Jump to content

There's nothing here yet

  • Similar Content

    • By Nextoo
      Salut à tous,
       
      J'aurais besoin de vos lumières.
      J'ai été récemment approché par le site XXXXXXXXX, qui promet un visa permanent en très peu de temps. Coût de l'opération: 1542, payable de suite et par téléphone.
      L'agent qui m'a contacté se dit être du service d'immigration, sauf que ce site n'est référencé nul part sur le site du gouvernement.
       
      Cela me semble être une arnaque, car à mon sens la procédure via Arrima est gratuite et surtout, je ne pense pas que le gouvernement demande un paiement par CB par téléphone.
       
      Quelqu'un connait-il se site et ses agents? Est-ce fiable, légal? Ou est-ce juste une immense arnaque abusant de la crédulité et de l'impatience des gens pour qui Arrima ne bouge pas?
       
      Merci pour vos retours les amis.
       
      @+
    • By ManueF
      Bonjour,
      Nous pensons que nous avons été victime d'une arnaque....avec mon mari nous souhaitons immigrer avec notre petite famille au Québec pour cela nous avons fait quelques procédures sur internet début mars. Nous avons été contacté la semaine suivante par le site "canada visa services " nous avons dû répondre à des questions par téléphone...à la fin de ce questionnaire on nous a annoncé que notre profil était très intéressant....on nous a expliqué que notre dossier allait être prit en charge par un expert puis présenté à des avocats spécialisés dans l'immigration ....pour tout cela nous devions payer 350€ ...Nous avons été transféré vers le service financier ....nous avons réglé les 350€ ...oui après réflexion certaines personnes vont dire....c'était évident....blabla on ne demande pas à être jugé, nous ne sommes pas là pour ça.......bref depuis le paiement nous sommes en relation toutes les semaines avec la même personne un certain Greg Dion.... il est prévu que l'on règle le solde début avril.....et ensuite cette personne doit présenter notre dossiers aux avocats.....
      Notre question....des personnes ont-ils été dans notre cas ???est-ce vraiment une arnaque ???
      Merci
    • By hummingbird
      Bonjour,
       
      J'ai récemment été sélectionné pour un poste via la procédure PTQ et j'ai signé un contrat.
      Ma carte de résident permanent est actuellement en cours de demande.
       
      D'après l'échange de mail avec les services du consulat, tous les frais de procédure sont pris en charge (pas le voyage) et je vais me voir "attribuer un appartement de formule B (salon, chambre à coucher, salle de bains, cuisine, salle d'eau et chauffage électrique)".
      Je voudrais savoir si d'autres personnes ont eu cette expérience, s'ils ont pu choisir leur quartier, et si cela signifie que les frais de  loyer et d'hébergement seront pris en charge par l'employeur pour toute la période de travail. Merci.
       
       
    • By bastiendel
      bonjour, je suis belge et j avais postuler pour allez travailler ou canada est la personne qui ma contacter (Nicolas Brener )  me dit que pour avoir un visa permanent je dois payer 4000euro et -          La copie recto de la carte de crédit qui vous a permis de régler votre dossier en laissant visible uniquement les 4 derniers chiffres ( il faudra masquer les chiffres restants du milieu de votre carte pour des raisons de sécurité sachant que cette copie prouvera que vous êtes bien le titulaire de la carte utilisée)

      -          La copie verso de votre carte (en masquant votre cryptogramme)

      -          RIB      
      j aimerais savoir si C'est une arnaque ou pas 
    • By Scrimshaw179
      Bonjour
      j'ai été contacté par telephone par  Become a canadien pour obtenir un visa sans souci... Tout un tas de questions pour en arriver à une demande de numéro de carte de credit et là j'ai tout stoppé car ça sentait l'arnaque à plein nez !
      Quelqu'un connait il ces charmantes personnes?
      Merci à tous 
      Max
    • By louloulemon
      Bonjour à tous.
      Je mets ça là pour avertir celles et ceux qui se laisseraient tenter par cette arnaque.
       
      https://www.rtl.fr/actu/conso/enquete-arnaque-aux-services-d-aide-a-l-immigration-au-canada-7797269649
    • By immigrer.com
      [ENQUÊTE] Des chercheurs d’emplois floués par une agence montréalaise
      Par Camille Lopez
       
      Convaincus d’avoir été floués, plusieurs jeunes et nouveaux arrivants se sont tournés vers les médias sociaux pour dénoncer la «fraude» dont ils se disent victimes: une formation vendue par une agence de recrutement d’employés en restauration. L’enquête de Métro a révélé que cette entreprise a recours à des techniques d’hameçonnage pour tirer profit de gens sans expérience à la recherche d’un emploi.
      «On m’a vendu du rêve»
      Mikaël* vit à Montréal depuis quelques mois. En janvier dernier, sur le site de petites annonces Emplois Resto Montréal, il tombe sur une offre d’emploi alléchante: un établissement recherche des «barmans, busboys ou serveuses» «avec ou sans expérience» et promet un «salaire très compétitif».
      Tenté par cette annonce puisqu’il n’a aucune expérience en restauration, le nouvel arrivant pose sa candidature et est rapidement convoqué en entrevue. Toutefois, ce n’est pas un propriétaire de restaurant ou un gérant de bar qui lui répond mais bien le Mentoring Service for Small and Medium Businesses of Canada (MSMB), une agence de placement en restauration créée par Simon Primeau et Guillaume Giraud en novembre 2016. «Ç’a été ma première surprise: je m’attendais à [faire affaire avec] un établissement», a relaté Mikaël à Métro.
      Sous un nom d’emprunt, Métro a répondu à une annonce similaire, trouvée au hasard. Moins de 24 heures plus tard, l’agence a répondu et transmis une convocation pour une entrevue dans ses bureaux situés à l’Atrium Le 1000. Au moment de mettre sous presse, l’offre était toujours sur le site.
       

      L’annonce du site Emplois Resto Montréal à laquelle Métro a répondu. 
       
      Métro a rencontré plusieurs anciennes recrues du MSMB. Leur histoire est toujours la même. Lors de l’entrevue initiale, les candidats apprennent rapidement qu’il n’y a pas nécessairement d’emploi qui les attend. La raison de leur convocation est moins alléchante que l’offre publiée sur internet: on leur propose une place dans l’agence.
      Le MSMB propose à ses candidats de faire partie d’une banque d’employés où plusieurs établissements viennent recruter du personnel. Contrairement aux autres services similaires, cette entreprise ne prend pas de pourcentage sur le salaire des candidats recrutés à l’aide de ses services.
      Alors, d’où proviennent les revenus? La réponse, qui se trouve sur le contrat signé par tous les candidats du MSMB, est plutôt floue: «Je reconnais que MSMB Canada reçoit des revenus de diverses sources pour ses activités de placement de personnel. Ces revenus peuvent, entre autres, provenir des employeurs clients, des candidats et des écoles spécialisées directement et indirectement liés à l’administration de MSMB Canada.»
      Les employés du MSMB font ensuite savoir aux candidats que leur profil convient parfaitement à l’entreprise. Dans chaque cas, on leur dit qu’une fois placés dans un établissement, ils pourraient gagner «au moins 200$ en pourboires» chaque jour.
      Il y a toutefois un «petit problème» avec les candidatures des personnes à qui Métro a parlé: leur manque d’expérience. On leur propose alors une offre «qu’ils ne peuvent pas refuser»: une formation pour compenser. S’ils refusent, ils ne pourront pas se joindre au MSMB. Le cours en ligne coûte un peu plus de 300$.
       
      suite et source
       
    • By Laurent
      Floués en rêvant du Canada
      15 juin 2018 - Radio-Canada
       
      Les personnes qui souhaitent venir travailler au Canada doivent faire preuve de vigilance dans leurs démarches. Des arnaqueurs tentent de profiter de la pénurie de main-d'oeuvre pour flouer des travailleurs prêts à tout pour réaliser leur rêve.
      Un texte de Marc-Antoine Lavoie
      Annabelle, une résidente de l’île Maurice qui aimerait s’installer au Québec pour travailler dans une usine d'Olymel, a bien failli se faire prendre au jeu. Sur Internet, la jeune femme est récemment tombée sur une soi-disant entreprise de recrutement qui lui réclamait 155 $ pour entamer un processus d’embauche au Canada.
      « AIG vient d’être autorisée à recruter 20 000 personnes en collaboration avec Citoyenneté et Immigration Canada », pouvait-on lire sur le site web de Service de recrutement AIG Canada. Il a été supprimé depuis.
      Suspicieuse, la jeune femme a contacté Radio-Canada par courriel. « Je vais gaspiller une bonne partie de mes économies si c'est une arnaque », s'inquiétait-elle, sans vouloir en dire davantage sur elle.
      Après vérifications, nous avons rapidement constaté la supercherie. Le logo et des photos d’employés d’une entreprise spécialisée en assurances et en services financiers, Américain (sic) International Group, ont frauduleusement été utilisés. Cette entreprise n’a pas voulu commenter.
        Le site web d'Américain International Group Photo : Radio-Canada
      L’adresse inscrite sur le site web de la fausse entreprise de recrutement était même celle du siège social d’Hydro-Québec. Une page Facebook où l’on peut lire des témoignages de personnes intéressées par l'appel de candidatures a aussi été créée.
       
      suite et source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1107090/arnaque-travailleurs-etrangers-fraude-recrutement?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines