Jump to content
  • 0
Sign in to follow this  
absent

Le point sur les assurances PVT en cas de grossesse et accouchement

Question

J'ai farfouillé des heuuuuures sur la toile. J'ai contacté une dizaine d'assurance en leur demandant s'ils n'avaient pas une assurance qui correspondrait à mes critères, PVT + possible grossesse, cherchant donc couverture pour suivi de grossesse et accouchement.
Une de mes amie a accouché il y a 3 ans au canada lors de son PVT, et n'avait rien payé ! Tout avancé, certes mais au final, rien payé de sa poche. Elle avait pris le pack CFE + April et la seule condition était que la conception devait avoir eu lieu pendant son PVT. 
Mais quelle déception ! Quelle déception en lisant scrupuleusement les garanties, les petites lignes, les exclusions. Pas de prise en charge de la maternité. Je les ai contacté (et attends leur réponse) pour être sur qu'ils ne propose plus ce pack avec la CFE prenant en charge les frais de maternité. Ce pack revenait à 936€ pour une année.
Après mes heures de recherches d'assurance, de lectures de forum, je n'ai rien qui répondent à mes attentes. Rien, sauf l'assurance PVT de Chapkadirect qui prend en charge 75% des frais réels à hauteur de 10.000€; et ça peut faire l'affaire. Mais 6 mois de carence signifie réellement que c'est l'accouchement seul qui sera pris en charge à 75%. (je parle d'un accouchement sans péridural, en maison de naissance si possible, et avec retour à la maison sous 6h).

Avez-vous connaissance d'autres assurances PVT qui prendraient en charge les frais de maternité, partiellement ou miraculeusement en totalité?

Savez-vous ce qui est obligatoire dans le suivi de grossesse dans la région du Québec? 
1 seule échographie est obligatoire si j'ai bien compris (au lieu des 3 en France)

La CFE prend en charge à hauteur des tarifs français, mais j'ai lu sur une discussion qu'une PVT avait été remboursée à 80% pour une césarienne (en Ontario). Est-ce possible de combiner CFE + Chapkadirect ou est-ce qu'il n'y a pas d'intérêt?

J'ai un peu d'argent de côté pour mettre au monde ce deuxième bébé (1ère grossesse au top, accouchement normal en France) et je voudrais être éclairée sur toutes mes possibilités d'assurance. 

Merci pour votre retour

Share this post


Link to post
Share on other sites

15 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Le pack CFE + HENNER rembourse les frais de maternité de 2500 à 7800€ selon les formules proposées (j'attends leur devis pour le prix des formules selon mon profil) pour un accouchement voie basse et de 5000€ à 100% des frais pour une césarienne.

C'est seulement la deuxième assurance n'excluant pas les frais de maternité que je trouve. La pêche est dure ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

En quoi c est si important que la naissance se fasse pendant le pvt? Je comprends les femmes ou couples ou ça arrive pendant un pvt mais là, tu le programmes carrément pendant le statut de pvt... Si tu en es là, ce ne serait pas plus simple d attendre d avoir un statut qui te donne droit à la ramq?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci kuroczyd pour toutes ces infos ! L'entre-aide dans les forums c'est chouette ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Mais bon si je dois me justifier : je pars pour une durée de 12 mois avec mon PVT, à la rentrée de septembre 2017 je reprends 3 ans d'études, incompatible avec une grossesse et un congé maternité.

J'ai allaité un an mon premier, et pour espérer allaiter exclusivement le plus longtemps possible mon futur deuxième, et m'en occuper le plus longtemps possible aussi avant de le laisser en crèche, un accouchement pendant mon PVT nous a semblé la situation la plus adaptée.

Alors oui je ne bénéficierai pas de congés mater, j'ai pourtant bien cotisé pendant mes années salariales.Et l'accouchement risque de nous coûter cher, même si j'espère être le moins suivi possible, accoucher en maison de naissance sans péridurale, et rentrer chez moi au bout des quelques heures obligatoires.

 

Je ne cherche pas un statut qui me donne droit à la RAMQ.

Mon mari trouvera peut être vite un boulot d'ingénieur et on verra s'il bénéficiera d'une mutuelle supplémentaire. Mais pour l'instant, je cherche à me couvrir au maximum. C'est bien le principe des assurances. De se couvrir en envisageant le pire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je me posais juste la question car je n ai vu que des cas de galère quand arrivait une grossesse pendant un PVT.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a une heure, Pyva a dit :

Mais bon si je dois me justifier : je pars pour une durée de 12 mois avec mon PVT, à la rentrée de septembre 2017 je reprends 3 ans d'études, incompatible avec une grossesse et un congé maternité.

J'ai allaité un an mon premier, et pour espérer allaiter exclusivement le plus longtemps possible mon futur deuxième, et m'en occuper le plus longtemps possible aussi avant de le laisser en crèche, un accouchement pendant mon PVT nous a semblé la situation la plus adaptée.

Alors oui je ne bénéficierai pas de congés mater, j'ai pourtant bien cotisé pendant mes années salariales.Et l'accouchement risque de nous coûter cher, même si j'espère être le moins suivi possible, accoucher en maison de naissance sans péridurale, et rentrer chez moi au bout des quelques heures obligatoires.

 

Je ne cherche pas un statut qui me donne droit à la RAMQ.

Mon mari trouvera peut être vite un boulot d'ingénieur et on verra s'il bénéficiera d'une mutuelle supplémentaire. Mais pour l'instant, je cherche à me couvrir au maximum. C'est bien le principe des assurances. De se couvrir en envisageant le pire.

 

Tu as cotisé en France ou au Québec? Pourquoi le Québec payerait pour ton congé maternité si tu as jamais cotisé ici? Ou pourquoi la France te l'offrirait si tu décides de vivre ailleurs? Désolé ça m'a fait bugger cette phrase. Comme ceux qui veulent que le chômage les suivent partout dans le monde sous prétexte qu'ils ont cotisé. Normalement, on cotise pour la communauté, pas juste pour soi-même ;)

 

Ceci dit, j'ai lu et entendu que des cas de grosse galère de gens en PVT qui accouchent ici. Soit les assurances ne couvrent pas correctement, soit les frais engendrés ont été énormes. Alors tu fais bien de te renseigner beaucoup avant de partir, ça évite les mauvaises surprises, tu as bien raison. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a une heure, Pyva a dit :

Mais bon si je dois me justifier : je pars pour une durée de 12 mois avec mon PVT, à la rentrée de septembre 2017 je reprends 3 ans d'études, incompatible avec une grossesse et un congé maternité.

J'ai allaité un an mon premier, et pour espérer allaiter exclusivement le plus longtemps possible mon futur deuxième, et m'en occuper le plus longtemps possible aussi avant de le laisser en crèche, un accouchement pendant mon PVT nous a semblé la situation la plus adaptée.

Alors oui je ne bénéficierai pas de congés mater, j'ai pourtant bien cotisé pendant mes années salariales.Et l'accouchement risque de nous coûter cher, même si j'espère être le moins suivi possible, accoucher en maison de naissance sans péridurale, et rentrer chez moi au bout des quelques heures obligatoires.

 

Je ne cherche pas un statut qui me donne droit à la RAMQ.

Mon mari trouvera peut être vite un boulot d'ingénieur et on verra s'il bénéficiera d'une mutuelle supplémentaire. Mais pour l'instant, je cherche à me couvrir au maximum. C'est bien le principe des assurances. De se couvrir en envisageant le pire.

 

 

Puisque tu veux envisager le pire que feras tu si c'est un siège ? Ici je ne sais pas mais en France c'est le bloc obligatoire et sans péridurale attends toi à souffrir le martyr et j'imagine que les frais ne doivent pas être les mêmes non plus.

 

Comme le dit Kuro accoucher pendant un PVT n'est peut être pas la meilleure solution.

 

Pour la mutuelle de ton mari ça dépendra aussi de son visa.

 

 

 

Edited by Hei

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Un siège en France existe par voie basse. Travaillant en France en maternité, je sais de quoi je parle. Et sous péridurale de plus. J'ai accouché de mon premier sans péridurale, je connais bien la douleur d'un accouchement.

 

@crazy-marty : c'est bien ce que je dis. En choisissant une grossesse et un accouchement à l'étranger, je renonce à mes droits en France. Dont mes congés maternité. Etant actuellement vacataire, je suis inscrite à Pôle Emploi, je n'ai encore jamais rien touché parce que je me débrouille pour travailler tel un temps plein. J'ai signalé 3 mois en avance que je désirais geler mes droits partant pour un PVT. Croyez moi, je suis des plus honnêtes, je ne cherche absolument pas à faire de l'agent sur les dos des autres, et des autres communautés.

Le pack CFE + April qui prenait en charge les frais de maternité il y a quelques années coûtait déjà 1000€, et prenait les frais en charge à 100%

J'attends la réponse de chapkadirect et de henner qui prennent aussi en charge la maternité partiellement, pour connaître le prix des cotisations. Je ne cherche pas une assurance gratuite qui prenne tout en charge. Même les 75% de chapkadirect m'irait. Débourser 3000 voir 5000€ s'il faut n'est pas un problème pour moi. C'est une décision.

 

Je cherchais à trouver des gens éclairés qui auraient connaissance d'autres assurances couvrant les frais de mater pour que je puisse en choisir une en toute connaissance de cause.

 

Oui bien sur, accoucher en France ne me coûterait pas un rond, je pourrais même accoucher chez moi ou dans un hôpital de mon choix, et vouloir sortir précocement quelques heures après mon accouchement sans galérer, sans avancer un sou. Mais vous l'aurez compris ce n'est pas une question d'argent. C'est une question de timing. Une année de césure pour mettre un bébé au monde et s'en occuper pleinement contre un enfant pendant des études ou après des études (et le premier aurait déjà 8 ans), la question mérite d'être approfondie.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 13 minutes, Pyva a dit :

Un siège en France existe par voie basse. Travaillant en France en maternité, je sais de quoi je parle. Et sous péridurale de plus. J'ai accouché de mon premier sans péridurale, je connais bien la douleur d'un accouchement.

 

 

 

Sauf que ce qui se fait en france ne se fait pas forcément ici ou de la même manière, la prise en charge du patient peut être différente les techniques et procédures aussi...

 

De plus en maison de naissance si le moindre problème intervient c'est transport ambulancier à l'hopital sur place il ne feront quasiment aucun soins... Et rentrer après 6h est utopique, de toutes les personnes qui ont accouché en maison de naissance que je connais la procédure était une nuit sur place et une bonne partie ont fini à l'hopital suite à des complications.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 13 minutes, Pyva a dit :

Un siège en France existe par voie basse. Travaillant en France en maternité, je sais de quoi je parle. Et sous péridurale de plus. J'ai accouché de mon premier sans péridurale, je connais bien la douleur d'un accouchement.

 

 

Oui par voie basse au bloc opératoire mais tu ne connais pas la douleur d'accoucher par un siège surtout lorsqu'on doit t'elargir l'ouverture et qu'on doit te faire des points de souture. Si ça t'arrive sans péridurale je te souhaite bien du courage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 4 heures, crazy_marty a dit :

 

Tu as cotisé en France ou au Québec? Pourquoi le Québec payerait pour ton congé maternité si tu as jamais cotisé ici? Ou pourquoi la France te l'offrirait si tu décides de vivre ailleurs? Désolé ça m'a fait bugger cette phrase. Comme ceux qui veulent que le chômage les suivent partout dans le monde sous prétexte qu'ils ont cotisé.

 

Effectivement. Trop de gens pensent qu'avec les accords France-Québec, ils bénéficieront des mêmes allocations. 

En fait, ils ne comprennent pas qu'ils quittent un pays, un continent, pour un autre pays d'un autre continent avec des règles de gestion totalement différentes. 

Pour exemple, j'attends ma soeur pour les vacances. Lorsque je lui ai dit qu'il fallait qu'elle prenne une assurance santé pour la durée des vacances, elle m'a répondu" pas la peine, j'aurai avec moi le formulaire de prise en charge de la sécu à l'étranger ..." :) ..... Il a fallu mettre les choses au point. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Et du coup j'entends bien toutes vos remarques allant contre mon projet. Par contre pour répondre à mes premières questions, vous n'intervenez pas.

N'intervenez pas si vous ne connaissez pas d'assurances et ne désirez pas du tout m'apporter de réponse. Aucuns besoins de créer un débat ou de m'amener au bûcher.

J'ai vu + d'accouchements que vous n'en verrez ou vivrez dans toute vos vies (sauf si vous êtes du milieu).

Je connais tout les cas extrêmes.

Dans le cas où ma grossesse n'est pas qualifié de normal je ne prendrai bien sur pas de risque.

 

En France, dans les quelques maisons de naissances, le retour se fait après 2h minimum après l'accouchement.

Je ne prétends pas savoir comment cela se passe au Québec, c'est bien pour cela que j'ai créé ce post.

 

C'est bon? Vous voulez d'autres justifications sur un choix qui m'est propre et légitime? Car le droit de mettre un enfant au monde est universel, la façon de le faire et le moment de le faire aussi.

Aucune place pour la tolérance et le respect du choix d'autrui?

 

Sur ce bien bonne soirée à vous

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 11/5/2016 at 13:25, absent a dit :

Et du coup j'entends bien toutes vos remarques allant contre mon projet. Par contre pour répondre à mes premières questions, vous n'intervenez pas.

N'intervenez pas si vous ne connaissez pas d'assurances et ne désirez pas du tout m'apporter de réponse. Aucuns besoins de créer un débat ou de m'amener au bûcher.

J'ai vu + d'accouchements que vous n'en verrez ou vivrez dans toute vos vies (sauf si vous êtes du milieu).

Je connais tout les cas extrêmes.

Dans le cas où ma grossesse n'est pas qualifié de normal je ne prendrai bien sur pas de risque.

 

En France, dans les quelques maisons de naissances, le retour se fait après 2h minimum après l'accouchement.

Je ne prétends pas savoir comment cela se passe au Québec, c'est bien pour cela que j'ai créé ce post.

 

C'est bon? Vous voulez d'autres justifications sur un choix qui m'est propre et légitime? Car le droit de mettre un enfant au monde est universel, la façon de le faire et le moment de le faire aussi.

Aucune place pour la tolérance et le respect du choix d'autrui?

 

Sur ce bien bonne soirée à vous

Bonjour Absent,

 

Je suis actuellement en PVT au Quebec et enceinte de 5 mois ( Oui oui oui je sais ce que certains diront!!) Pour ma part, j'avais aussi pas mal fait des recherches à ce sujet avant de venir. En effet, je venais rejoindre mon mari (donc pour m'installer ici!) et nous souhaitions tous les deux un bb mais sans s'être fixé de date particulière.

J'avais finalement fixé mon choix sur l'assurance Chapka pour me couvrir. Nous ne pensions que bb se pointerai aussi vite après l'arrêt de la pilule (nous avions cru comprendre que cela aurait pu prendre des mois avant de pouvoir tomber enceinte).

Je suis donc arrivée en Décembre 2015 et je suis tombé enceinte quasiment tout de suite après. Chapka m'a donc confirmé que je ne serai prise en charge qu'à partir du mois de Juin dans les limites du contrat. Depuis nous avons donc payés les frais de toutes les consultations, prises de sangs, examens et échographie( en 5 mois on en est approximativement à 2000$ de frais).

Nous nous sommes renseignés pour un accouchement en hôpital. Voici les prix qui nous ont été annoncés :

  • 2 jours d'hospitalisations pour un accouchement  sans problème avec péridural (~2600$/jour)
  • 3 jours d'hospitalisations pour un accouchement  par césarienne (~2600$/jour)
  • En cas de problème, 1 jour d'hospitalisation en soin intensif  = ~9000$/jour
  • Venir avec une enveloppe d'environ 1000$ cash pour payer le médecin et l'anesthésiste
  • Un dépôt de 3000$ nous sera demander comme avance pour payer les frais d'hospitalisations

Je te précise que ces prix ne seront que pour la partie maman car comme mon mari est canadien, le bb sera automatiquement pris en charge sur la carte RAMQ du papa sinon il fallait ajouter ~1500$/ jour pour bb.

 

Si jamais tu decides de te lancer, voici quelques conseils tirés de ma maigre expérience :

  •  Essaie de te faire suivre par une clinique plutôt que dans un CLSC car pour ma part, mes premiers RDV de suivi, je les ai eu en CLSC pour 285$ par rencontre (je te laisse faire le compte lorsqu’on a un RDV par mois puis 2 par mois et enfin toutes les semaines en fin de grossesse). Puis j'ai pu avoir une place en clinique privée suivis par une des médecins accoucheuses de mon hôpital de référence et là je paye en 50 et 80$ selon ce qui est fais. 
  • Arme toi de beaucoup de patience car il m'arrive de perdre beaucoup de temps à chaque RDV en dehors de ma clinique (prise de sangs, échographie, etc...) car ils ont tellement peu de gens sans RAMQ dans notre situation que souvent, ils savaient pas comment me facturer. J'ai même dû revenir le lendemain, certaines fois, pour avoir une personne compétente à traiter mon cas.
  • Toujours avoir un budget un peu plus large, il m'est arrivée de devoir aller aux urgences et là on te demande un dépôt cash de x dollars (1000$) dans mon cas, avant que tu vois un médecin).

J'espère avoir pu t'éclairer au moins en ce qui concerne les coûts d'un accouchement au Quebec.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 5/11/2016 à 13:25, absent a dit :

Et du coup j'entends bien toutes vos remarques allant contre mon projet. Par contre pour répondre à mes premières questions, vous n'intervenez pas.

N'intervenez pas si vous ne connaissez pas d'assurances et ne désirez pas du tout m'apporter de réponse. Aucuns besoins de créer un débat ou de m'amener au bûcher.

J'ai vu + d'accouchements que vous n'en verrez ou vivrez dans toute vos vies (sauf si vous êtes du milieu).

Je connais tout les cas extrêmes.

Dans le cas où ma grossesse n'est pas qualifié de normal je ne prendrai bien sur pas de risque.

 

En France, dans les quelques maisons de naissances, le retour se fait après 2h minimum après l'accouchement.

Je ne prétends pas savoir comment cela se passe au Québec, c'est bien pour cela que j'ai créé ce post.

 

C'est bon? Vous voulez d'autres justifications sur un choix qui m'est propre et légitime? Car le droit de mettre un enfant au monde est universel, la façon de le faire et le moment de le faire aussi.

Aucune place pour la tolérance et le respect du choix d'autrui?

 

Sur ce bien bonne soirée à vous

Bonjour, 

 

Mon mari et moi même discutons bébés, nous sommes actuellement sur mon PVT. J'aimerais avoir ton témoignages si tu veux bien, nous pourrions parler en privé ? As-tu un Facebook ou autre ? Merci, Julie

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Guest
Le 5/10/2016 à 18:27, absent a dit :

Une de mes amie a accouché il y a 3 ans au canada lors de son PVT, et n'avait rien payé ! Tout avancé, certes mais au final, rien payé de sa poche. Elle avait pris le pack CFE + April et la seule condition était que la conception devait avoir eu lieu pendant son PVT. 
Mais quelle déception ! Quelle déception en lisant scrupuleusement les garanties, les petites lignes, les exclusions. Pas de prise en charge de la maternité. Je les ai contacté (et attends leur réponse) pour être sur qu'ils ne propose plus ce pack avec la CFE prenant en charge les fr

 

Le 5/10/2016 à 18:27, absent a dit :

J'ai farfouillé des heuuuuures sur la toile. J'ai contacté une dizaine d'assurance en leur demandant s'ils n'avaient pas une assurance qui correspondrait à mes critères, PVT + possible grossesse, cherchant donc couverture pour suivi de grossesse et accouchement.
Une de mes amie a accouché il y a 3 ans au canada lors de son PVT, et n'avait rien payé ! Tout avancé, certes mais au final, rien payé de sa poche. Elle avait pris le pack CFE + April et la seule condition était que la conception devait avoir eu lieu pendant son PVT. 
Mais quelle déception ! Quelle déception en lisant scrupuleusement les garanties, les petites lignes, les exclusions. Pas de prise en charge de la maternité. Je les ai contacté (et attends leur réponse) pour être sur qu'ils ne propose plus ce pack avec la CFE prenant en charge les frais de maternité. Ce pack revenait à 936€ pour une année.
Après mes heures de recherches d'assurance, de lectures de forum, je n'ai rien qui répondent à mes attentes. Rien, sauf l'assurance PVT de Chapkadirect qui prend en charge 75% des frais réels à hauteur de 10.000€; et ça peut faire l'affaire. Mais 6 mois de carence signifie réellement que c'est l'accouchement seul qui sera pris en charge à 75%. (je parle d'un accouchement sans péridural, en maison de naissance si possible, et avec retour à la maison sous 6h).

Avez-vous connaissance d'autres assurances PVT qui prendraient en charge les frais de maternité, partiellement ou miraculeusement en totalité?

Savez-vous ce qui est obligatoire dans le suivi de grossesse dans la région du Québec? 
1 seule échographie est obligatoire si j'ai bien compris (au lieu des 3 en France)

La CFE prend en charge à hauteur des tarifs français, mais j'ai lu sur une discussion qu'une PVT avait été remboursée à 80% pour une césarienne (en Ontario). Est-ce possible de combiner CFE + Chapkadirect ou est-ce qu'il n'y a pas d'intérêt?

J'ai un peu d'argent de côté pour mettre au monde ce deuxième bébé (1ère grossesse au top, accouchement normal en France) et je voudrais être éclairée sur toutes mes possibilités d'assurance. 

Merci pour votre retour

Habituellement les assurances privées couvrent des événements imprévus voir imprévisibles. Il y a eu trop d'abus et les assurances ont réajusté les conditions. Le but ultime des assurances c'est de gagner de l'argent pour dédommager pour les "bad luck" et non de rendre service à la population. Le système ne serait pas viable ni pérenne. 
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By Jerbi
      Bonjour tout le monde !

      Voilà j'ai une petite question sur la résidence permanente après un PVT en tant que travailleur autonome/freelance.

      Je sais qu'en tant que travailleur autonome il n'est pas possible de demander un CSQ au Québec pour la résidence permanente et qu'il faut obligatoirement avoir travaillé en tant que salarié pendant 1 an minimum 30h/semaine pour pouvoir la demander.

      J'aimerais savoir si c'est possible en Ontario, en Alberta ou dans d'autres provinces au Canada, de demander la résidence permanente après son PVT sans travailler en tant que salarié, juste en travailleur autonome.
      Si oui, quelle est la meilleure option et la plus rapide pour cela ? 
       
      Merci.
    • By MarieA
      bonjour
      je souhaite vivement pouvoir m expatrier a Quebec.je pars seule avec mes 2 enfants (10 et 11 ans cette année).
      je cherche des contacts avec des familles qui seraient déjà installées à Quebec pour connaitre leur expérience. Partir seule avec 2 enfants met une pression supplémentaire et je m interroge sur la manière de procéder?
      Y a t il réellement des possibilités de travail?je n ai pas de diplôme mais une expérience de 15 ans en tant que secrétaire/aide comptable.
      Vers quelle région de québec me conseillez vous,en prenant compte de l education de mes enfants, du coût des loyers...
      Je viens de belgique,je ne sais pas si cela a une influence...
      Merci pour vos conseils
    • By Lou03
      Bonjour!
      Je souhaite immigrer avec mon conjoint au Québec mais nous sommes un peu perdu, nous avons du mal à savoir si nous sommes éligibles ou pas.
      Mon conjoint a eu un visa travail de 2016 à 2018 et à la résidence permanente depuis Janvier 2019 mais vit avec moi à Paris depuis.
      J'ai eu un PVT en 2016, je suis allée à Montréal de juillet 2016 à novembre 2016.
      En lisant les documents sur le rapprochement de conjoint, j'ai l'impression que mon copain ne peut pas me parrainer car il ne vit pas actuellement au Canada.
      Je peux sinon demander un visa travail car je suis infirmière. Mais cela ne m'arrange pas car je suis en train de me reconvertir dans le pâtisserie. (je n'aurais mon diplôme en pâtisserie qu'en juin 2020 donc je ne peux pas faire la demande dans ce domaine la). 
      Est ce que vous pensez qu'on peut tenter une demande de parrainage même si mon copain ne vit pas actuellement au Canada (en sachant que du moment où j'ai le rapprochement nous partons tous les deux au Québec), ou il vaut mieux que je fasse ma demande solo de visa travail en tant qu'infirmière?
      Je vous remercie!!
    • By cassy66250
      Bonjour Madame Monsieur ,
       
      Je me permet de vous contacter au sujet d'un problème que je rencontre depuis 1 mois .
       
      Je m'appelle XXXXXXX, numéro de dossier:aucun pour le moment .
       
      J'essaie depuis 1 mois de remplir le premier formulaire EIC PVT puisque j'y suis admissible mais je rencontre un problème des le premier formulaire, il est indiquer qu'il faut écrire les prénoms comme indiquer sur le passeport mais mon second prénom pose un problème. je ne peut donc soumettre ma candidature dans aucun bassin temps que celle ci n'est pas complète.
      Je tiens a préciser que je n'ai encore soumis aucun profil dans aucun bassin étant bloquer a la première étape .
       
      Je m’appelle XXXXXXX et mon second prénom est un prénom composé ( Maria-Héléna ) celui ci n'est pas pris en compte, il reste en rouge et m'indique qu'il y a une erreur que je ne peut donc pas valider ce premier formulaire or sans cela je ne peux continuer ma demande cela est très problématique. Cela fait des année que je fait tout mon possible pour me prépare a mon départ, aujourd’hui étant enfin prête je suis bloquer pour un prénom.
       
      J’espérerai avoir de l'aide pour résoudre ce petit problème et enfin réaliser mon rêve .
       
      J’espère de tout cœur recevoir de l'aide .
      Cordialement 
    • By Tokug
      Bonjour à tous, j'espère que vous allez bien ! 
       
      Je suis installé au québec depuis 2018, en AEC d'animation 3D à Québec. Je souhaite m'installer au Canada sur le long terme, et décrocher un emploi dans le secteur du Jeu vidéo/cinéma, et me spécialiser en modélisation 3D. 
       
      J'ai raté deux matières au cours de la session d'hiver 2019, et mon premier permis d'étude ayant expiré en Août 2019, je suis retourné en France, et j'ai refait un nouveau permis d'étude pour rattraper les  deux matières en hiver 2020.
       
      Je viens d'arriver, et j'ai reçu aujourd'hui donc mon second permis d'étude à la douane. 
       
      Mon visa actuel est valide jusqu'au 30 Août 2020, et je recevrais mes résultats totaux en début Août 2020.
       
      De Septembre 2018 à Août 2019, j'étais étudiant à temps plein. 
       
      De Janvier 2020 à Août 2020 je suis étudiant à temps partiel (pour valider les deux matières qui me manquent), sachant que normalement je reçois mon AEC en Août. 
       
      J'ai plusieurs questions à poser : 
       
      - Est-il possible de cumuler deux permis ? Un permis d'étude et de travail ? 
      - Quelles sont les conditions pour être admissible à un permis de travail ouvert, voir un permis de travail post diplôme ? 
      - Est-il possible de faire les démarches à l'intérieur du territoire canadien, sachant que les données biométriques sont valables pour 10 ans, avant que mon permis d'étude 
      actuel n'expire, pour obtenir un permis de travail (ouvert de préférence) ? 
       
      Dans l'attente de vos réponse, je suis ravi de faire votre connaissance à tous. 
       
       
       
    • By SandraOh
      Bonjour,
      Je suis une élève de Terminale S en France qui souhaite poursuivre ses études en architecture afin d'obtenir le DEA, seulement le marché de l'architecture en France n'avance pas, et les salaires sont dérisoires.
      Je souhaite donc après peut-être 2 ans de stage en France me tourner vers un autre pays. Je me suis renseignée sur internet et il se trouve qu'au Québec et au Canada, le marché existe encore !
       
      Voilà, je voudrais donc chercher quelques renseignements. 
      Combien gagne un architecte débutant en moyenne au Québec ? En allant là-bas, vais-je directement trouver du travail ou cela sera-t-il compliqué ? Le DEA me permettra-t-il d'exercer mon métier là-bas ? Faut-il que je passe un autre concours ? Si je fais un cursus ingénieur-architecte, serais-je plus favorisée pour un emploi ?
       
      Bien à vous
    • By Vins66
      Bonjour tout le monde ! 
       
      Je suis un étudiant français ayant un niveau Bac+3 (équivalent licence française) en Commerce International et Marketing
      Je viens de postuler pour l'Automne 2020 à différents programmes, dont notamment :
       
      UQAM : M.sc. Marketing ULAVAL : MBA Marketing stratégique Université de Sherbroooke : M.sc. Marketing  
      Je me renseigne dès à présent même si je n'ai pas encore de décisions d'admission. J'aimerai avoir vos avis quant aux universités et même si c'est très subjectif et personnel, cela pourra m'aider à faire un choix (si choix j'ai haha). Voici les critères qui sont importants pour moi :
       
      La qualité de la vie étudiante sur le campus. Je désire donner de ma personne, participer à des activités/projets et surtout rencontrer des québécois, me créer un réseau La renommée du programme et de l'université auprès des employeurs, au Québec et au Canada en général car je risque d'y rester pour un emploi  
      ---> Les MBA de ULaval sont parmi les rares n'exigeant pas d'expérience professionnelle antérieure. Les MBA ayant initialement été créés pour les professionnels, est-ce utile d'entreprendre un MBA au niveau BAC+3 ? Cela constituerais pour moi un point fort au même titre qu'une M.sc.? 
       
      Merci d'avance ! 🙂
    • By siamine
      Salut j'espère que vous allez bien , je suis un BTS en communication et l'industrie graphique Algérien,  je veux développer mes études au Canada Quebec.
      s'il vous plait si il y a quelqu'un il a des information par rapport à ça et tu peut m'aider en général qu'est ce qu'il faut faire etc .
      Merci
    • By Hautsommet
      Bonjour la communauté, je suis en procedure d immigrer pour etudes ay Canada, mais Un sujet me fait peur en fait, je suis congolais mais residant Dans Un autre pays ou j ai fait 5 ans avec statut de refugier, mais maintenant que ma situation a changer, je suis en procedure d annuler le statut de refugier vu que j ai maintenant droit a Mon passport d origine,. 
      Le problème se pose ici, je veux Faire mes demarches a partir du pays ou je suis refugier mais biensur avec mon passport d origine, cela va t il poser probleme? 
      Sinon a part ça tout le dossier est bon, ma famille au pays possede qlq petite entreprises qui me prendront en charges, bien immobilier etc. 
      Mon gd probleme se pose plus sur le fait que je Crains que mon ancient statut de refugier derange mon dossier. 
      Merci 
    • By KekoPatrick
      Bonjour je suis un jeune camerounais âgé de 26 ans et père de 2 enfants et une conjointe âgé 20 ans elle est coiffeuse, moi je suis diplômé en tant Exploitant-Agricole depuis 2016, ma conjointe et moi nous souhaiterions immigré au Québec, je suis spécialisé dans la production végétale et animale (poulet de chair et porcs).
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines