Jump to content

Chercher un emploi au Québec depuis la France


Wikays
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

 

Je suis sur le point d'être diplômé d'un master en marketing international au sein d'une université française et je vais prochainement effectuer un stage (jusqu'à fin décembre) au Luxembourg.

 

Ma question est la suivante : j'aurais aimé chercher un emploi au Québec dans ce domaine (justifiant d'une expérience de 2 ans pratiquement) et je voulais savoir si les employeurs seraient plus ou moins rebutés par le fait que je sois français ? Pensez-vous que ceci est la bonne stratégie à adopter pour quelqu'un qui ne veut pas passer par le PVT

 

Autre question : si je suis embauché par une entreprise canadienne au Québec, que devrais-je entamer comme démarches pour me rendre au Canada, étant donné que le permis d'entrée express n'est pas disponible pour cette province ?

 

Je vous remercie beaucoup d'avance pour vos réponses. N'hésitez surtout pas à me demander si certaines choses ne sont pas claires. :)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Posted (edited)

Pour venir au Québec, si vous ne souhaitez pas passer par le PVT, il vous reste deux démarches possibles : le dépôt de votre dossier de demande de résidence permanente via le portail ARRIMA ou le permis de travail temporaire (lié à un employeur spécifique).  Voir les onglets correspondant à ces deux types de visas sur le site officiel : http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/index.html

 

PS je ne sais pas jusqu'à quel point il y a recrutement de diplômés étrangers en marketing, mais peut-être pourriez-vous démarcher des entreprises québécoises qui exportent vers la France/l'Europe ?

Edited by bencoudonc
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
1 hour ago, Wikays said:

Bonjour,

 

Je suis sur le point d'être diplômé d'un master en marketing international au sein d'une université française et je vais prochainement effectuer un stage (jusqu'à fin décembre) au Luxembourg.

 

Ma question est la suivante : j'aurais aimé chercher un emploi au Québec dans ce domaine (justifiant d'une expérience de 2 ans pratiquement) et je voulais savoir si les employeurs seraient plus ou moins rebutés par le fait que je sois français ? Pensez-vous que ceci est la bonne stratégie à adopter pour quelqu'un qui ne veut pas passer par le PVT

 

Autre question : si je suis embauché par une entreprise canadienne au Québec, que devrais-je entamer comme démarches pour me rendre au Canada, étant donné que le permis d'entrée express n'est pas disponible pour cette province ?

 

Je vous remercie beaucoup d'avance pour vos réponses. N'hésitez surtout pas à me demander si certaines choses ne sont pas claires. :)

 

Tu peux déjà oublier la possibilité de venir par un permis de travail. En marketing c'est impossible de prouver qu'on ne peut pas trouver de la main d'oeuvre déjà sur place. Encore plus chez les jeunes diplômés. Aucun employeur ne prendra la chance de faire les démarches.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, crazy_marty a dit :

 

Tu peux déjà oublier la possibilité de venir par un permis de travail. En marketing c'est impossible de prouver qu'on ne peut pas trouver de la main d'oeuvre déjà sur place. Encore plus chez les jeunes diplômés. Aucun employeur ne prendra la chance de faire les démarches.

 

Ah d'accord, merci beaucoup. Du coup, il faudrait que je fasse une demande de résidence permanente au Québec vu que c'est, à priori, la seule solution qui me reste ?

 

Et concernant le PVT, c'est à oublier aussi ?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
16 minutes ago, Wikays said:

 

Ah d'accord, merci beaucoup. Du coup, il faudrait que je fasse une demande de résidence permanente au Québec vu que c'est, à priori, la seule solution qui me reste ?

 

Et concernant le PVT, c'est à oublier aussi ?

 

Le PVT c'est différent, ça requiert aucune démarche de la part de l'employeur. Mais tu auras beaucoup moins de chances de te faire recruter sans être sur place ... des candidats déjà ici, en marketing, c'est pas ce qui manque.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, crazy_marty a dit :

 

Le PVT c'est différent, ça requiert aucune démarche de la part de l'employeur. Mais tu auras beaucoup moins de chances de te faire recruter sans être sur place ... des candidats déjà ici, en marketing, c'est pas ce qui manque.

 

D'accord, je comprends. Mais qu'est-ce que tu me suggérerais de faire alors ? Partir directement en PVT ?

 

J'avais vu également, si je ne me trompe pas, qu'il existait une "mobilité francophone" pour les travailleurs immigrés parlant français dans d'autres provinces. J'ignore si c'est un bon compromis avec ce que j'avais comme idée en tête dès le départ.

 

Merci en tout cas, ça me permet d'ouvrir un peu les yeux sur mon projet. :)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Je n'ai aucune idée du marché de l'emploi en marketing car je n'y connais rien mais je voulais juste te dire comment j'ai fait pour  trouver un emploi à distance. En ce qui me concerne, ce qui a marché c'est de faire du réseau sur LinkedIn. J'ai contacté des gens qui faisaient le même travail que moi à Montréal (mais aussi Toronto et Vancouver) et je leur ai demandé ce qu'ils pensaient de mon profil, comment était le marché de l'emploi dans mon domaine, est-ce que j'avais des chances de trouver du travail etc... certains étaient Français donc je leur ai demandé comment ils avaient fait pour trouver leur travail au Canada, est-ce que ça avait pris du temps, comment s'étaient passées les démarches pour le permis de travail. Au final, j'ai été recontactée 6 mois plus tard par une de ces personnes et c'est comme ça que j'ai trouvé mon travail. Les démarches sont un peu longues en cette période mais tout est fait, on part le 2 Juillet.

Bonne journée!

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Leoli a dit :

Bonjour,

Je n'ai aucune idée du marché de l'emploi en marketing car je n'y connais rien mais je voulais juste te dire comment j'ai fait pour  trouver un emploi à distance. En ce qui me concerne, ce qui a marché c'est de faire du réseau sur LinkedIn. J'ai contacté des gens qui faisaient le même travail que moi à Montréal (mais aussi Toronto et Vancouver) et je leur ai demandé ce qu'ils pensaient de mon profil, comment était le marché de l'emploi dans mon domaine, est-ce que j'avais des chances de trouver du travail etc... certains étaient Français donc je leur ai demandé comment ils avaient fait pour trouver leur travail au Canada, est-ce que ça avait pris du temps, comment s'étaient passées les démarches pour le permis de travail. Au final, j'ai été recontactée 6 mois plus tard par une de ces personnes et c'est comme ça que j'ai trouvé mon travail. Les démarches sont un peu longues en cette période mais tout est fait, on part le 2 Juillet.

Bonne journée!

C'est super intéressant ! Je pense que je vais commencer par là avant de postuler tout azimut. :)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Posted (edited)
58 minutes ago, Wikays said:

 

D'accord, je comprends. Mais qu'est-ce que tu me suggérerais de faire alors ? Partir directement en PVT ?

 

J'avais vu également, si je ne me trompe pas, qu'il existait une "mobilité francophone" pour les travailleurs immigrés parlant français dans d'autres provinces. J'ignore si c'est un bon compromis avec ce que j'avais comme idée en tête dès le départ.

 

Merci en tout cas, ça me permet d'ouvrir un peu les yeux sur mon projet. :)

 

Pour cette année, le PVT, il faut un emploi pour pouvoir entrer au Canada, dû à COVID.

 

Mais après COVID ça reste ton choix le plus sûr et le plus facile: tu es lié à aucune employeur, tu peux travailler où tu veux ... 

 

Mobilité francophone enlève pas le fait que tu dois trouver une compagnie prête à embaucher quelqu'un qui n'est pas sur place, qui ne peut pas commencer avant d'avoir eu les papiers sans garantie de temps précis, dans un domaine où les candidats locaux courent les rues.

 

Dans la compagnie où je suis, les seuls poste en marketing qu'on a de la misère à combler localement ce sont les postes ultra spécialisés dans l'analyse de données qui demandent une expertise en codage SQL et autres outils.

Edited by crazy_marty
Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, crazy_marty a dit :

 

Pour cette année, le PVT, il faut un emploi pour pouvoir entrer au Canada, dû à COVID.

 

Mais après COVID ça reste ton choix le plus sûr et le plus facile: tu es lié à aucune employeur, tu peux travailler où tu veux ... 

 

Mobilité francophone enlève pas le fait que tu dois trouver une compagnie prête à embaucher quelqu'un qui n'est pas sur place, qui ne peut pas commencer avant d'avoir eu les papiers sans garantie de temps précis, dans un domaine où les candidats locaux courent les rues.

 

Dans la compagnie où je suis, les seuls poste en marketing qu'on a de la misère à combler localement ce sont les postes ultra spécialisés dans l'analyse de données qui demandent une expertise en codage SQL et autres outils.

Je ne sais pas du tout. Je pars du principe qu'un candidat qu'une entreprise canadienne voudra absolument recruter mettra tout en œuvre pour le faire venir. D'autant plus avec le COVID où le télétravail est facilité et permet de travailler à distance également.

 

Après, moi c'est vrai que je cherche beaucoup dans le marketing digital/numérique (où j'ai déjà été amené à faire du codage SQL c'est drôle aha) et le trade marketing, donc je vais essayer de tenter ma chance, avec ou sans PVT, et on verra bien. :)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Posted (edited)
36 minutes ago, Wikays said:

Je ne sais pas du tout. Je pars du principe qu'un candidat qu'une entreprise canadienne voudra absolument recruter mettra tout en œuvre pour le faire venir. 

 

Oui et non. Il faut être réaliste. C'est vrai dans les métiers en grosse pénurie ou spécialisés. Pas dans des métiers "lambda" avec pléthore de candidats diplômés localement, nouveaux arrivants, PTO, PVT et j'en passe.

 

Faire venir un étranger a un coût, EIMT ou mobilité francophone, la compagnie paye quand même. Pour un candidat non spécialisé, qui a des milliers de concurrents locaux, ça ne vaut pas la peine de payer. Puis d'attendre que les papiers soient finis. 

 

Surtout pour quelqu'un nouvellement diplômé. Prendre une chance sur un candidat qui a peu d'expérience, avec les complications de paperasse, c'est peu probable. 

 

Alors ta meilleure chance reste d'avoir ton PVT, de venir et de te chercher une job une fois sur place. Si tu attends de trouver à distance, à 99%, tu ne viendras jamais.

Edited by crazy_marty
Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, crazy_marty a dit :

 

Oui et non. Il faut être réaliste. C'est vrai dans les métiers en grosse pénurie ou spécialisés. Pas dans des métiers "lambda" avec pléthore de candidats diplômés localement, nouveaux arrivants, PTO, PVT et j'en passe.

 

Faire venir un étranger a un coût, EIMT ou mobilité francophone, la compagnie paye quand même. Pour un candidat non spécialisé, qui a des milliers de concurrents locaux, ça ne vaut pas la peine de payer. Puis d'attendre que les papiers soient finis. 

 

Surtout pour quelqu'un nouvellement diplômé. Prendre une chance sur un candidat qui a peu d'expérience, avec les complications de paperasse, c'est peu probable. 

 

Alors ta meilleure chance reste d'avoir ton PVT, de venir et de te chercher une job une fois sur place. Si tu attends de trouver à distance, à 99%, tu ne viendras jamais.

 

Oui oui c'est ce que je dis et je suis bien conscient du fait qu'un PVT aide beaucoup, mais ça vaut le coup d'essayer je pense. Certaines entreprises peuvent être séduites par mon profil (j'ai eu l'exemple en décembre dernier, mais j'ai dû réaliser mon stage en télétravail) et vouloir à tout prix que je vienne ou que je travaille pour eux.

 

Puis comme je l'ai dit, autant j'aurais été 100% d'accord avec toi dans une ère pré-COVID, où le télétravail n'était pas répandu. Mais dans une offre d'emploi où l'entreprise est prête à payer et où le télétravail est possible au début, je pense pas que ça fasse grande différence.

 

Et aussi, j'ai quand même bientôt deux ans et demi d'expérience professionnelle à l'international (seul le Canada était en télétravail), donc je pense que ça peut faire pencher la balance. D'autant plus que certaines personnes que je connais, qui avaient déjà un stage au Canada, ont été recrutées car ils avaient 1) effectué un stage au Canada et 2) une expérience dans plusieurs pays.

 

Merci beaucoup en tout cas de tes réponses ! :)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Posted (edited)
1 hour ago, Wikays said:

 

Puis comme je l'ai dit, autant j'aurais été 100% d'accord avec toi dans une ère pré-COVID, où le télétravail n'était pas répandu. Mais dans une offre d'emploi où l'entreprise est prête à payer et où le télétravail est possible au début, je pense pas que ça fasse grande différence.

 

Faire une demande de permis de travail pour toi et t'embaucher en télétravail en attendant les papiers ne sont pas compatibles. C'est même probablement illégal. Sinon ça fausse le jeu de devoir demander et/ou prouver que tu ne prends pas la job d'un local. 

 

N'oublie pas aussi que tu as 6h, voire même 9h (si tu travailles avec des gens de la côte ouest), de décalage horaire. Ce n'est donc pas forcément possible de faire du télétravail sans être un minimum local. 

 

Attention aussi à ne pas comparer un stage et un emploi à temps plein. Les risques, les règles du jeu et les coûts pour l'entreprise sont complètement différents. 

 

J'essaye juste de ramener tes rêves dans la réalité. 

 

On a trop lu souvent sur ce forum des gens qui faisaient de super plans rêvés, puis se sont brûlés les ailes et sont venus chialer après.

 

Alors tu peux essayer comme tu dis, mais quand on a le choix d'être ici pour chercher ou le faire à distance, il vaut mieux être ici. Ça t'ouvrira beaucoup plus de portes.

Edited by crazy_marty
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, crazy_marty a dit :

 

Faire une demande de permis de travail pour toi et t'embaucher en télétravail en attendant les papiers ne sont pas compatibles. C'est même probablement illégal. Sinon ça fausse le jeu de devoir demander et/ou prouver que tu ne prends pas la job d'un local. 

 

N'oublie pas aussi que tu as 6h, voire même 9h (si tu travailles avec des gens de la côte ouest), de décalage horaire. Ce n'est donc pas forcément possible de faire du télétravail sans être un minimum local. 

 

Attention aussi à ne pas comparer un stage et un emploi à temps plein. Les risques, les règles du jeu et les coûts pour l'entreprise sont complètement différents. 

 

J'essaye juste de ramener tes rêves dans la réalité. 

 

On a trop lu souvent sur ce forum des gens qui faisaient de super plans rêvés, puis se sont brûlés les ailes et sont venus chialer après.

 

Alors tu peux essayer comme tu dis, mais quand on a le choix d'être ici pour chercher ou le faire à distance, il vaut mieux être ici. Ça t'ouvrira beaucoup plus de portes.

 

Oui c'est sûr. De toutes façons, si ça ne marche pas, j'aurai toujours un plan de secours (à savoir, soit le faire dans un autre pays et attendre, soit demander le permis PVT quand il n'y aura plus la nécessité de fournir une offre/proposition d'embauche). 

 

Mais après, je tenais juste à préciser que là j'étais en stage et je le serai encore jusqu'en décembre 2021. Par la suite, je chercherai un emploi dans le domaine du marketing numérique. :)

 

Merci beaucoup en tout cas pour tes commentaires, ça m'a vraiment permis de me rendre compte de tout ça. Sachant que tu l'as fait avec beaucoup de bienveillance, je te remercie ! 

 

PS : j'ai la possibilité actuellement d'avoir une promesse d'embauche de mon entreprise d'accueil (pour mon stage) pour demander le permis PVT afin de partir l'année prochaine. 

 

si jamais je n'ai pas de PVT à l'avenir, comment je devrais procéder selon toi pour être sur place et pouvoir être embauché directement ? je suis même pas sûr que cela soit possible... c'est un peu compliqué tout ça 😢 parce que là, honnêtement, j'ai pas l'impression d'avoir d'autres solutions à part le PVT comme tu l'as dit.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, crazy_marty a dit :

 

Faire une demande de permis de travail pour toi et t'embaucher en télétravail en attendant les papiers ne sont pas compatibles. C'est même probablement illégal. Sinon ça fausse le jeu de devoir demander et/ou prouver que tu ne prends pas la job d'un local. 

 

Alors, oui je vois ce que tu veux dire, mais j'ai des ami(e)s qui ont pu faire ça au niveau d'un permis de travail. Je crois que c'était le permis jeune pro étant donné que le permis d'entrée express/mobilité francophone n'est pas pour le Québec. 

 

Après, pour résumer ma précédente question en "PS", je voulais juste savoir ce que tu me suggères vraiment pour augmenter mes chances et venir dans la légalité au Québec ? Quelles sont les pistes que je devrais privilégier ? Ça m'intéresserait beaucoup de savoir ! :) 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 5 heures, Wikays a dit :

Oui oui c'est ce que je dis et je suis bien conscient du fait qu'un PVT aide beaucoup, mais ça vaut le coup d'essayer je pense. Certaines entreprises peuvent être séduites par mon profil (j'ai eu l'exemple en décembre dernier, mais j'ai dû réaliser mon stage en télétravail) et vouloir à tout prix que je vienne ou que je travaille pour eux.

Le télétravail pour ce genre de poste est potentiellement faisable, mais pour un candidat basé au Canada. Pas pour quelqu'un basé en Europe (France, Belgique, Luxembourg ou ailleurs). Même localement, certaines conventions de télétravail peuvent t'imposer de vivre dans la même province que l'entreprise. Comme les gens qui étaient coincés en Europe avec la COVID, pour étudier ici, il leur fallait un permis d'études. 

Je pense que le PVT est la meilleure solution.

Link to comment
Share on other sites

il y a 56 minutes, PowerRanger a dit :

Le télétravail pour ce genre de poste est potentiellement faisable, mais pour un candidat basé au Canada. Pas pour quelqu'un basé en Europe (France, Belgique, Luxembourg ou ailleurs). Même localement, certaines conventions de télétravail peuvent t'imposer de vivre dans la même province que l'entreprise. Comme les gens qui étaient coincés en Europe avec la COVID, pour étudier ici, il leur fallait un permis d'études. 

Je pense que le PVT est la meilleure solution.

Et si le PVT n'est pas possible (car ma seule solution reste que mon employeur actuel me fasse une lettre de promesse d'embauche) ?

 

Est-ce qu'il est utile de commencer les démarches pour s'installer dans une province hors Québec et chercher du travail là-bas ? Sachant qu'il y a une pénurie de francophones et qu'il y a, à ma connaissance, un test de langue maternelle (français ou anglais) demandé pour la demande de résidence permanente ?

 

Je préfère demander avant de me lancer dans une chose complexe, car je ne suis pas figé à partir au Québec !

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 19 minutes, Wikays a dit :

 

 

Est-ce qu'il est utile de commencer les démarches pour s'installer dans une province hors Québec et chercher du travail là-bas ? Sachant qu'il y a une pénurie de francophones

"Pénurie de francophones" peut-être, mais la langue anglaise sera absolument essentielle dans votre domaine.  La parlez-vous/écrivez-vous couramment ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, bencoudonc a dit :

"Pénurie de francophones" peut-être, mais la langue anglaise sera absolument essentielle dans votre domaine.  La parlez-vous/écrivez-vous couramment ?

Oui oui bien-sûr, je suis à un niveau quasi C2 (je l'ai étudiée pendant tout mon primaire/secondaire et mon baccalauréat/maîtrise. 

 

Je le parle tous les jours quasiment dans mon stage, donc ce n'est pas un problème. C'est aussi pour ça que j'ai choisi de me focaliser sur le Canada au vu de la demande de bilingues français/anglais !

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
14 hours ago, Wikays said:

 

Alors, oui je vois ce que tu veux dire, mais j'ai des ami(e)s qui ont pu faire ça au niveau d'un permis de travail. Je crois que c'était le permis jeune pro étant donné que le permis d'entrée express/mobilité francophone n'est pas pour le Québec. 

 

Que certains le fassent ça me surprend pas, mais ça flirte avec l'illégalité. Si tu es ici en touriste, qu'un employeur te fait une lettre pour jeunes pros, il ne peut pas en parallèle te faire venir dans son bureau tant que tu n'as pas le papier de CIC qui t'autorise à travailler. Ça me paraît normal que ce soit la même chose avec du télétravail: pas de papier officiel, pas de début de travail.

Une lettre d'embauche c'est une chose, mais à elle seule, elle ne te permet pas de travailler. Dès que tu as l'autorisation de travailler, là par contre c'est différent.

 

15 hours ago, Wikays said:

 

Oui c'est sûr. De toutes façons, si ça ne marche pas, j'aurai toujours un plan de secours (à savoir, soit le faire dans un autre pays et attendre, soit demander le permis PVT quand il n'y aura plus la nécessité de fournir une offre/proposition d'embauche). 

 

PS : j'ai la possibilité actuellement d'avoir une promesse d'embauche de mon entreprise d'accueil (pour mon stage) pour demander le permis PVT afin de partir l'année prochaine. 

 

si jamais je n'ai pas de PVT à l'avenir, comment je devrais procéder selon toi pour être sur place et pouvoir être embauché directement ? je suis même pas sûr que cela soit possible... c'est un peu compliqué tout ça 😢 parce que là, honnêtement, j'ai pas l'impression d'avoir d'autres solutions à part le PVT comme tu l'as dit.

 

Je ne comprends pas bien tout ton questionnement. Tu as la chance rare d'avoir un employeur qui veut te faire une lettre d'embauche. Pour jeunes pro, ou PVT. D'ici à ton après stage, les règles auront peut être changé, COVID sera peut être qu'un souvenir.

 

Pourquoi donc tu cherches à trouver un autre employeur? Prends ce qu'on t'offre, viens ici grâce à ça, et une fois rendue là, tu peux t'amuser à chercher ailleurs, n'importe où au Canada si l'envie t'en dit.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement