Aller au contenu
LouFa4573

Banff-Retour au Canada mitigé après 8 ans d'attente

Messages recommandés

Bonjour à tous !

Je voulais faire part de mon expérience et pourquoi pas avoir des conseils.

J"ai vécu au Canada il y a 8 avec un PVT. J'ai travaillé à Montréal et voyagé jusqu'à Banff. Mon PVT arrivant à terme j'ai du rentrer à contre coeur. Le retour a été rude et j'ai toujours voulu revenir. 

L'opportunité s'est présentée avec la possibilité pour ceux qui avaient fait un Pvt avant 2010 de pouvoir de nouveau tenter leur chance et j'ai eu cette chance.

Un pvt de 2 ans, le rêve. Entre temps j'ai été malade et j'ai perdu 1 an. J'ai rencontré mon conjoint qui est venu avec moi même si au début il ne voulait pas tellement. Tout larguer sans savoir ou on va alors qu'on était pas si mal ça n'avait pas de sens. On a quand même beaucoup hésité et le fait d'être en couple a remis certaines choses en perspective de mon côté aussi. De plus il a plus de 35 ans donc ca rajoute des démarches sur place pour lui pour trouver du travail.

Mais j'étais tellement dans mon souvenir d'il y a 8 ans, que ça c'etait super bien passé, que je trouvais du travail en une semaine. Que lui qui est cuisinier allait trouver un super boulot que je l'ai convaincu et me suis re-convaincu par la même occasion. 

Nous vivions en France en station de ski. Ayant adoré Banff c'est tout naturellement que j'ai choisi cette ville. Nous travaillons tous les deux en restauration, il n'y avait pas de raison que ca ne marche pas sachant qu'ici il n'y a qu'hotel, restaurant et boutique de souvenir.

Sauf que les difficultés ont commencé avec mon conjoint. Tout le monde voulait l'embaucher mais personne ne voulait faire les démarches pour l'aider à obtenir le permis Mobilité Francophone. On a bataillé énormément, personne ne connait ce permis ici et personne ne veut plus engager ( dans cette région du canada) d'employé si il y a de la paperasse aussi mince soit elle... il y a eu des abus et depuis 3 ans les employeurs de la vallée ont mis un frein a ce type d'embauche. Nous l'avons appris sur place.

Après 2 mois de recherche quelqu'un a finalement accepté de le prendre, mais lui qui a de l'expérience en palace et hotel 5 étoiles se retrouve à travailler dans un restaurant limite fast food ... Il a une bonne paye mais le travail n'est pas gratifiant ...

De mon coté c'est aussi la grosse désillusion. Je ne trouve pas de travail à part du ménage. J'ai un très bon anglais et bossé pendant 6 ans en réception mais personne ne me donne ma chance. J'ai le choix entre du ménage ou bosser chez Mcdo ...

De plus c'est une saison très creuse ici de septembre à décembre. 

Je n'avais pas pensé à tous ça, je croyais comme beaucoup qui viennent ici et qui se casse les dents, que l'hiver est une saison forte. Mais non, c'est assez calme. L'été est très occupé voir même débordant de touriste mais l'hiver il ne se passe pas grand chose. Comme me l'a dit a juste titre la dame du service emploi local, qui va skier quand il fait -30 dehors presque tout l'hiver ? Très juste.

Du coup après 2 mois sur place seulement je songe à rentrer. On a dépensé beaucoup d'argent et on ne rentre pas dans nos frais. Mon conjoint a un travail qui le paye bien, mais bon c'est pas la joie. Moi je ne trouverai surement pas de travail avant les fêtes de fin d'années et pourtant ce nest pas faute de chercher. Mais quand il y a plus d'applicant que d'offre c'est dure de se démarquer.

C'est dommage. Etonnament, et ça croyez-y ou non, j'ai eu beaucoup de signe qui m'ont fait venir. Quand je pensais renoncer et annuler mon pvt je tombais par hasard sur des émission ou des affiches sur le canada. Quand je pensais changer de province, le jour même j'ai croisé une voiture avec en déco une plaque d'immatriculation de l'alberta ( là ou je suis) sur le pare brise arrière. Quand mon conjoint ne trouvait pas de travail et qu'on pensait à rentrer il en a trouvé un. Et maintenant que c'est moi qui galère, j'ai demandé un signe et mon conjoint est revenu la cheville tordue ... Bon celui là de signe je ne le comprends pas trop !! 

Bref tout ça pour dire qu'en 8 ans le Canada a pas mal changé. Oui il y a des opportunités mais elles sont assez minces si vous avez plus de 35 ans comme mon conjoint. Le gouvernement créer de nouveaux visa comme la mobilité francophone mais clairement aucune entreprise n'en a entendu parler. A part sur des salons internationaux comme destination canada, mais sur place la réalité est vraiment différente. Et pas qu'à Banff.

A aujourd'hui je ne sais pas si ca vaut le coup de rester à faire des boulot pour vivre en attendant les opportunités de l'été ou si il vaut mieux rentrer.

Ca va bientôt faire 3 mois qu'on est là et c'est une belle désillusion. De plus je b'ai plus 23 ans comme à l'époque et le retrouver chez mcdo avec des jeunes de 18 ans c'est un sacré retour en arrière. De plus quand j'entends que le gouvernement simplifie les démarches pour l'immigration ce n'est pas toujours vrai. 

Alors passer l'hiver ici ou rentrer là je doute.

Si il y en a parmis vous dans la région, à Banff même ou aillers je serai ravie d'avoir votre opinion. Non pour prendre une décision mais des avis de personnes extérieures peuvent offrir d'autres perspectives de réflexion !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

au Québec c'est la méga pénurie de cuisiniers, je pense que ça serait peut être plus facile pour les employeurs de se casser un peu la tête à faire des papiers :)

 

après, je connais pas l'Alberta mais c'est pas fait pour tout le monde...

 

puis aussi ce qui vous aides pas, c'est les PVT.. c'est restreignant, temporaire.. 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au lieu de rentrer, pourquoi ne pas tenter votre chance au Quebec ?

 

Je pense que la mobilité francophone c’est plus pour les provinces francophones et comme c’est tout nouveau les employeurs ne connaissent pas encore ce type de visa qui plus est en Alberta.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Hei a dit :

Au lieu de rentrer, pourquoi ne pas tenter votre chance au Quebec ?

 

Je pense que la mobilité francophone c’est plus pour les provinces francophones et comme c’est tout nouveau les employeurs ne connaissent pas encore ce type de visa qui plus est en Alberta.

Mobilite Francophone c'est pour toutes les provinces sauf le Québec pour justement attirer des francophones sans avoir besoin de faire d'eimt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, LouFa4573 a dit :

Bonjour à tous !

Je voulais faire part de mon expérience et pourquoi pas avoir des conseils.

J"ai vécu au Canada il y a 8 avec un PVT. J'ai travaillé à Montréal et voyagé jusqu'à Banff. Mon PVT arrivant à terme j'ai du rentrer à contre coeur. Le retour a été rude et j'ai toujours voulu revenir. 

L'opportunité s'est présentée avec la possibilité pour ceux qui avaient fait un Pvt avant 2010 de pouvoir de nouveau tenter leur chance et j'ai eu cette chance.

Un pvt de 2 ans, le rêve. Entre temps j'ai été malade et j'ai perdu 1 an. J'ai rencontré mon conjoint qui est venu avec moi même si au début il ne voulait pas tellement. Tout larguer sans savoir ou on va alors qu'on était pas si mal ça n'avait pas de sens. On a quand même beaucoup hésité et le fait d'être en couple a remis certaines choses en perspective de mon côté aussi. De plus il a plus de 35 ans donc ca rajoute des démarches sur place pour lui pour trouver du travail.

Mais j'étais tellement dans mon souvenir d'il y a 8 ans, que ça c'etait super bien passé, que je trouvais du travail en une semaine. Que lui qui est cuisinier allait trouver un super boulot que je l'ai convaincu et me suis re-convaincu par la même occasion. 

Nous vivions en France en station de ski. Ayant adoré Banff c'est tout naturellement que j'ai choisi cette ville. Nous travaillons tous les deux en restauration, il n'y avait pas de raison que ca ne marche pas sachant qu'ici il n'y a qu'hotel, restaurant et boutique de souvenir.

Sauf que les difficultés ont commencé avec mon conjoint. Tout le monde voulait l'embaucher mais personne ne voulait faire les démarches pour l'aider à obtenir le permis Mobilité Francophone. On a bataillé énormément, personne ne connait ce permis ici et personne ne veut plus engager ( dans cette région du canada) d'employé si il y a de la paperasse aussi mince soit elle... il y a eu des abus et depuis 3 ans les employeurs de la vallée ont mis un frein a ce type d'embauche. Nous l'avons appris sur place.

Après 2 mois de recherche quelqu'un a finalement accepté de le prendre, mais lui qui a de l'expérience en palace et hotel 5 étoiles se retrouve à travailler dans un restaurant limite fast food ... Il a une bonne paye mais le travail n'est pas gratifiant ...

De mon coté c'est aussi la grosse désillusion. Je ne trouve pas de travail à part du ménage. J'ai un très bon anglais et bossé pendant 6 ans en réception mais personne ne me donne ma chance. J'ai le choix entre du ménage ou bosser chez Mcdo ...

De plus c'est une saison très creuse ici de septembre à décembre. 

Je n'avais pas pensé à tous ça, je croyais comme beaucoup qui viennent ici et qui se casse les dents, que l'hiver est une saison forte. Mais non, c'est assez calme. L'été est très occupé voir même débordant de touriste mais l'hiver il ne se passe pas grand chose. Comme me l'a dit a juste titre la dame du service emploi local, qui va skier quand il fait -30 dehors presque tout l'hiver ? Très juste.

Du coup après 2 mois sur place seulement je songe à rentrer. On a dépensé beaucoup d'argent et on ne rentre pas dans nos frais. Mon conjoint a un travail qui le paye bien, mais bon c'est pas la joie. Moi je ne trouverai surement pas de travail avant les fêtes de fin d'années et pourtant ce nest pas faute de chercher. Mais quand il y a plus d'applicant que d'offre c'est dure de se démarquer.

C'est dommage. Etonnament, et ça croyez-y ou non, j'ai eu beaucoup de signe qui m'ont fait venir. Quand je pensais renoncer et annuler mon pvt je tombais par hasard sur des émission ou des affiches sur le canada. Quand je pensais changer de province, le jour même j'ai croisé une voiture avec en déco une plaque d'immatriculation de l'alberta ( là ou je suis) sur le pare brise arrière. Quand mon conjoint ne trouvait pas de travail et qu'on pensait à rentrer il en a trouvé un. Et maintenant que c'est moi qui galère, j'ai demandé un signe et mon conjoint est revenu la cheville tordue ... Bon celui là de signe je ne le comprends pas trop !! 

Bref tout ça pour dire qu'en 8 ans le Canada a pas mal changé. Oui il y a des opportunités mais elles sont assez minces si vous avez plus de 35 ans comme mon conjoint. Le gouvernement créer de nouveaux visa comme la mobilité francophone mais clairement aucune entreprise n'en a entendu parler. A part sur des salons internationaux comme destination canada, mais sur place la réalité est vraiment différente. Et pas qu'à Banff.

A aujourd'hui je ne sais pas si ca vaut le coup de rester à faire des boulot pour vivre en attendant les opportunités de l'été ou si il vaut mieux rentrer.

Ca va bientôt faire 3 mois qu'on est là et c'est une belle désillusion. De plus je b'ai plus 23 ans comme à l'époque et le retrouver chez mcdo avec des jeunes de 18 ans c'est un sacré retour en arrière. De plus quand j'entends que le gouvernement simplifie les démarches pour l'immigration ce n'est pas toujours vrai. 

Alors passer l'hiver ici ou rentrer là je doute.

Si il y en a parmis vous dans la région, à Banff même ou aillers je serai ravie d'avoir votre opinion. Non pour prendre une décision mais des avis de personnes extérieures peuvent offrir d'autres perspectives de réflexion !

Oh oui en 8 ans on est passé de l'immigration disons cool a une compétition. Oubliez votre coté romantique, soyez terre à terre, moins de rêve plus de réalité et le Canada est super, l'intégration c'est un tout, bonne chance :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎2018‎-‎11‎-‎09 à 01:03, LouFa4573 a dit :

Bonjour à tous !

Je voulais faire part de mon expérience et pourquoi pas avoir des conseils.

J"ai vécu au Canada il y a 8 avec un PVT. J'ai travaillé à Montréal et voyagé jusqu'à Banff. Mon PVT arrivant à terme j'ai du rentrer à contre coeur. Le retour a été rude et j'ai toujours voulu revenir. 

L'opportunité s'est présentée avec la possibilité pour ceux qui avaient fait un Pvt avant 2010 de pouvoir de nouveau tenter leur chance et j'ai eu cette chance.

Un pvt de 2 ans, le rêve. Entre temps j'ai été malade et j'ai perdu 1 an. J'ai rencontré mon conjoint qui est venu avec moi même si au début il ne voulait pas tellement. Tout larguer sans savoir ou on va alors qu'on était pas si mal ça n'avait pas de sens. On a quand même beaucoup hésité et le fait d'être en couple a remis certaines choses en perspective de mon côté aussi. De plus il a plus de 35 ans donc ca rajoute des démarches sur place pour lui pour trouver du travail.

Mais j'étais tellement dans mon souvenir d'il y a 8 ans, que ça c'etait super bien passé, que je trouvais du travail en une semaine. Que lui qui est cuisinier allait trouver un super boulot que je l'ai convaincu et me suis re-convaincu par la même occasion. 

Nous vivions en France en station de ski. Ayant adoré Banff c'est tout naturellement que j'ai choisi cette ville. Nous travaillons tous les deux en restauration, il n'y avait pas de raison que ca ne marche pas sachant qu'ici il n'y a qu'hotel, restaurant et boutique de souvenir.

Sauf que les difficultés ont commencé avec mon conjoint. Tout le monde voulait l'embaucher mais personne ne voulait faire les démarches pour l'aider à obtenir le permis Mobilité Francophone. On a bataillé énormément, personne ne connait ce permis ici et personne ne veut plus engager ( dans cette région du canada) d'employé si il y a de la paperasse aussi mince soit elle... il y a eu des abus et depuis 3 ans les employeurs de la vallée ont mis un frein a ce type d'embauche. Nous l'avons appris sur place.

Après 2 mois de recherche quelqu'un a finalement accepté de le prendre, mais lui qui a de l'expérience en palace et hotel 5 étoiles se retrouve à travailler dans un restaurant limite fast food ... Il a une bonne paye mais le travail n'est pas gratifiant ...

De mon coté c'est aussi la grosse désillusion. Je ne trouve pas de travail à part du ménage. J'ai un très bon anglais et bossé pendant 6 ans en réception mais personne ne me donne ma chance. J'ai le choix entre du ménage ou bosser chez Mcdo ...

De plus c'est une saison très creuse ici de septembre à décembre. 

Je n'avais pas pensé à tous ça, je croyais comme beaucoup qui viennent ici et qui se casse les dents, que l'hiver est une saison forte. Mais non, c'est assez calme. L'été est très occupé voir même débordant de touriste mais l'hiver il ne se passe pas grand chose. Comme me l'a dit a juste titre la dame du service emploi local, qui va skier quand il fait -30 dehors presque tout l'hiver ? Très juste.

Du coup après 2 mois sur place seulement je songe à rentrer. On a dépensé beaucoup d'argent et on ne rentre pas dans nos frais. Mon conjoint a un travail qui le paye bien, mais bon c'est pas la joie. Moi je ne trouverai surement pas de travail avant les fêtes de fin d'années et pourtant ce nest pas faute de chercher. Mais quand il y a plus d'applicant que d'offre c'est dure de se démarquer.

C'est dommage. Etonnament, et ça croyez-y ou non, j'ai eu beaucoup de signe qui m'ont fait venir. Quand je pensais renoncer et annuler mon pvt je tombais par hasard sur des émission ou des affiches sur le canada. Quand je pensais changer de province, le jour même j'ai croisé une voiture avec en déco une plaque d'immatriculation de l'alberta ( là ou je suis) sur le pare brise arrière. Quand mon conjoint ne trouvait pas de travail et qu'on pensait à rentrer il en a trouvé un. Et maintenant que c'est moi qui galère, j'ai demandé un signe et mon conjoint est revenu la cheville tordue ... Bon celui là de signe je ne le comprends pas trop !! 

Bref tout ça pour dire qu'en 8 ans le Canada a pas mal changé. Oui il y a des opportunités mais elles sont assez minces si vous avez plus de 35 ans comme mon conjoint. Le gouvernement créer de nouveaux visa comme la mobilité francophone mais clairement aucune entreprise n'en a entendu parler. A part sur des salons internationaux comme destination canada, mais sur place la réalité est vraiment différente. Et pas qu'à Banff.

A aujourd'hui je ne sais pas si ca vaut le coup de rester à faire des boulot pour vivre en attendant les opportunités de l'été ou si il vaut mieux rentrer.

Ca va bientôt faire 3 mois qu'on est là et c'est une belle désillusion. De plus je b'ai plus 23 ans comme à l'époque et le retrouver chez mcdo avec des jeunes de 18 ans c'est un sacré retour en arrière. De plus quand j'entends que le gouvernement simplifie les démarches pour l'immigration ce n'est pas toujours vrai. 

Alors passer l'hiver ici ou rentrer là je doute.

Si il y en a parmis vous dans la région, à Banff même ou aillers je serai ravie d'avoir votre opinion. Non pour prendre une décision mais des avis de personnes extérieures peuvent offrir d'autres perspectives de réflexion !

 

Même vers Calgary y a pas de taff?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles