Jump to content

Créer une boulangerie à Montréal


Vicaramel123
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous, 

Avec mon conjoint, nous rêvons depuis toujours de partir vivre à Montréal et d'y monter une boulangerie. Nous sommes sur le point de passer notre CAP boulangerie (et peut-être pâtisserie). Cependant, je vous avoue être complètement perdue par les démarches à suivre. Quel visa demander ? Sur quel site ? J'ai cru comprendre que le PVT nécessitait qu'on aie un employeur prêt à nous embaucher là-bas ... Pourriez-vous m'aider s'il vous plaît ? 

Je vous remercie d'avance ☺️

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Une des options serait en effet de trouver un employeur qui puisse faire les démarches pour vous obtenir un permis de travail temporaire (votre permis serait lié à cet employeur mais après un certain temps, vous auriez la possibilité de déposer une demande de résidence permanente).  Il y a de la demande dans ce domaine, et donc ça ne devrait pas être trop difficile.

 

Des infos ici : https://www.quebec.ca/immigration/travailler-temporairement/programme-travailleurs-etrangers-temporaires

 

De toute façon avant de monter une affaire ici, vous avez tout intérêt à acquérir de l'expérience locale et à bien comprendre le marché et les goûts locaux. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 2 heures, Vicaramel123 a dit :

Bonjour à tous, 

Avec mon conjoint, nous rêvons depuis toujours de partir vivre à Montréal et d'y monter une boulangerie. Nous sommes sur le point de passer notre CAP boulangerie (et peut-être pâtisserie). Cependant, je vous avoue être complètement perdue par les démarches à suivre. Quel visa demander ? Sur quel site ? J'ai cru comprendre que le PVT nécessitait qu'on aie un employeur prêt à nous embaucher là-bas ... Pourriez-vous m'aider s'il vous plaît ? 

Je vous remercie d'avance ☺️

Vous devez effectivement bien connaître la réalité du pays pour faire un plan d’affaire.  Ici, ce n’est pas la France. On ne sort pas le matin chercher la baguette du jour.  On l’achète surtout a l’épicerie, au besoin. Plusieurs ne mangent que du pain de mie. Des boulangers de sont installés dans des locaux de mon entourage et apres quelques mois, ont fait faillite! 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Posted (edited)
Il y a 4 heures, bencoudonc a dit :

Une des options serait en effet de trouver un employeur qui puisse faire les démarches pour vous obtenir un permis de travail temporaire (votre permis serait lié à cet employeur mais après un certain temps, vous auriez la possibilité de déposer une demande de résidence permanente).  Il y a de la demande dans ce domaine, et donc ça ne devrait pas être trop difficile.

 

Des infos ici : https://www.quebec.ca/immigration/travailler-temporairement/programme-travailleurs-etrangers-temporaires

 

De toute façon avant de monter une affaire ici, vous avez tout intérêt à acquérir de l'expérience locale et à bien comprendre le marché et les goûts locaux. 

 

Et j'ajouterais que c'est pas comme si le marché Montréalais était pas limite saturé en très bonnes boulangeries. 

Edited by qwintine
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 2 minutes, qwintine a dit :

 

Et j'ajouterais que c'est pas comme si le marché Montréalais était pas limite saturé en très bonnes boulangeries. 

C'est l'impression que ça donne en effet - mais peut-être pas dans tous les quartiers.  En tout cas en deux ans (je crois comprendre que c'est la période qu'il faut avant de déposer une demande de résidence permanente après avoir obtenu un permis de travail temporaire) ils auraient le temps de prendre le pouls du marché.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 3 minutes, bencoudonc a dit :

C'est l'impression que ça donne en effet - mais peut-être pas dans tous les quartiers.  En tout cas en deux ans (je crois comprendre que c'est la période qu'il faut avant de déposer une demande de résidence permanente après avoir obtenu un permis de travail temporaire) ils auraient le temps de prendre le pouls du marché.

 

Noui ,  car franchement la concurrence et la barre qualitative est vraiment élevée. Ici les auteurs du fils vont seulement finir leur CAP boulangerie ... Franchement, c'est utopique, sans expérience professionnelle, ni connaissance du marché et de la culture culinaire locale ... 

J'avais parlé avec mes deux boulangers et pâtissiers de la pénurie de main d'oeuvre, ils étaient pas prêt à faire du recrutement international. Ils ont pas l'envie, le temps et d'autres priorités d'investissments. Ils prendront des gens sur place. 

Logique se sont des PME et accompagner un recrutement type PTT c'est couteux temps, énergie et argent.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 4 minutes, qwintine a dit :

 

Noui ,  car franchement la concurrence et la barre qualitative est vraiment élevée. Ici les auteurs du fils vont seulement finir leur CAP boulangerie ... Franchement, c'est utopique, sans expérience professionnelle, ni connaissance du marché et de la culture culinaire locale ... 

J'avais parlé avec mes deux boulangers et pâtissiers de la pénurie de main d'oeuvre, ils étaient pas prêt à faire du recrutement international. Ils ont pas l'envie, le temps et d'autres priorités d'investissments. Ils prendront des gens sur place. 

Logique se sont des PME et accompagner un recrutement type PTT c'est couteux temps, énergie et argent.

C'est probablement plus en région qu'à Montréal que les employeurs sont ouverts à ce genre de démarche en effet.  Par ex. je pense à l'histoire du boulanger de Limoilou dont il était question sur un autre fil il y a quelques jours...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Même en région , j’ai du voir 5 ou 6 boulangeries s’ouvrir et se refermer en qq mois. L’idéal c’est de se faire embaucher par une chaîne genre première moisson, et explorer les us et coutumes de l’alimentation au Québec. Ce qui est bon pour un français, ne l’ai pas nécessairement pour un québécois…

le marché de l’embauche bat son plein au Québec, obtenez vos diplôme et postulez dans une chaîne de boulangerie 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 9 minutes, Equinox a dit :

Même en région , j’ai du voir 5 ou 6 boulangeries s’ouvrir et se refermer en qq mois. L’idéal c’est de se faire embaucher par une chaîne genre première moisson, et explorer les us et coutumes de l’alimentation au Québec. Ce qui est bon pour un français, ne l’ai pas nécessairement pour un québécois…

le marché de l’embauche bat son plein au Québec, obtenez vos diplôme et postulez dans une chaîne de boulangerie 

 

En plus dans un contexte, où les marchés Québecois et Canadien sont en pénurie de beurre de tourage (on en parle depuis mais dans les médias québecois) qui n'est pas fabriqué au pays (importé d'Europe et Nouvelle-Zélande) mais indispensable dans une patisserie et viennoiseries de haute qualité. Le réseau de fournisseur va aussi être un gros enjeu. Et les fournisseurs vont clairement favorisé leurs bons clients existants.

Débarquer pour faire de la pâte feuilletée à la graisse végétale (ou allègrement coupée à celle-ci) dans un marché déjà saturé et monopolisé  par les épiceries tout en espérant être capable de lutter sur le prix ... j'y crois pas trop

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com

Advertisement