Aller au contenu
Thomas Carpentier_143021

Cave à vin ! Combien peut-on apporter de bouteilles !

Messages recommandés

Bonjour à tous !

Nous sommes nouveaux sur ce site et ravis de le connaitre ! Nous possédons nos cartes de résidant permanent et arrivons fin Août pour notre installation familiale sur Montréal.

Comme nous venons de Bordeaux et que nous travaillons dans le vin (original non ?) nous avons un stock de bouteilles assez important à déménager. Quelqu'un sait-il combien de bouteilles l'on peut apporter par adulte quand on s'installe définitivement sur le sol canadiens ?

A vos réponses

Salutations

Thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si vous avez un stock important, il faudra payer des droits a la SAQ et des taxes de douane => ca vaut le coup sur du bon vin et des alcools achetes cher sinon cela vous reviendra a peu de choses pres au prix d ici une fois la SAQ et la douane payes...

Je crois que @geckooa a bien etudie la question et pourra vous donner les chiffres exacts...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Participez à la conversation

Vous pouvez poster maintenant et vous enregistrer plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous pour poster avec votre pseudo.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Contenu similaire

    • Par immigrer.com
      Québec, nouvel eldorado du vin
      Près de Montréal (Québec), une nouvelle activité s'est développée en quelques années : la viticulture. Le Québec est devenu le nouvel eldorado du vin. La météo de septembre est dorénavant propice à la vendange. Un vigneron Québécois se lance dans la culture de cépages européens. Ici, les vignerons se réjouissent du réchauffement climatique quand les Français cherchent des solutions. Ces derniers devront d'ailleurs s'adapter au réchauffement climatique. Les vignerons n'ont pas dit leur dernier mot.
       
      suite et source: http://www.francetvinfo.fr/monde/canada/quebec/climat-quel-sort-pour-les-vins-francais_2381557.html
    • Par immigrer.com
      Metro news
      Montréal
      25/11/2015 Mise à jour    : 26 novembre 2015 | 8:40 Ajuster la taille du texte
      Vin: l’importation privée simplifiée
       Par Audrey Lavoie
      Métro
         
      Métro L’achat en importation privée ne se fait qu’en caisse de 6 ou 12 bouteilles. Il est donc impossible d’acheter à l’unité sur vinprive.ca.
      Compliquée, l’importation privée? Stéphane Campana tente de la simplifier avec sa plateforme Vinprivé.ca.
      En arrivant au Québec il y a 15 ans, le Français Stéphane Campana a eu deux chocs culturels: le froid et le monopole de la SAQ. Pour le froid, il n’a pas pu faire grand-chose, mais pour le vin, il a trouvé une petite voie de contournement: l’importation privée. En 2014, il est donc devenu une espèce de courtier en importation privée en lançant vinprivé.ca.
      Dans le but de démocratiser l’importation privée de vin, souvent perçue comme élitiste et compliquée, Stéphane Campana a voulu aller au-delà des agences déjà existantes et créer «une plateforme web facile d’accès et simple d’utilisation pour offrir un service aux consommateurs».

      «Je ne veux pas importer le vin, je veux faciliter l’accès aux vins d’importation privée pour le grand public», dit M. Campana.
      Parce que d’ordinaire, il peut sembler ardu d’acheter du vin d’importation privée (qui n’est pas en vente à la SAQ). Après avoir goûté et apprécié un vin au restaurant, par exemple, il faut trouver, parmi les quelque 300 agences présentes sur le marché au Québec, quelle est celle qui l’importe. On doit commander le vin à la caisse (de 6 ou 12 bouteilles) et aller chercher – et payer – sa commande dans une succursale de la société d’État de 5 à 10 jours ouvrables plus tard. Le processus est le même avec Vinprivé, à la différence que la boutique en ligne regroupe une trentaine d’agences, qui offrent ensemble environ 1000 produits. Pas besoin de transiter par une agence spécifique; Vinprivé est comme une supra-agence qui fait tout le travail pour nous, même si on cherche un produit qui n’est pas sur sa plateforme.

      Pourquoi ne pas épater vos convives cette année en les recevant avec des bouteilles d’importation privée? Pour s’assurer d’avoir sa livraison à temps pour le 24 décembre, les commandes doivent être faites au plus tard le 4 décembre sur le site vinprive.ca
      L’abonnement est gratuit, et au début de l’année prochaine, des formules VIP à 99$ et à 199$ permettront notamment d’avoir des rabais sur les frais de réservation et de participer à des dégustations gratuites.
      Vinprivé.ca arrive à point au Québec, où l’importation privée est en croissance. Selon les chiffres de la Société des alcools du Québec, les ventes de vin en importation privée ont connu une hausse de 9% de 2013-2014 à 2014-2015. Bien que 75% des achats soient effectués par les restaurants, l’importation privée par les particuliers connaît un boom. L’importation privée représente environ 3,5% des ventes totales de la SAQ.
       
      http://journalmetro.com/plus/bouffe/880475/limportation-privee-simplifiee/
    • Par babouski
      Bonjour à tous,
      Cela fait plus de 20 ans que je vis au Québec... Mes parents veulent me donner en héritage une cave à vin. est-ce possible de l'importer à des couts de taxes raisonnables?
      Les informations que je lis à droite à gauche sont contradictoires...
      Avez vous des conseils utiles à me donner
      merci d'avance
      babouski

    • Par immigrer.com
      French Tech Bordeaux recrute des entreprises pour un voyage d'affaires à Québec 3 COMMENTAIRES
      Publié le 03/07/2015 à 12h36 , modifié le 03/07/2015 à 13h36 par Nicolas César Du 26 août au 1er septembre, à l'occasion de "Bordeaux fête le vin à Québec", une délégation d'entreprises numériques de la région arpentera les terres de nos amis francophones, à la conquête de nouveaux marchés L'Aquitaine entretient des relations anciennes et cordiales avec le Québec, comme en témoigne "Bordeaux fête le vin à Quebec"© ARCHIVES JEAN-PAUL VIGNEAUD "Il reste encore quelques places à saisir pour faire partie partie de la délégation bordelaise qui partira à Québec fin août", lance Emilie Ducassou, chargée de coopération internationale à la CCI de Bordeaux. Les entreprises numériques, voire issues de la communication digitale appliquée au tourisme, sont ciblées. Le tarif se veut attractif : 750 euros pour six jours pour les entrepreneurs et professionnels de 35 ans et moins - grâce à un partenariat avec l'office franco-québécois pour la jeunesse -, et 1 450 euros pour les autres. En option, ceux qui le souhaitent pourront rester jusqu'au 3 septembre pour le même prix.

      Un accord de coopération entre le numérique bordelais et québécois

      Une fois sur place, les sociétés bordelaises pourront rencontrer leurs homologues québécois. Des conventions vont être signées entre French Tech Bordeaux et des accélérateurs québécois. Objectif : accueillir des entrepreneurs bordelais au Québec et vice-versa. Pour "connecter" la délégation aux acteurs du numérique québécois, des animations seront organisées sur le stand de la ville de Bordeaux de Bordeaux Fête le vin à Québec, en collaboration avec le CIVB (Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux), la Ville de Québec, la Chambre de Commerce de Québec, Québec International et Québec Numérique. Et, des temps seront réservés à des rendez-vous d'affaires en face à face. A noter également, une journée entière dédiée à la prospection commerciale à Montréal. L'industrie numérique est particulièrement puissante au Québec. Son chiffre d'affaires annuel dépasse les 25 milliards de dollars. La filière compte plus de 8 000 entreprises qui génèrent plus de 150 000 emplois.
      Ce rapprochement fait suite à la visite du Premier ministre québécois en Franceen mars dernier. Philippe Couillard avait alors passé cinq jours dans l'Hexagone entre Paris et Bordeaux et plusieurs contrats. Il en avait profité pour rappeler que l'Aquitaine était la "région de France qui entretient les relations les plus intenses avec le Québec". En effet, Bordeaux et le Québec ont tissé des liens forts depuis désormais plus de 50 ans.
      Sur le même sujet : Web à Québec". "L'an dernier, 15 entreprises locales y étaient. Il y a une montée en puissance", fait remarquer Emilie Ducassou. De leur côté, les tenants du numérique québécois sont venus en octobre à la Semaine digitale à Bordeaux. suite et source : http://www.sudouest.fr/2015/07/03/french-tech-bordeaux-recrute-des-entreprises-pour-un-voyage-d-affaires-a-quebec-1984679-2780.php

      Aussi un article dans le Journal de Québec : http://www.journaldequebec.com/2015/07/05/les-bordelais-se-bousculent-pour-venir
    • Par Peggy
      Bonjour à tous,

      Comme chaque année depuis sa création, Apérochic organise une soirée spéciale pour le Beaujolais Nouveau cuvée 2013 le vendredi 22 novembre !
      La soirée se déroulera dans l'ambiance très parisienne du bistro LA SOCIETE. Un verre offert + hors d'oeuvres seront servis pendant l'événement. Tout cela dans une ambiance conviviale comme à la maison (dixit la France !).
      Inscription obligatoire et places limitées http://www.beaujolais2013.eventbrite.ca

      L'équipe ApéroChic




    • Par Peggy
      Bonjour à tous,

      Comme chaque année depuis sa création, Apérochic organise une soirée spéciale pour le Beaujolais Nouveau cuvée 2013 le vendredi 22 novembre !
      La soirée se déroulera dans l'ambiance très parisienne du bistro LA SOCIETE. Un verre offert + hors d'oeuvres seront servis pendant l'événement. Tout cela dans une ambiance conviviale comme à la maison (dixit la France !).
      Inscription obligatoire et places limitées http://www.beaujolais2013.eventbrite.ca

      L'équipe ApéroChic






    • Par immigrer.com
      source : http://www.monsieurbulles.com/

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles