Aller au contenu

Messages recommandés

Une histoire de l’immigration française

 
PHOTO COURTOISIETransposer la France — L’immigration française au Canada (1870-1914)
Paul-André Linteau, Yves Frenette, Françoise Le Jeune
Éditions du Boréal
 
CA_Jacques-Lanctôt
MISE à JOUR 

L’immigration a toujours été au cœur des préoccupations du Québec. Après la défaite de 1760, le Québec se retrouvera orphelin. Nombreux seront ceux, parmi les plus cultivés, à retourner en France, abandonnant le petit peuple à son triste sort. Suivra une période de repli qui s’étalera sur une centaine d’années.

Entre 1765 et 1865, à peine 1487 immigrants français s’établiront ici, «soit une moyenne d’une quinzaine par année», dont plus du quart proviendra des communautés religieuses. Il s’agit surtout de religieux qui fuient la Révolution française. Ils propageront leurs idées contre-révolutionnaires, lors des insurrections patriotiques de 1837-1838, en luttant contre le laïcisme et le républicanisme des patriotes. Pour mieux contrôler corps et esprits, ils investiront dans l’assistance aux pauvres, les ­hôpitaux et l’éducation. Leur influence ­perdurera jusqu’à la Révolution tranquille.

Selon les auteurs, il faut distinguer trois vagues importantes d’immigration française. On connaît bien la première, qui commence avec la Nouvelle-France et se termine en 1760, mais la seconde, qui ­débute une centaine d’années après la ­défaite, soit en 1870, et s’étendra jusqu’à la Première Guerre mondiale, est moins connue. C’est à cette époque, soit après l’imposition de la constitution canadienne de 1867, que le Québec perdra ses principales prérogatives en matière d’immigration. «Dans les faits, les provinces perdent tout droit de regard dans le recrutement et la sélection et doivent se contenter de jouer un rôle d’accueil, en ­aidant les immigrants à s’installer.»

Attirer les français

Le gouvernement canadien n’est pas très empressé de promouvoir l’immigration française, préférant celle des colonies britanniques. D’ailleurs, en Europe, le bureau d’immigration française sera basé à... Londres! Cependant, on multipliera les ­efforts pour inciter les Français de tous les horizons à venir s’installer ici. Même le curé Labelle, «le roi du Nord», ira vanter en France les mérites de la colonisation.

Malheureusement, tous ne prennent pas souche ici et ils sont nombreux à retourner dans leur patrie, à la suite d’échecs professionnels, ou en raison de difficultés à s’adapter au climat. Cela vaut encore pour aujourd’hui: on estime qu’au moins le quart des immigrants français quittent le Québec quelques années à peine après leur arrivée.

L’immigration française aura un impact direct sur la société québécoise. Elle contribuera à l’épanouissement de la langue ­française, toujours menacée, mais aussi au resserrement des liens culturels, à travers les livres, le théâtre, les arts visuels, le ­cinéma, le journalisme, entre autres.

 

suite et source: http://www.journaldemontreal.com/2017/04/29/une-histoire-de-limmigration-francaise

L97827646247841.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Contenu similaire

    • Par Chou69
      Bonjour à tous,
       
      J'ai immigré avec mes deux lapins au Québec il y a deux mois. Je me suis beaucoup appuyée sur deux témoignages existants (un sur ce forum pour Play boy et celui sur un blog pour Coco).
      Les règles ayant quelque peu changé depuis, et certaines questions n'étant pas assez détaillées pour moi, je voulais témoigner de ma démarche pour compléter et mettre à jour ce qui existait déjà.
       
      Voici ce que j'ai fait :
       
      6 mois avant :

      Se renseigner sur les règles d'importation des animaux dans le pays concerné.
      Pour le Canada : on peut faire immigrer un ou plusieurs lapins domestiques (5 animaux max en même temps). Voici les critères principaux...

      PAPIERS
      - Permis d'importation
      - Certificat zoosanitaire d'exportation

      INSPECTION VÉTÉRINAIRE (ACIA)
      Les documents d'importation doivent être présentés à un inspecteur- vétérinaire de l'ACIA au premier point d'entrée (aéroport). Des arrangements préalables doivent être pris pour s'assurer que l'inspection sera effectuée au moment approprié. (i.e. prise de rendez-vous).

      PERMIS D'IMPORTATION
      - Nécessaire pour importer ces animaux ou ce produit au moment de l'importation
      - Contacter le Centre d'Aministration - Animal de l'ACIA pour une demande de permis pour importer AVANT l'arrivée des animaux ou des choses.
      lien: http://www.inspection.gc.ca/animaux/animaux-terrestres/importation/demande-de-permis/fra/1374511671189/1374511696513

      CERTIFICAT ZOOSANITAIRE D'EXPORTATION
      -Est émis par un officiel du pays exportateur
      -Doit contenir tous les énoncés et toutes les informations tels que demandés sur le Permis d'Importation.

      IMPORTANT:
      Les animaux pour importation personnelle doivent être accompagnés de leur propriétaire - importateur du pays d'origine au Canada.  C'est-à-dire que vous devrez, en tant que propriétaire, accompagner votre lapin sur le vol France-Canada.

      Les animaux doivent provenir de locaux certifiés exempts de myxomatose. Les animaux présentés à l'importation ne doivent pas avoir été vaccinés avec le virus du myxome, mais les vaccins fabriqués avec Shope Fibroma virus, sont acceptés. !!! En gros ici, ils demandent à ce que les animaux ne soient pas vaccinés au Nobivac ou autre. Il n'y a que le Lyomyxovax qui marche. Il n'y a que le carnet de vaccination qui fait foi et mon véto ne voyait pas de soucis à mettre à jour les vaccins avec le Lyomyxovax et à me refaire un carnet de vaccination... Néanmoins, chance ! Depuis cette année, la règle à changé ! Le Nobivac vient d'être accepté, Youpi 

      Les animaux présentés à l'importation doivent être mis en quarantaine pour une période minimale de trente (30) jours ou une période plus longue au besoin pour effectuer les épreuves exigées pour remplir les conditions d'importation. Le poste de quarantaine doit être préalablement approuvé par un inspecteur-vétérinaire nommé en vertu de la Loi sur la santé des animaux et précisé sur ce permis. Pour voir les critères applicables aux postes de quarantaine de sécurité minimale : http://www.inspection.gc.ca/francais/anima/heasan/pol/quarminf.shtml 

      Pour récapituler :
      - Lapins vaccinés (Nobivac, Lyomy) entre 30 et 90 jours avant l'entrée sur le territoire
      - Avoir un permis d'importation
      - Avoir un certificat zoosanitaire datant de moins de 30 jours avant l'entrée sur le territoire
      - Faire approuver le lieu de quarantaine avant son arrivée

      Source : http://www.inspection.gc.ca/animaux/animaux-terrestres/importation/sari/fra/1300127512994/1326599273148

      5 mois avant

      Acheter ses billets d'avion parce que ça coûte cher ! 

      La SEULE compagnie acceptant les "rongeurs" en cabine est Corsair. C'est pas compliqué, je les ai toutes appelées. Et ils ne font que Paris Montréal.
      Du coup on a fait Avignon Paris en train (inclus dans le billet Corsair), Paris Montréal puis Montréal Québec en voiture de location.
      Vous devez emmener les lapins le plus rapidement possible sur leur lieu de quarantaine. Pas de dodo à Montréal après 18h de voyage avant de prendre la voiture de location...

      Pour transporter votre lapin en cabine :
      - Lapin plus cage ne doit pas faire plus de 4kg (sur leur site c'est marqué 5kg, des fois c'est 4 et des fois 5...),
      - La cage ne doit pas faire plus de 115 cm (longueur + largeur + profondeur = 115 cm au maximum, longueur max 56 cm, largeur max 45 cm, profondeur maximale 20 cm),
      - Un certificat de vaccination à jour et effectif,
      - Un certificat de bonne santé établi 2 à 5 jours avant le départ,
      - C'est une cage par personne ! Deux lapins = deux passagers vu qu'ils ne rentrent pas dans la même cage,
      - Il faut payer 75 euros par lapin, je suis retournée sur leur site et depuis mon passage c'est 100 euros...

      La seule caisse qui marche est la Mini-Carpri : L 40 x l 22 x h 30 cm : prix : 12,99€ sur Zoomalia.
      Elle est un peu trop large (22cm au lieu de 20, car en fait il faut pivoter la cage pour rentrer dans les dimensions Corsair) mais pour 2cm ils embêtent pas (ils ne mesurent pas).



      J'étais traumatisée par la taille mais en fait, ils étaient pas si pire dedans (par rapport à mon idée initiale...).

      J'ai acheté les billets d'avion, il a ensuite fallu appeler leur standard pour rajouter les lapins.
      L'avantage c'est qu'on peut choisir nos places direct, et vu qu'on s'y est pris tôt, on a pu sélectionner des sièges côte à côte en duo (pas de 3eme personne). Seul soucis, nous sommes deux passagers avec un lapin chacun. Selon leurs règles, on ne peut pas être assis à côté car les passagers avec animaux doivent être situés d'un bout à l'autre de l'avion, même s'ils viennent de la même famille !! Par contre les deux lapins auraient pu être dans la même cage si ça rentrait... Pas négociable au tel, on verra lors de l'enregistrement.

      Coût : 150 + 26 euros (et on ne compte pas le surplus de nos billets par rapport à une compagnie moins chère plus la location de la voiture !)

      4 mois avant

      Chercher un lieu de quarantaine (je m'y suis prise à l'avance mais il faut qu'il soit approuvé environ 1 mois avant l'arrivée).

      Il est possible de faire la quarantaine chez soi. Mais pour cela, il faut déjà avoir loué l'appartement, et installé la cage pour que les services puissent venir visiter (avant son arrivée). C'est compliqué à distance car les propriétaires ne louent pas ou peu quand il y a des animaux (à Québec) et rarement en avance. Les critères du poste de quarantaine :
      - Pièce fermée qui ne sera pas utilisée par la famille lors de la quarantaine (pas de salle de sport ou de jeu, ou alors il faut enlever tout le matériel),
      - Pas d'autres lapins dans la maison et le voisinage proche (voisins, mais il peut y avoir chats chiens oiseaux...),
      - S'il y a d'autres animaux, ils ne doivent pas avoir accès à la pièce de quarantaine,
      - Les lapins devront être dans une cage fermée sans sorties pendant un mois,
      - Toutes les ordures (changement de litière), doivent être stockées dans la pièce de quarantaine jusqu'à la fin de la quarantaine (jetées après),
      - Il ne doit pas y avoir d'animalerie à côté.

      Plusieurs choix :
      - Trouver un appartement en avance, demander à une asso d'y installer une cage et convaincre le proprio de faire visiter aux services de quarantaine,
      - Avoir des amis qui peuvent faire la quarantaine,
      - Mon choix : Je suis passée par une asso locale pour faire un appel aux familles d'accueil (sur fb). Une personne m'a proposé de faire la quarantaine, nous avons bien discuté et ça a accroché.

      3 mois avant :

      Envoyer la demande de permis d'importation. Encore une fois je m'y suis prise en avance (14 juin pour départ le 9 septembre), vous pouvez faire ça un mois avant, à vos risques et périls 

      - Le permis et l'adresse de contact se trouvent en fouillant par ici :
      http://www.inspection.gc.ca/animaux/animaux-terrestres/importation/politiques/animaux-vivants/animaux-de-compagnie/lapins/fra/1331850639367/1331850850188
      - Envoyer le permis rempli à l'adresse indiquée AVEC une attestation sur l'honneur indiquant que les lapins sont bien les votres et que vous les accompagnerez personnellement
      - Payer 35 dollars (ça commence !)

      Le lendemain de l'envoi ils m'ont demandé l'âge des lapins ainsi que leur date de dernière vaccination (ils ont appelé ça info manquante mais c'est juste qu'il n'y avait aucun endroit demandant cela, peut être le rajouter dans l'attestation sur l'honneur).

      Communiquer avec les services d'immigration pour leur demander un exemplaire du certificat zoosanitaire à faire remplir en France (c'est un format particulier).
      Ce certificat est à faire signer et remplir par son vétérinaire et à faire signer par la DDPP en France par la suite. 

      Coût : 35 dollars

      2 mois avant (un mois après la demande de permis) :

      Approbation quarantaine

      Un mois après la demande de permis (pas de nouvelles entre temps...), j'ai reçu un mail des services pour l'approbation du lieu de quarantaine.
      J'ai donc acheté DEUX grandes cages à chien, qui ont été assemblées ensemble pour faire office de cage. En effet, au Canada je n'ai trouvé aucun enclos couvert, ni clapier, seulement des petites cages d'1m de long (pour deux gros lapins très très bof). J'ai donc pris cette option. Coût : 140 dollars la cage chez Walmart (48 pouces)

      Photo :



      Coût total : 280 dollars (plus deux bacs à litière et le matériel que j'ai racheté pour eux)

      La personne n'a réussi à passer que le 3 août après avoir reporté une fois, ça a donc pris 1 mois et demi après la demande de permis.
      J'ai ensuite reçu le permis (qui est envoyé après approbation de la quarantaine) le 10 août. 
      J'ai renvoyé le permis aux vétérinaires avec qui j'étais en contact pour l'immigration.
      Je leur ai également communiqué mon heure exacte d'arrivée et le numéro du vol.

      Faire pucer les lapins et les faire vacciner

      Eh oui, il faut faire pucer les lapins pour Corsair et l'immigration. Il faut aussi refaire leur vaccin, j'ai pas tout fait en même temps, mais plutôt en deux visites.
      Du coup ils ont un passeport c'est marrant.

      Coût : 250 euros environ

      3 semaines avant

      Certificat zoosanitaire 

      Les lapins avaient vu le véto 15 jours avant mais on a du y retourner pour faire le certificat de bonne santé.
      J'avais imprimé deux certificats (un pour chaque lapin) que les services m'avaient envoyé, le vétérinaire a fait la visite et les a rempli.
      Il m'a également fourni un certificat qu'il a l'habitude de faire.
      Le lendemain, je suis allée à la DDPP (prendre RDV 3 semaines avant !!) pour qu'ils me les signent et me les tamponnent.
      J'ai renvoyé un scan aux vétos de l'immigration pour qu'ils ne confirment que tout est en ordre.

      Coût : visite véto (24 euros pour moi avec rabais)

      3 à 5 jours avant

      Certificat bonne santé

      Ben oui, la compagnie aérienne veut un certificat 3 à 5 jours avant donc il faut retourner chez le véto !
      Les services de l'immigration voulaient valider le certificat signé par la DDPP en amont et je ne pouvais décemment pas le faire dans l'urgence 3 jours avant le départ (C’est pas comme s'il y avait pas un appart à rendre et un déménagement à faire).
      C'est un certificat bateau que les vétérinaires font (pas le doc zoosanitaire)

      Coût : visite véto (24 euros pour moi avec rabais)

      Le jour J

      Vous avez dans vos petits papiers :
      - Permis d'importation,
      - Passeport des lapins + carnets de vaccination,
      - Certificat zoosanitaire signé par la DDPP plus certificat bonne santé fait en même temps,
      - Certificat bonne santé fait 3 à 5 jours avant.

      J'ai mis les lapins dans leur grande cage de transport habituelle jusqu'à l'enregistrement (pour faire Avignon Paris).
      J'ai ensuite jeté la cage à l'aéroport (en fait, quelqu'un qui passait me la récupérée pour une asso chats lol) pour les mettre dans leurs petites cages (snif). Je leur avais mis un harnais en cas de soucis ou si je voulais les sortir un peu.
      À l'enregistrement pas de soucis (à part les 9 kg de bagages en plus), j'ai eu à présenter le passeport pour montrer qu'ils étaient identifiés et le certificat de bonne santé à 5 jours.

      Le moment folklorique est quand j'ai du passer les contrôles avec les lapins dans les bras et SANS HARNAIS (qui devait passer aux rayons X au cas où...). Je me suis imaginée mille fois en train de leur courir après dans l'aéroport...

      Le vol s'est très bien passé, on n'a pas eu de soucis pour être à côté aux places réservées (ouf). Les lapins étaient calmes (j'avais acheté un spray d'huiles essentielles calmantes au véto, je sais pas si ça a fait grand chose). J'ai pu les sortir de leur cage pour les caresser un peu sur mes genoux pendant le vol (mais Aiwen voulait rentrer dans sa cage en mode laisse moi tranquille  ).

      On a ensuite attendu 2h à l'immigration... On est sortis pour se diriger vers la zone "Trucs à déclarer" où le véto nous attendait. Il a juste vérifié les puces des lapins, le permis, le certificat mais pas tellement les lapins en eux même. 3h de retard, la facture s'est donc élevée à 218.45 dollars (35 dollars l'inspection par lapin, 48 dollars l'heure supp un samedi...).

      Dur de rester éveillés (reveillés à 7h du mat, arrivés à 17h local, sortis à 21h30 en local, ce qui fait 3h30 en France) mais on prend quand même la voiture pour conduire directement les lapins au lieu de quarantaine. Une fois arrivés, ils ont directement mangé et fait des crottes, ouf tout va bien !

      Coût : 218.45 dollars

      Jour J+1

      Inspection quarantaine

      La personne est passée inspecter, dès le lendemain.

      Jour J+15

      Inspection quarantaine

      Deuxième inspection, plus sévère (quelques affaires restaient dans la pièce, je n'était pas censée venir leur rendre visite alors qu'avant ça ne posait pas soucis, on ne devait pas laver leur tapis car ça les sortait de la pièce...)

      Jour J+31

      Inspection quarantaine

      Et levée de la quarantaine, j'ai pu récupérer mes pinous !

      Coût : 264.44 dollars (100 dollars d'approbation de la quarantaine + 130 dollars d'inspection + taxes)

      Coût total : environ 1506 dollars soit environ 1000 euros pour deux (sachant que certains frais sont les mêmes pour un lapin).  

      Pour les autres rongeurs (chons, rats, souris, ...) il n'y a pas de quarantaine, vaccin ou autre... Seulement prendre un vol avec Corsair et tout le reste n'existe pas donc c'est quand même plus simple !! (et moins cher)

      En quarantaine :


       
      A la maison :



    • Par lululatrotteuse
      Bonjour,
       
      Je souhaite savoir si quelqu'un peut renseigner. Je sus entrain de faire mon inscription à l'université de Sherbrooke en tant que français  et je dois fournir mes relevés de notes mais je ne sais pas si je dois faire l'évaluation comparative des études en sachant que j'ai un bac pro. Vu que sur leur site ils écrivent " Tout relevé de notes provenant d’un établissement d’enseignement hors Québec doit être accompagné d’un document permettant d’évaluer votre formation."
       
      Merci ça m'aiderait vu que les admissions sont en cours
    • Par Freedom13
      Bonjour tout le monde,
       
      je souhaite immigrer au Québec et j'ai un niveau d'étude universitaire 1er cycle 2 ans, cet a dire que je n'ai pas terminé mon cycle jusqu'à la 3eme année en université étatique.
      je me suis inscrit a une école privée d'enseignement supérieur en commerce international (ESGCI de Paris) , j'ai obtenu un diplôme de BBA: Bachlor in Buisness Administration option : Ingénieur Commercial.
       
      Pour accédé a ce diplôme le niveau Bac+2 est obligatoire, et le niveau de sortie est Bac+3.
       
      Ma question est: Est-ce que mon diplôme est reconnu aux Québec vue qu'il n'est pas étatique?
      Si oui: et combien de points me procure t'il vis a vis a la "GRILLE SYNTHÈSE DES FACTEURS ET CRITÈRES APPLICABLES À LA SÉLECTION DES TRAVAILLEURS QUALIFIÉS"?
       
      ps: je ne suis pas de nationalité Française ni Québecoise.
      Merci beaucoup de votre précieuse aide.
    • Par marion33138
      Bonjour à tous,
      Voilà j ai une question j ai reçu une confirmation de résidence permanente (16/10) avec une demande de rdv avec un agent à Calgary en date du 26/10, rdv que j ai dû annulé car trop court niveau délai pour m'organiser après plus de 18 mois d'attente (grrr) bref en tout cas trop contente, donc j ai envoyé un email en expliquant que je travaillais que je ne pouvais pas venir le 26/10 et je leur ai demandé un nouveau rdv pour décembre ou janvier en justifiant ma demande (mon fils qui est aussi dans la demande est scolarisé etc) cic clagary m a répondu par email en me disant pas de soucis on va vous décaler et depuis pas de nouvelles. J'ai réécris en demandant si je pouvais avoir la nouvelle date de rdv, qu'à partir du moment où j avais l'info je prendrai mes billets avion etc mais pas de réponse.
      Ma question est si j'arrive à l aéroport de Calgary en décembre avec cette lettre de confirmation pour mon fils et moi les agents vont ils établir la résidence permanente à l aéroport??
      La question est peut être bête mais j ai du mal à saisir cette histoire de tour du poteau..
      Par avance merci à vous
      Marion
    • Par Liryne
      Bonjour tout le monde,
       
      juste une question sur les agences de placement: est-ce que les candidats doivent payer pour leurs services? ou bien en cas de placement est-ce qu'une partie du salaire des candidats placés est prélevée pour les rémunérer pendant un certain nombre de mois? 
       
      J'en entends de toute sorte, je voudrais savoir légalement comment les choses devraient se passer pour nous autres candidats et qu'est-ce qu'on devrait savoir en tant que candidat avant de signer avec une agence de placement? 
       
      Merci!
    • Par dinou
      Bonjour, 
      En ce moment, j'ai un statu de travailleur qualifié au Quebec (permis de travail). et, je désire passer les vacances de fin d'année en France.
      J'ai surfé un peu sur le site du consulat de France à Montréal, mais les démarche pour la demande de visa ne me sont toujours pas clair. 
      y'as tu quelqu'un qui aurait fait demande d?un visa touristique pour aller en France avec un statu de résidant temporaire au Quebec?
       
      vos réponses seront très s'apprécier , Merci.
       
    • Par lulu17
      Bonjour, 
      Je suis actuellement en Terminale Economique et Sociale en France et je suis donc d'origine française. Pour mes études supérieures, j'ai voudrait d'étudier le droit. Je voulais étudier le droit au Canada mais mes parents ne veulent pas que j'étudie ceci dans un pays où je ne connais presque pas de lois, ce que je comprend totalement. Le "problème" est que je voudrais par la suite travailler/habiter au Canada par la suite, mais je ne sais pas comment cela fonctionne au niveau de l'équivalence des diplômes. 
      Si quelqu'un pourrait me donner certains renseignements, ce serait super cool
      Merci d'avance.
    • Par immigrer.com
      Les premières semaines d’automne ont été anormalement chaudes et ensoleillées et les météorologues prévoient même que Dame Nature étendra sa clémence jusqu’en novembre.
      Afin d’en profiter avec vos proches, faites le plein de protéines et d’énergie avec les produits laitiers et partez à la conquête de ces sentiers. En plus de pouvoir admirer les paysages bucoliques, une longue randonnée est une excellente façon de garder la forme et de bâtir des muscles. N’oubliez pas de vous amener une petite collation, un peu de fromage, des fruits et des noix vous garderont rassasié.   
      PARC NATIONAL DE LA JACQUES-CARTIER
      Situé à une quarantaine de minutes en voiture au nord de Québec, le parc offre une centaine de kilomètres répartis sur plus d’une dizaine de sentiers. De plus, tous les membres de votre famille pourront joindre l’aventure, puisque l’endroit fait partie d’un projet pilote autorisant la présence de chiens sous certaines conditions.
      Pour plus d'infos
      PARC RÉGIONAL DES GRÈVES, SOREL-TRACY
      Vaste terrain de jeu ouvert à l’année, ce parc bordé par le fleuve propose des activités sportives et éducatives pour toute la famille. Il s’inscrit dans une dynamique de développement durable et célèbre le patrimoine écologique de la région et sa biodiversité remarquable.
      Pour plus d'infos
      PARC NATIONAL D’OKA
      La plage d’Oka est très populaire durant la saison estivale, mais les paysages automnaux qu’on y découvre sur une vingtaine de kilomètres de sentiers sont magnifiques. Le site fait également partie du projet pilote autorisant les chiens. Consultez le site web pour en connaître les conditions. 
      Pour plus d'infos
       
      suite et source: http://www.journaldemontreal.com/2017/10/20/6-sentiers-pedestres-a-decouvrir-cet-automne-avecl-les-producteurs-laitiers-du-canada
    • Par J_Stone
      Bonsoir,
       
      Je suis auteure de BD, coloriste et illustratrice basée en France. Voulant aller vivre au Canada, et ce avant l'été prochain, je me suis renseignée sur les procédures à faire et voici ma situation (ceux qui bossent dans le milieu de la BD, culture, illustration, graphisme ou autre média visuel vivant au Canada et venant de France, je demande appel à vous):
       
      - Je ne serais embauchée sur Montréal que quand je serais légalement et administrativement reconnue par le gouvernement canadien et bel et bien installée là bas. Je peux survivre en attendant avec le contrat actuel que j'ai avec mon chef coloriste BD en France, mais sur Montréal, les studios que j'ai contacté sont prêts à m'embaucher sous seule condition que je sois bien installée là bas et de façon "réglo" afin qu'ils évitent de me payer au "black", autrement dit de payer mon salaire illégalement. 
       
      -C'est pourquoi mon but de base est d'opter pour une demande de visa permanent. Mais comme c'est long et compliqué, je me suis contentée en attendant de commencer une démarche qui est la PVT, c-a-d un permis de travail qui me laisse un délai de trois ans pour trouver un travail sur place et y vivre. Et par la même occasion, poursuivre ma demande de résidence permanente afin d'y séjourner pour de bon. Le souci est que la session 2017 est désormais fermée et je crains que si je veux lancer une démarche, il faudra attendre l'année prochaine pour qu'on me laisse me réinscrire à nouveau, et encore par tirage au sort, mes chances sont amoindries...
       
      Je peux toujours y aller, m'installer et me contenter de mon contrat BD basé en France, pas de soucis tant que je bosse à distance. En revanche, devant rendre mon appartement pour l'été prochain et et à des raisons professionnelles, je voudrais y être installée si possible avant l'été 2018. Je sais que mon but a l'air impossible à faire dans de tels délais , c'est pourquoi je voudrais demander un peu de votre aide et vous demander par où commencer pour demander une demande de visa permanente dans mon cas (artiste, culture) , j'ai essayé le test d'admissibilité pour le travail: Rien. Celui pour l'entrée express: j'ai le profil, mais non je ne peux pas y aller (ils ne m'ont donné aucune raison?). L'EIC, qui était la meilleure option pour moi: Oui, mais les inscriptions sont fermées alors faudra attendre le prochain "bassin" s'il vous plait, hein. 
       
      Dans les métiers concernés demandés sur le site du gouvernement, je correspond au métier d'auteur/graphiste. A moins que les réinscriptions pour le PVT rouvrent après Janvier 2018, pourriez vous me donner des pistes et des conseils s'il vous plait dans mon cas? Quelque soit la procédure d'immigration à faire, si elle est longue, j'attendrais le temps qu'il faudra, mais pour une procédure d'une telle importance, je ne veux pas laisser ça trainer et m'en occuper le plus vite possible. 
       
      Je vous remercie d'avance pour votre quelconque aide et n'hésitez pas à me poser des questions,
       
      Julie K
    • Par tr2017
      Bonsoir,
       
       
      Voila j'ai pu lire que l'herpes simplex comptait comme une maladie eliminatoire aux criteres de selection pour la demande de residence permanente.
       
      Seulement je suis etonne sur plusieurs points :
       
      Deja il s'agirait d'une maladie tres courante et tres contagieuse donc les 3/4 de la population environ serait affectee (du labial) et donc la tres grande majorite serait contaminee sans le savoir (pas de symptomes, pas de lesions...). Donc a partir de ce constat, si je compare cette maladie avec d'autres comme le VIH qui est toujours incurable, je suis etonne du peu d'ouverture concernant cette maladie puisqu'elle n'est pas mortelle ni handicapante (genante et douloureuse oui mais c es tout ; ca ne t'empeche pas de vivre normalement a part si tu as des poussees recurrentes mais ca ne concerne qu'une minorite de cas). Ou encore la tuberculose est contagieuse et une maladie tres grave, ca on peut le comprendre. La syphilis aussi et on comprend pourquoi. Mais l'herpes a part le transmettre en tout connaissance de cause je ne vois pas. (ce qui ne vaut pas que pour l'herpes mais comme empoisonnement tout court).
       
      Ensuite concernant l'herpes genital je ne sais pas si l'herpes simplex englobe les deux. 
       
      Merci desole mais je ne trouve pas de source ifiable et recente a la fois
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×