Aller au contenu
  • Annonces

    • Laurent

      Géo-localisez-vous !   17.02.2017

      Indiquez votre position géographique sur la carte géographique des membres
    • Laurent

      Délais d'immigration au Canada - Participez !   27.04.2017

      La meilleure façon de connaître les délais d'immigration est de compiler des dates de nos visiteurs à chaque étape de leur processus d'immigration. Ajoutez vos dates ici https://www.immigrer.com/delais-d-immigration-au-canada/    Stats Mon Projet Québec

Rubies

Membres
  • Compteur de contenus

    24
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Rubies

  • Rang
    Pas pire

Informations du profil

  • Statut
    installé
  • Date d'arrivée
    30-12-2017
  • Pays d'origine
    France
  1. Équivalence BAC France par WES

    La terminale frana=çaise correspond à la douzième année d'étude, donc première de CEGEP . Pour rentrer à l'Université on nous donne l'équivalence (et encore, pas toujours) un peu pour arrondir les angles, mais c'est bien un diplôme de l'enseignement secondaire, et considéré comme tel.
  2. Boire du lait le matin est un luxe au Québec

    OUI. Je n'osais pas l'avancer car ce n'est pas la débat, mais peut clairement se passer de boire du liquide de croissance pour veau..
  3. Boire du lait le matin est un luxe au Québec

    Effectivement, il faut voir ce qui se cache derrière les prix européens du laits... Les grosses entreprises fixent leurs prix, les agriculteurs sont forcés de leur vendre à perte, etc https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/journal-breton-saison-2-810-la-fabrique-du-silence-les-agriculteurs
  4. Boire du lait le matin est un luxe au Québec

    La vie est chère... Oui, si vous consommez comme en France !! Vous parlez de fromage et de vin, mais les standards de prix sont différents selon les pays. Des produits peu chers en Europe seront plus abordables ici, et vice-versa par exemple. Je ne voudrais pas juger hâtivement mais il y a fort à parier que, en changeant un peu la manière dont vous consommez, vous dépenserez moins d'argent. Pensez aussi, aux "special" par exemple, il vaut souvent la peine de regarder 2-3 circulaires avant de faire l'épicerie ! Vous ferez de belles économies. Privilégiez aussi les épiceries Maxi, Super C au IGA ou Métro par exemple, il y a de grosses différences de prix sur certains produits. Mais oui, c'est sûr que ce n'est pas le pays (du moins la province du Québec) où la nourriture est la plus abordable. Il est domage que vous ne vous soyez pas bien renseigné avant, afin d'éviter les surprises.
  5. Etudier au Canada

    Ah non non, du tout ! Mon programme n'a rien à voir, haha: Je fais bac en sciences politiques et communication.
  6. Etudier au Canada

    Pour un baccalauréat français, pour te donner une idée j'ai été admise avec une note de 13,25 dans un programme demandant une cote R de 23.
  7. Etudier au Canada

    La Cote R de la dernière personne admise est de 24, donc je ne pense pas que ça soit si rude (les programmes très sélectifs en général ça tourne autour de 30, je crois que médecine c'est même 34, quelque chose comme ça ! Regarde sur le site de l'UdeM, normalement on peut voir combien de personnes ont demandé un programme contingenté, et pour combien de places offertes les années précédentes. Je ne sais pas de quel pays tu viens, et la cote R est difficile à retranscrire en note mais je sais que pour un programme demandant une cote R de 30 on m'avait dit d'avoir 14 au bac Français, tandis que pour des programmes demandant une cote R de 22 c'est un 11 qu'on m'a exigé. Je ne sais pas si t'as aidé. En tout cas, OUI, c'est moins sélectif !!
  8. Etudier au Canada

    Les programmes de médecine (générale en tout cas, dentaire je ne sais pas) ne sont pas ouvert aux étudiants internationaux car ils coutent très cher. On m'a dit à l'ambassade du Canada à Paris que certaines universités peuvent en accepter un ou deux, mais alors il faudrait vraiment être excellent, puisque c'est un ou deux étudiants sélectionnés sur toute la planète... Encore une fois, pour médecine dentaire je ne sais pas, mais pour la médecine généraliste je suis certaine. Les étrangers ont par contre accès à des programmes para-médicaux.
  9. À Montréal, la difficile intégration des expats français

    Oui, mais on en fait pas toujours autant une histoire que pour le Plateau (à mon avis). A Paris je vivais dans le quartier Chinois et n'ai jamais remarqué un tel phénomène !
  10. C'est tout à fait gratuit, on peut aussi les rencontrer en personne dans les portes ouvertes ou les salons. J'en avais contacté une, il avait fallu envoyer deux fois le même mail car elles ont beaucoup de travail mais sa réponse était très longue et claire, pas du tout expéditive ! Pour le code permanent, je ne sais pas si tu parles d'un code permanent du ministère ou au sein de l'université, dans le second cas il me semble qu'on en obtient un dès le processus de demande d'admission, après ça dépend des universités, je ne me souviens plus pour l'Uqam... Mais je pense que ça devrait être ça. Dans le premier cas je ne sais pas du tout, car je ne suis ni citoyenne ni RP.
  11. Bonjour, "non-contingenté" signifie qu'un programme n'est pas à places limitées mais acceptera un dossier s'il correspond aux attentes pour y entrer (c'est donc plus facile: on n'est pas en concurrence avec les autres personnes le demandant). Pour l'Uqam on a droit à trois voeux, on les classes mais on a toujours le choix de s'inscrire dans n'importe lequel des trois nous ayant accepté.e, sans prise en compte de l'ordre. Pour savoir si votre diplôme est un préalable acceptable, il faut regarder sur la fiche du programme, où c'est en général détaillé, ou contacter les conseillères au recrutement en cas de doutes. Bon courage, j'espère que ma réponse aura été utile !
  12. Mon admissibilité

    Bonjour, Tu peux demander à être admise en baccalauréat directement, et si l'Université juge que ton niveau est trop faible elle peut te proposer l'année préparatoire d'elle-même. Si tu es sûre de ne pas être admissible, alors autant demander la "mineure en art et sciences-année préparatoire" directement, si c'est possible. Aussi, cela dépend du programme que tu comptes demander, car les exigences sont différentes. Quelle discipline veux-tu étudier à l'UdeM ? Bon courage dans ton processus d'admission !
  13. [VIDÉO] Montréal comme vous ne l'avez encore jamais vu

    Même si ces prises de vue sont très belles, je trouve dommage que l'on montre toujours le même endroit de Montréal donc ce genre de vidéos... Alors qu'il y a plein de belles choses hors du Vieux Port et du centre Ville !
  14. Aussi pour l'Uqam tu peux envoyer un mail aux conseillères en recrutement, elles sont là pour te répondre, ce sont les mêmes que tu rencontrerais en personne aux tournées Françaises de l'Université (souvent à la fin du mois de janvier).
  15. Pour l'UdeM, oui. Il y a aussi un systèe d'année préparatoire pour les dossiers qui ne sont pas assez bon, mais vu que tu aurais été admis sans problèmes si tu avais fait ta demande juste après le bac je trouverai ça bizarre qu'on te la fasse faire. Mais normalement ce programme est proposé aux étudiant.e.s qui ne sont admis.e.s à aucun programmes (peut-être pas systématiquement). Je ne sais pas où tu habites en France mais les universités viennent souvent ici: des conseiller.e.s répondent à nos questions, il y parfois même un recrutement organisé (ULaval fait ça ce week end à Paris, ça peut valoir le coût pour "prendre la température", même si ce n'est pas l'Université que tu vises tu auras une idée de la manière dont sera appréhendé ton dossier au Québec.
×