Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'française'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

Found 6 results

  1. Bonjour, Etudiante en Master 1 de Neuropsychologie à Montpellier dès Septembre 2016, je souhaiterai emménager à Montréal après mon Master pour diverses raisons. Après quelques recherches, j'ai vu que les psychologues français ne peuvent exercer sur le territoire canadien en tant que psychologue : il faut avoir un doctorat et faire partie de l'ordre des psychologues du Québec. Passionnée par mes études, la piste du doctorat est envisageable. Cependant, je suis quelqu'un d'anxieuse et j'ai peur de ne pas réussir à gérer mon emménagement (et la nouvelle vie qui va avec) et le doctorat. J'envisage donc de partir m'installer là-bas pendant au moins 1 an et, si le bilan est positif, m'inscrire pour un doctorat (et m'y installer définitivement). J'aimerai donc savoir quelles sont les solutions qui s'offrent à moi pour pouvoir quand même exercer dans mon domaine: j'ai entendu parler de psychotechnicien (en quoi ça consiste exactement ? Quelles sont les différences et ressemblances avec le métier de neuropsychologue français ? Quelles sont les procédures à suivre pour obtenir une équivalence de diplôme ?) Quel type de visas est-il judicieux pour moi de retenir : j'ai lu que le PVT était un bon compromis pour découvrir et travailler au Québec mais qu'il était impossible de prolonger sa durée de séjour une fois ce PVT écoulé (2 ans ?). Quelle est donc la solution si je souhaite vivre plus de 2 ans au Québec ? J'ai également lu que pour devenir résident permanent, il fallait entamer une procédure de 2 ans... En gros... soit je fais la demande de résidence permanente le jour de mon arrivée, soit je suis obligée de repartir en France le temps des procédures ? Ca me parait absurde, il doit me manquer un élément! J'aimerai également savoir comment va le marché de l'emploi pour les psychotechniciens / neuropsychologues ? Quand est-ce que je dois commencer mes démarches si je souhaite emménager pour Septembre 2018 ? Quelles sont les conditions pour être admis en doctorat (la sélection est-elle rude / faut-il un TOEFL même pour une université francophone) ? Combien coute une année de doctorat ? Avons-nous des aides financières pour le réaliser et vivre à coté (puisqu'on n'est apparemment pas rémunéré pendant nos stages...) ? Comment se déroule un doctorat québécois ? Une fois le doctorat en poche, peut-on allier la recherche et l'exercice en hôpital ou les deux pratiques sont difficilement conciliables ? Bien cordialement, Chloé.
  2. RÊVE D’AÎNÉS : RETROUVER POUR UNE DERNIÈRE FOIS SON PAYS NATAL, 60 ANS APRÈS L’AVOIR QUITTÉ Christiane, Vieille Amie et Nicolas Michel, son bénévole jumelé, prendront l’avion pour la France ce dimanche afin qu’elle renoue avec l’Alsace, son coin de pays qu’elle n’a pas revu depuis qu’elle a immigré au Canada dans les années 50. Vous connaissez probablement déjà ce duo, ils ont fait partie de l’émission Banc public animée par Guylaine Tremblay. Voir l’émission pour en connaître plus sur eux. Vous pourrez aussi suivre leurs péripéties cette semaine via notre page facebook alors qu’ils nous enverront des images et quelques bribes de leur récit. Quelques informations intéressantes sur l’organisation du voyage C’est avec beaucoup d’humour que M. Michel nous raconte les raisons qui motivent cette grande aventure. « Christiane a sorti sa nappe d’Alsace. Une nappe qui a fait le grand voyage avec elle dans les années 50 lors de son départ de la France. Elle est franchement très jolie et sans aucune marque d’usure…c’est typique avec Christiane…rien de s’abîme ici tellement elle fait attention! On fait en fait le voyage pour aller lui chercher une nouvelle nappe plus contemporaine!! » « Notre plan de voyage est à peu près terminé. Nous commençons par nous rendre à Sancerre où Christiane y retrouvera une amie Canadienne de longue date qui a emménagé tout près il y a quelques années. Des retrouvailles qui seront sûrement émouvantes! Comme son amie à l’air très comique…on ne s’ennuiera pas. » source
  3. Bonsoir ! Je me présente, je m'appelle Delphine, j'ai 17 ans et je suis nouvelle sur le forum ! Je me suis inscrite pour avoir quelques renseignements : Je suis actuellement dans ma dernière année de lycée en France, en section littéraire, et j'aimerais énormément m'inscrire dans une université au Québec pour l'année scolaire prochaine. Le temps passe et j'ai du mal à me renseigner réellement. J'ai regardé les programmes de l'UdeM, et certains m'intéressent beaucoup, mais j'ai du mal à savoir le coût réel des études là bas.. J'ai lu plusieurs sites pour le savoir, mais je n'ai toujours pas compris ce qu'une année me coûterait réellement.. J'espère que vous pourrez m'aider, et s'ils vous font plus de précisions sur ce que je recherche je répondrais à vos questions ! Merci !
  4. Publié le 22 mars 2014 à 11h11 | Mis à jour le 22 mars 2014 à 11h11 Une étudiante de l'UdeS expulsée du Canada Agrandir ARCHIVES LA TRIBUNE, MAXIME PICARDAjouter CHLOÉ COTNOIR La Tribune (SHERBROOKE) Une étudiante française au doctorat en pharmacologie à l'Université de Sherbrooke a été expulsée du Canada samedi matin. Malgré qu'elle ait rempli tous les formulaires nécessaires pour être en droit de continuer son parcours académique au Québec, l'étudiante étrangère n'a eu d'autres choix que de plier bagage et de rentrer dans son pays, à seulement 48 heures d'avis. «J'ai envoyé ma demande de renouvellement de visa étudiant le 30 janvier. Normalement, c'est censé prendre deux semaines avant de recevoir son nouveau visa. Comme j'avais des vacances, j'ai décidé d'aller voir mes parents en Martinique. Quand je suis revenue [jeudi], on m'a informé à l'aéroport que je n'avais tout simplement plus de visa et que je devais quitter le pays dans le premier vol disponible samedi [aujourd'hui], sinon il y aurait un mandat d'arrêt contre moi. Mais il était inscrit nulle part que je ne devais pas quitter le Canada pendant les démarches», explique la jeune femme qui préfère ne pas être identifiée par crainte de nuire à ses chances de ravoir un visa. L'étudiante a immédiatement entrepris des démarches avec des agents d'Immigration Canada pour comprendre pour quelle raison on ne lui avait pas délivré son visa. Malgré plusieurs appels, personne n'a été en mesure de lui expliquer pourquoi les démarches étaient si longues. «Il y a un étudiant libanais dans ma faculté qui a fait les mêmes démarches que moi et qui a reçu son nouveau permis en seulement huit jours. Je ne comprends pas pourquoi on ne m'a pas accordé le mien», souligne celle qui vit au Québec depuis maintenant trois ans. Pour éviter d'être expulsée, la jeune femme a alors demandé un visa de touriste. Les agents d'Immigration Canada ont également refusé. «Je ne comprends pas pourquoi ils refusent. Avec ma nationalité française je devrais pouvoir résider au Canada un certain laps de temps, sans avoir de permis, et ça me permettrait de recevoir mon visa», explique-t-elle. En plus de devoir retourner en France, l'étudiante en pharmacologie a appris qu'une fois à l'extérieur du Canada, sa demande de renouvellement dûment remplie en janvier devenait caduque. Elle devra donc recommencer les démarches, ce qui allongera les procédures de plusieurs mois puisque sa demande sera maintenant faite par une personne résidant hors du Canada. «Ce qui est frustrant, c'est qu'aucun agent n'a pu me dire ce qui s'est passé avec ma demande. Ils me répondent tous que c'est la procédure normale et qu'ils ne peuvent rien faire. J'ai l'impression d'avoir été négligente alors que j'ai fait tout ce que je devais faire. J'ai le sentiment d'être jetable alors que je suis active au Canada», dénonce-t-elle. «C'est inacceptable» Le professeur responsable du doctorat de l'étudiante, Emanuel Escher, est outré de la situation. «C'est clair qu'il y a quelqu'un au ministère qui n'a pas fait son travail», affirme-t-il d'emblée. Afin d'aider son élève, le professeur a lui aussi contacté Immigration Canada. Il a également fait appel au député fédéral Pierre-Luc Dusseault. «Il nous a dit que les délais étaient trop serrés pour qu'il puisse vraiment nous aider. C'est tellement fâchant que personne ne soit capable de nous expliquer pourquoi on ne lui a jamais délivré son visa. C'est injuste qu'ils mettent des bâtons dans les roues d'une étudiante», souffle M. Escher. Outre les considérations administratives, cette expulsion entraîne également des pertes financières pour les recherches de l'aspirante doctorante. «Nous avons déjà commandé des produits afin de réaliser des tests. Maintenant ces produits vont vieillir sans être utilisés. Et que dire du parcours scolaire de cette élève! Elle vient de se rajouter plusieurs mois alors que c'est son avenir qui est là-dedans», dénonce le professeur dans la Faculté de médecine. La question du salaire de l'étudiante est également problématique. Comme elle n'est plus admise en sol canadien, le professeur ne peut plus lui verser son salaire. «C'est embêtant puisque j'ai un appartement à payer à Sherbrooke. En attendant je vais rentrer en France et faire de la rédaction pour ma thèse, mais sans salaire je ne sais pas ce que je vais faire», admet la jeune femme.
  5. Notre blogueuse française du Saguenay nous parle de son expérience en tant que nouvelle infirmière au Québec. À lire en page d'accueil. http://www.immigrer.com/blog/aloane/5440-mes-debuts-en-tant-quinfirmiere-francaise-a-montreal Bonne lecture!
  6. Notre nouvelle blogueuse vous offre son premier billet en page d'accueil. Bienvenue à toi ! Bonne lecture.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines