Jump to content
tayo

Mon projet Québec : Vos expériences

Recommended Posts

Le 2019-02-10 à 20:56, Arob@se a dit :

Bonsoir,

je comprends qu'on soit abattu mais ne baissez pas les bras. Épargnez-nous, please, des pleurs qui ne vont rien apporter. A la place, passer à l'action. 

Les députés sont décidés de se battre contre cette loi bidon. Si Le Ministre s'exprime, il est libre de le faire et n'a pas le dernier mot. Ce n'est pas parce que son parti est majoritaire qu'il peut faire passer n'importe quoi.

Signer et faites-signer toutes les pétitions. 

Une  est adressée aux députés de l’assemblée nationale du Quebec et l'autre au premier ministre Trudeau.

 

Arrêter l'annulation de l'ensemble de 18.000 dossiers d'immigration pour le Québec.

 

https://secure.avaaz.org/fr/community_petitions/Assembl_Arreter_lannulation_de_lensemble_de_18000_dossiers_dimmigration_pour_le_Quebec/

 

 

wmajtiyRVxfasWN-800x450-noPad.jpg?1549699103

 

 

https://www.change.org/p/justin-trudeau-objection-to-the-law-bill9-of-the-québec-government?recruiter=935298021&utm_source=share_petition&utm_medium=twitter&utm_campaign=share_petition&utm_term=psf_combo_share_initial.pacific_post_sap_share_gmail_abi.gmail_abi&recruited_by_id=f7393950-2c4c-11e9-a452-bb561c36c547

Signez les pétitions SVP !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les amis. J'ai trouvé un lien sur lequel vous pouvons écrire directement au premier ministre du Québec. C'est une boîte de messagerie destiné a lui seul. Du coup à moins qu'il veut pas lire si non son chargé de communication doit lui transmettre ça . C'est une boîte affiliée au site officiel de MIDI

Ça va finir un jour

https://www.premier-ministre.gouv.qc.ca/premier-ministre/joindre-pm/courriel/index.asp

Ça va finir un jour

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Rodez1993 a dit :

Les amis. J'ai trouvé un lien sur lequel vous pouvons écrire directement au premier ministre du Québec. C'est une boîte de messagerie destiné a lui seul. Du coup à moins qu'il veut pas lire si non son chargé de communication doit lui transmettre ça . C'est une boîte affiliée au site officiel de MIDI

Ça va finir un jour
 

https://www.premier-ministre.gouv.qc.ca/premier-ministre/joindre-pm/courriel/index.asp

Ça va finir un jour
 

OK Merci ecrivons en masse .je ne sais pas si ça va servir mais  continuons a bouger

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je propose de lancer une compagne "pas besoin de nous rendre notre argent on paiera la même somme pour augmenter vos ressources et traiter nos dossiers"

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Rodez1993 a dit :

Les amis. J'ai trouvé un lien sur lequel vous pouvons écrire directement au premier ministre du Québec. C'est une boîte de messagerie destiné a lui seul. Du coup à moins qu'il veut pas lire si non son chargé de communication doit lui transmettre ça . C'est une boîte affiliée au site officiel de MIDI

Ça va finir un jour
 

https://www.premier-ministre.gouv.qc.ca/premier-ministre/joindre-pm/courriel/index.asp

Ça va finir un jour
 

S'il te plait nous pourions choisir quel sujet de message parmis ces sujets proposés ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Même les Glads les plus tenaces ont abandonné le fil de discussion du forum. Des signes qui ne trompent pas.??☹️

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je propose de lancer une compagne "pas besoin de nous rendre notre argent on paiera la même somme pour augmenter vos ressources et traiter nos dossiers"

Une proposition géniale. On peut commencer par l'écrire partout. Sur les réseaux sociaux reliant au canada

Ça va finir un jour

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, DEPENZA a dit :

 

Détrompe toi, nous sommes tjrs ici !!! Sachez que je ne suis pas personnelement concerné (suis arrimiste) mais ma patte est dans la pâte avec vous !!! j'ai tant d'amis Mpquistes que je laisserai jamais tomber !!! hein ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Rodez1993 a dit :


Une proposition géniale. On peut commencer par l'écrire partout. Sur les réseaux sociaux reliant au canada

Ça va finir un jour
 

Proposition très intéressante.

Est ce possible de demander à # Karen C # de rajouter ce commentaire à la première pétition #Arrêter l'annulation des 18000 dossiers...#

Share this post


Link to post
Share on other sites
  1. ACCUEIL
  2. POLITIQUE
  3. POLITIQUE PROVINCIALE

Immigration : la CSDM demande au gouvernement Legault de revoir ses plans

Publié aujourd'hui à 0 h 11
Mis à jour aujourd'hui à 1 h 29

 
 
 

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) demande au gouvernement de François Legault de revenir sur sa décision d'éliminer près de 18 000 dossiers d'immigration non traités. De nombreux parents, dont les enfants fréquentent les écoles québécoises, seraient concernés par cette décision jugée « immonde » et « inhumaine ».

« Je trouve ça terrible de plonger ces enfants et ces familles dans l’instabilité, dans cette inquiétude », confie Stéphanie Bellenger-Heng, conseillère scolaire de Ville-Marie, dans le centre-ville de Montréal.

En compagnie de deux autres élus, qui ont eux aussi vécu ce processus d’immigration, cette dernière va présenter dans les prochains jours une résolution réclamant de « reprendre prioritairement le traitement des dossiers d’immigration des familles dont les enfants sont scolarisés », en réponse à la volonté du ministre de l’Immigration, Simon Jolin-Barrette, détaillée dans son projet de loi présenté la semaine passée.

Au cours des derniers jours, de nombreux candidats à l’immigration, déjà installés au Québec grâce à des permis temporaires, avaient évoqué leur malaise et leur colère.

« On est pas mal certains que des parents d’enfants sont à travers ces 18 000 dossiers », à la fois dans des classes d’accueil, mais également des classes ordinaires, assure Catherine Harel Bourdon, présidente de la plus importante commission scolaire de la province, qui appuie l’initiative de ces conseillers montréalais.

Une décision « rapide et drastique », dénonce la CSDM

La CSDM, qui reconnaît ne pas avoir de données précises en cette matière, invite ainsi le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, à réagir. « Des enfants sont nés ici, ils ont des rêves ici et notre personnel se dévoue pour leur intégration », reprend Stéphanie Bellenger-Heng.

Affirmant avoir été « un peu étonnée » par la décision « rapide et drastique » du gouvernement, Catherine Harel Bourdon réclame davantage de sensibilité. « Être en attente de papiers, ce n’est pas chose facile. Je suis certaine que les familles tentent d’avoir le plus de stabilité pour leurs enfants », dit-elle.

Cette inquiétude n’est pas positive pour les enfants. Ils sont en train de se créer une vie au Québec. Quand ils restent plusieurs années, ils deviennent Montréalais, Québécois. On est inquiets pour leur avenir et leur réussite scolaire.

 Catherine Harel Bourdon, présidente de la CSDM

Près de 6000 personnes concernées

Sur les plus de 18 000 dossiers non traités, de 3700 à 3800 concernent des personnes vivant au Québec au dépôt de leur demande. Cela représenterait de 5500 à 5700 personnes, selon le ministère de l’Immigration, puisque plusieurs personnes peuvent être regroupées dans une même demande.

Des « mesures transitoires » réclamées

Lundi matin, le premier ministre François Legault n’a pas semblé envisager un retour en arrière. « Il faut blâmer le gouvernement libéral », a-t-il plutôt répété, en évoquant les délais d’attente pour les candidats à un Certificat de sélection du Québec (CSQ), un préalable indispensable pour devenir résident permanent puis citoyen canadien.

Le chef du gouvernement québécois a invité les candidats à l’immigration vivant et travaillant déjà dans la province à soumettre une nouvelle demande ou à faire renouveler un permis temporaire, géré par le gouvernement fédéral.

« Ce n’est pas si simple », répond le président de l’Association québécoise des avocats en droit de l’immigration, Me Guillaume Cliche-Rivard.

Rappelant que différents permis de travail ne peuvent être renouvelés indéfiniment, l’avocat montréalais estime que « des mesures transitoires » devraient être ajoutées dans ce projet de loi, « au moins pour les gens au Québec qui ont un emploi ».

« Il serait temps de discuter sérieusement d’un amendement au projet de loi pour prévoir des exceptions, croit-il. C’est le gros bon sens. Il y a des situations qui sont vraiment déchirantes et bouleversantes. Il va falloir qu’il y ait une réaction. »

 

Le lien: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1152424/immigration-csdm-commission-scolaire-montreal-gouvernement-legault-reforme?accesVia=partage&partageApp=appInfoAndroid

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, DEPENZA a dit :
  1. ACCUEIL
  2. POLITIQUE
  3. POLITIQUE PROVINCIALE

Immigration : la CSDM demande au gouvernement Legault de revoir ses plans

Publié aujourd'hui à 0 h 11
Mis à jour aujourd'hui à 1 h 29

 
 
 

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) demande au gouvernement de François Legault de revenir sur sa décision d'éliminer près de 18 000 dossiers d'immigration non traités. De nombreux parents, dont les enfants fréquentent les écoles québécoises, seraient concernés par cette décision jugée « immonde » et « inhumaine ».

« Je trouve ça terrible de plonger ces enfants et ces familles dans l’instabilité, dans cette inquiétude », confie Stéphanie Bellenger-Heng, conseillère scolaire de Ville-Marie, dans le centre-ville de Montréal.

En compagnie de deux autres élus, qui ont eux aussi vécu ce processus d’immigration, cette dernière va présenter dans les prochains jours une résolution réclamant de « reprendre prioritairement le traitement des dossiers d’immigration des familles dont les enfants sont scolarisés », en réponse à la volonté du ministre de l’Immigration, Simon Jolin-Barrette, détaillée dans son projet de loi présenté la semaine passée.

Au cours des derniers jours, de nombreux candidats à l’immigration, déjà installés au Québec grâce à des permis temporaires, avaient évoqué leur malaise et leur colère.

« On est pas mal certains que des parents d’enfants sont à travers ces 18 000 dossiers », à la fois dans des classes d’accueil, mais également des classes ordinaires, assure Catherine Harel Bourdon, présidente de la plus importante commission scolaire de la province, qui appuie l’initiative de ces conseillers montréalais.

Une décision « rapide et drastique », dénonce la CSDM

La CSDM, qui reconnaît ne pas avoir de données précises en cette matière, invite ainsi le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, à réagir. « Des enfants sont nés ici, ils ont des rêves ici et notre personnel se dévoue pour leur intégration », reprend Stéphanie Bellenger-Heng.

Affirmant avoir été « un peu étonnée » par la décision « rapide et drastique » du gouvernement, Catherine Harel Bourdon réclame davantage de sensibilité. « Être en attente de papiers, ce n’est pas chose facile. Je suis certaine que les familles tentent d’avoir le plus de stabilité pour leurs enfants », dit-elle.

Cette inquiétude n’est pas positive pour les enfants. Ils sont en train de se créer une vie au Québec. Quand ils restent plusieurs années, ils deviennent Montréalais, Québécois. On est inquiets pour leur avenir et leur réussite scolaire.

 Catherine Harel Bourdon, présidente de la CSDM

Près de 6000 personnes concernées

Sur les plus de 18 000 dossiers non traités, de 3700 à 3800 concernent des personnes vivant au Québec au dépôt de leur demande. Cela représenterait de 5500 à 5700 personnes, selon le ministère de l’Immigration, puisque plusieurs personnes peuvent être regroupées dans une même demande.

Des « mesures transitoires » réclamées

Lundi matin, le premier ministre François Legault n’a pas semblé envisager un retour en arrière. « Il faut blâmer le gouvernement libéral », a-t-il plutôt répété, en évoquant les délais d’attente pour les candidats à un Certificat de sélection du Québec (CSQ), un préalable indispensable pour devenir résident permanent puis citoyen canadien.

Le chef du gouvernement québécois a invité les candidats à l’immigration vivant et travaillant déjà dans la province à soumettre une nouvelle demande ou à faire renouveler un permis temporaire, géré par le gouvernement fédéral.

« Ce n’est pas si simple », répond le président de l’Association québécoise des avocats en droit de l’immigration, Me Guillaume Cliche-Rivard.

Rappelant que différents permis de travail ne peuvent être renouvelés indéfiniment, l’avocat montréalais estime que « des mesures transitoires » devraient être ajoutées dans ce projet de loi, « au moins pour les gens au Québec qui ont un emploi ».

« Il serait temps de discuter sérieusement d’un amendement au projet de loi pour prévoir des exceptions, croit-il. C’est le gros bon sens. Il y a des situations qui sont vraiment déchirantes et bouleversantes. Il va falloir qu’il y ait une réaction. »

 

Le lien: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1152424/immigration-csdm-commission-scolaire-montreal-gouvernement-legault-reforme?accesVia=partage&partageApp=appInfoAndroid

EHHH oui on parle que de ceux établis au Quebec what a shame !!! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Esprit1BIS a dit :

Proposition très intéressante.

Est ce possible de demander à # Karen C # de rajouter ce commentaire à la première pétition #Arrêter l'annulation des 18000 dossiers...#

Je suis partante moi

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, taf farid a dit :

EHHH oui on parle que de ceux établis au Quebec what a shame !!! 

De peur de vous décourager, tous les articles parlent uniquement des cas des personnes résidant au quebec. Nous qui sommes hors du Québec, notre cas ne les intéresse pas.  Nous avons tous soumis notre demande via MPQ. Deux poids, deux mesures.

 

Tout est fini pour les hors Québec ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Rodez1993 a dit :

Les amis. J'ai trouvé un lien sur lequel vous pouvons écrire directement au premier ministre du Québec. C'est une boîte de messagerie destiné a lui seul. Du coup à moins qu'il veut pas lire si non son chargé de communication doit lui transmettre ça . C'est une boîte affiliée au site officiel de MIDI

Ça va finir un jour
 

https://www.premier-ministre.gouv.qc.ca/premier-ministre/joindre-pm/courriel/index.asp

Ça va finir un jour
 

Je lui ai envoyé un message dans lequel j'ai donné tous les détails de souffrance endurée. S'ils sont des humains, ils vont comprendre et reculer. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, DEPENZA a dit :

De peur de vous décourager, tous les articles parlent uniquement des cas des personnes résidant au quebec. Nous qui sommes hors du Québec, notre cas ne les intéresse pas.  Nous avons tous soumis notre demande via MPQ. Deux poids, deux mesures.

 

Tout est fini pour les hors Québec ?

Vous ne découragez personne c'est la réalité en plein jour mais faut agir ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, taf farid a dit :

Vous ne découragez personne c'est la réalité en plein jour mais faut agir ! 

Oui, nous devrons pas baisser les bras. Nous allons jouer jusqu'à la dernière carte. Merci pour ton soutien, malgré que tu sois arrimiste, tu  suis notre actualité avec la plus grande attention.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, DEPENZA a dit :
  1. ACCUEIL
  2. POLITIQUE
  3. POLITIQUE PROVINCIALE

Immigration : la CSDM demande au gouvernement Legault de revoir ses plans

Publié aujourd'hui à 0 h 11
Mis à jour aujourd'hui à 1 h 29

 
 
 

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) demande au gouvernement de François Legault de revenir sur sa décision d'éliminer près de 18 000 dossiers d'immigration non traités. De nombreux parents, dont les enfants fréquentent les écoles québécoises, seraient concernés par cette décision jugée « immonde » et « inhumaine ».

« Je trouve ça terrible de plonger ces enfants et ces familles dans l’instabilité, dans cette inquiétude », confie Stéphanie Bellenger-Heng, conseillère scolaire de Ville-Marie, dans le centre-ville de Montréal.

En compagnie de deux autres élus, qui ont eux aussi vécu ce processus d’immigration, cette dernière va présenter dans les prochains jours une résolution réclamant de « reprendre prioritairement le traitement des dossiers d’immigration des familles dont les enfants sont scolarisés », en réponse à la volonté du ministre de l’Immigration, Simon Jolin-Barrette, détaillée dans son projet de loi présenté la semaine passée.

Au cours des derniers jours, de nombreux candidats à l’immigration, déjà installés au Québec grâce à des permis temporaires, avaient évoqué leur malaise et leur colère.

« On est pas mal certains que des parents d’enfants sont à travers ces 18 000 dossiers », à la fois dans des classes d’accueil, mais également des classes ordinaires, assure Catherine Harel Bourdon, présidente de la plus importante commission scolaire de la province, qui appuie l’initiative de ces conseillers montréalais.

Une décision « rapide et drastique », dénonce la CSDM

La CSDM, qui reconnaît ne pas avoir de données précises en cette matière, invite ainsi le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, à réagir. « Des enfants sont nés ici, ils ont des rêves ici et notre personnel se dévoue pour leur intégration », reprend Stéphanie Bellenger-Heng.

Affirmant avoir été « un peu étonnée » par la décision « rapide et drastique » du gouvernement, Catherine Harel Bourdon réclame davantage de sensibilité. « Être en attente de papiers, ce n’est pas chose facile. Je suis certaine que les familles tentent d’avoir le plus de stabilité pour leurs enfants », dit-elle.

Cette inquiétude n’est pas positive pour les enfants. Ils sont en train de se créer une vie au Québec. Quand ils restent plusieurs années, ils deviennent Montréalais, Québécois. On est inquiets pour leur avenir et leur réussite scolaire.

 Catherine Harel Bourdon, présidente de la CSDM

Près de 6000 personnes concernées

Sur les plus de 18 000 dossiers non traités, de 3700 à 3800 concernent des personnes vivant au Québec au dépôt de leur demande. Cela représenterait de 5500 à 5700 personnes, selon le ministère de l’Immigration, puisque plusieurs personnes peuvent être regroupées dans une même demande.

Des « mesures transitoires » réclamées

Lundi matin, le premier ministre François Legault n’a pas semblé envisager un retour en arrière. « Il faut blâmer le gouvernement libéral », a-t-il plutôt répété, en évoquant les délais d’attente pour les candidats à un Certificat de sélection du Québec (CSQ), un préalable indispensable pour devenir résident permanent puis citoyen canadien.

Le chef du gouvernement québécois a invité les candidats à l’immigration vivant et travaillant déjà dans la province à soumettre une nouvelle demande ou à faire renouveler un permis temporaire, géré par le gouvernement fédéral.

« Ce n’est pas si simple », répond le président de l’Association québécoise des avocats en droit de l’immigration, Me Guillaume Cliche-Rivard.

Rappelant que différents permis de travail ne peuvent être renouvelés indéfiniment, l’avocat montréalais estime que « des mesures transitoires » devraient être ajoutées dans ce projet de loi, « au moins pour les gens au Québec qui ont un emploi ».

« Il serait temps de discuter sérieusement d’un amendement au projet de loi pour prévoir des exceptions, croit-il. C’est le gros bon sens. Il y a des situations qui sont vraiment déchirantes et bouleversantes. Il va falloir qu’il y ait une réaction. »

 

Le lien: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1152424/immigration-csdm-commission-scolaire-montreal-gouvernement-legault-reforme?accesVia=partage&partageApp=appInfoAndroid

ces gens la doivent comprendre que c ne sont pas seulement ceux qui vivent déjà là-bas  qui auront a perdre  ; car il y'a des gens bien quils vivent hors du canada ont des enfants qui frequentent déjà les cegeps et ils n'attendent que la résidence permanente pour regrouper le reste de la famille dans cette province.ils doivent traiter tous ces 18000 dossiers

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, DEPENZA a dit :

Oui, nous devrons pas baisser les bras. Nous allons jouer jusqu'à la dernière carte. Merci pour ton soutien, malgré que tu sois arrimiste, tu  suis notre actualité avec la plus grande attention.

Normal j'aurais pu être parmi les 18 milles !!!! mes amis le sont !!! donc trés concerné ! pas de merci c'est un devoir !!! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

a t-ont une chance quelconque ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By bibich-man
      Bonjour,   Je voulais savoir si je fais la demande fédérale avec csq, et que je fais à ce moment là la  mis à jour de mon statut maritale pour immigrer avec ma partenaire : 1 - est ce que C'est faisable ?  2- est ce que je dois demander un csq pour ma femme ? 3- est ce que ça va prendre beaucoup de temps ?   Merci les amis 
    • By bibich-man
      Bonjour a tous, 
       
      Ma question est simple mais je ne le lui ai pas trouvé de réponse, au fait je suis admissible pour le quebec car j'ai fait levaluation suivant la grille et jai totalisé  57 points sachant que je suis célibataire.
      Est ce que cela veut dire que je serai sélectionné a 100% avant la date d'annulation de ma DI inscrite sur mon compte ? Autrement est ce que je serai sélectionné avec certitude apres la fin de validite de ma DI ou peut etre jamais ?
      Voila merci de m'avoir lu, aidez moi svp 
      Bonne journée a tous 
    • By cle95
      Bonjour à tous,
       
      Après plusieurs échanges avec le MIDI, je viens de me faire notifier le refus de ma demande de CSQ via le PEQ. Je suis arrivé au Québec en Mars 2018 et travaille depuis Avril 2018 pour une entreprise enregistrée en Ontario mais pour un client situé à Montréal où je réside. J’ai donc justifié des 12 mois travaillés à temps plein et d’être toujours en contrat ainsi que de ma résidence au Québec avec mes impôts payés au Québec. Je peux évidemment faire une demande de réexamen administratif mais celle-ci va prendre encore 3 mois pour avoir un retour donc je sollicite vos conseils pour des alternatives dans ma situation.
       
      Merci d’avance !
    • By CobRex123
      bonjour a tous,
       
      j'ai reçu un Document 5801 d'invitation aux services gratuits Canada (soins, écoles, services etc.) alors que mon dossier est en cours de traitement... que signifie la reception de ce document ? quel droits me donne-t-il ?
    • By Mathilde54
      Bonjour à vous,
      j'ai parrainé mon mari et on a fait une demande de CSQ, 
      j'aimerai savoir si un parmis vous pourrait m'envoyer un exemplaire du CSQ (EN EFFACANT VOS DONNéES PERSONNELLES) bien sûr! 
       
      C'est juste parce que j'aurais besoin de savoir c'est quoi qui est écrit comme information à titre personnel.
      Sinon es-t-il possible de me dire s'il y a mention de renseignement sur la situation familiale inscrit dessus ou non.
       
      Ça serait grandement apprécié, merci d'avance !
    • By CobRex123
      Bonjour,
      Trouvez vous normal le prolongement du délai de traitement de la résidence permanente pour les travailleurs qualifiés au Québec au niveau fédéral ?
      On vient de prendre 5 mois supplémentaires en 3 mois ... le délai traitement est de 22 mois.
    • By Hazardinho
      Bonjour à toutes et à tous!
       
      Titulaire du CSQ depuis plus d’un an et d’un permis fermé depuis 3 mois, j’aimerais changer d’employeur.
       
      J’entends beaucoup de personnes dire qu’il n’est plus possible de faire le tour du poteau pour changer son statut (et obtenir un nouveau permis de travail).
       
      Qu’en est-il vraiment?
       
      Merci d’avance!
       
      PS: je suis dispensée d’EIMT et dispose d’une offre d’emploi, les frais ont déjà été payés.
    • By Amdouni Mohamed
      Bonjour mes frères et soeurs, J'espère que vous pourrez m'aider ici,
      J'ai eu mon CSQ et j'ai deposee mon dossier fédéral il y a 6 mois, maintenant je vais me marier dans un mois, je vais aussi me demander une copy de mon fiche FEVAL pour connaître mon score, ma question est la suivante: est-ce que je dois déclarer ma femme comme non-accompagnatrice et faire le parrainnage apres (risque d'attendre beaucoup pour le parrainage, risque de refuser le parrainage ???) ou la déclarer comme accompagnatrice et j'entame une reevaluation du CSQ (si on a un bon score) ??? J'ai peur de renvoyer ma CSQ et prendre le risque que MIDI change ses règles comme d'habitude,

      J'espère que vous pourrez m'aider à prendre la décision. Que feriez-vous si vous étiez à ma place?
    • By csqdf2018
      xxxxxxxxxxxxx
    • By MattMatt
      Bonjour,
      nous avons quelques questions et nous serons très reconnaissant si vous pouvez nous aider à nous éclaircir sur ceux-ci.
       
      1- Dans le document A-0520-BF en ce qui concerne la demande de sélection permanente (provincial)
      à la question numéro 3, il demande les renseignements sur l'identité des membres de la famille de la personne parrainée principale (donc moi)
      Alors ma question est la suivante; dois-je inscrire ma femme (mon parrain) sachant qu'elle est déjà canadienne, ou bien dois-je laisser un S.O 
      (sachant que nous avons pas d'enfants et que je suis le seul à l'accompagner) 
       
      2- Ensuite, dans le document A-0546-GF en ce qui concerne le formulaire d'engagement que ma femme (mon parrain) doit remplir, 
      à la question 1.2 il demande l'adresse du domicile de ma femme, 
      précisant qu'elle doit joindre une preuve de son adresse au Québec ainsi que remplir le formulaire A-0539-F si elle réside à l'extérieur du Québec.
      Donc ma question est la suivante; es-ce qu'elle doit inscrire son adresse du Québec ou celle de l'étrangé ? 
      (En précisant qu'elle et venu me joindre pour faire notre demande de parrainage depuis l'étrangé, donc elle à deux adresses et il ne précise pas laquelle inscrire, 
      car il est juste inscrit adresse du domicile.)

      3- Par la suite, il demande la date d'obtention de la R.P ainsi que celle de la citoyenneté canadienne de ma femme, 
      par conséquent, elle est canadienne de naissance, doit-elle inscrire sa date de naissance pour la citoyenneté canadienne, puis logiquement S.O pour la R.P ?

      4- Pour la question 2 en ce qui concerne les renseignements sur le conjoint (donc moi), il me demande mon numéro d'assurance sociale, 
      ainsi que ma date d'obtention de la R.P ainsi que de la citoyenneté canadienne, par conséquent, nous faisons notre demande à l'extérieur du pays donc, je n'ai aucun des ses 3 renseignements. 
      Dois-je inscrire S.O pour chacun de ceux-ci ? ( sachant que je suis le parrainé)

      5- Pour la question 2.1, "est-ce que votre époux ou épouse, ou votre conjoint(te) de fait CONSIGNE l'engagement avec vous" 
      puisque je suis l'époux (le parrainée) dois-je inscrire oui ou non ?

      6- La question numéro 5, lorsqu'il demande à ma femme si elle est domicilié au Québec, 
      doit-on inscrire oui sachant qu'elle à une adresse là-bas même si pour le moment elle est à l'extérieur du pays ? 
      (Elle à donc 2 adresses puisqu'elle est hors le Québec et ce, depuis un peu plus de 6 mois)
       
       
      Nous vous remercions d'avance !

       
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines