Jump to content
  1. theodore84

    theodore84

  2. Lawrence d'Arabie

    Lawrence d'Arabie

  • Similar Content

    • By Figaro2
      Bonjour
      Nous sommes installés a toronto voila bien 1an et demi mais a vrai dire le cout de la vie est trop élevé et C'est stressant de ne pas pouvoir se projeter.
      Aussi le travail n est pas evident. Donc nous sommes entrain d étudier Calgary pour l instant.
      On cherche des témoignages et des avis. Donc que pouvez vous dire sur votre experience ?
    • By blasko
      Bonjour,
       
      je me permets de lancer un nouveau billet, à moins qu'un sujet soit déjà disponible :
       
      J'ai seulement 10 cartons et deux petits meubles à faire envoyer à Montréal, depuis Paris ou Saint-Brieuc. Est-ce que vous auriez des recommandations sur des transporteurs ? On trouve tout et n'importe quoi sur internet...
       
      Merci d'avance pour vos retours...
    • By nadetfred
      Bonjour, 
       
       
      Cela fait bien longtemps que je ne suis pas venue sur le Forum. Peut-être que des anciens sont encore ici ? Je tenais le blog une famille à  l'ouest du Canada pour ceux qui peut être nous suivait.
      Pour résumer notre parcours, nous sommes arrivé au QC en 2012 âpres 18 mois sans que Fred ne trouve de job dans sont domaine nous avons décider d'aller en Alberta.
       
      Tout ce passait à merveille, boulot, maison, on a même refait un bébé ! sauf qu’à la fin de ma grossesse, Fred a perdu sont job ( enfin laid off) je sais pas le traduire en français…mais en gros il ne s'est pas fait virer parce qu'il y a eu un problème, mais simplement parce qu'il n'y avait plus de boulot ...et  par ordre d'ancienneté c'était sont tour !
       
      Bref, c'était au mois d'octobre et depuis, il ne trouve rien, il a seulement bossé 2 mois en Saskatchewan et à perdu énormément en salaire.
      Des le départ nous avons décider de vendre, mais nous avions aussi entamé des travaux qu'il a bien fallu finir !
      Pour faire simple, aujourd'hui nous avons terminé nos travaux et nous n'avons plus d'économie et toujours pas de job à l’horizon ! notre agent immo nous a dit qu'il fallait compter entre 5 et 9 mois pour vendre, mais nous ne tiendrons pas 9 mois sans salaire !
       
      du coup nous avons décidé d'organiser un concours pour vendre notre maison, ce qui nous permettra de la ”vendre" rapidement, sans y laisser des plumes et par la même occasion de rendre un chanceux heureux qui gagnera une maison pour 30 $
       
       
      Je vous résume le principe 
       
      Chaque participant doit écrire une lettre de 300 mots max expliquant pourquoi nous devrions le choisir pour remporter notre maison, les frais de participation sont de 30$ ( remboursable si annuler)
      il nous faut atteindre un minimum de 470 000$ pour que le concours ne soit pas annulé.
      Nous avons mis les frais de participation à  30 $ ( contrairement à beaucoup de concours autour du monde qui sont a 100 $ US) pour qu'un maximum de personnes puisse participer, même avec un petit budget, là-contre partie c'est qu'il nous faut pas mal de participants...  Enfin 15 666,  c’est à la fois enome et rien à l’echelle d'internet !
       
      Alors si vous n'êtes pas intéressé, peut être que vous pouvez partager autour de vous, qui sait peut être que quelqu'un dans votre entourage voudra tenter sa chance !
       
       
      J'ai pour l'occasion recréée un blog, avec les détails du règlement du concours, des photos, une FAQ….
      Et je republierais pour faire vivre le blog mes anciens articles de nos visites en Alberta…
       
      Je vous laisse visiter le blog si vous avez des questions auxquels, la FAQ ou le règlement ne répondent pas,  n'hésite pas.
       
      Bonne chance à ceux qui participeront & merci à ceux qui nous aideraient en partageant le concours
       
      Bon We à tous 
       
      Nad
       
       
      http://winahouseincanada.com
       
       
       
       
       
       
       
    • By relbadri
      Bonjour ,
       
      je suis nouveau sur ce forum, je suis heureux d'être parmi vous, selon vous est ce que j'ai de fortes chance d'être admis pour entrer expresse Ontario selon mes critères suivant :
      - licence en Economie.
      - diplôme en informatique.
      -3 d’expérience dans le domaine des centres d'appel ( 10 mois pour une entreprise canadien BELL CANADA) au maroc.
      actuellement je travail dans une banque (caissier).
      j'ai 28 ans
       
      ps: j'ai pas encore passé le tcf canada.
       
      Merci svp de me répondre aussi vite que vous liserez mon message , je vous embrasse d'avance.
       
      Cordialement
    • By J_Stone
      Bonjour,

      Suite à une découverte catastrophique sur la réputation et attitude d'une compagnie de déménagements (Gallieni, et je sais qu'au vu des témoignages le déménageur chez eux n'est pas le seul problème de leur entreprise...) que je comptais contacter pour procéder au transfert de mes affaires de France au Canada, je recherche D'URGENCE un autre déménageur pour transférer mes affaires de France (Nantes) au Québec (Montréal). Je fais appel à vous pour avoir avoir votre avis, si vous avez un déménageur/transport international de confiance à me conseiller, et avoir aussi votre expérience, voir comment ça s'est passé de votre côté, ce serait peut être intéressant pour moi :)

      J'ai vu que pleins de gens ont trouvé leur déménageur via les pages jaunes ou en contactant un transport international sur place, mais toutes les entreprises que j'ai contacté sur Nantes ne font soit que des déménagements pour professionnels/entreprises ou soit ont eu une réputation à laisser aller... Mon transfert peut prendre le temps qu'il faudra, tant que mes affaires soient protégées (j'ai déjà tout soigneusement emballé préalablement juste au cas où), c'est tout. Et si ils acceptent le paiement/virements en plusieurs fois financièrement ça m'arrangerait ? lol 

      Voilà, Joyeuses fêtes à tous et merci d'avance pour votre aide et conseils! Et bonne année en avance!! ;) 
    • By Maisdis
      Bonjour
       
      J'ai obtenu mon PVT et je vais donc venir vous rejoindre
       
      J'ai lu pleins d'infos sur le site mais j'ai des questions :
      - je lis 10% de réduction sur l'envoi de cantines au Canada avec la carte de membre du forum mais je ne vois pas où la faire
      - quels sont a liste des partenaires et les avantages de la carte ?
       
      J'ai du me tromper dans mes devis parce que là pour 3 cantines je suis dans les 1500 et 2000€ ce qui est nettement supérieur à ce que j'ai lu dans les différents échanges :/ je suis preneur de vos transitaires à jour. 
       
      Please help
       
      Merci d'avance

    • By friardise
      Bonjour à tous,
      Notre date de départ est fixé au 9 avril pour Québec!
      Nous avons fait faire plusieurs devis de déménageurs. Le plus intéressant est celui d'IntraGlobe. J'aurais voulu des avis avant de dire oui!!
      Merci à vous.
    • By Vampyritch
      Bonjour,
       
      Je souhaite savoir si quelqu'un a déjà fait la démarche de déménager avec sa cave à vin?
       
      J'ai trouvé quelques informations sur https://www.saq.com/content/SAQ/fr/a-propos/faire-affaire-avec-la-saq/particuliers.html
       
      Mais j'ai des interrogations:
      Faut-il les faire envoyer avec nos affaires et donc par le déménageur choisi? Il y a des frais par bouteille de vin (3,79 $), OK. Par contre il y a en plus "droits et taxes sont payés au gouvernement du Canada", savez-vous combien cela peut coûter? Faut-il vraiment les factures des bouteilles? Car je n'en ai pas... :-(  
      Merci de vos retours d'exp et réponses!
       
      Amicalement,
       
      V
    • By kabi
      Voici un sujet intéressant pour les francophones de l'Alberta.
       
      Y a-t-il des forumistes de cette provinces qui peut y ajouter sa touche personnelle au sujet?
       
      Bonne lecture
       
      La foire de l'emploi pour francophones fait courir les foules à Edmonton
      PUBLIÉ LE MERCREDI 8 NOVEMBRE 2017 À 20 H 31MIS À JOUR LE 8 NOVEMBRE 2017 À 21 H 01   La Cité francophone d'Edmonton a accueilli une trentaine d'entreprises de la région à l'occasion d'une foire d'emploi. Photo : Radio-Canada
        Pour une deuxième fois cette année, des centaines de chercheurs d'emploi se sont bousculés aux portes de la Cité francophone à Edmonton, mercredi, pour rencontrer les représentants d'une trentaine d'entreprises de la région. Un texte de Vanessa Destiné
      La foire, organisée par Accès Emploi, a permis de réunir des entreprises de plusieurs secteurs, dont ceux de la construction, de l'hôtellerie et des services de soutien communautaire. L'objectif principal est d'aider les francophones à mieux connaître les possibilités d'emploi dans un milieu majoritairement anglophone.
      Pour Robert Delplanque, agent de développement à Accès Emploi, la foire est incontournable pour les gens qui sont en recherche active. « C'est l'occasion de prendre le pouls du marché du travail alors que le taux de chômage poursuit sa baisse en Alberta », souligne-t-il.
      « Les têtes de l'emploi »
      Le rendez-vous automnal attire en moyenne 500 personnes dans les bureaux de la Cité francophone et celui de lundi n'a pas déçu. Les organisateurs font état de 400 visiteurs pour ce nouvel événement. Étudiants, « expats », unilingues francophones ou anglophones, les profils de ces chercheurs d’emplois ont beau être variés, leurs espoirs sont les mêmes.
      En voici quelques-uns.
        Chance Mugaruka Photo : Radio-Canada/Vanessa Destiné
      Chance Mugaruka
      Chance Mugaruka travaille actuellement comme réceptionniste dans un hôtel d’Edmonton, mais rêve de retourner aux études. La jeune femme aimerait bien étudier en droit. « Je crois que je vais aller en travail social », confie-t-elle toutefois, en évoquant les limitations imposées par son diplôme d’études secondaires.
      Elle est venue à la foire dans l’espoir de décrocher un petit boulot de soir qui pourra l’aider à subvenir à ses besoins, sans trop nuire à un horaire scolaire.
      « Il y a toujours des hauts et des bas. Il faut beaucoup de courage. Alors moi, je le suis, courageuse. En plus de ça, je suis chrétienne, j’ai la foi, je sais que ça venir. »
        Lucie St-Amand Photo : Radio-Canada/Vanessa Destiné
      Lucie St-Amand
      Lucie St-Amand est sans emploi stable. Elle cherche un travail dans son domaine depuis plusieurs années en Alberta. La Néo-Brunswickoise d’origine souhaite trouver un travail dans le domaine de la santé ou en milieu de garde, dans l’esprit de ses études de préposée aux bénéficiaires.
      En attendant, elle garde des enfants pour arrondir ses fins de mois.
      « Je trouve qu’il y a beaucoup de compétition, il y a toujours quelqu’un de meilleur que toi. Dans ma tête, je sais que je peux faire le travail, mais quand j’arrive en entrevue, je suis nerveuse. [Les foires d’emploi permettent] de parler avec le monde, poser des questions […] c’est plus relax. »
        Abin Babu Photo : Radio-Canada/Vanessa Destiné
      Abin Babu
      Abin Babu a pris la route du Canada après avoir passé la majeure partie de sa jeunesse en Inde. Il est arrivé en Alberta il y a trois semaines seulement, et depuis, il parcourt les petites annonces à la recherche d’une « jobine » qui lui permettra d’acquérir une première expérience de travail au pays, ce qui constitue souvent un prérequis pour les travailleurs immigrants qualifiés.
      « C’est sûr que je cherche un emploi en lien avec ma maîtrise en ressources industrielles. Mais je peux vraiment prendre n’importe queljob, je peux travailler chez McDonald’s, s’il le faut. J’habite chez des gens de la famille et eux aussi restent à l’affût pour moi. »
        Darcy Millar Photo : Radio-Canada/Vanessa Destiné
      Darcy Millar
      Darcy Millar aime prendre son temps. À la foire, où il s'attarde à chaque kiosque, mais aussi dans ses recherches quotidiennes. Il aimerait bien obtenir un poste dans une entreprise de construction, mais pas n'importe laquelle.
      « Je cherche le bon travail depuis longtemps. Pour moi, le défi, ç'a été de trouver à l'intérieur de moi ce que je voulais vraiment faire. De toute évidence, on ne peut pas faire long feu dans un emploi si on n'aime pas ce que l'on fait. Le défi, c'est aussi de trouver des gens qui partagent nos valeurs et notre éthique de travail. Ce genre de foire, où toute l'information est disponible sur chaque entreprise immédiatement, au même endroit, ça me permet déjà d'identifier celles avec lesquelles j'ai le plus d'affinités. »
       
      SOURCE: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1066206/foire-emploi-cite-francophones-edmonton-job-travail
       
    • By Evilo976
      Bonjour à tous,

      Je souhaite ouvrir un topic sur le sujet des bagages ou plutôt des effets personnels qui nous suivent plus ou moins directement lors de notre processus d'immigration.
      Je n'ai pas vu de post récent sur le forum traitant de ce sujet.

      Je souhaiterais connaitre vos expérience sur le sujet et je vous ferai part bien sur de la mienne.

      Pour ma part, il s'agit d'un trajet PARIS -> TORONTO.
      La quantité de bagages à transporter (hors les valises venant avec moi en avion) est de 3 grosses cantines de 1m de long (1mx55cmx40cm pour la moyenne )
      Le poids est environ de 40-50 kgs par cantine métallique.
      Le volume et le poids donnés ici sont des estimations car les cantines ne sont pas prêtes à partir encore.

      J'ai fait faire un devis sur e-cargot (http://www.cargo-excess.com/) pour 850 €. (transport maritime)


      Je souhaite connaitre vos expériences sur le sujet concernant ces 3 aspects :

      - Quel transporteur avez vous choisi ? En avez vous été satisfait ?

      - La liste exhaustive des effets personnels devant être présentée à l'arrivée sur le territoire canadien doit elle prendre en compte aussi le contenu de ce qui nous suit en bateau ? (j'imagine que oui .. )
      (selon http://www.cic.gc.ca/francais/nouveaux/avant-frontiere.asp )

      - Avez vous effectué l'envoi de vos effets personnels en plusieurs fois , quitte même à revenir en France après votre entrée sur le territoire en tant que résident permanent pour l'envoi des bagages restants ?
      Cette question parce que en effet, je compte rentrer léger sur le territoire canadien fin novembre pour valider mon statut de résident permanent, pour revenir ensuite chercher le gros de mes effets personnels. Dès lors, dois-je déjà connaitre à l'avance le contenu de mes cantines afin de le présenter aux douanes alors qu'elles ne sont même pas encore parties ?
       

      Comme vous le voyez, beaucoup de questions autour de ce sujet, j'espère que vos expériences et avis me permettront d'y voir plus clair
       
      Olivier
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines