Jump to content

Retour au pays sans perdre la résidence permanente


saabe

Recommended Posts

  • Habitués

Bonjour,

 

Je suis installé de puis 8 mois dans la région de Montérégie, à 70 kms de Montréal. Et pour des raisons professionnelles et personnelles, je compte retourner chez moi avant le premier Juillet, 

 

Je suis en ce moment dans le stade de l'attente de la VMF (VM passée il y'a 10 jours). Mon intention intiale était de décrocher la carte RP et retourner à mon travail chez moi (j'ai demandé une mise en disponibilité).

 

Ce qui me préoccupe c'est que d'ici 2 mois et demi, je ne puisse être en mesure d'être içi pour recevoir ladite carte (en supposant que j'aurais la CRP d'ici un mois). Et non, pas question de leur donner l'addresse d'une connaissance.

 

Comment feriez-vous? Mon but c'est d'étaler mon séjour à l'étranger au maximum (3 ans sur 5 ans), le temps de régler mes affaires chez moi et bien réfléchir sur ma la décision de m'expatrier ou pas.

 

Du moment je préfère mon ancien travail et ma vie chez moi, mais je veux laisser une possibilité de retour au cas oú la situation change.

 

Cordialement.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Vos options pour maximiser votre séjour à l'étranger tout en conservant votre statut de résident permanent canadien:

1. Utilisation d'une adresse au Canada pour recevoir la carte RP:

  • Bien que vous ne souhaitiez pas utiliser l'adresse d'une connaissance, des services de réacheminement de courrier peuvent vous envoyer votre carte à l'étranger.
  • Cette solution temporaire vous permet de recevoir votre carte tout en étant hors du Canada.

2. Voyages de courte durée au Canada:

  • Planifiez de courts séjours au Canada pendant la période où vous attendez la carte RP.
  • Cela vous permet de la recevoir en personne et de gérer d'autres affaires liées à votre statut.

3. Conserver votre statut de résident permanent:

  • Vous devez être physiquement présent au Canada pendant 730 jours (environ 2 ans) sur 5 ans.
  • Planifiez vos séjours judicieusement pour respecter cette exigence tout en vivant à l'étranger.

4. Permis de rentrée (si applicable):

  • Le Canada n'offre pas de "permis de rentrée" officiel, mais conservez des preuves de vos liens avec le Canada pendant votre absence.
  • Cela peut inclure des preuves de propriété, des comptes bancaires canadiens et des liens familiaux.
  • Ces éléments peuvent être utiles si votre résidence permanente est remise en question à votre retour.

5. Consultation avec un expert en immigration:

  • Chaque cas est unique, consultez un consultant en immigration ou un avocat spécialisé en droit de l'immigration.
  • Ils peuvent vous offrir des conseils personnalisés adaptés à votre situation.

6. Exploration d'options alternatives:

  • Envisagez d'autres visas ou permis pour maintenir votre lien avec le Canada, comme un permis de travail ou d'étude.

Points importants:

  • Planifiez et restez informé des obligations liées à votre statut de RP pour éviter de le perdre.
  • Mettez en place une stratégie flexible pour maintenir vos options ouvertes tout en respectant les exigences légales.
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 14 minutes, Natha a dit :

Vos options pour maximiser votre séjour à l'étranger tout en conservant votre statut de résident permanent canadien:

1. Utilisation d'une adresse au Canada pour recevoir la carte RP:

  • Bien que vous ne souhaitiez pas utiliser l'adresse d'une connaissance, des services de réacheminement de courrier peuvent vous envoyer votre carte à l'étranger.
  • Cette solution temporaire vous permet de recevoir votre carte tout en étant hors du Canada.

2. Voyages de courte durée au Canada:

  • Planifiez de courts séjours au Canada pendant la période où vous attendez la carte RP.
  • Cela vous permet de la recevoir en personne et de gérer d'autres affaires liées à votre statut.

3. Conserver votre statut de résident permanent:

  • Vous devez être physiquement présent au Canada pendant 730 jours (environ 2 ans) sur 5 ans.
  • Planifiez vos séjours judicieusement pour respecter cette exigence tout en vivant à l'étranger.

4. Permis de rentrée (si applicable):

  • Le Canada n'offre pas de "permis de rentrée" officiel, mais conservez des preuves de vos liens avec le Canada pendant votre absence.
  • Cela peut inclure des preuves de propriété, des comptes bancaires canadiens et des liens familiaux.
  • Ces éléments peuvent être utiles si votre résidence permanente est remise en question à votre retour.

5. Consultation avec un expert en immigration:

  • Chaque cas est unique, consultez un consultant en immigration ou un avocat spécialisé en droit de l'immigration.
  • Ils peuvent vous offrir des conseils personnalisés adaptés à votre situation.

6. Exploration d'options alternatives:

  • Envisagez d'autres visas ou permis pour maintenir votre lien avec le Canada, comme un permis de travail ou d'étude.

Points importants:

  • Planifiez et restez informé des obligations liées à votre statut de RP pour éviter de le perdre.
  • Mettez en place une stratégie flexible pour maintenir vos options ouvertes tout en respectant les exigences légales.

 

Merci Natha, mais aucune de ces options ne me conviennent.

 

Je pensais plutôt ne pas demander la carte RP, et le faire d'ici 3 ans, si je décide de retourner. Est-ce possible? (Mais là c'est le flou total, je n'arrive pas à trouver la bonne réponse). On parle d'un an pour valider la RP (mais ça c'est pour les Outlands), 6 mois pour demander la carte après la validation, etc....

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Il est possible de ne pas demander la carte RP immédiatement et de le faire ultérieurement. Cependant, il est important de comprendre les implications de ce choix et les démarches à suivre.

Points à prendre en compte:

  • Délai de traitement: Le délai de traitement d'une demande de RP peut varier en fonction du bureau d'IRCC responsable et de votre situation personnelle. Il est important de se renseigner sur les délais de traitement applicables à votre cas.
  • Maintien du statut de résident permanent: Pour conserver votre statut de RP, vous devez accumuler 730 jours de présence physique au Canada sur une période de 5 ans. Si vous ne résidez pas au Canada pendant une période prolongée, vous risquez de perdre votre statut.
  • Risques et incertitudes: Les politiques et les procédures en matière d'immigration peuvent changer au fil du temps. Il est impossible de garantir que vous pourrez obtenir la carte RP dans 3 ans si vous ne la demandez pas maintenant.

Procédure pour obtenir la carte RP ultérieurement:

  • Si vous avez déjà reçu la confirmation de résidence permanente (CRP):
    • Vous pouvez conserver votre CRP comme preuve de votre statut de résident permanent.
    • Vous pouvez demander la carte RP à tout moment en soumettant une demande et les frais applicables.
  • Si vous n'avez pas encore reçu la CRP:
    • Vous devrez continuer à respecter les conditions de votre statut de résident temporaire.
    • Vous devrez demander la CRP et la carte RP une fois que vous aurez satisfait aux exigences de résidence.
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 5 heures, saabe a dit :

 

Merci Natha, mais aucune de ces options ne me conviennent.

 

Je pensais plutôt ne pas demander la carte RP, et le faire d'ici 3 ans, si je décide de retourner. Est-ce possible? (Mais là c'est le flou total, je n'arrive pas à trouver la bonne réponse). On parle d'un an pour valider la RP (mais ça c'est pour les Outlands), 6 mois pour demander la carte après la validation, etc....

Oui, c'est possible le de demander une carte après. 

Elle est gratuite les 6 premiers mois et après elle revient à 50 cad. Pour revenir, tu pourras demander un TVRP. Attention à bien respecter les délais, car si tu utilises ton "credit", tu ne pourras même pas partir en vacances aux usa ou au Mexique dans les 2 ans.

 

Fais ce que tu veux, mais pourquoi se lancer dans de telles démarches coûteuses si tu n'es pas sûr ?

Dans 3 ans, tu auras une expérience pro plus importante dans ton pays alors qu'au Canada, tu recommenceras de 0.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 17 heures, PowerRanger a dit :

Oui, c'est possible le de demander une carte après. 

Elle est gratuite les 6 premiers mois et après elle revient à 50 cad. Pour revenir, tu pourras demander un TVRP. Attention à bien respecter les délais, car si tu utilises ton "credit", tu ne pourras même pas partir en vacances aux usa ou au Mexique dans les 2 ans.

 

Fais ce que tu veux, mais pourquoi se lancer dans de telles démarches coûteuses si tu n'es pas sûr ?

Dans 3 ans, tu auras une expérience pro plus importante dans ton pays alors qu'au Canada, tu recommenceras de 0.

 

Les inland n'ont pas besoin de valider?

 

Pour le reste, ce n'est pas une question d'être sur ou pas, c'est juste un mélange de malchance, mauvaise préparation et idéalisation du Canada.

 

Oui c'est stupide de se lancer dans de telles démarches coûteuses pour tout lacher après un an, et surement même après 3 ans je ne retournerai jamais içi. Mais je veux juste maintenir le droit qui m'a coûté autant d'argent et temps, même si c'est pour quelques années.

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 1 heure, saabe a dit :

 

 

 

Pour le reste, ce n'est pas une question d'être sur ou pas, c'est juste un mélange de malchance, mauvaise préparation et idéalisation du Canada.

 

 

 

Quand tu le pourras, ce serait intéressant que tu partages ton bilan. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
2 hours ago, saabe said:

 

Je vais commencer maintenant et je continuerai ce soir ou demain :

 

-À partir de 30 ans, surtout ne pas venir sans famille. Tu vas être seul et ça sera difficile d'avoir des amitiés. Les québécois n'ont pas la même mentalité que les espagnols ou les Français. Ils sont froids, stricts, impolis et robotiques. Ils sont plus proches des Slavs côté politesse et relation humaines, et des anglosaxons côté travail et bureaucratie.

 

-Ici on donne trop d'importance aux diplômes (et qui doivent être canadiens stp!!!). Non, même si tu es trop bon, tu n'arriveras trop loin si tu n'as pas ton bout de papier. Dans mon pays, avec un BTS, je faisais le travail d'un ingénieur après des années d'expérience. Ici je fais le travail d'un électromécanicien (Les projets qu'on m'avait promis au début, sont devenu secondaires à faire seulement s'il n y'a pas d'appels de dépannage, chose qui n'arrive jamais).  Conséquence : Si tu n'as pas le diplôme ou le tiens n'est pas reconnu par l'ordre de X profession, c'est fort probable que tu sois obligé à reprendre les études mème en ayant bcp d'expérience dans ton pays.

 

-Les salaires ne sont pas top. 1 euro c'est 1.5 dollar canadien, et si quelqu'un te dit qu'avec un dollar canadien tu peux acheter la même chose qu'avec un euro, considère-le un ennemi.

 

 -Ici on paye trop d'impôts, mais on n’a pas les services qu’on jouit en Europe.

 

-Le système de santé publique est de très mauvaise qualité. Des années pour avoir une médecin de famille, médicaments pas inclus sauf si ta boîte t'offre une assurance complémentaire, rendez-vous trop longs, couvertures réduites. 

 

-Le transport public est cher et mauvais. Infrastructures de transport en générale beaucoup inférieures à ce qu'on peut trouver en Europe.  Ici tu dépends de ta voiture.

 

-La sécurité sociale ne te garantit pas 70, 80 ou 100% de ton salaire à l’Age de ta retraite. Ici prévoit au moins 1000 dollars par mois à épargner ou investir, pour garantir une retraite sans soucis. Car la sécurité sociale ici ne te garantit qu'entre 20 et 40% de ton salaire. 

 

 

 

 

 

Ben il me semble que ça répond à ton dilemme non? Quand on lit ça, on peut vraiment se demander pourquoi tu tiens tant à ta RP? C'est évident que tu ne reviendras pas. Non?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 7 heures, saabe a dit :

 

Les inland n'ont pas besoin de valider?

 

Pour le reste, ce n'est pas une question d'être sur ou pas, c'est juste un mélange de malchance, mauvaise préparation et idéalisation du Canada.

 

Oui c'est stupide de se lancer dans de telles démarches coûteuses pour tout lacher après un an, et surement même après 3 ans je ne retournerai jamais içi. Mais je veux juste maintenir le droit qui m'a coûté autant d'argent et temps, même si c'est pour quelques années.

 


Non pas du tout chacun voit midi à sa porte parce qu’il peut s'en passer des choses en 3 ans et tu as raisons de vouloir garder sous la main cet avantage. Après tout la RP c’est le sésame tant convoité.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 2 heures, saabe a dit :

Les salaires ne sont pas top. 1 euro c'est 1.5 dollar canadien, et si quelqu'un te dit qu'avec un dollar canadien tu peux acheter la même chose qu'avec un euro, considère-le un ennemi.

Pourtant, c'est le cas. Quand tu fais la conversion, c'est quand tu voyages. La ppa est très proche du 1 pour 1. Avec un salaire de 50k€ tu n'as pas besoin de 75k$ pour avoir le même niveau de vie.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, crazy_marty a dit :

 

Ben il me semble que ça répond à ton dilemme non? Quand on lit ça, on peut vraiment se demander pourquoi tu tiens tant à ta RP? C'est évident que tu ne reviendras pas. Non?

 

J'ai supprimé mon dernier message parce que je sens que ça va partir en vrille. Je tiens à ma RP parce que j'ai payé pour ça. Ce que j'en ferai après c'est libre à moi. Merci pour ta réponse.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 50 minutes, PowerRanger a dit :

Pourtant, c'est le cas. Quand tu fais la conversion, c'est quand tu voyages. La ppa est très proche du 1 pour 1. Avec un salaire de 50k€ tu n'as pas besoin de 75k$ pour avoir le même niveau de vie.

Je sais pas ou tu vis, mais c'est pas le cas. D'ailleur un big mac en France c'est entre 4 et 5, et içi c 7 dollars avec taxes. C proche du taux de change officiel .

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 53 minutes, PowerRanger a dit :

Pourtant, c'est le cas. Quand tu fais la conversion, c'est quand tu voyages. La ppa est très proche du 1 pour 1. Avec un salaire de 50k€ tu n'as pas besoin de 75k$ pour avoir le même niveau de vie.


euh nope, avec 50k$ au Canada, tu vivras moins bien qu’avec 50k euros en France surtout qu’icitte les prix sont affichés hors taxes donc il faut rajouter 15%. Même après toutes ces années je me fais souvent avoir pensant que c’est une bonne affaire.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 8 heures, PowerRanger a dit :

Pourtant, c'est le cas. Quand tu fais la conversion, c'est quand tu voyages. La ppa est très proche du 1 pour 1. Avec un salaire de 50k€ tu n'as pas besoin de 75k$ pour avoir le même niveau de vie.

 

Moi avec 40k euros je vivais nettement mieux qu'ici avec 75k dollars canadiens. En Espagne, je gagnais 2500 euros net par mois. soit 3750 dollars canadiens par mois. Ici je gagne à peu près 4000 dollars nets par mois. En fin de compte c'est à peu près le même salaire.

 

Mais je paye le double en loyer, la vie est généralement 2 fois plus cher, et la cerise sur le gateau,....je dois épargner de l'argent de côté pour garantir une retraite sans soucis (je n'ai pas encore commencé, mais je calcule de moyenne 1.000 dollars par mois).

 

Désolé mais ne me sors pas des PPA, je parle de mon vécu.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 11 heures, saabe a dit :

 

Moi avec 40k euros je vivais nettement mieux qu'ici avec 75k dollars canadiens. En Espagne, je gagnais 2500 euros net par mois. soit 3750 dollars canadiens par mois. Ici je gagne à peu près 4000 dollars nets par mois. En fin de compte c'est à peu près le même salaire.

 

Mais je paye le double en loyer, la vie est généralement 2 fois plus cher, et la cerise sur le gateau,....je dois épargner de l'argent de côté pour garantir une retraite sans soucis (je n'ai pas encore commencé, mais je calcule de moyenne 1.000 dollars par mois).

 

Désolé mais ne me sors pas des PPA, je parle de mon vécu.

 

 

 


Sans compter les impôts et taxes qui sont très élevés et qui grugent votre pouvoir d'achat.

 

J’ai aussi l’exemple d'un jeune couple sans enfant à Toronto qui n’arrivent pas à joindre les deux bouts avec +200k de revenus annuels. C’est pas normal du tout. 
 

Quant à la retraite, un taux plein ici c’est 1364$/mois autant dire des peanuts. 
 

Tout est fait pour les banques, il faut avoir une ou plusieurs carte de credit si on veut avoir un historique de crédit pour emprunter ou louer et ouvrir des REER pour avoir une retraite complémentaire si vous pouvez vous le permettre.


J’aurais aimé qu’on nous donne l’option de directement mettre dans les REER au lieu de prélever le maximum d’impôts à la source car bien souvent les gens mettent dans les REER en fonction de l’argent qui leur reste.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Le 2024-03-26 à 15:01, Natha a dit :

Vos options pour maximiser votre séjour à l'étranger tout en conservant votre statut de résident permanent canadien:

1. Utilisation d'une adresse au Canada pour recevoir la carte RP:

  • Bien que vous ne souhaitiez pas utiliser l'adresse d'une connaissance, des services de réacheminement de courrier peuvent vous envoyer votre carte à l'étranger.
  • Cette solution temporaire vous permet de recevoir votre carte tout en étant hors du Canada.

2. Voyages de courte durée au Canada:

  • Planifiez de courts séjours au Canada pendant la période où vous attendez la carte RP.
  • Cela vous permet de la recevoir en personne et de gérer d'autres affaires liées à votre statut.

3. Conserver votre statut de résident permanent:

  • Vous devez être physiquement présent au Canada pendant 730 jours (environ 2 ans) sur 5 ans.
  • Planifiez vos séjours judicieusement pour respecter cette exigence tout en vivant à l'étranger.

4. Permis de rentrée (si applicable):

  • Le Canada n'offre pas de "permis de rentrée" officiel, mais conservez des preuves de vos liens avec le Canada pendant votre absence.
  • Cela peut inclure des preuves de propriété, des comptes bancaires canadiens et des liens familiaux.
  • Ces éléments peuvent être utiles si votre résidence permanente est remise en question à votre retour.

5. Consultation avec un expert en immigration:

  • Chaque cas est unique, consultez un consultant en immigration ou un avocat spécialisé en droit de l'immigration.
  • Ils peuvent vous offrir des conseils personnalisés adaptés à votre situation.

6. Exploration d'options alternatives:

  • Envisagez d'autres visas ou permis pour maintenir votre lien avec le Canada, comme un permis de travail ou d'étude.

Points importants:

  • Planifiez et restez informé des obligations liées à votre statut de RP pour éviter de le perdre.
  • Mettez en place une stratégie flexible pour maintenir vos options ouvertes tout en respectant les exigences légales.


Bonjour,

 

avez-vous une idée de ces « services de réacheminement de courrier qui peuvent vous envoyer votre carte à l'étranger » ?

 

cela pourrait m’intéresser. Merci.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement