Aller au contenu
francais

Le CDI n'existe pas au Québec

Messages recommandés

Le CDI n'existe pas au Québec. Si vous voulez un emploi protégé par un CDI comment en France le Québec n'est pas fait pour vous.Ici la flexibilité de l'emploi et complète, un employeur  peut vous licencier comme il le désire, mais par contre le recrutement est beaucoup plus simple

http://journalmetro.com/actualites/montreal/1987419/des-employes-daeroports-de-montreal-denoncent-une-gestion-inhumaine/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet ça n’existe pas. Le contrat permanent est un contrat qui se renouvelle à la date anniversaire et qui définit les nouvelles dispositions s’il y a lieu. C’est donc un nouveau contrat qui, signé ou non, prendra effet selon le bon vouloir de l’employeur puisqu’il peut modifier le contrat unilatéralement sans que vous ayez votre mot à dire.

Modifié par Hei

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, francais a dit :

 

Le CDI n'existe pas au Québec.

Ben...ouais, bienvenue en Amérique du Nord.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Hei a dit :

En effet ça n’existe pas. Le contrat permanent est un contrat qui se renouvelle à la date anniversaire et qui définit les nouvelles dispositions s’il y a lieu. C’est donc un nouveau contrat qui, signé ou non, prendra effet selon le bon vouloir de l’employeur puisqu’il peut modifier le contrat unilatéralement sans que vous ayez votre mot à dire.

Bonjour Hei,

 

Comment ca se passe de maniere generale en entreprise justement à ce niveau la ?

Généralement ca se passe bien ou faut vraiment faire une faute lourde pour se faire virer ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu as lu l’article, ceux qui refusent une baisse de leur salaire se feront virer alors faute ou pas the outcome is the same.

 

Il faut bien tomber, d’où l’importance de bien choisir son employeur :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Midou85 a dit :

Bonjour Hei,

 

Comment ca se passe de maniere generale en entreprise justement à ce niveau la ?

Généralement ca se passe bien ou faut vraiment faire une faute lourde pour se faire virer ?

 

Si tu as moins de deux ans d'ancienneté, tu peux te faire virer sans raison avec une ou deux semaines de préavis. Après deux ans chez le meme employeur en théorie il faut une cause ou une suppression économique du poste. Après la cause ça n'est pas seulement la faute lourde, ça peut être des problèmes de performance par exemple, mais l'employeur doit monter un dossier et prouver qu'il a agi raisonnablement.

 

Mais oui, généralement les employés sont  beaucoup moins protégés qu'en France, la souplesse du marché du travail est à ce prix. L'avantage c'est que les CDD sont assez rares du coup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chacun des systèmes a ses avantages et inconvénients... Quand le système est flexible comme ici, les gens se bougent plus le c*l mais quand la conjoncture va mal c est pire que dans les pays socialistes comme la France. 

De l autre côté, est ce que les CDI et la quasi impossibilité d être flexible est bonne pour l économie? Est ce que ça rend les gens heureux au final? Quand je vois des gens haïr leur boulot mais se tenir vissés à leur tabouret car ils savent qu ils ne trouveront jamais un autre boulot sur un tabouret, ça me fait réfléchir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, Miss Cerise a dit :

Si tu as moins de deux ans d'ancienneté, tu peux te faire virer sans raison avec une ou deux semaines de préavis. Après deux ans chez le meme employeur en théorie il faut une cause ou une suppression économique du poste. Après la cause ça n'est pas seulement la faute lourde, ça peut être des problèmes de performance par exemple, mais l'employeur doit monter un dossier et prouver qu'il a agi raisonnablement.

 

Mais oui, généralement les employés sont  beaucoup moins protégés qu'en France, la souplesse du marché du travail est à ce prix. L'avantage c'est que les CDD sont assez rares du coup.

Merci pour les informations Cerise.

Faut un peu longer les murs alors au debut. C'est flippant quand meme de savoir qu'on peut se faire virer sans raison.

Imaginons que ton N+1 n'aime pas ta tete, en gros, ca peut suffir pour te virer ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, kuroczyd a dit :

Chacun des systèmes a ses avantages et inconvénients... Quand le système est flexible comme ici, les gens se bougent plus le c*l mais quand la conjoncture va mal c est pire que dans les pays socialistes comme la France. 

De l autre côté, est ce que les CDI et la quasi impossibilité d être flexible est bonne pour l économie? Est ce que ça rend les gens heureux au final? Quand je vois des gens haïr leur boulot mais se tenir vissés à leur tabouret car ils savent qu ils ne trouveront jamais un autre boulot sur un tabouret, ça me fait réfléchir...

Exactement.

tu me retire les mots de la bouche mon vieux Kuro.

Et c'est valable dans les deux sens, des employeurs qui ne peuvent pas degager des élements perturbateurs qui s'amusent a poser des arrets maladie tous les 2 mois, sous pretexte qu'il soient en CDI.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Midou85 a dit :

Bonjour Hei,

 

Comment ca se passe de maniere generale en entreprise justement à ce niveau la ?

Généralement ca se passe bien ou faut vraiment faire une faute lourde pour se faire virer ?

 

 

Un employeur peut se séparer de vous  facilement Soit parce qu'il a perdu des contrats Où réduire sa masse salariale pour être plus compétitif etc... 

Après 2 ans dans la même entreprise un motif un peu plus sérieuse doit être invoquée sinon Vous pouvez toujours engager des poursuites aux normes du travail équivalence des prud'hommes. Mais sachez  quand ordre général les employés sont moins protégés au Québec quand en France

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Hei a dit :

Si tu as lu l’article, ceux qui refusent une baisse de leur salaire se feront virer alors faute ou pas the outcome is the same.

 

Il faut bien tomber, d’où l’importance de bien choisir son employeur :)

 

Sauf que c'est le syndicat qui négocie pour tout le monde ainsi au vote de l'assemblée 51 % des personnes refuse la baisse de salaire le syndicat n'acceptera pas et les licenciements seront effectivement pour tout le monde.Tu as beau bien choisir ton employeur les mauvaises surprises  peuvent toujours arriver

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Midou85 a dit :

Merci pour les informations Cerise.

Faut un peu longer les murs alors au debut. C'est flippant quand meme de savoir qu'on peut se faire virer sans raison.

Imaginons que ton N+1 n'aime pas ta tete, en gros, ca peut suffir pour te virer ?

 

Longer les murs? Ben pourquoi donc, si tu fais la job pour laquelle tu as été recruté, je vois pas de quoi tu devrais avoir peur. Tsé c'est trop facile de croire que c'est un plaisir pour un manager ou un patron de virer des gens. Et qu'il le fera sans absolument aucune raison juste parce qu'il aime pas ta face - certains peut être - des abrutis y'en a partout à tous les niveaux - mais arrêtons la généralisation "communiste" du méchant patron contre les gentils employés parfaits et innocents.

 

On oublie aussi trop rapidement que cette flexibilité du marché du travail permet aussi aux employés de partir d'eux mêmes très facilement. Donner un préavis raisonnable veut tout et rien dire, on peut vouloir donner deux semaines (la "norme") mais j'en ai aussi connu qui ont posé leur démission le matin et ont commencé leur nouvelle job le lendemain. 

 

Toute façon j'ai jamais compris cet intérêt absolu pour le CDI, cette volonté de rester à la même place toute sa vie. La meilleure façon de devenir frustré.

Modifié par crazy_marty

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, crazy_marty a dit :

 

Longer les murs? Ben pourquoi donc, si tu fais la job pour laquelle tu as été recruté, je vois pas de quoi tu devrais avoir peur. Tsé c'est trop facile de croire que c'est un plaisir pour un manager ou un patron de virer des gens. Et qu'il le fera sans absolument aucune raison juste parce qu'il aime pas ta face - certains peut être - des abrutis y'en a partout à tous les niveaux - mais arrêtons la généralisation "communiste" du méchant patron contre les gentils employés parfaits et innocents.

 

On oublie aussi trop rapidement que cette flexibilité du marché du travail permet aussi aux employés de partir d'eux mêmes très facilement. Donner un préavis raisonnable veut tout et rien dire, on peut vouloir donner deux semaines (la "norme") mais j'en ai aussi connu qui ont posé leur démission le matin et ont commencé leur nouvelle job le lendemain. 

 

Toute façon j'ai jamais compris cet intérêt absolu pour le CDI, cette volonté de rester à la même place toute sa vie. La meilleure façon de devenir frustré.

Oui c'est vrai , tu as pas tort Marty

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Midou85 a dit :

Merci pour les informations Cerise.

Faut un peu longer les murs alors au debut. C'est flippant quand meme de savoir qu'on peut se faire virer sans raison.

Imaginons que ton N+1 n'aime pas ta tete, en gros, ca peut suffir pour te virer ?

 

Les cas les plus fréquents laissés à discretion de l'employeur bienveillant

  • les chiffres n'atteignent pas les objectifs (cela ne veut pas dire mauvais) promis aux actionnaires pour le derniers trimestre. On te vire avant Noël, point de prime ou bonus, plus de job. Ensuite on vient te réembaucher en Janvier.  Remise à zéro de tout tes compteurs (salaire, vacances, ancieneté ... )
  • Autre exemple, on vient de voir et on te dit dès demain tu travailles 20h au lieu de 40h. Salaire moitié. T'es as content, casses-toi
  • Encore un autre, on veut augmenter nos marges, dès demain ton brut annuel est réduit de 20%.

Hormis le débat CDD et CDI cher à certain, on se demande pourquoi on signe encore un contrat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, qwintine a dit :

 

Les cas les plus fréquents laissés à discretion de l'employeur bienveillant

  • les chiffres n'atteignent pas les objectifs (cela ne veut pas dire mauvais) promis aux actionnaires pour le derniers trimestre. On te vire avant Noël, point de prime ou bonus, plus de job. Ensuite on vient te réembaucher en Janvier.  Remise à zéro de tout tes compteurs (salaire, vacances, ancieneté ... )
  • Autre exemple, on vient de voir et on te dit dès demain tu travailles 20h au lieu de 40h. Salaire moitié. T'es as content, casses-toi
  • Encore un autre, on veut augmenter nos marges, dès demain ton brut annuel est réduit de 20%.

Hormis le débat CDD et CDI cher à certain, on se demande pourquoi on signe encore un contrat

Mais naaaan ? ...

Eh bah mon vieux....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon employeur a augmenté mon salaire de 33% parce qu'il a remarqué que ça faisait un peu juste pour vivre avant ça.

J'ai jamais été augmentée de 33% en France !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Midou85 a dit :

Merci pour les informations Cerise.

Faut un peu longer les murs alors au debut. C'est flippant quand meme de savoir qu'on peut se faire virer sans raison.

Imaginons que ton N+1 n'aime pas ta tete, en gros, ca peut suffir pour te virer ?

Je ne sais pas, la seule fois où ça m'est arrivé c'était pour des raisons économiques - réduction de postes dans mon département suite à la perte d'un très gros client. Et il ont été sympa en nous donnant beaucoup plus de préavis que le minimum légal donc j'ai retrouvé un poste avant d'être mise dehors. Je suis peut-être bien tombée. 

Je ne pense pas qu'il faut longer les murs, mais c'est sur qu'il faut montrer un minimum d'ardeur à la tâche et essayer de ne pas être en méga conflit avec tes supérieurs. Après il y a une pénurie de main-d'oeuvre en ce moment, donc dans plusieurs cas l'employeur n'a pas interêt à lâcher ses employés sans raison car ça peut prendre du temps à remplacer (dans ma boite certains postes sont affichés depuis plus de cinq mois...). Et pareil, c'est très facile de donner sa démission - les employeurs sont souvent dans la crainte de voir partir les bons employés puisque tout est très fluide ici. 

Alors oui, j'ai vu des gens se faire mettre à la porte du jour au lendemain et c'est clair que ça fait mal. C'est le coté négatif de la vie nord-américaine et il faut y être préparé (avoir des économies et un bon réseau professionnel) sans vivre dans la psychose non plus. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

faut pas non plus trop stresser, si tu fais bien ton travail, y'a pas beaucoup de risques que tu perdes ton emploi. ( à moins de travailler chez Bombardier lol) 

 

Mon mari est en informatique et ça fait 7 ans qu'il travaille pour la même entreprise. Oui, il a vu des collègues se faire virer et partir sur le champ ( où il travaille, le préavis de 2 semaines payé se fait 'à la maison' à cause des données sensibles) , sauf que ces employés là, ça faisait plusieurs évaluations qu'ils avaient et que ça n'allait pas. Les employés sont évalués tous les X mois ( je sais plus exactement combien) et ils ont des augmentations selon combien ils sont cotés. si tu es dans les 'moins' bon, alors tu as une augmentation mais plus petite que les autres. 

Si ça fait plusieurs fois que ton évaluation est mauvaise et que tu as été avertis de faire attention et que ça change pas alors c'est la porte. 

 

Dans mon cas, dans la première entreprise où j'ai travaillé 6 ans, je pensais chercher un autre travail et j'ai été porter mon CV chez quelqu'un. Comme le domaine est assez petit, mon employeur l'a sû et il a commencé à me faire ch**r ( alors qu'il y avait jamais rien eu avant).  Puis il a décidé de me changer de poste pour me mettre de nuit alors qu'il y a jamais eu de poste de nuit où j'étais ( et il y en a pas eu par la suite..). Après un certains temps d'harcèlement, j'ai démissionné sous la pression . J'ai quand même pu avoir du chômage parce que j'ai fais un rapport comme de quoi qu'on m'avait fait du harcèlement psychologique. J'aurais pu aller plus loin avec une plainte aux normes du travail et tout le tralala mais j'ai décidé de passer à autres choses..

Tous mes autres emplois que j'ai eu par la suite, j'ai jamais été virée non plus et j'ai travaillé plusieurs années à chaque endroit. 

 

 

Modifié par Automne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On a rien sans rien non plus. Pas de CDI mais c'est le plein emploi zéro stress pour les employeur. Et toutes les portes ouverte pour les chercheur d'emplois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Midou85 a dit :

Merci pour les informations Cerise.

Faut un peu longer les murs alors au debut. C'est flippant quand meme de savoir qu'on peut se faire virer sans raison.

Imaginons que ton N+1 n'aime pas ta tete, en gros, ca peut suffir pour te virer ?

 

Non quand même pas. Si il n'aime pas ta Tête il t’embauche pas tout simplement . Mais en théorie oui. surtout si tu la ramènes trop.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles