Jump to content
  • 0
Ga3t

Faire une reconversion Pro au Québec ?

Question

Bonjour à tous, 

J'aimerai abusé de votre savoir et de votre expérience étant un peu perdu dans la montagne d'information que propose l'Internet.

Actuellement au chômage, je souhaiterai me réorienter dans les métiers du Bois et particulièrement en Ébénisterie. Quel sont les moyens pour moi, de me réorienter et de me former au Québec ? 
Avez-vous des sites digne de confiance à me donner ou je pourrai me renseigner, ou bien encore des contacts dans ce domaine là.

Enfin bref je suis prés à recevoir tout ce que vous aurez a me partager et qui pourrait m'aider dans ma démarche. 

Merci d'avoir pris le temps de me lire, et à bientôt !

Share this post


Link to post
Share on other sites

3 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Renseignez-vous sur le DEP en ébénisterie.  Plusieurs écoles l’offrent partout en province.  

1- Faites-vous accepter dans un programme

2- Demandez votre permis d’etudes. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Inforouteftp.org

Envoyé de mon PH-1 en utilisant application mobile Immigrer.com

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Gardez en tête également que pour qu'un permis d'études vous soit octroyé, il faut montrer à l'agent d'immigration la pertinence de votre formation quant à votre retour dans votre pays d'origine. C'est une condition sine qua non à l'obtention du sésame. En clair, si vous faites une formation de reconversion en vue d'émigrer au Canada, vous serez refusé, alors que si vous faites cette formation parce que le métier est en demande dans votre pays mais que la formation n'y est pas ou mal proposée, cela passera.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Answer this question...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By Stinou
      Bonjour à tous,
       
      Voilà bientôt 1 an que nous sommes sur Montréal avec votre Résidence Permanente en poche.
      Tout se passait relativement bien pour nous jusqu'au moment ou l'entreprise où travaillait mon mari a fermé cet été.
      Sans rentrer dans les détails, on lui a demandé beaucoup d'investissement pendant 1an, pour finalement annoncer la fermeture du jour au lendemain.
      Depuis cet évènement, mon mari déprime totalement, il se remet professionnellement en cause sans arrêt, et a un raz le bol complet de son travail (il travaillait dans la communication/publicité).
      Il voudrait totalement changer de métier mais ne voit plus assez clair pour savoir quoi choisir. Ne sachant pas vers quelle association se retourner, peut-être avez vous des bons conseils à lui donner ? Est-ce possible à 40 ans de changer de métier en étant Résident permanent ? Existe-t-il un organisme gratuit qui propose des réorientations sur Montréal ? des bilans de compétences ? Avez-vous vécu une reconversion professionnelle quand vous êtes arrivé au Quebec ?
      Vos réponses nous aiderons beaucoup !!!
      Merci d'avance !!
       
       
    • By GrégoryFrCa
      Bonjour,
       
      J'avais posé quelques questions en 2016 sur le processus d'immigration. Pour me re-présenter rapidement, je vis en France et possède aussi la nationalité canadienne (ayant vécu 8 ans là-bas avec mes parents entre 1991 et 1999). Je vais me marier et on hésite encore entre le départ et la France, on est à l'âge du choix entre tenter une aventure et s'installer, et étant donné qu'on a pas croulé sous le confort pendant quelques années, le choix est d'autant plus difficile.
       
      J'ai pas mal lu sur le marché du travail canadien et ses particularités. Dans la théorie je saisis la démarche à suivre, en revanche j'ai des interrogations sur les possibilités.
       
      J'ai une Licence professionnelle en urbanisme/cartographie et ma compagne un Master 2 en développement durable. Je suis salarié et elle est fonctionnaire.
      Pour nous, s'installer au Canada c'est aussi l'occasion de changer de vie. On prend 30 ans cette année, on a pas encore d'enfant, donc on peut viser une autre direction.
       
      Nos reconversions porteraient sur :
      - Pour moi : la traduction En/Fr. J'ai déjà un blog bilingue et je me suis pris d'un sérieux intérêt pour le maniement des langues.
      - Pour elle : les entreprises, le commerce équitable, les fondations d'entreprises. Elle a un peu d'expérience dans le domaine et aspire à plus de mobilité et de dynamisme que la fonction publique qui n'a pas été un choix d'enfance, ça s'est fait par hasard.
       
      Je lis beaucoup de témoignages d'expatriés qui sont partis dans le cadre de leur entreprise ou avec une qualification désirée par le Canada.
      J'aimerais avoir des témoignages de gens venus s'installer sans cette facilité. Comment a été votre parcours ? C'est quoi le quotidien d'une jobine + formation pour être reconnu au Canada ? 15 000€ une fois sur place, est-ce suffisant pour se payer une reconversion, vivre, tout en ne touchant au départ qu'un salaire de jobine ?

      C'est un point que j'ai du mal à visualiser, donc je vous remercie à l'avance pour votre aide 
    • By Cyn
      Bonjour, je vis présentement dans une autre province mais j'aimerais revenir au Québec pour mes études. Je ne sais pas trop encore vers quoi m'enligner, mais j'avais penser faire un cours en boulangerie/pâtisserie. Toutefois, j'aimerais qu'à la sortie des mes études je sois capable de trouver de l'emploi. Je n'ai pas vraiment trouvé de l'info concernant les débouchés pour ce métier. Est-il en demande ou il y a un surplus de main-d'oeuvre? Quelles sont les conditions de travail? 
      Merci!
    • By Nikko75
      Bonjour à tous,
      ce blog a pour vocation de faire partager mon pari fou, ma nouvelle aventure...
      Je m’appelle Nicolas, aujourd'hui âgé de 37 ans
      Depuis 2 ans, je me suis mis en tête de devenir pilote de ligne !
      D'une formation dans la finance puis dans l'informatique, et après un passage dans l'immobilier, je me suis décidé à faire un bilan de compétence. En ressortait 2 activités spécifiques : Les métiers de la sécurité publique ( police, armée, etc ) et biensur Pilote de Ligne
      Aucun rapport ....
      C'est ce jour que j'ai commencé à m’intéresser à cette activité que je n'imaginais pas auparavant
      Mais à 35 ans, avec aucune Heure de Vol, un Anglais moyen, et des diplômes qui ne coïncident pas, est ce vraiment possible ?...
      Est ce possible malgré mon age ?
      Est ce possible malgré mes études ?
      La réponse était OUI = Plus question de reculer !!!

      Malgré les différents avis émis par mon entourage... T'es trop vieux! C'est des centaines d'heures de cours, des tonnes de bouquins, trop compliqué d'avoir un visa pour le Canada,tu ne pourras jamais piloter un Boeing ou un Airbus...
      Heureusement d'ailleurs qu'il n'y à pas que deux marques d’avions dans le monde
      Depuis deux ans que je suis à fond sur ce projet, j'en ai entendu de toute part, et ma conclusion est :
      Les Français sont pessimistes
      Tous les apprenties pilotes ou pilotes en activité à qui j'ai pu en parler m'ont tous répondus la même chose: "Ce ne sera sans doute pas facile, mais c'est possible"

      Alors si c'est possible, on le peut !!!

      Cet article est un extrait de mon blog http://airmontreal.wordpress.com
    • By Emilie Laurent
      Bonjour à tous,

      J'ai regardé les informations hier soir sur TV5 et je tiens à rassurer certains futurs immigrants, NOUS NE SOMMES PAS TOUS ELEVEURS DE CHIENS EN ARRIVANT AU QUEBEC OU DANS UNE AUTRE PROVINCE!!!!!
      Il y a quelques mois de ca, les informations francaises avaient diffusé un micro reportage sur le Québec, et on y voyait déjà un homme francais qui avait tout quitté pour devenir éleveur de chien. Hier encore ca recommence!!!! ca n'énerve un peu!!!!

      Il y a tant d'autre métier possible ici. c'est d'ailleurs ce que j'apprécie en étant venu vivre ici, TOUT EST POSSIBLE!!! oui oui TOUT.

      Si vous désirez changer de métier c'est possible!!!! c'est beaucoup moins compliqué qu'en France.

      Les employeurs ne sont pas contre un virage à 90 dans votre carrière, l'essentiel est de faire l'affaire et d'avoir les connaissances.

      Alors s'il vous plait, ne vous fiez pas à ce que vous voyer aux informations, il ne montre rien d'autre qu'une infime possibilité.

      Je vous encourage tous à passer le pas, même si ce n'est pas tous les jours roses, mais il y a ici une qualité de vie qu'il n'y a plus en France et pourtant j'adore ma France, ma famille est là, et j'y vais chaque année, mais ici au Canada, il y a du travail pour tous et une belle atmosphère.

      Bien à vous,

      Emilie, installée au Québec depuis bientôt 8 ans.
    • By christouf51
      Bonjour à tous,

      Voilà, j'arrive en décembre au Quebec avec déjà pas mal de projets en tête.
      Cependant, mon objectif final serait de trouver quelque chose dans le domaine du bois.
      Je n'ai pas d’expérience dans ce domaine.
      Je suis en train de me reconstruire suite à un burnout et ai effectué un bilan de compétence.
      Il en ressort que ma priorité est de trouver un métier manuel.
      Je souhaite profiter de mon PVT pour cela.
      Auriez-vous des indications et autres conseils sur des formations, métiers, stages dans ce domaine?
      Merci d'avance de vos retours d'expériences.
      Bien à vous
    • By Vinlac
      Bonjour,

      je m'appelle Vincent et je suis résident permanent depuis bientôt 10 ans.
      Aujourd'hui j'ai un ami journaliste qui travaille sur un reportage pour France 2 et est à la recherche (assez urgemment) de témoignages pour illustrer un ou des aspects des réalités de l'immigration des français au canada et en particulier au Québec.

      Nous sommes donc à la recherche d'exemples différents mais représentatifs des immigrants français.
      Jérôme (le journaliste) souhaiterait entendre soit le témoignage de personnes qui arrivées récemment ici (ces dernières années) ont du, pour trouver leur place, totalement se reconvertir sur le plan professionnel (avec bonheur et/ou contraints)... soit une famille française qui galère et se pose des questions, pour de multiples raisons, sur son immigration (voire envisagerait un retour en France) et qu'elle soit prête à témoigner (cette 2e situation étant privilégiée).

      Nous recherchons aussi un(e) jeune français(e) venu(e) pour les études et qui serait prêt à partager son expérience.

      Merci pour tous ceux qui voudront bien me donner des pistes.

      Cordialement

      Vincent lacombat

      NB : le tournage se situerait entre le 15 et 21 février prochain


    • By Basseux
      Bonjour a toutes et a tous.

      J'aurai besoin de conseils, d'avis, et de vécu si possible.
      Je compte ramener avec moi mon matos de musique (amplis, baffle….) et pour ce, j'ai récupéré au boulot une caisse en bois de la taille "parfaite "pour mon baffle (environs 610X610X380…bref, sans importance).
      J'ai appris qu'apparemment il fallait que le bois respecte certaines normes canadiennes, qu'il est été chauffé pendant un certain temps et traité contre les parasites….afin d'éviter une invasion d'insectes étrangers (je ne parle pas des français!! ).
      Sur la caisse que j'ai, il est pyrogravé une norme que peu être vous connaitrez..: IPPS FR-CE-02251 HT.
      J'ai trouvé ce que ça voulait dire, mais par contre je ne sais pas si ça suffit…HELP!!!!
      Voila, si ya des spécialistes, merci de me faire par de vos connaissances.
      De plus si vous avez eu des mésaventures avec votre matos de zik aussi…je prend.
      Sur ce, merci!
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines