Jump to content

Tenter l'expérience Quuébécoise à trente ans révolus


Recommended Posts

Salut amis forumistes.

Celà fait déjà pas mal de temps qu'une question me taraude: si j'arrive au QC la trentaine bien entamée, est ce que je pourrais m'intégrer et réussir mon immigration?

Merci d'avance pour vos réponses.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Ben c'est un peu vague ta question:

  • qu'est-ce que tu laisses au pays et qu'est-ce que tu espères trouver dans ton immigration que tu n'as pas déjà?
  • comment comptes-tu t'intégrer ? Par quels moyens : par le sport, par quels autres loisirs, par quelles amitiés, par quel volontariat, par ta vie amoureuse ie comptes-tu rencontrer un québécois ?....

Réponds et on pourra peut-être plus t'aider...

Link to post
Share on other sites

Je répond, je répond... Pardon, mais je suis un peu sonnée après la réponse abrupte de Cherrybee !!!

Ma question tourne autour de:

L'intégration professionnelle: Avec toute ma bonne volonté, est ce que j'ai ma chance sur le marché du travail québécois à trente ans passés, est ce que à compétences égales, on n'aura pas tendance à privilégier plus jeune que moi?

L'intégration sociale: je suis algérienne depuis 31ans, et on ne peut pas effacer celà par un coup d'éponge magique. Meme si je suis d'un naturel sociable, est ce que je pourrait me faire à mon nouvel environnement?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

A 30 ans tu es loin d'être finie... tu peux parfaitement réussir ton intégration sociale et professionnelle, mais car il y a un mais, rien ne te sera offert, rien ne te sera servi sur un plateau d'argent.

Il te faudra faire tes preuves, faire ta place... soit tu y arriveras soit non, mais il ne faut pas partir en se disant que c'est une chose insurmontable, pas facile mais réalisable.

Link to post
Share on other sites

Je l'ai fais passé 40 :blink2:

A 30 ans tu es loin d'être finie... tu peux parfaitement réussir ton intégration sociale et professionnelle, mais car il y a un mais, rien ne te sera offert, rien ne te sera servi sur un plateau d'argent.

Il te faudra faire tes preuves, faire ta place... soit tu y arriveras soit non, mais il ne faut pas partir en se disant que c'est une chose insurmontable, pas facile mais réalisable.

Bonjour,

L'intégration passe par une ouverture d'esprit, être humble... Accepter de tout réapprendre... Si c'est votre cas alors oui vous pourrez vous intègrer partout.

Bonne chance

Merci pour vos réponses.

Evidemment, je suis consciente qu'un tel projet necessite des efforts, des sacrifices et de la bonne volonté. Mais ce dont j'ai le plus peur c'est de ne pas arriver à me faire des amis, à tisser mon réseau dans la société québécoise, et alors, si je tombe sur des personnes aussi malveillantes que Cherrybee (pardon, il fallait que je le dise), je me connais, ce sera retour à ma case départ, et sans regret.

Link to post
Share on other sites

J'avais 31 ans la première fois que j'ai mis les pieds au Québec et cela fait presque 2 années que j'y vis.

J'ai dû faire un tour par les bancs de l'école et c'est parfait moyen pour mon intégration sociale et professionnelle.

Par ailleurs, prends le soin de bien choisir ton réseau, c'est ça le plus dur à mon avis.

Edited by fleurus
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

J'ai immigré au Québec à 37 ans

ce n'est pas l'âge qui compte mais la capacité à se remettre en question et à tout reprendre à zéro

c'est plus facile à faire lorsqu'on est jeune, mais pas impossible par la suite :-)

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Salut amis forumistes.

Celà fait déjà pas mal de temps qu'une question me taraude: si j'arrive au QC la trentaine bien entamée, est ce que je pourrais m'intégrer et réussir mon immigration?

Merci d'avance pour vos réponses.

Bonjour,

Quitte à aller à l'encontre de tes principes, je te répondrais que c'est là une question que l'on se pose avant de déposer une demande de sélection, non ??

Hors, il me semble que ta DCSQ est déjà au BIQ ?

Il y a bien trop de facteurs qui rentrent en cause: Exemple, t'es tu déjà rendue au Qc ?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Non

?

Je répond, je répond... Pardon, mais je suis un peu sonnée après la réponse abrupte de Cherrybee !!!

Ma question tourne autour de:

L'intégration professionnelle: Avec toute ma bonne volonté, est ce que j'ai ma chance sur le marché du travail québécois à trente ans passés, est ce que à compétences égales, on n'aura pas tendance à privilégier plus jeune que moi?

L'intégration sociale: je suis algérienne depuis 31ans, et on ne peut pas effacer celà par un coup d'éponge magique. Meme si je suis d'un naturel sociable, est ce que je pourrait me faire à mon nouvel environnement?

Bien entendu, personne n'a pu envisager que cela pouvait être une joke. C'est clair qu'il arrive que je réponde ainsi à certaines questions disons ... surprenantes.

Quand on parcourt le forum, on s'aperçoit que les conditions d'acceptation des autorités d'immigration se situent au maximum à 42 ans.

Quand on constate que des parrainés immigrent à la cinquantaine pour refaire leur vie au Québec, je crois que la réponse est déjà toute faite.

Maintenant, Titouha, puisque tu as posé d'autres questions, il sera plus facile de répondre de façon raisonnable.

1) Un CV à compétence équivalente ne sera pas désavantagé par l'âge. Tout simplement parce qu'ici, on privilégie encore plus l'expérience professionnelle et que, de toutes façons, l'âge ne doit pas y être indiqué. En revanche, ce qu'on remarque quand même, c'est que c'est souvent la préférence nationale qui est faite. La fameuse "expérience québécoise " manquante aux immigrants rassure les employeurs québécois.

2) Pour ce qui est de l'intégration, il n'y a que toi qui peut répondre à ta question, puisqu'on ne dispose pas, même ici, des témoignages de ceux qui sont rentrés. Et comment vas-tu y répondre si tu n'essaies pas?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

ta première réponse à titouha m'a choqué, mais puisque c'est une joke je m'excuse; :flowers:

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

ta première réponse à titouha m'a choqué, mais puisque c'est une joke je m'excuse; :flowers:

Tu es toute excusée! Mais ça ne vous a vraiment pas semblé bizarre ? :biggrin2: . Attention, dans un mois, je vais être redoutable :biggrin2:

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

La fameuse "expérience québécoise " manquante aux immigrants rassure les employeurs québécois.

Tu veux dire le contraire non ? Peux-tu expliquer cette phrase s'il te plait :smile:

Link to post
Share on other sites

Je suis arrivé il y a presqu'un an à 36 ans, j'ai tout de suite compris que valoriser mon expérience (communication) et trouver un job équivalent allait être compliqué. Je me suis inscrit à l'université en informatique presque tout de suite au mois de mai, et j'ai trouvé un job de formateur en logiciels à temps partiel en septembre. Moins d'un an après je viens de décrocher un job de développeur d'applications mobiles. Ma femme qui avait 51 ans en arrivant, retour sur les bancs de l'udm tout en bossant dans des boutiques est en train d'ouvrir la sienne avec deux associées québecoises au mile-end. Donc malgré nos grands ages ca va plutôt bien, on travaille, on étudie, on s'est fait des amis et on est très heureux. En moins d'un an, je suis content du bilan.

Pourtant on est passé par des périodes difficiles. Passée l'euphorie des deux premiers mois, on s'est frotté à la préférence nationale des québécois qui fait que le premier emploi peut être difficile à décrocher si tu n'as pas une compétence rare et demandée, et 4 mois après notre arrivée on a pensé à repartir (impensable aujourd'hui). En même temps ca a beaucoup de sens parce que les codes sociaux sont vraiment différents, notamment dans la négociation et la résolution des problèmes et conflits et quand je vois le mode de fonctionnement de ceux qui nous rendent visitent d'Europe je me rends compte qu'on est pas forcément armé pour s'intégrer dans un environnement de travail en arrivant. D'oû la demande d'une première expérience ici.

Donc si tu es prêt à changer beaucoup de choses dans ta vie, à redémarrer plus bas que là oû tu es maintenant, et à donner 150% de ton énergie dans ton projet d'immigration, ca marchera comme ca marche pour la plupart des gens.

Bonne chance!

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines