Jump to content
tayo

Mon projet Québec : Vos expériences

Recommended Posts

le gouvernement du  québec c'est devenu de la merde, des escraux légaliser ,,,,, ceux qui souhaitent immigrer au québec je vous conseil d'y aller vers les autres departement anglophone .

après 3 ans d'attente et prêt de 5000 CAD de  depense , ils annulent tous et veulent nous rembourser 25% des frais .

C'est de l'escroquerie légalisé par un gouvernement qui ce dit de droit ?!!!!!

 

Alors leurs injustice commence bien, imaginer lorsque vous y arriver la bas et ils vous disent ,non vous n;'avez pas fait des etudes chez nous alors vous devez refaire vos etudes ou accepter de travailler comme leurs lèche botte  ( un État de merde oui )( ils pire que l'arabie saoudite et les autres etats du Gulf ..

BOYCOTER LE QUEBEC 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Ya-t-il pas de possibilité de contacter le gouvernement federal afin qu’il puisse nous diriger vers d’autes provinces?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Chlo13 a dit :

Bonjour,

 

Ya-t-il pas de possibilité de contacter le gouvernement federal afin qu’il puisse nous diriger vers d’autes provinces?

 

Il ne va ps nous faire de cadeau. Il faut déposer un dossier et si ta les points tu es invité ! 

 

Bon courage.. 

 

Moi je peux plus rien faire, je suis trop vieux... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, DEPENZA a dit :

64657917_10214528419386730_5253353986420899840_n.jpg?_nc_cat=101&_nc_eui2=AeEPqxcimgOQv1Bp4VxPmG34VphNpCFdHitAn0ijpWWiCIwcpK6xGQPbP0Esrd3rTpFCW1sLQgDMQ2HI8Miy6kR7K9YHu4agSu2TqzXTCJwdwQ&_nc_ht=scontent.fabj1-1.fna&oh=b88ce1280ce75a228d3c6d6e85787bda&oe=5D78C61F

Quelle gouvernement ! l'immigration est devenue du Marketing  ils profitent des faiblesse des autres, j'ai jamais rencontré une tel hypocrisie de ma vie, c'est incroyable,

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mes amis

Je vous conseillerais de changer de plan comme moi même qui décide de repasser le test et de poursuivre sur Arima ou d’autres plateformes. Personne n’a jamais défendu les intérêts des autres sans qu’il n’y ait quelques choses de valeureuses à défendre. Donc cessez de penser qu’un Superman va venir dire quelques choses pour nous.


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2016-06-13 à 20:30, tayo a dit :

Bonsoir à tous, 

je voudrais par ce poste déjà félicite tous ceux qui ont pu soumettre leur dossier de DCSQ en ligne ce jour! et souhaiter  courage à ceux qui n'ont pas pu!

 

Ce post c'est pour recenser ceux qui ont pu soumettre et aussi pour le suivie et le partage d'information pour la suite de nos dossiers pour cette phase qui est une avant première dans le processus de traitement des dossier par MIDi.

- Qu'est-ce qui  change par rapport à l’ancien système!

- Comment trouvez vous système de traitement .

- Les délais dans les étapes! 

 

Et que pensez-vous de cette "modernisation "  en cours au sein de MIDI

on peut se partage nos expériences via ce post!  

 

 

Ce que l'on sait (mais pas grâce au MIDI):

- À septembre 2017 : 2000 dossiers sont en cours d'étude ( Europe de l'ouest - Europe de l'Est - Amérique). 

 

Je vous donne 2 liens:

 

Nouveau formulaire pour compléter vos statistiques (ancien fichier de stats :10_wink: Créé par @Slash32324 )

Les stats par pays! (merci @Nikos)

 

 

Bonsoir excusez moi je viens de recevoir ce ci

recours au services sociaux MDi

ques ce que cela veux dire aider moi please

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, pemile03 a dit :

Mes amis

Je vous conseillerais de changer de plan comme moi même qui décide de repasser le test et de poursuivre sur Arima ou d’autres plateformes. Personne n’a jamais défendu les intérêts des autres sans qu’il n’y ait quelques choses de valeureuses à défendre. Donc cessez de penser qu’un Superman va venir dire quelques choses pour nous.


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

 

giphky.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai quelques questions précises à poser.

 

1 : un citoyen québécois marié et parent peut il parrainer un frère majeur?

2 : quel est le service d'évaluation comparative de diplôme le plus efficace et rapide?

3 : lequel des services d'évaluation comparative ne demande pas un envoi direct de dossiers par ton établissement?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Phoenix25600 a dit :

Il ne va ps nous faire de cadeau. Il faut déposer un dossier et si ta les points tu es invité ! 

 

Bon courage.. 

 

Moi je peux plus rien faire, je suis trop vieux... 

Ainsi que moi j'ai 41 ans et je ne veux plus tout recommencer.j'en ai marre 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, pampamboom a dit :

Okay j'attends de voir ça traité avant début 2020 pour croire. 

De toutes façons, ceci aurait dû être pour TOUS les candidats MPQ. Ils auraient dû être TOUS prioritaires. Mais non. C'est le cas juste pour ceux qui sont au Québec déjà et comme par hasard, se trouvent pour la plupart venir de l'Europe. JDCJDR

C'est pas logique cette close devrait servirent uniquement au gens qui on soumis depuis le Québec. Pas pour ceux qui on soumis depuis la France ou autres puis en rejoint le caquifa avec d'autre procédure. Pour les africain la justice est que même le peq ne devra pas tardé a rejoindre la d.i et arrima. Les caqnews ne font que commencé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ainsi que moi j'ai 41 ans et je ne veux plus tout recommencer.j'en ai marre 
Même à 41 ans vous pouvez glaner quelques points au critère âge et aussi reprendre les tests de langue. Mais le hic, c'est que personne n'a le moral. Si tu es au Canada (vu que ce sont eux les privilégiés) ça peut passer parce les invitations viendront au plus grand tard le 16 janvier 2020. Donc eux ils sont fixés sur ce qu'il en est. Je me demande pour celui qui n'est pas au Canada ça viendra quand l'invention ? 2020, 2021, 22...? Est ce qu'on sera prioritaire sur les 110 mille déjà inscrits sur arrima. C'est énigmatique. Seul celui qui a le moral en acier ou en béton, celui qui adore les cauchemars peut tenter encore le coup mais prière au cardiaque de s'abstenir. Quelqu'un disait la fois dernière que "la deuxième fois est toujours la bonne". Je n'en sais rien moi...Puisse Dieu nous aider.

Envoyé de mon M5 Plus en utilisant application mobile Immigrer.com

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Sandev said:

Même à 41 ans vous pouvez glaner quelques points au critère âge et aussi reprendre les tests de langue. Mais le hic, c'est que personne n'a le moral. Si tu es au Canada (vu que ce sont eux les privilégiés) ça peut passer parce les invitations viendront au plus grand tard le 16 janvier 2020. Donc eux ils sont fixés sur ce qu'il en est. Je me demande pour celui qui n'est pas au Canada ça viendra quand l'invention ? 2020, 2021, 22...? Est ce qu'on sera prioritaire sur les 110 mille déjà inscrits sur arrima. C'est énigmatique. Seul celui qui a le moral en acier ou en béton, celui qui adore les cauchemars peut tenter encore le coup mais prière au cardiaque de s'abstenir. Quelqu'un disait la fois dernière que "la deuxième fois est toujours la bonne". Je n'en sais rien moi...Puisse Dieu nous aider.

Envoyé de mon M5 Plus en utilisant application mobile Immigrer.com
 

Einstein a dit, la personne bête est celle qui fait les mêmes actes en espérant des résultats différents

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Sandev a dit :

Même à 41 ans vous pouvez glaner quelques points au critère âge et aussi reprendre les tests de langue. Mais le hic, c'est que personne n'a le moral. Si tu es au Canada (vu que ce sont eux les privilégiés) ça peut passer parce les invitations viendront au plus grand tard le 16 janvier 2020. Donc eux ils sont fixés sur ce qu'il en est. Je me demande pour celui qui n'est pas au Canada ça viendra quand l'invention ? 2020, 2021, 22...? Est ce qu'on sera prioritaire sur les 110 mille déjà inscrits sur arrima. C'est énigmatique. Seul celui qui a le moral en acier ou en béton, celui qui adore les cauchemars peut tenter encore le coup mais prière au cardiaque de s'abstenir. Quelqu'un disait la fois dernière que "la deuxième fois est toujours la bonne". Je n'en sais rien moi...Puisse Dieu nous aider.

Envoyé de mon M5 Plus en utilisant application mobile Immigrer.comma

 Ma première fois c'était en 2015 .deuxième fois en juin 2016 .pour moi le compte est bon je ne suis plus par rapport .

Share this post


Link to post
Share on other sites

  
COMMUNIQUÉ DE PRESSE – 20 JUIN 2019
ADOPTION DE LA LOI 9 EN MATIÈRE D’IMMIGRATION
Le 16 juin dernier, l’Assemblée nationale du Québec adoptait, sous bâillon, le projet de loi 9 (PL9) modifiant la Loi sur l’immigration au Québec, entrainant par le fait même la destruction d’environ 12 000 demandes de Certificat de sélection du Québec (CSQ) touchant environ 30 000 enfants, femmes et hommes qui rêvaient de venir s’installer au Québec et de contribuer au développement de notre province. Le 16 juin dernier, l’une des lois certainement les plus injustes et inhumaines de l’histoire récente du Québec était adoptée alors que des candidats à l’immigration, ayant investi des milliers de dollars et attendu pendant des années une réponse quant à leur dossier, voyaient leurs projets s’envoler en fumée. Le 16 juin dernier, le Québec, en pleine pénurie de main-d’œuvre, se permettait l’impardonnable et ternissait grandement et pour longtemps sa réputation à l’international. 
L’Association québécoise des avocats et avocates en droit de l’immigration (AQAADI) s’est activement opposée au PL9. Le 25 février 2019, l’AQAADI obtenait gain de cause en Cour supérieure contre le Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) et l’honorable juge Bachand ordonnait au MIDI de reprendre l’étude des dossiers jusqu’à l’adoption du PL9. Dans sa décision, l’honorable juge Bachand expliquait que le Ministre n’avait pas le pouvoir de cesser d’étudier ces dossiers tant et aussi longtemps que le PL9 ne serait pas adopté. Il appartenait donc à l’Assemblée nationale, soit aux députés, et non au pouvoir exécutif de légiférer et le Ministre ne pouvait alors pas mettre en œuvre une loi qui n’était pas encore adoptée. En date du 31 mai 2019, plus de 2 000 dossiers avaient été traités suivant l’injonction obtenue par l’AQAADI et quelques centaines de personnes avaient reçu un CSQ qu’elles n’auraient pas eu autrement. L’AQAADI est extrêmement fière de cette réussite. Au début de ces contestations, nous avions affirmé que nous aurions le sentiment du devoir accompli si ne serait-ce qu’une seule famille était sauvée, et, bien que cette victoire porte un gout amer, nous devons prendre le temps de reconnaitre les gains réalisés. 
Le 26 février dernier, l’AQAADI présentait son mémoire à l’Assemblée nationale dans le cadre des consultations publiques sur le PL9. Dans notre mémoire, nous avons soulevé de graves problèmes notamment quant à la légalité et à la constitutionnalité de l’imposition de conditions au maintien de la résidence permanente et quant à l’imposition de conditions à l’embauche d’un résident permanent. Nous maintenons et réitérons à ce jour l’ensemble de ces arguments et l’AQAADI n’hésitera pas à saisir les tribunaux advenant la mise en œuvre des articles 8, 9 et 10 du PL9. Les prochains mois nous permettront d’en connaitre davantage sur la position du Gouvernement et nous vous confirmons que nous suivrons la situation de près.
Toujours le 26 février dernier, l’AQAADI soumettait également de nombreuses recommandations eu égard à l’article 20 du PL9 visant l’annulation des 18 000 dossiers. L’AQAADI mettait de l’avant l’abrogation de l’article 20 ou encore une modification de ce dernier afin de préserver les dossiers de personnes se trouvant ou ayant déposé leur demande au Québec, les dossiers en format papier, les dossiers MPQ, etc. Plusieurs autres amendements étaient mis de l’avant afin d’éviter la destruction de ces dossiers. Cela étant, bien que l’AQAADI ait activement, sur plusieurs tribunes et à plusieurs reprises, critiqué le manque d’humanisme et les effets terribles d’une telle décision, jamais nous n’avons soutenu que cette mesure serait illégale ou violerait la Charte canadienne des droits et libertés ou la Charte québécoise des droits et libertés de la personne. Aussi tragique et dramatique l’article 20 puisse-t-il avoir été, il appartient fondamentalement à l’Assemblée nationale du Québec d’édicter nos lois et cela signifie essentiellement que l’article 20 à lui seul, dans sa forme adoptée, n’est pas inconstitutionnel. 
Le 16 juin dernier, à quelques minutes de l’adoption du PL9, suivant d’importantes pressions populaires, tant de par les différents médias et groupes d’opposition que par la société civile, l’article 20 était amendé pour finalement sauver environ 3 700 demandes de CSQ de personnes ayant appliqué à partir du Québec ou se trouvant actuellement au Québec. Dans un geste inespéré, c’est près de 10 000 personnes qui étaient retirées de la portée destructrice de l’article 20. Finalement, en additionnant l’injonction et les pressions exercées par l’AQAADI, ce sont les rêves d’environ 14 000 personnes qui auront été préservés. Une fois de plus, malgré notre déception, il convient de réaliser que pour un Gouvernement qui voulait se départir rapidement de 18 000 dossiers, nous aurons rendu cette tâche on ne peut plus ardue. 
Suivant l’adoption de l’article 20 modifié, l’AQAADI a sollicité différents experts constitutionnalistes et différents avocats afin d’évaluer d’éventuels recours pour contester l’annulation des demandes. Malheureusement, de l’avis du Conseil d’administration de l’AQAADI, un tel recours devant les tribunaux n’aurait pas de chance raisonnable de succès, et ce, sans vouloir causer de préjudice aux avis contraires. Tel qu’expliqué, aussi inhumain, injuste et tragique l’article 20 soit-il, cela ne le rend pas illégal et nos moyens d’action sont donc, à notre avis, plus que limités. Il s’agit là de la position officielle de l’AQAADI depuis février 2019 et bien que nous soyons conscients et prenions pleinement acte de la déception de milliers de familles, il nous appartient également d’être réalistes et de ne pas faire miroiter de faux espoirs.
Nous avons reçu beaucoup de messages quant à un éventuel recours collectif en dommages-intérêts pour que les frais engendrés – et non remboursés – par ces demandes annulées et que le temps perdu par ces personnes soient compensés. Or, l’AQAADI doit souligner que l’article 20 du PL9 interdit directement ce type de recours, ce qui rendra irrecevable ces contestations à moins qu’une violation constitutionnelle puisse être démontrée, ce que nous n’entrevoyons pas. Nous soumettons que cette interdiction constitue une admission pure et simple du fait que le Québec aurait autrement engendré sa responsabilité civile et qu’il aurait pu être condamné au paiement de plusieurs dizaines de milliers de dollars en dommages. L’article 20, en plus d’être inhumain, est donc venu limiter toute chance d’action visant à obtenir compensation, ce qui confirme une fois de plus son caractère injuste. 
La destruction de ces demandes d’immigration marquera le Québec et entachera sa réputation très longtemps. Nous soulignons que ce geste est encore plus offensant que celui du gouvernement fédéral qui avait supprimé des centaines de milliers de demandes en 2012, puisque les demandes éliminées par ce gouvernement s'étaient accumulées pendant que ce dernier n'avait pas le pouvoir de contrôler la réception des demandes, ce qui n’est pas le cas pour le gouvernement du Québec. Au contraire, la grande majorité des dossiers supprimés par le PL9 étaient reçus à l'intérieur de quotas serrés et établis dans la planification annuelle du gouvernement du Québec, adoptée par l'Assemblée nationale. Devant cette réalité, la décision du gouvernement du Québec apparaît encore plus insensée. 
Nous ne sommes ni heureux, ni fiers de constater le sort que l’on réserve aux promesses faites à nos candidats à l’immigration et c’est à ces derniers que nous voulons adresser ces derniers mots. D’abord, merci pour votre soutien, vos messages et vos encouragements ces derniers mois, car le travail accompli n’aurait pu l’être sans votre apport. Finalement, puisque ceux qui auraient dû le faire ne l’ont pas fait, il nous apparait important de nous excuser au nom de tous les Québécois et de toutes les Québécoises pour ce que vous avez vécu, même si cela s’avère être inexcusable. Le Québec est une province ouverte, accueillante et généreuse et nous espérons de tout cœur pouvoir vous y accueillir un jour. 
Sincèrement,
Me Guillaume Cliche-Rivard
Président de l’Association québécoise des avocats et avocates en droit de l’immigration
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Héhé, prévisible ca ... ils baissent leur pantalon eux aussi.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour. Mon avis personnel est le suivant.
Le Québec à le droit de faire ce qu'il veut de nos dossier c'est sa décision et c'est son choix. Donald Trump à avait décidé de revoir de manière unilatérale les accords commerciaux avec certains pays qui bronché ? Pesonne.
Je veux dire quelque soit la performance et le génie des avocats ils ne pourront pas obtenir la reprise du traitement de nos dossiers.
Mais en revanche ils pourront obtenir des domages et intérêts en plus des frais de traitement. Misons plus tôt la dessus. Lorsque l'Etat décide de détruire votre maison pour utilité publique (pour faire passer une route par exemple), il ne vous construit pas une nouvelle maison mais il vous dédommage afin que vous alliez vous installer ailleurs.
Excusez moi mais c'est mon point de vue personnel. Moi je me suis déjà inscrit sur ARRIMA et dès que je passe le TEF Canada qui est valide pour le Québec et Entrée Express alors je vais également soumettre un dossier au Fédéral afin de multiplier mes chances.
Je suis vraiment désolé pour ceux qui n'ont plus l'âge car c'est vraiment dommage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Gouzoul a dit :

Héhé, prévisible ca ... ils baissent leur pantalon eux aussi.

 

"Le Québec est une province ouverte, accueillante et généreuse" quelle mensonge !!! j'ai envie de vomir 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By Amdouni Mohamed
      Bonjour mes frères et soeurs, J'espère que vous pourrez m'aider ici,
      J'ai eu mon CSQ et j'ai deposee mon dossier fédéral il y a 6 mois, maintenant je vais me marier dans un mois, je vais aussi me demander une copy de mon fiche FEVAL pour connaître mon score, ma question est la suivante: est-ce que je dois déclarer ma femme comme non-accompagnatrice et faire le parrainnage apres (risque d'attendre beaucoup pour le parrainage, risque de refuser le parrainage ???) ou la déclarer comme accompagnatrice et j'entame une reevaluation du CSQ (si on a un bon score) ??? J'ai peur de renvoyer ma CSQ et prendre le risque que MIDI change ses règles comme d'habitude,

      J'espère que vous pourrez m'aider à prendre la décision. Que feriez-vous si vous étiez à ma place?
    • By csqdf2018
      xxxxxxxxxxxxx
    • By MattMatt
      Bonjour,
      nous avons quelques questions et nous serons très reconnaissant si vous pouvez nous aider à nous éclaircir sur ceux-ci.
       
      1- Dans le document A-0520-BF en ce qui concerne la demande de sélection permanente (provincial)
      à la question numéro 3, il demande les renseignements sur l'identité des membres de la famille de la personne parrainée principale (donc moi)
      Alors ma question est la suivante; dois-je inscrire ma femme (mon parrain) sachant qu'elle est déjà canadienne, ou bien dois-je laisser un S.O 
      (sachant que nous avons pas d'enfants et que je suis le seul à l'accompagner) 
       
      2- Ensuite, dans le document A-0546-GF en ce qui concerne le formulaire d'engagement que ma femme (mon parrain) doit remplir, 
      à la question 1.2 il demande l'adresse du domicile de ma femme, 
      précisant qu'elle doit joindre une preuve de son adresse au Québec ainsi que remplir le formulaire A-0539-F si elle réside à l'extérieur du Québec.
      Donc ma question est la suivante; es-ce qu'elle doit inscrire son adresse du Québec ou celle de l'étrangé ? 
      (En précisant qu'elle et venu me joindre pour faire notre demande de parrainage depuis l'étrangé, donc elle à deux adresses et il ne précise pas laquelle inscrire, 
      car il est juste inscrit adresse du domicile.)

      3- Par la suite, il demande la date d'obtention de la R.P ainsi que celle de la citoyenneté canadienne de ma femme, 
      par conséquent, elle est canadienne de naissance, doit-elle inscrire sa date de naissance pour la citoyenneté canadienne, puis logiquement S.O pour la R.P ?

      4- Pour la question 2 en ce qui concerne les renseignements sur le conjoint (donc moi), il me demande mon numéro d'assurance sociale, 
      ainsi que ma date d'obtention de la R.P ainsi que de la citoyenneté canadienne, par conséquent, nous faisons notre demande à l'extérieur du pays donc, je n'ai aucun des ses 3 renseignements. 
      Dois-je inscrire S.O pour chacun de ceux-ci ? ( sachant que je suis le parrainé)

      5- Pour la question 2.1, "est-ce que votre époux ou épouse, ou votre conjoint(te) de fait CONSIGNE l'engagement avec vous" 
      puisque je suis l'époux (le parrainée) dois-je inscrire oui ou non ?

      6- La question numéro 5, lorsqu'il demande à ma femme si elle est domicilié au Québec, 
      doit-on inscrire oui sachant qu'elle à une adresse là-bas même si pour le moment elle est à l'extérieur du pays ? 
      (Elle à donc 2 adresses puisqu'elle est hors le Québec et ce, depuis un peu plus de 6 mois)
       
       
      Nous vous remercions d'avance !

       
    • By Nakwenda
      Bonjour à toute la communauté du forum,
       
      Je viens à vous car j'ai plusieurs questions quant à mon cheminement et autres. Je suis Français, diplômé en 2018 d'un baccalauréat en informatique de l'Université de Montréal et je poursuis actuellement des études en maîtrise à l'ÉTS.

      1) Beaucoup d'étudiants étrangers de l'ÉTS m'ont dit que j'aurais dû faire ma résidence permanente depuis longtemps (avec mon bac québécois). Or, je lis sur ce lien que pour la demande de CSQ, il ne faut pas entreprendre de nouvelles études pour demander un CSQ. Comme l'été dernier, j'ai entrepris de nouvelles études en maîtrise (que je vais terminer fin 2019), j'ai demandé un CAQ et un nouveau permis d'étude, valide tout deux jusqu'au 31 août 2020 (date limite donnée par mon université, mais je vais finir plus vite ma maîtrise) et fait le choix de ne pas demander de CSQ. Pour autant, comme j'ai déjà un diplôme de baccalauréat québécois, et que tous mes papiers pour étudier sont valides jusqu'en août 2020, pensez-vous que je puisse entamer mes démarches pour obtenir le CSQ via le PEQ-Diplômé du Québec sans que cela invalide mon CAQ actuel pour ma maîtrise ?

      2) Je suis détenteur d'un passeport valide jusqu'en mai 2022. Je n'ai pas envie qu'au moment où je demande un permis de travail post-diplôme ou une résidence permanente, tous mes documents expirent en 2022. Donc je pense renouveler mon passeport de manière préventive. Est-ce que si je renouvelle mon passeport aujourd'hui, mon CAQ et permis d'études ne seront plus valides jusqu'en 2020 et je devrais entamer de nouveau des démarches de prorogation de mon PE et de mon CAQ avec mon nouveau passeport ? Ou pourrais-je conserver mon permis d'étude/CAQ actuel avec mon ancien passeport ?

      3) Étant étudiant français, j'ai une carte de RAMQ grâce à l'accord France-Québec.Tout étudiant est bénéficie du régime publique d'assurance médicaments jusqu'à 26 ans. À partir de cet âge, on est désinscrit automatiquement de ce régime publique. Suis-je tenu, en tant qu'étudiant étranger français de plus de 26 ans et plus, de devoir m'inscrire à une assurance médicament privée ?

      Je vous remercie de vos réponses.
    • By JVJEAN
      Salut tout le monde,
       
      Je suis en Australie depuis plusieurs années maintenant, et bien que l'envie de rentrer en France soit encore loin, j'aimerais tenter ma chance au Canada.
      J'ai donc vu plusieurs agents d'immigration à Sydney, et m'ont tous proposés le QSWP (programme des trvailleurs qualifiés).
       
      Le truc, c'est que ici en Australie, j'ai eu souvent affaire à des agents souvent moyens (pour ne pas dire mediocre), proposqnt un service souvent honnereux et à la chaîne.
      Le dernier sur Sydney m'a proposé ses services pour $3,850 AU (AUD =CAD plus ou moins) auquel s'ajouterait environ $1,040 CA et $799 CA a payer au Canada (je prend pas en compte la visite medicale etc.).
       
      Bien que je ne veuille pas porter la polémique sur les services d'immigrations, j'aimerais avoir vos experiences et/ou conseils.
       
      - Qu'elle est la légitimité de l'agent ? Dans mon cas, ils me proposent de prendre en charge mon application de facto, et d avoir un droit de regard sur les documents à fournir.
      - Permettent ils une prise en considerations de nos dossiers de manières accelérés auprès de l'immigration canadienne?
      - Est ce que certains d'entre vous ont fait leur applications eux memes en dehors du Canada?
      - Puis je lancer une appli QSWP et appliquer à un PVT en meme temps?
       
      Par avance, merci
    • By La_boussole_des_vents
      Bonjour à tous, 
      Etant donné que les condition changent tout me temps je permets de vous demander ce qu'il en est pour quelqu'un qui vient obtenir son CSQ pour le programme PEQ, qui a fait sa demande de RP depuis la semaine dernière et qui souhaite faire une prorogation de son permis de travail ouvert. Je viens de voir qu'il m'est possible d'avoir un permis de travail si entreprise fait une demande offre emplois. Mon problème c'est que mon entreprise refuse de fournir son état financier. La validation offre emploi peut être refusé? Car si elle est refusé il m est impossible de prolonger mon PT... dans ce cas comment rester au Québec légalement !? 
       
      Merci d'avance pour vos réponses. 
    • By dihzih
      Salut tout le monde 
      J ai crée ce sujet à fin de partager des nouvelles avec ceux qui ont deposé leur dossier de parrainage d' ENFANT en novembre ou decembre 2018 
       
      J ai deposé le 03 decembre aucune nouvelle à ce moment 
    • By manontombi
      Bonjour,
       
      Nous sommes un couple (non mariés mais conjoints de fait au Québec). Nous sommes revenus en France après 5 ans au Canada. Nous avons quitté le Québec en juin 2017 et avons eu notre premier enfant en France. Il est maintenant temps de retourner à Montréal. 
      Cependant nous avons un doute concernant la demande de modification de notre CSQ :
      - Nous avons tout les deux notre propre CSQ = faut-il choisir qui prend l'enfant à sa charge ? L'enfant sera-t-il rattaché qu'à un des deux parents ?
      - Le conjoint commence son travail à Montréal le 11 mars 2019 = le délais est-il bon si on envoie la demande le 16 janvier 2019 ?
      - Nous passons la frontière tout les 3, même si nous avons des csq séparés et un enfant sur un des deux cela posera-t-il problème ?
       
      Formulaire contrat d'autonomie financière = faut-il par contre se déclarer conjoint de fait ?
      Le but étant de rattacher notre fils sur mon conjoint qui lui a déjà un emploi et un revenu annuel à déclarer.
       
      Nous avons également nos deux permis de travail encore bons. 
       
      Merci de votre aide !!
       
      Manon
    • By mfranchi
      Je voudrais savoir si sans RP et en attente de CSQ (dossier ouvert depuis Juillet 2017), je peux faire une demande de CAQ sans annuler ma demande de CSQ en cours. Ceci afin de pouvoir rester plus longtemps à la fin de mon visa ?
    • By CARSB
      Bonjour,
       
      Je voudrais savoir si c'est possible de demander la résidence permanante avec un DEP de 900h sachant que le minimum est 1800h, car c'est possible de faire un poste-diplome à l'issue de la formation de 900h, donc je me demande si serai en mesure de demander la résidence permanante ? ou je dois trouver un travail ?
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines