Jump to content

Un chapitre de doctorat rédigé en anglais empêche une Française d'immigrer au Québec


Recommended Posts

Alexandre Duval

Émilie Dubois avait tout pour s'installer au Québec à long terme. Française d'origine, elle a créé sa propre entreprise après avoir fait un doctorat à l'Université Laval. Pourtant, le ministère de l'Immigration a refusé sa demande de Certificat de sélection du Québec parce qu'elle a rédigé un chapitre de sa thèse en anglais.

C'est comme une avalanche qui nous tombe sur la tête et on ne sait pas pourquoi. Ce sentiment, Émilie Dubois l'a ressenti au printemps dernier en ouvrant une lettre du ministère de l'Immigration datée du 26 avril 2019.

Cette missive lui expliquait que sa demande de sélection permanente était refusée. Aux yeux du ministère, la femme de 31 ans n'avait pas démontré qu'elle possédait le niveau de français requis pour obtenir un Certificat de sélection du Québec (CSQ) dans le cadre du Programme de l'expérience québécoise (PEQ).

Vous n'avez pas effectué votre programme d'études au Québec entièrement en français, incluant le mémoire ou la thèse, peut-on lire dans le document.

 

suite et source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1378665/immigration-quebec-francaise-refusee-chapitre-doctorat-anglais-universite-laval

Link to post
Share on other sites
  • Replies 182
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Le chapitre en question est une reprise d’une revue scientifique en anglais. Ça démontre le niveau d'intelligence du fonctionnaire qui a traité le dossier. Un ménage dans la fonction publique serait c

A la française, a la Québecquoise ou a l'anglaise ? 😌 Tu sais, je ne le prend pas mal quand mon osti de collègue Québecquois s'est moqué de moi la première fois qu'il m'a entendu commandé un wrap

Connaissez-vous l'expression québécoise "se faire passer un sapin"? C'est comme s'en faire passer une "p'tit vite" …. et finir par être le dindon de la farce.    Rien n'est tout blanc ou tout

Posted Images

  • Habitués

C'est complètement débile... j'espère que les pressions de Mme Dorion vont faire débloquer ce dossier d'une absurdité hallucinante !

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Le chapitre en question est une reprise d’une revue scientifique en anglais. Ça démontre le niveau d'intelligence du fonctionnaire qui a traité le dossier. Un ménage dans la fonction publique serait certainement nécessaire.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Le MIFI, what else... 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

C'est clairement admissible pour une révision administrative ... Et une volée de bois vert pour le ou la fonctionnaire incompétente. 

De plus, avant sa thèse, elle a probablement obtenus des diplômes français qu'elle a du fournir ... 

Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, Hei a dit :

En fait ce sont les fonctionnaires qui devraient passer ce fameux test de français. Je suis sûre qu’il y aurait un taux élevé d’échec mais chut faut pas le dire. Ça ferait mauvaise presse.

Le directeur de l'école de ma fille ne sait pas lire a la française Quincy sous Sénart. Je fu surpris car 3 minutes avant il insistait sur le niveau minimum requis de français, chose qu'il a apparemment perdu avec le temps (ou jamais acquise).

 

Pour en revenir au sujet c'est fort malheureux ce genre de situation, surtout que dans un mémoire ou thèse il est fortement recommandé d'écrire un résumé dans une langue étrangère du reste du document. 

 

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 8 minutes, Darkenshin972 a dit :

Le directeur de l'école de ma fille ne sait pas lire a la française Quincy sous Sénart. Je fu surpris car 3 minutes avant il insistait sur le niveau minimum requis de français, chose qu'il a apparemment perdu avec le temps (ou jamais acquise).

 

Je ne comprends pas le sens de ton intervention. Pourquoi un enseignant du Québec devrait 1) connaître l'existence d'une commune française du nom de Quincy-sous-Sénart et 2) connaitre la prononciation à la française du nom de cette commune?

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, kobico a dit :

 

Je ne comprends pas le sens de ton intervention. Pourquoi un enseignant du Québec devrait 1) connaître l'existence d'une commune française du nom de Quincy-sous-Sénart et 2) connaitre la prononciation à la française du nom de cette commune?

Qu'il ne connaisse pas la commune, logique. mais qu'il ne "sache" pas lire c'est différent 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Tu vois Laurent, pas une bonne idée de sortir ce genre de nouvelles très anecdotiques car ça fait sortir de leur trou  ( on le voit bien ici) tous ceux qui méprisent le Québec, son peuple, sa langue, son gouvernement. 

Enfin l’occasion de sortir leur fiel et

Ils s’en donnent à cœur joie 

 


 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 19 minutes, Darkenshin972 a dit :

Qu'il ne connaisse pas la commune, logique. mais qu'il ne "sache" pas lire c'est différent 

 

Là n'est pas la question. Je sais très bien lire et j'ai probablement, en mon for intérieur, utilisé la même prononciation que l'enseignant québécois que tu juges du haut de ta certitude de posséder l'unique et supérieure prononciation. J'appelle cela le snobisme de la langue.

 

Le français oral n'est pas normé comme le français écrit. Il y a plusieurs prononciations différentes selon les variantes et les accents et elles sont toutes aussi valables les unes que les autres. Le phénomène n'a rien à voir avec les habilités de lecture. Pour nommer la ville américaine Boston, je dis Boston et non pas Bostonne comme le font les Français et ce n'est pas plus mal.

Edited by kobico
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 11 minutes, jimmy a dit :

Tu vois Laurent, pas une bonne idée de sortir ce genre de nouvelles très anecdotiques car ça fait sortir de leur trou  ( on le voit bien ici) tous ceux qui méprisent le Québec, son peuple, sa langue, son gouvernement. 

Enfin l’occasion de sortir leur fiel et

Ils s’en donnent à cœur joie 

 

 

Je crois plutôt que c'est le commentaire gratuit de Hei ("En fait ce sont les fonctionnaires qui devraient passer ce fameux test de français. Je suis sûre qu’il y aurait un taux élevé d’échec mais chut faut pas le dire. Ça ferait mauvaise presse.") qui a alimenté Darkenshin972.

Mais bon, au final ça revient au même. 

Ben tannée moi itou. :angry:

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 26 minutes, Darkenshin972 a dit :

Qu'il ne connaisse pas la commune, logique. mais qu'il ne "sache" pas lire c'est différent 

 

Ca t'étonne encore ? Au Québec, ce n'est pas le français qui est d'usage. Mais le québecois. Le français est une langue étrangère.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 14 minutes, qwintine a dit :

 

Ca t'étonne encore ? Au Québec, ce n'est pas le français qui est d'usage. Mais le québecois. Le français est une langue étrangère.

 

Faudrait que tu m'expliques comment il se fait que j'ai appris la grammaire française avec Grevisse et la conjugaison des verbes avec Bescherelle, ici même au Québec…?

 

Edited by kobico
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

la loi du bon gros sens? 1 chapitre sur 5, elle a fait toutes ses études en français.. un moment donné y'a un zélé qui a pas pris son café ce matin là ? 

Elle a donné le document additionnel mais ça suffisait pas? 🤔

Elle pouvait juste traduire son chapitre et ça aurait été ok? 

Edited by Automne
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 32 minutes, kobico a dit :

 

Faudrait que tu m'expliques comment il se fait que j'ai appris la grammaire française avec Grevisse et la conjugaison des verbes avec Bescherelle, ici même au Québec…?

 

 

Autre temps, autres mœurs !

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 24 minutes, qwintine a dit :

 

Autre temps, autres mœurs !

 

 Peut-être bien que ce n'est plus le Précis de grammaire de Grevisse mais c'est toujours une grammaire française qui est en usage dans les écoles du Québec. Tout au plus, il y aura l'ajout d'une rubrique dans la section lexicale portant sur les particularités du français en usage au Québec. 

 

Edited by kobico
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a une heure, Automne a dit :

Elle a donné le document additionnel mais ça suffisait pas? 🤔

 

Elle a transmis ses résultats au test de français mais il semble que le ministère n'ait pas accusé réception de ceux-ci.

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 2 heures, jimmy a dit :

pas une bonne idée de sortir ce genre de nouvelles très anecdotiques

 

 

Exxxkiouze me ???? Et tu crois que pour la personne concernée c'est anecdotique ???  Et tu crois que comme Québécois on se rend service avec ce genre de décision débile ???

 

Même la BBC en parle : https://www.bbc.com/news/world-us-canada-50241254

Edited by bencoudonc
Link to post
Share on other sites
  • Guest locked and unlocked this topic

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines