Jump to content
Laurent

Un chapitre de doctorat rédigé en anglais empêche une Française d'immigrer au Québec

Recommended Posts

il y a 1 minute, kobico a dit :

 

En québécois familier, je dirais " Tu me niaises-tu?" :wacko:

 

C'est bien toi qui a écrit: 

"Le directeur de l'école de ma fille ne sait pas lire a la française Quincy sous Sénart. Je fu surpris car 3 minutes avant il insistait sur le niveau minimum requis de français, chose qu'il a apparemment perdu avec le temps (ou jamais acquise)."

et

"Qu'il ne connaisse pas la commune, logique. mais qu'il ne "sache" pas lire c'est différent."

et là, tu nous fais une ode sur l'acceptation de la différence et, au surplus,  tu as la suffisance d'aimer ton propre message!!!

Pffffff…… :girl_devil:

 

 

Toi qui es pointilleux sur les mots, As-tu remarqué les guillemets sur le mot sache ?

 

On s'entend, il sais lire un minimum

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Darkenshin972 a dit :

Toi qui es pointilleux sur les mots, As-tu remarqué les guillemets sur le mot sache ?

 

On s'entend, il sais lire un minimum

 

Visiblement, tu n'as rien compris. C'est dommage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, jimmy a dit :


Tu devrais t’énerver bien plus du mépris affiché par ceux qui profite de cette histoire pour nous ch**r dessus 

 

 

:innocent:

 

Lors de la réforme du PEQ, j'ai vu aux infos des immigrants ( incluant des Français ) pleurer comme des bébés  pour pouvoir rester au Québec parce qu'ils pensaient que le Québec offre un meilleure qualité de vie que dans leurs pays d'origine...

 

Cela parle plus fort que le discours trollesque de certains individus complexés...

 

Citation

 

J'ai une théorie la dessus : ils sont jaloux !

 

Le peuple Québécois est bien plus doux, relaxe, heureux, cool que les peuples européens qui sont plus stressés, agressifs et malheureux. 

Donc ils sont jaloux.

 

 

Certains Français donnent l'impression de jalouser la qualité de vie et la quiétude de la vie au Québec car en France, dans de nombreux quartiers dit "sensibles", par exemple, l'insécurité y est épouvantable... Dans le Var par exemple, des ambulanciers ont tellement peur d'être victime d'une agression qu'ils travaillent avec des gilets pare-balles ! 

 

Je n'ai jamais vu de telles choses au Québec !

 

 

 

Edited by resterzen

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2019-11-07 à 11:43, Hei a dit :

Le chapitre en question est une reprise d’une revue scientifique en anglais. Ça démontre le niveau d'intelligence du fonctionnaire qui a traité le dossier. Un ménage dans la fonction publique serait certainement nécessaire.

 

@Hei, pourquoi tu généralises à l'ensemble de la fonction publique à partir d'un cas particulier d'un fonctionnaire zélé ? 

 

Citation

En fait ce sont les fonctionnaires qui devraient passer ce fameux test de français. Je suis sûre qu’il y aurait un taux élevé d’échec mais chut faut pas le dire. Ça ferait mauvaise presse.

 

En fait tu n'en sais rien car tu ne connais pas la totalité des fonctionnaires québécois...donc c'est une autre de tes généralisations minables.

 

Hey, tu fais de très nombreux messages ultra-négatifs anti-Québec alors tu donnes l'impression d'être malheureuse  au Québec alors dans ton intérêt, tu devrais quitter le Québec et retourner en France.

 

Bon voyage de retour en France. Lorsqu'on est malheureux à un endroit, faut aller à un endroit où on sera heureux.

 

D'autres candidats à l'immigration au Québec prendront ta place.  Il n'y aucun problème. 

 

Tu vois, je n'aime pas voir des gens malheureux... 

 

Edited by resterzen

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Darkenshin972 a dit :

Le directeur de l'école de ma fille ne sait pas lire a la française Quincy sous Sénart.

 

 

@Darkenshin972, et de nombreux Français sont incapable de prononcer correctement la ville québécoise de Hull... qu'ils prononcent "uuullll'... 

 

Et les Québécois ne s'énervent pas pour ça.

 

Tu fais un caca nerveux pour des banalités.

 

Dommage.

 

Edited by resterzen

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, bencoudonc a dit :

Exxxkiouze me ???? Et tu crois que pour la personne concernée c'est anecdotique ???  Et tu crois que comme Québécois on se rend service avec ce genre de décision débile ???

 

Même la BBC en parle : https://www.bbc.com/news/world-us-canada-50241254

 

La BBC devrait se garder une petite gêne car le Royaume-Uni  est la risée de l'humanité avec le cafouillage effrayant du Brexit ! 

 

J'ai lu un article à l'effet qu'ils craignent une pénurie de médicaments en cas de Brexit sans accord. Ils craignent même une pénurie de papier de toilette en cas de Brexit sans accord ! Et plusieurs Britanniques sont favorables au Brexit même sans accord. Quand je dis que le Royaume-Uni est la risée de l'humanité....

 

Bref le zèle excessif d'un fonctionnaire québécois dans le cas en question n'est rien comparé au cafouillage épouvantable du Brexit !

 

Edited by resterzen

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, resterzen a dit :

 

@Hei, pourquoi tu généralise à l'ensemble de la fonction publique à partir d'un cas particulier d'un fonctionnaire zélé ? C'est une généralisation minable que tu fais.

 

 

 

En fait tu en sais rien car tu ne connais pas la totalité des fonctionnaires québécois...donc c'est une autre de tes généralisations minables.

 

Hey, tu fais de très nombreux messages ultra-négatifs anti-Québec alors  tu donnes l'impression d'être malheureuse  au Québec alors dans ton intérêt, tu devrais quitter le Québec et retourner en France.

 

Bon voyage de retour en France. Lorsqu'on est malheureux à un endroit, faut aller à un endroit où on sera heureux.

 

D'autres candidats à l'immigration au Québec prendront ta place.  il n'y aucun problème. 

 

Tu vois, je n'aime pas voir des gens malheureux... 

 

 

Alors là détrompe toi, je suis bien placée pour savoir ce qu’il se passe dans la fonction public. Je suis même tenue au secret. 

 

Pour en revenir au post, que je voulais dire, c’est que le test de français imposé aux immigrants n’est pas facile et j’aurais aimé que ceux qui traitent leurs dossiers se mettent à leur place.

 

pis ce n’est pas moi qui l’ai écrit

 

.......

Les ressortissants qui désirent s’installer au Québec, y étudier, devront avoir « une connaissance orale du français de stade intermédiaire avancé, niveau 7 ou 8 selon l’Échelle québécoise des niveaux de compétence en français des personnes immigrantes adultes ». Cette exigence vaut pour le demandeur d’asile, mais aussi pour son époux, son conjoint de fait. 

Ce niveau « intermédiaire avancé », bien des Québécois de souche ne pourraient s’y conformer, confient des sources proches de ce dossier. Au surplus, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale était opposé à cette obligation.

https://www.lapresse.ca/actualites/politique/201910/31/01-5247855-immigration-lembuche-linguistique-derriere-le-test.php

 

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Connaissez-vous l'expression québécoise "se faire passer un sapin"? C'est comme s'en faire passer une "p'tit vite" …. et finir par être le dindon de la farce. :biggrin:

 

Rien n'est tout blanc ou tout noir, il subsiste des zones grises dans cette affaire où l'opinion publique (y compris la mienne!) est possiblement manipulée.

Peut-être bien que la rédaction en anglais d'un chapitre de sa thèse n'est qu'une diversion afin de gagner la sympathie du public en faisant mal paraitre, du moins plus qu'il se doit, le MIFI et, bien sûr, le méchant et nationaliste gouvernement caquiste.

 

En fouillant un peu, on découvre que le MIFI, même après avoir reçu les résultats de son test de français, a maintenu sa décision de lui refuser son CAQ. Pourquoi? Parce qu'elle n'aurait pas respecté les conditions de son permis étudiant ni mêmes les conditions de son permis de travail par la suite...

 

En mots couverts, c'est ce que je déduis de ses propres propos. Et vous?

 

La mort absurde de mon entreprise par Émilie Dubois: 

 

On me force à abandonner. À tout laisser derrière. Quatre ans de ma vie à développer un métier qui n’existait pas ici auparavant. Je dois saboter mon entreprise et devenir l’employée d’une autre pour pouvoir, peut-être, demeurer au Québec. 

Voilà à quoi se résume la dernière conversation avec un avocat en immigration.

Retour rapide en arrière. 

C’est dans un cours d’entrepreneuriat à l’Université Laval que mon idée d’allier la science à la créativité s’est développée, jusqu’à devenir une preuve de concept audacieuse. Il ne restait plus qu’à la tester. Voilà comment j’ai soutenu ma thèse de doctorat en biologie moléculaire. Résultat : mes illustrations se sont révélées comme de puissants outils de communication scientifique.

Un doctorat et un permis de travail ouvert de trois ans en poche, j’ai foncé et fondé l’agence IMPAKT Scientifik (clap clap!). Me restait plus qu’à obtenir ma résidence permanente pour vivre heureuse dans ma ville d’adoption (depuis 8 ans déjà).

La suite, comme le confirmera l’avocat, gagne en absurdité.

Autant j’ai connu un succès rapide et rentable avec mon entreprise, autant je me suis fait briser le cœur avec ma demande d’immigration.

À commencer par me faire répondre que je ne maîtrisais pas la langue française ...

Puis, il y a eu le refus pour « non preuve de suivi d’un programme d’étude à temps plein pendant au moins 3 ans ». 5 c'est-tu moins que 3 ?

Et la dernière : la fermeture (temporaire, heureusement, mais sous conditions) de la voie des Diplômés du Québec pour l’obtention d’une résidence permanente. Je rêve? Je cauchemarde? (Oui, cauchemarder est un verbe français avec un vilain mot québécois dedans). Mais le gouvernement veut saboter sa propre économie ?

Je bâtis une entreprise viable. J’embauche des travailleurs. J’aide la science québécoise à s’illustrer à l’international. Aujourd’hui, on me demande d’oublier tout ça et de me trouver « une vraie job » dans une « vraie » entreprise. Sinon, adieu Québec.

Dites-moi que tout ça n’a aucun sens…

 

https://www.linkedin.com/pulse/la-mort-absurde-de-mon-entreprise-emilie-l-dubois?articleId=6597514982995439616#comments-6597514982995439616&trk=public_profile_article_view

 

Ou encore:  https://www.ctvnews.ca/canada/it-s-a-bit-weird-she-s-french-but-quebec-denies-residency-over-language-1.4676066

 

 

 

 

Edited by kobico

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Hei a dit :

 

Alors là détrompe toi, je suis bien placée pour savoir ce qu’il se passe dans la fonction public. 

 

 

Ton article de La Presse parle des Québécois de souche et non des fonctionnaires québécois ! :whistlingb:

 

Toi tu parles des fonctionnaires québécois.

 

C'est malhonnête de ta part de prétende que c'est la même chose.

 

Les Québécois de souche ne sont pas tous fonctionnaires !

 

@Hei, c'est une habitude chez toi de faire des commentaires très négatifs anti-Québec alors pourquoi tu restes au Québec ?

 

C'est du masochisme de ta part ou tu fais du trolling ? 

 

Edited by resterzen

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, resterzen a dit :

 

@Darkenshin972, et de nombreux Français sont incapable de prononcer correctement la ville québécoise de Hull... qu'ils prononcent "uuullll'...

 

Hull c'est du français ? Non

Celon la phonétique française le h dans cette situation est une lettre muete donc un français bien éduqué va lire (h)uuulll.

 

il y a une heure, resterzen a dit :

Et les Québécois ne s'énervent pas pour ça.

 

Effectivement, on peut constater sur ce forum que vous etes très accueillant

 

 

il y a une heure, resterzen a dit :

Tu fais un caca nerveux pour des banalités

 

Le fait que ce soit un banalité est un problème, un représentant d'institution Québecquoise prônant la langue française ne sache pas lire a la française mais a l'anglaise.

tu ne vois pas de problème ? 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, Darkenshin972 a dit :

 

Le fait que ce soit un banalité est un problème, un représentant d'institution Québecquoise prônant la langue française ne sache pas lire a la française mais a l'anglaise.

tu ne vois pas de problème ? 

 

 

Pour en fini avec ton ignorance, ton nombrilisme et tes jugements de valeur:

 

Un Français, éduqué ou pas, va prononcer Hull à la française.

Un Québécois, éduqué ou pas, va prononcer Hull à la québécoise.

Un anglophone, éduqué ou pas, va prononcer Hull à l'anglaise. ( le H est beaucoup plus prononcé que la version québécoise)


Conclusion: Non, aucun problème. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le ministère Québécois a l'obligation de traiter tous les candidats internationaux de la même façon.

Si un document avait été transmis écrit en langue russe, tchèque ou allemande, il y aurait eu obligation pour le candidat de faire traduire son document .

Tous les candidats doivent être traités  de façon égale  et en toute justice.

Si je faisais l'inverse et que je soumettais un document d'immigration au gouvernement Français mais rédigé en Anglais ou en chinois , croyez-vous qu'il l'accepterait tel quel  sans me demander de le traduire?

Cette tempête médiatique en est une politique menée par des partis d'opposition contre le gouvernement actuel   !

Cela est la stricte vérité.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2019-11-07 à 11:23, bencoudonc a dit :

C'est complètement débile... j'espère que les pressions de Mme Dorion vont faire débloquer ce dossier d'une absurdité hallucinante !

 

 

Vous aimez les histoires à scandales , alors informez-vous sur les tenues vestimentaires  utilisée par Madame Dorion à L'assemblée nationale du Québec principalement lors de l'halloween  !

L'opposition lui conseille actuellement de s'occuper  plutôt des citoyens de son comté électoral !

Vous pourrez alors déguster  et vous gargariser avec les nouvelles à sensation comme ce refus du ministère de l'immigration Québécoise qui est en fait une tempête politique organisée  de toute pièce !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, 3georges9 a dit :

 

 

Vous aimez les histoires à scandales , alors informez-vous sur les tenues vestimentaires  utilisée par Madame Dorion à L'assemblée nationale du Québec principalement lors de l'halloween  !

 

 

Ah les fringues, ça c'est de l'enjeu urgent et incontournable, oui môssieur !   Il serait grand temps que le Conseil de Sécurité  des Nations-Unies se penche là-dessus. :lazy:

Edited by bencoudonc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Darkenshin972 a dit :

Qu'il ne connaisse pas la commune, logique. mais qu'il ne "sache" pas lire c'est différent 

 

 

Je suis Québécois  j'ai souvent visiter la France en 25 ans. Je  reviens d'un long séjour dans cette France et je puis vous dire que de plus en plus en France on utilise la langue Anglaise et j'en suis  très surpris parce qu'ici on essaie de sauvegarder notre langue française

.

Comme dans ce restaurant de restauration rapide dans lequel on demande des beignes et on me dit QUOI ? Alors nous répétons en utilisant le mot beignet  et la préposée nous répond qu'elle ne comprend  pas !  Alors on lui mime le beignet désiré et elle nous répond :

AH VOUS VOULEZ UN DONUGHTS !!!

Les w.c

Les week ends

etc... 

Les français n'ont plus de leçon à faire  aux Québécois qui essaient tant bien que mal  eux à sauvegarder leur culture dans cet univers anglophone nord américain !

Merci

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, 3georges9 a dit :

 

 

Je suis Québécois  j'ai souvent visiter la France en 25 ans. Je  reviens d'un long séjour dans cette France et je puis vous dire que de plus en plus en France on utilise la langue Anglaise et j'en suis  très surpris parce qu'ici on essaie de sauvegarder notre langue française

.

Comme dans ce restaurant de restauration rapide dans lequel on demande des beignes et on me dit QUOI ? Alors nous répétons en utilisant le mot beignet  et la préposée nous répond qu'elle ne comprend  pas !  Alors on lui mime le beignet désiré et elle nous répond :

AH VOUS VOULEZ UN DONUGHTS !!!

Les w.c

Les week ends

etc... 

Les français n'ont plus de leçon à faire  aux Québécois qui essaient tant bien que mal  eux à sauvegarder leur culture dans cet univers anglophone nord américain !

Merci

 

je suis dubitatif : donc la culture se résume a comment nommé un beignet ou les toilettes ? le mot donughts sa n'est pas de l'anglais mais du simpson omer c'est approprié le mot je pense que partout dans le monde on est les appel comme sa.

 

en parlons de wc donc préserver ta culture tu devra mettre des toilette a la turque alors les Québécois a vos marteau piqueurs.😂 a condition que les plombier ne soit pas rare chez vous. ou vous creusez un troue dans le jardins ou pour quoi pas des igloo-toilette.🤣  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, jimmy a dit :

Tu vois Laurent, pas une bonne idée de sortir ce genre de nouvelles très anecdotiques car ça fait sortir de leur trou  ( on le voit bien ici) tous ceux qui méprisent le Québec, son peuple, sa langue, son gouvernement. 

Enfin l’occasion de sortir leur fiel et

Ils s’en donnent à cœur joie 

 

Merci Jimmy

Il y a 23 heures, jimmy a dit :

Merci Jimmy pour ton commentaire

 

Moi aussi qui suis Québécois je suis en désaccord avec ce RAGOT qui est en fait une tempête médiatique POLITIQUE  à laquelle prend part  Radio-Canada lequel est financé par le gouvernement fédéral toujours opposé à ce que le Québec fasse valoir sa reconnaissance  comme  nation distincte française dans cet océan anglophone en Amérique du Nord. 

 

Chaque tentative pour sortir notre tête de l'eau comme peuple francophone différent est réprimée , même lorsque nous voulons favoriser l'immigration de candidats maîtrisant la langue française. 

 

N'oublions pas que ce sont les acadiens descendants des Français qui sont venus peupler la nouvelle France et en grande partie le Québec !

Le gouvernement actuel du Québec a au moins l'honnêteté de ne pas essayer de tirer un profit financier des candidats  immigrants , ce qui n'est pas le cas de tous les intervenants dans le domaine.

Je vous remercie et vous avez vu juste !

 

 

Il y a 23 heures, jimmy a dit :


 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, 3georges9 a dit :

 

 

Je suis Québécois  j'ai souvent visiter la France en 25 ans. Je  reviens d'un long séjour dans cette France et je puis vous dire que de plus en plus en France on utilise la langue Anglaise et j'en suis  très surpris parce qu'ici on essaie de sauvegarder notre langue française

.

Comme dans ce restaurant de restauration rapide dans lequel on demande des beignes et on me dit QUOI ? Alors nous répétons en utilisant le mot beignet  et la préposée nous répond qu'elle ne comprend  pas !  Alors on lui mime le beignet désiré et elle nous répond :

AH VOUS VOULEZ UN DONUGHTS !!!

Les w.c

Les week ends

etc... 

Les français n'ont plus de leçon à faire  aux Québécois qui essaient tant bien que mal  eux à sauvegarder leur culture dans cet univers anglophone nord américain !

Merci

 

Oh toi grand protecteur de la langue  française, ton affaire la la fait du sens.

Edited by Darkenshin972

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Hei a dit :

 

Alors là détrompe toi, je suis bien placée pour savoir ce qu’il se passe dans la fonction public. Je suis même tenue au secret. 

 

Pour en revenir au post, que je voulais dire, c’est que le test de français imposé aux immigrants n’est pas facile et j’aurais aimé que ceux qui traitent leurs dossiers se mettent à leur place.

 

pis ce n’est pas moi qui l’ai écrit

 

.......

Les ressortissants qui désirent s’installer au Québec, y étudier, devront avoir « une connaissance orale du français de stade intermédiaire avancé, niveau 7 ou 8 selon l’Échelle québécoise des niveaux de compétence en français des personnes immigrantes adultes ». Cette exigence vaut pour le demandeur d’asile, mais aussi pour son époux, son conjoint de fait. 

Ce niveau « intermédiaire avancé », bien des Québécois de souche ne pourraient s’y conformer, confient des sources proches de ce dossier. Au surplus, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale était opposé à cette obligation.

https://www.lapresse.ca/actualites/politique/201910/31/01-5247855-immigration-lembuche-linguistique-derriere-le-test.php

 

 

 

Il y a 4 heures, Hei a dit :

Vous dites :

''POUR EN REVENIR AU POST'' .

 

Que signifie donc ce mot POST ?

Est-ce un mot français ? 

G. Leduc 

Québécois d'origine !

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, qwintine a dit :

 

Ca t'étonne encore ?

 

Au Québec, ce n'est pas le français qui est d'usage. Mais le québecois. Le français est une langue étrangère.

 

 

Ici au QUÉBEC notre français parlé  utilise beaucoup de mots qui étaient utilisés autrefois en France mais disparus .

Par exemple ''barrer '' la porte en y  mettant une barre en fer ou le mot ''souper'' qui était utilisé avant 1925 dans Paris pour désigner le diner !

C'est purement français mais en voie de disparition !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines