Jump to content
  • 0
Sign in to follow this  
immigrer.com

Partir à l’aventure, grâce à un Permis Vacances Travail (PVT), au Yuko

Question

Colin Bosc a pu travailler et découvrir le Yukon grâce au Programme Vacances Travail.

Crédit photo : Colin Bosc

Partir à laventure, grâce à un Permis Vacances Travail (PVT), au Yukon

Par Anne-Marie Yvon

Lundi 28 octobre, 2013

Chaque année, plusieurs centaines de jeunes entrent au Canada avec, en poche, un Permis Vacances Travail (PVT). Et inversement, plusieurs jeunes Canadiens partent à laventure grâce à ce même programme, créé en 2001. Côté francophonie, les Français et les Belges (depuis 2007 dans leur cas) ont cette opportunité. Ils doivent être âgés de 18 à 35 ans, pour les Français et de 18 à 30 ans pour les Belges.

Le PVT leur permet dobtenir une expérience professionnelle nimporte où au Canada tout en voyageant.

Et si lenvie de rester après leur prend, il leur est possible de faire les démarches dimmigration pour obtenir la résidence permanente.

Lexpérience professionnelle acquise pendant le séjour sera dailleurs un atout dans leur dossier dimmigration.

Colin Bosc est arrivé au Yukon, le plus petit des trois territoires canadiens, de cette façon, en mai 2012.

Et il y est resté ! En ce moment, il effectue les démarches pour obtenir sa résidence permanente et travaille à lAssociation franco-yukonnaise, à Whitehorse. Tous les mois, il voit arriver ces jeunes venant vivre lexpérience, tout comme lui.

Source et pour écouter l'entrevue : http://www.rcinet.ca/fr/2013/10/28/partir-a-laventure-grace-a-un-permis-vacances-travail-pvt-au-yukon/

post-2-0-82058600-1383062705_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

0 answers to this question

Recommended Posts

There have been no answers to this question yet

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Answer this question...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By Liloo2311
      Bonjour ! 
       
      Dans le cadre d'une année de césure, je souhaite partir travailler (ou faire un stage) au Québec vers fin août, septembre ou à la limite début octobre 2019.
      Je suis en recherche active d'emploi ou de stage et je ne partirai que si j'en ai trouvé un.
       
      En remplissant les formulaire de CléGC, je suis dans les bassins pour être tirée au sort pour un PVT, stage coop international, et jeune professionnel.
      Mais il me semble que c'est un peu tard pour être prise dans l'une de ces trois catégories... 
       
      En voulant faire une autre demande, on me dit cette fois-ci que je suis admissible pour "Travailleur étranger - Programme de mobilité internationale".
      Je dois donc téléverser un certain nombre de documents et payer les frais de dossier. Mais une fois cela fait, qu'obtiendrai-je exactement? Un visa de travail? Juste une demande pour PEUT-ETRE avoir un visa de travail? Autre chose?
       
      Je suis complètement perdue parmi toutes ces demandes, tous ces termes et je ne saisis pas bien leurs différences...
       
      Pouvez-vous m'éclairer s'il vous plaît?
      Merci d'avance  
    • By Koniyama
      Bonjour à tous,
       
      Je me permets de vous contacter car je n'arrive pas à trouver l'information exacte quant à ma situation.
      Ma question concerne le Permis Vacance Travail (PVT ou Working Holiday Visa) de ma conjointe et le renouvellement de mon permis de travail.
      Contexte :
      Avec ma compagne nous sommes arrivés en Nouvelle-Ecosse au mois de Janvier 2018 grâce à son PVT.
      Au mois de Mars 2018 elle trouve un emploi avec un contrat de 1 an ce qui me fait bénéficier et obtenir un permis de travail ouvert jusqu’à mi-mars 2019 (tour du poteau effectué).
      J'ai commencé à travailler en juin 2018 et mon permis de travail ouvert se finit mi-mars 2019. Mon entreprise m'a donc demandé de faire le nécessaire auprès de Immigration Canada pour un renouvellement de permis de travail.
      En créant mon profil sur le site CIC et lors de la sélection "renouvellement du permis de travail", on me met directement dans la catégorie "Entrée Express", alors que je ne souhaite que renouveler le permis, dans un premier temps.
      Ma compagne a eu le renouvellement de son contrat de travail pour un an supplémentaire (2020), ce qui normalement me permettrait de bénéficier à nouveau d'un autre permis de travail ouvert (sauf erreur de ma part).

      Mes questions sont :
          Dois-je obligatoirement remplir une demande "entrée express" pour le renouvellement de mon permis de travail ouvert?
          Doit-on faire à nouveau le tour du poteau et ainsi éviter de faire une demande "Entrée Express"????
          En créant un profil "Entrée Express" existe-t-il un risque de se faire bloquer à l'entrée du Canada lors du tour du poteau?
          Le fait d'ouvrir une demande "Entrée Express" en indiquant que je suis avec ma compagne, cela affectera-t-il son profil de PVT?
      Merci pour vos commentaires!
      Koniyama
    • By laurine_pl
      Bonjour à tous,
       
      Je sais qu'il y a déjà des sujets dessus mais ils sont souvent vieux donc je me permet de réécrire dessus, au cas où je puisse trouver des contacts récents.
      Mon emploi en France: Monitrice Educatrice auprès d'adultes souffrant d'un handicap psychique
      Mon projet au Canada: Réussir à obtenir un pvt et partir 2 ans pour travailler dans le social, surement vers Alma (lac st jean). Mon copain fait une demande de formation ébéniste, dans l'école d'Alma.
      Plusieurs questions: le pvt est d'un an, renouvelable un an, quelles sont rêgles pour être renouvelé?
      Est ce qu'il est compliqué pour un moniteur éducateur (diplôme non reconnu au canada) de travailler? Dois je faire un bilan de diplômes?
      Nous souhaitons nous installer à Alma, quelqu'un connait-il le marché de l'emploi là-bas? Est ce facile de s'intégrer?
       
      Je croise les doigts pour avoir de réponses ;)
      Laurine
    • By Maraudeur
      Bonjour,

      Je viens vers vous pour une demande d'information, de sentiments, de ressenti.

      Je vous plante la situation :
      Nous sommes un couple solide (bientôt 17 ans d'amouûur), très soudé et présent l'un pour l'autre (limite le couple chiant un peu quétaine :-p )  avec un enfant de tout juste 7 ans. Nous avons toujours aimé les projets, qui nous motivent, nous donnent du peps et nous évitent la routine. Tout ceci nous a conduit au Québec il y a 2 ans et demi. Madame a trouvé dans sa branche immédiatement, moi j'ai repris mes études et je suis devenu infirmier auxiliaire (avec les honneurs, médaille du mérite de l'ordre etc). Notre fils s'est bien intégré, il noue facilement des relations, et sait se défendre si besoin.
      Nous sommes issu de familles pauvres en France et nous avons toujours galéré financièrement (pas mal moins depuis que nous sommes au Québec !)  et vécu dans des conditions spartiates. Je le précise car je pense que c'est important.
      On a pas peur de redémarrer de zéro (enfin, ma femme un peu cette fois, elle nous trouve trop vieux... Moi 38, elle 41 -ma cougar- Moi je trouve que nous n'avons jamais été aussi armé pour affronter un tel changement).

      On peut trouver les points pour :
      - On a qu'une vie, et en plus ça passe vite
      - Les grand espaces nous attirent, et nous avons été déçu par ça au Québec, nous vivons entouré de forêts mais elles sont inaccessibles (privés, base militaire, parcs...) Finalement aucune grande forêt publique, gratuite, en libre accès hors des chemins pour, par exemple, cueillir des champignons. (on visait le Saguenay, le nord Mauricie, l'Abitibi mais pour assurer l'emploi nous nous sommes installés vers Québec)
      - On est capable de s'adapter à toute sorte d'environnement
      - On a pas besoin de beaucoup pour vivre heureux
      - On cherche la simplicité et le contact avec la nature (par exemple j'ai déjà fait mon bois de chauffage, vécu isolé sans voisin)
      - Notre fils deviendrait bilingue, ce qui, en plus de vivre une expérience au Yukon, lui ouvrirait bien des portes pour son avenir.
      - Il existe une commission scolaire francophone au Yukon ! L'Association Franco-Yukonaise AFY (que nous avons rencontré ce week-end à Québec) et le français est présent (13% de francophone, c'est mieux que partout au Canada sauf Québec et nouveau Brunswick bien sur) dont 5% le parlent à la maison.

      Les points contre :
      - Il est énorme : nous sommes des billes en anglais, mais du genre vraiment bibille.
      - Maintenant il y a notre fils, 7 ans, on lui a parlé du projet... Il est emballé parce qu'il y a des mines d'or au Yukon lol... Mais on sait qu'il y aura des angoisses à gérer probablement. Mais bon, on est là...
      - Il faudra recommencer de 0, et sans maîtriser la langue, à nous les jobbines pendant un petit bout... En sommes nous capable une fois encore ?

      Voilà, le projet n'en est qu'au stade de la réflexion, mais ce forum m'avait tellement aidé au moment d'immigrer au Québec... Je sais que ce sera encore le cas cette fois.

      Merci ! ❤️
    • By ClassicJonesy
      Allo tout le monde ! 
       
      Présentement à Montréal avec mon conjoint de fait PVTist (depuis le 12 septembre), ce dernier a pu obtenir son travail catégorie B en seulement 7 jours (chef d'équipe on le félicite), il a commencé hier.
      Du coup, je m'empresse d'entamer les démarches pour ma demande de permis de travail ouvert !
      Je souhaitais donc poser quelques questions concernant la démarche :
      - En effet, au bout de combien de temps après le début de son contrat puis-je émettre la demande de permis ouvert ?
      - Au delà de son contrat de travail et fiche de poste que j'ai en ma possession, ai-je nécessairement besoin d'un talon de paie ?
      - J'ai lu sur 2 témoignages qu'avec tous les bons documents réunis (ce que nous avons je pense) cela pouvait se dérouler en 15 jours et recevoir le permis par la poste sans faire de tour de poteau. Est-ce vrai ?
      - Aussi, question très très bête mais qui me perturbe. Dans le formulaire, que mentionner comme "raison de votre venue au Canada" ? Visiteur ? ou autre (accompagne le conjoint de fait) ?
      - Et enfin, sur le formulaire de renseignement sur les familles, sachant que je suis présentement au Canada avec le statut "visiteur" de 6 mois, lorsqu'on demande mon adresse résidentielle, puis-je inscrire mon adresse à Montréal (je suis déclarée sur le bail du coup) sans que cela n'éveille leurs "soupçons" ? Idem lorsqu'ils demandent un emploi, j'ai tout quitté en France, si je n'inscris rien, cela ne va pas être douteux pour eux ? 
       
      Je précise qu'à notre arrivée, nous sommes passés ensemble avec mon conjoint PVT et lorsque l'agent m'a demandé ma raison de venue j'ai dit que j'accompagnais mon conjoint de fait. Elle a ronchonné car c'était son travail, mais mon conjoint l'a rassurée en précisant qu'il allait vite trouver un travail pour assurer notre foyer financièrement. Donc nous sommes déjà "annoncés" si je puis dire, comme tel. Pensez vous qu'il y ait une trace de ceci ?
       
       
      Merci par avance pour vos réponses, témoignages et avis ! J'ai tellement hâte de commencer à travailler, c'est frustrant de ne pouvoir rien entreprendre (même pas avoir un compte en banque ou numéro de tel donc...) et jouer à la desperate housewife haha
       
       
    • By Baptiste-Dessinateur
      Bonjour 
       
      Je me pose une question , auquel j'ai trouvé des réponses mais un peu trop anciennes ..
       
      Est t'il possible de postuler au PVT et JP (Jeunes professionnels) là même année ? 
       
      Puis-je demander le PVT et si je le l'obtient pas et que je trouve une offre d'emploi plusieurs mois après demander/faire un JP ?
       
      Merci d'avance
    • By Julie985
      Bonjour tout le monde,
       
      Je viens de créer mon profil Entrée Express, et j'ai moins de 400 points, malgré mes diplômes universitaires et mon expérience professionnelle.
      Mon principal problème est que mon conjoint me "coute" des points. Or, lui part avec un PVT et ne demande pas la résidence permanente. Dès lors, suis-je obligée de l'inculre dans ma demande Entrée Express ?
       
      Je suis désolé si la réponse à cette question se trouve déjà quelque part, je ne la trouve pas...
       
      Merci à tous !
    • By Player21
      Bonjour à tous,
       
      Je suis un étudiant Francais qui va partir étudier au Quebec durant 1 an à partir de septembre, j'ai fais ma demande de QAC dont j'attend la réponse. Jusque là pas de soucis, en revanche ma compagne doit m'accompagner, et malheureusement pour l'instant elle n'a pas eu la chance d'être tirée au sort pour le PVT (elle n'est pas étudiante, elle a prit un congé d'un an avec son entreprise).
      Je sais que pour venir au Canada, les Français n'ont pas besoin de visa, mais je craignais qu'à la frontière ils ne la laissent pas passer en pensant qu'elle veuille rester plus longtemps. 
      Je précise également que nous avons des billets de retour pour le mois de décembre, pendant les vacances pour passer les fêtes en France.
       
      Pensez-vous qu'il faut fournir des preuves supplémentaires pour elle?
       
      Je vous remercie d'avance pour vos réponses
    • By Vincents
      Bonjour,
       
      J’aurais besoin d’un retour d'expérience. 
      Ma copine avait été invité à demander son PVT. Elle a suivi tout le processus jusqu’au paiement et attendait logiquement sa lettre d’introduction. 
       
      Détail qui semble coincer, elle a vécu au Mexique plus de 6 mois et devait fournir une attestation de police prouvant que son casier la bas était resté vierge. Elle a suivi la démarche décrite sur le site de l’immigration qui consistait à envoyer les documents demandés à l’ambassade du Canada au Mexique. 
       
      Cependant l’immigration canadienne vient de lui signifier le refus de son visa au motif que les papiers nécessaires n’ont pas été fournis !!! 
      Est ce que quelqu’un a t-il déjà vécu cette expérience ? 
      Est-il possible de porter réclamation et d’obtenir quand même le visa ? 
      Merci pour votre aide !
    • By mouin25
      Bonjour,
      Je suis tout juste diplômée d'un master en métiers du livre, bibliothèque. J'ai fait un DUT et une licence pro dans le même domaine. J'aimerais partir m'installer au Canada pendant au moins 3 ans et je ne sais pas trop vers quoi me tourner. Je n'ai pas d'expérience professionnelle autre que mes stages (4 de  3 mois).  J'aimerai partir dans une des provinces anglophones (nouveau Brunswick, ile du Prince Edouard) mais je n'ai que le niveau B2. Ca serait suffisant ou pas ? Faut-il mieux viser le Quebec dans un premier temps ?J'ai envie de demander le PVT mais ça me parait risqué de partir si je ne trouve pas de travail sur place dans mon domaine. Je pensais faire une demande de résidence permanente ou une "entrée express" mais je ne suis pas éligible au vue de ma non-expérience. Quelles sont les autres solutions ?
      Merci pour vos réponses !
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines