Jump to content
Sign in to follow this  
StephaneP

Des travailleurs qualifiés "Oui mais surtout ne le dites pas trop fort...."

Recommended Posts

Je voulais partager avec vous un sentiment que j'ai eu aujourd'hui après des discussions avec une agence d'aide aux nouveaux arrivants spécialisée dans les "travailleurs qualifiés".

 

Ma compagne et moi sommes arrivés il y a peu à Ottawa via "Express Entry". Avec du recul Ottawa n'était pas le bon choix mais ça peut faire l'objet d'un autre post...d'ailleurs on bouge sur Montréal quand elle aura terminée ses cours de français ;)

 

Pour ma part, j'ai 14 ans d'expériences en ingénierie aéronautique/conception de produits mécaniques avec de solides compétences techniques et humaines (sisi :) ), tout cela après avoir fait une école d'ingénieur en France et un Master en aéronautique (Ohhh le bôoo gosse !:27_sunglasses:). Ma compagne possède un doctorat en environnement (Biotechnologie de l'eau) et aussi un master en Biotechnologie et Chimie (elle par contre elle compile vite !!:194_mortar_board:).

Bref tout ça c'est cool, ça fait des points pour "Express Entry", car "Express Entry" aime les "travailleurs qualifiés"...pas vrai ???<_<

 

Le problème c'est que l'on a l'impression, après notre discussion de cette après-midi, que le Canada n'aime pas les personnes qualifiés, je m'explique...

 

Je faisais par de mon étonnement auprès de ma conseillère du faible nombre d'annonces qui demandent un niveau "Master". Elle m'a dit que d'ailleurs, "par loi", les sociétés ne pouvaient embaucher que des profils du niveau scolaire de leur annonce et m'a donc conseillé de retirer de mon CV toutes "éducations" qui était supérieures à l'offre...Elle m'a aussi conseillé d'enlever de mon CV toutes expériences qui n'étaient pas directement liée à l'offre...Pour ma compagne c'est encore "pire", avec son Doctorat elle lui demande de ne pas en parler dans son CV si elle veut rejoindre un milieu industriel car "ici les Doctorats sont seulement fait pour devenir prof' "....

 

Je dois changer de conseillère ou j'ai vraiment loupé quelquechose ??? :fou4: 

 

Bref je suis super preneur de votre expérience sur cette inadéquation (en tout cas sentiment de) entre les critères d'immigration et un marché du travail (en tout cas la partie "visible"), sans parler des ordres professionnels et des délais de reconnaissance associés ($$$)

 

 

PS: On va quand même jouer le jeu car maintenant qu'on est là....(et puis on veut pas louper l'été....)

Edited by StephaneP

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, StephaneP a dit :

Je voulais partager avec vous un sentiment que j'ai eu aujourd'hui après des discussions avec une agence d'aide aux nouveaux arrivants spécialisée dans les "travailleurs qualifiés".

 

Ma compagne et moi sommes arrivés il y a peu à Ottawa via "Express Entry". Avec du recul Ottawa n'était pas le bon choix mais ça peut faire l'objet d'un autre post...d'ailleurs on bouge sur Montréal quand elle aura terminée ses cours de français ;)

 

Pour ma part, j'ai 14 ans d'expériences en ingénierie aéronautique/conception de produits mécaniques avec de solides compétences techniques et humaines (sisi :) ), tout cela après avoir fait une école d'ingénieur en France et un Master en aéronautique (Ohhh le bôoo gosse !:27_sunglasses:). Ma compagne possède un doctorat en environnement (Biotechnologie de l'eau) et aussi un master en Biotechnologie et Chimie (elle par contre elle compile vite !!:194_mortar_board:).

Bref tout ça c'est cool, ça fait des points pour "Express Entry", car "Express Entry" aime les "travailleurs qualifiés"...pas vrai ???<_<

 

Le problème c'est que l'on a l'impression, après notre discussion de cette après-midi, que le Canada n'aime pas les personnes qualifiés, je m'explique...

 

Je faisais par de mon étonnement auprès de ma conseillère du faible nombre d'annonces qui demandent un niveau "Master". Elle m'a dit que d'ailleurs, "par loi", les sociétés ne pouvaient embaucher que des profils du niveau scolaire de leur annonce et m'a donc conseillé de retirer de mon CV toutes "éducations" qui était supérieures à l'offre...Elle m'a aussi conseillé d'enlever de mon CV toutes expériences qui n'étaient pas directement liée à l'offre...Pour ma compagne c'est encore "pire", avec son Doctorat elle lui demande de ne pas en parler dans son CV si elle veut rejoindre un milieu industriel car "ici les Doctorats sont seulement fait pour devenir prof' "....

 

Je dois changer de conseillère ou j'ai vraiment loupé quelquechose ??? :fou4: 

 

Bref je suis super preneur de votre expérience sur cette inadéquation (en tout cas sentiment de) entre les critères d'immigration et un marché du travail (en tout cas la partie "visible"), sans parler des ordres professionnels et des délais de reconnaissance associés ($$$)

 

 

PS: On va quand même jouer le jeu car maintenant qu'on est là....(et puis on veut pas louper l'été....)

 

@StephaneP bienvenue au Canada et bientôt au Québec!

Je vous rassure c'est la même chose ici au Québec et peut-être même pire.

 

En tout cas ça ne vous aura pas pris bien longtemps pour découvrir la grande supercherie.

 

Quelques principes en vigueur ici:

  1. Dernier arrivé, dernier servi
  2. Corporatisme à outrance : ordres professionnels, syndicats ....
  3. Job protection : faut surtout pas que le nouveau venu même brillant menace ceux qui sont là avant
  4. L'éducation est un business et tout sera fait pour vous faire dépenser un maximum sans garantie de succès

Ouais, c'est pas dans les brochures d'immigration Canada et du MIDI tout ça.

 

Dans le genre cocasse, avec les principes que tu as cité, genre cacher votre doctorat ou vos diplômes, vous allez vivre des situations cocasse  en entrevue : 

  • Employeur: durant les 10 années là sur votre CV vous avez fait quoi car c'est pas très clair?
  • Candidat: Beh euh ... (gêné) un PhD en Bio et 5 ans de post doc ... gloups en ravalant votre salive l'air contrit
  • Employeur: Ah ok, je pense que vous devriez persévérer à chercher dans votre domaine et votre niveau de copétence. (Traduction: on sait c'est complètement débile mais on va pas vous embaucher, vous serez le plus qualifier de la boite et vous partirez illico presto dès la première opportunité. Et en plus on allait vous payer au salaire minimum)
  • Candidat: oh oui vous pensez.
  • Employeur: oui bien sûr avec le profil que vous avez un peu de  persévérance et ça va aller. Bonne chance
  • Candidat: Merci ...(dépité de toujours pas avoir eu une job)

Et ça tu vas le répéter des dizaines de fois. (Je vous le souhaite vraiment pas)

Désolé pour le côté direct mais c'est du vécu et suis plus capable d'enrober/enjoliver.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, qwintine a dit :

 

@StephaneP bienvenue au Canada et bientôt au Québec!

Je vous rassure c'est la même chose ici au Québec et peut-être même pire.

 

En tout cas ça ne vous aura pas pris bien longtemps pour découvrir la grande supercherie.

 

Quelques principes en vigueur ici:

  1. Dernier arrivé, dernier servi
  2. Corporatisme à outrance : ordres professionnels, syndicats ....
  3. Job protection : faut surtout pas que le nouveau venu même brillant menace ceux qui sont là avant
  4. L'éducation est un business et tout sera fait pour vous faire dépenser un maximum sans garantie de succès

Ouais, c'est pas dans les brochures d'immigration Canada et du MIDI tout ça.

 

Dans le genre cocasse, avec les principes que tu as cité, genre cacher votre doctorat ou vos diplômes, vous allez vivre des situations cocasse  en entrevue : 

  • Employeur: durant les 10 années là sur votre CV vous avez fait quoi car c'est pas très clair?
  • Candidat: Beh euh ... (gêné) un PhD en Bio et 5 ans de post doc ... gloups en ravalant votre salive l'air contrit
  • Employeur: Ah ok, je pense que vous devriez persévérer à chercher dans votre domaine et votre niveau de copétence. (Traduction: on sait c'est complètement débile mais on va pas vous embaucher, vous serez le plus qualifier de la boite et vous partirez illico presto dès la première opportunité. Et en plus on allait vous payer au salaire minimum)
  • Candidat: oh oui vous pensez.
  • Employeur: oui bien sûr avec le profil que vous avez un peu de  persévérance et ça va aller. Bonne chance
  • Candidat: Merci ...(dépité de toujours pas avoir eu une job)

Et ça tu vas le répéter des dizaines de fois. (Je vous le souhaite vraiment pas)

Désolé pour le côté direct mais c'est du vécu et suis plus capable d'enrober/enjoliver.

 

Hummm....hummmm...hummmm

 

@qwintine Mais c'est super rassurant tout ça !!!! en tout cas merci pour ton témoignage ! Effectivement notre "conseillère" a invité ma compagne à ne pas pas parler durant (un éventuel, hypothétique, hasardeux) entretien de son PhD et de dire qu'elle a fait une poursuite d'étude mais que ce n'est pas relevant pour le poste...bref....tu fais des études en Biotechnologie puis après tu fais un PhD en "météorologie"...c'est bien cohérent tout ça puis c'est quand même très proche d'un bon gros mensonge....Surtout dans le cadre d'un doctorat ou tu as des publications et autres... (re)Bref...

 

Blague à part, comme j'expliquai à ma "conseillère" nous sommes venus au Canada avec motivation et envie mais nous sommes aussi réalistes et pas (trop) bornés....donc dans le "pire" des cas on aura passé quelques mois de vacances au Canada...Mais comme dit plus haut on va persévérer !!! :27_sunglasses:

 

Je reste encore (et encore plus) super preneur de toutes expériences (positives ou négatives) sur cette adéquation qualification/marché du travail !!

 

++

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, StephaneP a dit :

 

Hummm....hummmm...hummmm

 

@qwintine Mais c'est super rassurant tout ça !!!! en tout cas merci pour ton témoignage ! Effectivement notre "conseillère" a invité ma compagne à ne pas pas parler durant (un éventuel, hypothétique, hasardeux) entretien de son PhD et de dire qu'elle a fait une poursuite d'étude mais que ce n'est pas relevant pour le poste...bref....tu fais des études en Biotechnologie puis après tu fais un PhD en "météorologie"...c'est bien cohérent tout ça puis c'est quand même très proche d'un bon gros mensonge....Surtout dans le cadre d'un doctorat ou tu as des publications et autres... (re)Bref...

 

Blague à part, comme j'expliquai à ma "conseillère" nous sommes venus au Canada avec motivation et envie mais nous sommes aussi réalistes et pas (trop) bornés....donc dans le "pire" des cas on aura passé quelques mois de vacances au Canada...Mais comme dit plus haut on va persévérer !!! :27_sunglasses:

 

Je reste encore (et encore plus) super preneur de toutes expériences (positives ou négatives) sur cette adéquation qualification/marché du travail !!

 

++

 

 

 

Sur la page d'accueil du site il y a un article qui devrait pourtant être rassurant concernant vos domaines d'activités respectifs...à moins que cela ne soit qu'une illustration de la grande supercherie dénoncée par Quintine ?

https://www.immigrer.com/trois-secteurs-qui-embauchent-techno-biotechno-et-aero/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, J-MI a dit :

 

Sur la page d'accueil du site il y a un article qui devrait pourtant être rassurant concernant vos domaines d'activités respectifs...à moins que cela ne soit qu'une illustration de la grande supercherie dénoncée par Quintine ?

https://www.immigrer.com/trois-secteurs-qui-embauchent-techno-biotechno-et-aero/

 

Bonjour J-MI,

 

Un "article" un peu court...non ? On commence juste nos recherches pour le secteur de mon Montréal avec ma conjointe donc l'avenir proche nous dira à quel points ces secteurs sont "demandeurs"... .. .

Mais je dois avouer que ce matin je reste toujours dans l'étonnement que ma "conseillère" en emploi nous demande de cacher des diplômes "trop hauts" (OK Master et PhD, c'est bien mais c'est pas non plus si inhabituel...<_<) et d'enlever les expériences non relatives au poste proposé...Donc le bénéfice d'avoir quelqu'un avec potentiellement une vision plus large des problèmes et de ce qui se fait aussi dans d'autres métiers est totalement exclu....Vive les robots ! :119_busts_in_silhouette: (OK je vous l'accorde c'est la vision pessimiste du moment mais j’attends tellement un témoignage positif !):100_pray:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, J-MI a dit :

une illustration de la grande supercherie dénoncée par Quintine ?

 

Étonnant ce que tu dis là car il me semblait que sur le forum un certain consensus se dégageait : le non alignement des besoins du marché du travail par rapport aux grilles et pointages de sélections des ministères de l'immigration (Quebecois ou Canadiens)

 

J'ai du me tromper

Share this post


Link to post
Share on other sites

Marketing d'immigration, protectionnisme, roi dollars et simplement c'est comme ça, faut rebooter son cerveau, c'est bel est bien un Pays d'avenir. 

Edited by PACAtoQC

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut StephaneP;

Désolé de te le dire; mais c'est toi qui devrais chercher à comprendre pourquoi le conseiller t'a parlé directement ainsi. Bref, dans quelques mois au Canada, tu auras tout compris et tu donneras raison à ton conseiller. Beaucoup de gens sur le forum sont passés par la case de '' Faire taire ton/tes diplôme(s)'' pour se prétendre  à cette fameuse expérience québécois/canadienne. 

A Montréal, ça va être pareil; bien qu'à chacun sa chance; cette fameuse mur tout le monde y a été à un moment spécifique.

Le système d'ICI est différent de celui de la France. Généralement, en France on mise beaucoup plus sur les diplômes car en étant bien formé, on peut acquérir de l’expérience et faire prospérer l'entreprise. Ici, on mise sur l’expérience car si tu as de l’expérience, tu peut accomplir la tache qui est spécifiquement demandée.                                               

Moi, je crois que c'est les compétences techniques qui devraient-être priorisées comme en France et non pas le contraire. Donc, on est là, on doit respecter leur culture et faire avec.

1- Pour eux, t'es sur-qualifié(officiellement) et tu menaces leur poste(officieusement); bref,tu n'auras jamais une entrevue.

2-Les employeurs sont réticents aux compétences venant de l’extérieur sans expériences locales

3-Tu risques de passer beaucoup de temps en recherche d'emploi car tu n'as pas ce qu'ils appellent expériences locales(canadiennes ou québécoises).

 

NB: La seule solution c'est de postuler sur des postes qualifiés; mais entry level(debutant) et monter dans la hiérarchie par la suite. Mais ce sera quand même difficile. Ici généralement les docteurs(chercheurs) sont là pour faire des recherches, enseigner et autres; mais pas pour faire un job de technicien. Prends un peu sur toi mon cher et intégrer le système tel qu'il est sinon tu vas être déçu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Slt. Je me permet de mettre mon grain de sel.
Notre expérience au Québec depuis notre arrivé en juin 2016 est tout à fait semblable à la votre ( même si nous n'avons pas les diplôme aussi "prestige").
Moi j'ai un niveau scolaire bas ( bac pro fait par reconnaissance d'acqui d'expérience). Ma femme bts annalyse biologique.
On a été sélectionnés par ma femme. J'ai une grande expérience dans le milieu industriel. Ma femme à tjrs travaillé dans les laboratoires médicales.
Durant le processus on nous apprend que pour ma femme pour faire partir de l'ordre, le cégep qui dispensés les cours des personnes diplôme à l'étranger, ils obligent de faire le cursus entier qui est de 3 ans au lieu des 750h que l'ordre préconisé.
Donc ma femme s'organise pour se réorienter, chose qu'elle voulait aussi avant de venir.
Moi qui n'était pas selectionable par le midi, mais avec une grande expérience, mon cv s'arrache entre les employeurs d'ici ( dixit une conseiller en placement).
J'ai postuler un vendredi soir, le lundi matin 9h j'avais 4 offres. J'ai commencé dans une compagnie avec unnpetot salaire mais emploi permanent. J'y ai travailler 2 mois. J'ai postuler dans une compagnie extrêmement sélective (aéronautiques...) au culot, j'ai fait l'entrevue le vendredi en début de pm, on m'a appelé en de pm pour commencer le lundi avec un salaire très conséquent.
Un conseil, visé bas, salaire, responsabilité, et ne faite pas voir que vous avez des capacité à avoir bcp de responsabilitées, dans un premier temp.
Comme dit avant, ici ils regarde avant tout l'expérience. Les diplôme peuvent faire peur pour votre niveau c'est vrai. Prouvée que vous êtes prêt à faire un travail en dessous de vos diplôme qui sont peut être pas en corrélation avec les offres qui vous intéresse ici, mais qui était nécessaire pour travailler en France ou ailleur.


Envoyé de mon LG-H812 en utilisant application mobile Immigrer.com

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, maxo09 a dit :

Salut StephaneP;

Désolé de te le dire; mais c'est toi qui devrais chercher à comprendre pourquoi le conseiller t'a parlé directement ainsi. Bref, dans quelques mois au Canada, tu auras tout compris et tu donneras raison à ton conseiller. Beaucoup de gens sur le forum sont passés par la case de '' Faire taire ton/tes diplôme(s)'' pour se prétendre  à cette fameuse expérience québécois/canadienne. 

A Montréal, ça va être pareil; bien qu'à chacun sa chance; cette fameuse mur tout le monde y a été à un moment spécifique.

Le système d'ICI est différent de celui de la France. Généralement, en France on mise beaucoup plus sur les diplômes car en étant bien formé, on peut acquérir de l’expérience et faire prospérer l'entreprise. Ici, on mise sur l’expérience car si tu as de l’expérience, tu peut accomplir la tache qui est spécifiquement demandée.                                               

Moi, je crois que c'est les compétences techniques qui devraient-être priorisées comme en France et non pas le contraire. Donc, on est là, on doit respecter leur culture et faire avec.

1- Pour eux, t'es sur-qualifié(officiellement) et tu menaces leur poste(officieusement); bref,tu n'auras jamais une entrevue.

2-Les employeurs sont réticents aux compétences venant de l’extérieur sans expériences locales

3-Tu risques de passer beaucoup de temps en recherche d'emploi car tu n'as pas ce qu'ils appellent expériences locales(canadiennes ou québécoises).

 

NB: La seule solution c'est de postuler sur des postes qualifiés; mais entry level(debutant) et monter dans la hiérarchie par la suite. Mais ce sera quand même difficile. Ici généralement les docteurs(chercheurs) sont là pour faire des recherches, enseigner et autres; mais pas pour faire un job de technicien. Prends un peu sur toi mon cher et intégrer le système tel qu'il est sinon tu vas être déçu.

 

Bonjour @maxo09

 

Merci pour ta réponse.

Si je me permet, c'est là tout le paradoxe du système (faut vraiment que j'écrive à Justin ! <_<), car le sujet initial de mon post est bien ce grand écart entre les critères de sélection des candidats à l'immigration et la réalité de la valorisation des acquis (diplômes et expérience), voire même du "vrai" besoin des entreprises Canadiennes à cet instant de leur développement. Personnellement je me fous pas mal des titres et autres et la plupart des personnes que j'ai recruté dans ma "vie passée" (ça sonne vieux...), l'ont été sur leurs compétences et non la "grandeur" de leur école d'ingé..Ce qui me surprend (mais de moins en moins au fil des témoignages que j'ai reçu) c'est que le système n'encourage pas la progression des industries avec potentiellement des profils plus "variés", comme tu le dis il semble que l'on te demande d’exécuter ta tâche, et seulement celle-là..."Vu d'Europe" cette vision n'était pas présente et encore moins celle de la menace des autres postes de tes "collègues"...bref comme tu le dis, c'est la culture locale et faudra s'y faire si on veut rester là...

Après, personnellement je n'aurai aucun problème à recommencer avec des "postes débutants", car je comprend bien le fossé entre la culture "Nord-Américaine" et la culture Européenne et comme à chaque fois il faut démontrer ce que l'on peut faire et comment on s'intègre dans cette "nouvelle" culture...mais encore paradoxe comment un recruteur peut recevoir un candidat pour un poste débutant quand celui-ci à plus de 10ans d'expérience...donc on parle pas des diplômes et on parle pas de l'expérience...on parle de quoi alors ? "Bonjour j'ai 40ans je viens de finir mes études!! sisi je vous le jure !!!".....compliquée cette histoire:fou4:

 

Bref comme tu le dis, c'est comme ça et ça ne changera pas...donc s'adapter ou partir

Edited by StephaneP

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, StephaneP a dit :

Bref comme tu le dis, c'est comme ça et ça ne changera pas...donc s'adapter ou partir

 

@StephaneP tout a fait c'est pas nous ici sur ce forum qui allons faire changer la société canadienne! 

S'adapter ou jouer avec à notre avantage

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, PACAtoQC a dit :

Marketing d'immigration, protectionnisme, roi dollars et simplement c'est comme ça, faut rebooter son cerveau, c'est bel est bien un Pays d'avenir. 

 

@PACAtoQC Ta réponse prend de plus en plus de sens... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un fil de duscussion qui devrait tˋinteresser 

 

 

Autre chose quand je lis aéronautique= bombardier pas la meilleure place

Edited by Hei

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, maxo09 a dit :

 

1- Pour eux, t'es sur-qualifié(officiellement) et tu menaces leur poste(officieusement); bref,tu n'auras jamais une entrevue.

2-

 

Pas vraiment d'idée sur la question, mon diplôme vaut pas un radis, tant ici qu'en France. Ca m'a jamais empêché par contre pour avoir des jobs ici. Même des offres pour des postes élevés qui en jettent sur un CV mais qui m'ont jamais intéressés car trop prenants toute façon.

 

Par contre, ce qui me fait réagir c'est ton affirmation que parce que tu as un diplôme plus élevé que quelqu'un tu es forcément plus compétent, meilleur et/ou une menace. Je trouve ça très prétentieux. 

 

Si un diplôme était forcément synonyme de compétence, ça se saurait. Des débiles finis avec des diplômes ronflants, y'en a à la pelle. Des incompétents aussi. C'est aussi vrai dans l'autre sens d'ailleurs. Mais de là à prétendre que avec un diplôme plus "côté" tu es forcément meilleur et donc une menace ... faut pas exagérer.

 

La clé dans toute entreprise c'est être capable de s'adapter aux gens avec qui on bosse, aux méthodes avec lesquelles on travaille aussi. Pis ça ben ça s'apprend pas à l'école, même si tu empiles les diplômes. Ca s'apprend sur le terrain. 

 

Regarder les gens de haut parce que ton diplôme est supérieur, c'est le meilleur moyen de jamais s'adapter. 

Edited by crazy_marty

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, crazy_marty a dit :

 

Pas vraiment d'idée sur la question, mon diplôme vaut pas un radis, tant ici qu'en France. Ca m'a jamais empêché par contre pour avoir des jobs ici. Même des offres pour des postes élevés qui en jettent sur un CV mais qui m'ont jamais intéressés car trop prenants toute façon.

 

Par contre, ce qui me fait réagir c'est ton affirmation que parce que tu as un diplôme plus élevé que quelqu'un tu es forcément plus compétent, meilleur et/ou une menace. Je trouve ça très prétentieux. 

 

Si un diplôme était forcément synonyme de compétence, ça se saurait. Des débiles finis avec des diplômes ronflants, y'en a à la pelle. Des incompétents aussi. C'est aussi vrai dans l'autre sens d'ailleurs. Mais de là à prétendre que avec un diplôme plus "côté" tu es forcément meilleur et donc une menace ... faut pas exagérer.

 

La clé dans toute entreprise c'est être capable de s'adapter aux gens avec qui on bosse, aux méthodes avec lesquelles on travaille aussi. Pis ça ben ça s'apprend pas à l'école, même si tu empiles les diplômes. Ca s'apprend sur le terrain. 

 

Regarder les gens de haut parce que ton diplôme est supérieur, c'est le meilleur moyen de jamais s'adapter. 

Bref; chacun son histoire et son témoignage sauf qu'il y en qui sont vraiment généraux et d'autres personnels. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y a GE aviation, pratt and whitney, bombardier n'est pas si pire suivant l'endroit.

Envoyé de mon LG-H812 en utilisant application mobile Immigrer.com

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, StephaneP a dit :

Je voulais partager avec vous un sentiment que j'ai eu aujourd'hui après des discussions avec une agence d'aide aux nouveaux arrivants spécialisée dans les "travailleurs qualifiés".

 

Ma compagne et moi sommes arrivés il y a peu à Ottawa via "Express Entry". Avec du recul Ottawa n'était pas le bon choix mais ça peut faire l'objet d'un autre post...d'ailleurs on bouge sur Montréal quand elle aura terminée ses cours de français ;)

 

Pour ma part, j'ai 14 ans d'expériences en ingénierie aéronautique/conception de produits mécaniques avec de solides compétences techniques et humaines (sisi :) ), tout cela après avoir fait une école d'ingénieur en France et un Master en aéronautique (Ohhh le bôoo gosse !:27_sunglasses:). Ma compagne possède un doctorat en environnement (Biotechnologie de l'eau) et aussi un master en Biotechnologie et Chimie (elle par contre elle compile vite !!:194_mortar_board:).

Bref tout ça c'est cool, ça fait des points pour "Express Entry", car "Express Entry" aime les "travailleurs qualifiés"...pas vrai ???<_<

 

Le problème c'est que l'on a l'impression, après notre discussion de cette après-midi, que le Canada n'aime pas les personnes qualifiés, je m'explique...

 

Je faisais par de mon étonnement auprès de ma conseillère du faible nombre d'annonces qui demandent un niveau "Master". Elle m'a dit que d'ailleurs, "par loi", les sociétés ne pouvaient embaucher que des profils du niveau scolaire de leur annonce et m'a donc conseillé de retirer de mon CV toutes "éducations" qui était supérieures à l'offre...Elle m'a aussi conseillé d'enlever de mon CV toutes expériences qui n'étaient pas directement liée à l'offre...Pour ma compagne c'est encore "pire", avec son Doctorat elle lui demande de ne pas en parler dans son CV si elle veut rejoindre un milieu industriel car "ici les Doctorats sont seulement fait pour devenir prof' "....

 

Je dois changer de conseillère ou j'ai vraiment loupé quelquechose ??? :fou4: 

 

Bref je suis super preneur de votre expérience sur cette inadéquation (en tout cas sentiment de) entre les critères d'immigration et un marché du travail (en tout cas la partie "visible"), sans parler des ordres professionnels et des délais de reconnaissance associés ($$$)

 

 

PS: On va quand même jouer le jeu car maintenant qu'on est là....(et puis on veut pas louper l'été....)

J'ai un gros doute sur la conseillère perso !

 

Pour les CV, nous, Européens, on a une fâcheuse tendance à mettre en premier nos diplôme et à ne pas détailler comme il faut notre expérience. J'ai remarqué que ce qui prime ici, c'est la compétence. Et quand on postule à un job, on modifie le CV en conséquence et on décrit toutes les expériences professionnelles en mettant l'emphase sur ce qui colle avec le poste convoité. Ce qui s'en éloigne doit malgré tout y figurer car cela montre la richesse et la diversité de l'expérience ainsi que la capacité d'adaptation. Personnellement, le premier poste que j'ai obtenu, j'étais sous-payé et sous-employé par rapport à mes diplômes, mais j'avais les compétences recherchées. Pour un poste à mon niveau, il me manquait la fameuse "expérience Canadienne/Québecoise". Après presque 2 ans, j'avais fait mes preuves et j'ai pu postuler sur un poste à mon niveau sans problème.

Un truc qui m'a beaucoup, mais beaucoup aidé, c'est de faire lire/commenter/corriger mon CV par une connaissance dans mon domaine. Je suis passé de "zéro retour" à "réponse dans les heures qui suivent".

Si tu le souhaites, tu peux toujours me transmettre le CV de ta compagne ( je suis en sciences) par MP et je te dirai ce que j'en pense. Je l'avais fait pour la compagne d'un cousin (même pas dans mon domaine) et ça a semble-t-il aussi marché pour elle ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, PhilMP a dit :

J'ai un gros doute sur la conseillère perso !

 

 

Merciiiii !!! Tu es le premier à me dire ça....non sérieux !!! :j-aime:

 

 

Il y a 2 heures, PhilMP a dit :

Si tu le souhaites, tu peux toujours me transmettre le CV de ta compagne ( je suis en sciences) par MP et je te dirai ce que j'en pense.

 

(Re)merci pour la proposition, je te MP dans la soirée !!!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Hei a dit :

Un fil de duscussion qui devrait tˋinteresser 

 

 

Autre chose quand je lis aéronautique= bombardier pas la meilleure place

 

Bonjour,

 

Merci pour ta réponse, effectivement c'était un fil intéressant à parcourir ! Comme toujours c'est plein d'expériences personnelles mais je crois que c'est aussi ça qui aide à se construire une idée de la suite.

 

Côté aéro, Bombardier a pas mal souffert ces derniers temps mais ils sont maintenant dans une bonne dynamique...affaire à suivre donc !!

 

Il y a 3 heures, jlstef a dit :


Y a GE aviation, pratt and whitney, bombardier n'est pas si pire suivant l'endroit.

Envoyé de mon LG-H812 en utilisant application mobile Immigrer.com
 

@jlstef, tout a fait d'accord avec toi, c'est pour cette raison que l'on bouge sur Montréal !

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
(Re)merci pour la proposition, je te MP dans la soirée !!!
 



Je ne peux que confirmer que au moins 4 conseillers ici à Montreal tiennent le même discours que la tienne à Montreal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines