Aller au contenu
MandouPsy

Changement de statut d'immigration et accord RAMQ/CPAM

Messages recommandés

Bonjour à tous !

 

J'avais une question concernant le changement de statut d'immigration et l'accord Fr/Qc sur la couverture maladie (CPAM/RAMQ).

Est-ce qu'en changeant de statut au Québec, on ''perd'' l'accord Fr/Qc pour obtenir la RAMQ ?

Pour mettre un exemple concret à ce questionnement, ma carte RAMQ vient à échéance à la fin de mon Permis d'Études (août 2019). Est-ce qu'en changeant de statut d'immigration au Québec (je passerai sur un permis de travail post diplôme durant cette période), je ne pourrais pas renouveler ma carte RAMQ et serait donc dans l'obligation de passer par une sécurité sociale payante (comme la CFE) ?

Si certain(e)s en ont fait l'expérience, j'aimerai bien avoir vos avis ^_^ A date, je n'ai pas réussi à avoir la réponse de la RAMQ. 

 

Merci par avance pour vos réponses !

 

Mandou:206_cat:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par GrégoryFrCa
      Bonjour,
       
      J'ai lu que même pour un citoyen canadien, le retour au pays n'excluait pas ce fameux délai de 3 mois sans couverture santé.
      Mais j'ai aussi trouvé ça (http://www.ramq.gouv.qc.ca/fr/citoyens/assurance-maladie/inscription/Pages/ententes-autres-pays.aspx) :
       
      Est-ce que cela s'applique à un citoyen franco-canadien venant s'installer avec sa femme française résidente permanente ?
       
      Si non, quels sont les organismes intéressants pour prendre une assurance le temps d'obtenir la couverture de la RAMQ ?
       
      Merci pour vos réponses
    • Par choupitte
      Bonjour,
       
      J'ai été renouvellé ma carte soleil et j'apprends qu'il me faut recommencer le processus car j'ai 8 jours dépassés sur les 186 permis hors territoire.
      Mon erreur mais me voila sans couverture pour l'instant.   
      Du coup je suis à la recherche d'un assurance pour couvrir la nouvelle période de carence, ma carte devant arriver le 1er Avril, mais celle que j'avais utilisé lors de ma première venue ne peut m'aider car j'ai déjà plus de 30 jours ici. 
      Est ce que quelqu'un aurait une piste? J'ai essayé de voir sur quelques sites mais je ne m'y retrouve pas. 
      J'ai pensé prendre une assurance voyage mais je ne sais pas du tout si c'est la même chose. 
       
      Un peu d'aide serait bien apprécié.
       
      Merci déjà!
    • Par EmilieL92
      Bonjour à tous,
       
      J'ai vu pas mal de sujet sur la question mais qui ne s'applique pas directement à mon cas actuel.
      Le voici. Nous avons validé notre résidence permanente avec mon conjoint et notre fils en 2015. Nous sommes venus en vacances puis retour en France pour boucler nos affaires, etc.
      Au final, nous retournons cette fois nous installer à Montréal en février 2018 et nous avons demandé notre titre de voyage pour pouvoir repasser la frontière (car nous n'avons jamais reçu notre carte RP).
       
      J'ai lu qu'à notre arrivée nous pouvions d'ores et déjà demander notre numéro NAS et s'inscrire au RAMQ.
      Ma question porte sur le NAS : peut-on le demander même si nous n'avons pas notre carte de RP ? Notre confirmation de résidence permanente + titre de voyage sont-ils suffisants ? Car il se sera écoulé 2 ans entre la validation de notre résidence et notre installation effective.
       
      Merci pour vos retours/ suggestions.
      Emilie
    • Par StephaneP
      Bonjour,
       
      Merci d'avance pour votre aide !
      J'ai parcouru le forum et Internet du mieux que je pouvais mais je bloque sur un point...ce fameux CSQ et le status de résident permanent.
      Ma compagne et moi-même avons obtenu le status de résident permanent au niveau fédéral. Nous avons validé tout ça lors de (très) sympathiques vacaces en Octobre dernier  mais du coup notre projet d'immigration s'oriente désormais vers Montréal (à la place de l'Ontario initialement) et nous envisageons de nous y installer en Février (Oui oui...en hiver...) de l'année prochaine (Après nos vacanaces nous sommes rentrés directement préparer notre changement de vie .... ...nous n'avons donc pas fait démarche administrative en Ontario, telle que l'assurance maladie)
      Du coup voici la question sur laquelle j'espère que vous pourrez m'aider.
       
      Est-ce que l'on peut s'installer librement à Montréal, y chercher (Et trouver) du travail et s'inscrire à l'assurance maladie du Québec ou est-ce qu'il y a une démarche préalable à faire, telle que obtenir le CSQ ? Ma compagne ne parlant pas bien le français pourra t-elle bénéficier des programmes provinciaux d'apprentissage du français ?
       
      Toute expérience similaire est la bienvenue !!
       
      MERCI !!!
    • Par ManonLevasseur
      Bonjour, 
       
      Je suis un Français résidant depuis plus de 6 ans maintenant aux États-Unis (en tant que résident permanent avec la green card).
      Et je suis actuellement dans la procédure de faire mes études à HEC Montréal. Est-ce qu'en tant que citoyen Français, je suis admissible à l'entente France-Quebec concernant l'assurance maladie ?
      Si oui, quels documents sont requis ?
       
      Merci d'avance !
       
    • Par desire
      Bonjour,
       
      Je suis canadienne, résidente québécoise et ma carte d'assurance maladie est presque expirée. Je suis présentement hors du canada, mais je compte rentrer bientôt pour accoucher. J'ai donc vraiment besoin de ma carte d'assurance maladie.
       
      Les instructions sur le site du ramq pour le renouvellement me semble assez floues. Il existe en effet de démarche de renouvellement :
      - Une démarche régulière
      - Une démarche nécessitant des preuves de résidences
       
      Sauriez-vous à quoi correspond ces deux démarches ? Qu'est ce qui les différencie ?
       
      Quels sont les documents à fournir pour le renouvellement de la carte ?
       
      Merci !
       
       
    • Par absalone
      Bonjour à tous,
       
      Je pars très bientôt pour Montréal pour faire un doctorat. Il ne s'agit pas d'une cotutelle, je serai seulement inscrit à l'université québécoise.
      Mon épouse sera également avec moi, elle bénéficie d'un permis de travail ouvert en tant que conjointe d'étudiant.
      Cependant, je rencontre des difficultés pour l'assurance santé.
      De mon côté je pourrai bénéficier de l'entente France-Québec, mais pas mon épouse car la CPAM refuse qu'elle apparaisse sur le formulaire SE401Q102 (qui sert à l'affiliation à la ramq).
      Elle ne peut pas figurer sur ce formulaire car seuls les ayant-droits le peuvent. Mais étant donné qu'elle a travaillé, elle a son propre numéro de sécurité sociale, et il est impossible de la remettre en tant qu'ayant droit, même si elle n'a plus d'emploi ni d'allocation au chômage. La CPAM peut seulement lui fournir le SE401Q207.
      Du côté Québecois, le seul moyen pour qu'elle soit sur la RAMQ serait de figurer sur mon formulaire, ce qui par ailleurs doit arriver très rarement (à moins d'avoir épouser une personne qui n'a jamais travaillé!!).
      Est-ce que ça veut dire qu'elle via devoir prendre une assurance privée pendant toute la durée de mon doctorat, soit 3 voire 4 années?
      Aussi, tant que j'y suis, est-ce que vous savez si dans son cas elle pourra faire une demande de résidence permanente dès la première année au Québec?
       
      Merci!
      Mathieu
    • Par Irynad
      Bonjour, 
      J'ai une question concertante l'obtention de carte de soleil. En effet il y a quelques semaine j'ai reçu mon visa et au mois d'octobre je pense déménager au Canada. En tant qu'une personne enceinte, est-ce que je serai tout de suite couverte par le RAMQ ou je devrai attendre la carte soleil pour pouvoir accoucher à l'hôpital ? Merci
    • Par Cherrybee
      Les Québécois pourront consulter leurs données cliniques numérisables en ligne d'ici la fin de l'année, de la même façon qu'ils le font pour leurs données bancaires.
      « D’ici la fin 2017, les gens auront accès à leurs données », a confirmé jeudi le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette, en entrevue à Radio-Canada. Un simple mot de passe suffira pour y accéder.
      « Dans un premier temps, on va mettre en ligne ce que nous avons dans notre base de données, à savoir tout ce qui est laboratoire, radiologie, allergies, médicaments, et même éventuellement, le renouvellement des médicaments et des prescriptions », a-t-il précisé.
      Grâce à ce nouvel outil, les diabétiques qui se font faire des prises de sang dans des établissements de santé pourront par exemple suivre l’évolution de leur taux de sucre dans le temps, a illustré le ministre Barrette.
      Des études universitaires, réalisées notamment à l’Université de Montréal, démontrent que « plus les gens sont impliqués dans la gestion de leur maladie, quand ils en ont, mieux c’est », souligne-t-il.
      C’est le principe du patient partenaire, le principe de permettre à la population qui a un problème de santé d’être un participant actif à l’évolution et à la gestion de sa maladie. Je pense que c’est un virage important.
       Gaétan Barrette
      Jusqu’à nouvel ordre, seules les données numérisables seront accessibles, ce qui exclut les notes manuscrites des médecins.
      « Il n’existe pas dans le monde des notes écrites qui sont numériques. On a de la numérisation, des formats PDF, mais ce n’est pas, par exemple, comme une donnée de laboratoire qui, elle, sort en mode numérique », a expliqué le ministre Barrette. « On peut la numériser, mais ce n’est pas du tout le même format. Ça, c’est plus complexe, plus lourd en terme informatique. »
      Québec n’envisage cependant pas de permettre aux gens de mettre ces données sur des clés USB, comme les médecins de la province peuvent déjà le faire. Les besoins des uns et des autres ne sont pas les mêmes, indique le ministre.
      « La raison pour laquelle les médecins ont une clé portable, c’est parce qu’eux autres passent la journée dans un hôpital à aller d’un étage à l’autre, d’un lieu à l’autre », explique M. Barrette. « Vous quand vous allez faire ça, vous allez faire ça de votre ordinateur. »
      Le ministre ne croit pas que cette nouvelle accessibilité aux données accroîtra le risque que des gens se diagnostiquent eux-mêmes des maladies.
      « Ce risque, il est toujours là. Maintenant, est-ce qu’on doit nous, comme société, comme gouvernement, tabler sur l’information et le bon sens des gens ou on doit les considérer comme étant incapables de réfléchir avec une certaine information et faire la part des choses? »,a-t-il plaidé
      « C’est un outil supplémentaire qu’on donne aux gens, on pense que c’est la voie du futur », conclut-il. « Je pense que c’est positif au bout de la ligne, et moi je fais confiance à la sagesse des gens. »
       
      http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1021281/les-quebecois-auront-acces-a-leur-dossier-medical-en-ligne-dici-la-fin-de-2017
    • Par Etienne27
      Cette réponse fait référence à cet article en particulier : Le Canada recrute massivement des français, mais comment s'expatrier
       
       
      Je prends le temps de me créer un compte, parce qu'après plus de 20 ans ici, les gens on le droit de savoir ce qui se passe tout du moins au Québec.
       
      Je suis francais et quebécois, j'ai la nationalité Française et Canadienne, j'ai habité 18 ans au quebec et 15 ans en France.
      Oui la France, c'est chiant, les gens surtout qui se plaignent constamment, rien ne va jamais, ça râle.. ça râle, et ça rale encore. Les loyers sont chers, depuis l'euro surtout la vie est chere, au boulot on fait constamment des heures sup, le chomage...C'est raciste, parfois homophobe, on sent a violence parfois quand on marche dans la rue.
       
      Mais qu'est ce que je fais là?? Allons au pays des caribous, avec les super gentils québecois toujours souriants, la neige, les grands espaces. Et chaque année je vois le numero spécial de l'express ou du point sur l'immigration au canada: " le Québec cherche des francophones et on a de l'emploi pour vous! Des annonces, des affiches, des super photos, le Canada a préparé pour vous une super communication qui finira de vous convaincre de faire le grand saut! Ce que vous ne savez pas, c'est que derriere cette réalité la se cache très souvent un cauchemar administratif, social, culturel, professionnel et personnel.
       
      Je vois d'ici les commentaires du genre : "fallait y penser avant d'immigrer", "personne n'a dit que c'était facile", "fallait se renseigner avant" etc etc. Le genre de commentaire qui vous fera bien sentir que c'est de votre faute, et que vous n'avez pas fait les choses comme il faut. Et c'est bien pour ces mêmes raison que je prends le temps d'écrire une réalité qui n'est peut être pas la réalité de tous, mais d'une bonne grosse partie des immigrants.
       
      Moi même je suis né au Canada, je suis canadien, et ma mère, qui est francaise, a tenu à ce que j'aille passer mon BAC en france. Et puis apres j'ai bien aimé,. je suis resté faire une maitrise dont une partie en Erasmus (pourquoi s'en priver!?
      A mon retour au quebec, 24 ans, grosse surprise: on ne me reconnait aucune étude, à peine les études secondaires. Depuis plus de 10 ans, je travaille ici comme si j'avais le bac. rien de plus. J'ai eu des postes à  responsabilité, mais mal payés, puisque souvent le salaire est aussi en fonction du niveau de diplomation.
       
      IMMIGRATION: Il faut considérer que Le canada et Québec sont 2 entités différentes. C'est pas parce que le canada te donne un permis de séjour que tu peux étudier ou travailler. tu as juste le droit d'etre la, sur le trottoir,à prendre une photo. Les démarches vont être longues, et tu vas assez vite mettre 2000$ entre tes demandes de permis, de visa, ta visite médicale etc etc..
       
      QUEBEC: Le Quebec en france, c'est le reve des grands espaces, des gens gentils, acceuillants et chaleureux. On ne le sait pas en France, mais de tous les immigrants, ceux qui ont la plus mauvaise presse au Québec, c'est les francais! (moi ca va, je passe inaperçu :). En france on entends parfois :" y'a trop d'arabes en France, au quebec on entends :^" Y'a trop de francais au Quebec" fait pas ton francais, y'é tellement francais (pour dire un peu chiant). Plein de mes copines quebecoises ne veulent tout simplement pas sortir avec des francais. Racisme me direz vous... ignorance plutot. RIen que d'enmtendre des francais parler on va te trouver arrogant avec ton accent. Ici ce qui est bien vu c'est d'etre d'accord sur tout. Le consensus. En france c'est l'inverse, une soirée ou on arrete pas de discuter, de pas etre d'accord, de se faire l'avocat du diable, de pousser le visse jusqu'à essayer d'argumenter meme sur des choses dont on est pas tout à fait d'accord. Ici ca dégoute les gens ca.. on ne vous comprendra pas, et ca repousse les gens. Dites vous bien que le fait que vous ayez laché vos amis, votre famille, la bonne bouffe et un climat tempéré les gens ici n'en n'ont rien à foutre. La france e3st si mal percue que les québecois ont intériorisés que les gens "fuient" l'europe et se réfugient au Québec. Par conséquent on se positionne en sauveur des immigrants qui n'en peuvent plus de leur pays de fous. 
       
      ETUDES: tes diplômes ne seront pas reconnus, il va te créditer tout au plus la moitié, il faudra que tu paies l'université 4 fois le prix des canadiens pour pouvoir faire tes cours qui ne te seront pas reconnus, pour pouvoir avoir un diplome canadien pour pouvoir travailler ici avec. Ca te coutera cher et ca durera longtemps. Pendant ce temps la tu ne pourras pas travailler et tu vas vivre assez misérablement la première année ou les 2 premieres années de ton arrivée.
       
      TRAVAIL:  Au Quebec, la majorité des gens ont 10 jours de vacances par année. et 2 jours de maladies. avec 3 fériés. Vous pensez peut etre que vous aurez une plus grosse paye, mais si vous prenez 2 ou 3 semaines sans soldes vous amputez d'autant votre salaire annuel. Tu oublies de faire le pont, tu oublies les RTT, tu prendras 5 jours a noel et tu auras 5 jours en été. Tu as autant d'impots à payer qu'.en france et un systeme social digne de l'angleterre...j'exagère à peine. De toutes facons il y a surtout des petits boulots payés a 12$ canadien de l'heure. C'est un peu comme les états unis ici. on travaille dur, le jour le soir les fin de semaine et on peut t'embaucher en 24h mais aussi te licenscer en 24h. Mais avant de travailler, il faudra que tu aies ton permis de séjour, ton permis de travail et tes études reconnues et aussi refait tes études parce que c'est ca la beauté du protectionnisme.
       
      SECU: tu ne pourras pas voir de medecin dans la journée, le delais d'attente à l'hopital (oui tu as le rhum: tu vas a l'hopital) est de 20heures. Il y a une pénurie de medecin de famille (tu n'en auras pas). La sécu ne rembourse rien pour les dents et les yeux (détartrage chez le dentiste 220$ - 23 euros en france, tarif conventionné par la sécu). Les médicaments sont moins remboursés etc etc.. grosse galère, tu as quelque chose de grave tu attendras probablement 2 mois avant de pouvoir voir un spécialiste. Mais tu ne le feras pas, tu seras malade et tu seras obligé d'aller dans le privé et de payer 400$ ta consultation.
       
      CLIMAT: Sois pret a l'hiver, a mettre 700$ dans une veste, a mettre des gants, des combi (calecons longs) sous ton pentalon et ca dure 6 mois par an. Un an ca va, c'est meme marrant. 2 aussi, 5 tu vas en avoir raz le cul, surtout si les 2 mois d'été il a pas fait beau. La on est le 14 decembre, jour a 9h, nuit a 16h. dur dur sur le moral en plus du froid glacial.
       
      SOCIAL: si t'es francais ca part mal. Si t'aimes les bonnes bouffes aussi. Les restos sont hors de prix (mais pas les fast foods). La bouffe est suepr chère, l'alcool et les fromages des produits de luxe. La viande est chère aussi. les boites ferment a 2h ou 3h. l'alcool n'est plus en vente libre. Dans les SAQ (magasins d'état pour l'alcool) on peut vendre jusqu'à 20 ou 22h maximum. Tu oublies Easy jet et de voir autre chose dans ton année. La premiere ville le fun c'est new york, c'est a 7h de bus. 250$ la nuit la bas en air B&B. Prévoit ton budjet. En terme de niveau de vie, ton loyer te couteras moins cher, mais tu devras chauffer pendant 6 mois, ton abonnement de téléphone te coutera 75$ avec les taxes. Un abonnement internet illimité 80$ aussi au bas mot. Ensuite tu vas probablement galérer socialement parce que les gens ne se mélangent pas. tu vas etre forcé de rencontrer des gens de ton pays, parce que ui on va te faire de beaux accueils sur la forme, mais ca n'ira pas beaucoup plus loin malheureusement (oui, je suis critique sur les quebecois parce que j'en suis un aussi, et je vois bien comment ca se passe. La france est parfois plus dure, mais beaucoup plus franche et moins hypocrite).
       
      Bon Je ne vais pas plus loin, je pense que tu as compris mon message.  Avant de laisser ton pays, ta culture, ta langue, ton beau climat, ta famille et tes amis et ton boulot, avant de laisser ton appart, de payer des 2000$ de frais pour immigrer, des billets d'avion et de te pointer comme si tout le monde était gentil et bienveillant ici, penses y a 2 fois, parce que ce ne sera pas plus facile ici qu'ailleurs. Il y a un gros protectionnisme sur le travail, sur la reconnaissance des études, et tu trouveras juste des jobs a 12$ de l'heure ou tu devras travailler la nuit et rentrer chez toi a -25C l'hiver et tu vas etre un peu dégouté et en plus on va te dire, apres tous ces efforts pécniers, ces sacrifices, que tu as probablement "fui" la france ou ton pays parce que ca doit etre insupportable la bas et que de toutes maniere, si tant de gens viennent au Québec, c'est sans doute parce que c'est la meilleur endroit ou vivre.
       
      Je n'ai qu'une chose à dire: Le Canada et le Quebec: Bravo, très joli coup de communication! ET ca marche, des millions en demandes d'immigrations avec une rétention résiduelle. Les immigrants ne restent pas. C'est trop dur. Meme les jeunes qui viennent étudier ici et ont un diplome canadien repartent dans leur pays.
      Les immigrants se ruinent, triment, ont perdus 1 ou 2 ou 3 ans de leur vie et repartent avec envcore moins que ce avec quoi ils sont arrivés. et ils ont laissé au passage des miliers de $ au canada.
       
       
       
       
       
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles