Jump to content

Conseils pour les candidats à la Résidence Permanente


Caramalia

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Je poste ce message car j'arrive au bout du calvaire de l'immigration Canadienne en tant que travailleur qualifié et je souhaite donner des conseils aux nouveaux candidats qui souhaitent lancer les démarches pour leurs résidence permanente au Canada.
 

1- Ne passez SURTOUT PAS par le Québec

 

Si vous résidez au Québec ou vivez hors du Canada et choisissez le Québec par facilité, je vous l'annonce c'est un piège.

 

Question 1: Pourquoi ne pas passer par le Québec?

 

Contrairement à toutes les autres provinces du Canada, le Québec choisi ses immigrants économiques. C'est une chose très bien en soi car ils choisissent des travailleurs qualifiés en fonction des besoin du marché du travail. Le problème c'est que les délais du provincial combinés à ceux du fédéral sont ÉNORMES et ça on ne vous le dit pas avant que vous payiez les frais :)

Entre le dépôt de la demande au provincial et la fin de l'étape fédérale vous pouvez compter minimum 4 années.

 

Question 2: Est-ce plus rapide dans les autres provinces?

 

Les autres provinces du Canada ne pré-sélectionnent pas les immigrants économiques, vous passez donc directement à l'étape fédérale et pour une raison certainement bassement politique, l'étape fédérale dans TOUTES les autres provinces du Canada prend seulement 6 à 8 mois. Donc oui, il est beaucoup plus rapide d'obtenir sa RP en passant par une autre province que le Québec.

 

Question 3: Quel est la différence de coût entre la résidence permanente au Québec vs le reste du Canada ?

 

Prix de l'obtention de la RP via le reste du Canada: fédéral (500$) + biométrie (85$) + visite médicale (~300$)

En attendant la décision finale: 1 permis de travail ouvert transitoire (255$)

 

total = 1140 $

 

Prix de l'obtention de la RP via le Québec: CAQ (112$) + CSQ (825$) + fédéral (500$) + biométrie (85$) + visite médicale (~300$)

En attendant la décision finale: 2 permis de travail fermés A75 à votre charge (310$) + visite médicale expirée (~300$)

 

total = 2432 $

 

Conclusion:

En 2020, seul 2% des demandes de RP pour les travailleurs qualifiés sélectionnés par le Québec (TQQ/QSW) ont été traitées dans les délais, 98% hors délais.

En plus de sauver votre argent et votre temps, vous sauverez surtout votre santé mentale en passant par n'importe quelle autre province du Canada. Des dizaines de milliers de candidats attendent ENCORE que le fédéral finalise leurs demandes de RP depuis 2018.

De plus, une fois la RP obtenue, rien ne vous empêche de venir vous établir au Québec.

 

2- Si vous faites votre demande depuis le Canada, ne quittez SURTOUT pas le pays

 

Plusieurs milliers de candidats ont fait l'erreur tragique de partir du Canada en attendant la décision du fédéral, grave erreur.

Malgré ce que vous disent les agents IRCC au téléphone ou par courriel, ne quittez surtout pas le Canada MÊME après avoir reçu votre accusé de réception.

Pourquoi pas?

 

Bien qu'ayant fait votre demande depuis le Canada, si vous quittez le Canada pour aller attendre votre résidence permanente dans votre pays d'origine, vous perdez sur tous les plans:

 

- Vous perdez la possibilité de refaire un permis de travail fermé A75 et ne pourrez revenir que comme touriste en attendant la RP

 

+

 

dans le meilleur des cas:

- votre dossier dormira dans les locaux d'IRCC au Canada pendant des mois et des mois.

 

dans le pire des cas:

- votre dossier sera renvoyé dans le BVC le plus proche de votre pays d'origine et vous perdrez encore plus de temps.

 

3- Que faire si vous avez déjà fait votre demande au fédéral et êtes coincés dans l'enfer de l'immigration Canadienne

 

Rien qu'au Québec, plus de 55,000 candidats à la RP sont en attente de la finalisation de leurs dossiers au fédéral. IRCC se refuse à donner des délais précis et depuis la crise en Afghanistan ne prend même plus la peine de répondre aux questions via le formulaire web. Que faire?

 

Réponse officielle: attendre, attendre et attendre.

 

Réponse officieuse:

1- écrire une lettre expliquant votre situation à tous les députés fédéraux de la province du Québec. Certains de ces députés sont très au courant des problèmes majeurs d'immigration spécifiquement au Québec. Ils ne pourront pas accélérer le traitement de votre demande mais si chaque victime d'IRCC pointe du doigt la situation, les députés fédéraux sont les personnes les plus suceptibles de faire changer les choses.

 

2- créer un compte sur les différents réseaux sociaux et expliquer poliment l'absurdité de la situation aux ministres de l'Immigration du Canada et à la ministre de l'immigration du Québec. Ils sont déjà au courant mais il est bon de leur rapeller.

 

3- se joindre aux différents recours judiciaires contre le gouvernement fédéral du Canada pour non respect de ses engagements. Les candidats à l'immigration économique sont vu par IRCC comme des "clients". En ne respectant pas leur part du marché, de nombreux "clients" ont réussi à faire condamner le gouvernement Canadien. Au delà de la compensation financière, ce sont des condamnations symboliques pour forcer les personnes en charge à prendre en compte les souffrances qu'ils font subir à des dizaines de milliers de familles.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Caramalia a dit :

Bonjour à tous,

 

Je poste ce message car j'arrive au bout du calvaire de l'immigration Canadienne en tant que travailleur qualifié et je souhaite donner des conseils aux nouveaux candidats qui souhaitent lancer les démarches pour leurs résidence permanente au Canada.
 

1- Ne passez SURTOUT PAS par le Québec

 

Si vous résidez au Québec ou vivez hors du Canada et choisissez le Québec par facilité, je vous l'annonce c'est un piège.

 

Question 1: Pourquoi ne pas passer par le Québec?

 

Contrairement à toutes les autres provinces du Canada, le Québec choisi ses immigrants économiques. C'est une chose très bien en soi car ils choisissent des travailleurs qualifiés en fonction des besoin du marché du travail. Le problème c'est que les délais du provincial combinés à ceux du fédéral sont ÉNORMES et ça on ne vous le dit pas avant que vous payiez les frais :)

Entre le dépôt de la demande au provincial et la fin de l'étape fédérale vous pouvez compter minimum 4 années.

 

Question 2: Est-ce plus rapide dans les autres provinces?

 

Les autres provinces du Canada ne pré-sélectionnent pas les immigrants économiques, vous passez donc directement à l'étape fédérale et pour une raison certainement bassement politique, l'étape fédérale dans TOUTES les autres provinces du Canada prend seulement 6 à 8 mois. Donc oui, il est beaucoup plus rapide d'obtenir sa RP en passant par une autre province que le Québec.

 

Question 3: Quel est la différence de coût entre la résidence permanente au Québec vs le reste du Canada ?

 

Prix de l'obtention de la RP via le reste du Canada: fédéral (500$) + biométrie (85$) + visite médicale (~300$)

En attendant la décision finale: 1 permis de travail ouvert transitoire (255$)

 

total = 1140 $

 

Prix de l'obtention de la RP via le Québec: CAQ (112$) + CSQ (825$) + fédéral (500$) + biométrie (85$) + visite médicale (~300$)

En attendant la décision finale: 2 permis de travail fermés A75 à votre charge (310$) + visite médicale expirée (~300$)

 

total = 2432 $

 

Conclusion:

En 2020, seul 2% des demandes de RP pour les travailleurs qualifiés sélectionnés par le Québec (TQQ/QSW) ont été traitées dans les délais, 98% hors délais.

En plus de sauver votre argent et votre temps, vous sauverez surtout votre santé mentale en passant par n'importe quelle autre province du Canada. Des dizaines de milliers de candidats attendent ENCORE que le fédéral finalise leurs demandes de RP depuis 2018.

De plus, une fois la RP obtenue, rien ne vous empêche de venir vous établir au Québec.

 

2- Si vous faites votre demande depuis le Canada, ne quittez SURTOUT pas le pays

 

Plusieurs milliers de candidats ont fait l'erreur tragique de partir du Canada en attendant la décision du fédéral, grave erreur.

Malgré ce que vous disent les agents IRCC au téléphone ou par courriel, ne quittez surtout pas le Canada MÊME après avoir reçu votre accusé de réception.

Pourquoi pas?

 

Bien qu'ayant fait votre demande depuis le Canada, si vous quittez le Canada pour aller attendre votre résidence permanente dans votre pays d'origine, vous perdez sur tous les plans:

 

- Vous perdez la possibilité de refaire un permis de travail fermé A75 et ne pourrez revenir que comme touriste en attendant la RP

 

+

 

dans le meilleur des cas:

- votre dossier dormira dans les locaux d'IRCC au Canada pendant des mois et des mois.

 

dans le pire des cas:

- votre dossier sera renvoyé dans le BVC le plus proche de votre pays d'origine et vous perdrez encore plus de temps.

 

3- Que faire si vous avez déjà fait votre demande au fédéral et êtes coincés dans l'enfer de l'immigration Canadienne

 

Rien qu'au Québec, plus de 55,000 candidats à la RP sont en attente de la finalisation de leurs dossiers au fédéral. IRCC se refuse à donner des délais précis et depuis la crise en Afghanistan ne prend même plus la peine de répondre aux questions via le formulaire web. Que faire?

 

Réponse officielle: attendre, attendre et attendre.

 

Réponse officieuse:

1- écrire une lettre expliquant votre situation à tous les députés fédéraux de la province du Québec. Certains de ces députés sont très au courant des problèmes majeurs d'immigration spécifiquement au Québec. Ils ne pourront pas accélérer le traitement de votre demande mais si chaque victime d'IRCC pointe du doigt la situation, les députés fédéraux sont les personnes les plus suceptibles de faire changer les choses.

 

2- créer un compte sur les différents réseaux sociaux et expliquer poliment l'absurdité de la situation aux ministres de l'Immigration du Canada et à la ministre de l'immigration du Québec. Ils sont déjà au courant mais il est bon de leur rapeller.

 

3- se joindre aux différents recours judiciaires contre le gouvernement fédéral du Canada pour non respect de ses engagements. Les candidats à l'immigration économique sont vu par IRCC comme des "clients". En ne respectant pas leur part du marché, de nombreux "clients" ont réussi à faire condamner le gouvernement Canadien. Au delà de la compensation financière, ce sont des condamnations symboliques pour forcer les personnes en charge à prendre en compte les souffrances qu'ils font subir à des dizaines de milliers de familles.

 

Link to comment
Share on other sites

Merci infiniment pour ce conseil ca me permettra de voir clair sur ma décision! en effet Jai reçu une invitation de sélection permanente la semaine dernière, ayant également un profil entrée express sur la catégorie travailleur qualifié avec 498 points je me demandait sil fallait attendre une prochaine ronde ou procéder à ma demande de CSQ; la je pense que je ne vais pas m'engager avec Arrima.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 8 heures, Caramalia a dit :

Entre le dépôt de la demande au provincial et la fin de l'étape fédérale vous pouvez compter minimum 4 années.

 On est à 4 ans pour les diplômés du Québec mais 5 ans pour les travailleurs qualifiés (24 mois de travail, 6 mois pour CSQ, 27 mois pour RP). 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Caramalia a dit :

Bonjour à tous,

 

Je poste ce message car j'arrive au bout du calvaire de l'immigration Canadienne en tant que travailleur qualifié et je souhaite donner des conseils aux nouveaux candidats qui souhaitent lancer les démarches pour leurs résidence permanente au Canada.
 

1- Ne passez SURTOUT PAS par le Québec

 

Si vous résidez au Québec ou vivez hors du Canada et choisissez le Québec par facilité, je vous l'annonce c'est un piège.

 

Question 1: Pourquoi ne pas passer par le Québec?

 

Contrairement à toutes les autres provinces du Canada, le Québec choisi ses immigrants économiques. C'est une chose très bien en soi car ils choisissent des travailleurs qualifiés en fonction des besoin du marché du travail. Le problème c'est que les délais du provincial combinés à ceux du fédéral sont ÉNORMES et ça on ne vous le dit pas avant que vous payiez les frais :)

Entre le dépôt de la demande au provincial et la fin de l'étape fédérale vous pouvez compter minimum 4 années.

 

Question 2: Est-ce plus rapide dans les autres provinces?

 

Les autres provinces du Canada ne pré-sélectionnent pas les immigrants économiques, vous passez donc directement à l'étape fédérale et pour une raison certainement bassement politique, l'étape fédérale dans TOUTES les autres provinces du Canada prend seulement 6 à 8 mois. Donc oui, il est beaucoup plus rapide d'obtenir sa RP en passant par une autre province que le Québec.

 

Question 3: Quel est la différence de coût entre la résidence permanente au Québec vs le reste du Canada ?

 

Prix de l'obtention de la RP via le reste du Canada: fédéral (500$) + biométrie (85$) + visite médicale (~300$)

En attendant la décision finale: 1 permis de travail ouvert transitoire (255$)

 

total = 1140 $

 

Prix de l'obtention de la RP via le Québec: CAQ (112$) + CSQ (825$) + fédéral (500$) + biométrie (85$) + visite médicale (~300$)

En attendant la décision finale: 2 permis de travail fermés A75 à votre charge (310$) + visite médicale expirée (~300$)

 

total = 2432 $

 

Conclusion:

En 2020, seul 2% des demandes de RP pour les travailleurs qualifiés sélectionnés par le Québec (TQQ/QSW) ont été traitées dans les délais, 98% hors délais.

En plus de sauver votre argent et votre temps, vous sauverez surtout votre santé mentale en passant par n'importe quelle autre province du Canada. Des dizaines de milliers de candidats attendent ENCORE que le fédéral finalise leurs demandes de RP depuis 2018.

De plus, une fois la RP obtenue, rien ne vous empêche de venir vous établir au Québec.

 

2- Si vous faites votre demande depuis le Canada, ne quittez SURTOUT pas le pays

 

Plusieurs milliers de candidats ont fait l'erreur tragique de partir du Canada en attendant la décision du fédéral, grave erreur.

Malgré ce que vous disent les agents IRCC au téléphone ou par courriel, ne quittez surtout pas le Canada MÊME après avoir reçu votre accusé de réception.

Pourquoi pas?

 

Bien qu'ayant fait votre demande depuis le Canada, si vous quittez le Canada pour aller attendre votre résidence permanente dans votre pays d'origine, vous perdez sur tous les plans:

 

- Vous perdez la possibilité de refaire un permis de travail fermé A75 et ne pourrez revenir que comme touriste en attendant la RP

 

+

 

dans le meilleur des cas:

- votre dossier dormira dans les locaux d'IRCC au Canada pendant des mois et des mois.

 

dans le pire des cas:

- votre dossier sera renvoyé dans le BVC le plus proche de votre pays d'origine et vous perdrez encore plus de temps.

 

3- Que faire si vous avez déjà fait votre demande au fédéral et êtes coincés dans l'enfer de l'immigration Canadienne

 

Rien qu'au Québec, plus de 55,000 candidats à la RP sont en attente de la finalisation de leurs dossiers au fédéral. IRCC se refuse à donner des délais précis et depuis la crise en Afghanistan ne prend même plus la peine de répondre aux questions via le formulaire web. Que faire?

 

Réponse officielle: attendre, attendre et attendre.

 

Réponse officieuse:

1- écrire une lettre expliquant votre situation à tous les députés fédéraux de la province du Québec. Certains de ces députés sont très au courant des problèmes majeurs d'immigration spécifiquement au Québec. Ils ne pourront pas accélérer le traitement de votre demande mais si chaque victime d'IRCC pointe du doigt la situation, les députés fédéraux sont les personnes les plus suceptibles de faire changer les choses.

 

2- créer un compte sur les différents réseaux sociaux et expliquer poliment l'absurdité de la situation aux ministres de l'Immigration du Canada et à la ministre de l'immigration du Québec. Ils sont déjà au courant mais il est bon de leur rapeller.

 

3- se joindre aux différents recours judiciaires contre le gouvernement fédéral du Canada pour non respect de ses engagements. Les candidats à l'immigration économique sont vu par IRCC comme des "clients". En ne respectant pas leur part du marché, de nombreux "clients" ont réussi à faire condamner le gouvernement Canadien. Au delà de la compensation financière, ce sont des condamnations symboliques pour forcer les personnes en charge à prendre en compte les souffrances qu'ils font subir à des dizaines de milliers de familles.

Une question svp

Si par exemple je veux aller vacance et je retourne apres au canada Apres ma demande de RP . Est ce que C'est possible d aller vacance dans un autre pays ? Ou il faut toujours rester au Canada en attendant la rp.?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Je suis étonné que tu au eu si peu de retours compte tenu de l’importance d’un tel retour pour bien du monde présent sur ce forum. (Les chiffres pour la RP en EE me semble bas cela dit)

C’est pourtant bien réel et l’intérêt d’immigrer dans la province de Québec ne suffit plus pour sélectionner la province plutôt qu’une autre (l’Ontario en tête car oui les francophones et aussi les Français sont recherchés la bas).

5 ans d’insécurité familiale, 5 ans d’insécurité financière, 5 ans de démarches administratives épuisantes, 5 ans de droits très réduits ( on dit rien et on acquiesce, pas le choix quand tu as tant sacrifier pour être là) parce que telle ou telle personne n’est pas capable de signer un fichu papier qui débloquerai X nombre de dossiers. Pire on augmente d’un an les délais pour le traitement du CSQ en pleine Covid sans aucune justification si ce n’est pour faire traîner les choses pour mieux “encadrer l’immigration”.

Bref, ravi de voir que je ne suis pas le seul à penser de même, la province ayant perdu tout attrait d’un point de vue purement immigration.

Sans compter que depuis son pays d’origine on peut arriver au Canada en 6-8 mois sans y avoir jamais mis les pieds tandis qu’au Québec on fait poireauter 5+ ans les personnes déjà sur place sans aucun complexe


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Je suis étonné que tu au eu si peu de retours compte tenu de l’importance d’un tel retour pour bien du monde présent sur ce forum. (Les chiffres pour la RP en EE me semble bas cela dit)

C’est pourtant bien réel et l’intérêt d’immigrer dans la province de Québec ne suffit plus pour sélectionner la province plutôt qu’une autre (l’Ontario en tête car oui les francophones et aussi les Français sont recherchés la bas).

5 ans d’insécurité familiale, 5 ans d’insécurité financière, 5 ans de démarches administratives épuisantes, 5 ans de droits très réduits ( on dit rien et on acquiesce, pas le choix quand tu as tant sacrifier pour être là) parce que telle ou telle personne n’est pas capable de signer un fichu papier qui débloquerai X nombre de dossiers. Pire on augmente d’un an les délais pour le traitement du CSQ en pleine Covid sans aucune justification si ce n’est pour faire traîner les choses pour mieux “encadrer l’immigration”.

Bref, ravi de voir que je ne suis pas le seul à penser de même, la province ayant perdu tout attrait d’un point de vue purement immigration.

Sans compter que depuis son pays d’origine on peut arriver au Canada en 6-8 mois sans y avoir jamais mis les pieds tandis qu’au Québec on fait poireauter 5+ ans les personnes déjà sur place sans aucun complexe


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Les chiffres EE ne sont pas hauts pour la bonne et simple raison que peu de gens s'y qualifient. C'est facile de toujours mettre en avant ce programme, mais il est tout de même globalement très restrictif (qualifications très élevées, âge bas...). Sans aide de province ou sans expérience canadienne, beaucoup de candidats n'ont tout simplement pas assez de points. C'est la réalité. En plus, les francophones sont noyés dans le flot des candidats de toutes nationalités, très qualifiés pour certains.

Envoyé de mon SM-G975W en utilisant application mobile Immigrer.com

Link to comment
Share on other sites

Le 2021-08-31 à 11:52, sandrineeeeee a dit :

Concernant le pris de la rp tu as fais une erreur ca n'est pas 500 dollars mais au total 1325 dollars. Sans compter le test de langue (300-420 dollars), la reconnaissance des diplomes (WES : 280 dollars), la visite médicale 300 dollars. Donc ca en rajoute. De plus, le traitement des dossiers est hyper aléatoire bizarrement plus de personne à l'ouest reçoivent plus rapidement que ce à l'est peut-être un hasard. Quoiqu'il en soit ca sera plus long avec la crise afghane, car ils vont passer leur dossier en priorité selon IRCC.

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
On 9/1/2021 at 8:34 PM, Sidji972 said:


C’est pourtant bien réel et l’intérêt d’immigrer dans la province de Québec ne suffit plus pour sélectionner la province plutôt qu’une autre (l’Ontario en tête car oui les francophones et aussi les Français sont recherchés la bas).

 Tapatalk

 

J'apporterais une grosse nuance à tes propos. Ceux qui sont recherchés ailleurs qu'au Québec sont les bilingues - certainement pas les unilingues francophones. Même si les fédéraux aiment bien prétendre le contraire. On peut immigrer plus vite, peut être, si tant est qu'on se qualifie, mais si on ne parle que français, une fois rendu là, ça sera pas mal compliqué pareil.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Le 2021-09-01 à 20:42, PowerRanger a dit :

Les chiffres EE ne sont pas hauts pour la bonne et simple raison que peu de gens s'y qualifient. C'est facile de toujours mettre en avant ce programme, mais il est tout de même globalement très restrictif (qualifications très élevées, âge bas...). Sans aide de province ou sans expérience canadienne, beaucoup de candidats n'ont tout simplement pas assez de points. C'est la réalité. En plus, les francophones sont noyés dans le flot des candidats de toutes nationalités, très qualifiés pour certains.

Envoyé de mon SM-G975W en utilisant application mobile Immigrer.com
 

 

La France tout comme l'Europe profite de la réforme du système scolaire LMD, ce qui permet aux niveaux licences d'avoir une certaine équivalence avec le niveau baccaulauréat/bachelor du Canada. Atteindre ce niveau scolaire procure déjà un nombre de points conséquents, c'est pas ce qui manque des licences et master en Europe après tout. Le niveau scolaire de Francais pour un francophone assure quasi l'éligibilité au programme même avec un niveau d'anglais moyen. Pour un non francophone, il est pas rare que l'Anglais soit largement suffisant pour obtenir l'entrée express avec un niveau de Francais très moyen. Sans compter qu'avec 1 ou 2 ans d'expérience de travail en poste, tu peux aisément obtenir les points manquants à ton dossier.

 

En fait pour moi l'EE devrait être le premier programme a recommander aux Européens quelque soit leur nationalité. Il faut parfois mieux attendre 2 ans pour obtenir les points manquants, travailler et se former à la langue étrangère manquante plutôt que d'attendre encore et encore qu'une personne traite ton dossier, sans possibilité de contacter qui que ce soit, pendant +5 ans

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, sujet très interessant !

 

Si je peux ajouter voici mes frais dans le cas d'une demande de RP via l'Experience Canadienne depuis le France. (en cours)

 

- Frais relatifs à la demande de résidence permanente : 825$

- Frais relatifs au droit de résidence permanente (FDRP) : 500$

- Frais biométrique : 85$

 

+

 

- Test de langue TCF : 150€

- Visite médicale : 160€

- Radio des poumons : 40€

- Analyse de sang + urine 35€

 

 

1410$ + 385€ = 1985$

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Très bon message j'ai actuellement un pvt avec une embauche à Montréal et je songeais à lancer ma Rp via le PRTQ en parallèle, mais c'est vrai qu'avec des temps d'attente et d'incertitude pareil sa pousse à réfléchir, je vais me pencher vers l'entrée express pour voir si mon profil est éligible.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • Habitués
 On est à 4 ans pour les diplômés du Québec mais 5 ans pour les travailleurs qualifiés (24 mois de travail, 6 mois pour CSQ, 27 mois pour RP). 
Tu dis 5 ans pour travailleurs qualifiés du Québec (24 mois de travail + 6 mois de CSQ + 27 mois RP). Déjà avant de lancer la démarche, le travailleur qualifié a déjà plusieurs mois d'expérience donc tes 24 mois sont éliminés. En plus les gens reçoivent le CSQ en une semaine donc tes 6 mois sont réduits de 5 mois 3 semaines. Toute cela ajouté au 27 mois du fédéral, on se retrouve à 27 mois + 1 semaine. Il faudrait expliquer les choses selon la réalité des faits.

Envoyé de mon SM-C9000 en utilisant application mobile Immigrer.com

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Tu dis 5 ans pour travailleurs qualifiés du Québec (24 mois de travail + 6 mois de CSQ + 27 mois RP). Déjà avant de lancer la démarche, le travailleur qualifié a déjà plusieurs mois d'expérience donc tes 24 mois sont éliminés. En plus les gens reçoivent le CSQ en une semaine donc tes 6 mois sont réduits de 5 mois 3 semaines. Toute cela ajouté au 27 mois du fédéral, on se retrouve à 27 mois + 1 semaine. Il faudrait expliquer les choses selon la réalité des faits.

Envoyé de mon SM-C9000 en utilisant application mobile Immigrer.com


Les délais que tu donnes ne sont plus à jour depuis au moins 2 années. Le CSQ c’est aujourd’hui qu’à partir de 24 mois travaillé au Québec que tu en deviens éligible.
Le traitement du CSQ monte bien jusqu’à 6 mois et encore c’est à supposer qu’ils n’ont pas paumé ou rendu obsolète tes papiers entre temps. Quand à la demande de RP ne se fait qu’à compter de la réception du CSQ et son traitement qu’à compter du moment on ti obtiens un numéro définitif et non temporaire. Les délais dépassent donc bien les 5 années.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 12 minutes, mcromeo a dit :

Tu dis 5 ans pour travailleurs qualifiés du Québec (24 mois de travail + 6 mois de CSQ + 27 mois RP). Déjà avant de lancer la démarche, le travailleur qualifié a déjà plusieurs mois d'expérience donc tes 24 mois sont éliminés. En plus les gens reçoivent le CSQ en une semaine donc tes 6 mois sont réduits de 5 mois 3 semaines. Toute cela ajouté au 27 mois du fédéral, on se retrouve à 27 mois + 1 semaine. Il faudrait expliquer les choses selon la réalité des faits.

Envoyé de mon SM-C9000 en utilisant application mobile Immigrer.com
 

 

Quand j'ai demandé le CSQ c'était garanti 20 jours aujourd'hui et ce depuis juillet 2020 c'est 6 mois voir plus pour ceux qui l'ont demandé avant la possibilité de demande en ligne. Depuis la demande de ligne cela semble plus entre 3 et 4 mois.

Pour la RP depuis ma réponse il semble que les délais diminuent on parle de dossiers qui se finissent en 13 mois ces dernières semaines mais les vieux de 2019 trainent encore dans la moyenne.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Les délais que tu donnes ne sont plus à jour depuis au moins 2 années. Le CSQ c’est aujourd’hui qu’à partir de 24 mois travaillé au Québec que tu en deviens éligible.
Le traitement du CSQ monte bien jusqu’à 6 mois et encore c’est à supposer qu’ils n’ont pas paumé ou rendu obsolète tes papiers entre temps. Quand à la demande de RP ne se fait qu’à compter de la réception du CSQ et son traitement qu’à compter du moment on ti obtiens un numéro définitif et non temporaire. Les délais dépassent donc bien les 5 années.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Beh moi je parles du Programme régulier des travailleurs qualifiés qui sont à l'extérieur du Canada.

Envoyé de mon SM-C9000 en utilisant application mobile Immigrer.com

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Le 2021-08-31 à 06:46, Caramalia a dit :

Entre le dépôt de la demande au provincial et la fin de l'étape fédérale vous pouvez compter minimum 4 années.

 

 

 

4 années pour tout le processus est pour les candidats français tandis que pour d'autres nationalités comme par exemple les candidats algériens, j'en ai vu ceux qui ont pris 5, et 6 ans et parfois plus que cela juste pour achever leur étape provinciale (CSQ) et qu'il fallait rajouter 1 année de plus au meilleur des cas pour la demande fédéral, bref des délais juste inhumains, tout cela juste pour te dire que 4 années d'attente c'était pas le pire qui existait !

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Il y a des cas, en Afrique, qui ont passé 10 ans d attente et sont toujours en cours...les 6 á 8 ans sont nombreux aussi 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement