans oublier les ukrainiens en partie catholique ( l'autre partie orthodoxe).

Encore une vision réductrice de l'histoire du Canada qui se résume en francophones catholiques VS anglophones protestants , ce qui est loin de la réalité

Veux-tu bien toi avec tes leçons. Ce que Jimmy dit c'est exactement ce que pensait le clergé catholique. C'est les raisons pourquoi les communautés francophones existent aujourd'hui au Manitoba. Ce n'est pas l'opinion de Jimmy.

Jimmy parle de notre histoire, l'histoire de notre peuple pas toujours correct, mais notre histoire pareil. À cette époque la langue et la religion ne faisait qu'un. Et toi qui pense comme un bon "canadian" tu voudrais que l'on noie notre histoire dans celles de tous les autres.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Histoire d'enrichir le débat, j'ajoute un lien sur un des drames linguistique de l'histoire de la langue française de part le monde.

A l'époque il y avait une très forte communauté française. Aujourd'hui il ne reste plus rien.

http://www.guadeloupe-fr.com/magazinedestinationguadeloupe/article=18458/

http://www.martinique.franceantilles.fr/loisirs/sortir/les-antillais-oublies-du-canal-de-panama-243947.php

Edited by ich bin elsässich
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Je ne la connait pas (pas personnellement bien sûr, et j'étais trop petit pour comprendre mes parents sur ce sujet) mais cette grande dame a elle aussi tiré la sonnette d’alarme à ce sujet.

http://www.regionamerique-apf.org/bulletin/Vol10No1/art34.pdf

Ceci dit en tant que français globe trotteur et ayant vécu la majeur parti de mon temps à l'étranger, je me suis souvent poser la question de la France t de la Francophonie.

que l'on m'arrête si je me trompe mais il n'y a que le Quebec qui défend la langue française dans le monde, on dirait bien que la France à laisser tomber depuis longtemps.

D'ailleurs il y avait eu une émission TVA/ France télévision sur la rôle de la France et de la défense de la langue française dans le monde et la conclusion était que hormis le Quebec ... Ben ya personne.

http://www.grasset.fr/quand-la-france-disparait-du-monde-9782246748113

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Ceci dit en tant que français globe trotteur et ayant vécu la majeur parti de mon temps à l'étranger, je me suis souvent poser la question de la France t de la Francophonie.

que l'on m'arrête si je me trompe mais il n'y a que le Quebec qui défend la langue française dans le monde, on dirait bien que la France à laisser tomber depuis longtemps.

Voilà un bien vaste pour lequel il n'est pas facile du tout de mener à bien une discussion cordiale sur ce forum.. :wink: .

En tout cas, mon souhait le plus sincère est que ce bel héritage en commun que nous partageons tous serve à nous unir au lieu de l'inverse comme à l'accoutumée.

Merci pour ta participation sur le fil.

Refusons le sabordage de la langue française: http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/04/25/refusons-le-sabordage-du-francais-par-claude-hagege_3166350_3232.html

Imposer sa langue, c'est imposer sa pensée: http://www.lexpress.fr/culture/livre/claude-hagege-imposer-sa-langue-c-est-imposer-sa-pensee_1098440.html

Edited by kobico
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Cela dérangeait énormément le clergé catholique car cela voulait dire que le reste du Canada, hors Québec se peuplait uniquement de protestant (il faut savoir que les Anglos étaient de religion protestante et les Francos de religion catholique

Complètement Faux, tu as oublié les colons irlandais et allemands de religion catholique sans oublier les ukrainiens en partie catholique ( l'autre partie orthodoxe).

Encore une vision réductrice de l'histoire du Canada qui se résume en francophones catholiques VS anglophones protestants , ce qui est loin de la réalité

Depuis ses origines, l'histoire du Canada est traversée par cette dualité franco-catholique// anglo-protestante. Elle est fondamentale et a structuré le visage du Canada moderne que l'on connait aujourd'hui.

Un peu de lecture pour toi mon ti-pit: Les minorités francophones et les lois anti-françaises au Canada, l'Idéologie orangiste.

http://www.axl.cefan.ulaval.ca/amnord/cnd_antifranco.htm

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

J'avais plutôt l'impression qu'à certains endroits justement, on essayait de réintroduire l'apprentissage du français. Je pense notamment à la Louisiane où des gens se battent pour le renouveau du français, notamment à Lafayette. Il y a une quarantaine d'années, il était interdit d'avoir des écoles bilingues dans cette région. Maintenant, il y a des centres culturels français, des écoles bilingues. Je reviens justement des Maritimes et j'ai discuté avec une prof anglo enseignant le français en immersion qui me parlait de l'augmentation de ce type d'enseignement dans sa ville alors qu'il y a trois ou quatre ans, c'était très difficile d'en trouver. C'est peut-être porter des lunettes roses (comme certains sur ce forum), mais je crois qu'il ne faut pas ignorer ces gens à l'extérieur du Québec qui font vivre le français ou qui l'apprenent. Justement, avec cette politique de s'enfermer dans sa province et de mépriser tout ce qui vient d'ailleurs, ce n'est pas la solution pour encourager la pratique ou l'apprentissage du français.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
que l'on m'arrête si je me trompe mais il n'y a que le Quebec qui défend la langue française dans le monde, on dirait bien que la France à laisser tomber depuis longtemps.

Un grand penseur, professeur, orateur Québécois (Pierre Bourgault) avait cette phrase remplie de sens:

''La lutte des Québécois pour leur langue et leur culture est la lutte de toutes les langues et toutes les cultures du monde contre l'hégémonie d'une seule''

Edited by jimmy
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Justement, avec cette politique de s'enfermer dans sa province et de mépriser tout ce qui vient d'ailleurs, ce n'est pas la solution pour encourager la pratique ou l'apprentissage du français.

Ton opinion. Tes préjugés. Rien d'autre.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Ceci dit en tant que français globe trotteur et ayant vécu la majeur parti de mon temps à l'étranger, je me suis souvent poser la question de la France t de la Francophonie.

que l'on m'arrête si je me trompe mais il n'y a que le Quebec qui défend la langue française dans le monde, on dirait bien que la France à laisser tomber depuis longtemps.

Le français a une place particulière en Amérique, c'est une langue "isolée" au sein d'un pays à majorité anglophone et d'un continent à majorité anglophone et il est donc nécessaire de la protéger et de se battre pour qu'elle subsiste.

En France,le natif ou l'immigrant sera obligé de parler français.

En Belgique, le français est minoritaire mais la langue qui lui fait "concurrence" dans le pays ne fait pas le poids grâce à nos voisins Français... idem pour la toute petite minorité germanophone qui a l'Allemagne juste à côté. Idem pour les langues en Suisse.

Il n'y a pas cette culture de défense du français car elle n'est pas nécessaire (ou pas encore).

En Afrique, il y a beaucoup de francophones également et la langue française tend à augmenter naturellement.

Le français hors Amérique a encore de beaux jours devant lui !

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Justement, avec cette politique de s'enfermer dans sa province et de mépriser tout ce qui vient d'ailleurs, ce n'est pas la solution pour encourager la pratique ou l'apprentissage du français.

Ton opinion. Tes préjugés. Rien d'autre.

Houai! Un bof qui s'est exporté pour importer sa beauferie dans un autre pays. J'arrête de participer à cette discussion. Sors de ton trou!

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement