Jump to content

RP, autisme et regroupement familial


Recommended Posts

Bonjour à toutes et tous,

Voici ce qui m'amène sur ce chouette forum, j'aimerais vous demander conseil car je ne trouve que très peu d'information par rapport à cela.

Nous souhaitons déménager à Montréal dans les années à venir, c'est une véritable évidence pour nous, passionnés par le Canada depuis des années maintenant (nous y sommes déjà allés et avons des amis là-bas à Montréal et Toronto)

Mais voila... tout aurait été simple si notre enfant de 4 ans n'était pas déclaré handicapé (autisme léger à modéré, en classe avec éducatrice spécialisée, parle et s'adapte bien au monde qui l’entoure).

Nous souhaiterions demandé la résidence permanente directement, nous ne sommes plus à des âges (38 et 33) où on y va juste pour "tenter", on y va pour s'installer définitivement.

Sauf que l'autisme est malheureusement (pour l'avoir vu sur certains sites) éliminatoire à la RP.

Nous ne souhaitons pas nous lancer dans une procédure coûteuse si déjà nous avons de forts risques d'être éliminés directs, nous serions aussi très déçus après plusieurs années d'attente et d'espoir.

Nous sommes mariés depuis des années et mon conjoint, bilingue, a un métier recherché au Canada qui sera très bien rémunéré. J'exerce aussi un métier recherché.

 

Ma question est la suivante :

Est-ce que si mon conjoint obtient la RP et qu'il a en plus un emploi permanent à Montréal, est-il possible de venir ensuite (mon enfant et moi) par la procédure du regroupement familial sans que l'autisme de notre enfant pose problème ?

Un examen médical est-il aussi demandé aux personnes parrainées ?

 

Sur les formulaires de regroupement familial que j'ai pu trouvé sur internet, je n'ai pas trouvé de case à cocher parlant de la santé de l'enfant.

 

Nous sommes prêts à attendre séparément mon conjoint et moi même (l'un à Montréal et l'autre à Toulouse avec notre enfant) tant que cela ne dure pas plusieurs années, mais nous ne connaissons pas le délai non plus d'un regroupement familial...

 

Merci à toutes et tous de votre aide si jamais vous pouvez nous aider et nous orienter 🙂

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

À ce que je sache les personnes parrainées dans le cadre d'un regroupement familial doivent passer un examen médical.

 

Par contre êtes-vous bien certaine que l'autisme soit automatiquement un motif de rejet ?

Link to comment
Share on other sites

Merci pour votre réponse 🙂

J'aimerais pouvoir vous dire que je n'en suis pas certaine, c'est juste que sur tous les sites internet sur lesquels j'ai pu avoir des infos, l'autisme infantile est un motif de refus presque systématique 😞

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 3 minutes, Sofiely31 a dit :

Merci pour votre réponse 🙂

J'aimerais pouvoir vous dire que je n'en suis pas certaine, c'est juste que sur tous les sites internet sur lesquels j'ai pu avoir des infos, l'autisme infantile est un motif de refus presque systématique 😞

 

Il y a la notion de "fardeau excessif" qui est prise en compte, et donc je suppose qu'il y a une question de degrés.  Vous pourriez peut-être vous informer auprès d'un des médecins agréés par Immigration Canada ? 

Link to comment
Share on other sites

ah ! je ne savais pas que cela pouvait être possible de s'informer auprès d'un des médecin agréés, j'imaginais qu'il ne fallait pas qu'ils aient justement de contact avec les demandeurs pour ne pas être influencé dans leur analyse 🙂

Merci beaucoup pour cette info

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
à l’instant, Sofiely31 a dit :

ah ! je ne savais pas que cela pouvait être possible de s'informer auprès d'un des médecin agréés, j'imaginais qu'il ne fallait pas qu'ils aient justement de contact avec les demandeurs pour ne pas être influencé dans leur analyse 🙂

Merci beaucoup pour cette info

Honnêtement je ne sais pas s'il y a des règles à ce sujet, mais c'est la première idée qui me vient à l'esprit et je me dis que vous pourriez tenter le coup.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Le trouble du spectre de l'autisme ne devrait pas, selon moi, être automatiquement éliminatoire. J'ai eu des élèves autistes qui étaient très fonctionnels à l'école et pour qui les défis se situaient surtout dans les interactions sociales. Plusieurs de nos inventeurs et créateurs ont ou avaient un TSA  Évidemment pour certains d'entre eux (décédés il y a longtemps), il n'y a pas eu de diagnostique fait de leur vivant, mais après analyse des traits dominants qu'ils avaient, on peut clairement croire qu'ils étaient autistes-asperger. Parmi ceux-ci, plusieurs ont fait évoluer la science, comme Marie Curie, Isaac Newton, Albert Einstein, Alexander Graham Bell, Thomas Edison, Henry Ford ou, plus récemment, Bill Gates, Mark Zuckerberg, Steve Jobs. Dans le domaine des arts, ils sont aussi nombreux. Bref, ce que je veux dire, c'est que c'est davantage le niveau d'autonomie de la personne qui pourrait déterminer si c'est éliminatoire. Si votre enfant nécessite des soins, de l'accompagnement régulier, ce sera plus délicat. Si l'accompagnement est occasionnel et qu'il est apte à fonctionner en société sans avoir besoin de beaucoup d'aide, ça sera moins difficile. 

 

Ce n'est pas trop étonnant qu'on parle maintenant de spectre de l'autisme, puisqu'il y a une très grande neurodiversité et que ça doit donc être du cas par cas. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Je comprends tout à fait votre point.

 

La notion est nulle part précisée, à part trouver des gens dans votre situation et le résultat...

Je serai à votre place je commence par : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/organisation/publications-guides/fardeau-excessif.html#:~:text=[Se dit] de toute charge,canadiens ou aux résidents permanents.

Je continue à chercher plus loin et comprendre au mieux la chose.

 

Suite à ça, je vais contacter l'IRCC par téléphone et webformulaire en résumant au mieux toutes mes recherches, pour avoir la meilleure réponse possible...

Attention par téléphone, les réponses sont limités et demandez la copie sur votre courriel.

Par webformulaire, en ce moment c'est environ 2 mois d'attente pour une demande légitime.

Ecrire à Sydney ou adresse postale je l'aurai fait.

Pour appeler le Ministère, utilisez une application gratuit textnow voir fongo.

 

Pour le reste, le parrainage de mémoire c'est 3 ans à assumer le parrainé, si après il devient un fardeau...

Rien n'est coulé de le béton je pense mais attention l'immigration n'est pas si simple, la vérité d'un jour n'est pas celle du lendemain et surtout c'est un jeu avec des règles qui changent, il faut être proactif à fond.

 

Pour votre demande, un autisme léger, peut-être si vous vous engagez à assumer certaines dépenses, pendant un certain moment, pourquoi pas 3 années et ici il y aura quoi qu'il arrive des services inclus, par exemple à l'école publique...

 

En allant plus loin sur le site "justice" : https://laws-lois.justice.gc.ca/fra/reglements/DORS-2002-227/section-1.html

 

Contacter les médecins (celui de Nimes était particulièrement gentil) est une idée pour mettre de l'eau à votre moulin mais ce n'est pas eux qui prennent les décisions, à mon époque, tout partait à Londres qui est dans sa bulle absolue (pour le médical) puis après la suite du dossier à Sydney ou ailleurs...

J'écris en coup de vent, bonne chance.

 

il y a 23 minutes, Azarielle a dit :

Le trouble du spectre de l'autisme ne devrait pas, selon moi, être automatiquement éliminatoire. J'ai eu des élèves autistes qui étaient très fonctionnels à l'école et pour qui les défis se situaient surtout dans les interactions sociales. Plusieurs de nos inventeurs et créateurs ont ou avaient un TSA  Évidemment pour certains d'entre eux (décédés il y a longtemps), il n'y a pas eu de diagnostique fait de leur vivant, mais après analyse des traits dominants qu'ils avaient, on peut clairement croire qu'ils étaient autistes-asperger. Parmi ceux-ci, plusieurs ont fait évoluer la science, comme Marie Curie, Isaac Newton, Albert Einstein, Alexander Graham Bell, Thomas Edison, Henry Ford ou, plus récemment, Bill Gates, Mark Zuckerberg, Steve Jobs. Dans le domaine des arts, ils sont aussi nombreux. Bref, ce que je veux dire, c'est que c'est davantage le niveau d'autonomie de la personne qui pourrait déterminer si c'est éliminatoire. Si votre enfant nécessite des soins, de l'accompagnement régulier, ce sera plus délicat. Si l'accompagnement est occasionnel et qu'il est apte à fonctionner en société sans avoir besoin de beaucoup d'aide, ça sera moins difficile. 

 

Ce n'est pas trop étonnant qu'on parle maintenant de spectre de l'autisme, puisqu'il y a une très grande neurodiversité et que ça doit donc être du cas par cas. 

Je suis tellement d'accord et à notre époque on détecte tellement...

Link to comment
Share on other sites

Merci à tous 🙂

On va se renseigner et on verra... On espère aussi que d'ici 4 à 5 ans, la procédure d'immigration aura peut-être aussi un peu évoluée 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Posted (edited)

Quand c'est un parrainage, ils ne refusent pas pour motif médical..  Le but d'un parrainage, c'est de réunir une famille. Si les parrainés font un examen médical, c'est surtout pour détecter une maladie contagieuse ou transmissible et traiter au besoin pour éviter propagation à l'arrivée ou à l'intérieur si c'est un parrainage interne. 

 

5.32 Examens médicaux Le demandeur principal et tous ses enfants à sa charge doivent se soumettre à une visite médicale. Un état de santé physique ou mentale entraînant un fardeau excessif n’emportera pas interdiction de territoire, car les époux ou conjoints de fait et leurs enfants à charge sont dispensés de l’exigence prévue au L38(1) (c). Pour obtenir d'autres précisions sur les examens médicaux, voir Examen médical aux fins de l’immigration (EMI).

https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/organisation/publications-guides/bulletins-guides-operationnels/resdience-permanente/categories-immigration-non-economique/categorie-familial-decisions/admissibilite.html

 

Après, il reste à savoir si pour une RP régulière, ça représente un fardeau excessif. À mon avis non mais faudrait une confirmation. 

 

Hors sujet mais petit article qui pourrait t'intéresser https://www.journaldequebec.com/2021/03/13/un-harvard-de-lautisme-sera-construit-au-quebec

 

 

Edited by Automne
Link to comment
Share on other sites

Merci vraiment beaucoup pour ces informations, elles sont précises et nous aident beaucoup 😊 

Je pense que nous présenterons une demande de résidence permanente et on espère que le docteur sera pas trop sévère avec notre enfant 🤞🏻 

Merci encore à tous 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, Sofiely31 a dit :

Merci vraiment beaucoup pour ces informations, elles sont précises et nous aident beaucoup 😊 

Je pense que nous présenterons une demande de résidence permanente et on espère que le docteur sera pas trop sévère avec notre enfant 🤞🏻 

Merci encore à tous 

Le Docteur n'est qu'une petit maillon de la chaine, il doit juste faire son travail. Si vous pouvez faire ça hors du Canada c'est bien mieux.

Par contre, l'immigration sous 4-5 ans, elle aura peut-être évoluée mais à la vue de la réalité, de la pagaille et surtout pour le Québec, vous devriez vous lancer à fond pour bien maitriser tout ça.

Je suis passé dans une situation "un peu comme la votre" évidemment la mienne n'est rien du tout en comparaison de votre petit et ses besoins, néanmoins ça se ressemble, comprenez vraiment comment ça marche, continuez à anticiper et être très bon, pas le choix.

L'immigration n'est pas un droit du tout, c'est un jeu avec des règles qu'il faut respecte et parfois il y a même de la triche de ceux qui font le jeu, alors quand on a moins de chance à la base que les autres, faut être deux fois meilleurs.

Je vous attends au Québec ou ailleurs, bonne chance :) 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonjour @Sofiely31, je suis particulièrement interessé par ton post. Si tu trouves des informations encore plus précises, prière partager afin que cela nous serve à tous. Merci 

Link to comment
Share on other sites

Merci @QCmonCA ! nous ne nous découragerons pas promis 😉

Mon conjoint regarde déjà pour essayer de demander une mutation interne avec son entreprise à Montréal, au pire, nous partirons pour le canada fédéral mais bon vu que je ne parle pas un mot d'anglais, Montréal serait mieux pour que j'exerce là-bas 🙂 on y croit 👍

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, Sofiely31 a dit :

Merci @QCmonCA ! nous ne nous découragerons pas promis 😉

Mon conjoint regarde déjà pour essayer de demander une mutation interne avec son entreprise à Montréal, au pire, nous partirons pour le canada fédéral mais bon vu que je ne parle pas un mot d'anglais, Montréal serait mieux pour que j'exerce là-bas 🙂 on y croit 👍

 

 

 

Je connais pas ton métier mais à Montréal, selon le métier, l'anglais est pas mal essentiel. 

Peut être en attendant, tu pourrais t'initier à l'anglais 

Link to comment
Share on other sites

Le 2021-03-22 à 22:22, Sofiely31 a dit :

Merci vraiment beaucoup pour ces informations, elles sont précises et nous aident beaucoup 😊 

Je pense que nous présenterons une demande de résidence permanente et on espère que le docteur sera pas trop sévère avec notre enfant 🤞🏻 

Merci encore à tous 

Bonjour, nous avons passé la visite médicale avec notre fils, et comme on disait dans les commentaires précédants, c'est le niveau d'autonomie surtout, c'est ce qui compte. et juste un petit conseil, essaie juste d'être honnête avec le médecin, en lui informant  que l'enfant est autiste. 

En fait, mise à part les étapes routines de la visite, le médecin devrait vous faire passer quelques examens supplémentaires pour évaluer l'autonomie de l'enfant. Il vous dira également par la suite s'il y aura d'autres analyses/ examens à faire avec un spécialiste.

  

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, vouny a dit :

Bonjour, nous avons passé la visite médicale avec notre fils, et comme on disait dans les commentaires précédants, c'est le niveau d'autonomie surtout, c'est ce qui compte. et juste un petit conseil, essaie juste d'être honnête avec le médecin, en lui informant  que l'enfant est autiste. 

En fait, mise à part les étapes routines de la visite, le médecin devrait vous faire passer quelques examens supplémentaires pour évaluer l'autonomie de l'enfant. Il vous dira également par la suite s'il y aura d'autres analyses/ examens à faire avec un spécialiste.

  

Il n'y a pas à essayer, il faut l'être.

Question de bon sens et pour un futur normal et serein.

Link to comment
Share on other sites

@QCmonCA et @vouny, merci beaucoup à vous ! ça nous aide et nous donne de l'espoir pour la suite.

Notre fils est assez autonome et on est d'avis d'être assez transparent avec le médecin qui nous verra.

@QCmonCA, mon mari est Ingénieur Architecte Informatique, pour ma part j'ai un diplôme en tant qu'assistante et je prépare un diplôme pour être conductrice travaux (je sais qu'il me faudra me renseigner pour exercer dans le BTP là-bas)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 52 minutes, Sofiely31 a dit :

@QCmonCA et @vouny, merci beaucoup à vous ! ça nous aide et nous donne de l'espoir pour la suite.

Notre fils est assez autonome et on est d'avis d'être assez transparent avec le médecin qui nous verra.

@QCmonCA, mon mari est Ingénieur Architecte Informatique, pour ma part j'ai un diplôme en tant qu'assistante et je prépare un diplôme pour être conductrice travaux (je sais qu'il me faudra me renseigner pour exercer dans le BTP là-bas)

Ce n'est pas une question d'avis que d'être transparent, c'est une obligation et être honnête est juste normal, surtout au Pays, vous allez avoir plusieurs procédures et si un jour ça se retourne contre Vous, vous risquez de perdre tout et devoir partir, imaginez si vous êtes enfin bien installés.

 

Pour votre Mari, son Job est une grosse porte ouverte. 

Pour la conductrice de travaux, regardez au Pays la réalité, les obligations, permis, stage ou autre à refaire etc...

 

Vous pouvez regarder du coté de Quebec Métiers d'Avenir.com les Français bénéficient d'avantages/facilités suite à des accords FR/QC.

 

Pour d'autres lectures rapides (ne vous arrêtez pas à ça ) et bonne chance :) 

 

&

https://www.immigrer.com/faq-immigrer-au-quebec-avec-un-enfant-autiste/

&

etc... 

 

 

 

 

 

Et pour finir bien plus loin + les détails : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/organisation/publications-guides/bulletins-guides-operationnels/exigences-normalisees/exigences-medicales/inadmissibilite-equite-procdurale/fardeau-excessif-services-sociaux-services-sante.html

 

Bonne chance, la bise au petit :)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement