Jump to content

Recommended Posts

Bonjours à tous , si mon expérience peu aidez tant mieux ( ça va être un peu long , désoler)

J'arrive au Quebec le 25 mars 2012 (en pleine révolte du carré rouge) dans une famille que j'avais contacter sur un site de jeune fille au pairs , j'avais fait  connaissance avec eux sur  Skype en France. Dés mon arrivé , cela ne ce passe pas très bien ( je me suis rendue compte de certaine chose aussi bien plus tard) , je les avait sélectionné parce que le mari est pâtissier et ça femme travaillé ailleurs , ils ont deux enfants en bas age (ils ont une certaine notoriété , je tien à ce qu'ils reste anonyme pour ne pas avoir d'ennuie)  .
Mes horaires de travail et mes jour de repos ne sont jamais établie à l'avance , donc impossible de prévoir quoi que ce soit  , je paye 500$ pour une chambre , sachant qu'il ont compté 100$ de bouffe , sauf que dés le départ je fait mes propre course et je suis payer 10$ de l'heure , j'ai droit sois disant à utiliser leur 2éme voiture , mais avec beaucoup de contrainte , entre autre je devais travaillé pendant ma journée de repos quand je prenais la voiture pour livré leur produits dans un local de vente  en plus de tout le reste ....
Un soir  je rentre avec 20 min de retard parce que j'ai ramener une connaissance chez elle et là c'est le clash de trop , il ne sont pas content , bref , cela ne fait que 3 mois que j'y suis , je décide de partir pour Montréal ( je pourrez écrire quatre pages au complet pour dire tout ce qui c'est passez en plus avec leur amis , leur enfants ,les parents de la femme , mais je ne leur accorderais pas plus d'importance)

J'arrive à Montréal en coloc chez une dame qui paraissez gentille , mais dés qu'elle  apprend que je ne peux pas travaillé , elle veut me foutre dehors . En faite à la douane au lieu de laisser néant dans la case lieux de travail , ils ont écris Quebec , ce qui veut dire que je ne peux travail qu'a Quebec et pas ailleurs au Canada  comme sur n'importe quelle PVT , donc je suis obligé de chercher une autre colocation .(en faisant un essaie de travail c'est la comptable qui me l'a fait remarquer)
Histoire complètement folle grâce à ma grande sœur qui avait un ami qui connaissez un ami à Paris et qui avait un ami à Montréal , j'ai pue déménager chez lui , sauf que lui me laisser son apart en attendant car justement il allez rejoindre cette ami en France et qu'il n'avais pas de place autre que son apart pour m’héberger, j'ai pue rester 15 jours pour trouvé une autre colocation et enfin avoir une adresse stable pour pouvoir faire les démarches et  faire changé mon "attestation " de travail .
Je trouve une coloc avec  un gars et une fille , au début ils sont sympa , je leur explique ma situation , ils me disent que tant que je paye le loyer ça leur va , je reste qlq semaines à attendre les nouveaux papier qui me permettrons enfin de bosser .
Dés que je commence à travaillé , cela ce passe mal avec les deux coloc , j'ai remarquer que la fille fouillé et volé dans mes affaires , au final j'ai perdue beaucoup d'argent à cause d'eux , bref ,le travail que je trouve me vire après deux mois de boulot ,il ne m'avais pas dit qu'il m'avait embaucher juste pour les fêtes de Noel  je me retrouve sans travail à trois mois de la fin de mon PVT et le jour même au 3 janvier on accepter ma demande de JP ...
Le jour même je trouve une annonce et laisse un message car ils sont en vacance pour 15 jours ... après ce délais interminable ont m’appelle enfin et j'obtient la place , mais cela ce passe encore plus mal avec les coloc parce que je travail de nuit et qu'il foute le bordel quand j'essaye de dormir en aprém entre autre (des choses encore pire)  ....
 Je me cherche un apart à coté de mon boulot et en trouve un à 300 mètres de là , je déménage enfin (après 8 mois de colocation) dans le merveilleux quartier d'HOMA sur la rue st Catherine sachant que je ne connaissez pas du tout l'histoire de ce quartier ...
A mon travail cela ce passe tellement bien qu'il me laisse la responsabilité de la cuisson des viennoiseries toute seul , lui arrive pour faire les livraisons , l'entreprise grossis , il engage un livreur , arrive un peu plus tôt pour la fabrication , je commence à faire de plus en plus d'heure (payer 12$ de l'heure, n'ayant aucune connaissance du salaire de base , je n'est sue que bien plus tard combien j'aurais due être payer en bossant de nuit) plus ils obtient de gros contrat plus ils commence à stresser et à passé ces nerfs sur moi , mais je tien bon sur le moment  , il engage ensuite un autre employer en disant qu'il garderais le meilleur d'entre nous et qu'en plus je dois le former , mais contre toute attente , ce nouvel employer plaide pour ma cause et est révolter de comment le patron me traite , (je faisait  jusqu'a 70h par semaine) .
Tout ça pendant que les voisins hurle toute la journée et la nuit , la voisine frappe clairement son chum , j'ai due appeler 3 fois la police , j'ai reçu des menaces ainsi que la concierge juste en dessous de leur apart , pour ne pas me faire remarquer , je me déchausser en bas de l'immeuble pour monté sans faire de bruit ... 
 Un jour  le patron m'engueule violemment et injustement , et là  "je pète un câble"  je lâche tout ce que je tenais dans mes mains , je descend me changer remonte coté resto (l'entreprise était partagé en deux avec les cuisines d'un restaurent) et en état de choque je rentre chez moi , je ne me souvient pas du trajet jusqu'à être chez moi , là je craque et pleure sans pouvoir m’arrêtez , en panique total , je sais pertinemment que s'il me vire je me retrouve illégal avec la peur d’être viré du pays ....

Je lance un SOS  sur ma page et mes amis de la JOC Montréal ( jeunesse ouvrière chrétienne , j'était allez à un concert et avait rencontrer une fille qui bossait là bas...) me rassure et me viennent en aide ...
Le lendemain , je retourne quand même au boulot , le patron s’excuse mais me vire .... Mon ami de la JOC m'aide à porter plainte et à monté un dossier au norme du travail pour harcèlement moral  ,  cela ce règle " à l'amiable" j’obtiens 3000$ , mais au final , j'ai perdue 20 000$ , la totalité de mes heures ne seront jamais payer ....
Au final , je suis illicite et non illégal , je trouve un autre entreprise , mais je dois faire le tour du poteau et payer 150$ pour le changement de patron et continuer mon contrat JP , je suis embauché en mai 2014 et commence les démarches pour ma résidence permanente , cela ce passe à peu prés bien la premières  années et j'obtient ma RP le 9 mars 2015 , (en septembre/octobre je prend 3 semaines de vacance en France ). A la mi novembre , je glisse sur une traîner d'eau et me "déboîte" la rotule du genoux droit, cela me déchire le ligament et provoque une hémarthrose , arrêt de travail qui durera environ 6 mois durant laquelle  l'entreprise ne va faire que m'attaquer pour que je retourne travaillé en disant que je simule , que je l'ai arnaque et j'en passe , je suis convoquer au tribunal et doit chercher un avocat que je dois payer 500$ au risque de leur devoir 1000$ ... 10 jours avant la date du procès , annulation 

tout ça en étant obliger de retourner au boulot , je n'y reste qu'un mois et demi, et une semaine avant les deux dans l'entreprise , je démissionne par faxe  ( fallait pas me faire ch***) 
Après ma démission , je n'en peux plus du bruit , des voisins , de tout , je cherche à partir en région ( sans chômage , mes parents m'aide à payer mon loyer , je ne suis pas capable de demander le BS, même si je ne mange qu'une petit repas par jours) ,
grâce à ALPA (aide au immigrant) je fait des stages à St Hyacinthe , Magog , au Saguenay à dolbeau mistassini mais rien de concluant .

Quelque mois plus tard , autre entretien d'embauche à Trois-Rivières , cela ce passe bien  , je suis embauché et déménage , après avoir passé 5 ans  dans mon 1er apart
Mais plus les mois passe dans cette entreprise plus le patron me hurle dessus et me fait du harcèlement moral , il fini par me licencier en novembre 2018 , pendant que j'était dans son bureau , la patronne à fouillé dans mon sac à dos et à volé mon cahier de brouillon avec les vieilles recette dessus et mon vécu  ,et garder un autre de mes cahiers . 
J'aurais pue à nouveau portez plainte , mais je n'en pouvez plu , j'ai décidé que ce n’était pas mon combat , stop ! j'était épuiser mentalement et psychologiquement .4 jours après j'ai suivie une formation de 2 mois au centre Le Pont  , après la formation ils proposer à l'entreprise qui devait m'embaucher de faire un stage , sauf qu'avec l'années que je venez de passé mon corp à lâcher , j'ai eu une grosse grippe et j'ai tousser de janvier à début mars , pas génial pour faire des démarche par téléphone , bref , j'ai enfin trouvé une entreprise et fait mon stage à la mi mars 2019 est était embauché au 1er avril ou je travaillé enfin avec des québécois et pour des québécois ( après avoir travaillé pour des libanais , des belges , des français)
L'année 2018/2019 a était très douloureuse personnellement , des choses affreuse du passé sont remonté à la surface suite à certain événement sortie dans la presse aux Etats-Unis et pour ne pas sombré à nouveaux , j'ai pue me libérer l'esprit avec l'aide d'une association et "vomir" mon passé  qui est maintenant définitivement derrière moi .
Mon intervenante m'a fait aussi le plus beau des cadeaux en cherchant pour moi une consultante en immigration qui m'a aidez à monté mon dossier pour passé ma citoyenneté .
J'ai était convoqué le 24 octobre 2019 pour passé l'examen et obtenue 20/20 et oui quand la dame me l'a annoncé  , j'ai craquer et j'ai pleurer de joie , de soulagement , de tout le stress accumulé ... Puis la convocation pour chanter l'hymne fut le 27 janvier 2020 , très émouvant , et c'est d'ailleur la même dame qui m'a remis mon diplôme et qui m'a aussi reconnues 
BILAN : malgré les épreuves , il n'y a pas eu à un seul moment l'envie de retourné en France , pour finir sur du positif , quand je prenez le bus de nuit , le chauffeur de bus a voulu que je rencontre son fils , avec qui je suis allez voir le défiler de la st Patrick , même si je ne suis plus à Montréal , j'ai garder qlq amis de la JOC , une amie de mon immeuble , un couple d'amis de St Hyacinthe , ainsi que le fils de la patronne ou j'ai bosser à peine 2 mois , un autre amis à dolbeau-Mistassini  ou j'ai bosser à peine 20 jours , ces deux amis sont venue pls fois me voir ici à Trois-Rivières , au centre Le Pont , j'ai aussi fait la connaissance d'une femme qui est rendue ma meilleur chum d'amie ainsi qu'a mon ancien travail une autre amie 

2019 à était une merveilleuse et incroyable années pour moi , j'ai pue rencontré Jeremy Demay et voir plusieurs fois son spectacle : Vivant 

Parce que oui ! je suis vivante et heureuse 
Merci de m'avoir lue 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Félicitations, je te dirais bien courage pour la suite mais tu n'as clairement pas l'air d'en manquer.

Bonne route que l'avenir te sois plus propice.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de nous avoir fait partager ton expérience de l'immigration au Canada qui n'a pas été de tout repos. 

 

Bonne continuation pour la suite de ce voyage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

allo,

 

ouff.. on dirait qu'il t'es arrivé toutes les merdes.. Tu es forte! 

 

J'ai aussi travaillé en pâtisserie et on dirait que je suis mieux tombé . C'est sûr que c'est pas un domaine facile et peu valorisé. 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2020-06-07 à 04:59, valerie flamin a dit :

Bonjours à tous , si mon expérience peu aidez tant mieux ( ça va être un peu long , désoler)

J'arrive au Quebec le 25 mars 2012 (en pleine révolte du carré rouge) dans une famille que j'avais contacter sur un site de jeune fille au pairs , j'avais fait  connaissance avec eux sur  Skype en France. Dés mon arrivé , cela ne ce passe pas très bien ( je me suis rendue compte de certaine chose aussi bien plus tard) , je les avait sélectionné parce que le mari est pâtissier et ça femme travaillé ailleurs , ils ont deux enfants en bas age (ils ont une certaine notoriété , je tien à ce qu'ils reste anonyme pour ne pas avoir d'ennuie)  .
Mes horaires de travail et mes jour de repos ne sont jamais établie à l'avance , donc impossible de prévoir quoi que ce soit  , je paye 500$ pour une chambre , sachant qu'il ont compté 100$ de bouffe , sauf que dés le départ je fait mes propre course et je suis payer 10$ de l'heure , j'ai droit sois disant à utiliser leur 2éme voiture , mais avec beaucoup de contrainte , entre autre je devais travaillé pendant ma journée de repos quand je prenais la voiture pour livré leur produits dans un local de vente  en plus de tout le reste ....
Un soir  je rentre avec 20 min de retard parce que j'ai ramener une connaissance chez elle et là c'est le clash de trop , il ne sont pas content , bref , cela ne fait que 3 mois que j'y suis , je décide de partir pour Montréal ( je pourrez écrire quatre pages au complet pour dire tout ce qui c'est passez en plus avec leur amis , leur enfants ,les parents de la femme , mais je ne leur accorderais pas plus d'importance)

J'arrive à Montréal en coloc chez une dame qui paraissez gentille , mais dés qu'elle  apprend que je ne peux pas travaillé , elle veut me foutre dehors . En faite à la douane au lieu de laisser néant dans la case lieux de travail , ils ont écris Quebec , ce qui veut dire que je ne peux travail qu'a Quebec et pas ailleurs au Canada  comme sur n'importe quelle PVT , donc je suis obligé de chercher une autre colocation .(en faisant un essaie de travail c'est la comptable qui me l'a fait remarquer)
Histoire complètement folle grâce à ma grande sœur qui avait un ami qui connaissez un ami à Paris et qui avait un ami à Montréal , j'ai pue déménager chez lui , sauf que lui me laisser son apart en attendant car justement il allez rejoindre cette ami en France et qu'il n'avais pas de place autre que son apart pour m’héberger, j'ai pue rester 15 jours pour trouvé une autre colocation et enfin avoir une adresse stable pour pouvoir faire les démarches et  faire changé mon "attestation " de travail .
Je trouve une coloc avec  un gars et une fille , au début ils sont sympa , je leur explique ma situation , ils me disent que tant que je paye le loyer ça leur va , je reste qlq semaines à attendre les nouveaux papier qui me permettrons enfin de bosser .
Dés que je commence à travaillé , cela ce passe mal avec les deux coloc , j'ai remarquer que la fille fouillé et volé dans mes affaires , au final j'ai perdue beaucoup d'argent à cause d'eux , bref ,le travail que je trouve me vire après deux mois de boulot ,il ne m'avais pas dit qu'il m'avait embaucher juste pour les fêtes de Noel  je me retrouve sans travail à trois mois de la fin de mon PVT et le jour même au 3 janvier on accepter ma demande de JP ...
Le jour même je trouve une annonce et laisse un message car ils sont en vacance pour 15 jours ... après ce délais interminable ont m’appelle enfin et j'obtient la place , mais cela ce passe encore plus mal avec les coloc parce que je travail de nuit et qu'il foute le bordel quand j'essaye de dormir en aprém entre autre (des choses encore pire)  ....
 Je me cherche un apart à coté de mon boulot et en trouve un à 300 mètres de là , je déménage enfin (après 8 mois de colocation) dans le merveilleux quartier d'HOMA sur la rue st Catherine sachant que je ne connaissez pas du tout l'histoire de ce quartier ...
A mon travail cela ce passe tellement bien qu'il me laisse la responsabilité de la cuisson des viennoiseries toute seul , lui arrive pour faire les livraisons , l'entreprise grossis , il engage un livreur , arrive un peu plus tôt pour la fabrication , je commence à faire de plus en plus d'heure (payer 12$ de l'heure, n'ayant aucune connaissance du salaire de base , je n'est sue que bien plus tard combien j'aurais due être payer en bossant de nuit) plus ils obtient de gros contrat plus ils commence à stresser et à passé ces nerfs sur moi , mais je tien bon sur le moment  , il engage ensuite un autre employer en disant qu'il garderais le meilleur d'entre nous et qu'en plus je dois le former , mais contre toute attente , ce nouvel employer plaide pour ma cause et est révolter de comment le patron me traite , (je faisait  jusqu'a 70h par semaine) .
Tout ça pendant que les voisins hurle toute la journée et la nuit , la voisine frappe clairement son chum , j'ai due appeler 3 fois la police , j'ai reçu des menaces ainsi que la concierge juste en dessous de leur apart , pour ne pas me faire remarquer , je me déchausser en bas de l'immeuble pour monté sans faire de bruit ... 
 Un jour  le patron m'engueule violemment et injustement , et là  "je pète un câble"  je lâche tout ce que je tenais dans mes mains , je descend me changer remonte coté resto (l'entreprise était partagé en deux avec les cuisines d'un restaurent) et en état de choque je rentre chez moi , je ne me souvient pas du trajet jusqu'à être chez moi , là je craque et pleure sans pouvoir m’arrêtez , en panique total , je sais pertinemment que s'il me vire je me retrouve illégal avec la peur d’être viré du pays ....

Je lance un SOS  sur ma page et mes amis de la JOC Montréal ( jeunesse ouvrière chrétienne , j'était allez à un concert et avait rencontrer une fille qui bossait là bas...) me rassure et me viennent en aide ...
Le lendemain , je retourne quand même au boulot , le patron s’excuse mais me vire .... Mon ami de la JOC m'aide à porter plainte et à monté un dossier au norme du travail pour harcèlement moral  ,  cela ce règle " à l'amiable" j’obtiens 3000$ , mais au final , j'ai perdue 20 000$ , la totalité de mes heures ne seront jamais payer ....
Au final , je suis illicite et non illégal , je trouve un autre entreprise , mais je dois faire le tour du poteau et payer 150$ pour le changement de patron et continuer mon contrat JP , je suis embauché en mai 2014 et commence les démarches pour ma résidence permanente , cela ce passe à peu prés bien la premières  années et j'obtient ma RP le 9 mars 2015 , (en septembre/octobre je prend 3 semaines de vacance en France ). A la mi novembre , je glisse sur une traîner d'eau et me "déboîte" la rotule du genoux droit, cela me déchire le ligament et provoque une hémarthrose , arrêt de travail qui durera environ 6 mois durant laquelle  l'entreprise ne va faire que m'attaquer pour que je retourne travaillé en disant que je simule , que je l'ai arnaque et j'en passe , je suis convoquer au tribunal et doit chercher un avocat que je dois payer 500$ au risque de leur devoir 1000$ ... 10 jours avant la date du procès , annulation 

tout ça en étant obliger de retourner au boulot , je n'y reste qu'un mois et demi, et une semaine avant les deux dans l'entreprise , je démissionne par faxe  ( fallait pas me faire ch***) 
Après ma démission , je n'en peux plus du bruit , des voisins , de tout , je cherche à partir en région ( sans chômage , mes parents m'aide à payer mon loyer , je ne suis pas capable de demander le BS, même si je ne mange qu'une petit repas par jours) ,
grâce à ALPA (aide au immigrant) je fait des stages à St Hyacinthe , Magog , au Saguenay à dolbeau mistassini mais rien de concluant .

Quelque mois plus tard , autre entretien d'embauche à Trois-Rivières , cela ce passe bien  , je suis embauché et déménage , après avoir passé 5 ans  dans mon 1er apart
Mais plus les mois passe dans cette entreprise plus le patron me hurle dessus et me fait du harcèlement moral , il fini par me licencier en novembre 2018 , pendant que j'était dans son bureau , la patronne à fouillé dans mon sac à dos et à volé mon cahier de brouillon avec les vieilles recette dessus et mon vécu  ,et garder un autre de mes cahiers . 
J'aurais pue à nouveau portez plainte , mais je n'en pouvez plu , j'ai décidé que ce n’était pas mon combat , stop ! j'était épuiser mentalement et psychologiquement .4 jours après j'ai suivie une formation de 2 mois au centre Le Pont  , après la formation ils proposer à l'entreprise qui devait m'embaucher de faire un stage , sauf qu'avec l'années que je venez de passé mon corp à lâcher , j'ai eu une grosse grippe et j'ai tousser de janvier à début mars , pas génial pour faire des démarche par téléphone , bref , j'ai enfin trouvé une entreprise et fait mon stage à la mi mars 2019 est était embauché au 1er avril ou je travaillé enfin avec des québécois et pour des québécois ( après avoir travaillé pour des libanais , des belges , des français)
L'année 2018/2019 a était très douloureuse personnellement , des choses affreuse du passé sont remonté à la surface suite à certain événement sortie dans la presse aux Etats-Unis et pour ne pas sombré à nouveaux , j'ai pue me libérer l'esprit avec l'aide d'une association et "vomir" mon passé  qui est maintenant définitivement derrière moi .
Mon intervenante m'a fait aussi le plus beau des cadeaux en cherchant pour moi une consultante en immigration qui m'a aidez à monté mon dossier pour passé ma citoyenneté .
J'ai était convoqué le 24 octobre 2019 pour passé l'examen et obtenue 20/20 et oui quand la dame me l'a annoncé  , j'ai craquer et j'ai pleurer de joie , de soulagement , de tout le stress accumulé ... Puis la convocation pour chanter l'hymne fut le 27 janvier 2020 , très émouvant , et c'est d'ailleur la même dame qui m'a remis mon diplôme et qui m'a aussi reconnues 
BILAN : malgré les épreuves , il n'y a pas eu à un seul moment l'envie de retourné en France , pour finir sur du positif , quand je prenez le bus de nuit , le chauffeur de bus a voulu que je rencontre son fils , avec qui je suis allez voir le défiler de la st Patrick , même si je ne suis plus à Montréal , j'ai garder qlq amis de la JOC , une amie de mon immeuble , un couple d'amis de St Hyacinthe , ainsi que le fils de la patronne ou j'ai bosser à peine 2 mois , un autre amis à dolbeau-Mistassini  ou j'ai bosser à peine 20 jours , ces deux amis sont venue pls fois me voir ici à Trois-Rivières , au centre Le Pont , j'ai aussi fait la connaissance d'une femme qui est rendue ma meilleur chum d'amie ainsi qu'a mon ancien travail une autre amie 

2019 à était une merveilleuse et incroyable années pour moi , j'ai pue rencontré Jeremy Demay et voir plusieurs fois son spectacle : Vivant 

Parce que oui ! je suis vivante et heureuse 
Merci de m'avoir lue 

Bonjour, bravo et chapeau... Ça m'a beaucoup ému. Ça m'encourage aussi. Bonne chance et joie pour toute ta vie. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Valérie, nous venons de publier votre bilan. Votre vie n'a pas été un long fleuve tranquille depuis votre arrivée au Québec mais après toutes ces années vous semblez avoir trouvé l'équilibre enfin. Je vous souhaite une belle suite! Merci de votre témoignage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 6/7/2020 at 5:59 AM, valerie flamin said:

Bonjours à tous , si mon expérience peu aidez tant mieux ( ça va être un peu long , désoler)

J'arrive au Quebec le 25 mars 2012 (en pleine révolte du carré rouge) dans une famille que j'avais contacter sur un site de jeune fille au pairs , j'avais fait  connaissance avec eux sur  Skype en France. Dés mon arrivé , cela ne ce passe pas très bien ( je me suis rendue compte de certaine chose aussi bien plus tard) , je les avait sélectionné parce que le mari est pâtissier et ça femme travaillé ailleurs , ils ont deux enfants en bas age (ils ont une certaine notoriété , je tien à ce qu'ils reste anonyme pour ne pas avoir d'ennuie)  .
Mes horaires de travail et mes jour de repos ne sont jamais établie à l'avance , donc impossible de prévoir quoi que ce soit  , je paye 500$ pour une chambre , sachant qu'il ont compté 100$ de bouffe , sauf que dés le départ je fait mes propre course et je suis payer 10$ de l'heure , j'ai droit sois disant à utiliser leur 2éme voiture , mais avec beaucoup de contrainte , entre autre je devais travaillé pendant ma journée de repos quand je prenais la voiture pour livré leur produits dans un local de vente  en plus de tout le reste ....
Un soir  je rentre avec 20 min de retard parce que j'ai ramener une connaissance chez elle et là c'est le clash de trop , il ne sont pas content , bref , cela ne fait que 3 mois que j'y suis , je décide de partir pour Montréal ( je pourrez écrire quatre pages au complet pour dire tout ce qui c'est passez en plus avec leur amis , leur enfants ,les parents de la femme , mais je ne leur accorderais pas plus d'importance)

J'arrive à Montréal en coloc chez une dame qui paraissez gentille , mais dés qu'elle  apprend que je ne peux pas travaillé , elle veut me foutre dehors . En faite à la douane au lieu de laisser néant dans la case lieux de travail , ils ont écris Quebec , ce qui veut dire que je ne peux travail qu'a Quebec et pas ailleurs au Canada  comme sur n'importe quelle PVT , donc je suis obligé de chercher une autre colocation .(en faisant un essaie de travail c'est la comptable qui me l'a fait remarquer)
Histoire complètement folle grâce à ma grande sœur qui avait un ami qui connaissez un ami à Paris et qui avait un ami à Montréal , j'ai pue déménager chez lui , sauf que lui me laisser son apart en attendant car justement il allez rejoindre cette ami en France et qu'il n'avais pas de place autre que son apart pour m’héberger, j'ai pue rester 15 jours pour trouvé une autre colocation et enfin avoir une adresse stable pour pouvoir faire les démarches et  faire changé mon "attestation " de travail .
Je trouve une coloc avec  un gars et une fille , au début ils sont sympa , je leur explique ma situation , ils me disent que tant que je paye le loyer ça leur va , je reste qlq semaines à attendre les nouveaux papier qui me permettrons enfin de bosser .
Dés que je commence à travaillé , cela ce passe mal avec les deux coloc , j'ai remarquer que la fille fouillé et volé dans mes affaires , au final j'ai perdue beaucoup d'argent à cause d'eux , bref ,le travail que je trouve me vire après deux mois de boulot ,il ne m'avais pas dit qu'il m'avait embaucher juste pour les fêtes de Noel  je me retrouve sans travail à trois mois de la fin de mon PVT et le jour même au 3 janvier on accepter ma demande de JP ...
Le jour même je trouve une annonce et laisse un message car ils sont en vacance pour 15 jours ... après ce délais interminable ont m’appelle enfin et j'obtient la place , mais cela ce passe encore plus mal avec les coloc parce que je travail de nuit et qu'il foute le bordel quand j'essaye de dormir en aprém entre autre (des choses encore pire)  ....
 Je me cherche un apart à coté de mon boulot et en trouve un à 300 mètres de là , je déménage enfin (après 8 mois de colocation) dans le merveilleux quartier d'HOMA sur la rue st Catherine sachant que je ne connaissez pas du tout l'histoire de ce quartier ...
A mon travail cela ce passe tellement bien qu'il me laisse la responsabilité de la cuisson des viennoiseries toute seul , lui arrive pour faire les livraisons , l'entreprise grossis , il engage un livreur , arrive un peu plus tôt pour la fabrication , je commence à faire de plus en plus d'heure (payer 12$ de l'heure, n'ayant aucune connaissance du salaire de base , je n'est sue que bien plus tard combien j'aurais due être payer en bossant de nuit) plus ils obtient de gros contrat plus ils commence à stresser et à passé ces nerfs sur moi , mais je tien bon sur le moment  , il engage ensuite un autre employer en disant qu'il garderais le meilleur d'entre nous et qu'en plus je dois le former , mais contre toute attente , ce nouvel employer plaide pour ma cause et est révolter de comment le patron me traite , (je faisait  jusqu'a 70h par semaine) .
Tout ça pendant que les voisins hurle toute la journée et la nuit , la voisine frappe clairement son chum , j'ai due appeler 3 fois la police , j'ai reçu des menaces ainsi que la concierge juste en dessous de leur apart , pour ne pas me faire remarquer , je me déchausser en bas de l'immeuble pour monté sans faire de bruit ... 
 Un jour  le patron m'engueule violemment et injustement , et là  "je pète un câble"  je lâche tout ce que je tenais dans mes mains , je descend me changer remonte coté resto (l'entreprise était partagé en deux avec les cuisines d'un restaurent) et en état de choque je rentre chez moi , je ne me souvient pas du trajet jusqu'à être chez moi , là je craque et pleure sans pouvoir m’arrêtez , en panique total , je sais pertinemment que s'il me vire je me retrouve illégal avec la peur d’être viré du pays ....

Je lance un SOS  sur ma page et mes amis de la JOC Montréal ( jeunesse ouvrière chrétienne , j'était allez à un concert et avait rencontrer une fille qui bossait là bas...) me rassure et me viennent en aide ...
Le lendemain , je retourne quand même au boulot , le patron s’excuse mais me vire .... Mon ami de la JOC m'aide à porter plainte et à monté un dossier au norme du travail pour harcèlement moral  ,  cela ce règle " à l'amiable" j’obtiens 3000$ , mais au final , j'ai perdue 20 000$ , la totalité de mes heures ne seront jamais payer ....
Au final , je suis illicite et non illégal , je trouve un autre entreprise , mais je dois faire le tour du poteau et payer 150$ pour le changement de patron et continuer mon contrat JP , je suis embauché en mai 2014 et commence les démarches pour ma résidence permanente , cela ce passe à peu prés bien la premières  années et j'obtient ma RP le 9 mars 2015 , (en septembre/octobre je prend 3 semaines de vacance en France ). A la mi novembre , je glisse sur une traîner d'eau et me "déboîte" la rotule du genoux droit, cela me déchire le ligament et provoque une hémarthrose , arrêt de travail qui durera environ 6 mois durant laquelle  l'entreprise ne va faire que m'attaquer pour que je retourne travaillé en disant que je simule , que je l'ai arnaque et j'en passe , je suis convoquer au tribunal et doit chercher un avocat que je dois payer 500$ au risque de leur devoir 1000$ ... 10 jours avant la date du procès , annulation 

tout ça en étant obliger de retourner au boulot , je n'y reste qu'un mois et demi, et une semaine avant les deux dans l'entreprise , je démissionne par faxe  ( fallait pas me faire ch***) 
Après ma démission , je n'en peux plus du bruit , des voisins , de tout , je cherche à partir en région ( sans chômage , mes parents m'aide à payer mon loyer , je ne suis pas capable de demander le BS, même si je ne mange qu'une petit repas par jours) ,
grâce à ALPA (aide au immigrant) je fait des stages à St Hyacinthe , Magog , au Saguenay à dolbeau mistassini mais rien de concluant .

Quelque mois plus tard , autre entretien d'embauche à Trois-Rivières , cela ce passe bien  , je suis embauché et déménage , après avoir passé 5 ans  dans mon 1er apart
Mais plus les mois passe dans cette entreprise plus le patron me hurle dessus et me fait du harcèlement moral , il fini par me licencier en novembre 2018 , pendant que j'était dans son bureau , la patronne à fouillé dans mon sac à dos et à volé mon cahier de brouillon avec les vieilles recette dessus et mon vécu  ,et garder un autre de mes cahiers . 
J'aurais pue à nouveau portez plainte , mais je n'en pouvez plu , j'ai décidé que ce n’était pas mon combat , stop ! j'était épuiser mentalement et psychologiquement .4 jours après j'ai suivie une formation de 2 mois au centre Le Pont  , après la formation ils proposer à l'entreprise qui devait m'embaucher de faire un stage , sauf qu'avec l'années que je venez de passé mon corp à lâcher , j'ai eu une grosse grippe et j'ai tousser de janvier à début mars , pas génial pour faire des démarche par téléphone , bref , j'ai enfin trouvé une entreprise et fait mon stage à la mi mars 2019 est était embauché au 1er avril ou je travaillé enfin avec des québécois et pour des québécois ( après avoir travaillé pour des libanais , des belges , des français)
L'année 2018/2019 a était très douloureuse personnellement , des choses affreuse du passé sont remonté à la surface suite à certain événement sortie dans la presse aux Etats-Unis et pour ne pas sombré à nouveaux , j'ai pue me libérer l'esprit avec l'aide d'une association et "vomir" mon passé  qui est maintenant définitivement derrière moi .
Mon intervenante m'a fait aussi le plus beau des cadeaux en cherchant pour moi une consultante en immigration qui m'a aidez à monté mon dossier pour passé ma citoyenneté .
J'ai était convoqué le 24 octobre 2019 pour passé l'examen et obtenue 20/20 et oui quand la dame me l'a annoncé  , j'ai craquer et j'ai pleurer de joie , de soulagement , de tout le stress accumulé ... Puis la convocation pour chanter l'hymne fut le 27 janvier 2020 , très émouvant , et c'est d'ailleur la même dame qui m'a remis mon diplôme et qui m'a aussi reconnues 
BILAN : malgré les épreuves , il n'y a pas eu à un seul moment l'envie de retourné en France , pour finir sur du positif , quand je prenez le bus de nuit , le chauffeur de bus a voulu que je rencontre son fils , avec qui je suis allez voir le défiler de la st Patrick , même si je ne suis plus à Montréal , j'ai garder qlq amis de la JOC , une amie de mon immeuble , un couple d'amis de St Hyacinthe , ainsi que le fils de la patronne ou j'ai bosser à peine 2 mois , un autre amis à dolbeau-Mistassini  ou j'ai bosser à peine 20 jours , ces deux amis sont venue pls fois me voir ici à Trois-Rivières , au centre Le Pont , j'ai aussi fait la connaissance d'une femme qui est rendue ma meilleur chum d'amie ainsi qu'a mon ancien travail une autre amie 

2019 à était une merveilleuse et incroyable années pour moi , j'ai pue rencontré Jeremy Demay et voir plusieurs fois son spectacle : Vivant 

Parce que oui ! je suis vivante et heureuse 
Merci de m'avoir lue 

Wow, on ne peut que t'applaudir. Tu es un exemple de tenacite et de courage comme y en a peu et beaucoup. Bravo une fois encore pour ce temoignage qui nous montre qu'il y en a qui en bave bien plus que nous. Beaucoup de bonheur, de courage et de succes pour la suite. Bonne sante pour le reste de l'annee 2020!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wow, on ne peut que t'applaudir. Tu es un exemple de tenacite et de courage comme y en a peu et beaucoup. Bravo une fois encore pour ce temoignage qui nous montre qu'il y en a qui en bave bien plus que nous. Beaucoup de bonheur, de courage et de succes pour la suite. Bonne sante pour le reste de l'annee 2020!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines