Jump to content

Cinq ans après leur arrivée à Québec, la moitié des Syriens a quitté


Recommended Posts

  • Habitués

Taïeb Moalla | Journal de Québec

| Publié le 17 janvier 2021 à 07:55

 

Cinq ans après leur arrivée à Québec, près de la moitié des réfugiés syriens se sont réinstallés ailleurs au Canada, essentiellement en Ontario.

C’est ce qu’on apprend à la lecture des données compilées par le Centre multiethnique de Québec (CMQ), organisme communautaire autonome chargé de l’accueil et de l’installation des réfugiés.

Au total, la Capitale-Nationale a reçu 104 familles de réfugiés syriens depuis le 1er janvier 2016. De ce nombre, 41 familles ont déjà plié bagage et trois autres s’apprêtent à leur emboîter le pas. En chiffres absolus, cela donne 288 départs sur un total de 598 personnes. 

 

Pour Natacha Battisti, directrice générale du CMQ, ces chiffres n’ont rien d’étonnant.

«Pas nécessairement surpris» 

«On n’est pas nécessairement surpris du taux de rétention, a-t-elle assuré. Quand il y a des arrivées massives où on est à la recherche d’un placement de survie, certaines communautés ou ethnies vont possiblement partir», dit-elle.

En comparaison, plus de la moitié des réfugiés de l’ex-Yougoslavie, venus à Québec dans les années 1990, ont également quitté Québec. 

Ce n’est toutefois pas le cas des réfugiés vietnamiens arrivés dans les années 1980 et qui sont restés ici en grande majorité.

«Les Vietnamiens sont arrivés et se sont créé leur petite communauté à Québec. La rétention est plus forte quand la communauté d’origine est mieux établie», a avancé Mme Battisti. 

L’attrait de l’Ontario  

La grande région de Toronto et la région d’Ottawa sont les deux destinations les plus prisées par l’écrasante majorité des réfugiés syriens, dont le passage à Québec n’aura finalement été que transitoire.

 

suite et source : https://www.tvanouvelles.ca/2021/01/17/cinq-ans-apres-leur-arrivee-a-quebec-la-moitie-des-syriens-a-quitte

Link to post
Share on other sites
  • Replies 63
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Là-dessus, je suis d'accord avec toi. Si Céline n'avait pas chanté en anglais, elle n'aurait pas le succès qu'elle a en ce moment, même si, lorsqu'elle chantait en français, elle avait déjà une voix p

Jimmy, qu'est-ce qui te dit que ces gens n'aimeraient pas mieux retourner dans leur pays si seulement c'était possible ? Comme le souligne très justement Rubies, ils ne sont pas ici par choix.  Ils au

Tiens, un nouveau troll !   (PS : avant de ch**r sur la qualité du français au Québec, tu devrais peut-être t'assurer de faire moins de fautes...)

  • Habitués

S’ils sont mieux dans un millieu anglophone avec plus de compatriotes ... on est dans un pays libre. Vaut mieux ca que de passer sa vie a chialer contre l’endroit est t’as atterri si t’es pas heureux.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

La plupart des immigrants et réfugiés non-francophone viennent ici parce que c'est le mythe AMERICA !!!!!!!  (et même certains francophones...on les voit sur le forum).

 

A la limite, si ce n'est pas les USA, ils se contenteront du Canada comme prix de consolation.

 

Or le Québec ce n'est pas tout a fait les USA...et ce n'est pas tout a fait le Canada non plus.

 

Ils décrissent donc le plus vite possible lorsqu'ils s'en rendent compte.

 

 

 

 

 

 

Edited by jimmy
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 2 minutes, jimmy a dit :

La plupart des immigrants et réfugiés non-francophone viennent ici parce que c'est le mythe AMERICA !!!!!!!  (et même certains francophones...on les voit sur le forum).

 

 

Les Syriens dont il est question n'ont pas choisi de quitter leur pays pour venir ici. Ce sont des réfugiés. 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 23 minutes, Azarielle a dit :

 

Les Syriens dont il est question n'ont pas choisi de quitter leur pays pour venir ici. Ce sont des réfugiés. 

Oui je sais...mon point c'est que une fois arrivé, ils sont tout contents d'être ''en Amérique''

Une fois qu'ils se rendent compte que le Québec ce n'est as tout a fait ''AMERICA'', ils foutent le camp.

 

Ça me rappelle les Boat People ; Les plus vieux vont se rappeler l’accueil extrêmement généreux que tout le Québec avait fait aux boat-people à la fin des années 70. Tout le Québec s’était mobilisé. On avait ramassé tous nos vieux meubles, jouets et vêtements. Chaque petite ville avait son comité d’accueil. Des boat-people arrivaient complètement démunis à Rivière-du-Loup, Sept-Iles, Rouyn. On les équipait au complet. Un énorme élan de générosité populaire. Plus de 50,000 réfugiés accueillis en moins de 2 ans.

 

Sont pas restés avec les Québécois de souche. Deux ans après, z’étaient tous à Montréal...et surtout à Toronto.

 

 

Edited by jimmy
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
33 minutes ago, jimmy said:

La plupart des immigrants et réfugiés non-francophone viennent ici parce que c'est le mythe AMERICA !!!!!!!  (et même certains francophones...on les voit sur le forum).

 

A la limite, si ce n'est pas les USA, ils se contenteront du Canada comme prix de consolation.

 

Or le Québec ce n'est pas tout a fait les USA...et ce n'est pas tout a fait le Canada non plus.

 

Ils décrissent donc le plus vite possible lorsqu'ils s'en rendent compte.

 

 

 

 

 

 

Il y a un petit éclaircissement dans l'article pourquoi ces immigrants préfèrent vivre en Ontario et ca n'a rien a voir avec la langue 

Regard hostile 

Abdallah Al-Mashhadani relate par ailleurs une mauvaise expérience vécue dans un bus du Réseau de transport de la Capitale. Il affirme qu’un homme invectivait son épouse à cause de son foulard islamique.

«Je ne comprenais pas tout ce qu’il disait, mais c’est clair que c’était un commentaire raciste, a-t-il décrit. De façon générale, j’ai aussi senti un regard hostile de la société envers les musulmans et j’ai eu des craintes pour ma femme et mes filles.»

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 10 minutes, Prince_Bel-Air a dit :

Il y a un petit éclaircissement dans l'article pourquoi ces immigrants préfèrent vivre en Ontario et ca n'a rien a voir avec la langue 

Je n'ai pas dit que c'était a cause de la langue.

 

C'est plutôt les Québécois le problème pour eux.

 

La tu nous donnes l'exemple de problème que certains musulmans ont eu a cause de leur religion...et oui c'est tout a fait possible.

Mais la n'est pas le problème principal...par exemple les Boat People (qui sont principalement Vietnamiens) dont je parlais, ils sont partis, mais il n'y avait pas d'histoire de religion avec eux.

Les Yougoslave cité dans l'article non plus il n'y avait pas de problème de religion.

 

Non la n'est pas le point, ce sont les Québécois le problème, la culture Québécoise qui n'est pas la culture anglo-américaine dont ils ont toujours rêvé...c'est ça le problème.

 

 

Edited by jimmy
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 8 minutes, jimmy a dit :

 

 

Ça me rappelle les Boat People  (...)

 

Sont pas restés avec les Québécois de souche. Deux ans après, z’étaient tous à Montréal...et surtout à Toronto.

 

 

 

Ce n'est pas ce que l'article dit, justement il indique que les Vietnamiens, eux, sont restés davantage que les autres réfugiés. En tout cas, à Joliette, il y a plusieurs Vietnamiens d'origine qui se sont installés et qui sont maintenant bien établis. Mais il y a en effet aussi une question de langue. Le Vietnam est une ancienne colonie française. 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 10 minutes, Prince_Bel-Air a dit :

Il y a un petit éclaircissement dans l'article pourquoi ces immigrants préfèrent vivre en Ontario et ca n'a rien a voir avec la langue 

Regard hostile 

Abdallah Al-Mashhadani relate par ailleurs une mauvaise expérience vécue dans un bus du Réseau de transport de la Capitale. Il affirme qu’un homme invectivait son épouse à cause de son foulard islamique.

«Je ne comprenais pas tout ce qu’il disait, mais c’est clair que c’était un commentaire raciste, a-t-il décrit. De façon générale, j’ai aussi senti un regard hostile de la société envers les musulmans et j’ai eu des craintes pour ma femme et mes filles.»

 

ton voile, c'est surement pas la raison principale. D'ailleurs, bien avant cet extrait il est écrit : La présence d’une importante communauté syrienne (et arabo-musulmane) en Ontario, l’attrait irrésistible de la langue anglaise et l’enjeu des salaires sont régulièrement énumérés pour expliquer les raisons du départ.

 

Puis tu oublis plus bas, ce témoignage

Heureux de leur vie « tranquille » et « sécuritaire » à Québec, Ahmed et Hanan s’inquiètent toutefois de constater que leurs enfants – surtout les plus âgés – ont encore beaucoup de difficulté à maîtriser le français écrit.

 

Fait que, croiser un fou dans un autobus une fois, ça veut rien dire.

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 1 minute, Azarielle a dit :

 

Ce n'est pas ce que l'article dit, justement il indique que les Vietnamiens, eux, sont restés davantage que les autres réfugiés. En tout cas, à Joliette, il y a plusieurs Vietnamiens d'origine qui se sont installés et qui sont maintenant bien établis. Mais il y a en effet aussi une question de langue. Le Vietnam est une ancienne colonie française. 

Oui comme Frederic Lacroix l'explique dans son livre '' Pourquoi la loi 101 est un échec'' il dit que nous avons plus de chance de retenir et d'avoir de notre bord des immigrants (et réfugiés) s'ils parlent une langue latine.

 

Ceci dit, comme je l'écrivais même des Francophones...et j'irai plus loin, même des Français de France sont fasciné par ''AMERICA'' (on les lit sur ce forum de temps en temps)

 

ET comme je disais lorsqu'ils se rendent compte que '' oui le Québec c'est bien, mais ce n'est pas tout a fait ''l'AMERICA'' dont ils ont toujours rêvés''...ils foutent le camp.

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 8 minutes, Azarielle a dit :

 

Ce n'est pas ce que l'article dit, justement il indique que les Vietnamiens, eux, sont restés davantage que les autres réfugiés. En tout cas, à Joliette, il y a plusieurs Vietnamiens d'origine qui se sont installés et qui sont maintenant bien établis. Mais il y a en effet aussi une question de langue. Le Vietnam est une ancienne colonie française. 

J'ai retrouvé une vieille étude spécifique aux Boat people de l"époque.

Ils ont suivis un échantillon de Boat People de l'époque....c'est édifiant !

 

"Un échantillon de 53 réfugiés indochinois de 20 à 35 ans a été décortiqué à la loupe. Quarante et un sont vietnamiens, dix, cambodgiens et deux, laotiens. Trente-huit sont des hommes et 15 sont des femmes. Tous sont arrivés à Québec entre le 14 juin 1984 et le 19 août 1991."

"Dix-sept sont rapidement partis pour l’Ontario ou la Colombie-Britannique. Leur connaissance du français allait généralement de faible à très faible."

"Des 36 autres, 22 ont abandonné leurs études avec une connaissance faible ou moyenne du français -raison principale : aller travailler en restauration ou en couture pour faire vivre ses enfants. Onze sont encore aux études, partiellement du moins, dont sept en classe de francisation ; aucun n’est au secondaire, deux vont au cégep à temps partiel et un troisième à temps plein. Seulement deux, un Vietnamien et un Cambodgien, ont réussi à passer à travers le programme régulier de l’alphabétisation et du secondaire." (Le Soleil, Alain Bouchard, 7-3-93)

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
2 hours ago, jimmy said:

Oui comme Frederic Lacroix l'explique dans son livre '' Pourquoi la loi 101 est un échec'' il dit que nous avons plus de chance de retenir et d'avoir de notre bord des immigrants (et réfugiés) s'ils parlent une langue latine.

 

 

 

Faux les italiens parlent une langue latine pourtant ils envoyaient leurs enfants a l’école anglophone et sont du bord des anglos. Comment tu expliques ca?

2 hours ago, Automne said:

 

 

 

Fait que, croiser un fou dans un autobus une fois, ça veut rien dire.

 

 

 

 

Tu te rend pas compte comme c'est blessant pour un nouvel immigrant qui vient d'arriver.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Pour avoir croisé de près des syriens au NB, ils étaient dans des écoles francophones alors qu'ils avaient le choix d'être en anglophone. Par contrez entre eux c'etait l'arabe point final. La langue n'est pas la principale raison. Dans ceux que j'ai pu rencontrer, Il y avait les enfants de parents éduqués heureux d'être ici et conscients de leur chance. Et les autres, moins éduqués, paysans pour certains qui pratiquent une religion rigoriste pas du tout adaptée au Canada. Des enfants de 8 ou 9 ans avaient le voile, les garçons du même âge refusaient de jouer avec des filles, quelle que soit l'origine. Ces familles là ne sont tout simplement pas adaptées à la société occidentale, ne le veulent pas et leur communautarisme les amène à se regrouper. Donc, comme ils sont beaucoup dans les grandes villes, ils se regroupent et se fichent de l'endroit où ils sont. Seule leur pseudo croyance les interesse

Envoyé de mon SM-A520W en utilisant application mobile Immigrer.com

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
1 hour ago, PowerRanger said:

 les garçons du même âge refusaient de jouer avec des filles, quelle que soit l'origine.

 

Ah comme si ce phénomène est spécifique aux enfants des familles arabes. Les enfants a un certain age ont une tendance a préférer jouer avec des enfants du même sexe et c'est universel.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Ah comme si ce phénomène est spécifique aux enfants des familles arabes. Les enfants a un certain age ont une tendance a préférer jouer avec des enfants du même sexe et c'est universel.
Là, on n'était pas dans le refus mais le rejet. Le sexe féminin selon ces enfants n'avait rien à faire à l'école et encore moins partager des jeux de garçons (soccer...). Ce n'était pas le cas de tous mais les remarques de ces enfants éduqués selon une certaine culture fermée où la femme doit mettre un voile, fermer sa gu.... Et s'occuper de l'homme. D'ailleurs, dans ces familles le petit garçon était le roi et les filles les servantes. Ça se voyait, ça se sentait c'était culturel, ancré dans leur éducation. Et ça ne passait pas avec les petits canadiens. Tout comme le règlement de différends...
Ils ont pas choisi de venir ici, et ils n'ont pas choisi de se mettre à la culture d'ici. En tout cas pas tous

Envoyé de mon SM-A520W en utilisant application mobile Immigrer.com

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 20 heures, jimmy a dit :

La plupart des immigrants et réfugiés non-francophone viennent ici parce que c'est le mythe AMERICA !!!!!!!  (et même certains francophones...on les voit sur le forum).

 

A la limite, si ce n'est pas les USA, ils se contenteront du Canada comme prix de consolation.

 

La différence, c'est que les réfugiés n'ont pas choisis de venir ici. Si effectivement ils préfèrent "L'Amérique" et décident de partir ensuite, je ne vois pas le problème. À la rigueur, c'est de la lucidité. Beaucoup de réfugiés ont un parcours migratoire à plusieurs étapes. Ce sont des déplacés par la force. Dans la mesure où leur arrivée n'est pas un choix, je ne vois pas de problème à ce qu'ils partent, une fois la stabilité obtenue, dans un endroit où ils sentent qu'ils réussiront mieux à s'intégrer ou s'épanouir.

 

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 28 minutes, Rubies a dit :

je ne vois pas de problème à ce qu'ils partent, une fois la stabilité obtenue, dans un endroit où ils sentent qu'ils réussiront mieux à s'intégrer ou s'épanouir.

 

Moi non plus, je ne vois pas de problème.

Et même ceux qui ne sont pas réfugiés et qui ne sentent pas qu’ils vont s’épanouir ici , qu’ils repartent .

 

ps.( j’utilise tes mots politiquement correct...parce que moi ce que je dirais c’est que pour eux le Québec n’est pas assez américain de marde) 

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 1 minute, jimmy a dit :

 

ps.( j’utilise tes mots politiquement correct...parce que moi ce que je dirais c’est que pour eux le Québec n’est pas assez américain de marde) 

 

 

Jimmy, qu'est-ce qui te dit que ces gens n'aimeraient pas mieux retourner dans leur pays si seulement c'était possible ? Comme le souligne très justement Rubies, ils ne sont pas ici par choix.  Ils auraient pu aussi bien être relocalisés dans un autre pays mais les aléas des programmes d'aide aux réfugiés font en sorte qu'ils se retrouvent au Québec plutôt qu'en Australie ou en Europe ou même en Amérique du Sud. On ne peut pas leur en vouloir dans les circonstances, si c'est plus facile pour eux ailleurs.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 2 minutes, jimmy a dit :

Moi non plus, je ne vois pas de problème.

Et même ceux qui ne sont pas réfugiés et qui ne sentent pas qu’ils vont s’épanouir ici , qu’ils repartent .

 

ps.( j’utilise tes mots politiquement correct...parce que moi ce que je dirais c’est que pour eux le Québec n’est pas assez américain de marde) 

 

 

 

Mes mots ne sont pas politiquement corrects.. Ils sont descriptifs ;)

 

Il y a beaucoup de francophones/français qui viennent ici pour être "en Amérique", mais il y a aussi beaucoup de Francophones qui viennent ici "en expatrié" ce qui je pense est un plus grand frein à l'intégration, qu'on soit fédéraliste ou indépendentiste.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
15 hours ago, PowerRanger said:

Là, on n'était pas dans le refus mais le rejet. Le sexe féminin selon ces enfants n'avait rien à faire à l'école et encore moins partager des jeux de garçons (soccer...). 
 

Bizarre. La dernière fois ou j'ai vu des enfants jouer au soccer ici il n'y avait aucune fille dans l’équipe et il parait que c’étaient des enfants blancs et non pas des enfants arabes

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement