Jump to content

Que penser d'une médecine dédiée à un type de population (en fonction de la nationalité, par exemple) ?


Recommended Posts

  • Habitués

Bonjour à tous,

 

Parcourant régulièrement différents fils de discussion sur les réseau sociaux (groupes dédiés aux Français installés au Québec / Canada), je suis tombé sur le message d'un médecin de famille souhaitant ouvrir un service de télé-consultation réservé aux immigrants français dont vous trouverez ci-dessous le contenu (certain passage ont été supprimé afin que cette personne reste anonyme) :

 

Citation
Bonsoir,
 
Je suis médecin de famille au Québec depuis [X] ans, Francaise d'origine et je suis installée [au Québec] avec mon mari et [mes enfants].
Je constate presque tous les jours les difficultés rencontrées par les français et autres immigrés pour se soigner au Québec, et dans d’autres provinces.
 
Je viens de cesser ma pratique en cabinet, que j’ai ouvert il y a plusieurs années à cause d’un ras le bol monumental du disfonctionnement de notre système de santé.
Je travaille beaucoup en télé médecine pour des entreprises privées pour le moment.
 
Ma question pour vous est:
Dans quelle mesure trouveriez vous utile un service de télé consultations réserve aux immigrants français?
Que ce soit pour les non assurés, avec un tarif de consultation raisonnable (40$-50$) ou les détenteurs de ramq pour lesquels ce serait sans frais pour le moment (règles du collège des médecins autorisent pour le moment les tele consults avec la RAMQ)?
 
Et aussi
 
Un service mobile régulier pour les consultations ne pouvant être à distance:
Stérilet, frottis, chirurgie mineure , examen de bébé etc?
 
J’ai malheureusement compris à mes dépends que je ne changerais pas le système, même dans une petite ville, par contre je n’ai pas envie de laisser mes compatriotes à l’abandon. Il faut bien commencer quelque part...
 
Pour info ma sœur est une pvt en statut implicite sans nouvelles de son permis depuis 6 mois...dans notre région vous êtes très nombreux dans des situations précaires et je suis témoin de trop de discrimination au niveau des soins de santé.

 

Que pensez-vous de ce type de raisonnement ?

 

De mon côté, en plus d'être discriminatoire, je trouve cela contraire à la déclaration de Genève :

 

Citation

Je veillerai au respect absolu de la vie humaine ; Je ne permettrai pas que des considérations d’âge, de maladie ou d’infirmité, de croyance, d’origine ethnique, de genre, de nationalité, d’affiliation politique, de race, d’orientation sexuelle, de statut social ou tout autre facteur s’interposent entre mon devoir et mon patient ;

https://www.wma.net/fr/policies-post/declaration-de-geneve/

 

Alors oui, ce médecin ne va pas changer le système à lui tout seul, mais en pensant ainsi, il est dans une optique assez discriminatoire en ne soignant pas la population qui l'a accueilli.

Tout le monde devrait avoir les mêmes chances de pouvoir accéder au système de santé.

 

Vu la pénurie de professionnels de santé, heureusement que tous les immigrants ayant pour objectif d'occuper un poste de médecin ne pensent pas comme ça, car cela n'arrangerait rien au problème actuel.

 

Je ne minimise pas le fait que des immigrants puissent rencontrer ce type de problématique, mais plutôt qu'un médecin choisisse ses clients en fonction de leur nationalité. Éthiquement parlant, je trouve ça dommage.

 

Je peux comprendre l'intérêt que de nombreuses personnes peuvent avoir pour ce type de médecin dédié à une certaine communauté, mais cela est contraire à la Déclaration de Genève (n'hésitez pas à me contredire si j'ai mal interprété le texte), bien qu'accepté par le Collège des Médecins du Québec, d'après une réponse qui m'avait été faite.

 

Par ailleurs, je ne peux m'empêcher de me faire la réflexion suivante : et si les médecins québécois (d'origine) ne s'occupaient que de Québécois (d'origine) ? La situation serait bien dramatique pour les immigrants.

 

Certains immigrants ayant un statut "précaire" (le PVT sans droit à la RAMQ en fait partie, par exemple) n'ont effectivement pas la vie facile lorsque des problèmes de santé surgissent.
Quant aux assurances privées, si elles trouvent un moyen de ne pas rembourser, elles vont s'engouffrer dedans. Malheureusement...
 
En arrivant ici, j'étais conscient que le système de santé n'était pas ce qui se faisait de mieux. Mais qu'un médecin choisisse sa patientèle en fonction de son origine, je trouve ça assez osé.
 
Quant à l'accès aux médecins de famille, les immigrants ne sont pas les seuls à rencontrer ce problème.
 
Citation
Au 31 décembre 2019, près de 600 000 Québécois étaient inscrits au guichet d’accès à un médecin de famille.
 
Cependant, même lorsqu’un citoyen obtient enfin une place avec un médecin de famille, il n’est pas tiré d’affaire.

https://www.journaldequebec.com/2020/10/08/malgre-un-milliard-en-incitatifs-lacces-aux-medecins-de-famille-toujours-difficile

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

J'ai la même réaction que toi, BlueGiant. Et même si elle décidait de ne travailler qu'auprès d'immigrants, pourquoi seulement des immigrants français ?  Les Congolais, Algériens, Pakistanais, Péruviens etc n'ont pas de problèmes, eux ?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 4 minutes, bencoudonc a dit :

J'ai la même réaction que toi, BlueGiant. Et même si elle décidait de ne travailler qu'auprès d'immigrants, pourquoi seulement des immigrants français ?  Les Congolais, Algériens, Pakistanais, Péruviens etc n'ont pas de problèmes, eux ?

Je suis d'accord avec toi.

La réaction de ce médecin : il existe déjà des médecins dédiés à certaine population...

Est-ce pour autant une raison valable d'ajouter de la discrimination à la discrimination ? Le corps médical ne devrait pas avoir ce type de mentalité...

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Je pense pas qu'elle a le droit de faire ça en tout cas, à vérifier avec le collège des médecins. 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Je crois qu’elle veut se mettre à son compte et peut être choisir ses propres clients un peu comme les infirmières libérales en France.

 

C’est étonnant de ne cibler que les immigrants français. Peut-être qu’elle a eu des problèmes d’ordre culturel et que ça s’est peut être mal passé.

 

Je donne un exemple, n’allez pas le prendre mal mais je sais que des hommes ne souhaitent pas que leurs femmes se fassent consulter par des médecins mâles.

Edited by Hei
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 11 minutes, Hei a dit :

 

 

C’est étonnant de ne cibler que les immigrants français. Peut-être qu’elle a eu des problèmes d’ordre culturel et que ça s’est peut être mal passé.

 

Je donne un exemple, n’allez pas le prendre mal mais je sais que des hommes ne souhaitent pas que leurs femmes se fassent consulter par des médecins mâles.

Et alors ?  Il y a des tarés de toutes les origines.  Y inclus des Français tarés.  Ça n'excuse autrement de discriminer sur la base de l'origine.

Edited by bencoudonc
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 18 minutes, Hei a dit :

Je crois qu’elle veut se mettre à son compte et peut être choisir ses propres clients un peu comme les infirmières libérales en France.

 

C’est étonnant de ne cibler que les immigrants français. Peut-être qu’elle a eu des problèmes d’ordre culturel et que ça s’est peut être mal passé.

 

Je donne un exemple, n’allez pas le prendre mal mais je sais que des hommes ne souhaitent pas que leurs femmes se fassent consulter par des médecins mâles.

Pourquoi est-ce l’affaire d’un homme quel medecin sa conjointe consulte???? 
Des ignares en 2020! S’ils veulent vivre ainsi.. qu’ils restent dans leur pays!  

Edited by josee19963
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 1 minute, josee19963 a dit :

Pourquoi est-ce l’affaire d’un homme quel medecin sa conjointe consulte???? 
Des ignares en 2020! 

 
Parce que c’est culturel.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 13 minutes, bencoudonc a dit :

Et alors ?  Il y a des tarés de toutes les origines.  Y inclus des Français tarés.  Ça n'excuse autrement de discriminer sur la base de l'origine.


J’imagine qu’elle va aussi faire le tri parmi les français. 
 

Il y a aussi des cliniques qui proposent de voir des médecins en priorité à condition de payer un abonnement annuel de plusieurs centaines de $$$$ par personne. Si ça c’est pas discriminatoire.

Edited by Hei
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

avec le peu d`information en ordres des médecins que j`ai , ma sœur anciennement a la croix rouge Française, un cardiologue mari de ma cousine a la frontière suisse en France ,  alors elle n`a pas le droit d`exercer de cette façon discriminatoire. il y a bien un conseil d`ordre des médecins au Québec. même en Somalie on ne peu pas faire ca .  

.............

ceux qui n`acceptent pas que sa femme ne soit pas examinée par un médecin homme ,alors ce sont des arriérés .

même au vu de n`importe quelle religion c`est possible. je ne comprends pas pourquoi il y ait encore des enfermés  comme ca a nos jours.

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 2 heures, josee19963 a dit :

Pourquoi est-ce l’affaire d’un homme quel medecin sa conjointe consulte???? 
Des ignares en 2020! S’ils veulent vivre ainsi.. qu’ils restent dans leur pays!  

 

J'ai eu la même réaction que toi. 

Et puis, de toute façon, les médecins qui prennent des patients sont si rares, je ne lèverai pas le nez sur le genre, l'origine, l'âge, la couleur de cheveux ou le signe astrologique de celui-ci. Ce qui m'importe vraiment, c'est que la personne soit compétente. 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

cela me rappel les pays du tiers monde j'avais sympathisé avec un médecin et il m'expliquait que tous fonctionnait par réseau . Et que les gens riches / bonnes classes moyennes avaient obligatoirement parmi leur cercle d'amis un médecin . En cas de problèmes ils passaient prioritairement et avaient un médecin sous le coude qui pouvait à son tour faire jouer son réseau si c'était grave .

 

après pourquoi ne pas les interroger ?

 ils ont surement constaté des choses qui t'échappent ? J'aurai été curieux de les avoir .

 

je n'ai pas tous les éléments mais ça rassure pas . Voir un membre qui m'a indiqué qu'une amie avait du retourner en France pour savoir ce qu'elle avait . Où ce que j'ai lu ici , la personne pas prise en charge rapidement et est morte du cancer c'était son collègue ou un membre de sa famille qui témoignait .

 

Après ils vont vite être dénoncé voir faire les gros titres locaux .

 

tu peux pas leur envoyer le lien je serai curieux d'avoir leurs réponses . Pour qu'on a toute la version et pas des brides ...

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 2 heures, Hei a dit :

Parce que c’est culturel.

oui et non...les choses changent ....la génération actuelle comprend très bien ce qu`il faut faire et ce qu`il ne faut pas faire....de point de vue général et éducatif...mais ce truc la c`est inadmissible ..... ca m`énerve de voir qu`il y ait encore des enfermés  comme ca ......mais bien connaitre son médecin s`il est clean et très compètent , là il le faut partout où on irait.

ici, en ce qui concerne la génération actuelle,  les choses évoluent dans de bons sens sur tous les plans , évidement de façon générale.    pire elle  m'inquiète, car sont plus Stiles American que francophone .

alors les enfermés et les tartrés  au Québec, c`est au Responsables ou état Québécois de les intégrer , de les aider a s`ouvrir positivement au monde car ce sont eux qui les ont choisis . moi par exemple on ne m`a pas encore choisi...

no pb  

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Suite à la réponse que j'ai faite à ce médecin (sensiblement identique à ce que j'ai écrit dans mon message initial), et pour être plus complet, vous trouverez ci-dessous sa réaction :
 

Citation

"Malheureusement rien n’empêche au Québec de choisir ses patients. Un immigrant sans RAMQ payera le prix pour avoir accès aux consultations. Ma démarche est pour permettre à ces patients la de ne pas débourser des sommes extravagantes (demandez autour, combien coûte une consultation à l’urgence pour une sinusite par exemple).
Je pense qu’à vouloir aider, par exemple j’ai beaucoup de patients trans, toxico, travailleurs de rue, on se fait accuser de ne pas être assez disponible. Mais pour le moment le collège dès médecins n’empêche pas les médecins de refuser de voir les populations marginales, étrangères et différentes. Je ne parle pas d’urgence vitale, mais de soins primaires.

Et pour info, la population qui m’a accueillie est très heureuse de mes services.
Dommage qu’à chaque fois qu’on essaye d’aider on se retrouve tuee avant d’avoir essayer. C’est dingue comment l’interprétation de certains est toujours négative et non constructive. J’ai du très mal m’exprimer dans mon message initial pour lire de telles réponses.
C’est comme se faire dire que de proposer un rabais pour étudiants ou pour ainés c’est de discrimination...faut pas voir le mal partout sinon rien ne change."


La comparaison avec les rabais étudiants m'a "tué"...


 

Edited by BlueGiant
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

alors là....ca va pas du tout....

car elle aurait dû tout simplement aider ces pauvres les soigner gratuitement .....il y a bien dans le monde des médecins sans frontière.....ils bossent il gagnent bien leur vie mais aussi il font du non lucratif ca aurait été mieux pour elle ...et ca serait une grande pub pour elle....actuellement , dans le monde de très bonnes affaires il y a bien du gratos au départ pour en gagner plus ....  et la ca serait beaucoup mieux car c`est humain et non lucratif par moment mais sans distinction d`origine des gens.

exemple : sur 20 patients par jour elle peut en faire trois gratuitement , un québécois , un Marocain, un Français ....par exemple ....ca serait très bien pour elle, bien humain , et grande pub pour elle.

mais de sa façon , aaaaaa non , c`est illégale et c`est discriminatoire.

 

Link to post
Share on other sites
  • Laurent changed the title to Que penser d'une médecine dédiée à un type de population (en fonction de la nationalité, par exemple) ?
  • Habitués

Après c'est peut être pour aider les nouveaux migrants qui n'ont pas forcément de médecins de famille . Je lisais ici beaucoup plaintes sur ça . Comparativement à un local qui forcément en aura un .

Et donner les chances à ses compatriotes nouvellement arrivée . Car comme je l'ai lu les gens qui pouvaient pas se soigner devais rentrer en France . Je crois que les gens habitants à Gatineau vont plutôt se faire soigner à Ottawa Onatrio .

 

Après le côté "communautaire" choc pour les français , je pense que chez les anglos leur démarche seraient perçu autrement ?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 11 minutes, Lulu18 a dit :

Après c'est peut être pour aider les nouveaux migrants qui n'ont pas forcément de médecins de famille . Je lisais ici beaucoup plaintes sur ça . Comparativement à un local qui forcément en aura un .

Et donner les chances à ses compatriotes nouvellement arrivée . Car comme je l'ai lu les gens qui pouvaient pas se soigner devais rentrer en France . Je crois que les gens habitants à Gatineau vont plutôt se faire soigner à Ottawa Onatrio .

 

Après le côté "communautaire" choc pour les français , je pense que chez les anglos leur démarche seraient perçu autrement ?

Les locaux n'ont pas forcément plus un medecin de famille! Tu déménages de région tu perds ton médecin, il va à la retraite souvent tu perds ton médecin...  

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 3 heures, Lulu18 a dit :

. Comparativement à un local qui forcément en aura un .

 

Ben...non. 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines