Jump to content

De plus en plus d'Américains envisagent de venir étudier au Canada


Recommended Posts

  • Habitués

Plusieurs étudiants universitaires découragés par l'élection de Donald Trump se sentent appelés par le Canada.

Du Québec à la Colombie-Britannique, des universités canadiennes disent constater un plus grand trafic sur leurs sites Internet de la part d'internautes américains depuis le 8 novembre. Plusieurs ont également dit recevoir davantage de candidatures en provenance des États-Unis.

Si de nombreux établissements canadiens ont accru leurs efforts de recrutement aux États-Unis, plusieurs font valoir que la victoire de Donald Trump a propulsé l'intérêt des étudiants pour les universités canadiennes d'une façon qui surpasse leurs attentes.

Lara Godoff, une jeune femme de 17 ans originaire de Napa, en Californie, raconte avoir exclu toute possibilité de rester aux États-Unis au lendemain de la présidentielle.

Cette électrice démocrate craint notamment que les lois fédérales relatives aux agressions sexuelles soient assouplies par l'administration de Donald Trump et que les campus deviennent ainsi moins sûrs pour les femmes.

« Si nous vivons dans un pays où tant de personnes ont pu élire Donald Trump, ce n'est pas un pays dans lequel je veux vivre », a-t-elle dit.

Les demandes d'admission en provenance des États-Unis reçues par l'Université de Toronto ont augmenté de 70 % depuis l'an dernier. Plusieurs autres établissements canadiens ont quant à eux observé une hausse de 20 % à ce chapitre.

L'Université McMaster, à Hamilton, en Ontario, a pour sa part enregistré une hausse de 34 pour cent.

« Nous ne pouvons ignorer les résultats de l'élection, mais je pense qu'il y a d'autres facteurs qui attirent les étudiants à notre université », a de son côté relevé une responsable du recrutement au sein des programmes de premier cycle de l'Université McGill, à Montréal, Jennifer Peterman.

Les étudiants sont aussi attirés par la diversité au sein de l'établissement et par le coût de la vie moins élevé au Canada, a-t-elle fait valoir.

Au sud de la frontière, certains responsables d'établissements universitaires estiment que les étudiants étrangers évitent d'aller aux États-Unis puisqu'ils craignent d'être déportés ou que leur sécurité soit menacée. Ils opteraient ainsi pour le Canada ou l'Australie, a-t-on indiqué.

Des établissements canadiens ont d'ailleurs remarqué un intérêt grandissant en provenance de la Chine, de l'Inde et du Pakistan.

S'il est encore trop tôt pour savoir combien d'Américains feront leur entrée dans des universités canadiennes l'automne prochain, certains établissements anticipent une hausse, vu l'effervescence observée présentement.

Le Canada n'a jamais été, traditionnellement, une destination très populaire auprès des étudiants issus des États-Unis. En 2014, quelque 9000 Américains ont fréquenté des établissements canadiens, tandis que 57 000 Chinois sont venus étudier au Canada, selon les données du Bureau canadien de l'éducation internationale.

 

http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201701/02/01-5056030-de-plus-en-plus-damericains-envisagent-de-venir-etudier-au-canada.php

Link to post
Share on other sites

J'ai connu un jeune américain de Rochester NY qui est allé à Toronto pour étudier. Même en payant "plein pot" comme étudiant "étranger" c'était plus avantageux pour lui de traverser le lac Ontario.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By virginiaz67
      Bonjour à tous,
       
      Je suis en train de finir mon dossier de candidature pour une admission pour automne 2021 à l'Université Laval. Actuellement en Master 1 en France et j'ai postuler pour 2 maîtrises et un certificat. 
      cependant quelques questions résident dans ma tête, j'ai pu écrire à l'université mais toujours pas de réponse à ce jour. 
      Pour le certificat on me demande si je souhaite l'intégrer ou non dans un bacc par cumul? est-ce qu'on peut choisir que oui puis au cours de l'année changer et repostuler pour une maîtrise?
      d'autre part, concernant les pièces justificatives est-ce normale qu'il ne me demande pas mon passeport ou carte d'identité? je n'ai pas encore payé les frais, je vais finir la partie avant la fin de semaine. Est-ce qu'il les demande après avoir payé les frais?
       
      En vous remerciant d'avance
       
    • By mimed90
      Bonjour tout le monde
       
      j aimerai savoir si quelqu’un a des nouvelles par rapport aux examens de citoyenneté? Est ce que la reprise des examens a commencé?
      mon examen devait avoir lieu en avril 2020 et pour l’instant je n’ai toujours pas reçu de nouvelle convocation 
       
      merci
    • By Mx03
      Je dois aller étudier dans une université au Québec (les cours ont commencé à distance). J'ai reçu tout ce qu'il me fallait (CAQ papier, etc) mais il me manque juste le permis d'étude pour y aller. J'ai reçu un message il y a un mois comme quoi mon permis a passé la "première phase" d'évaluation et qu'ils me recontactent dès que la deuxième phase est finie mais je n'ai plus aucune nouvelle. Est-ce que quelqu'un sait si le processus est toujours en cours, ou s'il a été bloqué temporairement vu le reconfinement qui a eu lieu en France? De plus, est-ce que quelqu'un sait s'il y a un moyen de contacter par mail ou par téléphone l'agence responsable du traitement du permis d'étude? 
    • By benahssaine
      Bonjour,
      J’espère que vous aller tous super bien,
      Je vous demande des informations pour l'immigration au Canada, J'ai 28 ans, marié, sans enfants,
      Je suis ingénieur en réseaux et systèmes informatiques, j'ai 4 ans d'expérience,
      Merci d'avance.
    • By Jerome33
      Je voulais faire part de mon expérience dans le pays de l'oncle Sam et mettre au clair certains points au sujet de l'Amérique afin que les gens sachent à quoi s'attendre car j'ai vu tant de gens déçus une fois arrivés ici après tant de sacrifices. J'ai essayé du mieux que je peux d'avoir une analyse objective afin de ne pas décourager certains, mais dont le but essentiel est de mettre les gens au courant de la vie aux pays des rêves. Donc voici quelques conseils et clarifications sur la vie aux USA:
      - Premièrement, ayez un plan bien précis sur ce que vous voudriez faire aux USA, car autrement vous n’atteindrez rien, et vous allez non seulement perdre votre temps mais aussi votre argent à faire des formations banales qui coutent les yeux de la tète sans pouvoir trouver l’emploi idéal.
      - Si vous êtes détenteur d’un bon poste de travail en France ou dans votre pays d’origine, essayer de prendre un congé sans solde si possible au lieu de démissionner, car beaucoup de gens ont tout misé sur le rêve américain et ont regretté leur décision. Donc au moins si vous ne vous y plaisez pas ou n’arrivez pas à trouver du travail, vous pouvez toujours repartir chez vous.   
      - la langue : Il est plus que primordial de bien maitriser la langue afin de s’intégrer dans la société et de pouvoir obtenir de l’emploi. L’anglais américain peut être un défi surtout avec les accents et les différences régionales.
      - Ramener une somme d’argent avec vous qui vous permettra de vivre au minimum 6 mois, la vie est chère aux USA et trouver du travail de nos jours peut être un défi surtout en tant que débutant.
      - Essayez d’obtenir une assurance médicale ou assurance de voyage, malheureusement, le système médical aux USA est inaccessible si vous ne possédez pas un bon poste qui vous offre une bonne couverture médicale et dentaire. Pour vous donner une idée, une visite au centre d’urgence peut vous couter des milliers de dollars, et les soins dentaires sont très chers aussi.
      - L’Age : Aux USA, vous allez devoir refaire votre vie de zéro, vous allez sans doute refaire vos études, ce qui coute super cher aussi (mes études personnellement m’ont couté 80 000 Dollars), et si en plus vous n’êtes pas jeunes, il vous sera encore plus difficile.
      - Soyez prudents, éviter de sortir la nuit et savoir quels endroits fréquenter, car les agressions arrivent bien souvent surtout que les gens sont armes jusqu’au dents. J’ai personnellement vu plusieurs personnes être cambriolés et certains se sont même fait tirer dessus. L’histoire la plus tragique fut celle d’un professeur venu en tant qu’immigré, qui a dû travailler dans une station pompe a essence et qui s’est fait tirer dessus par des cambrioleurs. En outre, le pays est en pleine tension raciale en ce moment et la sécurité se dégrade de plus en plus, donc raison de plus pour faire attention.
      - l’éloignement : Souvent, on se sent seul loin de la famille a l’autre bout du monde, beaucoup de gens ont le mal du pays, si vous n’êtes pas habitue à voyager, cela vous sera difficile aussi surtout si vos parents/famille sont proches.
      - Economie et capitalisme :  L’économie américaine se base sur le capitalisme, un système qui peut paraitre inhumain dans nos sociétés européennes, une perte de votre emploi ou un souci de santé peut conduire à votre ruine. Pour cela, il va falloir être prêt a tout dans un pays pareil. Il n’y a pratiquement pas d’aide sociale, c’est la loi du plus fort, ou celle du plus riche pour être plus exacte.
      - Pour les nouveaux arrivants, connaitre quelqu’un qui peut vous héberger ou vous aider durant les premières étapes est primordial. Aussi, le transport dans la plupart des régions est non seulement couteux mais aussi pas pratique. Une voiture est une nécessité.
      - Assurez vous que votre permis de conduite est valable et en cours.
      - La bouffe, ah oui, la bouffe est un point très important pour moi. Franchement, la nourriture est sans saveur, et pas bio, ce qui conduit à des allergies alimentaires et des problèmes de sante aussi.
      - Apprendre à être autonome, car aux USA, c’est chacun pour soi et Dieu pour tous.
      En gros voilà, rêver c’est bien mais faut aussi être réaliste. Mieux vaut une vérité qui fait mal qu’un mensonge qui vous réjouit.
      Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de gens qui réussissent, mais il faut des sacrifices et de la patience, et beaucoup de savoir faire aussi.  
       
      Bonne chance !
    • By chchbrs
      Bonjour, Si quelqu'un pourrait me donner des conseils, s'il vous plaît, avec une situation d'immigration.

      J’habite à Montréal, j'ai reçu la prolongation de mon permis d'études et mon permis de travail ç’a fait un mois et demi. Tout était parfait, sauf que les permis ont été envoyés avec le Cambodge comme le pays d'origine, mais je suis originaire de la Colombie.

      Alors, J'ai envoyé une demande de modification de permis par courrier recommandé au bureau de modification de l'IRCC, qui selon le système de Post Canada est arrivé parfaitement et a été délivré avec succès.

      Aujourd'hui, le service à la clientèle de l'IRCC me dit qu'il n'a rien reçu, qu'il n'a pas de demande et que je dois envoyer une nouvelle demande de modification. Cela signifie-t-il qu'ils ont jeté mes permis ? Comment puis-je demander que mes permis apparaissent ? Devrai-je alors demander une nouvelle délivrance de mes permis qu'ils ont mal générés et ensuite demander la modification ? Je ne sais vraiment pas quoi faire dans ce cas. Merci beaucoup pour votre aide.

    • By SKYTEK
      Bonjour, je suis titulaire d'un Baccalauréat Maintenance des équipement industriels et du Permis B en France, mais rien a voir j'ai envie de faire un CAP Commerce en alternance c'est a dire 3 semaines par mois en entreprise avec 1 semaines d'école du moins pour le processus normal qu'il y a en France. Mais j'aimerais le faire au Quebec car c’était toujours un endroit où j'ai voulu habiter et travailler car mon amour pour ce pays est bien plus légitime que celui que je porte pour la France.
       
      Bref, est-ce que ça serait possible ou ça serait complètement different là-bas ?
       
      Oui on m'a toujours dit que je n'avais pas de quoi m’inquiétez et que tout mes rêves sont réalisables donc peut être que celui là en fait partie ? 
    • By yrvan
      Bonjour ce serait pour un renseignement si je m'inscrit avec toute les pièces nécessaires au 1er tour sachant que dans le système français le 1er trimestre n'est même pas encore achevé cela va-t-il poser problème ou par la suite on me demanderas mes bulletin de cette année.
    • By maxbuton
      Bonjour,
       
      Je vous explique ma situation:
      Je suis avec ma conjointe ( Québécoise) depuis bientôt 6 ans.
      Je suis venu au Québec avec un visa JP depuis maintenant 1 an et 3 mois, il se fini en juin 2021.
      Nous avons envoyé une demande de parrainage en juin dernier.
       
      Cette semaine j'ai eu une offre d'emploi, qui me propose un meilleur salaire, de meilleur condition.
      Ma question est la suivante:
      Comment faire pour changer d'employeur ? 
      En sachant que n'aillant pas eut de retour sur ma demande de parrainage je peux pas faire de demande de permis ouvert, je ne peux pas changer d'employeur en gardant ma JP car je n'ai pas de raison valable aux yeux du gouvernement, je ne peux pas faire deux fois une JP.
       
      Je sais pas si je peux annuler mon visa, partir un mois pour en valider un nouveau et revenir ? et si oui, cela auras-t-il un impact sur ma demande de parrainage ?
    • By GastonLebeurre
      Bonjour à tous,
       
      J'aimerais partager le projet d'immigration sur lequel ma copine et moi travaillons, pour idéalement avoir des retours d'expérience de personnes ayant eu le même cheminement.
      D'abord, le contexte : ma copine est vietnamienne, je suis français, nous sommes ensemble depuis 3 ans et vivons ensemble depuis 2 ans à Hanoi. Nous sommes en train de collecter tous les documents / certificats / tests de langue nécessaires pour postuler en tant que travailleurs qualifiés dans le cadre de l'obtention d'un visa de résidence permanente au Canada.

      L'idée est d'y aller en deux temps :
      1. à court/moyen terme : immigrer au Canada (en mode "couple" puisque nous pouvons prouver notre résidence commune pendant plus d'un an) > nous sommes très intéressés par une ville en particulier dans laquelle nous aimerions prendre nos marques et travailler (et a priori y rester 1-4 ans, le temps également que le niveau de français de ma copine atteigne le niveau B2/C1 via des cours sur place)
      2. à moyen/long terme (et si nos plans n'ont pas changé d'ici là, si nous sommes prêts à quitter la ville dans laquelle nous nous serons installés au Canada) : immigrer au Québec > l'idée serait de s'y rendre une fois que ma copine aurait le niveau de français suffisant permettant son intégration
       
      D'après nos recherches, c'est en théorie possible car il est indiqué qu'un résident permanent du Canada bénéficie des mêmes droits qu'un citoyen et peut donc s'installer au Quebec (à l'exception des migrants étant passés par une "nomination provinciale"). Nous sommes cependant perplexes car il nous semble que cela rend caduque le fait même d'avoir un système d'immigration propre au Quebec (s'il suffit d'immigrer au Canada puis de changer de province une fois que la procédure est terminée).
      Si cela était possible, nous tenterions directement de migrer au Quebec mais le niveau de français de ma copine semble disqualifiant et le processus semble également bien plus long et complexe depuis la dernière réforme. Mais en réalité, si nous tentons le Québec, je risque d'être le seul de nous deux à avoir le nombre de points suffisants alors que dans le système canadien, nous devrions tous deux remplir les critères et augmenter nos chances d'être acceptés ensemble.

      Je précise que l'étape 1 de notre plan n'est pas juste une étape transitoire en prévision de l'étape 2 : nous serions prêts à rester au Canada "hors Quebec" et c'est une option qui nous motive réellement. C'est juste que la perspective d'être au Quebec nous attire encore plus, et nous sommes prêts à décaler l'échéance.

      Voila, j'espère avoir bien décrit notre situation : nous avons fait des recherches et trouvé des vieux messages de gens ayant eu des expériences similaires mais nous craignons que beaucoup de ces informations soient obsolètes avec la nouvelle réforme, et nous apprécierions vraiment d'avoir d'autres informations à ce sujet.

      Merci d'avance et bonne journée.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines