Jump to content
Sign in to follow this  
Purple Quantum

Emmener sa voiture et/ou déménager des affaires en Amérique du Nord

Recommended Posts

Bonjour et désolé ça va être long, mais peut-être intéressant pour plusieurs,

J'espère que je vais poster dans un endroit approprié au sujet que je souhaite discuter (j'avais commencé par écrire dans une ancienne conversation et je me suis rendu compte que c'était pas approprié, et pas à la bonne section non plus, donc en gros je copie/colle dans cette nouvelle discussion).

Alors voilà mon objectif : j'aimerai emmener ma voiture au Canada (mon copain part vivre et travailler au Québec très bientôt), et éventuellement quelques affaires (ski, matériel d'escalade, ... Le tout tiendrait dans la voiture mais ce n'est pas forcément possible d'emmener une voiture avec du matos dedans).
Mon but est que mes affaires/voitures traversent l'Atlantique, je ne me fixe pas pour l'instant de ports de départ et d'arrivée précis, juste que le port d'arrivée soit sur la côte Est Nord-Américaine, et le port de départ France/Allemagne/Espagne.

Mon point de départ des investigations : J'ai un devis pour transporter ma voiture seule (pas autoriser à mettre des affaires dedans) du port de Bremerhaven en Allemagne jusqu'à Brunswick, Géorgie aux États-Unis. J'avais demandé Le Havre-New York mais je m'étais adressé à une compagnie qui ne fait que les caravanes et mon mail à été redirigé auprès d'une deuxième compagnie et je pense qu'ils n'ont pas fait attention, et en consultant leur site je vois qu'il y a différents ports de destination au Canada et USA. Bref, pourquoi pas ces ports-ci, de toute façon, et ça me fait un bon point de départ ce devis pour essayer de décortiquer ce qui est compris et non-compris dans l'offre.
Et c'est là que j'ai besoin de vous ! :)

Alors je me lance pour vous indiquer ce que contient le devis (en englais, of course :B)):
 

1. Freight information and charges:

Ocean Freight : USD 1.000,00 lumpsum all in
 

2. Export Terminal handling charges Bremerhaven:

Selfdelivery/Selfunloading

Units up to 2 tons EUR 150,00 /pro trailer

Storage charges (10 calendar days free); thereafter EUR 2,20 per day/ton
 

3. For a permanent export from the European Union, we need from you an export declaration, in order to register

the commodity at the customs and at the terminal.

We can, on your behalf, create this document and the corresponding application for this service.

We will charge a fee of EUR 100,00 per vehicle.
 

4. For a temporary export from the European Union, we need from you a “Carnet de Passages” ( available from

automobile clubs like the ADAC) in order to register the commodity at the customs and at the terminal.

For some countries, only an “Exit summary declaration” is required.

We can, on your behalf, create this declaration for the customs and at the terminal.

For this service we will charge a fee of EUR 35,00 per vehicle.
 

5. For cargo that is to be shipped to the USA an “ISF (Importer Security Filing)” must be performed no later than 24

hours before loading. This filing is usually organized by a US based freight forwarder / broker (on behalf of the

consignee).

Wallenius Wilhelmsen Logistics is not responsible for the punctual conveyance of this data.

We can offer this service for EUR 35,00.
 

6. Local charges at origin destination are excluded in this quotation estimate unless specifically quoted.
This quotation estimate is solely based on the information you have provided and is subject to the General Terms.

The Quote and any cargo booking are subject to space, schedule and equipment availability and cargo approval by

Wallenius Wilhelmsen Logistics Cargo Handling Department.
Cargo must be fully driveable/towable and where possible include an 'Operation Manual Book' which shows how to

start, drive/stop the unit. Any cost to facilitate starting, driving or stopping the unit shall be borne by the customer,

this includes but is not limited to, delays to vessel and discharge of cargo. For second hand equipment, please

provide after hours emergency contact number.
 

7. Transport Insurance:

We strongly recommend that you buy a Marine Insurance policy. The liability of the carrier is limited by

international regulations and do not necessarily reflect the value of your vehicle. This insurance is obtainable via

our office through the insurance company “Zurich” at a reasonable price.

Service fee: EUR 50,00

Premium: 0,75% from current market value / Minimum: EUR 135,00

Deductible: EUR 200,00


Désolé, c'est long mais je pense que ça peut en intéresser certains et puis si je veux des réponses pertinentes je crois qu'il vaut mieux que je vous donne toutes les infos. J'ai essayé de rendre ça le plus facile possible à discuter en séparant par "parties" et en les numérotant.

Donc je n'ai pas tout compris car je ne suis pas une habituée du transport maritime :blink:, mais je vais vous dire ce que j'ai cru comprendre :

1. Le transport en lui-même c'est 1000 dollars US. Voilà, ça je suis à peu près sûre d'avoir compris, mais pour le reste...

2. Ma voiture fait moins d'une tonne pour info.
Je ne vois pas exactement ce que signifie la section :

"Export Terminal handling charges Bremerhaven:

Selfdelivery/Selfunloading

Units up to 2 tons EUR 150,00 /pro trailer

Storage charges (10 calendar days free); thereafter EUR 2,20 per day/ton"
Je comprend que je dois leur emmener la voiture quelques jours avant le départ du bateau (je suis allée faire un tour sur leur site), et que ils peuvent la stocker gratuitement jusqu'à 10j avant le départ (sachant que un départ n'est pas sûr le jour J, ça peut-être J+qq j (J-qq j je ne pense pas, ?)). Et le 150 euros / pro trailer ça je suis pas sûre, ça veut dire que je dois leur payer 150 euros pour qu'ils transportent la voiture sur le bateau ? Trailer j'ai vu que ça voulait dire remorque, mais dans ce contexte là ça veut dire quoi ?

3. et 4. Ensuite, ce serait pour un export temporaire (1 an, peut être un peu plus, je ne sais pas, ça va dépendre de pas mal de paramètre, bref, partons sur le temporaire), donc je m'occupe de faire ce qu'il faut de mon côté ou je leur file 35 euros pour qu'ils le fassent à ma place, c'est bien ça ? Ce qu'il faut apparement c'est un "carnet de passages" qui va être nécessaire à la douane.

5. Ensuite un autre doc à remplir si import aux USA, pareil pour 35 balles ils le font.

6. Et ensuite, là il y a ça :
"Local charges at origin destination are excluded in this quotation estimate unless specifically quoted."
Dons là ils se déchargent de frais supplémentaires mais je ne vois pas ce que ça veut dire "at origin destination". Ils parlent de charges local au port de départ ?

7. Pour finir, l'assurance pour le transport :
Là je vais faire simple, j'ai rien compris.

Bon, n'hésitez pas à tenter de répondre à mes questionnements, à commenter... :

Sachant que je ne vais pas recontacter la société tout de suite, car je ne peux pas mettre d'affaires dans la voiture (j'imagine que ce sera la même chose partout mais, il y a toujours des exceptions donc... on verra) et donc j'aimerai voir si d'autres possibilités sont envisageables, donc pour l'instant on est là vous et moi :wub:  (Et puis j'aimerai débroussailler un peu avant de les recontacter, car ce n'est pas sûr que même après leur avoir poser moult questions je sache au final combien je paierai en tout et pour tout avec toutes les taxes. Et en plus ce ne sera pas en français, et même si je me débrouille en anglais, c'est jamais simple surtout avec des termes techniques).
La société, il me semble avoir le droit de citer d'après ce que j'ai vu plus haut : c'est 2W. Ils ont été rapide pour me donner le devis.
Je sais qu'il y a le déménagement, et le transport de voiture, et que toutes les compagnies ne font pas les deux mais souvent seulement l'un, mais voilà j'investigue et c'est un peu compliqué !
J'ai demandé d'autres devis mais je n'ai aucune autre réponse pour l'instant. J'ai pu entendre parler de Demeglobe, Britannia aussi qui serait peu cher en comparaison. N'hésitez pas à racontez vos expériences.

     Et comme j'ai pu voir que beaucoup d'immigrés ont déjà fait des déménagements et/ou transport de voiture outre Atlantique, je me dis que ça pourrait être super utile d'avoir différents devis/options qu'on pourrait rassembler dans cette discussion (et peut-être ensuite un beau tableau ou une liste pourrait être monté(e) ici ou sur un blog, je suis totalement novice des forums, je ne sais pas ce qui peut se faire, mais je suis motivée à rassembler des infos pour les partager, et à être aidée dans cette tâche ;)).


Voilà, j'espère que le devis que je partage donnera un point de départ pour certains et que grâce aux expériences et connaissances d'autres on va réussir à lire entre les lignes de ce devis !
:ph34r:

Désolé pour la longueur, j'ai beaucoup à dire et beaucoup de questions !

A bientôt !

Share this post


Link to post
Share on other sites

6- Les charges et redevances portuaire a l embarquement de ton véhicule en France ne sont pas incluent dans la cotation.ça veut dire tu pourrais avoir a payer ça en plus de leur facture.

 

7- Il te recommande de prendre une assurance supplémentaire , au'on appelle généralement assurance facultés transport. La prime c est un pourcentage de la valeur de l'article ou un plancher minium  de 235 dollars. Il te le recommande parce que la responsabilité civile des transporteur est assez restrictives et ne couvre pas pleins de truc. Il se propose de le faire auprès d une compagnie d assurance "Zurich" moyennant 50 e de frais.

En principe tu peux le faire toi au même auprès d une compagnie ou d un courtier d assurance ...sans avoir a payer les 50e.

 

Généralement les opérations de dédouanement demande pas mal de paperasse qu'il est toujours mieux de faire faire par un courtier quand on ne s'y connait pas ou si on n'a pas l'habitude surtout pour une opération complexe comme la tienne. l'exportation temporaire d'un bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh...avant d'aller plus loin, voyez peut-être les conditions pour importer une voiture au Canada (je crois me rappeler qu'il y a un problème de normes) :

https://www.tc.gc.ca/fra/securiteautomobile/vehiculessecuritaires-importation-index-443.htm

...et cette section en particulier :

https://www.tc.gc.ca/fra/securiteautomobile/vehiculessecuritaires-importation-autre-que-index-446.htm

Edited by bencoudonc

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Kamourask a dit :

 

 

Généralement les opérations de dédouanement demande pas mal de paperasse qu'il est toujours mieux de faire faire par un courtier quand on ne s'y connait pas ou si on n'a pas l'habitude surtout pour une opération complexe comme la tienne. l'exportation temporaire d'un bien.

 

xxxxxx Le courtier n'est qu'un piège à pigeon et le dédouanement est à faire quelle que soit la situation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Euh...avant d'aller plus loin, voyez peut-être les conditions pour importer une voiture au Canada (je crois me rappeler qu'il y a un problème de normes) :

https://www.tc.gc.ca/fra/securiteautomobile/vehiculessecuritaires-importation-index-443.htm

...et cette section en particulier :

https://www.tc.gc.ca/fra/securiteautomobile/vehiculessecuritaires-importation-autre-que-index-446.htm

1000 fois vrai! Si le véhicule n est pas homologué pour ici, il ne débarquera même pas sur le quai. Il devra retourner au point de départ aux frais de la personne qui aura voulu l amener ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, merci beaucoup à vous trois (déjà d'avoir englouti le post ! :)) !

Bencoudonc et Kuroczyd : J'ai déjà commencé à regarder les conditions avant d'investiguer, et il y avait l'histoire du véhicule âgé de plus de 15 ans qui m'était favorable (pour info ma voiture a plus de 20 ans). Citation provenant du site que tu mentionne :  " On m'a accordé le statut de résident permanent au Canada et je réside à l'extérieur des États-Unis. Puis-je importer mon véhicule? : Si le véhicule est âgé de quinze (15) ans ou plus, tel que déterminé par le mois et l'année de fabrication, ou un autobus fabriqué avant le 1 Janvier 1971, il est considéré comme admissible car il n'est plus régi par la LSA".
Ensuite, je n'ai pas créer ce sujet que pour moi mais pour tous ceux qui sont tentés, et qui auraient la possibilité. Donc toujours dans le site que tu mentionne :
"On m'a accordé un visa de résident temporaire au Canada pour y étudier ou y travailler. Puis-je y apporter mon véhicule personnel sans avoir à l'importer de façon officielle? :

Les agents de l'Agence des services frontaliers du Canada appliquent l'alinéa 7 (1) (b) de la Loi sur la sécurité automobile (LSA) pour toutes personnes qui entrent au pays par le biais dans un permis de travail ou un visa étudiant. Cela signifie que vous serez considéré comme étant un visiteur et que votre véhicule peut entrer au Canada sans avoir à se conformer à la LSA."

Donc de manière temporaire c'est tout à fait possible d'importer son véhicule. Et l'histoire du plus de 15 ans ce n'est pas que pour les personnes obtenant un statut permanent, à priori.
C'est vrai qu'il y a des lois et normes, que pour importer définitivement un véhicule de moins de 15 ans ça me parait compliqué, mais dans mon cas ça ne l'est pas, à priori :).
Si vous voulez retrouver les phrases que j'ai cité : Faut un peu grattouiller dans le site, en allant par le premier lien donné par Bencoudonc " https://www.tc.gc.ca/fra/securiteautomobile/vehiculessecuritaires-importation-index-443.htm " puis  cliquer sur "Importation d'un véhicule acheté dans un pays AUTRES que les États-Unis" (ou alors directement prendre le 2ème lien donné par Bencoudonc et vous en serez au même point) et là vous descendez dans la section "Lien utiles" puis vous cliquez sur "FAQ – Importation d'un véhicule acheté dans un pays AUTRES que les États-Unis" et regardez dans cette page vous allez retrouver ce que j'ai cité.

Mais effectivement il faut vérifier tout ça et faire les démarches nécessaires, merci Bencoudonc d'aborder le sujet !

Kamourask : Merci,
6. Une idée d'où je peux obtenir les infos sur les charges et redevances portuaires ? Directement en contactant le port concerné? Je crois que la société 2W peut faire inclure ça dans le devis si je leur demande...
Et tu as raison, ça me parait pas si simple cette histoire, mais la paperasse ça me connait alors je vais tout faire pour me la cogner (fastidieux, chiant mais il y a que comme ça que je connaîtrai toutes les coutures et les revers, et ça m'intéresse).
Merci Demina47 !

Continuons d'investiguer dans le transport d'une voiture et dans le déménagement  Europe-Amérique du Nord !

Share this post


Link to post
Share on other sites

(Merci à vous 4 je me corrige)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Demina47 a dit :

 

xxxxxx Le courtier n'est qu'un piège à pigeon et le dédouanement est à faire quelle que soit la situation.

Règle #3 Les discussions se font dans le respect de l'autre et des règles établies de la Nétiquette. Aucune insulte, dénigrement gratuit, propos haineux, raciste ou xénophobe, ou message à caractère pornographique ne sera toléré. La vulgarité, les propos injurieux et diffamatoires, les attaques personnelles ainsi que le harcèlement systématique entre les membres ne seront pas tolérés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Un conseil. N'apporte pas ta voiture en Amérique du Nord, quelle soit récente ou plus ancienne. Tu vas chercher des troubles.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Ivy Bijou,

Est-ce-que tu peux développer ce que tu entends par "Tu vas chercher des troubles". Je veux bien un conseil mais encore faudrait-il l'argumenter, ce n'est pas parce que l'on me dit de me jeter d'une fenêtre que je vais le faire, donc là c'est pareil, ce n'est pas parce que l'on me dit "n'apporte pas ta voiture tu vas chercher des troubles" que je vais le faire, à moins que l'on m'explique pourquoi !

Ma voiture c'est une ford, c'est une société présente aux USA et au Canada, c'est d'ailleurs une société américaine de base.
Alors je ne vois pas trop le problème et les réels troubles que je vais chercher, sachant qu'elle boit du sans plomb 95 en France, elle devrait trouver de quoi boire sur le continent américain, non ? Et puis c'est le système métrique qui est utilisé au Canada (donc les km et pas les milles comme aux USA, après avec un gps on a pas nécessairement besoin de regarder son compteurs de tours non plus) et puis c'est le Litre qui est utilisé dans les stations essence et pas le Gallon comme aux US (même si ça ne représenterai pas un réel problème non plus).
Je vois que tu as été mécanicien alors tu as sans doute des infos intéressantes qui te font me donner le conseil que tu m'as donné, alors vas-y, lance toi !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, bencoudonc a dit :

Euh...avant d'aller plus loin, voyez peut-être les conditions pour importer une voiture au Canada (je crois me rappeler qu'il y a un problème de normes) :

https://www.tc.gc.ca/fra/securiteautomobile/vehiculessecuritaires-importation-index-443.htm

...et cette section en particulier :

https://www.tc.gc.ca/fra/securiteautomobile/vehiculessecuritaires-importation-autre-que-index-446.htm

 

C'est pour ça que je trouvais très très bizarre cette phrase :) parce que ce n'est pas vrai.

 

Il y a 4 heures, Purple Quantum a dit :

Et comme j'ai pu voir que beaucoup d'immigrés ont déjà fait des

déménagements et/ou transport de voiture outre Atlantique....
 

 

il y a 14 minutes, Purple Quantum a dit :

Bonjour Ivy Bijou,

Est-ce-que tu peux développer ce que tu entends par "Tu vas chercher des troubles". Je veux bien un conseil mais encore faudrait-il l'argumenter, ce n'est pas parce que l'on me dit de me jeter d'une fenêtre que je vais le faire, donc là c'est pareil, ce n'est pas parce que l'on me dit "n'apporte pas ta voiture tu vas chercher des troubles" que je vais le faire, à moins que l'on m'explique pourquoi !

Ma voiture c'est une ford, c'est une société présente aux USA et au Canada, c'est d'ailleurs une société américaine de base.
Alors je ne vois pas trop le problème et les réels troubles que je vais chercher, sachant qu'elle boit du sans plomb 95 en France, elle devrait trouver de quoi boire sur le continent américain, non ? Et puis c'est le système métrique qui est utilisé au Canada (donc les km et pas les milles comme aux USA, après avec un gps on a pas nécessairement besoin de regarder son compteurs de tours non plus) et puis c'est le Litre qui est utilisé dans les stations essence et pas le Gallon comme aux US (même si ça ne représenterai pas un réel problème non plus).
Je vois que tu as été mécanicien alors tu as sans doute des infos intéressantes qui te font me donner le conseil que tu m'as donné, alors vas-y, lance toi !

 

Ce n'est pas aussi simple que ce que vous pouvez l'imaginer. Le problème est que c'est peut-être une Ford, mais qu'elle n'a pas été fabriquée en Amérique du nord pour l'Amérique du nord. Et les modèles, même s'ils vous paraissent équivalents extérieurement, ne sont pas conçus de la même façon. 

 

Vous êtes résidente permanente ou temporaire?

 

Résidente temporaire, ça veut dire que vous et votre véhicule, vous allez repartir et que, dans l'intervalle, vous allez conduire avec votre permis international et ne pas changer vos plaques. 

Permanente, ça veut dire que vous allez être obligée de changer votre permis, d'acheter des plaques, et c'est là que les ennuis vont commencer. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Purple Quantum a dit :


Alors je ne vois pas trop le problème et les réels troubles que je vais chercher,

Ben c'est que votre auto, elle n'est probablement pas aux normes pour affronter l'hiver québécois... les Ford destinées à l'exportation en Europe ne sont pas construites de la même façon que celles qui sont vendues ici. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Cherrybee, merci à toi,

Alors, mon compagnon a un permis de travail de 3 ans qui va débuter cet été (je sais que ce n'est pas un PVT, il est chercheur, je ne lui ai pas demandé exactement quel est le visa qu'il va avoir). Pour ma part, je n'ai pas encore de permis de travail/visa, mais quoi qu'il en sera c'est pour du temporaire (après je ne sais pas ce qu'il se passera au Canada, est-ce-qu'on cherchera à s'y installer sur du plus long terme... pour l'instant c'est temporaire). (En ce moment même je termine mon cdd en France et je le rejoins par la suite).
Donc oui je repart avec ma voiture, ou je la laisse mourir (fait détruire) au Canada (superbe mort j'en suis sûre :lol:), donc jusqu'ici pas d'ennui.

Bencoudonc :
Oui c'est vrai, et j'ai pensé à ça. Au garage l'hiver ;).
Sérieusement : wikipédia dit en moyenne -5°C le jour et - 14 la nuit à Montréal. Je viens du Jura hein, les hivers sont froids aussi ! (les -20 la nuit ça arrive, et le record c'est -40) donc oui il fait froid au Canada l'hivers, mais je vais pas en Alaska non plus !
(Sinon, les voitures conçues en Europe, ne peuvent-elles pas débarquer en Russie et survivre ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour avoir droit de faire venir un véhicule de France ou d'ailleurs celui-ci doit avoir 15 ans et plus
De plus, celui-ci devra passer un test de fumigation pour tout l'habitacle.
Il devra aussi subit un nettoyage et ne plus rouler après le nettoyage ... car il doit y avoir zéro terre, zéro végétaux, pas de gravier ou autres .
Le véhicule doit être mis sur plateau.
De plus, il y aura des taxes qui vous devrez vous acquitter selon le véhicule que vous ferais venir 
Celui -ci n'aura pas le droit de rouler sur les routes temps qu'il ne sera pas mis non plus au norme pour les faisceaux lumineux et autres.
Divers taxes de mises en circulation pour un véhicule provenant de l'étranger seront demandé.

Donc, si le véhicule à moins de 15 ans ou n'est pas une voiture de luxe (Ferrari, Porsche ou autres) oubliez elle ne rentrera pas.
Même si c'est une marque vendu ici style Ford ou autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Purple Quantum a dit :


Bencoudonc :
Oui c'est vrai, et j'ai pensé à ça. Au garage l'hiver ;).
Sérieusement : wikipédia dit en moyenne -5°C le jour et - 14 la nuit à Montréal. Je viens du Jura hein, les hivers sont froids aussi ! (les -20 la nuit ça arrive, et le record c'est -40) donc oui il fait froid au Canada l'hivers, mais je vais pas en Alaska non plus !
(Sinon, les voitures conçues en Europe, ne peuvent-elles pas débarquer en Russie et survivre ?)

M'ouais, en espérant que vous ayez un garage ou la possibilité d'en louer un alors... pour le reste, comme vous semblez déjà décidé(e), le mieux est que vous fassiez votre propre expérience.  Financièrement je ne vois vraiment pas du tout l'intérêt d'engager tous ces frais et ces démarches (d'autant plus que ladite bagnole ne vous servira pas l'hiver) mais bon, chacun son truc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Il y a 5 heures, Purple Quantum a dit :

Bonjour Ivy Bijou,

Est-ce-que tu peux développer ce que tu entends par "Tu vas chercher des troubles". Je veux bien un conseil mais encore faudrait-il l'argumenter, ce n'est pas parce que l'on me dit de me jeter d'une fenêtre que je vais le faire, donc là c'est pareil, ce n'est pas parce que l'on me dit "n'apporte pas ta voiture tu vas chercher des troubles" que je vais le faire, à moins que l'on m'explique pourquoi !

Ma voiture c'est une ford, c'est une société présente aux USA et au Canada, c'est d'ailleurs une société américaine de base.
Alors je ne vois pas trop le problème et les réels troubles que je vais chercher, sachant qu'elle boit du sans plomb 95 en France, elle devrait trouver de quoi boire sur le continent américain, non ? Et puis c'est le système métrique qui est utilisé au Canada (donc les km et pas les milles comme aux USA, après avec un gps on a pas nécessairement besoin de regarder son compteurs de tours non plus) et puis c'est le Litre qui est utilisé dans les stations essence et pas le Gallon comme aux US (même si ça ne représenterai pas un réel problème non plus).
Je vois que tu as été mécanicien alors tu as sans doute des infos intéressantes qui te font me donner le conseil que tu m'as donné, alors vas-y, lance toi !

 

Premièrement les Ford faites pour l'Europe sont manufacturées en Europe. Les Ford US exportées en Europe (Mustang..) sont normes US et donc supérieures aux normes Européennes.

 

 

"""Les agents de l'Agence des services frontaliers du Canada appliquent l'alinéa 7 (1) (b) de la Loi sur la sécurité automobile (LSA) pour toutes personnes qui entrent au pays par le biais dans un permis de travail ou un visa étudiant. Cela signifie que vous serez considéré comme étant un visiteur et que votre véhicule peut entrer au Canada sans avoir à se conformer à la LSA.

 

À Noter :

  1.  Vous seul pouvez utiliser le véhicule.

  2. Tout changement dans votre situation, comme l'obtention de résidence permanente au Canada, peut rendre votre véhicule inadmissible et vous serez obliger de l'exporter ou le détruire.

  3. Vous ne pouvez pas vendre le véhicule ou en faire don tandis qu'au Canada.

  4. Le véhicule ne peut pas rester au Canada plus longtemps que les limites autorisées en vertu de votre admission temporaire."""" 

 

 

Déjà pour commencer, vu que l'auto n'est pas aux normes US/Canada les assureurs pourraient vous rendre la vie difficile étant donné qu'elle représente un risque plus élevé, mais si cela est discutable. L'autre chose c'est au niveau des pièces, ce ne sont pas les mêmes moteurs et encore moins les mêmes composants électroniques, même si la plateforme est semblable parfois; pas les mêmes outils de diagnostics non plus.  J'ai connu plusieurs cas d'importations temporaires d'autos pour les ambassades d'Ottawa, dont le cas d'une 205 pour lesquelles le réseau Chrysler/Peugeot (à l’époque) n'avait pas accès ni aux pièces ni aux méthodes de réparation, même pas pour le filtre à huile. Mais la femme de l'ambassadeur (des Pays bas) tenait vraiment à sa petite Peugeot... (Bien entendu on peut toujours bricoler...mais ici la fiabilité est de mise).   Ce serait bien mieux de la vendre et d'en racheter une autre conçue pour le climat (chauffage, dégivrage, protection contre la rouille..) et les normes de sécurité locales. Alors faites comme vous voulez...moi j'en ai vu de toutes les couleurs...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous voyez, au fur et à mesure que la discussion avance, vous avez de plus en plus de renseignements. En tout cas, deux choses sont certaines:

1) Vous allez avoir énormément de frais ( transports et taxes), sans aucune certitude que votre vieille auto survivra au premier l'hiver. 

2) Si vous revendez votre auto avant de partir, vous aurez cet argent plus celui du transport et des taxes économisés et vous pourrez vous retrouver une auto ici d'occasion à un prix très raisonnable. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
il y a une heure, Cherrybee a dit :

Vous voyez, au fur et à mesure que la discussion avance, vous avez de plus en plus de renseignements. En tout cas, deux choses sont certaines:

1) Vous allez avoir énormément de frais ( transports et taxes), sans aucune certitude que votre vieille auto survivra au premier l'hiver. 

2) Si vous revendez votre auto avant de partir, vous aurez cet argent plus celui du transport et des taxes économisés et vous pourrez vous retrouver une auto ici d'occasion à un prix très raisonnable. 

.....Si vous revendez votre auto avant de partir, 

>>>> Mais il ne peut pas la revendre au Canada.

  1. Tout changement dans votre situation, comme l'obtention de résidence permanente au Canada, peut rendre votre véhicule inadmissible et vous serez obliger de l'exporter ou le détruire.

     

  2. Vous ne pouvez pas vendre le véhicule ou en faire don 

     

  3. Le véhicule ne peut pas rester au Canada plus longtemps que les limites autorisées en vertu de votre admission temporaire."""" 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Ivy Bijou a dit :

..

>>>> Mais il ne peut pas la revendre au Canada.

  1. Tout changement dans votre situation, comme l'obtention de résidence permanente au Canada, peut rendre votre véhicule inadmissible et vous serez obliger de l'exporter ou le détruire.

     

  2. Vous ne pouvez pas vendre le véhicule ou en faire don 

     

  3. Le véhicule ne peut pas rester au Canada plus longtemps que les limites autorisées en vertu de votre admission temporaire."""" 

 

Clair.  Par contre l'auto pourrait être revendue en France et il/elle pourrait acheter une "minoune" ici (une Ford de plus de 15 ans, facile à trouver pour moins de 2000$)...je parie que ça coûterait moins cher que d'importer une "minoune" de là-bas !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Ivy Bijou a dit :

.....Si vous revendez votre auto avant de partir, 

>>>> Mais il ne peut pas la revendre au Canada.

 

 

Je ne parlais pas de la vendre au Canada, mais en France puisque je lui explique qu'elle économise le transport transatlantique. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By valbar
      Bonjour,
       
      Je souhaite reprendre mes études à l'Université Laval en septembre 2020. Je suis dans un cas un peu particulier, et je serai ravis de lire vos avis. Pour information eet pour donner du contexte, je suis français de 26 ans, j'ai une licence dans le domaine de l'informatique et quelques années d'expérience. Je souhaite me réorienter en changeant complètement de domaine.
       
      Le programme que je vise requiert la validation de cours préalables pour être accepté. Je me suis donc inscrit (et ai été accepté) à titre d'étudiant libre pour le semestre d'hiver 2020 pour suivre ces cours à distance. J'ai déposé ma candidature pour le programme de septembre, et devrais avoir une réponse en avril/mai.
       
      Malheureusement certains des cours demandés ne sont pas faisables à distance. Je devrai donc me rendre au Québec en mai 2020 pour les suivre sur place, et ferai une autre inscription en études libres lorsque ce sera possible.
       
      J'ai reçu une offre d'admission pour la session d'hiver 2020, et en recevrai (j'espère) une similaire au mois d'avril.
      Mes questions sont:
      - Est-ce que cette offre d'admission en études libres me permet d'obtenir un visa d'études pour le Canada ?
      - Si elle me le permet, et que je viens donc m'installer au mois d'avril à Québec pour suivre mes cours, et que par malheur je suis refusé dans mon programme, devrais-je immédiatement quitter le Canada ? Ou aurais-je quelques temps pour tenter de stabiliser ma situation, en trouvant du travail (et donc obtenir un visa de travail) et retenter ma chance l'année suivante ?
       
      Je vous remercie.
       
      Valentin
       
    • By chachawa
      Tsé, 7 ans et demi c'est un moment étrange pour faire un bilan. C'est même pas une date anniversaire. C'est juste qu'en enfilant mes bottes, j'ai réalisé que c'est la huitième fois que je vis cette entrée dans l'hiver québécois, celui-là même qui agite les forums et déchaîne les passions. Et wow, c'est fou le chemin parcouru. 
      Déjà, j'écris "wow".
      Et "tsé".
      Et puis après des années d'absence ici, j'ai eu envie de sacrifier au rituel du bilan, de faire un point. De redonner au suivant, peut-être.
       
      Bref, en 2012, j'ai débarqué pas assez préparée. Sans argent, avec 23 kilos de bagages, avec zéro connaissance du système universitaire dans lequel je m'embarquais. L'année que j'ai passée a été celle qui a le plus testé ma détermination de ma vie.  Préparez-vous un peu, on ne le dira jamais assez.
      En 2019, je suis toujours aux études, mais aussi insérée dans un milieu professionnel universitaire. La demande de RP est envoyée. Je regarde du côté de l'achat immobilier. 
      Pas mal installée, quoi.
       
      Et puis, cette sensation permanente de grand écart.
      Au Québec, je suis la Française, celle qui parle avec son accent pointu, qui râle un peu trop et qui ne comprend pas certains aspects du système québécois auxquels elle ne s'est jamais confrontée. Celle qui ne prend ses vacances annuelles que pour partir en France parce que c'est Noël. Celle qui boit du vin, tant pis pour les prix de la SAQ. Celle qui s'émerveille encore devant les partys de l'Halloween ou qui ne comprend pas pourquoi toutes ces grosses voitures. Celle qui haï l'hiver. Mais vraiment.
      En France, je suis devenue la Québécoise, celle qui parle avec un accent "de là-bas", qui ne connaît plus personne aux Unes des journaux. Celle qui ne comprend plus vraiment le concept du CDD versus le CDI, qui s'émerveille devant le prix du vin, et qui propose de passer au supermarché sur la route du retour, le dimanche soir à 20 heures. Celle qui dit que "ça va, l'hiver, on y survit hein", et qui passe ses samedis matins à passer d'étal en étal au marché avec des cris de joie.
       
      Je suis mélangée. Pétrie de deux cultures. Ni d'ici ni de là-bas, mais à la fois de là-bas et d'ici. Quitter le pays dans lequel j'ai grandi m'a permis de m'en détacher et de l'aimer un peu plus. De réaliser que la France, c'est incroyablement beau, avec ses vieilles pierres et ses paysages variés, son odeur des pins au bord de la mer et ses terrasses mignonnes. J'apprécie maintenant y séjourner, avec ce qu'il faut de recul pour ne pas m'enflammer dans des luttes qui  ne sont plus les miennes et qui pourtant m'importent tant. Mon regard est moins acerbe, plus compréhensif. Je n'ai pas quitté la France par désamour, mais elle me semblait acquise, dévoilée, brute. Elle m'apparaît maintenant dans ses nuances, ses ombres, ses pétillements, et j'ai découvert que je l'aimais.
      À l'inverse, je suis arrivée acquise au Québec. Toute cette nouveauté, c'était magique. La neige ? Tellement belle ! Les grosses voitures ? Tellement dépaysantes ! La poutine ? Tellement goûteuse ! Les québécois ? Tellement gentils ! Et puis, l'isolement, les difficultés, l'éloignement, le mois d'avril qui n'en finit pas. Être perçue comme l'étrangère, toujours. J'ai appris à voir aussi les nuances de ce pays d'accueil, à en accepter les failles, à en découvrir le fonctionnement et à en apprécier les délices. J'ai pris et j'ai laissé, j'ai pilé sur moi, et j'ai fini par m'acclimater, doucement. Pas juste parce que je sais ce que veut dire "pogner un flat". Mais parce que je fonctionne sans gros heurts dans la société qui m'entoure.
       
      Et puis, les douleurs que les expats connaissent. Cette nuit dans l'avion pris en urgence, sans contact avec le sol, à ne pas savoir si l'être cher sera toujours en vie à l'arrivée pour qu'on lui dise au revoir. Les Noël sur Skype, à trinquer avec son chat parce qu'on n'a pas osé accepter l'invitation de ses amis dans leur famille, pour ne pas déranger. Ces questionnements sur l'avenir : ici, là-bas ? Ailleurs ? Ces gens aimés qui se marient, qui ont des enfants, et toi qui n'es toujours pas sur les photos du grand jour. Celles et ceux qui s'éloignent aussi, ou qui croient que tu es en perpétuelles vacances et qui repartent frustrés que tu aies dû travailler pendant leur séjour chez toi. 
       
      Sauf que. Il y a le retour des beaux jours, le Saint-Laurent majestueux et l'incroyable lumière des couchers de soleil d'ici. Il y a le plein emploi, le salaire valorisant, les possibilités professionnelles. Il y a le jour où tu te surprends à échanger avec tes collègues sur le fait que quand même, y en a beaucoup des français icitte, pff, on n'entend que ça dans la rue !  L'habitude que tu as prise de passer chercher ton (grand) café en allant travailler ou de souper pendant ton cours (d'ailleurs, tu dis "souper"), ton avis sur la politique qui s'affine, ton inscription au compost communautaire de ton quartier et au panier bio du maraîcher. Tu te rends compte que tu cherches du sucre d'érable chez Carrefour... mais aussi que tu cherches ta pâte feuilletée bio chez IGA. 
       
      Aujourd'hui, au bout de 7 ans et demi, j'ai l'impression de porter en moi une double culture, un heureux mélange, une complexité qui me rend fière. L'immigration n'est plus un sujet cantonné au journal télévisé, je bondis quand j'entends des discours expliquant que les immigrants veulent transformer le pays d'accueil ou profiter des aides sociales. C'est plus compliqué que ça, l'immigration. C'est un défi à relever, qui nous apprend beaucoup, à commencer par nos propres contradictions. Ça ne se prend pas à la légère, mais ce n'est pas la fin du monde non plus, surtout quand on a un passeport qui nous permet de faire machine arrière. L'immigration aujourd'hui fait partie de mon identité, identité multiple, complexe, joyeuse. Je suis un peu française, mais plus vraiment ; un peu québécoise, mais pas complètement.
       
      J'aurais aimé pouvoir dire tout ça à la moi d'il y a sept ans, qui n'avait pas mesuré les défis qu'allait poser la première année. "Ne t'inquiète pas, l'aventure est belle". ❤️
    • By Thomasvdb25
      Bonjour!
      Je suis actuellement étudiant en deuxième année marketing à Bruxelles, et j'avais pas mal de question. j'aimerais bien aller travailler au Canada après mes études (sachant que je compte faire un master après ma troisième année), mais je ne sais pas si ce serait réaliste et une bonne idée. je suis trilingue (néerlandais, français et anglais), et j'ai 19 ans.
       
      J'avais quelque question, en espérant que des expatriés Belges tombent sur mon messages, et puisse m'éclairer sur quelques points. D'abord, j'avais entendus sur d'autres sites que les diplômes obtenus en Belgique ne valaient quasi rien, et que pour trouver un travail au Canada, je devrais y refaire des études, ce qui ne me tenteraient pas trop. Deuxièmement, je me demandais à quel point le Canada était différent de la Belgique, et si il était facile de s'habituer. Troisièmement, serait- ce une meilleur idée de finir mon bachelor en Belgique et de faire mon master déjà au Canada, et si oui, est-ce réalisable?   Ensuite, y a t'il des gros défauts liés a la vie au Canada, qu'il est important de connaître à l'avance? J'ai entendu que pour la plupart des boulot, les employeurs donnaient l'avantage aux 'vrais' Canadiens, et que c'est du coup compliqué de trouver un boulot.
       
      Ce que j'aimerais faire, de préférence, c'est de finir mes études en Belgique, et de déjà chercher depuis la Belgique des boulots au Canada, pour ensuite m'y installer. Est- ce un projet réalisable, ou faudrait-il mieux que j'abandonne l'affaire immédiatement? 
      Merci beaucoup pour votre aide, j'en ai bien besoin!
      Thomas Vanden Berghe
    • By carter15
      Bonjour,
      Je travaille à Quebec, j'ai une CSQ valide jusqu’à Février 2021 et ma demande de resident permanent est en cours de traitement.
      J'ai fait une demande d'extension en ligne de mon permis de travail le 1er Avril 2019 dont la date d'expiration est 30 Mai 2019.
      Mais j'ai reçu un refus le 25 Juillet 2019 à cause  que j'ai envoyé le mauvais code A75 d'exemption de l'étude d’impact sur le marché du travail.
      Le 12 Août 2019 j'ai envoyé une demande de restoration de mon status avec l'aide d'une avocate d'immigration et avec un nouveau code A75.
      Mais j'ai reçu un deuxième refus le 27 Novembre 2019 et le motif était que j'avais pas le droit d'exemption de l'EIMT  car mon permis de travail était expiré au moment de la restoration.
      Mon avocate était en choc car elle m'a dit que j'étais exempté et j'aurais du avoir mon status à nouveau.
      J'ai besoin de l'aide svp car je ne peux pas trouvé cette information ailleurs pour la restoration d'un permis de travail pour les détenteurs de CSQ.
      J'ai bien fait mon application avant que les 90jrs s'expirent.
      Est ce que j'avais le droit de faire une restoration de status travailleur sans l'EIMT?
      Merci
    • By MBC
      Bonjour à tous,
       
      Mes parents ont un projet d'achat et de construction d'un chalet au Québec pour leur retraite. Leur projet et également de pouvoir en jouir une partie de l'année, pourquoi pas l'autre partie du temps le louer lorsqu'ils reviennent en France. Ils n'ont pas l'intention spécialement d'immigrer au Québec ou de demander la nationalité, sauf si c'est nécessaire. Ils souhaitent juste pouvoir jouir de leur bien plus ou moins régulièrement (imaginons 6 par ans). Car ils sont déjà au fait qu'ils ont de base le visa de 6 mois théoriquement. Mais comment cela se passe-t-il en pratique pour le Visa ?
       
      Je m'adresse ici particulièrement aux français qui auraient une résidence secondaire au Québec et à tout ceux qui auraient des conseils sur le sujet.
       
      Voici quelques questions :
      . Est-ce que le fait d'avoir une résidence sur place donne lieux à un statut spécial ? Un visa spécial (super visa, etc) ?
      . Est-ce que les 6 mois autorisés impliquent qu'en sortant du territoire on attende une certaine période avant de revenir ou bien ou peut directement revenir ? ou simplement après 1, 2, 3 mois... ?
      . Est-ce que ces allées et venues sont au bout d'un moment pénalisés ? 
       
      Et la question en or : est-ce que quelqu'un a réalisé ce projet et peut nous en parler ? :)
       
      Merci beaucoup pour vos retours, nous sommes preneurs de conseils et d'avis et aussi enthousiasmés par ce projet !
       
      La grande fille qui tapent plus vite sur le clavier d'ordinateur 
    • By Jurafsky
      Bonjour! Je viens d'arriver dans ce forum et j'espère que cette section soit la bonne! ça fait une dizaine d'années que je n'utilise pas de forums!
       
      Quelques détails sur moi:
      j'habite en Ontario depuis février avec un permis de travail temporaire et fermé. Je travaille à l'université et dans quelques semaines ils vont me renouveler le permis de travail pour 1 an. Mon copain a un permis de travail lié au mien mais c'est ouvert donc il peut travailler où il veut. Je n'avais pas pris en considération la possibilité de me déplacer dans la partie francophone du Canada mais le mois dernier j'ai eu une proposition pour un job à Montréal. L'employeur est très collaboratif mais il ne sait pas ce qu'il faut faire et surtout quelles sont les possibilités pour moi et mon background pour pouvoir me déplacer à Montréal et travailler pour lui. C'est une offre pour moi très importante soit à cause du sujet, soit parce qu'il s'agit d'un "CDI" et ça serait mon premier CDI!  
      Honnêtement je me sens un peu perdue parce que je n'avais pas considéré aller à Montréal avant. Si je connais bien les programmes d'immigration pour l'Ontario ce n'est pas le cas pour le Québec.
      En plus, j'avais commencé l'entrée express pour l'Ontario et j'ai déjà tous les documents prêts pour demander la résidence permanente.
      Encore quelques détails: Je n'ai pas la nationalité française mais j'ai réussi le TCF Canada avec les notes les plus élevées (et aussi IELTS). J'ai un doctorat français qui compte 3 ans d'expérience de travail normalement.
       
      Je suis en train de lire comment ça marche pour le Québec. La RP je crois qu'elle prend trop de temps: 17 mois au minimum! Dans ce cas-là je pourrais obtenir avant la RP en Ontario et après me déplacer au Québec. Mon employeur m'a parlé du PEQ mais si j'ai bien compris c'est réservé seulement aux gens qui ont un diplôme québécois?
       
      Merci pour l'aide!
    • By djamilriadh
      Bonsoir, je suis un Algérien avec un permis d'étude au quebec et j'ai envie de visiter les états-unis, j'aimerais savoir est-ce que c'est possible de traverser la frontière américaine par route sans visa ? Merci 
    • By guus
      Bonsoir. J'ai vraiment du mal a comprendre comment et quand payer les frais de ma residence permanente.
      Parce qu'il en existe 2 montants a payer: 490$ pour les frais relatifs au droit de résidence permanente et 550$ pour la demande de visa de résident permanent.
       
      Parce que sur le site cic.gc.ca il est stipulé comme suit : '' Lorsque votre demande est approuvée, vous devez acquitter ces frais (490$) avant de pouvoir obtenir le statut de résident permanent.''
      Et aucune mention des 550 $ dans ce site web !?
       
      J'ai déja mon csq et tous les autres formulaires sont déja tous prets.
      Je voudrais le déposer le plus rapidement possible et me décharger du stress lol.
      Merci de votre compréhension.
      Guus
       
    • By Xam08
      Comme indiqué dans le titres une nouvelles opportunité s'offre au candidats a l'immigration pour le canada, suivez le lien pour plus de détails :
       
      https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/immigrer-canada/programme-pilote-immigration-rurale-nord/partenaires-communautaires.html#sites-web
       
      bonne chance.
    • By Ayremback
      Bonjour, je suis Axel, j'ai 22 ans, je possède un BAC pro et je souhaiterai aller au canada pour une durée de 2 ans environ, pour renforcer mon anglais, visiter et y travailler. Je ne sais pas comment mis prendre. De plus si le Québec me plaît est-ce que je pourrais y vivre ? Est-il difficile d'y créer une entreprise ? Quelles sont les fonds nécessaires pour y aller (avion, logement, nourriture) ? Est-ce que je peux y prendre des cours d'anglais ? De quelles papiers ai-je besoin ? Actuellement je vie chez mes parents sur bordeaux, j'ai un emploi (24h/sem). Est-ce que ma copine peux me rejoindre plus tard ? (car elle a encore 1 ans et demie d'étude). Merci pour vos réponses :)
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines