Aller au contenu
Wither

Équivalence infirmière au Québec et que faire pour devenir infirmière praticienne ?

Messages recommandés

Bonjour ou bonsoir à tous et à toutes, en fonction de l'heure.

 

Voilà, mon copain et moi nous songeons de plus en plus à nous installer au Québec (nous avons tous les deux 19 ans), mais cela une fois nos études terminées. Cette année je vais passer les concours afin de devenir infirmière en France et, je voulais savoir s'il y avait une équivalence ou si je devais refaire des années d'études une fois là-bas ? Je vous avouerai que j'ai fait plusieurs recherches mais je me suis plus embrouillée qu'autre chose, c'est pour cela que je préfère créer un nouveau sujet. J'en profite aussi pour me renseigner pour mon fiancé : ce dernier entame sa 1ère année de BTS MUC en alternance (Management des Unités Commerciales), est-ce que ce diplôme possède une équivalence au Québec ou bien devra-t-il repasser des études et si oui, à quel prix environ ?

 

Sinon, le métier d'infirmière praticienne m'attire énormément et j'aimerais savoir quelles études dois-je suivre, leur coût et surtout, si cela est possible.

 

Deuxième question et pas des moindres, quels papiers devons-nous obtenir pour être considérés comme des immigrés et travailler de façon permanente ? 

 

Merci d'avance pour vos réponses et je vous souhaite une très bonne journée/soirée !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, Wither a dit :

Sinon, le métier d'infirmière praticienne m'attire énormément et j'aimerais savoir quelles études dois-je suivre, leur coût et surtout, si cela est possible.

 

 

Pour devenir IPS au Québec, il faut avoir accumulé plus de 3000 heures d'expérience (donc une bonne partie en soins de première ligne), faire une maîtrise puis un diplôme de spécialisation.  Dans d'autres provinces c'est différent.  Quelques infos ici :

http://aipsq.com/infirmieres-praticiennes-specialisees/formations-requises

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, je me pose plusieurs questions. Comment peux tu être attiré par un statut professionnel à l'étranger alors que tu n'a strictement aucune idée de ce que c'est d'être infirmiere tout simplement,  . Tu n'a même pas effleurer le commencement : réussir le concours. Au lieu de voir si loin prépare le concours après fait tes 3 années décroche ton DE. Travailles en France. Et dans 8 ans  tu reposera la question. Tu devrais déjà te contenter de poser des questions sur infirmiers.com comment réussir le concours avant de créer des messages comme celui ci. Si cela fait parti de ton caractère de commencer par la fin tu auras de grosse difficultés rien que pour réussir le concours d'inf. Entre nous inf praticienne demande 1 - des supers bonne notes  2- avoir exercé au quebec pendant de nombreuse année dans hôpital public québécois (presque aucun n'embauche d'inf franc. 3 - connaître un médecin québécois qui a déjà travaille avec toi pour te faire une lettre de référence (et il a une certaine responsabilité) 4- et non la moindre être resident permanent au quebec 5 - avoir beaucoup d'argent. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au fait, as tu déjà mis les pieds au quebec ? Apprend l'anglais médicale, sache écrire, lire et parler plus que bien cela t'aidera car au quebec il y a des patients qui parlent juste anglais. 

Modifié par mayafrance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité jo19963

Sympatique!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut savoir que le quebec n'est plus en peinurie d'inf et que le quebec ne recrute plus les infirmières française, que les conditions d'accès au poste est réglementé par une conventio collective provinciale... Et qu'il y a une immigration pointilleuse (nécessité d'avoir trouver un employeur publique uniquement  intéressé par l'expérience professionelle du candidat et ayant le budget pour financer le stage de 5 mois dont les frais correspond au salaire du candidat et de la formatrice durant 5 mois) et stricte sans oublie l'OIIQ qui est .... exigeant (stage de 5 mois qui peut être échoué ou réussi) et  onéreux . Les coupures budgétaires sont loin d'améliorer l'embauche des inf française. L'OIIQ ne fait qu'autorise l'Inf franc à exerce au quebec selon l'étude (payant) de multiples document à fournir il n'aide aucunement dans la recherche d'un employeur. Ici au quebec l'OIIQ est contre l'infirmière donc défend le patient en cas de plainte.

Modifié par mayafrance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, bencoudonc a dit :

Pour devenir IPS au Québec, il faut avoir accumulé plus de 3000 heures d'expérience (donc une bonne partie en soins de première ligne), faire une maîtrise puis un diplôme de spécialisation.  Dans d'autres provinces c'est différent.  Quelques infos ici :

http://aipsq.com/infirmieres-praticiennes-specialisees/formations-requises

Merci beaucoup bencoudonc, je vais y jeter un coup d'oeil. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mayafrance, d'abord merci pour votre réponse !

 

Je vais tâcher de répondre à vos questions. :)

 

Concernant le métier d'infirmière, ma grand-mère pratiquait cette profession et elle m'en parlait avec passion, ce qui m'avait beaucoup attirée petite. Grâce à elle, mon grand-père et ma mère (qui sont tous les deux chirurgiens dans le même hôpital), j'ai pu faire plusieurs stages là-bas aux côtés d'infirmières. J'ai échangé avec certaines qui étaient infirmière anesthésiste, infirmière au bloc opératoire, infirmière libérale et déjà j'ai commencé à être attirée plus ou moins vers une spécialité. Cependant, vu que l'idée de vivre au Québec est de plus en plus persistante (oui j'y suis allée plusieurs fois et j'en suis tombée amoureuse si je puis-dire haha ; et j'ai un bon niveau d'anglais), je me suis mis à regarder les équivalences et les spécialités propres aux infirmières canadiennes/québecquoises.

Je ne dis pas que je ferai infirmière praticienne, seulement ça m'intéresse et bien évidemment je ferai les choses petit à petit. C'est pourquoi je voulais me renseigner sur les démarches à suivre et le prix, puisque je fais des économies depuis un petit bout de temps.

 

Enfin, je verrai bien comment cela se passera après mes études et je vous remercie de vos réponses. :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est certains tu as eu un contact avec des patients ... français. Ne reste pas fixé sur l'idée du quebec et ne met surtout pas en avant tes relations familiales en avant surtout en stage ... Ça peut rendre la vie difficile. Mon père étant médecin j'ai choisi d'office un autres département pour faire mon école. Vu que tu as du entendre des choses assez ... Spéciales au cours de vos dîner ou qu'elles ont été décrites de façon assez clair tu peux avoir une ptite idée. Fait ton école, de toute façon tu aura un statut d'inf clinicienne qui peut travailler au quebec mais reste que le quebec n'embauche plus de française mais çela peut changer. Quand je suis venu il y a 16 ans j'étais diplôme depuis 3 mois donc 0 expérience et s'adapter à été super dur pourtant j'avais vécu 1 an comme jeune fille au pair au États Unis pour apprendre l'anglais (1 an sans revenir en France, année assez difficile vu que mon anglais était nul). Donc en arrivant ici j'avais une idée de la mentalité américaine. Perso, je n'ai pas vu ma famille depuis 3 ans mes deux enfants non plus. Et je ne suis pas la seule ainsi .. Bonne chance. 

PS : c'est plus les conditions de travail et que tout (acces aux postes et le choix des vacance) se fait en fonction  de l'ancienneté, l'OIIQ et son règlements, le permis d'exercice de l'OIIQ qui coûte 430$ par année, les temps supplémentaire obligatoire, le stages de 5 mois (en jours travaille), l'éloignement familliale, la difficulté à se faire soigner correctement qui font que la grande majorité reparte. Les quebequois demandent comment on peut quitter un si beau pays que la France qu'ils visitent qu'en vacance. Et idem les français pour le quebec .

Modifié par mayafrance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 26/08/2016 at 17:32, mayafrance a dit :

Bonjour, je me pose plusieurs questions. Comment peux tu être attiré par un statut professionnel à l'étranger alors que tu n'a strictement aucune idée de ce que c'est d'être infirmiere tout simplement,  . Tu n'a même pas effleurer le commencement : réussir le concours. Au lieu de voir si loin prépare le concours après fait tes 3 années décroche ton DE. Travailles en France. Et dans 8 ans  tu reposera la question. Tu devrais déjà te contenter de poser des questions sur infirmiers.com comment réussir le concours avant de créer des messages comme celui ci. Si cela fait parti de ton caractère de commencer par la fin tu auras de grosse difficultés rien que pour réussir le concours d'inf. Entre nous inf praticienne demande 1 - des supers bonne notes  2- avoir exercé au quebec pendant de nombreuse année dans hôpital public québécois (presque aucun n'embauche d'inf franc. 3 - connaître un médecin québécois qui a déjà travaille avec toi pour te faire une lettre de référence (et il a une certaine responsabilité) 4- et non la moindre être resident permanent au quebec 5 - avoir beaucoup d'argent. 

un peu sec mais tout à fait vrai

Modifié par aso

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 27/08/2016 at 00:31, mayafrance a dit :

C'est certains tu as eu un contact avec des patients ... français. Ne reste pas fixé sur l'idée du quebec et ne met surtout pas en avant tes relations familiales en avant surtout en stage ... Ça peut rendre la vie difficile. Mon père étant médecin j'ai choisi d'office un autres département pour faire mon école. Vu que tu as du entendre des choses assez ... Spéciales au cours de vos dîner ou qu'elles ont été décrites de façon assez clair tu peux avoir une ptite idée. Fait ton école, de toute façon tu aura un statut d'inf clinicienne qui peut travailler au quebec mais reste que le quebec n'embauche plus de française mais çela peut changer. Quand je suis venu il y a 16 ans j'étais diplôme depuis 3 mois donc 0 expérience et s'adapter à été super dur pourtant j'avais vécu 1 an comme jeune fille au pair au États Unis pour apprendre l'anglais (1 an sans revenir en France, année assez difficile vu que mon anglais était nul). Donc en arrivant ici j'avais une idée de la mentalité américaine. Perso, je n'ai pas vu ma famille depuis 3 ans mes deux enfants non plus. Et je ne suis pas la seule ainsi .. Bonne chance. 

PS : c'est plus les conditions de travail et que tout (acces aux postes et le choix des vacance) se fait en fonction  de l'ancienneté, l'OIIQ et son règlements, le permis d'exercice de l'OIIQ qui coûte 430$ par année, les temps supplémentaire obligatoire, le stages de 5 mois (en jours travaille), l'éloignement familliale, la difficulté à se faire soigner correctement qui font que la grande majorité reparte. Les quebequois demandent comment on peut quitter un si beau pays que la France qu'ils visitent qu'en vacance. Et idem les français pour le quebec .

D'accord, encore merci pour vos conseils et informations, je vais les prendre en compte. Je vous souhaite en tout cas une bonne continuation. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Participez à la conversation

Vous pouvez poster maintenant et vous enregistrer plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous pour poster avec votre pseudo.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Contenu similaire

    • Par Mohamad Maleki
      Mes chers amis,

      En ce qui concerne le permis d'étude (pour un college à Montréal) est-ce que les documents pour la compétences linguistiques sont requis?
      Il n'est pas mentionné parmis les document requis sur le site web de CIC. 
      En effet, mon certificat (TEFAQ) expire bientôt et je ne sais pas quoi faire.
      Que recommandez-vous?
      Est-ce qu'il vaut mieux de renouveler mon certificat avant de téléverser les documents ?
      Merci infiniment
    • Par kayette917
      ⁉️ hello la communauté,
       
      J'ai été sélectionnée la semaine passée par RSQ recrutement santé Québec et à l'issue de l'entretien j'ai signé un contrat avec un hôpital à Baie-St-Paul.
       
      Pas de précision sur le salaire ou la nature des taches à effectuer, bon je suis infirmière donc je connais mon job.
       
      Mais voilà je me pose des questions, existentielles quand même à savoir si je vais donner suite ou pas.
       
      Le secteur est assez touristique mais isolé tout de même, mon mari va avoir très, très difficile de trouver un job dans son domaine, il est dans l'industriel, et je me demande ce à quoi je dois m'attendre pour éviter de me faire avoir, quelles assurance dois-je prendre ou pas, je sais que je ne peux pas emporter mes voitures, j'essaie de me renseigner sur le coût de la vie, j'ai regardé pour me loger, sachant que nous sommes 2 adultes et nos deux fils, 7 et 14 ans, j'ai également 1 chien (pas très docile) et 3 chats, donc je suis perdue un peu.
      Quelqu'un pour m'éclairer ???

    • Par youness1993
      Salut , 
      Je suis un étudiant étranger ici à la province de Quebec . Mon permis d"étude me donne  la possibilité de travailler à 20h/semaine vu que j’étudie à Temp plein .Ma question est : 
      Est-ce que j'ai le droit de travailler un travail autonome ou d'avoir une entreprise individuel ?
       
      Merci d'avance 
       
      N.B : Le numéro d'immigration Canada ne marche pas pour moi 
    • Par Mathew44
      Bonjour à tous,
       
      Petit nouveau sur le forum, je me présente rapidement :
      Je travaille dans les TI (chargé de projet) et je viens d'accepter une offre d'emploi sur Québec Ville.
      Nous (ma femme et mes 2 enfants - 6 et 9 ans) allons donc pouvoir rejoindre le Québec en Aout 2019 (de France) !!
       
      J'ai une question concernant la location d'une maison meublée :
      Je suis actuellement à la recherche d'un endroit où vivre paisiblement avec ma famille. Nous souhaitons mettre nos enfants dans une bonne école primaire publique québécoise et si possible louer une maison meublée avec 3 ou 4 chambres. J'ai vu quelques maisons (5 1/2 minimum) à louer à L'Ancienne-Lorette et d'autres à Cap-rouge...
      Pourriez-vous me décrire ces quartiers ? Y fait-il bon vivre ? Proximité des commerces / transports en commun ? Niveau global de l'école ?
      Auriez-vous d'autres quartiers à me conseiller (Charlesbourg / Cap-rouge / ...) ?
       
      D'avance merci!
      ++
    • Par Sophia_radi
      Salut,
      Alors je voudrais bien immigrer au Canada, j'ai 19 ans et je suis marocaine, j'ai un bac+2 (Associate degree) que j'ai eu au Etats-Unis. Je parle couramment français et anglais.  Et je cherche la moyenne la moin chère pour partir. Et après faire ma demande de PR.
      Je sais que une des solutions est le DEP de 1800h et je voudrais bien savoir plus d'informations sur les formations plus demandées et qui offre plus de points,aussi les prix et les démarches si c'est possible.
      Je suis ouverte à toutes les solutions. 
      Merci infiniment 
      Sophia
    • Par mohamedkarimmamlouk
      Bonjour Mesdames, Messieurs,
      est ce que quelqu’un a une idée sur les manuels scolaires de la 6ème année primaire.
      commission Des Découvreurs.
       
      Merci d'avance.
      Karim.
    • Par Kovg
      Le titre explique presque tt.
      J'ai applique pour mon caq le mois d'octobre, le dernier message que j'ai recu est:
      Verification des documents produits. (22/11/2018)
      Que dois-je faire svp?
       
    • Par sardine1996
      Hello tous le monde !
       
      Je vous explique ma situation. J'ai fait une demande d'échange interuniversitaire pour ma maîtirse à mon université d'attache pour aller à l'UQAM qui a été accéptée. En parallèle, j'ai envoyé un dossier à l'UdeM pour la maîtrise afin d'y être étudiante régulière et je preférerais  cette option (l'UQAM serait ma roue de secours). Seulement voilà, la session d'automne commence le 3 septembre à MLT et j'ai un examen dans le courrant du mois de septembre en Suisse afin d'obtenir mon baccalauréat. 
       
      Premièrement, savez-vous si l'UdeM accépterais que j'obtienne formélement mon bachelor 1 mois après la rentrée à MLT ? Si ce n'est pas le cas, et que je dois repousser mon entrée à l'UdeM d'un semestre, pourrais-je tout de même aller à l'UQAM pour le trismestre d'automne et changer d'établissement en hiver ? Je me pose particulièrement la question du point de vue du permis d'étude/CAQ. L'immigration accépte-elle ce genre de changement ou est-ce de la fraude ?
       
      Bien cordialement,
       
      Sardine19996
    • Par evitse
      Bonjour,
      Ce sujet vise à aider et renseigner les juristes français désireux de s'installer au Québec
    • Par GattaNera
      Le Québec a décidé de fermer, PUREMENT ET SIMPLEMENT, tous les dossiers ouverts avant aout 2018 ! C'est incroyable, inhumain, et surtout INACCEPTABLE ! 
      Je suis tombé ce soir sur cette vidéo d'une immigrante qui s'adresse directement au 1er ministre du Québec. 
      PARTAGEONS LA VIDEO jusqu'à ce qu'elle lui parvienne ! 
       
       
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles