Jump to content

Arrima: Peu de travailleurs étrangers retenus via le portail


immigrer.com

Recommended Posts

Marco Bélair-Cirino à Québec

Correspondant parlementaire

 

Les atomes crochus sur la plateforme Arrima, qui a été décrite comme le « Tinder de l’immigration » par Simon Jolin-Barrette, sont rares. Au fil des 15 derniers mois, le gouvernement québécois a retenu moins de 1,5 % des quelque 160 000 déclarations d’intérêt qui y ont été faites par des étrangers ayant pris d’affection le Québec.

Des dizaines et des dizaines de milliers de personnes souhaitant immigrer au Québec ont répondu à l’appel du gouvernement de s’inscrire au nouveau Programme régulier des travailleurs qualifiés (PRTQ). Elles ont déposé pas moins de 158 299 déclarations d’intérêt dans Arrima, et ce, entre le 18 septembre 2018 et le 31 décembre 2019 seulement.

En date du 25 septembre dernier, le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) avait invité près de 2500 personnes, qui étaient préalablement tombées dans l’œil d’un employeur québécois, à lui soumettre une demande de sélection en bonne et due forme.

Certaines d’entre elles ont décidé de passer leur tour, si bien que le MIFI est parvenu à traiter et à « finaliser » seulement 1438 demandes de sélection à ce jour, peut-on lire dans un document rendu public en vertu de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics.

Plusieurs candidats à l’immigration sélectionnés étaient déjà établis au Québec grâce à un permis de séjour temporaire et avaient déposé une demande d’immigration avant la réforme du système d’immigration québécois à la faveur de laquelle la règle du « premier arrivé, premier servi » a été remplacée par « profil recherché, profil choisi ».

Fin septembre, plus de 400 dossiers — où des atomes crochus (« matchs ») entre le profil de candidats à l’immigration et les besoins de main-d’œuvre d’employeurs avaient été constatés — étaient en cours de traitement au MIFI.

 

suite et source: https://www.ledevoir.com/politique/quebec/588865/immigration-peu-de-travailleurs-etrangers-retenus-via-le-portail-arrima?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Autopost&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1604185787

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Pour changer , tout le processus RP est bloqué pour le Québec, trop de CSQ délivrés VS quotas RP  ... et les dossiers s’accumulent.

 

Depuis les demandes RP déposées en Juillet 2019, plus personne n’a reçu d’accusé de réception (qui prend normalement 2-3 mois) , avec le risque pour beaucoup, y compris moi, d’avoir un retour de dossier avec un CSQ devenu caduque! 
 

Avec les seuils d’immigration revus à la baisse pour le Québec, la situation n’est pas prête de s’améliorer et encore moins pour Arrima.


 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 12 heures, immigrer.com a dit :

Marco Bélair-Cirino à Québec

Correspondant parlementaire

31 octobre 2020

 

Les atomes crochus sur la plateforme Arrima, qui a été décrite comme le « Tinder de l’immigration » par Simon Jolin-Barrette, sont rares. Au fil des 15 derniers mois, le gouvernement québécois a retenu moins de 1,5 % des quelque 160 000 déclarations d’intérêt qui y ont été faites par des étrangers ayant pris d’affection le Québec.

Des dizaines et des dizaines de milliers de personnes souhaitant immigrer au Québec ont répondu à l’appel du gouvernement de s’inscrire au nouveau Programme régulier des travailleurs qualifiés (PRTQ). Elles ont déposé pas moins de 158 299 déclarations d’intérêt dans Arrima, et ce, entre le 18 septembre 2018 et le 31 décembre 2019 seulement.

En date du 25 septembre dernier, le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) avait invité près de 2500 personnes, qui étaient préalablement tombées dans l’œil d’un employeur québécois, à lui soumettre une demande de sélection en bonne et due forme.

Certaines d’entre elles ont décidé de passer leur tour, si bien que le MIFI est parvenu à traiter et à « finaliser » seulement 1438 demandes de sélection à ce jour, peut-on lire dans un document rendu public en vertu de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics.

Plusieurs candidats à l’immigration sélectionnés étaient déjà établis au Québec grâce à un permis de séjour temporaire et avaient déposé une demande d’immigration avant la réforme du système d’immigration québécois à la faveur de laquelle la règle du « premier arrivé, premier servi » a été remplacée par « profil recherché, profil choisi ».

Fin septembre, plus de 400 dossiers — où des atomes crochus (« matchs ») entre le profil de candidats à l’immigration et les besoins de main-d’œuvre d’employeurs avaient été constatés — étaient en cours de traitement au MIFI.

 

suite et source: https://www.ledevoir.com/politique/quebec/588865/immigration-peu-de-travailleurs-etrangers-retenus-via-le-portail-arrima?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Autopost&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1604185787

Ce n’est pas parce qu’une personne s’inscrit sur ARRIMA qu’il ou elle a ce qu’il faut pour combler un emploi en demande ici. ARRIMA accepte toutes les demandes mais ne donne pas l’heure juste a ceux qui s’y inscrivent, plus particulièrement ceux qui n’ont pas le minimum requis pour immigrer ici. 
Faudrait que ca soit plus clair pour éviter l’attente inutile.


Il faudrait

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Cette application reste figée depuis 2 ans, et avec chaque gouvernement qui critique celui qui le précédait pour se laver les mains de cette ingérence.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement