Jump to content
Yana1108

Equivalence master universitaire spécialisé de l'encg

Recommended Posts

Bonjour les amis ! 

 

Pouvez vous me dire qu'elle serait l'équivalent du diplôme "Master Universitaire Spécialisé" en management des ressources humaines de l'encg ?? 

Merci par avance ! 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2019-09-08 à 18:51, josee19963 a dit :

Mercii bcp! Donc si je comprends bien c'est une maîtrise comme j'ai 18 ans d'études ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By khn11
      Bonjour,
       
      Pour DEUA c'est un diplome universitaire = bac+3 ================== Université  ============= En cours de validation par WES
      Pour faire Bachelor il fallait avoir bac+3 (çad le DEUA) ============== École privée ( 1 ans d'étude a temps plein )
      Pour faire Master  fallait avoir le Bachelor ========================= École privée ( 3 ans a temps partiel )
       
      Étude de bachelor et master suivi dans une école considérer comme compus de formation délocalisé par l'organisme éditeur de diplome çad 3IL de limoge donc ça donne :
       
      Relevés de notes de l'école ou j'ai suivis la formation  Diplome de 3IL  
      Je fait quoi avec tous ça ?  pour les validation chez WES
    • By JohannaGabriella
      Bonjour,
      je viens de Bruxelles mais j'ai terminée mon cursus secondaire au Congo et j'ai obtenue mon Bachelor (Bac+3) à Prétoria en Afrique du Sud. J'aimerais aller faire mon master au Canada plus précisément à Montréal, mais je ne sais pas si le system Canadien est similaire au system Sud Africain. Donc j'aimerais savoir si après un Bachelor, la prochaine étape est le master ou si il y a autre chose entre les deux dans le system canadien.
      Ayant fais une demande d'admission qui vient de mettre refusé par l'université de Montréal pour une maitrise je me demande si je n'ai pas envoyée ma demande pour un programme trop avancé, ou si c'est un problème d'équivalence ou en core si le domaine choisis n'est pas en accord avec le domaine dans lequel j'ai obtenue mon diplome.
       
      J'aimerais bien savoir aussi qu'est ce qu'un DESS et est ce que ça vient avant ou après le master ?
       
      Si vous pouvez m'éclairer sur ces quelques points ou me proposer des sites webs qui pourront m'aider ce serait vraiment super.
    • By Liloo2311
      Bonjour !
       
      Je finis actuellement une licence en architecture à Paris. J'ai aussi effectué une session d'échange à l'Université Laval au dernier semestre.
       
      J'ai déposé une demande d'admission pour une maîtrise en architecture (cycle 2), à la session d'automne 2019.
      C'est un programme contingenté. Mes notes sont plutôt bonnes (mais je ne connais pas le barème de conversion entre la notation de mon école française et l'UdeM)
      J'ai également envoyé un portfolio mais difficile de se positionner sans connaître mes "concurrents".
       
      Connaissez-vous la "sévérité" de l'admission dans ce programme? Qu'attendent-ils de notre portfolio? Quel est le probabilité que je sois acceptée ou non? Ou autres informations... :)
       
       
      De plus il est indiqué que le réponses sont données "quelques semaines après le 1er février". A quoi correspondent ces "quelques semaines"? Vers quel mois?
       
       
      Merci d'avance! :)
    • By youssef94
      Salut tt le monde , j'ai pas encore fait EDE pour mon diplome , Bref je suis marocain et  j'ai fait 5 ans d'etudes universitaire à l'université cadi ayyad de marrakech , j'ai eu une une licence  (3ans d'etudes) en chimie puis apres deux ans j'ai eu un master en chimie bientot . ma question est concernant le WES , d'apres vos experiences quel sera l'equivalent de mon diplome a votre avis aussi est il plus utile d'envoyer mes deux diplomes en vue d'y avoir un bon equivalent ?? que pensez vous n'hesitez pas de donner de long paragraphes .
      j'ai essayé le wes tool mais c pas du tt fiable d'aprés les commentaires des gens .
      désolé pour mon niveau en francais je me sens bien en anglais .
      Bonne journée a vous tous et que du succés pour nous tous .
    • By Heloise
      Bonjour ! 
      Je m'appelle Héloïse, je suis une étudiante française qui souhaiterais potentiellement faire mon master au Canada. Le système Canadien et Français est différent, j'espère donc grâce à ce forum trouver des réponses aux questions que je me pose actuellement.
      Cette année, je suis en train de réaliser ma troisième année de licence Administration, Economique et Sociale en mobilité Erasmus à l'université d'Abo Akademi en Finlande. Après avoir découvert le système éducatif Finlandais (et avoir commencé à voyager un petit peu) je n'ai pas envie de rentrer en France l'année prochaine pour effectuer mon master de ressources humaines. Après quelques recherches, j'ai trouvé un master de ressources humaines à l'international à l'UQAM. Ce master m'intéresserait énormément, mais j'aurais aimé savoir si je pouvais potentiellement envoyer ma candidature en mars pour la prochaine session avec mon bagage français de licence AES. 
      Autre question : ici en Erasmus, certains étudiants canadiens m'ont souligné le fait que les masters au Canada étaient en général plus difficile pour les étudiants Français. J'aurais voulu savoir si j'allais rencontrer des difficultés concernant une différence de niveau entre les études au Canada et en France. 
      Et pour finir, même si je souhaiterai orienter mes master dans le domaine international pour prendre moins de risque, je me demandais également si les équivalences étaient vraiment une barrière concernant la recherche d'un emploi. ? 
       
      Merci pour tout, j'espère que d'avance quelques bonnes âmes charitables pourront répondre à mes questions ! 
       
       
    • By Daham
      Salut à tous,
       
      Je suis actuellement étudiant en baccalauréat à l'UdeM, c'est l'équivalent d'une licence en France.
      J'ai déjà une licence scientifique de Lyon 1 mais la fac refuse de m'envoyer en maîtrise parce que j'avais moins de 12/20 à mon dernier diplôme français (la licence).
      Cette situation me rend KO et j'ai choisi de me réorienter dans un autre domaine en première année ici à Montréal.
      En effet, je suis arrivé en Janvier 2017 et cela fait deux semestres que je galère à intégrer la maîtrise.
       
      Bref, j'ai quelques questions niveau immigration (principalements des problèmes de CAQ et de permis d'études pour les étudiants au Québec).
      Sachant que j'ai 4 matières pour être à temps plein chaque semestre:
       
      1- Que se passe-t-il si je ne vais pas aux examens?
      2- Que se passe-t-il si je vais aux examens mais que je les foire (genre E et F à chaque matière)?
      3- Vais-je pouvoir revenir m'installer au Québec un jour si je décide de rentrer en France pour finir mes études ?
       
      De toutes les façons je suis parti de France parce que je ne m'y sentais pas à l'aise et depuis que je suis au Québec, je me sens revivre.
      Merci à vous.
    • By Backslash
      Bonjour !
      Je me permet d'ouvrir une discussion ici concernant une question pour laquelle je n'ai pas encore trouvé de réponse.
       
      Je suis interne en interne en Médecine actuellement en France, et je travaille habituellement en CHU.
      Je partirais à Montréal (de janvier à octobre 2017) pour un stage en laboratoire de recherche dans le cadre d'un Master 2 (j'ai obtenu mon VISA EIC, catégorie "stage coop international"). 
       
      J'ai un double statut :
      - Etant inscrit dans une université française, j'aurai donc un statut d'étudiant
      - Etant bénéficiaire d'une bourse délivrée sous la forme d'un salaire, je garde mon statut de salarié du CHU. Je continuerais donc à cotiser à la CPAM française.
       
      Je ne recevrait aucune rémunération de la part de mon laboratoire d'accueil à Montréal.
      Je compte prendre l'assurance Globe PVT pour les problématiques de maladie/rapatriement/responsabilité civile.
       
      Voici donc ma question :
      - Dois je m'inscrire à la RAMQ ? Et si oui, dois je utiliser le formulaire SE 401-Q-106 ? formulaire SE 401-Q-104 ?
      - Dois-je quand même faire les démarches pour obtenir un numéro NAS ? 

      Un grand merci d'avance pour votre aide !!
      Bonne soirée,
      Benoit
    • By aero-lyes
      bonjour
      je viens ici mettre mon expérience pour l'études comparatifs des études effectués hors du Québec: alors je suis un ingénieurs en aéronautique et j'ai un master en CNS ATM (aéronautique) j'ai eu pour résultat le repère de bac en génie aérospatial et aéronautique pour mon diplôme d'ingénieur et maîtrise en génie aérospatial aéronautique .
      je viens de recevoir le résultat le 22/08/2016 après l'avoir envoyé le  10/05/2016 par post Algérie. 
    • By alucard
      bonjour tout le monde,

      svp pouvez vous m'aider, j'ai un diplôme technicien spécialisé en maintenance des systèmes automatisés OFPPT + diplôme d'ingénierie d'information specialité systèmes et réseaux informatiques (diplôme bac+5 d'une école privé) + master d'état français dont voici le titre "Master DROIT ECONOMIE GESTION à finalité PROFESSIONNELS mention SCIENCES DU MANAGEMENT spécialité MANAGEMENT DES SYSTÈMES D'INFORMATION ET COMMUNICATION option CHEF DE PROJET. ( lien du master:http://formations.univ-brest.fr/fiche/FR_RNE_0290346U_PROG11228/FR_RNE_0290346U_PROG11238/presentation )
      Quels sont les points du niveau de scolarité et domaine de formation que je pourrais avoir?
      Merci d'avance
    • By Cloo
      Bonjour, 
      Etudiante en Master 1 de Neuropsychologie à Montpellier dès Septembre 2016, je souhaiterai emménager à Montréal après mon Master pour diverses raisons. Après quelques recherches, j'ai vu que les psychologues français ne peuvent exercer sur le territoire canadien en tant que psychologue : il faut avoir un doctorat et faire partie de l'ordre des psychologues du Québec. Passionnée par mes études, la piste du doctorat est envisageable. Cependant, je suis quelqu'un d'anxieuse et j'ai peur de ne pas réussir à gérer mon emménagement (et la nouvelle vie qui va avec) et le doctorat. J'envisage donc de partir m'installer là-bas pendant au moins 1 an et, si le bilan est positif, m'inscrire pour un doctorat (et m'y installer définitivement). J'aimerai donc savoir quelles sont les solutions qui s'offrent à moi pour pouvoir quand même exercer dans mon domaine: j'ai entendu parler de psychotechnicien (en quoi ça consiste exactement ? Quelles sont les différences et ressemblances avec le métier de neuropsychologue français ? Quelles sont les procédures à suivre pour obtenir une équivalence de diplôme ?) Quel type de visas est-il judicieux pour moi de retenir : j'ai lu que le PVT était un bon compromis pour découvrir et travailler au Québec mais qu'il était impossible de prolonger sa durée de séjour une fois ce PVT écoulé (2 ans ?). Quelle est donc la solution si je souhaite vivre plus de 2 ans au Québec ? J'ai également lu que pour devenir résident permanent, il fallait entamer une procédure de 2 ans... En gros... soit je fais la demande de résidence permanente le jour de mon arrivée, soit je suis obligée de repartir en France le temps des procédures ? Ca me parait absurde, il doit me manquer un élément! J'aimerai également savoir comment va le marché de l'emploi pour les psychotechniciens / neuropsychologues ? Quand est-ce que je dois commencer mes démarches si je souhaite emménager pour Septembre 2018 ? Quelles sont les conditions pour être admis en doctorat (la sélection est-elle rude / faut-il un TOEFL même pour une université francophone) ? Combien coute une année de doctorat ? Avons-nous des aides financières pour le réaliser et vivre à coté (puisqu'on n'est apparemment pas rémunéré pendant nos stages...) ? Comment se déroule un doctorat québécois ? Une fois le doctorat en poche, peut-on allier la recherche et l'exercice en hôpital ou les deux pratiques sont difficilement conciliables ? 
      Bien cordialement, 
      Chloé. 
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines